Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 18/01/2013 19h41 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   421 

En tout cas merci pour cette citation que je ne connaissais pas et que je trouve extrêmement juste.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#27 19/01/2013 15h10 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   60 

Sinclair a écrit :

Là où je veux en venir, c’est qu’aucune conception du monde n’est juste et définitive, pas plus la vôtre que celle des imbéciles que vous railliez, ni que la mienne bien sûr.

Pour être parfaitement précis, je me garde de railler les imbéciles. En effet, la raillerie soulage un peu. Or, je préfère garder intacte ma volonté défensive, étant donné que je considère ces "imbéciles" comme des groupes sociaux impitoyables et dangereux (pour peu qu’on souhaite un tant soit peu veiller à sa liberté).

En lisant votre phrase, je me demande : avez-vous lu Atlas Shrugged au fait?

Sinclair a écrit :

La société humaine évoluant et se complexifiant rapidement, de nouveaux défis apparaissent qui ne pourront être résolus avec les outils du passé.

Qu’est-ce qui vous permet de dire cela?

Hors ligne

 

#28 19/01/2013 15h52 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   57 

Ce qui me permet de dire ça ? La logique, le bon sens, l’humilité, l’histoire.

Expérience de pensée :
a) Comment jugez vous la conception du monde, les rapports humains, la structure sociale de nos ancêtres de l’an 1000, ou même de 1900 ?
b) Comment nous jugeront les humains de l’an 2100, de l’an 3000 sur ces mêmes critères ?

Quand Max Planck a déclenché la révolution des quanta, beaucoup de scientifiques pensaient que la connaissance des lois de la nature était achevée et que leur travail ne consistait plus qu’à améliorer le nombre de chiffres après la virgule des équations. Puis vinrent la mécanique quantique, la relativité restreinte et générale, la théorie de l’information, la cybernétique, le théorème d’incomplétude de Gödel, l’informatique, la génétique, la théorie du chaos, la théorie des systèmes, la théorie de la complexité, etc.

Croyez vous que cela soit fini ? Vous rendez vous seulement compte que les dernières théories ont à peine commencé à diffuser leur puissance conceptuelle vers les autres sciences (notamment économiques et sociales pour ce qui nous concerne sur ce forum) ? Que l’internet n’a pas encore exprimé le millième de son potentiel et que nous n’avons pas la moindre idée de la forme que ça prendra ?

Et puisque nous sommes dans une file de citations, invoquons le plus illustre des héritiers de Planck :

Albert Einstein a écrit :

Le monde que nous avons créé est le résultat de notre niveau de réflexion, mais les problèmes qu’il engendre ne sauraient être résolus à ce même niveau.

Hors ligne

 

#29 19/01/2013 16h13 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   60 

Sinclair a écrit :

Expérience de pensée :
a) Comment jugez vous la conception du monde, les rapports humains, la structure sociale de nos ancêtres de l’an 1000, ou même de 1900 ?
b) Comment nous jugeront les humains de l’an 2100, de l’an 3000 sur ces mêmes critères ?

Merci pour cette réponse.

A tort ou à raison, je ne juge pas les conceptions du monde, les rapports humains, la structure sociale, de 1900 ou de l’an 1000. J’essaye simplement de les constater.

Concernant le numérique, je savoure chaque jour ce qu’il m’apporte. Et je juge ma vie d’avant le numérique (disons avant 2000) tellement plus médiocre en opportunités d’échanges humains que ma vie actuelle. Et merci au téléphone portable - et au merveilleux petit texto.

Et avez-vous lu Atlas Shrugged, donc?

Hors ligne

 

#30 19/01/2013 17h47 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   57 

J’ai mal exprimé la question : comment évaluez vous en termes de vérité et d’efficacité les conceptions de ces époques plus ou moins anciennes par rapport à nos conceptions actuelles ? Et symétriquement, que vaudront nos conceptions actuelles pour penser et organiser la vie humaine dans 1000 ans ?

Atlas Shrugged est dans ma liste d’ouvrages à lire, pas vraiment en bonne place du fait de ses 1000 pages et du peu de matériau nouveau que je m’attends à y trouver. Et cette liste est très longue du fait de mon éclectisme, de ma gourmandise intellectuelle, et de la merveilleuse profusion de lectures offerte par notre époque.

Hors ligne

 

#31 19/01/2013 22h49 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   60 

Sinclair a écrit :

comment évaluez vous en termes de vérité et d’efficacité les conceptions de ces époques plus ou moins anciennes par rapport à nos conceptions actuelles ?

Mmmm… pas simple de répondre… peut-être la conception de l’an 1000 était-elle suffisante pour penser le monde de l’an 1000 (?).

Sinclair a écrit :

Et symétriquement, que vaudront nos conceptions actuelles pour penser et organiser la vie humaine dans 1000 ans ?

Je ne cherche (personnellement bien sûr) pas à penser le monde de l’an 3000, mais seulement à y voir un peu plus clair dans le monde de 2013, pour me défendre et éventuellement saisir quelques opportunités.

Sinclair a écrit :

Atlas Shrugged est dans ma liste d’ouvrages à lire, pas vraiment en bonne place du fait de ses 1000 pages et du peu de matériau nouveau que je m’attends à y trouver. Et cette liste est très longue du fait de mon éclectisme, de ma gourmandise intellectuelle, et de la merveilleuse profusion de lectures offerte par notre époque.

Personnellement, après la lecture de ce livre, je suis, comment dire, plus relatif en disant "tout est relatif" (désolé pour cette formulation un peu facile).

Dernière modification par placementapapa31 (19/01/2013 22h50)

Hors ligne

 

#32 30/07/2013 13h26 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   16 

Charles Bukowski a écrit :

Comment diable un homme peut-il se réjouir d’être réveillé à 6h30 du matin par une alarme, bondir hors de son lit, avaler sans plaisir une tartine, chier, pisser, se brosser les dents et les cheveux, se débattre dans le trafic pour trouver une place, où essentiellement il produit du fric pour quelqu’un d’autre, qui en plus lui demande d’être reconnaissant pour cette opportunité ?

J’attaque la lecture de mon second Bukowski, et comme la dernière fois je me dis que ce sera dur de trouver un autre auteur qui me parle autant. (de manière générale, pas forcément en rapport avec la citation ci-dessus)

Hors ligne

 

#33 07/08/2013 10h34 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   

Allez, je me lance !

« La vérité de demain se nourrit de l’erreur d’hier. » Saint-Exupery

http://image4.evene.fr/img/celeb/279.jpg

-------------------------------------------------------------------------------------

« Si vous avez l’impression que vous êtes trop petit pour changer quelquechose, essayez donc de dormir avec un moustique. Vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir » Dalaï Lama

http://image2.evene.fr/img/celeb/788.jpg

Dernière modification par Lazarus (07/08/2013 10h34)

Hors ligne

 

#34 07/08/2013 11h29 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   

Ma citation préférée:

"Tout ce qui ne tue pas rend plus fort." Friedrich Nietzsche


Ce qui ne tue pas, rend forcément meilleur!

Hors ligne

 

#35 07/08/2013 11h38 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   96 

Celle ci de Warren Buffet (et assez récente) m’avait fait particulièrement rire :

Warren B. a écrit :

C’est quand la mer se retire, que l’on voit ceux qui se baignent nus

Hors ligne

 

#36 09/09/2013 22h51 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   

J’aime beaucoup celle de Buffet aussi.

Une citation qui me plait (un court passage plutôt) se trouve dans le livre de Janet Lowe: Benjamin Graham on Value Investing qui, comme le laisse supposer le titre, retrace la vie de Graham.

"The story of his life followed what mythologists describe as the hero’s journey. He encountered moral dilemmas and behave ethically; he faced failure but battled his way back; he led a full life that was far from perfect, but as his friends and children remember it, he continued to grow as a human being until the very end of his days"

Hors ligne

 

#37 09/09/2013 23h02 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   512 

Interviewer a écrit :

Mais alors, vous croyez en Dieu?

A. Einstein a écrit :

L’idée selon laquelle l’univers et son organisation extraordinaire de précision et de perfection ne serait due qu’au seul hasard, voyez-vous, est aussi crédible que l’idée selon laquelle une imprimerie exploserait, et que toutes les presses à caractères retomberaient dans l’ordre exact du dictionnaire.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/941_professor-chalk-board-life-lessons.jpg

John Templeton a écrit :

Un homme qui cherche Dieu est telle une vague qui cherche la mer.

Hors ligne

 

#38 10/09/2013 07h49 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   

Un Indien:

Tout ce qui n’est pas donné est perdu

Hors ligne

 

#39 10/09/2013 22h39 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   60 

Ca au moins ce n’est pas du power point!

C’est de la physique? Et qui est ce prof?

Dernière modification par placementapapa31 (10/09/2013 22h42)

Hors ligne

 

#40 13/10/2013 12h32 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   512 

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/941_n_2010_11_1_cheetah_run_steve_lightle_hm.jpg

Mark Weinstein a écrit :

Bien que le gépard soit l’animal le plus rapide de la plaine, il attendra toujours d’etre parfaitement sûr.

Il s’approchera de nuit d’un point d’eau, puis se cachera en embuscade dans un fourré, silencieux, méthodique, capable d’attendre des jours si il le faut.

Installé ainsi, il attendra l’antilope, de préférence jeune ou malade - il s’agit de cibler le gibier le plus vulnérable du troupeau.

Alors seulement, quand sa proie est si proche qu’il n’existe plus aucune chance qu’elle ne lui échappe, le gépard décide-t-il d’attaquer.

Ceci est, pour moi, la qintessence de la spéculation intelligente.

Hors ligne

 

#41 13/10/2013 13h35 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   60 

Le guépard n’est-il pas, ici, sur-doté en ressources par rapport à sa stratégie?

(à moins que le choix d’un animal affaibli combiné à sa vitesse et sa détente très élevée lui permette d’avoir l’animal à coup sûr, compensant ainsi l’importance du capital engagé par un risque très faible, et donc par la certitude de captures régulières ; mais il y a aussi le coût d’opportunité à considérer : quelles prises plus nutritives, même plus risquées, sont perdues ; on peut aussi supposer que l’évolution à sélectionné le bon couple stratégie-structure… ; ou que la minimisation de l’effort, permise par la forte dotation musculaire, fait fait partie des objectifs de premier niveau… )

Dernière modification par placementapapa31 (13/10/2013 14h07)

Hors ligne

 

#42 16/10/2013 18h21 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   

Le guépard est loin d’être le chasseur le plus efficace de la savane…

Hors ligne

 

#43 12/11/2013 11h36 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   69 

On ne ment jamais autant qu’avant les élections, pendant la guerre, ou après la chasse

- Bismarck


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#44 12/11/2013 12h43 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   512 

Job a écrit :

[…]

Non, Clemenceau!

Hors ligne

 

#45 12/11/2013 14h54 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   35 

Hors ligne

 

#46 11/12/2013 09h11 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   69 

Une d’actualité, mais apocryphe ou non ?

Bientôt, il ne nous restera plus que l’impôt sur les os

- Michel Audiard


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#47 11/12/2013 14h23 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

#48 11/12/2013 15h24 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   421 

L’État, c’est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde

- Frédéric Bastiat


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#49 24/12/2013 09h22 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   

CONFUCIUS
http://www.spring.org.uk/images/confucius3.jpg

C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres.

Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve.

PROVERBES CHINOIS

Celui qui ne vole pas haut ne se fait pas de mal en tombant.

Si un homme ne fait que ce qu’on exige de lui, il est un esclave. S’il en fait plus, il est un homme libre.

EXTRAITS DU LIVRE DE ROBERT KIYOSAKI : PERE RICHE PERE PAUVRE
http://undercdn.under30media.netdna-cdn.com/wp-content/uploads/2011/09/10q_kiyosaki_tout.jpg

Il existe une différence entre être pauvre et être sans le sou. Quand on est pauvre c’est pour toujours, être sans le sou c’est temporaire.

-Laisse-moi te dire qu’il est plus facile de te changer toi-même que de transformer n’importe qui d’autre.

-Les pauvres et la classe moyenne travaillent pour l’argent. Les riches font en sorte que l’argent travaille pour eux.

-Les gens qui perdent sont ceux qui sont mal informés. Si les individus qui se lèvent chaque jour, se rendent assidûment à leur travail et paient leurs taxes pouvaient seulement comprendre de quelle façon les riches jouent le jeu, ils pourraient le jouer eux aussi.

-À la fin de nos études, nous savons pour la plupart que les diplômes universitaires ou les bons résultats n’importent pas outre mesure. En effet, dans la réalité, hors du monde universitaire, on exige bien plus que des diplômes ou des bonnes notes. On réclame du cran, du culot, de l’audace, de la témérité, de l’ingéniosité, du courage, de la ténacité et une intelligence supérieure. Ce facteur, quel que soit le terme qui le désigne, influe en définitive beaucoup plus sur notre avenir que les résultats scolaires.

-La principale raison qui fait que plus de 90 % du public américain éprouvent des difficultés financières est que ces gens-là jouent pour ne pas perdre. Ils ne jouent pas pour gagner.

Hors ligne

 

#50 05/02/2015 23h33 → Asseyez-vous sur les épaules des géants : citations

Membre
Réputation :   

Petite piqûre de rappel pour les impatients, toujours des principes plein de sagesse maintes fois répétés même si cela fait 5 ans que Fairholme sous performe ses pairs, et la taille du fonds a été divisée par 3 sur la période…

Bruce Berkowitz Says No Free Lunch Buying Hated Stocks - Bloomberg Business

- “Buying hated companies requires patience and courage of conviction,” Berkowitz, 56, said Tuesday in a presentation to investors. “There is no free lunch.”

- “We will look wrong until markets believe we are right,” said Berkowitz, who scheduled today’s event to respond to investor e-mails. “ Given the human condition, we are much less comfortable answering when the crowd will agree with us.”

- “We believe that in the long-term our estimates of value will be realized,” Berkowitz said in discussing his investing strategy. “We buy securities that are priced to fail.”

- “We need volatility to prosper, we need false perceptions,” Berkowitz said. “Risk does not equal volatility.”

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech