Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 27/01/2015 19h42 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   56 

Il y a de nombreuses ressources sur le sujet, WallStreetOasis et GMATclub notamment, mais elles sont en anglais.

J’ai alors eu l’idée de créer un sujet "Ask me anything", à l’instar de ce que fait WallStreetOasis justement, où je me mets à disposition de la communauté de ce forum pour répondre à vos questions s’il y en a et vous aider si besoin.

Mon profil: 31 ans, titulaire d’un MBA aux USA (Top 5)

Il y a 3 types de MBA :
-le Full Time (qui s’effectue vers 28 ans, pendant 2 ans généralement)
-Le part-time (même age, cours du soir et du samedi)
-l’Executive (qui s’effectue plutôt aux alentours de 37 ans, le vendredi et le week-end)

Les 2 plus réputés en France :
-l’INSEAD, à Fontainebleau. Sur un an, probablement le meilleur ROI du marché. Pour les français, extrêmement compliqué d’y rentrer, il y a un quota de 10% de français pour chaque promo, et la plupart ont au moins une double nationalité ou ont vécu de nombreuses années a l’étranger
-HEC. Moins réputé pour son MBA que l’INSEAD, HEC bénéficie toutefois d’un "brand name" beaucoup plus fort auprès du grand public.

Intérêt (par ordre décroissant) :
-Le réseau, le réseau et le réseau. Impossible à évaluer correctement, comme les biens immatériels des bilans financiers, c’est pourtant un atout considérable. Dans les meilleures écoles, 1 élève sur 6 deviendra PDG. Quand vous avez une centaine de bons amis de promo, je vous laisse faire le calcul.
-le CV. Ca va de pair avec le réseau, c’est la capacité à se voir ouvrir des portes qui seraient fermées autrement.
-Un changement de carrière.
-Un meilleur job/salaire/entreprise. L’impact le plus visible, certes, mais de courte durée. Une fois dans le job, il faut bosser et prouver comme tous les autres. Hors Insead -qui s’effectue en un an, il faut compter environ 5 ans pour amortir le coût du MBA (voir ci-dessous)
-l’intuition. Pour devenir un homme/femme d’affaires, il faut s’entourer de personnes qui ont fait et font du business, et qui partagent leur experience, racontent des anecdotes, ce qu’ils ont appris, leurs erreurs, ce qu’il auraient fait différemment, vos copains qui créent des projets et partagent leurs challenges. Cette culture business s’apprend partout et nulle part à la fois, mais est clairement présente dans un MBA.
-le savoir concret, qui s’apprend dans les livres. Rien de spécial ici, si vous aimez travailler tout seul vous irez plus vite à lire les livres chez vous plutôt qu’à écouter le prof.

Coûts :
De 200,000 à 300,000 euros, dépendants de plusieurs facteurs :
-50,000 euros minimum de frais de scolarité
-votre coût d’opportunité, ou salaire perdu (net d’impôts) pendant 2 ans
-frais supplémentaires vs votre mode de vie actuel (beaucoup de voyages, de sorties, d’événements)
-Moins les bourses éventuelles. A noter que le FONGECIF octroie relativement facilement des bourses aux étudiants en France

A votre dispo

Dernière modification par PP (27/01/2015 19h43)

Mots-clés : mba


SmartPortfolio.org : outil gratuit pour se constituer un portefeuille de trackers personnalisé

Hors ligne

 

#2 29/01/2015 07h27 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   

Bonjour et merci pour votre partage,
Je commence :

1/ A quel MBA aviez vous postulé ?
2/ Que faites vous maintenant ? et que faisiez vous avant ?

Hors ligne

 

#3 29/01/2015 13h10 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   121 

Merci pour le partage.

J’avoue que chaque fois que je vois le prix de ces MBA, j’ai tendance à penser à la phrase prononcée par Matt Damon dans le film Will Hunting  :

Tu as paumé 150 000 dollars pour un enseignement que tu aurais trouvé pour un dollar cinquante d’amende de retard à la bibliothèque municipale.

Je reconnais avoir peut-être un biais, car je crois assez peu à l’effet du réseau. J’ai en effet trouvé qu’on nous avait survendu la puissance du réseau à l’Ecole d’ingénieur.
Le diplôme a certes eu un effet pour ouvrir des portes à des entretiens, mais ça pour moi, c’est un effet "valeur reconnue" du diplôme, et ne veut pas absolument pas dire que la personne en face avait fait la même Ecole. Le coté effet réseau, i.e entendu comme je pourrais approcher un tel facilement parce qu’on a fait la même Ecole, je pense qu’il est un peu - voire beaucoup - surestimé.

Dernière modification par julien (29/01/2015 13h43)

Hors ligne

 

#4 29/01/2015 13h35 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Modérateur
Réputation :   1084 

L’effet réseau est assurément sous-estimé par … ceux qui ne l’utilisent jamais.   smile


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#5 29/01/2015 13h35 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   20 

Un de mes anciens collaborateurs a fait le MBA executive de l’INSEAD.
Il n’a qu’une seule nationalité et n’a eu aucune difficulté à entrer moyennant le règlement des frais d’inscription bien sûr.
A la sortie il a mis plus d’un an à retrouver un job.

Je pense que ces écoles sont très bonnes en marketing pour vendre leur MBA… mais je pense que l’intérêt réel est limité.

Hors ligne

 

#6 29/01/2015 13h56 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   147 

Un MBA est intéressant quand c’est l’employeur qui vous le paye, ça propulse généralement votre carrière.
Payer un MBA de sa poche est un pari risqué surtout qu’à cet âge on a souvent des enfants et des responsabilités familiales donc c’est dur de se concentrer à fond sur le MBA et de ne pas avoir de salaire pendant quelques mois/années.

Dernière modification par ZeBonder (29/01/2015 15h06)

Hors ligne

 

#7 29/01/2015 14h02 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   51 

A noter que le FONGECIF octroie relativement facilement des bourses aux étudiants en France

>>> Je suis tres surpris par cette assertion. Pouvez vous détailler ?

Hors ligne

 

#8 29/01/2015 14h29 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   

Pour info, journées portes ouvertes HEC MBA ce weekend
samedi 31 janvier
pour ma part j’y serais, je croiserai peut être des investisseurs heureux wink

HEC Paris |
                        Page non trouvée

Hors ligne

 

#9 29/01/2015 14h37 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   32 

GoodbyLenine a écrit :

L’effet réseau est assurément sous-estimé par … ceux qui ne l’utilisent jamais.   smile

Je suis totalement d’accord avec cette phrase de GBL. Le réseau permet d’avoir accès à plein de chose qui ne nous serait pas accessible autrement. J’ai profité plusieurs fois de l’effet réseau que confère mon diplôme et cela ouvre bien des portes qui me seraient restées fermer. Cela permet de trouver en vrac : un stage, un job, une évolution de carrière interne, des contacts pour des projets afin que ceux-ci ne deviennent pas lettre morte. Personnellement, je peux appeler quelqu’un diplômé comme moi sans problème et le lien se créée facilement. S’il est de la même école, c’est encore plus simple.
Bref, un réseau c’est intéressant mais cela s’entretien. Et encore, moi, je ne suis pas doué pour ce genre de chose.
Constitué un réseau et l’entretenir est vraiment un atout majeur dans une carrière.

Hors ligne

 

#10 29/01/2015 16h11 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   56 

xav92 a écrit :

Un de mes anciens collaborateurs a fait le MBA executive de l’INSEAD.
Il n’a qu’une seule nationalité et n’a eu aucune difficulté à entrer moyennant le règlement des frais d’inscription bien sûr.
A la sortie il a mis plus d’un an à retrouver un job.

Je pense que ces écoles sont très bonnes en marketing pour vendre leur MBA… mais je pense que l’intérêt réel est limité.

Autant pour moi, j’aurais dû mentionner que mon "article" s’appliquait aux étudiants à plein temps (Full Time). Je soupçonne fortement les écoles de faire leur marge sur les Full Time, les Evening, les Week End et les Executive (XP) dans un ordre croissant. Par exemple, les MBA en part-time payent la même chose que les Full Time pour un accès sensiblement plus restreint aux ressources de l’école. Autre argument, l’école octroie des bourses aux Full Time, jamais aux Part Time.

Les talents les plus forts se retrouvent en Full Time, le score GMAT médian étant un moyen parmi d’autres de vérifier cette assertion. Pour eux, dans les Top MBA, dont l’INSEAD fait partie, il n’y a aucun problème à trouver un travail à la sortie. Dans les 3 mois, plus de 95% des étudiants ont accepté une offre. Ceux qui ne l’ont pas fait sont souvent très exigeants quant à la niche sur laquelle ils vont ou sont à cheval sur un projet entrepreneurial. J’ai horreur de prendre un sous-segment de la population pour en faire une généralité, mais dans mon école actuelle les 4 français que je connais ont tous au moins une offre pour commencer cet été, et on parle de BCG, Citi, Amazon, Groupon, etc. Le 5ème n’a pas cherché car il a un projet de start-up.

Il y a des défauts dans le MBA mais je ne pense pas que l’accès au marché du travail en soit un.

Fongecif>>> Je suis tres surpris par cette assertion. Pouvez vous détailler ?

Le seul Français de l’INSEAD que je connais y a eu droit, et je les avais appelés, j’y avais droit aussi. De mémoire il y a 3 critères:
-un certain nombre d’années d’experience (4 je crois)
-un projet de reconversion professionnelle
-avoir l’autorisation de la boîte dans laquelle on travaille, et y avoir travaillé au moins 1 an (de mémoire)

Mon biais personnel est de dire que l’intérêt d’un MBA est inversement proportionnel au succès dans sa carrière actuelle. Quelqu’un qui est banquier d’investissement chez Goldman Sachs, consultant chez McKinsey ou chef de produits à Procter a moins d’incentive à faire un MBA que les autres, mais pourtant on trouve ces profils. Certains sont sponsorisés par leur boite certes, mais pas tous. Peut-être qu’ils souhaitent simplement rester à l’avant du peloton.

Dans tous les cas, à mon humble avis, il y a 3 types de personnes qui en bénéficient le plus :
-ceux qui se sont trompés de carrière et veulent se repositionner sur quelque chose qui leur convient mieux
-ceux qui sont très bons dans leur job mais qui voient les promotions leur filer sous le nez au profit de collègues issus des "grandes écoles"
-ceux qui ont un diplôme d’ingénieur et veulent accéder aux fonctions de management supérieur. Ces profils-là, qui combinent esprit critique scientifique et intuition business, sont juste inarrêtables.

1/ A quel MBA aviez vous postulé ?
2/ Que faites vous maintenant ? et que faisiez vous avant ?

1/ L’Insead et l’Université de Chicago Booth. Je me rappellerai toujours de cet entretien individuel avec un (très) ancien élève de l’INSEAD, au deuxième tour de ma candidature. "C’est beau d’avoir de l’ambition, mais avec votre petite université de province sur le CV, je vous conseille d’oublier le MBA et de rester commercial dans votre branche actuelle". Ils m’ont mis sur la liste d’attente, tout de même, et je n’en suis jamais sorti smile J’ai ensuite postulé et été accepté à Booth.

2/ J’étais dans la grande conso, côté ventes, mais en bon INTP, je ne pouvais pas faire une vente sans qu’il y ait une tonne de calculs financiers savants derrière. A un moment donné, je me suis rendu compte que je sortais le chalutier pour pêcher 3 écrevisses, et j’ai tout mis en oeuvre le plan MBA pour bosser en finance. Aujourd’hui je suis en Private Equity, je vois toujours beaucoup de clients/partenaires/investisseurs, mais mes modèles LBO sont vitaux pour mon activité smile


SmartPortfolio.org : outil gratuit pour se constituer un portefeuille de trackers personnalisé

Hors ligne

 

#11 29/01/2015 17h43 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   143 

Merci pour ce sujet.

Je me trouve, par ordre de priorité dans :
-ceux qui se sont trompés de carrière et veulent se repositionner sur quelque chose qui leur convient mieux,
-ceux qui sont très bons dans leur job mais qui voient les promotions leur filer sous le nez au profit de collègues issus des "grandes écoles",
-ceux qui ont un diplôme d’ingénieur et veulent accéder aux fonctions de management supérieur.


J’ai un diplôme d’ingénieur qu’une école qu’on pourrait qualifier de moyenne (tout est relatif), et je vois que je suis bloqué dans le secteur que j’aime bien mais c’est j’aime bien… J’aimerais coupler mon expérience d’ingénieur, et la finance.

Dans mon boulot, j’ai une bonne performance, mais je n’ai pas pu réellement évolué (c’est un peu bouché, il y a trop d’ingénieurs, la compétition est mondiale…), par manque de copinage et de prestige du diplôme… Je me dis qu’étant pas trop mal dans mon job, si je mets une dimension "finance" où je me débrouillais plus que correctement, ce serait beaucoup plus intéressant pour moi.

En France, on marche presque uniquement au diplôme, donc il me faudrait un diplôme pour acquérir cette crédibilité en finance…

Je me dis que reprendre des études serait une bonne idée, mais attention à ne pas se louper.

Un bon MBA serait pas mal. Je pense que HEC est pas trop mal, surtout qu’il y a des doubles diplômes sympathiques, du type HEC-Stern (deux MBA) ou HEC-LSE (MBA HEC + master LSE).

Si je dois avoir un œil extérieur à mon dossier :

Les moins
Je ne suis pas terrible en langues étrangères…
Je commence à me faire vieux pour un MBA (>30 ans)
Je n’ai pas fait bénévole à la Croix Rouge pour sauver la veuve et l’orphelin…

Neutre : le diplôme

Les plus
J’ai pas mal travaillé à l’étranger dans des pays exotiques sur des projets sympa, dans des conditions difficiles, où j’ai beaucoup appris (perso+pro)
Ma passion par la finance

Je me dis que les executive c’est pour faire payer les boîtes qui sponsorisent (donc peu d’intérêt si non sponsorisé).
Faire un MBA d’un niveau moyen  (hors top20-30 mondial), c’est très risqué…

Alors Booth ? smile

Hors ligne

 

#12 29/01/2015 19h02 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   56 

Super_Pognon,

Au vu de votre situation, la question se pose effectivement.

Vous dites >30 ans, et je n’en ai pas encore parlé, mais l’âge est un critère important. L’âge des étudiants en Full Time suit une courbe de Gauss centrée sur 28 ans, ce qui veut dire qu’il y a très peu d’admis à 25 ans, et très peu d’admis après 31 ans. C’est quelque chose à prendre en compte.

J’aurais tendance à penser comme vous qu’un MBA hors top 30 est assez risqué, mais je n’ai malheureusement pas de data pour soutenir cet argument, je m’en tiendrai donc à l’argument inverse : il y a relativement peu de risques de faire un Top 30 MBA.

Langues étrangères, ça peut être gênant pour l’INSEAD, qui se veut internationale (il faut parler 3 langues à la sortie, français inclus), mais ce n’est pas tellement un souci pour HEC, où seul l’anglais est demandé.

Outre ces 2 incontournables, il y a aussi le MBA de l’EDHEC qui jouit d’une très bonne reputation en finance.

La partie bénévolat est effectivement demandée dans les candidatures, mais elle joue un rôle assez minime. C’est surtout un concept important outre-atlantique.

A mon sens, le risque du Executive, c’est qu’il arrive trop tard dans une carrière. Si l’on n’est pas sponsorisé par une entreprise, ça peut vite se transformer en coup d’épée dans l’eau.


SmartPortfolio.org : outil gratuit pour se constituer un portefeuille de trackers personnalisé

Hors ligne

 

#13 30/01/2015 06h15 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   

Perso je n’embauche pas les MBA, je prefere les faconner moi meme tiptop pour ma boite. Le reseau, en 15 ans je ne crois pas avoir gagne une seule fois de l’argent avec. Les ecoles, c’est un probleme francais, j’ai quitte la France en grande partie a cause de cela (INSA rennes).

Hors ligne

 

#14 30/01/2015 08h59 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   162 

Un top 5 des MBA français trouvé sur internet :

    ENPC, École Nationale des Ponts et Chaussées
    EM Lyon
    ESCP-Europe, École Supérieure de Commerce de Paris
    Essec, École Supérieure des Sciences Économiques et Sociales
    HEC - Hautes Études Commerciales

et l’INSDEAD dans les 10 meilleurs européens.

La qualité de l’enseignement n’a pas été assez soulignée (contrairement à ce que laisse supposer la très bonne réplique de Will Hunting qui veut dire que l’enseignement ne sert pas à ceux qui ne font qu’ingurgiter). C’est tout à fait différent de lire un ouvrage dans une bibliothèque municipale et d’assister à un cours dispensé par un professeur très affûté dans une classe qui interagit. Différent aussi du cours magistral universitaire français.

Hors ligne

 

#15 30/01/2015 16h26 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
je m’intéresse égaleemnt a la possibilité de faire un MBA executive..objectif est de le faire finance par l’employeur a 80% donc j’attend la réponse.
J’ai une réunion de présentation de l’IMD à Lausanne qui fait parti du top européen.

L’intérêt d’un MBA se résume pour moi a plusieurs points:
- réevaluer et apprendre des connaissance après 15 ans d’expérience professionnelles
- ne plus dépendre seulement de mon employeur - même si cela se passe très bien…on sait jamais ou on sera dans 3-5 ans dans le monde actuel
- réseau

…en fait le but étant d’être rentier et de pouvoir faire des missions de consultant si cela me chante, un MBA est pas mal pour garder de "l’employabilité".

je ne pense pas que cela me permettra d’augmenter mon salaire sur le court terme - en tout cas c’est pas le but - et si l’employeur finance, je serais obligé de rester 2 ans je pense.

si cela se passe, je vous dirais le ressenti - et sur la réunion d’information

Hors ligne

 

#16 30/01/2015 17h12 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Pour ma part j’envisage de faire un MBA à moyen terme. Je suis actuellement étudiant en médecine, il me reste 3 ans et je recherche une alternative de carrière.

D’ici 3 ans mon cv devrait ressembler à :
- médecin généraliste
- + Master de recherche médicale spécialisation biomatériaux
- anglais courant (je recherche un job aux états unis pour cet été dans la restauration ou bar d’ailleurs. Si certains ici ont des contacts ? je tente ma chance)

Mon but :
La reconversion professionnelle. secteur médical. développement de dispositifs médicaux (prothèses, …) ou laboratoires. Ce qui implique la plupart du temps de grandes structures.

Cependant mon profil est un peu … atypique je pense
Le MBA peut-il être un bon levier pour mon profil ?
Mon profil intéressera-t-il les écoles ?
Quel MBA choisir ? Peut-être plus un MBA "généraliste" ?
Connaissez vous des contacts, des expériences, avec des profils se rapprochant du mien ?

Merci pour vos réponses wink

Hors ligne

 

#17 30/01/2015 17h47 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   56 

Merci Stocri pour le partage.

Thibault, votre profil sera en effet atypique, mais très recherché par les écoles. Puisque vous mentionnez les Etats-Unis, la santé représente près de 20% du PIB mais moins de 5% des start-ups. Il y a énormément de choses à faire et j’ai souvent rencontré des étudiants MBA qui recherchaient des Ms ou Phd en médecine pour lancer un business.

Si vous voulez que je vous mette en relation, je connais un médecin qui fait le MBA actuellement.

Pour le choix du MBA, les écoles sont toutes généralistes, au sens où il y a un tronc commun, après elles ont une spécialisation (Wharton et Booth pour la finance, Harvard et Stanford pour l’entrepreneuriat, Kellogg pour le marketing, etc.) qui peut vous être utile ou non selon votre projet.

Pour le job d’été, je peux me renseigner auprès de la communauté française de Chicago, je sais qu’il y a notamment une boulangerie "française" qui recrute chaque été ==> MP


SmartPortfolio.org : outil gratuit pour se constituer un portefeuille de trackers personnalisé

Hors ligne

 

#18 26/02/2015 23h57 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   

Cadre financier dans l’industrie, j’ai rejoint une société l’année dernière en ayant négocié une prise en charge partielle voire totale de mon MBA executive.
Pourquoi? Pour prétendre à un poste de Direction Générale dans le futur. Et puis un MBA c’est aussi rencontrer des personnes brilliantes et partager un peu leur façon de voir le monde. De bénéficier d’un réseau efficace.
Et puis, en discutant avec un ami, il m’a fait remarqué que mon cercle familial est précieux pour moi, que le MBA est chronophage, qu’arrivé au sommet, je passerai moins de temps avec mes enfants. Est-ce que l’argent, le titre sur un CV valent l’amour de mes enfants?
Aussi, si je passe mon temps à bosser, puis à étudier, qui s’occupera d’eux, de la maison, des tâches administratives, etc.
Là je fais juste remarquer qu’on oublie parfois aussi le rôle primordial de sa partenaire (ou du partenaire). Son support est très important pour garder un équilibre.
On parle de la valeur du MBA, mais on parle peu des sacrifices qu’il exige. Par exemple PP, est-ce que ça a été simple pour toi?

J’ai fait une école de commerce dite moyenne, mais j’ai toujours travaillé dans des grands groupes en France et à l’étranger, et ma valeur a toujours été reconnue à travers mon travail. J’ai toujours réussi à évoluer en interne et en changeant de boîte. Si le MBA ne s’inscrit dans un projet d’évolution en interne, je n’y vois pas d’intérêt. Qui va payer cher un inconnu même bardé d’un titre alors qu’il ne connait pas la culture interne, le business, etc?
Et d’autre part, en France, je remarque que les entreprises ne savent pas gérer les hauts potentiels et les plans de carrière des bons éléments. Combien de fois, j’ai vu mes collègues de retour de leur expatriation reprendre un poste moins intéressant qu’était le leur avant ? Et quitter l’entrepris finalement. Combien de talents frustrés ? Et là je rejoins Super_Pognon (moi aussi j’ai eu des jobs qui m’ont filé entre les doigts pour des collègues TOP 5 ESC).

Finalement, j’ai mis de côté ce projet, parce que mon projet c’est de voir grandir ma fille de 3 ans et son petit frère/ soeur (prochainement), et puis si je veux m’enrichir, je continue à venir sur ce forum. Ce n’est pas un manque d’ambition, j’ai juste d’autres priorités. Ceci dit j’ai beaucoup d’estime pour les diplômés de MBA, un peu jaloux car je pense qu’ils ont vécu une expérience riche (voyages, camarades de promo de tous horizons, rencontres avec des esprits brilliants).

Est-ce qu’il y a des personnes qui ont aujourd’hui un MBA à des postes de direction, et qui peuvent me faire part de leurs expériences? L’impact de leurs promotions sur leur environnement personnel et familial? Ou attendez-vous toujours cette promotion? Est-ce qu’on réalise un vrai jump en terme salarial?

Cela pourrait aider les gens à se faire une idée plus précise.

Hors ligne

 

#19 02/03/2015 14h16 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   56 

C’est un très bon point, le MBA est clairement un gros engagement en termes de temps, d’argent et d’énergie, et cela a un impact notable sur la vie perso (je connais -directement ou indirectement- plusieurs couples qui n’y ont pas résisté).

Pour ma part, mon épouse était a 100% support sur le projet et ça nous a permis de faire bloc dans les moments un peu plus compliqués, mais malgré cela je mentirais si je disais que ce fut facile tous les jours.


SmartPortfolio.org : outil gratuit pour se constituer un portefeuille de trackers personnalisé

Hors ligne

 

#20 22/04/2015 02h12 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   56 

Jack Welch et sa femme Suzy viennent de sortir un bouquin intitulé The Real-life MBA.

Pour moi, Jack Welch c’est un peu le Warren Buffett du management. Sous son leadership de 1981 à 2001, GE a réalisé des performances que beaucoup jugent encore incroyables.

Je n’ai pas lu le livre mais j’avoue que le teaser est plutôt intéressant :
http://www.myfoxny.com/story/28855633/j … welch-book

Morceaux choisis :

Jack and Suzy Welch a écrit :

-These are two big mistakes to avoid: 1) Getting a master of business administration degree from an average school when you really can’t afford one at all; and 2) thinking that in this day and age you have to either run a startup or be an entrepreneur to be successful.
-Know where you stand at work. Only 10 to 15 percent of employees know how their bosses feel about them and how they’re doing at their job
-Don’t stay in a job that isn’t working for you, but don’t give up without a fight. Whether you have a bad boss, no room to grow, or you feel stuck, set a time frame for yourself and really decide "OK, I’m going to give this another year." In the meantime, commit to over-delivering. Take on hard assignments, stand out, and give it every shot in the world. If your bosses still can’t see how good you are, move on.
-for many people, an MBA may not be a good choice

Par ailleurs, je ne savais pas que Welch avait créé un Online MBA.

Si quelqu’un lit le livre, je suis intéressé par les avis.

Dernière modification par PP (22/04/2015 02h14)


SmartPortfolio.org : outil gratuit pour se constituer un portefeuille de trackers personnalisé

Hors ligne

 

#21 24/04/2015 09h17 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   

Je viens de voir la conversation, j’ai regardé rapidement les MBA il y a deux ans pour donner une autre dimension à mon diplôme, uniquement les MBA Américain par contre -)

Mais j’ai été interrompu pendant deux années suite à un accident de moto, du coup je viens de m’y remettre et je le terminerai cette année (DSCG)
C’est surtout le caractère international d’un MBA qui m’attire car la comptabilité française reste assez propre à la France, merci les normes françaises.

Voulant m’expatrier je pense que se serait un bon bagage.

Votre MBA sur le plan professionnel vous a t’il permis d’avoir des opportunités que vous n’auriez pas pu avoir?

Dernière modification par ankhaf (24/04/2015 09h38)


Parrainages possibles: Boursorama/Fortuneo/Binckbank/Bourse Direct

Hors ligne

 

#22 24/04/2015 11h46 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   166 

Un profil typique en MBA US bien classé reste l’undergrad en éco ou sciences dures, qui a tiré ses 2 ou 3 ans comme analyste chez Goldman mais sent qu’il ne pourra pas progresser dans sa branche de départ. Dans ce cas, profils un peu jeunes mais extrêmement lisibles pour la banque (ex. JPM) qui va les recruter par exemple en M&A au sortir du MBA. Donc le jeunot de 25 ans a en principe de fortes chances de passer devant le français avec super diplôme (français), 3e cycle, et 5 ans ou plus d’expérience, et sortant du même MBA…

Hors ligne

 

#23 27/04/2015 15h12 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   56 

ankhaf a écrit :

Votre MBA sur le plan professionnel vous a t’il permis d’avoir des opportunités que vous n’auriez pas pu avoir?

Clairement. Je suis passé d’une carrière "commerciale" à un poste d’investisseur en Private Equity. C’est le type de grand écart impossible à réaliser sans MBA.

Crosby, je ne suis pas tout à fait d’accord. Il y a effectivement des emplois fermés, même pour les MBA. Pour donner un exemple, les KKR, Carlyle, Blackstone et cie. recrutent principalement ceux qui ont été Investment Bankers chez Goldman and co. pre-MBA. C’est vrai, mais ça n’a pas grand lien avec le fait d’être français ou non.

Vous citez les grandes banques d’investissement en M&A, mais plus personne ne veut y aller. Wall Street a remonté les salaires l’an dernier, mais cela ne suffit pas. Aujourd’hui, tout étudiant sérieux en Top MBA qui souhaite aller en IB y arrivera sans aucun problème.

De plus, des jeunots de 25 ans en Top MBA, il n’y en a pas smile

Pour finir, des 7-8 français de Chicago que je connais, ils ont fini chez Deutsche Bank, Bank of America, Citigroup, DFA, Google, BCG…personne ne leur est passé devant, et certains avaient 30 ans et plus.


SmartPortfolio.org : outil gratuit pour se constituer un portefeuille de trackers personnalisé

Hors ligne

 

#24 22/08/2015 17h51 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   143 

Je réfléchis à en faire un.

je partage quelques trouvailles/idées et autres.

MBA Data Guru - Business school admissions data and analysis

Un blog d’un étudiant de Stern, il "scanne" des forums pour faire des statistiques sur les admissions, etc… Intéressant à lire, pour voir les critères par école et autres.

On peut trouver plus ou moins facilement sur le web un cv book de la promo 2004 de Wharton.
Quand on est français, et que l’on fait un CV, on est un peu à mille lieux des américains… j’ai eu un petit choc, et j’ai passé plusieurs semaine à rependre mon cv.
Certains mentent peut être, ou exagèrent, mais en tout cas, c’est extrêmement bien vendeur.
Je suis tombé ensuite sur un cv book de l’Essec. On voit que c’est plusieurs crans en dessous (expériences, manière de rédiger, etc…).

Résultat : un cv vraiment plus sexy, de la confiance en soi gagnée…. pas seulement pour faire un mba, mais pour la vie pro simplement.

Certains ont-ils des cv book plus récents à partager, d’autres écoles ?(par mp ?)

Sur le critère de l’age, on peut se poser des questions. Mais beaucoup s’autocensurent, ou ne se donnent pas les moyens avec l’age. Ex : plus on est vieux, mieux vaut avoir un projet pro bien ficelé (ex : ne pas dire qu’on veut aller en IB, pas réaliste !).

Si on veut rester dans l’industrie, l’IMD paraît un bon choix (30 ans > + 1 an)

j’ai même trouvé un site qui propose de calculer les chances d’admission !
Admission Chances Calculator for top ranked MBA Programs worldwide | Aringo

Hors ligne

 

#25 22/08/2015 19h21 → MBA : tout savoir sur les Master of Business Administration (mba)

Membre
Réputation :   96 

Je m’interesse et suis interessé au sujet également et je dois dire que je partage votre analyse super pognon

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech