Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 20/08/2015 09h59 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   51 

BX4 or nothing

Hors ligne

 

#27 20/08/2015 10h08 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   174 

Alors moi, je dirai de ne pas investir sur des actions car la Bourse c’est un vrai casino qui ne fait que ruiner ceux qui y mettent leur argent et qu’il vaut mieux investir sur des actifs tangibles comme les manuscrits, le vin, les terres rares, l’or mais seulement si le cours est à + de 1800 $ l’once, les forêts au Guatemala, le solaire en outre mer, la culture du blé en Ukraine, faire des opérations immobilières défiscalisantes dans les plus petites villes possible et garder un maximum d’argent sur tous les livrets cumulables.

Si avec ça mon ennemi n’est pas bien conseillé, je ne sais pas ce qu’il lui faut.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#28 20/08/2015 10h34 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   50 

Je lui conseillerais les options binaires sur devises avec levier 10.

Ou sinon, pourquoi pas Genfit …

Hors ligne

 

#29 20/08/2015 10h46 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Ce serait intéressant que ceux qui proposent une action qu’ils considèrent ne pas devoir être achetée aujourd’hui, appuient ce choix sur quelques arguments.

Par exemple Vibe, pourquoi Genfit ?

AMF : j’ai 70 actions Genfit au PRU de 36.


Yann - Parrain sympa pour Binck et Bourse Direct

Hors ligne

 

#30 20/08/2015 10h53 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   13 

TripleFail a écrit :

Sur le NASDAQ EIGI (endurance international)

Je suis short dessus depuis les 21$ et un article sur gotham city research. Une belle partie du capital flottant est shorté (18%). Je vous laisse découvrir la raison sur gotham city research (les mêmes qui ont flingués let’s go wex et quindell )

Flinguer Quindell, pas vraiment, Gotham avait tort et l’action est remontée au dessus du court d’avant l’"annonce".
Gowex, oui là aucun doute, mais le taux de réussite de Gotham n’est pas de 100%.

Pas mentionné jusqu’à présent, Maurel et Prom ?
Pour ma part, je suis Buy Amazon avec 52% de PV latente, sortie de short MAU avec 15% de PV également. Trop tot d’ailleurs quand je vois le cours du jour.

Tesla est aussi pas mal, dans le genre valuation décorrélée de ses fondamentaux. J’en ai malgré tout en portefeuille.
En bourse, il n’y a que le marché qui ait raison.

Dernière modification par chlorate (20/08/2015 10h55)

Hors ligne

 

#31 20/08/2015 10h58 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   90 

Dans la thématique

faire boire le calice jusqu’a la lie,

une assurance Vie à frais d’entrée supérieurs au rendement (dans une bonne banque physique)
de spéculer sur les devises avec un levier max
un Studio étudiant en défisacalisation géré dans un résidence de service dans les DOM TOM.

gnark gnark


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne

 

#32 20/08/2015 11h48 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   56 

Dans la même lignée, j’aurais tendance à le féliciter de s’intéresser à la bourse pour la diversification de ses placements.

Je lui conseillerais surtout d’éviter de prendre trop de risque sur une action et qu’il est préférable de faire confiance à ceux qui savent, à des gérants de fonds qui ont pignon sur rue et dont l’exposition médiatique est garant d’une certaine performance. En un mot : "Platinium gestion" dont Olivier D. assure le développement.

Platinium patrimoine est un fonds pas vraiment risqué : 3/7 sur l’échelle de risque, une volatilité recherchée au max (mais alors grand maximum) de 5% et pour une durée recommandée de 3 ans.

Un placement de tout repos, il peut y aller les yeux fermés.

Le seul regret que je pourrais évoquer, c’est le manque de chance de mon "meilleur ennemi" de ne pas s’être intéressé plus tôt à la bourse, il aurait pu bénéficier des précédents fonds d’Olivier D. qui ont fait un sans faute.

Dernière modification par Crown (20/08/2015 12h07)

Hors ligne

 

#33 20/08/2015 13h03 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   

Ho là là mais Olivier D. ne serait-il pas en train de devenir le croque-mitaine du forum? Un gérant dont la simple évocation du nom suffit à faire trembler tout investisseur sérieux….

Hors ligne

 

#34 20/08/2015 14h03 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   36 

ARCA Patrimoine : vous connaissez ?
Primaduo. Un contrat assurance-vie et assurance-décès très joliment packagé (au bénéfice des sociétés du Groupe Premium).

Contrat ayant permis de perdre très facilement 30% des sommes investies même au terme de 8 ans.
En cas de sortie anticipée avant 4 ans vous pouvez perdre 75% de votre investissement.

En espérant qu’ils ne liront pas les petites clauses, ni les condamnations de l’ACP, ni les associations de défense des victimes.

Message édité par l’équipe de modération (Aujourd’hui 10h49) :
- suppression des propos "diffamants" à la demande de la société ARCA Patrimoine
- ajout d’un extrait vers le site Que Choisir


"Que Choisir 2013 a écrit :

Assurance vie L’un des plus gros courtiers épinglé

Arca Patrimoine, qui commercialise des contrats d’assurance vie, vient d’être condamné par l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) pour défaut d’information et de conseil.

Arca patrimoine

C’est une première. Le gendarme des banques, l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP), vient d’infliger une amende de 150 000 € à la société Arca Patrimoine, filiale du holding financier Groupe Premium. Ce courtier en assurance commercialise plusieurs contrats d’assurance vie (Primaduo, Imaging, Valoptis) élaborés par une filiale de la Société générale.

La société Arca Patrimoine n’est pas vraiment inconnue des cabinets d’avocats, notamment Lecoq-Vallon & Féron-Poloni ou Gide Loyrette Nouel. Ceux-ci ne comptent plus les dossiers d’épargnants en colère arrivés chez eux. Les avocats font notamment part de méthodes de démarchage très agressives par téléphone auprès de petits épargnants totalement novices en la matière. « Les pertes par contrat se situent en moyenne entre 4 000 et 10 000 €. Au lieu de générer des intérêts, les contrats (en unités de comptes, c’est-à-dire investis en bourse) enregistrent des frais extrêmement élevés, notamment des primes pour une "garantie décès" versées en réalité à fonds perdus », dénonce Hélène Féron-Poloni, qui est déjà parvenue à faire condamner la société devant le tribunal civil.

Le scandale n’a apparemment pas laissé l’ACP indifférente. Si l’autorité n’a pas retenu le motif des pratiques commerciales trompeuses (pour manque de preuve), elle a bien relevé deux griefs : non-respect de l’obligation d’information et non-respect du devoir de conseil. Les fiches patrimoniales remplies par les commerciaux étaient notamment souvent élaborées sans tenir compte du profil du client et de ses objectifs patrimoniaux, comme l’impose pourtant la loi, notamment depuis l’adoption de la directive européenne MIF en 2008.

Si Arca Patrimoine est bien identifiée par les avocats spécialisés dans la défense des épargnants, elle n’est pas le seul courtier en placements financiers à utiliser des méthodes commerciales bien peu recommandables. La décision de l’ACP pourrait peut-être ouvrir la voie à d’autres condamnations.

Source : Assurance vie - L?un des plus gros courtiers épinglé - UFC Que Choisir


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne

 

#35 20/08/2015 16h24 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   51 

Ah oui j’ai eu un vendeur l’année dernière d’ARCA. C’est même pire, en cas d’arrêt des versements obligatoires le contrat est alors annulé, ce qui entraîne une sortie et donc une perte de 75% de l’investissements (75% étant mis sur une assurance décès apparemment irrécupérable sur les 4 premières années).

Dernière modification par Stibbons (20/08/2015 16h24)

Hors ligne

 

#36 21/08/2015 00h39 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   

carpediem a écrit :

le solaire en outre mer

Cela paraît pourtant être une bonne idee! Quel est le problème selon vous?

Hors ligne

 

#37 21/08/2015 00h57 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Modérateur
Réputation :   1084 

Problème : multitude de redressements fiscaux sur cette défiscalisation, par ex des intermédiaires qui "oublient" de faire les investissements sur le terrain, donc les investisseurs qui ne respectent pas les engagements pris.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#38 21/08/2015 01h09 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   

Solocal, un couteau qui tombe depuis dix ans sans jamais atteindre le fond avec une dette qui monte au ciel.

Hors ligne

 

#39 21/08/2015 10h56 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   36 

Défiscalistion Girardin Solaire à la réunion : j’ai donné, j’ai espéré, j’ai été redressé :-)

Pourtant le magazine Capital et son numéro spécial "Où placer votre argent" recommendait de faire ça avec des maisons sérieuses dont il donnait les noms.

La morale de cette histoire : n’investir que dans ce que l’on comprend.

Et que celui qui comprend les montages Girardin Industriels et tous leurs risques de requalification commence à écrire : la défiscalisation DOM TOM pour les nuls.


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne

 

#40 24/08/2015 01h30 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   103 

Pour moi c’est Eiffage , c’est pas la pire mais je souhaite pas non plus ce qu’il y’a de pire  à mes ennemis smile
Le gouvernement , les communes n’ont plus les moyens de financer des travaux  comme par le passé , l’entreprise est trop dépendante de la France et de l’immobilier français .
Le bilan et le risque de dépréciation m’inquiètes .
Les tarifs des autoroutes ne peuvent pas monter indéfiniment sous prétexte de travaux autoroutier à financer (travaux surfacturés et réservés aux filiales d’ailleurs..) .Si ils augmentent encore je pense que les gens se détourneront de plus s’en plus de l’autoroute.

Dernière modification par vbvaleur (24/08/2015 01h50)

Hors ligne

 

#41 24/08/2015 01h42 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   96 

Eiffage me semble plutot sous valorisee que sur valorisee

La baisse du petrole va booster le traffic autoroute
Ils ont fait le menage dans les contrats de construction pour restaurer les marges

Dernière modification par roudoudou (24/08/2015 01h42)

Hors ligne

 

#42 24/08/2015 09h11 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   52 

Si les travaux sur autoroute vous semblent sur évalués, que dire de ceux effectués par l’Etat sur portions non concédées ? Je vous invite à comparer la Tonne d’enrobés mise en œuvre au finisseur / le prix de la couche d’accrochage au liant élastomère (j’en rajoute : je connais un peu le sujet) ou même le metre linéaire de glissière béton type DBA GBA : c’est pareil ou moins cher sur autoroute concédée.
Les noirs ne sont pas des filiales des autoroutes non plus ; certes des liens existent, des accointances, mais la concurrence au sein de la même entreprise est féroce.

Je partage l’opinion précédente : de plus la baisse du pétrole aura ceci de bien que cela va booster les travaux publics en particuliers dans le domaine du "noir" ; ce n’est pas le TGV qui va baisser ses tarifs  par contre (ni arriver à l’heure en période de congés ).

Dernière modification par Iqce (24/08/2015 09h13)

Hors ligne

 

#43 24/08/2015 11h27 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   

MBIA Inc

Hors ligne

 

#44 24/08/2015 12h28 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   103 

Si les travaux sur autoroute vous semblent sur évalués, que dire de ceux effectués par l’Etat sur portions non concédées ? Je vous invite à comparer la Tonne d’enrobés mise en œuvre au finisseur / le prix de la couche d’accrochage au liant élastomère (j’en rajoute : je connais un peu le sujet) ou même le metre linéaire de glissière béton type DBA GBA : c’est pareil ou moins cher sur autoroute concédée.
Les noirs ne sont pas des filiales des autoroutes non plus ; certes des liens existent, des accointances, mais la concurrence au sein de la même entreprise est féroce.

Je travaillais pour une filiale d’Eiffage qui bossait sur les autoroutes et aussi pour EDF ,
Pour EDF les marges étaient inexistantes.
Cependant ,la filiale ne tenait la route que grâces aux surfacturation et aux travaux imaginaires des autoroutes affiliées .
Pour augmenter les tarifs d’autoroute les concessionnaires doivent promettre des travaux à effectuer , donc elles gonflent la note et s’arrangent pour que les filiales récupèrent tout ça .
Les chargés d’affaires d’AREA ne sont pas si féroces que ça je vous assure smile Par contre ceux d’EDF le sont de plus s’en plus .
Les Partenariats public privée qui ont permis à l’entreprise de prospérer ont atteints leurs limites  et j’ai bien peur que cet endettement caché(des collectivités)  risque de poser des problèmes à la longue.

On es d’accord sur le fait que l’autoroute est le gros point fort d’Eiffage.

Dernière modification par vbvaleur (24/08/2015 12h43)

Hors ligne

 

#45 09/02/2016 20h33 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   

jimbow a écrit :

Cgg

Je confirme!

Hors ligne

 

#46 09/02/2016 20h38 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   77 

koldoun a écrit :

Toutes celles que je shorte en ce moment et qui mettent mon portefeuille dans le vert un jour comme aujourd’hui :
Casino Guichard, Vallourec, CGG, Eramet, Neopost, Air France, Bourbon

Il y en a surement beaucoup d’autres, mais pas forcément disponibles pour la vente à découvert, je pense à Areva par exemple…

Comme vous, Jimbow, je confirme ce que j’écrivais en août 2015.

Mais j’ajoute maintenant Arcelor Mittal, Nyrstar, Delta lloyd…

Hors ligne

 

#47 10/02/2016 00h12 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   110 

Un seul mot : bravo.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#48 10/02/2016 20h18 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   342 

Je me suis amusé à calculer, pour toutes les actions citées dans ce fil, le ratio cours le plus haut/cours d’aujourd’hui. J’ai pris les cours sur les graphiques historiques des plateformes comme Boursorama, L’express-Votre argent. Certaines valeurs US sont cotées en $. Ce n’est pas forcément le plus haut absolu, la plupart des graphiques ne remontent pas au-delà de 2000. Evidement, l’échelle de temps n’est pas la même : les plus hauts s’étalent de 2000 à 2016 suivant les entreprises. Et enfin, c’est sans considération de dividendes, ni d’aucun autre indicateur de chiffre d’affaires ou de santé économique.

Donc, ce n’est pas parfait, mais ça donne déjà une première idée.

Nom de l’action suivi du ratio plus haut/cours du jour, par ordre de ratio décroissant :
Dexia                      6009
SOITEC SILICON        792
CGG                        490
Areva                        203
ALCATEL-LUCENT     94
Maurel et Prom         59
Eramet                    38
Vallourec                35
Nyrstar                    26
ARCELORMITTAL REG    23
MBIA Inc                    11
Bourbon                   10
Sears Holdings            7,3
Agrogeneration           6,9
Neopost                    6,5
Air France-KLM          5,3
Petrobras Argentina    5,0
Delta lloyd                4,7
Twitter                   4,6
ION Geophysical        4,5
Solocal                     4,1
ENDUR INTL GR HLDG 3,0
Casino Guichard        2,9
Genfit                    2,7
Eiffage                    2,3
Amazon.com            1,4
Facebook                   1,1

Quelques commentaires très naïfs :

- Dexia est un cas à part, ayant subi une quasi-faillite. Elle gagne donc la première place haut la main.

- ensuite, il n’y a finalement que 4 actions ayant subi une décote d’un facteur > 100 (ou presque, j’inclus Alcatel). Sachant qu’un facteur 100, ça veut dire une baisse de 99%. Pour Soitec, c’est même du 99,87 % de baisse.

- elles sont suivies par 7 actions à la décote supérieure ou égale à 10.

- je me demande comment certaines entreprises ont survécu à de pareilles baisses de capitalisation…

- je me demande si elles sont toutes vraiment de bonnes candidates à "L’action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ?". Malgré la très forte baisse passée, n’y en a-t-il pas au moins quelques-unes qui ont un fort potentiel de redressement, quand la bourse voudra bien reprendre des couleurs (des couleurs vertes, de préférence) ? Ca serait ballot que notre pire ennemi, que l’on voulait enfoncer, fasse x10 ou x100 sur l’une de ces actions ! Bref, plus sérieusement, en voyez-vous quelques unes, parmi ces actions qui ont subi de très fortes baisses passées, qui vous paraissent avoir un bon potentiel pour repartir fortement à la hausse ?

Dernière modification par Bernard2K (10/02/2016 20h20)

Hors ligne

 

#49 10/02/2016 21h25 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   77 

Bonjour,

Votre analyse est sympa, c’est un bon aperçu de ce qu’il aurait fallu faire.

Je suis évidement content de l’avoir fait, mais pour répondre à votre question, je pense qu’il faut pousser l’analyse plus loin, et jeter un oeil sur les fondamentaux de ces sociétés.

Lesquelles perdent de l’argent année après année, voient leurs marges rognées exercice après exercice, mais surtout, je pense qu’il est intéressant de voir celles qui sous-performaient dans des périodes haussières, et mieux encore, les canard boiteux de chaque secteur.

Prenons les pétrolières : certaines feront faillite, d’autres non.

A l’investisseur/spéculateur de séparer le bon grain de l’ivraie, d’acheter celles qu’il pense qu’elle résisteront, et vendre/shorter/se tenir à l’écart de celles qui mettront la clé sous le paillasson.

Dernière modification par koldoun (10/02/2016 23h11)

Hors ligne

 

#50 10/02/2016 22h11 → L'action que vous conseilleriez à votre pire ennemi ? (faillite, pire, vente)

Membre
Réputation :   

LETS GOWEX ou ALGOW pour les intimes, si vous ne connaissez pas l’histoire je vous invite à lire cet article.

Affaire Let?s Gowex : qui a tout perdu en misant sur la start-up espagnole ? - Capital.fr

+26% en 2011, +134% en 2012, +484% en 2013. Depuis son introduction en parallèle à la Bourse de Paris, il y a 4 ans, le titre avait explosé de 2390%.

Une très belle leçon de bourse.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech