Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 24/05/2013 20h43 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   15 

Bonjour,

Connaissez-vous ARISTOPHIL ?

J’ai un subordonné qui m’a dit avoir investi une part (1500€) pour tester.
On lui promet 8% par an, la société rachètera sa part dans 5 ans (et d’ici là pas de revenus).
Ça m’a paru très louche, comment un placement garanti peut-il rapporter un tel rendement ?

Du coup ce matin il m’a rapporté son contrat pour que je l’examine, je n’ai pas vu de loup  :heink:

Mais je reste circonspect, perso je ne mettrais pas un rond là-dedans, je n’investis pas dans ce que

je ne comprends pas et ça me fait penser à une chaîne de Ponzi  yikes

J’ai trouvé justement à l’instant cet article :

Aristophil - Suspectée d’escroquerie et de blanchiment

Est-ce que quelqu’un détient des parts ARISTOPHIL ou envisage d’en acheter ?

Dernière modification par nico6259 (24/05/2013 20h40)

Mots-clés : aristophil, lettres - manuscrits - parts

Hors ligne

 

#2 24/05/2013 21h12 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   66 

Mon expérience personnelle

Rentré sur ce produit il y a 3 ans, attiré par le rendement et le côté exotique du placement
Un peu peur mais à l’époque pas mal d’arrivée de cash qui inhibe tout esprit critique
Il y a un an j’ai voulu récupérer mes billes via mon CGP. C’était donc avant l’expiration des 5 ans.

Que dire ?

J’ai mis 6 mois et ai senti une réelle réticence (du CGPI ; Aristophil renvoyant systématiquement vers lui). Mais in fine j’ai récupéré mes fonds et le prorata des intérêts prévus
Je me suis dit ouf sauvé

Rien de tangible, je reconnais que j’ai retrouvé mes sous (j’aimerais au dire autant pour mes quelques FCPI et FIP…) et même avant le terme. Pourtant j’ai le sentiment (rien de rationnel ou de factuel) de l’avoir échappé belle

Au jour d’aujourd’hui je n’irais plus


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#3 24/05/2013 21h18 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   15 

Merci pour votre retour intéressant.
Je pense que vous pouvez être rassuré à juste titre!

Hors ligne

 

#4 24/05/2013 22h29 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   166 

nico a écrit :

comment un placement garanti peut-il rapporter un tel rendement ?

Mais tout dépend de qui garantit le placement. Quelle serait la notation de l’institution qui garantit le paiement dans le cas d’Aristophil ? Par ailleurs, une garantie en capital sur un long terme ne vaut que la valeur présente du capital à terme, s’il n’y a pas de garantie du rendement lui-même.

Hors ligne

 

#5 24/05/2013 23h15 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   29 

nico6259 a écrit :

(…), la société rachètera sa part dans 5 ans

C’est sur ce point qu’est le blême le plus délicat à justifier de la part d’Aristophil. Comme le rappelle un article récent de Jérôme Dupuis publié dans L’Express Vente de manuscrits: l’étrange système Aristophil - L’Express (je donne aussi un lien vers la réponse de Jean-Pierre Guéno pour Aristophil  http://aristophilblog.com/2013/05/13/re … -mai-2013/ )," rien n’oblige contractuellement la société à racheter les parts de ses "indivisaires", même si elle semble toujours l’avoir fait jusqu’à présent."

J’ai tout de suite noté cette phrase dans votre intervention. Elle me semble significative de la stratégie commerciale d’Aristophil que je me garderai de qualifier n’ayant pas envie de subir et faire subir au responsable éditorial de ce site des poursuites pour diffamation, qualifiez la vous même.

Les "cinq ans" bien que sans existence contractuelle sont pourtant abondamment évoqués par les responsables d’Aristophil, mais en prenant un soin extrême aux formulations juridiques utilisées :

"70 % des clients d’Aristophil se réengagent sous les cinq ans" (dans la réponse que j’ai citée plus haut)

"Le contrat est d’une durée minimum de cinq ans renouvelable par tacite reconduction. (…) Le contrat stipule que le prix de cession à Aristophil sera alors au minimum supérieur de 8 % par an au prix d’acquisition, soit 40 % sur 5 ans," : voir http://www.pp-antilles.com/nouvelles/1- … ophil.html . Mais il ne s’agit pas d’une promesse d’achat faite par Aristophil mais bien, oh le joli mirage, une promesse de vente faite par l’investisseur ! Promesse de vente face à laquelle rien ne lui dit qu’il trouvera un interlocuteur.

Pour ma part, je n’ai pas investi un centime dans ce petit jeu et ne compte pas en investir davantage dans les prochains mois…

Hors ligne

 

#6 24/05/2013 23h28 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   15 

Un conseiller en placements m’a aussi présenté cet investissement en manuscrits.J’avais déjà lu auparavant quelques articles là dessus sur internet qui ne m’ont pas donné confiance du tout,et cela m’a surprise que quelqu’un que je considère comme sérieux fasse un peu la promo de ce "placement"(et un peu déçue).
    Tout repose sur l’augmentation de la cote des manuscrits.Mais qui fait la cote?J’ai l’impression que tout ça se revend un peu en cercle fermé.Ca sent sa chaine ou sa pyramide à plein nez…et je ne mettrai certainement pas la moindre roupie là dedans.

   Ci-joint un des articles qui a éveillé ma méfiance

Lettres et manuscrits : Étranges investissements

Dernière modification par Victoire (24/05/2013 23h41)

Hors ligne

 

#7 25/05/2013 00h49 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Modérateur
Réputation :   1083 

Les investissements proposés par ARISTOPHIL ont déjà longuement été discutés sur ce forum ici et .

GillesDeNantes a écrit :

Le contrat stipule que le prix de cession … sera alors au minimum supérieur de 8 % par an au prix d’acquisition, soit 40 % sur 5 ans,"

Ceci est une erreur mathématique : 5x 8%/an ça fait 46.93%/5ans, tandis que 40%/5ans c’est 5x  6.961%/an.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#8 25/05/2013 12h15 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   174 

Personnellement, je ne mettrai pas un sou la dedans car s’il ne s’agit pas d’un Ponzi c’est forcément une cocotte minute. N’oublions jamais la crise de la tulipe.

@Victoire : pour commencer à explorer la face cachée du CGP, si il vous l’a proposé c’est que la commission est bonne.


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#9 25/05/2013 16h51 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   22 

GoodbyLenine a écrit :

Les investissements proposés par ARISTOPHIL ont déjà longuement été discutés sur ce forum ici et .

GillesDeNantes a écrit :

Le contrat stipule que le prix de cession … sera alors au minimum supérieur de 8 % par an au prix d’acquisition, soit 40 % sur 5 ans,"

Ceci est une erreur mathématique : 5x 8%/an ça fait 46.93%/5ans, tandis que 40%/5ans c’est 5x  6.961%/an.

Pour GillesDeNantes,
En fait, la formule à utiliser, pour être exhaustif, est: (intérêts composés)
1,08^5 (pour 8% pendant 5 ans) = 1,4693 soit une hausse de 46,93%.
http://www.lekolannou.com/fichier_docum … cieres.pdf

Hors ligne

 

#10 01/09/2013 12h22 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   -4 

Bonjour,

Je viens de lire votre discussion sur aristophil et j’y ai investis pour 3 parts à hauteur de 4500 euros en 2010 par mon cgp à qui j’ai fais confiance. J’attendrais les 5 ans pour récupérer mes sous.

cordialement

Hors ligne

 

#11 05/10/2013 05h34 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   18 

j’avais, début 2012, reçu un CGP sur ce sujet et je n’ai jamais donné suite… de peur de ne jamais revoir mon argent.

J’avais argumenté sur le forum :

http://www.devenir-rentier.fr/t1514

mais… ARISTOPHIL a fait effacer ma contribution qui me semble-t-il mettait en avant les risques et les pratiques de cette société, ce que INVESTISSEURHEUREUX a fait pour ne pas s’attirer les foudres de la société.

Sur le fait qu’il y a un risque certain avec une approche de certains CGP assez évasive sur ce point, cela est confirmé par QUE CHOISIR :

http://www.quechoisir.org/argent-assurance/epargne-fiscalite/placement-financier/actualite-lettres-et-manuscrits-camera-cachee-des-methodes-de-vente-a-revoir

Mais ce qui m’étonne le plus aujourd’hui, c’est que pas plus tard qu’hier, la société a publié au BODACC un avis concernant une réduction du capital de la société qui passe, tenez vous bien, de 15M€ (21/08/2012) à 30000€ (04/10/2013)…

http://www.bodacc.fr/annonce/detail/BXB13270001739C

Je n’ai pas lu le détail de la publication des comptes 2012 publiés le 16/09/13 mais il s’est passé quelque chose sachant qu’une augmentation du capital social avait encore eu lieu en 2012 pour atteindre 15M€ !
Alors prudence. A bon entendeur…

Dernière modification par LessIsMore (05/10/2013 05h50)

Hors ligne

 

#12 05/10/2013 08h10 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   -4 

bonjour,

cette annonce est assez inquiétante je trouve, il va falloir leur demander des explications je trouve.

cordialement,
Xavier

Hors ligne

 

#13 05/10/2013 13h15 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Modérateur
Réputation :   1083 

Sur societe.com le capital annoncé est de 30 000 000 € à ce jour (et l’adresse conforme à celle de l’avis au BODACC du 4/10/2013).

Sur les mentions légales de leur site www c’est 15 000 000 € (et l’adresse du siège est différente de celle modifié signalée par l’avis au BODACC du 4/10/2013).

Il faudrait savoir…
(Peut-être que d’ici qqs jours les informations seront identiques de toutes les sources.)

Dernière modification par GoodbyLenine (05/10/2013 13h21)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#14 05/10/2013 19h01 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   18 

ce que j’aimerais comprendre, c’est pourquoi une diminution du capital social aussi forte et juste après la publication des comptes 2012 qui ont fait état d’un gros bénéfice, comme les années précédentes ?

Sachant que les comptes 2012, approuvés en AG mi-2013 ont été déposés en septembre 2013 (publiés le 16/09 au BODACC)… et 15 jours après, diminution drastique du capital, curieux !

La diminution du capital social est en général liée à une baisse des capitaux propres (et donc des pertes sur l’exercice)… ! Ou alors…. lorsque l’activité de l’entreprise ne justifie plus l’importance de son capital, celui-ci peut alors être réduit par voie de distribution aux actionnaires d’une partie de l’actif.

source : Articles et dossiers - Fiducial :

Réduction de capital

La réduction de capital est une obligation légale lorsque des pertes constatées dans les documents comptables ont fait apparaître des capitaux propres inférieurs à la moitié du capital social.

Dans quels cas ?

La réduction de capital est une obligation légale lorsque des pertes constatées dans les documents comptables ont fait apparaître des capitaux propres inférieurs à la moitié du capital social.

Souvent, une réduction de capital est aussi décidée en cas de pertes, pour faciliter ensuite une augmentation de capital en numéraire destinée à procurer des nouvelles liquidités nécessaires pour redresser la situation de la société ; ainsi, les nouveaux associés ne craindront pas d’avoir à supporter des pertes anciennes. Cette opération d’augmentation de capital immédiatement après l’avoir réduit est communément appelée « coup de l’accordéon ».

Autre motif : en cas de retrait d’un ou de plusieurs associés, lorsque la SARL se retrouve contrainte de racheter elle-même les parts d’un associé cédant dont le cessionnaire n’a pas été agréé.

Montant de la réduction

Depuis la suppression du capital minimum légal, le montant de la réduction de capital est libre.
Procédés utilisés

Trois procédés peuvent être employés, simultanément ou non :

- le plus commode, car il permet facilement de respecter l’égalité entre les associés, consiste en la réduction de la valeur nominale des parts ;
- la réduction du nombre de parts de chaque associé ;
- le rachat par la société de ses parts, lorsque la réduction du capital n’est pas motivée par des pertes.

Éventuelle opposition des tiers

Quelle que soit sa cause, une réduction du capital diminue le gage des créanciers. Aussi, ceux-ci ont-ils un droit d’opposition quand deux conditions sont réunies :

-la réduction du capital n’est pas motivée par des pertes ;
- leur créance est antérieure à la date de dépôt au greffe du tribunal de commerce du procès-verbal de la délibération des associés autorisant la réduction du capital.

Les créanciers ont 1 mois à compter de la date de ce dépôt pour réagir ; l’opposition doit être signifiée à la société par acte d’huissier et portée devant le tribunal de commerce qui jugera de son opportunité et soit la rejettera, soit ordonnera le remboursement de la créance, ou encore la constitution de garanties.

C’est bizarre ce truc, non ?

Dernière modification par LessIsMore (05/10/2013 19h25)

Hors ligne

 

#15 06/11/2013 06h21 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   

bonjour à tous,

deux rectificatifs ont été au BODACC (18 & 31/10/2013) quelqu’un s’est planté de 3 zéros apparemment !

il s’agit d’une augmentation de 15 à 30 000 000 d’€uros du capital, pas d’une diminution à 30 000 €uros.

quant à classifier l’offre aristophil, il s’agit pour moi d’une offre non garantie, hautement spéculative, mais tout est spéculatif, demandez aux propriétaires américains ou espagnols si la pierre est une valeur sure.

c’est un marché de niche qui bénéficie de l’avis de tous d’un réel potentiel, mais jusqu’où et à quel rythme ?
C’est là que aristophil devient un placement risqué, car leur étude "maison", utilisée pour justifier les rendements "promis" mais non garantis, est bien supérieure à la moyenne communément admise par les autres experts du marché.

Aristophil justifie également son étude et le niveau attendu (espéré ?) de hausse par la raréfaction de la chose écrite due à la généralisation du numérique.

elle peut néanmoins être une possibilité de "coup" à tenter sur une part faible du patrimoine (notion qui dépendra de chacun, suivant son goût du risque), pour laquelle on accepterait un risque élevé.

ou bien un investissement "coup de coeur" où la volonté de mécénat et de conservation du patrimoine l’emporterait sur le choix de la sécurité.

de là à qualifier l’offre aristophil de "madoff" ou de chaîne de ponzi, il y a un pas que je ne me risquerai pas à franchir.

Mais ça peux vite tourner en tulipe de hollande ! ou en bulle internet !
Ou en marché hypothécaire étasunien !
les exemples ne manquent pas

ceux qui seront entrés et sortis au bon moment seront contents, les autres…..moins !

Hors ligne

 

#16 08/02/2014 15h45 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   

Bonjour bajb,

Comme vous je suis rentré sur ce produit en octobre 2012 totalement dénué d’esprit critique.
Depuis et avec la lecture des alertes multiples sur ce produit ARISTOPHIL, j’ai TRÈS peur… et j’en ai fait part a mon CGP qui ne cesse de me rassurer à force de mails et de citations positives; mais je n’ai pas confiance surtout quand je sais que mon CGC a touché 6 % de commission et que si je sort maintenant il devra rembourser cette commission à ARISTOPHIL…

Je suis en train de tenter de m’en sortir, comme vous avant l’expiration des 5 ans; mais comme vous ARISTOPHIL me renvoie systématiquement vers mon CGP, qui naturellement fait tout pour que je reste.

Pourriez-vous me dire quels argument vous avez utilisé pour récupérer vos fonds et le prorata des intérêts prévus avant le terme des 5 ans?

Merci d’avance pour votre réponse.

bajb a écrit :

Mon expérience personnelle

Rentré sur ce produit il y a 3 ans, attiré par le rendement et le côté exotique du placement
Un peu peur mais à l’époque pas mal d’arrivée de cash qui inhibe tout esprit critique
Il y a un an j’ai voulu récupérer mes billes via mon CGP. C’était donc avant l’expiration des 5 ans.

Que dire ?

J’ai mis 6 mois et ai senti une réelle réticence (du CGPI ; Aristophil renvoyant systématiquement vers lui). Mais in fine j’ai récupéré mes fonds et le prorata des intérêts prévus
Je me suis dit ouf sauvé

Rien de tangible, je reconnais que j’ai retrouvé mes sous (j’aimerais au dire autant pour mes quelques FCPI et FIP…) et même avant le terme. Pourtant j’ai le sentiment (rien de rationnel ou de factuel) de l’avoir échappé belle

Au jour d’aujourd’hui je n’irais plus

Hors ligne

 

#17 08/02/2014 16h30 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Modérateur
Réputation :   1083 

Est-ce que votre CGP travaille pour vous ou est-ce que vous faites des investissements pour lui ?
Qui est-ce qui est le décideur ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#18 08/02/2014 16h43 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   

Bonjour GoodbyLenine,

Vous avez raison il devrait travailler pour moi mais… c’est un ami!

la confiance n’exclus pas le contrôle mais j’apprends aussi que les affaires et l’amitié ne font pas (toujours) bon ménage.

Hors ligne

 

#19 08/02/2014 16h53 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   127 

Xav,

Regarder bien le contrat et demander a votre CGP, par ecrit, de vous faire une simulation de sortie.

Si je comprends bien votre CGP vous envoie des écrits (mails en l’occurrence) indiquant que ceci est une bonne "affaire".

Vous y a avez certainement pensé. Garder ces écrits. Ils sont précieux et vont vous permettre à minima de les opposer a votre CGP voire engager des recours juridiques.

Malheureusement, ma perception est plus que négative pour ces produits et je ne peux que vous encourager a sortir du système.

Enfin, nous apprenons de nos erreurs. Donc, tout n’est pas perdu. Une expérience a toujours bcp de valeur.

Bon courage.

Hors ligne

 

#20 08/02/2014 17h26 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   174 

J’ai eu une présentation succincte du produit, cela m’a fait penser à une pyramide. Pas de marché liquide voir auto-entretenu par la spéculation et il existe plusieurs groupes qui utilisent la même base de fonctionnement dont l’un est fondé par un ancien condamné pour escroquerie sur les timbres de collections dans les années 80( Sic"Les manuscrits anciens dépérissent et se font plus rares donc prennent de la valeur, regardez l’évolution des prix..")
Rappel: le bulbe de tulipe ne vaut pas très cher…

Par contre, grosse com’ pour le CGP. Ce qui m’a convaincu en tant que CGPI de partir en courant.

Carpediem

Dernière modification par carpediem (08/02/2014 19h31)


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#21 08/02/2014 18h05 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   66 

Bonsoir
Pour ma part rentrer dans mes fonds avant échéance a nécessité du temps et de la suite dans les idées.
LR AR au CGP pour demander le remboursement à la date anniversaire
Et je ne l’ai pas lâché pendant les 6 mois, appels, mails… pas lâché plus de 3 jours
Pas normal mais après tout c’était mon argent;
Autant j’aurais pu comprendre des frais, des trucs ou des bidules sur les intérêts, autant cette inertie et ce jeu CGP - Aristophil a usé mes nerfs
Bon courage


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#22 08/02/2014 23h15 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   166 

Nous sommes sur un forum "Devenir Rentier". Il me semblerait bien plus opportun de se demander comment distribuer ces machins aristophil plutôt que comment les acheter !

Hors ligne

 

#23 12/02/2014 17h43 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   166 

La société Aristophil semble être toujours active :
http://www.aristophil.com/

C’est peut être une évidence, mais il me semble utile de rappeler que quelque soient les agréments, autorisations, et autres garanties qu’un produit financier peut avoir, il est toujours essentiel de faire son propre travail de recherche avant d’investir, comme s’il n’y avait aucun de ces agréments et autres.

Hors ligne

 

#24 07/03/2014 09h01 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   -6 

Etonnant !
Je suis très surpris par certaines afirmations de cette discussion. Il semble probable que des personnes se présentant comme des clients ne le sont pas vraiment au regard de ce qu’ils décrivent car pour ma part, client d’aristophil depuis de nombreuses années et collectionneur de belles voitures, j’ai toujours effectué de belles opérations d’investissement dans l’art.

Ce qui est le plus surprenant ce sont les termes employés car ce type d’investissement n’a rien à voir avec un placement financier et tout ceci est expliqué tout à fait clairement dans leurs propositions d’investissements. J’achète une collection que je revends à la société quelques années plus tard avec une belle plus value. Je ne vois pas ce que les "intérêts" viennent faire là dedans. J’ai même réalisé quelques très bonnes affaires en collections par ailleurs avec des plus values bien plus importantes que celles annoncées par aristophil mais je n’ai pas toujours le temps de fouiner et les propostions d’aristophil ont cet avantage que je n’ai rien d’autre à faire que de laisser faire le temps.

J’ai déjà acheté puis revendu plusieurs fois et tout a toujours été parfait par rapport à ce genre d’investissement qui, il est vrai, n’est pas liquide. En effet, tout comme pour d’autres reventes dans le monde des collectionneurs, il faut savoir patienter parfois plusieurs mois quand on revend. Dans mon cas et celui des quelques amis qui ont investis avec moi, nous n’avons jamais attendu plus de 4 mois avant de récupérer les fonds avec la plus value annoncée. Ce qui est tout à fait en accord avec le délai de 6 mois annocé contractuellement. Mais, nous avons attendu l’échéance à 5 ans car ils spécifient bien contractuellement que "le prix de promesse de vente majoré" n’est appliable que si la durée de l’investissement est de 5 ans.

Alors, je ne vois pas grand chose à dire sur aristophil même si, effectivement, elle ne fait l’unanimité et pas de publicité dans certains médias dont on pourrait supposer qu’ils prennent visiblement plaisir à faire courir les plus folles rumeurs à son sujet.
Il est vrai qu’il y a un risque mais je le trouve personnellement et avec le recul, tout à fait acceptable.
Car en matière de placement, il ne faut jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier !

D’ailleurs, et à ma connaissance, la société n’a jamais été condamnée, elle publie ses comptes tous les ans, est très bien noté à la banque de France et tient régulièrement ses clients informés sur son activité culturelle très riche. Ce qui est loin d’être le cas d’autres produits dit "exotiques" proposés par d’autres organismes.

Si je pouvais apporter un conseil averti, ce serait de bien se renseigner et d’être précis dans les afirmations car cela peut influencer, volontairement ou involontairement des personnes, et les mettre dans l’erreur.

Je ne peux, pour finir, que vous souhaiter de belles opérations de placements.

Hors ligne

 

#25 07/03/2014 09h22 → Aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec Aristophil... (aristophil, lettres - manuscrits - parts)

Membre
Réputation :   18 

mustang a écrit :

Si je pouvais apporter un conseil averti, ce serait de bien se renseigner et d’être précis dans les affirmations car cela peut influencer, volontairement ou involontairement des personnes, et les mettre dans l’erreur.

C’est évident qu’à vous lire et voir votre profil plus que récent (1 seul message), vous donnez vraiment l’impression de faire partie de la "sphère" Aristophil…!, alors question d’influence, je ne sais pas si vous êtes si impartial que ça cher Monsieur…

mustang a écrit :

…D’ailleurs, et à ma connaissance, la société n’a jamais été condamnée,…

Quand même, ce n’est pas une condamnation, j’en conviens, mais néanmoins il aurait été honnête que vous le précisiez : Manuscrits du général de Gaulle - Aristophil perd en justice contre l?État - UFC Que Choisir

Dernière modification par LessIsMore (07/03/2014 09h32)

Hors ligne

 

Discussions similaires à "aristophil : investissement ds les lettres et manuscrits avec aristophil…"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech