Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 07/04/2011 16h48 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Modérateur
Réputation :   1084 

Votre raisonnement, strosky, qui arrive à 88ans à devoir occuper l’appartement, est complètement bancal.

Vous devez comparer des choses comparables, par exemple :

[1] rester locataire, payer chaque mois 375€ (revalorisé de l’IRL), placer votre capital (peut-être mieux que sur le fond €uros de l’assurance vie PTT cachemire à 2.6%net);

[2] devenir propriétaire (du même appartement), payer les "frais de notaire" et quelques charges en plus, utiliser une partie de votre capital pour ceci, éventuellement emprunter une autre partie, placer le solde du capital, revendre l’appartement à terme;

… ou la même chose pour un autre bien (là où vous voudriez vivre).

Ensuite, vous devez évaluer la valeur de vos actifs dans les deux scénarios, après un certain nombre d’années (typiquement la durée après laquelle vous êtes susceptible de revendre l’appartement acheté). Pour cela, il faudra faire un certain nombre d’hypothèses (inflation/IRL, rendement du capital placé, niveau des charges en plus, taux/durée de l’emprunt, valeur de revente de l’appartement, etc.) et selon ces hypothèses le scénario [1] sera meilleur ou plus mauvais que le scénario [2].  A défaut de faire cette simulation sous Excell, un outil simplifié se trouve sur http://www.cbanque.com/immobilier/louer-ou-acheter.php.

Remarque personnelle : ne serait-il pas plus judicieux d’essayer d’améliorer votre qualité de vie, plutôt que de vivre dans un endroit que vous n’appréciez pas vraiment (à ce qu’on peut comprendre à certains aspects de vos messages), plutôt que d’amasser 200 k€ (et sans doute plus demain) à la Poste sans projet concret pour les utiliser un jour ?

Dernière modification par GoodbyLenine (07/04/2011 16h49)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#52 07/04/2011 16h51 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   69 

Strosky, je n’y comprends rien : qu’est-ce qui vous empêche de vendre votre bien plus tard ?

Dernière modification par JOB (07/04/2011 16h53)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#53 23/05/2012 14h44 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   24 

Si je déterre une file vieille de plus d’un an ce n’est pas (juste) pour le plaisir, mais pour apporter mon point de vue :

- Quasiment personne en dehors de Kiceca ne parle des taux d’intérêt et c’est à mon sens quelque chose de très important à prendre en compte dans la comparaison. J’ai eu la chance que peu ont de pouvoir emprunter en Francs Suisses dans une banque française à un taux défiant toute concurrence : < 1,6 % (capé + 1,5 % sur le Libor 3 mois que est plus que stable dernièrement et même en tapant le cap, je ne serais qu’à 3,08 %), taux rendu possible car emprunt sur 10 ans seulement. A un taux si bas (et même à 3% ou 3,2%) je pense qu’un achat de RP peut s’envisager plus sereinement.

- D’autre part, je suppose que la majorité d’entre vous vit à Paris ou aux alentours et par conséquent je comprends parfaitement vos propos, mais pour ceux qui sont en province, je nuancerais un peu le discours : Le marché immobilier français est très certainement surévalué mais le constat est très différent en fonction des régions et seule une analyse du marché LOCAL me parait pertinente. Je vais parler de ce que je connais un peu le Haut Rhin. On voit bien que la "flambée de l’immobilier" dans ce département est moins vrai qu’ailleurs en France : Immoprix - Haut-Rhin (appartements anciens) (grâce notamment à Mulhouse, ville de plus de 100’000 habitants aux prix complétement sacrifiés : la Manchester française pour beaucoup)

D’autre part avec un prix au métre carré aux alentours de 2’500 € en région proche de la frontière Suisse, je pense qu’il n’y a rien d’exagéré, loin de là. D’une part l’Alsace est la région la plus riche de France après l’île de France et avec la proximité de l’Allemagne et de la Suisse voisines, le risque de krach immobilier est assez faible (une baisse de quelques 10 ou 15 % sur 2 ans n’est pas un krach pour moi).
En prenant l’exemple d’une maison de 100 m² achetée 250’000 € et on tenant compte qu’environ 1/3 des personnes travaillent en Suisse avec un salaire moyen d’environ 110 KCHF et que les 2/3 restant vivent en France avec un salaire moyen de 25 à 30 K€ on obtient :

255’000 / (110’000/1,5 (gardons un taux de CHF moyen et non actuel afin de "durcir" un peu les calculs) * 1/3 + 25’000 * 2/3 * 2 (on achéte souvent une maison de 100 m² à 2) = environ 3
Il faut donc environ 3 ans de salaire brut moyen de la région pour un couple pour se payer 100 m² dans le sud du Haut Rhin

Alors je sais, je ne tiens pas compte de taux de chômage, des différences de taux de change (bien qu’avec 1,5 CHF=1€ je sois déjà large, pour rappel on est plus à 1,2 CHF = 1€ aujourd’hui), de patita et de patata, mais c’est juste pour avoir un ordre d’idée.

En grande masse :
Sud du Haut-Rhin : Région dynamique placée entre 3 pays (dont un hors UE dont la monnaie est valeur refuge en temps de crise), dont l’immobilier a augmenté 2 fois moins que la moyenne française (hors IDF) sur les 15 dernières années : environ 3 ans de salaire brut d’un couple pour 100 m² : ça me semble acceptable et être un investissement pas si risqué que ça.

Paris : Région dynamique mais dont l’immobilier a déjà augmenté beaucoup plus que nulle part ailleurs ces 10 dernières années, on arrive (en gros) à 800’000 / (40’000 * 2) = 10 ans

J’entends déjà vos critiques :
- Compare Paris et le reste : pas comparable
- Compare appartement et maison : pas comparable
- compare région fronalière …

Et je suis d’accord ! Mais c’est juste un post pour remonter un peu la côte des acheteurs de RP qui doivent se sentir bien bête d’avoir acheté après avoir lu toutes vos remarques. En dehors de la région parisienne, je reste convaincu qu’il y a toujours de bonnes affaires à faire si on reste dans les règles :
- Faible taux d’intérêt
- Investissement pour plusieurs années (5 semblent être le minimum)
- Immobilier moins surcoté que la moyenne française (mieux vaut investir sur la cote ouest qu’à Nice!)
- et surtout ne pas se mettre dans une situation d’être "obligé" de vendre dans les 3 à 5 ans, car on sera en plein dans le ventre mou, aprés la baisse mais avant la prochaine hausse !

Hors ligne

 

#54 28/05/2012 03h35 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Modérateur
Réputation :   1084 

@Erwan,

Bien entendu, le taux de l’emprunt qu’on peut obtenir est un paramètre à prendre en compte dans la comparaison.

Bien entendu, il y a des cas où il est financièrement avantageux de devenir propriétaire, en particulier quand les loyers représentent un rendement brut élevé (et c’est plus le cas en province qu’en IdF ou à Nice ou à côté de Génève) et qu’on est convaincu de rester dans ce logement pendant de longues années (je ne dirais pas 5 ans, mais 10-15 ans au moins…).

Vous écrivez "J’ai eu la chance que peu ont de pouvoir emprunter en Francs Suisses dans une banque française à un taux défiant toute concurrence". Ceci n’est en fait raisonnable que si vous avez des revenus (professionnels) en CHF, ce qui concerne peu de monde… A défaut, un tel emprunt rend très vulnérable aux variations de change (cf tous les investisseurs qui se retrouvent avec de tels emprunts souscrits avec 1€ = 1.6 CHF il y a quelques années…).

Quelques nuances das votre analyse et votre conclusion (pas trop risqué d’acheter de l’immo dans le Haut-Rhin) : je ne me fierais pas trop à l’impact de la proximité de l’Allemagne (où les prix de l’immo ont plutôt baissé depuis 20-30 ans, et avec leur démographie ça risque de continuer), et le fait d’avoir beaucoup de biens détenus par des frontaliers représente en fait aussi un risque (que se passerait-il si l’économie Suisse et/ou Allemande devait légèrement freiner ou reculer, conduisant à un certain nombre de licenciement … de frontaliers ? idem en cas de perturbation monétaire : hausse ou baisse importante du CHF, ou sortie de l’Allemagne de la zone € par ex ?)

Autre nuance : fort peu de couples parisiens gagnant 40 k€/an achèteront un appart de 100 m² dans Paris. Ils se rabattront sur un bien plus petit, ou s’éloigneront pas mal de Paris, ou resteront locataires s’ils ont accès à un logement bien situé avec un loyer avantageux. Donc votre calcul débouchant sur "10 ans" n’a guère de sens.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#55 28/05/2012 10h59 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   119 

@ Erwan

Effectivement, des taux d’intérêts d’emprunts bas peuvent donner un argument en faveur de l’achat de la RP. Pour ma part, j’ai deux critères d’arbitrage :
  - Un premier où je regarde si le rendement locatif (y compris pour arbitrer un achat de RP) est supérieur à x%
   -Un second ,où je regarde si le différentiel "rendement locatif - taux d’intérêts" est > à y%

Bien sûr, il faut :
  - Rester qqs années dans sa RP (ou être capable de la conserver pour la transformer en investissement locatif à terme), sinon les frais initiaux ne sont pas retrouvés
  - Connaître son marché local, la qualité de l’emplacement du bien, la demande pour ce type de bien…

Par contre, l’emprunt en CHF pour un bien, qui même si frontalier, aura une valeur qui restera quand même plutôt exposée à l’Euro… pour ma part je n’aurais pas fait ! C’est ce qu’ont fait il y a quelques années certaines collectivités "apprenties-sorcier" alléchés par un taux amélioré pour leurs emprunts, et qui se retrouvent aujourd’hui malines avec l’évolution du taux de change…

Dernière modification par julien (28/05/2012 11h05)

Hors ligne

 

#56 29/05/2012 10h07 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   24 

@ GBL :
- Pour ce qui est de rester dans le bien 5 ans ou plutôt 10 à 15, je trouve que c’est différent en fonction de chacun et je ne ne sais plus qui parlait d’un pourcentage de temps de son emprunt et je trouve que c’est pas mal comme méthode de calcul. La personne parlait de 1/3 du temps de l’emprunt, perso je partirai plus sur 1/2, ce qui dans mon cas (plutôt particulier) donne 5 ans mais qui dans la moyenne donne 10 à 12 ans.

@ GBL et Julien :
Je suis à la fois d’accord et pas d’accord avec vos arguments :
D’accord car l’histoire a montré que ceux qui ont emprunté en CHF en 2007 (à 1€ = 1,6 CHF comme vous le dites GBL) se mordent les doigts aujourd’hui à la revente !! Mais même si on ne peut pas prédir l’avenir et que la BNS bloque artificiellement le taux à 1,2 aujourd’hui, le risque de taux de change est, à mon sens, plus limité aujourd’hui (au plus bas historique du CHF) qu’en 2007 (au plus haut historique (1,7 CHF)).

D’accord également que pour faire du locatif, ce n’est pas un bon plan : rentrées en € et emprunt en CHF, donc on ne peut pas prédire quelle sera la rentabilité de l’investissement dans les années à venir car il dépendra en grande partie des taux de change !

Pas contre vraiment d’accord : Pour une RP, on travaille en Suisse et donc on gagne des CHF, le risque est limité. On est exposé si :
1 : On est dans l’obligation de revendre le bien quand le taux de change est défavorable (ce qui était le cas de l’ancien propriétaire de ma maison. Moyen de limiter ce risque : prendre en considération ce point au départ de l’opération et faire en sorte que ça n’arrive pas
2 : On perd son travail en Suisse. Moyen de limiter ce risque : Parler Allemand et Anglais couramment, être bien implanté dans le marché local, être efficace dans son travail, etc…
3 : Que les frontaliers soient payer en Euros ou alors en CHF avec valeur en Euros (ex: 80 K€ quelque soit le taux, ce qui change le montant de CHF chaque mois ). Moyen de limiter ce risque :Privilégier les grandes entreprises que ne s’amusent pas à ça (pour le moment) car c’est la fuite assuré des meilleurs éléments.
4 : Plus la durée de l’emprunt est longue et plus on est exposé aux risques liés aux incertitudes de l’avenir, l’avantage de travailler en Suisse et d’acheter en France et d’emprunter sur de courtes périodes : je pense que la moyenne dans la région tourne entre 7 et 15 ans max. Même si ce n’est pas facile de prévoir ce qu’il va se passer dans 5 ans, c’est encore plus dur dans 25 ans ! Et surtout si on emprunte sur 7 ou 10 ans et qu’un changement majeur arrive dans 5 ans, on aura déjà rembourser une grosse partie du capital, ce que limite les potentiels effets négatifs.
5 : Point que je n’ai pas mentionné (à tord), c’est que beaucoup empruntent à la fois en CHF et en € afin de limiter le risque de change tout en moyennant à la baisse le taux : souvent proposé par les banques : 20 % € à taux fixe et 80% CHF en variable capé sur libor : maintenant chacun fait comme il veut en fonction de ses Revenus / Besoins / Envies / Avertion au risque / Volonté de se protéger. / Etc.
6 : Hausse ou baisse du taux CHF : tant qu’on reste payé en CHF : peu d’impact : le taux monte, on gagne moins mais l’emprunt de la RP "vaut" moins en €. Inversement, le taux baisse : l’emprunt monte et on perd sur l’emprunt de la RP mais d’un autre coté, on gagne plus, on augmente donc le différentiel entre notre gain et le gain moyen et on peut donc diversifier ses placements afin de contrebalancer (ou du moins essayer) ces effets.

A mon sens le seul vrai très gros risque c’est de perdre son travail en CHF soit par un licenciement soit par une baisse de l’activité en Suisse (en Allemagne) comme vous le mentionnez GBL : ce qui est possible dans les mois/années à venir et il est difficile de se protéger de ce risque là si ce n’est en ayant un certain capital en CHF permettant le paiement de plusieurs années de mensualités d’emprunt.
Je rappelle également que dans le cas extrème du licenciement pur et dur, il y a 2 ans de chomage en Suisse (sauf si ce chomage est également supprimé … qui sait!)

@ GBL :
Pour ce qui est de l’attractivité de la région, je suis d’accord avec vous au sujet de la baisse de l’immo en Allemagne (bien que ce soit très limité à la frontière Suisse). Par contre, dans l’hypothèse d’une sortie de l’€ de l’allemagne, je pense que les prix immo en France voisine ne baisseront pas à moyen terme, avec une monnaie plus "forte" que celle de la France, les travailleurs allemands auraient un fort pouvoir d’achat en France. Par contre dans l’hypothèse d’une explosion de la zone euro, il est clair que l’immobilier baisserait fortement (mais comme partout en France je pense) et je reste convaincu que les régions frontalières des états en meilleure santé financière (Allemagne, Luxembourg et Suisse) seront les mieux lotis (ou plutôt les moins mal loties !) soit dans le court, soit dans le moyen terme.

@ GBL :
Enfin le calcul du 100 m² pour un couple gagnant 80 K€ par an n’a pas de sens, je suis tout à fait d’accord avec vous. Je voulais juste essayer de démontrer la "folie" du prix de l’immo parisien et que ce qui est vrai pour ce marché très particulier ne l’est pas forcément ailleurs. Le fait qu’un "couple moyen" ne puisse pas se payer mieux qu’un 50 m² est très révélateur à mes yeux d’une distorsion grave du marché. Mais bon, à priori, démonstration ratée smile !

Dernière modification par Erwan (29/05/2012 11h13)

Hors ligne

 

#57 19/09/2012 12h13 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   69 

Le journal "l’Expansion" remet le couvert sur ce thème (petit tableau instructif page 3) :
http://barnes.office-immobilier.net/_zf … caf92f.pdf


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#58 19/09/2012 12h22 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   82 

Si j’ai bien compris les dits tableaux, on est gagnant à tous les coups d’acheter sa RP vis à vis de la location. Le troisième scénario étant un cas particulier d’un acheteur-vendeur pigeon.

(remarque personnelle : la plupart des chiffres détaillés sont quand mêmes soumis à grandes discussions…)

Dernière modification par BorderLine (19/09/2012 12h24)

Hors ligne

 

#59 19/09/2012 12h28 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   

L’article est interessant cependant on considere une valorisation de +2% par an du bien en province et de +3% à Paris, si cela ne se produit pas ou si la valo du bien croit a un rythme moins élevé, que se passe t il ?

Il y a aussi un simulateur assez bien fait achat vs loc sur le site d’asi77 : asi77.free.fr

Hors ligne

 

#60 19/09/2012 13h15 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   17 

Les chiffres sont quant même ultra orientés pour démontrer le bien fondé de devenir propriétaire : revalorisation de 3% par an, crédit à 3.19 % assurance comprise, aucun travaux en 15 ans ni dans l’appart ni dans la copropriété … Par contre l’épargne est rémunérée à 2 % …

C’est limite sérieux !

Hors ligne

 

#61 19/09/2012 19h09 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   83 

Le loyer est charges comprises car il est bien connus qu’on a pas de charges quand on est proprio …

Hors ligne

 

#62 19/09/2012 20h14 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   

L’hypothèse de rendement pour l’épargne est 2% !

En ligne

 

#63 20/09/2012 03h58 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Modérateur
Réputation :   1084 

Job a écrit :

Le journal "l’Expansion" remet le couvert sur ce thème (petit tableau instructif page 3) :
http://barnes.office-immobilier.net/_zf … caf92f.pdf

Les simulations sur la 3ème page sont bourrées d’erreurs grossières, par exemple :
   - hypothèses débiles (loyer T2 neuf IdF valant 300k€ = 400€, loyer T3 ancien Paris valant 550k€ = 2800€, maison province valant 400k€ = 900€)
   - loyer de 400€ payé pendant 5 ans, revalorisé de 1.5%/an = 86 558€ (c’est 3 à 4 fois trop !)
   - on additionne et compare allègrement des €uros de 2012 et des €uros de 2025
   - etc.

Ca ne sera pas bien difficile de faire mieux en 10 minutes avec excell (ou un des nombreux outils disponibles dur le net)….


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#64 20/09/2012 09h49 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   

Le simulateur du NYT est assez pratique:

Log In - The New York Times
(Down payment = apport initial)

Après, tout dépend des hypothèses de chacun.
Dans mon cas, pour un bien à 300000€ et une hypothèse de baisse des prix de 5% par an durant au moins cinq ans, pas besoin de simulateur pour me rendre compte que la baisse est supérieure au loyer!

Wait & see!


Buy N' Holder

Hors ligne

 

#65 27/12/2012 10h44 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

#66 27/12/2012 11h02 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   35 

La manière dont l’article est rédigé est quand même vraiment ambiguë.

votreargent.fr a écrit :

Pour le loyer tout d’abord, les locataires déboursent, en moyenne, 654 euros par mois soit un budget annuel de 7 852 euros. Les propriétaires quant à eux, dépensent, en moyenne, 809,90 euros par mois pour rembourser leur crédit, soit un budget annuel de 9 718 euros.

Comparer le paiement d’un loyer avec une mensualité d’emprunt, ça n’a pas vraiment de sens. La mensualité d’emprunt comprend une part d’intérêt et une part de principal. Le remboursement du principal peut être considérer comme une épargne (forcée certes).

votreargent.fr a écrit :

Pour les travaux, 50% des Français dépenseraient moins de 800 euros, 23% entre 800 à 1999 euros et 12% plus de 2000 euros. Et si les propriétaires dépensent en moyenne 1056 euros par an dans les travaux, les locataires eux ne déboursent pas plus de 171 euros.

C’est un peu normal, non ? Quand on est chez soi, on est plus enclin a dépenser pour améliorer son cadre de vie.

votreargent.fr a écrit :

Pour le chauffage et l’électricité ensuite, 27% des Français dépenseraient moins de 800 euros, 54% entre 800 et 1999 euros et 19% plus de 2000 euros. Et si les propriétaires dépensent en moyenne 1458 euros par an dans ces deux postes, les locataires eux déboursent 1058 euros.

Enfin, un propriétaire dépense plus qu’un locataire en chauffage…. Ça veut dire quoi ? Que les propriétaires ont des logements plus grands ?

votreargent.fr a écrit :

Pour la fiscalité enfin, 35% des Français dépenseraient moins de 800 euros, 41% de 800 à 1999 euros et 15% plus de 2000 euros. Et si les propriétaires déboursent en moyenne 1342 euros d’impôts par an, les locataires eux dépensent 590 euros.

Sur la fiscalité, j’admets que le propriétaire paie plus. (La taxe foncière ad minima).

Bref, c’est un article inutile de mon point de vue, rédigé par quelqu’un qui ne savait pas quoi faire de ces chiffres.

Dernière modification par faguoren (27/12/2012 13h14)

Hors ligne

 

#67 27/12/2012 12h06 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   147 

ils oublient surtout le fait que les gens sont de plus en plus mobiles donc ils ne vont pas garder un bien qu’ils ont acheté, toute leur vie et qu’en cas de déménagement le propriétaire "perd" les frais de notaires et d’agence, pas le locataire.

Hors ligne

 

#68 27/12/2012 12h23 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   82 

faguoren a écrit :

La manière dont l’article est rédigé est quand même vraiment ambiguë.

Comparer le paiement d’un loyer avec une mensualité d’emprunt, ça n’a pas vraiment de sens. La mensualité d’emprunt comprend une part d’intérêt et une part de principal. Le remboursement du principal peut être considérer comme une épargne (forcée certes).

Ensuite, les propriétaires dépensent plus en travaux. C’est un peu normal, non ? Quand on est chez soi, on est plus enclin a dépenser pour améliorer son cadre de vie.

Enfin, un propriétaire dépense plus qu’un locataire en chauffage…. Ça veut dire quoi ? Que les propriétaires ont des logements plus grands ?

Sur la fiscalité, j’admets que le propriétaire paie plus. (La taxe foncière ad minima).

Bref, c’est un article inutile de mon point de vue, rédigé par quelqu’un qui ne savait pas quoi faire de ces chiffres.

Euh….vous comprenez ce que vous écrivez?

Vous dites exactement ce que dit l’article, mais en disant "ça il faut pas en tenir compte, ça non plus, ça non plus". A ce rythme là effectivement autant ne rien écrire.

Concernant la perte des frais de notaire et d’agence, c’est ridicule d’en parler. Ou alors parlons en même-temps de l’exonération de la plus-value.

Je prend pas l’article pour parole d’évangile, mais quitte à le critiquer autant le faire avec des arguments valables. Pas des croyances.

A propos du chauffage, mon avis est qu’un propriétaire fera tout pour se sentir bien, et n’hésitera pas à dépenser plus pour vivre confortablement. Alors qu’un locataire, par définition, aura plus tendance à minimiser le coût de son logement (sinon il serait proprio).

Dernière modification par BorderLine (27/12/2012 12h25)

Hors ligne

 

#69 27/12/2012 13h11 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   35 

Justement, je reprends les points de l’article et explique en quoi c’est debile.

J’edite mon post pour le rendre plus comprehensible.

Hors ligne

 

#70 27/12/2012 13h17 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   35 

BorderLine a écrit :

A ce rythme là effectivement autant ne rien écrire.

C’est effectivement ce que je pense.

Franchement, apres avoir lu cet article,vous avez appris quoi ?

Et la conclusion de l’article :

votreargent.fr a écrit :

A prendre en compte avant d’acheter !

Si besoin, je peux les aider a completer l’article (pas la peine de faire une enquete et de payer Opinion Way pour ca!):
- Les proprietaires ont, en moyenne, un logement plus grand que les locataires
- Les proprietaires ont, en moyenne, un patrimoine plus important
etc…

Dernière modification par faguoren (27/12/2012 13h30)

Hors ligne

 

#71 27/12/2012 14h04 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   82 

faguoren a écrit :

- Les proprietaires ont, en moyenne, un logement plus grand que les locataires
- Les proprietaires ont, en moyenne, un patrimoine plus important
etc…

Quel est l’intérêt de tels à priori qui ne concernent pas le sujet acheter ou louer?

Je connais des propriétaires pauvres, ou certains, sur ce forum même d’ailleurs, qui ont choisi d’acheter et vivre dans de toute petite surface pour débuter dans la croissance de leur patrimoine.

Personnellement je n’ai pas eu de révélations, mais j’ai conscientisé certaines pensées latentes, qui est de dire par exemple, qu’un propriétaire dépense souvent plus en travaux qu’un locataire. C’est logique mais personne n’en parle dans la dite balance.

Donc oui, cela m’a été utile. Maintenant cet article n’est pas la bible. Comme aucun d’ailleurs. Mais pour ceux qui ne sont pas des initiés, je leur recommande de lire toutes sources informatives pour bien peser le pour et le contre. Tout le monde n’a pas un sens inné de l’immobilier comme certains autres…

Dernière modification par BorderLine (27/12/2012 14h05)

Hors ligne

 

#72 08/01/2013 15h29 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   

Je viens de signer une offre d’achat pour ma RP.

Le montant total tous frais compris = 270.000€

Fonds propres disponibles = 200.000€

Quel montant souscriveriez-vous en crédit?

Je partais sur 110.000€ en 10 ans (taux 2.7%).

Est-ce une bonne idée où serait-il préférable de garder du cash pour un éventuel investissement futur avec l’inconvénient d’avoir un prêt plus important sur 20 ans (taux 3.8%)?

Le bien est situé en Belgique donc l’avantage fiscal est identique pour les deux cas (il s’agit d’un forfait plafonné).

D’avance merci pour vos réponses!

Hors ligne

 

#73 08/01/2013 16h00 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Modérateur
Réputation :   1084 

Tout va dépendre de votre situation (age, situation pro/familiale, patrimoine, tolérance aux risques,…), de ce que vous avez comme projets et comme =objectifs, et de ce que vous anticipez comme évolution future (l’immobilier  et/ou les taux vont-ils monter ou baisser ? etc.).

Comme vous ne dites rien la-dessus, il me semble impossible de vous aider.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#74 09/01/2013 09h57 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   

@ Goodbylenine

J’aimerais avoir une réponse universelle mais si cette dernière n’est pas possible alors je vais rentrer dans les détails:

Age: 30 ans

Revenus mensuels actuels: 4.500€ net

Aucune dette par ailleurs.

En couple / un enfant et désir d’avoir deux enfants in fine.

Mon souhait au final est de pouvoir avoir un rythme de vie que je peux faire fluctuer selon mes envies et celles de ma compagne.

J’anticipe une évolution modérée mais constante de 2% par an lors des 10 prochaines années (scénario prudent car lié à l’inflation attendue).

Nous prévoyons de changer nos jobs actuels et donc nos revenus risques de diminuer jusqu’à 3.000€ net par mois.

Si nos revenus ne suffisent plus nous devrions pouvoir revenir sans trop de difficultés vers le revenu initial de 4.500€ voire plus.

D’avance merci

Hors ligne

 

#75 14/01/2013 21h28 → Résidence principale : acheter ou louer ? (acheter, louer, principale, residence)

Membre
Réputation :   -1 

Bonjour

j’ai vendu ma maison sur Annecy et nous sommes partis habiter au grand bornand pour que ma compagne refasse ses saisons.
Nous sommes en location pour l’instant. Faut il mieux attendre un peu avant de racheter ?
La proximité de la suisse et la station de ski fond font que le prix du M2 assez élevé , environ 5000 pensez vous que ça va descendre partout?
Si oui , ou faut il placer son argent en attendant ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech