Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 27/10/2014 09h29 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   69 

Dans les faits actuels, vos propos semblent fondés; mais j’espère qu’il n’en sera pas ainsi ad vitam aeternam
Les jeunes diplômés reviendront ultérieurement, à condition que les gouvernements futurs s’attellent à leur tâche.
On peut nous souhaiter bon courage
Tiens au fait, je déjeunerai bientôt avec un de mes cousins, banquier et père de 8 enfants, je vais le tâter sur le sujet de ce topic !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#52 27/10/2014 09h34 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   24 

Article du point a mediter.

Nouailhac : Marylise Lebranchu, ministre de l'Injustice sociale - Le Point

Il sera de moins en moins interessant d’etre une famille de francais moyen meme moyen superieur. qui plus est si aucun des deux parents n’est fonctionnaire.
Contrairement ce que j’ai pu lire il n’est pas toujours facile pour une famille de quitter la RP sans perdre son emploi ou compromettre sa carriere.
Et en RP il est legitime dans la mesure de ses moyens de choisir un lieu de vie proche des bonnes ecoles et le plus tranquille et agreable possible. Qui ne le ferait pas pour ses enfants?
Tout le monde n’est pas libre comme l’air…

Dernière modification par Robdream (27/10/2014 09h37)

Hors ligne

 

#53 27/10/2014 10h03 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   157 

Robdream a écrit :

Article du point a mediter.

Article assez malhonnête s’appuyant sur le fait qu’aucun fonctionnaire n’est assez payé pour être "victime" de cette mesure…

Il sera de moins en moins interessant d’etre une famille de francais moyen meme moyen superieur

Alors il ne faut pas hésiter à quitter son emploi pour avoir la chance de rejoindre les français de base, ou à postuler à un boulot payé le SMIC: il y en a plein.

Contrairement ce que j’ai pu lire il n’est pas toujours facile pour une famille de quitter la RP sans perdre son emploi ou compromettre sa carriere.
Et en RP il est legitime dans la mesure de ses moyens de choisir un lieu de vie proche des bonnes ecoles et le plus tranquille et agreable possible. Qui ne le ferait pas pour ses enfants?
Tout le monde n’est pas libre comme l’air…

Tout cela est vrai, mais tout cela repose sur un choix.
Quand on pense "ne pas avoir le choix", qu’il faudrait soit-disant 1 chambre par enfant, une "bonne école", etc… il est bon de passer un peu de temps à regarder comment vivent ceux qui n’ont pas ces choses "indispensables".
Nombreux sont heureux, nombreux sont ceux qui procurent une éducation et une vie de qualité à leurs enfants.

Le problème pour la classe moyenne/moyenne sup n’est pas de ne pas avoir assez de moyens pour rendre sa famille heureuse. Le challenge pour ces classes, c’est de ne pas s’imposer tellement de dépenses contraintes que ça nuise au bonheur de leur famille.

Mais c’est un paradoxe classique de psychologie, et il est toujours difficilement solvable.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne

 

#54 27/10/2014 10h31 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   43 

parisien a écrit :

2- A l’évidence, cela plaide pour des mécanismes (barèmes différents, …) permettant aux habitants de ces régions de payer moins d’IR que les résidents des autres régions, à revenu facialement égal, à cause de ce coût de la vie, notamment de logement.

Bah non, une telle idée veut dire aussi :
1) financer/soutenir la bulle parisienne (elle n’a pas besoin d’être davantage soutenue)
2) faire donc payer plus d’IR à ceux hors de Paris (et ils sont plus nombreux, Paris n’est pas la France, y compris démographiquement ce n’est pas vrai, idem IDF vs reste de la France …), si y en a qui paient moins, il y en a donc qui paient plus…

Pourquoi faudrait-il faire financer par l’impôt, des choix qui sont personnels ? Ceux de vivre, louer, acheter à Paris … personne ne les oblige à faire ça, si ils veulent s’agglutiner sur 1% du territoire, payer des prix de folie pour l’immo et contribuer ainsi à alimenter la bulle parisienne tout en sachant qu’il existe plein d’autres endroits beaucoup moins chers et agréables à vivre, soit, c’est leurs choix, mais il ne faut pas demander en plus aux autres de payer pour leurs choix.
Si il me prend le caprice de m’acheter un iphone 6, aucune raison de demander au reste de la collectivité de participer parce que "mince les téléphones de la marque apple sont chers et moi je veux que apple".

Dernière modification par zetrader (27/10/2014 10h40)

Hors ligne

 

#55 27/10/2014 10h40 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   24 

Faith a écrit :

Robdream a écrit :

Article du point a mediter.

Article assez malhonnête s’appuyant sur le fait qu’aucun fonctionnaire n’est assez payé pour être "victime" de cette mesure…

Il sera de moins en moins interessant d’etre une famille de francais moyen meme moyen superieur

Alors il ne faut pas hésiter à quitter son emploi pour avoir la chance de rejoindre les français de base, ou à postuler à un boulot payé le SMIC: il y en a plein.

Vous etes donc pour un nivellement vers la bas. Ca fait peur.

Hors ligne

 

#56 27/10/2014 10h56 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   157 

Robdream a écrit :

Vous etes donc pour un nivellement vers la bas. Ca fait peur.

Non, je vous montre juste que malgré toutes les plaintes que les "classes moyennes et sup" émettent, peu d’entre eux/nous n’avons envie de quitter cette classe.

Mais il est dommage de tomber dans la caricature: je ne suis pas pour "le nivellement par le bas", je suis pour des efforts massifs pour réduire le déficit (je n’ose imaginer réduire la dette)
Et pour ça, tout le monde doit donner:
- baisser les aides/niches fiscales des plus riches (ou des moins pauvres, selon la largeur du dispositif)
- augmenter la TVA => touche tout le monde et surtout les plus pauvres
- augmenter la CSG => touche le capital.
- réduire les dépenses, comme ce qui est en cours l’armée => touche tout le monde sauf les plus riches.
- réformer (CDI ? Retraites ? Chomage ?) => touchera un peu toutes les classes, en fonction des choix faits.

Cet ensemble sera décrié par tout le monde, tout le monde se plaindra que c’est injuste, et citera mille exemples négatifs. Mais cet ensemble aura le mérite de répartir sur tout la population les efforts sans mettre trop de personnes dans une situation catastrophique.

Ca n’est pas du nivellement par le bas, c’est revenir à un budget correct, permettant ensuite d’avoir suffisamment de mou pour intervenir avec de la dette "intelligente".


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne

 

#57 27/10/2014 10h57 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Debat particulierement intense … etant a l etranger je n avais pas remarque que le sujet enflamme ainsi, meme si je lis regulierement la presse francaise.

Juste 2 commentaires ( digressions ) que la file m inspire:
- j ai toujours entendu parler que pour un investissement il fallait le considerer sans l avantage fiscal ( la subvention… )… J  imaginais qu un budget familial se concevait de la meme maniere. l horizon etant au moins aussi long et les parametres bien plus variables.
- Il y a deja des controles, garde fous pour eviter les exces sur le territoire. Choisir d habiter dans une metropole attractive ( ou "naturellement" les prix seront plus eleves, l infrastructure plus riche, les services plus surs etc ) reste …. un choix. Je ne comprendrai pas que l etat le favorise au depend du reste du territoire ( si ne n est pour le rendre encore plus cher, plus attractif plus decorrele du reste). J ai toujours considere que je payais une "prime" au marche ( une sorte d assurance, me permettant de choisir le travail qui me plait, d avoir un salaire plus eleve, une mobilite superieure etc )

il me semble que le solde migratoire ( de paris ) est legerement negatif, mais la tendance n est pas encore a la diminution de cette prime.

Cdt

Hors ligne

 

#58 27/10/2014 11h34 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   51 

Ce sujet est un sujet très sensible en témoigne le grand nombre de commentaires à la fois sur ce forum et sur le site du figaro.
La réalité est que l’état a besoin en l’absence de croissance de davantage de ressources financières. A partir de la il va logiquement aller chercher cet argent la ou c’est le plus facile. L’armée car ce sont quasiment les seuls fonctionnaires qui ne vont pas manifester et les familles car elles ne vont pas bloquer le pays. A ce niveau le gouvernement fait preuve d’une grande intelligence tactique car le rapport effort/rendement à CT de cette réforme est assez élevé. Je ne dis pas que c’est juste mais en tout cas sur un plan politique c’est très efficace.
La ou est l’erreur à mon sens du gouvernement et de ces mesures qui se suivent et se ressemblent c’est qu’économiquement elles ne sont pas rentables. En tapant de façon quasi systématique sur les revenus du travail d’une certaine partie des Français celui-ci incite bien évidemment ceux-ci à lever le pied et à faire moins d’effort.
Par exemple une famille un peu au dessus de 6K€ par mois va faire basculer l’épouse en 4/5e car ainsi elle ne paiera plus la nounou un jour par semaine (ce qui est une économie importante du fait du mécanisme des heures sup de celle-ci). Bref la mère souvent cadre paiera moins de charges, la famille moins d’impôts idem la nounou et la famille conservera les allocs. Bien sur toutes les familles ne feront pas précisément cela mais choisiront des options similaires. Résultat le rendement de cette réforme sera faible voire nul ou pire négatif.
C’est déjà ce qui s’est passé avec les hausses d’impôts précédentes qui ont eu un rendement beaucoup plus faible.

Hors ligne

 

#59 27/10/2014 11h43 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   51 

Bonjour Faith et Timinel,

Je suis toujours surpris de voir le travail et même ici les enfants vu sous une pure approche financière. On ne fait pas des enfants suite à un business plan et on ne choisit pas son métier avec un calcul de TRI, on fait des enfants car je pense (c’est très personnel) que c’est ce qui apporte le plus grand bonheur et on choisit un métier (quand on peut bien sur) en fonction de ce qui nous intéresse.
Aller faire un boulot au smic comme vous le suggérez à cette dame signifie renoncer à un métier qui lui plait et qui lui apporte de l’épanouissement.
Bàv

Hors ligne

 

#60 27/10/2014 12h05 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   12 

Bonjour,

Je ne comprendrai pas que l etat le favorise au depend du reste du territoire ( si ne n est pour le rendre encore plus cher, plus attractif plus decorrele du reste).

Si il est question de maintenir la compétitivité du pays, il est du devoir de l’état de maintenir les facteurs d’attractivité de sa zone économique la plus dynamique ou de mettre en place les éléments clefs propres à une décentralisation (mais on s’inscrit alors dans le temps long et je doute de sa capacité à réussir cette transition).

Vivre sur Paris revêt un intérêt de plus en plus limité. On cumule surface d’habitation réduite, horaires de travail (transports inclus) allongés, difficulté d’accès aux modes de garde, climat et environnement dégradés. Pour une prime sur salaire de plus en plus limitée.
Ce mode de vie n’est plus attractif. Les talents font d’autres choix. Ce qui est un problème pour tous les Français car cela affaiblit chaque jour un peu plus la France et son économie.
Nous ne vivons pas dans une bulle, tout est interdépendant. Si demain Paris se désertifie, les conséquences seront notables pour tous les participants de ce forum.

il me semble que le solde migratoire ( de paris ) est legerement negatif, mais la tendance n est pas encore a la diminution de cette prime.

La tendance n’est pas bonne. Et plus encore, le ressentiment général est en train de changer. Nous sommes faces à des mutations lentes qui ont, une fois à l’oeuvre, une forte inertie.

Je ne commenterai pas longuement le lien entre démographie et puissance d’une nation. Cependant l’histoire révèle que la baisse de la natalité en dessous du seuil de renouvèlement des population est le premier facteur de déclin d’une nation.

Bonne journée.

Dernière modification par Arpad (27/10/2014 12h06)

Hors ligne

 

#61 27/10/2014 12h14 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   157 

Alexis92 a écrit :

Je suis toujours surpris de voir le travail et même ici les enfants vu sous une pure approche financière. On ne fait pas des enfants suite à un business plan et on ne choisit pas son métier avec un calcul de TRI, on fait des enfants car je pense (c’est très personnel) que c’est ce qui apporte le plus grand bonheur

Je ne pensais pas avoir dit ça.
Cependant, j’ai vécu quelques temps en couple avec un enfant dans un studio… Je doute qu’avoir 1 ou 2 enfants de plus sans pouvoir financièrement changer de logement m’aurait apporté "le plus grand bonheur".

Et si vous relisez mes messages, vous remarquerez que si c’est réellement "le plus grand bonheur" pour ces parents de 4 enfants, alors se plaindre de la perte de 200€ d’allocations est assez mesquin.

Aller faire un boulot au smic comme vous le suggérez à cette dame signifie renoncer à un métier qui lui plait et qui lui apporte de l’épanouissement.

Fallait-il vraiment prendre mon propos au premier degré ?
N’avez vous pas réalisé que cette proposition absurde que j’ai faite vise plutôt à l’amener à réfléchir au confort de sa situation (métier plaisant, enfants, etc), et à relativiser ses "problèmes" ?


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne

 

#62 27/10/2014 12h29 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   15 

Pour vivre cette situation et sans se plaindre à outrance, il y a souvent plus malheureux que soit, j’expose mon point de vue….

Il retourne de tout ceci que le problème actuel est l’instabilité qu’il règle en France.
Tous les 3 mois, une nouvelle règle ou un nouveau changement.
Pour les personnes gagnant bien leur vie, le coup de massue est quand même significatif entre la baisse du quotient familial et la baise des allocations familiales…
On doit bien arriver facilement à 2000 ou 3000 euros de revenus en moins.

A titre personnel, et je trouve cela plutôt grave, l’idée va être de travailler moins (mon amie à le même point de vue) pour être moins imposés (nous sommes à une tranche de 30% d’impôts et nos revenus locatifs, avec la CSG vont être imposés à 45%!).

Je trouve cela plutôt triste d’en arriver à cela mais cela coupe un peu l’envie de s’investir dans son entreprise (j’ai lancé une entreprise en consulting informatique) ou ses placements.

Je suis bien entendu prêt à faire des efforts pour que le pays se relève. J’aurais cependant préféré entendre cela dans le cadre de la campagne présidentielle dans un programme précis.

Au lieu de cela, tous les 3 mois, une nouvelle idée sort du chapeau et on a n’a pas l’impression de savoir réellement où l’on va.

Je mets de côté la politique, droite comme gauche ont fait exploser les impôts et taxes les dernières années.

Hors ligne

 

#63 27/10/2014 13h08 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   

un éleveur de bovins , d’ovins …. qui connait son métier va sélectionner les meilleurs reproducteurs et trices pour améliorer son cheptel.
j’ai bien conscience que mes dires vont choquer beaucoup de gens et m’en excuse , mais ne pouvons nous pas considérer l’avenir d’un pays selon la qualité du cheptel qui le compose?
sans faire l’apologie de l’eugenisme de sinistre mémoire il faut bien admettre que beaucoup de gens seraient incapable d’élever leur progéniture sans la solidarité nationale.
Je ne pense pas que se soit en massacrant les meilleurs géniteurs que l’on va améliorer les choses pour les autres.
je pense  cependant qu’a notre époque faire plus de trois enfants ne se justifie pas .
Aussi je milite pour maintenir un système d’aide dégressif qui accorderai une grosse aide au premier enfant , la moitié au deuxième  et rien au troisieme
ce système permettrai aux parents désireux d’avoir plus d’enfants de les assumer en conscience ,et d’empecher tous ceux qui comptent sur la solidarité nationale de croitre et d’embelir.
bien sûr électoralement aucune chance que cela passe!
mais bon ! vos avis?
cordialement a tous

Hors ligne

 

#64 27/10/2014 13h23 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   51 

@ fifi54 : le résultat de votre mesure serait d’inciter les familles à avoir 2 voire 3 enfants maximum. C’est tout le contraire de la politique FR depuis bientôt 1 siècle qui vise à inciter les personnes qui peuvent avoir des enfants à en avoir un 3e ou plus pour compenser les familles qui ne peuvent ou ne veulent en avoir (pour des raisons bien souvent tout autres que financières).
Le gros problème des pays européens n’est pas un excès de natalité mais l’inverse.
Pour atteindre ce que vous proposez une option serait de supprimer le quotient familial qui s’applique à l’enfant mais pas au conjoint.

Hors ligne

 

#65 27/10/2014 13h48 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   128 

L’article me fait penser à une partie du documentaire de Robert Reich, Inégalité pour tous, où il était question des difficultés croissantes de la classe moyenne pour assurer son train de vie, et qui est cible d’une pression fiscale croissante (aux Etats-Unis également).

Beaucoup de ces "middlers" se sont installés dans un confort de vie qui font fonctionner leurs finances en flux tendu, et cela se retourne vite contre eux en cas d’imprévu comme une incapacité temporaire de travail.

A partir de là, je voudrais rappeler deux points, qui sont, à mon sens, pas assez débattus/réfléchis :

(1) Beaucoup de gens semblent oublier qu’acheter son logement à crédit revient à faire un investissement avec effet de levier, ce qui est très risqué. Tout le monde veut acheter son logement à crédit pour "sécuriser" son logement au cas où, alors que ça ne sécurise rien du tout. Je serais curieux de voir ce qu’il se passerait si on leur demandait d’acheter des parts de l’entreprise où ils travaillent à crédit, pour "sécuriser" leur emploi.

(2) Le concept de la natalité pour soutenir l’économie est un principe du 19ème siècle, qui aurait dû y rester. Aujourd’hui les gens sont mobiles, et si d’aventure on devait manquer de force de travail dans un pays, rien n’empêche d’en faire venir d’ailleurs. Certains partis politiques dont les idées viennent du début du 20ème siècle (et qui auraient dû y rester aussi) diront que c’est mal, mais il suffit que tout cela soit correctement cadré. Beaucoup d’autres pays fonctionnent déjà comme cela.

Dernière modification par Derival (27/10/2014 13h51)

Hors ligne

 

#66 27/10/2014 18h02 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   -1 

On mélange ici 2 débats : universalité des allocations familliales et choix de cette famille d’habiter en proche banlieue.

Ok, ca n’est pas fair play cette réforme et j’ai bien aimé l’analyse deLector

lector a écrit :

La file prenant un tour politique en plus des considérations purement financières de cet exemple, je me permets de partager avec vous quelques réflexions sur cette réforme, d’autant que je suis directement concerné car faisant partie de ceux qui verront leurs allocations familiales divisées par 4 dès juillet prochain.

Tout d’abord, et pour rester sur le volet purement financier de ceci, lorsqu’un acteur économique comme cette mère de famille citée dans le figaro fait des choix, elle les fait en prenant en compte l’ensemble de ses revenus, dont les allocations. S’il y a un revenu qu’elle ne pensait probablement pas perdre, c’était bien celui-là. Bonjour pour la confiance.

Ensuite, rappelons que les allocations familiales sont une des branches de la sécurité sociale, dont le principe a toujours été l’universalité des prestations, où la famille et les enfants étaient vus comme l’avenir du pays et de la protection. On divise par 4 les allocations que je pouvais toucher pour mes 2 enfants. Quel est le message ? Qu’ils représentent moins que d’autres aux yeux de la collectivité ? Qu’ils sont maintenant fichés ‘enfants de riches’ ?

C’est le contrat de la sécurité sociale qui en prend un sacré coup. Ça fait 15 ans que je cotise, et pas qu’un peu, et au moment où je pensais enfin pouvoir en faire bénéficier ma famille, ce qui était avant un droit m’est retiré par une génération qui a vécu grand train sur les bénéfices de ce système et s’est fait élire sur la promesse de le sauvegarder.

Finalement, cette histoire, outre l’aspect financier que l’on peut discuter en fonction de chacun, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Ras-le-bol de payer pour tout le monde et de ne RIEN avoir en retour, si ce n’est le fait d’être conspué comme riche. J’ai fait le choix, partant de rien, de devenir maître de mon avenir financier, par beaucoup de travail, de création de richesses et d’emplois, et tout ce que je constate, c’est que je suis bon à raquer encore plus. J’aurais souhaité qu’on respecte plus ce choix et pas qu’on m’assomme. Quelle sera la suite ? On va me moduler mes remboursements santé ?

Cette famille a fait le choix (subi ou non, il n’y a pas assez d’éléments pour trancher) d’engloutir 40% de ses revenus dans son appartement.

Sans refaire le débat pour savoir si c’est juste de réformer les allocs, c’est une question de bon sens. Quand on se met en position de dépendance (= faire un investissement en intégrant le revenu des allocs) il faut s’assurer qu’on peut assumer un engagement, avoir les reins assez solides.

Hors ligne

 

#67 27/10/2014 18h31 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   132 

fifi54 a écrit :

un éleveur de bovins , d’ovins …. qui connait son métier va sélectionner les meilleurs reproducteurs et trices pour améliorer son cheptel.
j’ai bien conscience que mes dires vont choquer beaucoup de gens et m’en excuse , mais ne pouvons nous pas considérer l’avenir d’un pays selon la qualité du cheptel qui le compose?
sans faire l’apologie de l’eugenisme de sinistre mémoire il faut bien admettre que beaucoup de gens seraient incapable d’élever leur progéniture sans la solidarité nationale.
Je ne pense pas que se soit en massacrant les meilleurs géniteurs que l’on va améliorer les choses pour les autres.
je pense  cependant qu’a notre époque faire plus de trois enfants ne se justifie pas .
Aussi je milite pour maintenir un système d’aide dégressif qui accorderai une grosse aide au premier enfant , la moitié au deuxième  et rien au troisieme
ce système permettrai aux parents désireux d’avoir plus d’enfants de les assumer en conscience ,et d’empecher tous ceux qui comptent sur la solidarité nationale de croitre et d’embelir.
bien sûr électoralement aucune chance que cela passe!
mais bon ! vos avis?
cordialement a tous

Vous soulevez un point intéressant (bien qu’un peu caricaturalement exprimé).

En effet, toutes les théories du capital humain vous diront qu’il vaut mieux pour un pays avoir des enfants de riches que des enfants de pauvres. Et par conséquent inciter les pauvres à avoir (plus) des enfants est un non sens économique.

Hors ligne

 

#68 27/10/2014 18h38 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   132 

Faith a écrit :

- baisser les aides/niches fiscales des plus riches (ou des moins pauvres, selon la largeur du dispositif)

Fait, assez largement.

Faith a écrit :

- augmenter la TVA => touche tout le monde et surtout les plus pauvres

Fait très marginalement

Faith a écrit :

- augmenter la CSG => touche le capital.

Fait sur le capital mais pas sur le travail => en fait on "triche" on augmente pas la CSG mais les petites taxes annexes (on est passé de 11 à 15,5 sous Sarkosy)

Faith a écrit :

- réduire les dépenses, comme ce qui est en cours l’armée => touche tout le monde sauf les plus riches.

Pas fait du tout. En valeur absolue, ça continue de monter plus vite que le PIB.

Faith a écrit :

- réformer (CDI ? Retraites ? Chomage ?) => touchera un peu toutes les classes, en fonction des choix faits.

Pas fait. On rabote marginalement sur les plus aisés.

Bref, on tape pour le moment toujours sur les mêmes, et à l’inverse, on augmente les effets redistributifs sur : IRPP, Retraite, Chômage (en cours), santé, famille, éducation (à venir)
J’entends par là que de moins en moins payent pour des prestations de plus en plus faibles, avec en corollaire, de plus en plus de bénéficiaires nets.

Donc, pour l’instant, ceux qui se plaignent que c’est injuste sont très lucides.

Hors ligne

 

#69 27/10/2014 19h57 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   51 

fifi54 a écrit :

Je ne pense pas que se soit en massacrant les meilleurs géniteurs que l’on va améliorer les choses pour les autres.
je pense  cependant qu’a notre époque faire plus de trois enfants ne se justifie pas .

Mais vous rendez vous compte de ce vous dites? Peut être faut-il descendre un peu sur terre. Qui êtes vous pour déclarer qu’un tel est meilleur géniteur qu’un autre? Même si on se rejoint sur une partie des propos (dégressivité des aides), la forme est exécrable et fait perdre tout poids à votre argumentation.

Hors ligne

 

#70 27/10/2014 20h13 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   

bonjour stibbons,
je sais que j’y vais un peu fort pour la forme , voir très fort pour certain, d’où mes excuses en début de post.
je ne  me situe pas an niveau de la morale, mais du renouvellement du cheptel humain.
il était naturel et souhaitable d’avoir beaucoup d’enfants au temps ou la mortalité infantile décimait les campagnes et ou un enfant sur 10 survivait.
mais de nos jours les 10 survivent et c’est tant mieux!
Juste une question si vous me l’autorisez:
que pensez vous qu’il arriverai a notre planete si la chine et l’inde autorisaient que chaque femme puisse avoir six ou sept enfants avec une mortalité infantile comme en France.
avec bien sûr une voiture pour chacun!
je pense qu’assez vite la colonisation de mars s’imposerai!
cordialement

Hors ligne

 

#71 27/10/2014 20h36 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   51 

La chine est en train de revenir sur la politique de l’enfant unique. L’inde a de gros probleme sur les disparités hommes/femmes (culturellement, la femme est un boulet économique, dans les millieux défavoriser). Alors oui on n’a pas assez de planete pour que tout le monde ait une voiture. Mais oui, les familles nombreuses existent en inde, et la mortalité infantile y est très basse, relativement, bien évidement.

Maintenant qu’assiste-t-on? Les pays développés ont une natalité moindre, je trouve très intéressant cet ajustement quasi-automatique / naturel de la population. Les pays en développement prennent ce chemin, petit à petit. Maintenant de là à dire que les riches ont plus le droit d’avoir des enfants, c’est eugénique et détestable comme formulation. Certes, c’est à chacun de faire ses comptes et savoir si on a les moyens d’élever un ou plusieurs enfants, et l’erreur est chez ceux qui comptent sur les subventions de l’état pour boucler leur fin de mois. Mais si une famille de pauvre veut avoir plein d’enfant, on va pas les empecher sous prétexte qu’ils sont pauvres. Qu’ils prennent leur responsabilité. En faisant de bons choix, ils peuvent s’en sortir pour moins de frais.

Autre chose, on manque en france d’éducation économique, bon nombre de personne ne savent pas ce qu’est un placement, comment estimer correctement ses impôts (et moi le premier!), choses que l’on devrait apprendre à l’école au même titre que l’histoire ou l’éducation civique. Ca fait parti intégrante de notre vie, et il faut être complètement préparé. Au moins ça formerait les gens à se poser la question "est-ce que j’ai les moyens de…"

Hors ligne

 

#72 27/10/2014 22h59 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   43 

Article tout juste bon pour le GORAFI,destiné a diviser et a stigmatiser.

Si le journaliste avait fait son boulot il aurait vu qu’il y avait une décote de 500e par enfant.
Soit pour cette dame 7000-2000=5000 qui passe sous le seuil et ne se fait donc rien sucrer.

L’article n’a même pas lieu d’être.

Vivement le prochain article ou elle expliquera que son IR a décuplé parce que ses enfants sont partis et qu’elle quitte la France.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#73 27/10/2014 23h28 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   96 

Quelle décote ?

Vous parlez de diviser, c’est vrai que faire supporter l’IR à 45% de la population (avec donc 55% de personnes non imposables) ca n’est pas diviser smile

Hors ligne

 

#74 28/10/2014 00h57 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   43 

Je suis désolé j’ai mal lu,le seuil de 6000e est pour 2 enfants donc elle est juste sur le seuil ce qui ne changera rien.

Avec l’aval du gouvernement, les députés ont adopté des amendements socialistes qui prévoient qu’à partir de juillet 2015, les allocations familiales de base seront divisées par deux (à 65 euros environ) à partir de 6.000 euros de revenus mensuels pour un foyer avec deux enfants, et par quatre (à 32 euros environ) à partir de 8.000 euros de revenus. Ces seuils augmenteront de 500 euros par enfant supplémentaire.

….

Pour éviter que des familles aux revenus très proches soient traitées différemment, les députés ont aussi voté un sous-amendement du gouvernement prévoyant un mécanisme de lissage. Ainsi tout euro gagné au-dessus des seuils de revenus fixés entraînera la réduction des allocations d’un euro. Un foyer avec deux enfants et des revenus de 6.010 euros verra par exemple ses allocations non pas divisées mais réduites de 10 euros, a cité la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, chiffrant le coût de cette mesure de lissage à 20 millions d’euros en année pleine.

Source: L’Assemblée nationale a adopté la modulation des allocations familiales en fonction des revenus

Comme vous le dites si bien l’État nous divise assez, pas la peine d’en rajouter.Je pense m’estimer heureux d’être dans les 45%.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#75 28/10/2014 06h28 → Dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements... (dépenses d'une famille nombreuse)

Membre
Réputation :   127 

Quelle usine à gaz ce calcul !

Je rêve un jour, que dans notre beau pays, pays de l’esprit et de la créativité fiscale, retrouver la transformée de Fourier dans la méthode de calcul des allocations ou des impôts.

Ce lissage me semble un bon candidat pour illustrer la volonté de simplification. Entre les formations des agents, les modifications du SI, les justificatifs, et les réclamations ont est sur de manger l’économie annoncée.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "dépenses d'une famille de 6 personnes avec 7000 € / mois : quelques enseignements…"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech