Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 19/06/2015 16h26 → La consommation est-elle source de bonheur et joie ? (avis, bonheur, joie)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

J’aimerais connaître votre avis sur l’impact de la consommation sur un individu, c’est à dire le bonheur et la joie. Ces deux chose permettent de nous sentir heureux car sans eux, la vie serait dure.

Mais comment peut on faire la différence entre le bonheur et la joie ? A moins que cela est la même chose pour vous mais à mes yeux, il s’agit de chose bien distincte.

Quand nous regardons autour de nous dans la société que nous vivons, la réussite s’apparente par le nombre d’objets matériels coûteux qu’un individu appartient. Les médias y sont pour beaucoup, entre les publicités et les émissions télévisées, la tentation d’acheter est immense. Les entreprises de communications on bien compris comment nous faire passer à l’achat en créant le besoin, alors qu’initialement nous n’avons pas pensé à acheter ce produit. Chaque mois, des produits s’ajoutent à la liste d’achat comme le dernier smartphone, la dernière montre connectée, les dernières chaussures à la mode… Je ne vais pas toutes les lister car cela serait interminable.

Dans certains secteurs, comme la téléphonie par exemple, le marché de l’occasion ne s’est jamais aussi bien porté et cela grâce aux téléphones renouvelés tous les 6 mois. Les gens associent les nouveautés à la richesse et ainsi, la seule façon d’impressionner leur entourage serait de posséder ces objets flambant neuf.

Ne le prenez pas mal, je ne dis pas qu’acheter des produits cher est mal. C’est dans la nature de l’humain de toujours vouloir plus. La publicité va rendre votre objet obsolète peu de temps après votre achat et vous rachèterez par la suite le successeur. Je prends toujours comme exemple une personne droguée. Elle commence par se droguer et ensuite n’arrive plus à s’en passer. Pas mal le cercle vicieux, non ?

Mais cela signifie-t-il que l’individu est heureux ? Pouvons-nous faire la différence entre la joie et le bonheur ?

Pour moi, la joie et le bonheur sont deux choses complètement différentes, l’un sera basé sur le court terme voir l’instantané alors que l’autre sera sur le long terme.

Le bonheur : c’est uniquement à un moment précis, provoqué par un événement. Par exemple un achat. Il disparaîtra quelques temps après en vous laissant insatisfait.

La joie : elle provient plutôt de la personne en elle même et de ce fait, n’a pas de date d’expiration prédéfinie. Par exemple si il fait beau, se sentir aimé par une personne. Voici ce qu’est la définition de joie à mon sens.

Les choses simples, font de moi une personne heureuse au quotidien. L’été approche et nous devons profiter de ces instants.

Partagez-vous le même point de vu que moi ?

Mots-clés : avis, bonheur, joie

Hors ligne

 

#2 19/06/2015 16h40 → La consommation est-elle source de bonheur et joie ? (avis, bonheur, joie)

Membre
Réputation :   35 

Je suis globalement d’accord, et affligé de ce que la société nous impose comme modèle de joie de vivre. Ce qui m’embête le plus c’est que mes enfants vont devoir y passer, et que je n’aurai pas la possibilité de leur faire choisir autre chose comme mode de vie adolescente sans risquer de les marginaliser.

Bon, maintenant si on pinaille sur les mots, j’aurais inversé joie et bonheur, voire utilisé satisfaction pour ce qui est de la poussée d’endorphine liée à un achat. Mais on s’en fout un peu, c’est pas le fond du sujet.


A mon grand dam

Hors ligne

 

#3 19/06/2015 17h00 → La consommation est-elle source de bonheur et joie ? (avis, bonheur, joie)

Membre
Réputation :   336 

Bonjour,

Sauerlam, votre thèse sur le "bonheur" repose sur les effets pervers de la société de consommation.
Je rejoins Parentier sur le fait que la société de consommation crée artificiellement des besoins, qui, lorsqu’ils ne sont pas satisfaits, entraînent un "manque" (que certains assimileront à un manque de bonheur ou de joie, ces termes sont proches car l’un et l’autre sont sensés créer du plaisir… ).

Certains sont satisfaits avec très peu et sont donc facilement heureux ou joyeux (je pense notamment aux populations d’Asie du Sud-Est qui ont toujours le sourire, en n’ayant que peu de choses parfois).
D’autres sont d’éternels insatisfaits (victimes ?)

Le tout est de savoir profiter des "bonheurs les plus simples", qui ne sont les plus coûteux.

Frédéric


Parrain LINXEA - Bourse Direct - BINCK - FORTUNEO - WeSave -  YOMONI - Contact : cliquez ici

Hors ligne

 

#4 19/06/2015 17h26 → La consommation est-elle source de bonheur et joie ? (avis, bonheur, joie)

Membre
Réputation :   218 

sauerlam a écrit :

J’aimerais connaître votre avis sur l’impact de la consommation sur un individu, c’est à dire le bonheur et la joie.

Le bonheur et la joie ou leurs illusions ? Est-ce durable ?

sauerlam a écrit :

Ces deux chose permettent de nous sentir heureux car sans eux, la vie serait dure.

Le pensez-vous vraiment ?

Dernière modification par DDtee (19/06/2015 17h26)


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#5 19/06/2015 18h27 → La consommation est-elle source de bonheur et joie ? (avis, bonheur, joie)

Membre
Réputation :   34 

Hello,

Je l’avais déjà posté sur le forum mais je ne retrouve plus la file:

If Money Doesn’t Make You Happy Then You Probably Aren’t Spending It Right

Bonne lecture smile

Hors ligne

 

#6 19/06/2015 19h19 → La consommation est-elle source de bonheur et joie ? (avis, bonheur, joie)

Administrateur
Réputation :   1307 

sauerlam a écrit :

Pour moi, la joie et le bonheur sont deux choses complètement différentes, l’un sera basé sur le court terme voir l’instantané alors que l’autre sera sur le long terme.

Le bonheur : c’est uniquement à un moment précis, provoqué par un événement. Par exemple un achat. Il disparaîtra quelques temps après en vous laissant insatisfait.

La joie : elle provient plutôt de la personne en elle même et de ce fait, n’a pas de date d’expiration prédéfinie. Par exemple si il fait beau, se sentir aimé par une personne. Voici ce qu’est la définition de joie à mon sens.

Les choses simples, font de moi une personne heureuse au quotidien. L’été approche et nous devons profiter de ces instants.

Cela n’a guère d’importance par rapport à la compréhension du message que vous voulez faire passer, mais dans la littérature sur la psychologie positive ou philosophique, ce serait plutôt :

plaisir (affect - éphémère et superficiel) < joie < bonheur (disposition - bien être durable et profond)

La joie se trouve à mi-chemin entre le bonheur et le plaisir. Du premier, elle n’a pas l’enracinement stable, du second, elle n’a pas la partialité éphémère. La joie serait plutôt un entrain de l’âme, une envie de sourire, un contentement d’être en vie. Peu de philosophes se sont penchés sur ce sentiment. C’est pourtant un concept central chez Spinoza.

Source : http://www.philo-du-bonheur.fr/la-joie/

--

Le smartphone est un exemple parfait de l’absurdité de la société de consommation à deux titres :

1) cela coûte cher et on le change souvent

2) vous avez des gens qui bidouillent leur smartphone en permanence : en mangeant, en se promenant, à la plage, avec des amis. N’étant ni là ni ailleurs, ils ne sont en fait nulle part et passent complètement à côté du moment présent.

Ma compagne et moi avons éternellement un dumbphone, mais nous sommes de moins en moins nombreux… Mais c’est un excellent détecteur de personnes avec qui nous allons bien nous entendre !

Voir aussi cette file de discussion : Le Minimalisme ou la simplicité volontaire : vivre la frugalité heureuse !

Hors ligne

 

#7 19/06/2015 19h40 → La consommation est-elle source de bonheur et joie ? (avis, bonheur, joie)

Membre
Réputation :   155 

InvestisseurHeureux a écrit :

N’étant ni là ni ailleurs, ils ne sont en fait nulle part et passent complètement à côté du moment présent.

Même si j’ai une vision de "profiter de la vie" proche de la votre, je me dois de signaler que notre façon de profiter n’est pas forcément la seule, ni forcément adaptée à tout le monde.

En partant du principe que la vie est de toute façon vaine, chaque instant passé n’a pas forcément grande importance. Certains préfèrent "passer le temps" entre deux instants de grande satisfaction, c’est respectable (du moment qu’ils ne se plaignent pas de "ne pas voir le temps passer", évidemment !)
Dans certaines sociétés, le passe-temps traditionnel est la consommation de drogues, ce qui permet encore une autre façon de profiter de chaque instant.

sauerlam a écrit :

Les gens associent les nouveautés à la richesse et ainsi, la seule façon d’impressionner leur entourage serait de posséder ces objets flambant neuf.

Attention, car là vous ne retranscrivez pas ce que pensent les gens, mais ce que vous imaginez qu’ils pensent/ressentent.
C’est même une façon un peu méprisante de parler de "ces gens".
Une fois qu’on a satisfait nos besoins essentiels, utiliser l’argent qui reste est de toute faàon superflu. Nous avons tous des sujets sur lesquels nous dépensons des sommes que certains qualifieraient d’absurdes (nourriture, vins, collections diverses, voyages, massages, voiture, téléphones, informatique, maison)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#8 19/06/2015 19h55 → La consommation est-elle source de bonheur et joie ? (avis, bonheur, joie)

Membre
Réputation :   

parentier a écrit :

Je suis globalement d’accord, et affligé de ce que la société nous impose comme modèle de joie de vivre. Ce qui m’embête le plus c’est que mes enfants vont devoir y passer

Je viens tout juste d’avoir 21 ans et c’est un constat très amer que j’ai pu faire durant ma jeunesse.

DDtee a écrit :

Le bonheur et la joie ou leurs illusions ? Est-ce durable ?

Tout dépend de ce que vous en pensez, si d’après vous consommer provoque réellement du bonheur et de la joie ou alors si ce n’est qu’une illusion de se sentir heureux.

DDtee a écrit :

Le pensez-vous vraiment ?

Je le pense réellement. J’ai employé le mot dure car d’après moi, ils participent au moral de la personne.

InvestisseurHeureux a écrit :

Le smartphone est un exemple parfait de l’absurdité de la société de consommation à deux titres :

1) cela coûte cher et on le change souvent

2) vous avez des gens qui bidouillent leur smartphone en permanence : en mangeant, en se promenant, à la plage, avec des amis. N’étant ni là ni ailleurs, ils ne sont en fait nulle part et passent complètement à côté du moment présent.

Tout à fait, les médias y sont pour beaucoup comme je l’expliquais en nous poussant à acheter et ainsi renouveler l’achat.

Il faut toutefois distinguer l’utilisation professionnelle et personnelle, mais je vous rejoint sur ce point.

Hors ligne

 

#9 19/06/2015 20h46 → La consommation est-elle source de bonheur et joie ? (avis, bonheur, joie)

Membre
Réputation :   24 

Je suis entrain de finir un très bon livre du Dalai-lama, "l’art du bonheur" qui date un peu, mais est vraiment excellent…

Pour moi, pas besoin de consommer pour être heureux… actuellement je suis heureux en bossant le matin, et en occupant mes A-M à voir mes ami(e)s, et m’occuper de mon jardin, qui va m’apporter l’autosuffisance alimentaire pendant les 3 à 4 prochains mois…

La consommation nous rend euphorique sur le moment, mais après ce moment passé, on retourne à sa petite vie monotone, on en redemande et on re-consomme donc pour se sentir heureux et existé.. le cercle sans fin quoi..

Du moment qu’on a de quoi manger, se vêtir, un toit au dessus de sa tête et des ami(e)s sur qui on peut compté… le reste n’est que superflu smile  (ce n’est que ma vision des choses)

Je prend personnellement 10000x plus de plaisir à partir voyager en sac à dos,rencontrer des personnes, apprendre des autres cultures que de m’acheter des tas de biens matériels…

Une pensée positive par jour, cela égaye ma journée ! (il vas faire beau aujd, je vois des amis que je n’ai pas vu depuis un petit moment ce soir etc..) puis je resterai toujours un grand gamin dans ma tête, par exemple devant un lever ou coucher de soleil… un rien me comble ! smile

Une citation que j’affectionne particulièrement  "La vie est un grand terrain de jeu, on le sait quand on est enfant, mais on l’oublie en grandissant"

Signé : Un utopiste de 23 ans

Dernière modification par Rossox (19/06/2015 20h52)


Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras

Hors ligne

 

#10 19/06/2015 23h09 → La consommation est-elle source de bonheur et joie ? (avis, bonheur, joie)

Membre
Réputation :   174 

Si vous voulez arriver un jour à l’indépendance financière, la première chose à faire est de ne pas rechercher le bonheur dans la possession de biens futiles.

Si c’est votre seule source de bonheur, pourquoi pas, mais vous êtes dans la Rat Race avec tous les risques de frustrations. Vous devez mener votre vie selon vos objectifs et ceux si peuvent changer avec les événements de la vie.

Donc si vous vous sentez bien en consommant, consommer mais cela ne remplira pas une vie.

Je ne sais plus qui a écrit: "L’homme qui n’a que des plaisirs gratuits est le plus riche du Monde" mais je vous invite à y réfléchir en regardant le prochain lever/coucher de soleil.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech