Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 21/05/2014 05h02 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   

up

Elle baisse encore avec des perspectives actuelles peu reluisante sur le cours du caoutchouc.

Arpès avec la hausse récente des équipementiers automobiles, on peut penser à un retour de la hausse sur le caoutchouc. (plus de demande)

A quel cours la valeur devient elle intéressante ?

Merci de ne pas répondre le plus bas !

Hors ligne

 

#77 21/05/2014 10h32 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   554 

Moins de la moitié de la valeur de son caoutchouc net de dettes, en prenant une hypothèse de cours non "bullesque" comme le cours des années précédentes.

Vous pouvez aussi, si cet exercice vous semble compliqué, essayer d’estimer un cash-flow normalisé en tenant compte du fait qu’un business de commodité sans aucun avantage compétitif ne peut retourner beaucoup plus de 10% à long terme sur ses capitaux investis. Si vous pouvez acheter SIPH a un cours où le cash-flow normalisé rapporte moins de 5% sur le capital investi, à long terme, cela devrait aller.
Ceux qui ont fait l’erreur de croire à des miracles sur ce business en ont malheureusement fait les frais : prenez donc des hypothèses conservatrices dans vos estimés (je me permets de répéter cela plusieurs fois car mon message sur les cours du caoutchouc qui n’iront pas jusqu’au ciel avant la débâcle n’est pas très bien passé il me semble).

Dernière modification par sergio8000 (21/05/2014 10h32)

Hors ligne

 

#78 21/05/2014 12h19 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   57 

Humour : Sous-entendriez-vous que le cours du caoutchouc n’est pas élastique à l’infini ?


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#79 26/05/2014 18h08 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   21 

Siph continue d’aller dans les bas-fonds : -10% en 2 jours, -17% en une semaine, -30% depuis le 1er janvier… écrasant ses plus bas à 3 ans. Jusqu’où ira-t-elle ?

Si elle se retrouve à ses niveaux de 2009, je finirais par me laisser tenter. Pour le moment le couteau tombe, mais c’est typiquement le genre d’action qui peut reprendre ses 10% en 1 journée.

Personnellement, je surveille, mais tant que rien ne vient montrer que les cours du caoutchouc peuvent remonter, je m’abstiens et j’observe, quitte à louper le train de la hausse quand il arrivera… un jour.

Je préfère ne pas gagner d’argent par excès de prudence qu’en perdre par excès d’optimisme.

AMF : je ne détiens aucune action SIPH


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#80 08/05/2015 11h08 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   21 

SIPH se réveille un peu. Enfin un début de commencement d’hypothèse optimiste wink

Après une très longue patience, je me suis décidé à rentrer sur SIPH hier (PRU 36,41).

Pourquoi ? Oh, analyse basique et très succinte :

- le cours a touché son plus bas à 30€, et ici je vois que les fonds propres représentent environ 31,50€ par action (159,3 millions divisé par 5,06 millions), même si ils ont bien fondu

- malgré la brouette de mauvais chiffres négatifs, le cash-flow opérationnel reste positif

- et cette phrase "SIPH discerne les premiers signes du retour à l’équilibre du marché du caoutchouc"

Bref, ma petite ligne (la 1ère de mon PEA) est un pari sur l’avenir à moyen terme, quand le cours du caoutchouc remontera.

Le dividende, qui a déjà fondu l’année dernière, sera probablement encore baissé cette année (en tout cas je ne serais pas étonné, voir même une suppression).

Y a -t-il encore des investisseurs SIPH sur le forum ? Des avis ?

cerclefinance.fr a écrit :

La Société internationale des plantations d’hévéas (SIPH) a de nouveau souffert, en 2014, de la faiblesse persistante du marché du caoutchouc naturel. L’an dernier, la perte nette part du groupe s’est ainsi creusée d’une dizaine de millions à 45 millions d’euros (+ 27,8%). Mais tout en se montrant prudente, la direction se veut un peu plus optimiste. Elle entend cette année réduire sensiblement les investissements tout en augmentant fortement la production.

Alors que le marché parisien est toujours orienté à la baisse, l’action SIPH prend 2,6% ce matin à 34,5 euros.

L’an dernier en effet, le cours de la sève d’hévéa a baissé continuellement de 2,1 dollar/kg en début d’année à 1,5 dollar/kg vers la fin. En moyenne, le cours ressort en baisse de 32,6% sur l’année, à 1,28 euro/kg. C’est pour la direction la ’confirmation du bas de cycle’.

Dans ce contexte, la CA caoutchouc de l’exploitant d’hévéas dans l’Ouest africain a chuté de 30,5% à 226,7 millions d’euros en raison de l’effet prix, la production en volume restant quasi-stable à 164.400 tonnes. Les achats extérieurs aux planteurs indépendants ont été réduits de 57% à 55% du total.

La perte opérationnelle a malgré tout été multipliée par 2,1 à 77,3 millions d’euros, des dépréciations d’actifs et des éléments fiscaux venant alourdir le déficit. En données courantes, elle est multipliée par 2,7 à 66,5 millions d’euros,

Du côté du bilan, les fonds propres chutent de 229,6 à 159,3 millions d’euros en fin d’exercice, le ’gearing’ se situant à 38,4%. Le cash-flow opérationnel reste cependant positif (32,2 millions d’euros), permettant de financer l’essentiel d’investissements en légère hausse à 51,1 millions (+ 2,8%).

Cependant, du côté fondamental, SIPH discerne les premiers signes du retour à l’équilibre du marché du caoutchouc : ’après deux ans de surproduction, l’offre et la demande au niveau mondial s’équilibrent en 2014 à 11,8 millions de tonnes. La consommation mondiale est en croissance de +4,8% sur l’exercice, en ligne avec sa tendance long terme. Elle est portée notamment par la consommation chinoise qui croît à nouveau sur 2014 et passe à 40% de la consommation mondiale.’

En guise de perspectives pour 2015, SIPH va tout faire pour préserver sa rentabilité et ’privilégier ses investissements à contre-cycle nécessaires pour la croissance de sa production à court terme (adaptation des capacités des usines) et à moyen et long terme (croissance des surfaces, renouvellement du verger existant).’

Les investissements sont attendus en nette baisse à 35 millions d’euros environ (- 31,5%).

Ainsi, le groupe vise en 2015 une production de 190.000 tonnes en forte hausse de 20%, grâce notamment aux achats extérieurs. A horizon 2024, la cible visée est maintenant de 400.000 tonnes

’Malgré des éléments encourageants d’une reprise mondiale, le groupe reste prudent car, en l’absence d’une plus franche reprise économique, la surproduction accumulée depuis deux ans au niveau mondial devra être absorbée et devrait donc continuer à peser sur le marché global du caoutchouc en 2015’, indique la direction.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#81 08/05/2015 11h43 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Banni
Réputation :   58 

On note une grande élasticité entre les hérauts du début de file et les élastophobes récents qui rebondissent sur les malheurs de la société. Ce n’est pas pour faire (que) des jeux de mots, c’est aussi pour avertir au sujet des arbres (fussent-ils des hévéas) qui ne montent jamais jusqu’au ciel.

Ca vaut pour SIPH, BRK, POM, AAPL, etc…

Et qu’un plus bas peut en engendrer un autre, etc… Ca marche dans les deux sens.

Hors ligne

 

#82 08/05/2015 17h09 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   21 

Un plus bas tout seul n’est certes pas un argument suffisant pour se convaincre de passer à l’achat sur une action, que ce soit SIPH ou une autre. J’y ajoute ma perception du potentiel de l’avenir de la société à MT.

Ici, les chiffres publiés ne sont certes pas folichons, surtout si on compare sa situation avec l’époque du premier post de cette file, 3 ans plus tôt. Mais je trouve que SIPH a encore les reins solides, pour le moment.

Je fais un pari sur l’avenir, et je suis plus à l’aise avec un achat actuel qu’un achat 3 ans plus tôt, en terme de PRU. Mais on pourra aussi me rétorquer qu’on en reparle plus tard, surtout si j’ai tout faux et que le cours s’écroule encore de 50%. C’est la raison pour laquelle mon achat se limite à une demi-ligne, de quoi me permettre de la doubler en cas de baisse (si celle-ci est injustifiée à mes yeux, bien sûr).

Et puis, l’élasticité est aussi valable pour le cours du caoutchouc, qui finira bien par remonter un jour, en théorie en tout cas.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#83 31/08/2015 10h40 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   

Retour au bénéfice avec un RN de 300 000 + une réévaluation des actifs qui entraînent un bénéfice de plus de 41 millions au premier semestre.

Le cours a touché un point bas il y a peu. Un rebond suite à un retour au bénéfice me semble réaliste.

maitrise des couts

Hors ligne

 

#84 07/02/2016 20h34 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   211 

Un article du monde sur la continuelle chute du prix du caoutchouc et  ses conséquences (réaction des principaux pays producteurs asiatiques et recherche de diversification de la part des principaux clients).

Hors ligne

 

#85 07/02/2016 21h24 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   15 

Je pense aussi qu’une des raisons de la baisse du cours du caoutchouc est due à l’effondrement du cours du pétrole.

Ces deux matières premières sont très liées du fait de la production par les industriels de caoutchouc synthétique (issus de produits pétroliers). Comme d’habitude le nerf de la guerre reste la compétitivité.

Dernière modification par William (07/02/2016 21h27)

Hors ligne

 

#86 08/02/2016 14h56 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Administrateur
Réputation :   1309 

Quatre ans après la création de cette file :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_iph-20160208.gif

Je ne sais pas si Bifidus, aka "le bon sens paysan", a toujours ses titres IPH ?

Rétrospectivement, les messages de Sergio étaient complètement pertinents.

Hors ligne

 

#87 08/02/2016 21h14 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   421 

Rassurez vous, j’ai toujours une petite ligne de siph, société bien gérée dont les cours dépendent du caoutchouc. Ca représente 0.4% de mon portefeuille (avec des achats à 15 en 2009, une centaines de petits ordres et pas mal de dividende je suis à peine en perte)… Dans une optique de rente il faut être inconscient d’acheter une boite qui dépend du cours des matières première (j’ai même un peu de civeo pour faire un peu de trading mais certainement pas de BHP ou de Potash dans une optique de rente). J’ai retenu la leçon contrairement à d’autres qui ne se remettent pas en question, et constatent que le marché est décidément très inefficient puisqu’il persiste à ne pas aller dans leur sens.

Je n’ai pas la prétention d’avoir raison dans 100% des cas, mais je pense que siph avec technip sont les deux seuls ratés dont j’ai parlé ici. Et encore ce sont toujours des sociétés bien gérées dont le cours ne s’est pas effondré (très loin de toutes les catastrophes dont on discute ici genre WPX, BHP ou Potash à longueur de post savants). J’ai environ 100 lignes et je me contente d’avoir raison dans 60% des cas la chance ayant une part très importante dont seule une grande diversification peut s’affranchir.

Puisque vous vous inquiétez de mes investissements, les 15% de mon portefeuille sur les Caisses du Crédit Agricole (dont je parle depuis des années, j’ai même indiqué à GBL qu’il suffisait d’acheter en début d’année et de revendre en Juin, pas ma faute si une recette aussi simple fonctionne) se portent très bien contrairement à cette banque chinoise dont j’ai oublié le nom et qui m’a valu d’être pris de haut par un grand gestionnaire qui cornaquait 500.000 euros en short depuis sa plage.

Puisque ca vous amuse de déterrer les posts, vous pouvez chercher ceux ou je parle d’Aures Technologie que j’accumule à chaque résultat et qui est depuis janvier ma première ligne. Pas la peine de pondre des pages d’analyse savante sur les décotes de canard boiteux (genre GIRO) alors qu’il suffit d’acheter des small avec des pe de 10 et 40% de croissance à l’annonce des résultats (fin des capacités d’analyse de bifidus).
Vous pouvez aussi déterrer ceux où je parle de Tessi alors que l’action semblait avoir trop montée à 60 (on doit être à 140), de Guillin, de Viel etc (mais je sais pas de salut à moins de 10Md de capi US)

Il y a quelques années j’essayais d’acheter des boites pas chères comme GIRO (j’en ai encore 400 euros !)  ou Dreamnex… Depuis j’ai compris qu’il était beaucoup plus simple sur ces petites boites d’acheter simplement les résultats que d’attendre un hypothétique retournement.

Pour les grosses capitalisations je n’aurais pas la cruauté de comparer les parcours de Vinci, Danone, Ricard, LVMH, Unibail dont j’ai parlé à plusieurs reprises (bien sur que du très banal; tous les journaux patrimoniaux les conseillent donc c’est forcément n’importe quoi) aux formidables opportunités CYS, Sears, Vereit, Potash, Cominar, IBM, Tesco etc…
Je suis très loin d’être parfait, j’ai raté Veolia et Airbus alors que tout le monde les recommandaient… j’ai aussi le défaut de m’alléger quand ca monte et de renforcer ces belles valeurs quand le marché baisse avec le cash que j’ai dégagé. Mais je sais, c’est pas bien tout le monde le dit.

Sur ce forum quelqu’un m’a montré en quoi Affine était une value trap. Vous voyez, j’ai retenu la leçon et j’ai vendu très vite pour Unibail. je m’en suis toujours félicité et en matière de foncière c’est désormais surtout la qualité qui m’importe, je vous remercie de la leçon, je suis très zen avec mes 40% de surcote d’Unibail pour alléger des que ca monte trop et pour me renforcer dès que ca baisse un peu.

Je suis désolé de présenter les choses sous un angle aussi cru, mais c’est vous qui venez me chercher.

J’ai toujours dit que n’ayant pas de capacités extraordinaires, que je pensais le marché efficient (encore faut_il bien comprendre ce qu’on entend par là), que je me diversifiais énormément et que je faisais pas mal de petits ordres (passé 10 ordres aujourd’hui) pour profiter de l’illiquidité des small. Je n’ai jamais prétendu avoir des performances extraordinaires et j’ai toujours dit avoir des performances de l’ordre de Moneta Micro cap (légèrement inférieures, et avec beaucoup moins de contraintes, je ne me compare pas à Romain Burnand, c’est juste plus facile d’acheter 10.000 euros de Tessi que 1.000.000).

Ici on rencontre plein d’analystes extraordinaires qui apportent énormément en analysant des tas de sociétés sous évaluées qui malheureusement le restent en général très longtemps.
Je n’apporte sans doute pas grand chose (c’est pour ca que je n’interviens presque plus), mais si je permet à quelques uns d’aiguiser un peu leur sens critique je ne pense pas trop perdre mon temps.

Dernière modification par bifidus (08/02/2016 21h15)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#88 08/02/2016 21h57 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   52 

Bifidus,

Au delà de l’aspect "réponse du berger à la bergère" qui ne nous concerne pas, je vous assure partager vos points de vue - j’assume pas de soucis je ne suis pas un génie je le sais - sans rien remettre en cause des analyses de qualité lues sur le forum (mon post n’a aucun sens polémique) ; désolé du quasi HS mais je suis convaincu que nous sommes même plusieurs à pratiquer de même (en toute modestie tant sur l’ancienneté que des mises de fonds) alors non, intervenez !

Je vous laisse, j’ai de "l’épuisette à poser" avec une bonne journée en vue demain n’est ce pas…

Hors ligne

 

#89 08/02/2016 22h04 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Administrateur
Réputation :   1309 

bifidus a écrit :

Sur ce forum quelqu’un m’a montré en quoi Affine était une value trap.

C’était moi, d’ailleurs :

bifidus en 2015 a écrit :

Je suis entièrement d’accord avec IH qui m’a ouvert les yeux sur cette foncière dont les résultats sont disons très moyen pour être gentil.

Je me suis permis de vous titiller car votre dernier message m’a passablement énervé.

Sous prétexte de "bon sens paysan", vous nous prenez d’autres et moi de manière condescendante alors qu’in fine vous ne donnez aucun suivi de votre portefeuille, donc c’est assez facile.

Hors ligne

 

#90 08/02/2016 23h15 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   225 

Je pense que Bifidus se souvient très bien que c’est l’IH qui lui a ouvert les yeux sur Affine.
Une façon de vous dire qu’il sait aussi dire les choses quand elles sont bien.

Au final même si vous l’expliquez, une intervention assez mesquine finalement…


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#91 09/02/2016 07h07 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   421 

IH, j’ai cité Affine justement parce que c’est vous qui m’avez ouvert les yeux, vous voyez je n’ai pas une mémoire sélective. Vos post loin de m’énerver m’amusent. Il y a quelques années je cherchais de la décote, avec de l’expérience je cherche un peu de croissance quitte à mettre le prix.

Effectivement quand on se plante sur 1000 euros de SIPH on est sans doute moins susceptible que quand c’est sur 50.000 euros de Cominar. Pour moi la meilleure facon de vivre la volatilité est de garder du cash pour acheter quand ca baisse et d’éviter d’avoir d’énormes positions.

C’est justement pour ça que quand je vois des analyses se basant sur une prétendue décote je me permet de mettre en garde (et encore je me borne souvent à un petit post ou deux ne cherchant pas du tout à polémiquer).
Le marché est relativement efficient, quand il laisse s’installer une décote il y a en général une raison.

Il me semble que je fais plutôt montre d’humilité que de condescendance en reconnaissant cela. Je ne prétends pas détenir la vérité, j’ai souligné souvent qu’il y avait des tas de façons de réussir en bourse et même vos foncières qui crachent 10% de rendement finiront par revenir en grâce (mais ce ne sera certainement pas l’affaire d’une vie) tout comme certaines des catastrophes d’un intervenant détenant la vérité absolue (qui change tous les 6 mois) et la conseillant à tout le monde  finiront pas faire x5 tellement il en est persuadé.

Très souvent je me suis abstenu d’intervenir pour ne pas paraître critique. Quand je vous vois vous "diversifier" dans des sociétés solides et vous tourner ver BHP et Potash je pense très très fort que dans une optique de rente ce n’est pas une bonne idée (pour IBM pas de problème même si un peu de plus de croissance…). Pas que je sache si le cours de ces sociétés va monter ou non mais tout simplement parce que leur rendement n’est absolument pas assuré, c’est un investissement assez spéculatif qui n’a rien à faire dans un portefeuille de rentier.

Je ne conseille rien (je suis déjà assez malade quand je sous performe ne serais-ce que quelques jours pour conseiller quoique ce soit), je n’ai pas de soupe à vendre et le fait que vous croyiez ou pas à mes performances que je n’ai jamais présenté comme extraordinaires m’indiffère au plus haut point.

Je ne prend personne de haut puisque je conseille aux débutants de suivre les conseils d’Investir (c’est vous qui vous moquez régulièrement de la presse patrimoniale) qui effectivement publie ses portefeuilles avec des résultats très corrects pour qui se donne la peine de les regarder sans à priori.

Dernière modification par bifidus (09/02/2016 07h18)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#92 04/03/2016 17h49 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   21 

Dans la série "les titres des news, c’est toujours rigolo", je vous présente aujourd’hui SIPH.

Que préférez-vous ? Un recul du CA ? Un CA stable ? Ou une hausse du résultat opérationnel ?

Choisi ton camp, camarade smile

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1287_siph-02-2016.jpg


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#93 04/03/2016 18h05 → Internationale Plantations Hévéas : mieux que la Pomme, le caoutchouc

Membre
Réputation :   65 

Rien à voir avec le message précédent…

Le cours du caoutchouc remonte…depuis peu…

AMF : aucune action de SIPH


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech