Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 12/07/2011 23h47 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   

Bonsoir
Mon conseiller en patrimoine me suggère d’investir en ehpad
Sur le principe et papier c’est en phase avec mon besoin mais je n’ai aucun retour
D’expérience sur le sujet et nombreuses sont les pers. Qui trouvent la chose risquée

Pouvez vous m’aider a voir clair SVP

Merci de votre aide

Hors ligne

 

#2 13/07/2011 01h27 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Modérateur
Réputation :   1084 

Vous devriez lire (entre autres) :
LMP (Loueur Meublé Professionnel) et investissements locatifs
Résidence médicalisée
LMP (Loueur Meublé Professionnel) et investissements locatifs
conseil sur investissement d’EHPAD sur PEGOMAS (06) avec le gestionnaire GERMAIN
gestionnaire d’ehpad LMNP ne paye plus … - Page 3
INVESTISSEMENT PIERRE ET VACANCES
Ephad sans défiscalisation
Investissement EHPAD, merci de votre aide

Pouvez-vous préciser vos objectifs ? 
Si c’est pour générer un flux de revenus (éventuellement peu imposés), pour une durée de 15 ans ou plus, c’est peut-être adapté…. mais oubliez toute perspective de plus value.

Pouvez-vous décrire l’opération qui vous est proposée (statut LMP/LMNP /autre, votre TMI, les montants en jeu, durée du bail, modalité de révision du montant du loyer, identité de l’exploitant de l’EHPAD, nature des charges prises en compte par le locataire, financement envisagé, etc.) 

Le principal risque, c’est que l’exploitant (celui qui vous signera un bail) ne soit pas en mesure de tenir ses engagements sur le long terme (il y a de multiples raisons pour que ça arrive, et je connais pas mal de cas, même des EHPAD qui ont fermé, laissant les investisseurs sur le carreau).
Je connais aussi pas mal de cas où les choses se sont bien déroulées….


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#3 13/07/2011 07h05 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   

l’objectif est la défiscalisation

Statut lmnp
Montant de l’achat 138000€
Invest sur 9ans et 11 mois
Bail de 3 ans
Revalorisation de 2% par an mise en oeuvre tous les 3 ans
Pas de charge
Financement par prêt bancaire a 4.18 sur 20 ans [simulation proposée
Je ne me souviens plus du nom de l’invest je vous repondrai après vérification

Merci en tout cas pour ces premières pistes

pour l’invest il s’agit du groupe germain

et pour la societe de conseil c’est la financiere du patrimoine

Hors ligne

 

#4 13/07/2011 10h55 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Modérateur
Réputation :   1084 

Je ne comprend pas bien pourquoi le bail ne serait que sur 3 ans, et pourquoi l’investissement serait sur une durée si précise…

Les 138 k€ d’achat intègrent-ils les frais de notaires et du prêt (dont prise de garantie) , et la commission "d’ingénierie" de la financière du patrimoine ?

Quel montant de loyer annuel initial ?  La revalorisation de 2%/an est dangereuse en cas de retour de l’inflation (si elle est de 5% pendant 10 ans vous perdrez beaucoup de pouvoir d’achat, et si elle est de 0% le locataire vous forcera à baisser votre loyer de toute façon !), et je préfère de loin une indexation sur des indices reflétant le chiffre d’affaire des exploitants d’EHPAD ou l’IRL ou l’ILC.

Le "pas de charges" semble bizarre : qui paiera la taxe foncière ?  (sans doute vous….et le montant peut être très variable selon la commune où le bien est situé)

Le "4.18" du prêt bancaire est-il un TEG ou un taux nominal hors frais/assurance./etc ? (sinon : quelle mensualité pour quel montant emprunté) Est-ce un prêt amortissable et à taux fixe ?

Est-ce une EHPAD en exploitation ? Quelle taille (nb de lits) ? Avez-vous vu un bilan récent de l’exploitant ? Quel % du chiffre d’affaire de l’exploitant et de son ebitda est-il "mangé" par le paiement des loyers ?  Avez-vous visité cet EHAPD ? Connaissez-vous le prix journalier d’une chambre dans cet EHPAD (et chez ses concurrents) ?

Concernant votre objectif, êtes vous certain d’utiliser le montants défiscalisés pendant toutes les années à venir ? 

Lisez aussi conseil sur investissement d’EHPAD sur PEGOMAS (06) avec le gestionnaire GERMAIN

[ceci est juste une liste de questions que vous devriez sans doute vous poser, pour mieux évaluer l’opération envisagée]


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#5 14/07/2011 09h46 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   

Bonjour, j’ai fais un peu de tri dans les documents d’ou le délai mais je pense avoir répondu à peu près à tout

Cette ephad se situe à Revest les eaux à quelques Km de toulon.

Elle comptera 77 lits. La chambre fait 21 m². Il s’agit du regroupement de 2 batiments reçevant le même public qui sera transféré dans cette nouvelle structure.

Le gestionnaire est la SARL EMANROSE et l’invetisseur SARL REVATO gpe GERMAIN

Je n’ai pas de pistes pour obtenir ces éléments ni de capacité d’analyse des bilans de ces sociétés.

En effet, la taxe foncière uniquement est à ma charge (et autres impôts et taxes de propriétaire loueurs?)

Je délègue par le bail l’entretien, les autres charges (légère ou lourdes), et la remise aux normes.

Le bail est de 11 ans et 9 mois. et la revalorisation des loyers est de 2% forfaitaire.

L’augmentation de loyer se fais tous les ans et nous percevons l’augmentation réalisée tous les 3 ans.

Prix de vente immobilier :127000€ HT
Mobilier : 3000€HT
Prix de vente 155480€
Rentabilité 5% HT
Loyer annuel 6500€HT

Pour le prêt, nous avons reçu une nouvelle proposition à 4,05 sur 20 ans / 1042€ de mensualité assurances comprises
Avec tous les frais associés (notaire, comptable…), le conseiller est rémunéré par ses partenaires.

En revanche, je ne comprends pas le mécanisme lié à l’inflation. En quoi l’évolution de cet indice aurait un impact le montant de mon loyer

Pour l’objectif, je ne sais pas si les 9 années à venir seront identiques fiscalement. En couple pacsé, Pas d’enfant pour le moment….

J’ai déjà signé une réservation à laquelle je peux renoncer pour continuer les recherches car ca deviens beaucoup plus flou qu’au départ.

Voili j’espère que c’est un peu plus précis

Hors ligne

 

#6 21/07/2011 18h59 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Modérateur
Réputation :   1084 

A propos de l’indexation des loyers (et du "mécanisme lié à l’inflation") :

L’inflation n’aura pas d’impact sur le montant nominal de votre loyer (qui fera +2%/an).
Tant que l’inflation restera proche de 2%/an, rien de spécial à signaler.

Si l’inflation augmente, vos loyers n’augmenteront que de 2%/an, et représenteront de moins en moins de pouvoir d’achat, et sur la durée du bail l’impact peut être important, d’autant qu’à la revente le prix dépendra directement du montant des loyers et de la rentabilité alors exigée pour ce type de bien (si l’inflation fait diminuer de 20% le pouvoir d’achat des loyers, il fera aussi diminuer d’autant la valeur de votre bien).

Vous me direz que si l’inflation diminue, vous serez gagnant avec vos 2%/an. Il n’en est rien, car il est alors probable que les recettes (qui suivront +ou- l’inflation, ou ou un indice représentatif) de votre locataire/exploitant représenteront de moins ne moins par rapport à votre loyer, et il sera contraint à vous imposer une révision (à la baisse) du montant des loyers, soit en cours de bail, soit au renouvellement du bail.
Imaginez l’exploitant qui a 6 500 de loyers à payer, et qui fait pour ce bien 24 000 de recette et supporte 15 500 de charges (personnel et entretien surtout), il lui reste un bénéfice de 2 000. Maintenant si l’inflation est faible, durant 10 ans, que ses recettes stagnent à 24 000, ses autre charges montent un peu à 16 500, le loyer indexé à 2%/an sera de 7 923, et sa marge sera de -423 (négative) et il renouvellera le bail bien plus bas que 7 923, sans doute vers 6 000 (et en cas de désaccord, le juge pourrait bien lui donner raison, au vu de son compte d’exploitation).

Donc, soit vous perdez, soit vous ne gagnez rien… Je préfère être toujours dans le cas où je ne gagne rien (et où les loyers sont indexés sur l’inflation ou un indice représentatif des recettes de l’exploitant).

Autres remarques sur cet investissement :

Je ne connais pas cet exploitant, mais vous non plus (ce qui n’est pas bon signe…), et ce point me semble constituer un très sérieux risque ! Dites-vous bien que vos loyers (et la valeur de votre investissement le jour où vous voudrez le revendre) vont très largement dépendre de la santé financière de l’exploitant… Demandez plus d’informations sur lui (et chercher en vous-même aussi) !

La rentabilité semble moyenne. J’ai récemment vu passer des opérations dans des EHPAD gérées par des groupes plus connus, côtés en bourse au 1er marché (donc tout le monde a accès à ses comptes, et pas mal d’analystes le suivent) avec une rentabilité similaire ou un peu supérieure. Une opération avec un exploitant moins connu / plus risqué mériterait une prime (un meilleur rendement).

Je serais réticent avec "le conseiller est rémunéré par ses partenaires", car il n’y a pas de transparence (la commission du conseiller est assurément incluse dans le prix que VOUS payez, sans doute environ 10-15 000€ dans votre cas).
Etes-vous sur que vous ne devrez jamais payer une facture du comptable ?
Etes-vous sur que vous ne devrez jamais payer pour renouveler le mobilier ?

Le conseiller vous a-t-il fait une simulation complète, intégrant l’impact fiscal, et détaillant année après année les différents flux, et avec un rapport écrit l’engageant ?  (et sans espérer une revente avec plus-value, car la réalité est que les plus-values sont l’exception sur ce type d’opération).

Enfin, la défiscalisation ne devrait jamais être l’objectif d’une opération, mais juste un paramètre à prendre en compte quand on en évalue la rentabilité espérée. Votre objectif est-il bien de conserver cette chambre longtemps (15, 20, 25 ans) pour en toucher les revenus, par ex quand vous serez à la retraite, et êtes vous raisonnablement sur que vous n’aurez pas besoin de récupérer vos fond plus tôt ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#7 08/09/2012 17h38 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   -4 

Bonjour,

Je suis allé sur plusieurs site comme :

[liens supprimés par un modérateur]

J’ai eu plusieurs conseillers et je ne sais pas encore comment faire mon choix.
J’y crois vraiment. De toute façon laisser son argent à la banque n’est pas à mon avis
le meilleur moyen de s’enrichir.

Hors ligne

 

#8 08/09/2012 21h17 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   17 

fredmonaco a écrit :

J’ai eu plusieurs conseillers et je ne sais pas encore comment faire mon choix.

Facilitez-vous la tâche : relisez  plutôt soigneusement  le paragraphe de l intervention précédente de GBL :   bien qu  elle date de juillet 2011, elle est toujours d actualité


   Paragraphe :  Autres remarques sur cet investissement :

Dernière modification par Swx (08/09/2012 21h20)

Hors ligne

 

#9 09/09/2012 19h09 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Modérateur
Réputation :   1084 

fredmonaco a écrit :

Je suis allé sur plusieurs site comme :
…/….
De toute façon laisser son argent à la banque n’est pas à mon avis  le meilleur moyen de s’enrichir.

Merci de respecter la charte, et de ne pas faire de la publicité ici, même en la cachant.

Pour certains, laisser son argent à la banque permettra d’éviter d’en perdre (en l’investissant sans avoir le bon objectif et sans prendre les bonnes précautions). Les conseiller sont les seuls qui gagnent à tous les coups (qu’ils soient bons ou pas).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#10 09/09/2012 19h31 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   82 

Franchement je comprendrais jamais de telles sociétés qui font ce genre de pub masquée, en n’ayant pas conscience que cela dessert totalement la valorisation de l’image de leur entreprise. C’est une vision totalement dépassée du marketing.

A moins d’avoir à faire à une escroquerie évidemment.

Hors ligne

 

#11 09/09/2012 19h51 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   128 

BorderLine a écrit :

Franchement je comprendrais jamais de telles sociétés qui font ce genre de pub masquée, en n’ayant pas conscience que cela dessert totalement la valorisation de l’image de leur entreprise. C’est une vision totalement dépassée du marketing.

La réponse est à chercher du côté de Google.

Il n’y a évidemment aucun intérêt publicitaire direct, mais Google ne sait pas reconnaître le SPAM.

Le robot voit "forum + lien HTTP" et il se contente d’augmenter le score dans la base de données.

La politique de IH qui consiste à supprimer ce type de messages est la meilleure ; seulement, je me demande si une fois que le forum a été indexé, le mal n’est pas déjà fait. Le mieux est peut-être encore d’empêcher à Google d’indexer un site.

Hors ligne

 

#12 09/09/2012 22h04 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   25 

Bonjour
  Le modérateur nous a privé des conseils de
  Fredmonaco.
  qui donnais un lien sur un site de commercialisation ehpad

penchons nous sur le site proposé par fredmonaco
  Il fait parti du groupe  coté en tant que SOL ABIOS

  dont le co fondateur  Frédéric Err era, est certifié gestion du patrimoine et diplômé d’un 3ème cycle en gestion et économie de la Sorbonne.

   Cette société étant un peu dans une tempête financière: cours de bourse suspendu en novembre 2011  et rétabli sur la place de paris en 2012.
   compte de 2011 non publiés avec autorisation du tribunal de commerce suite a la démission de plusieurs administrateurs.
  Fredmonaco serait-il Frederic Err era il faudrait lui demander.

cdlmt
hervé

edit pour éviter le principe d’indexage google j’ai introduit des espaces sur le nom de la société SOL ABIOS et Err era

Dernière modification par HerveC (09/09/2012 22h07)

Hors ligne

 

#13 14/09/2012 19h28 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   10 

Bonjour,

Quelques éléments concernant les EPHAD (département 01)

J’ai quelques membres de ma famille résident dans 2 établissements privés sur la même ville (groupes franchisés dont 1 coté en bourse, pour ne pas fair de pub !)

Indicatif des prix journalier:
Prix de la chambre entre 80 et 95 € (selon taille, orientation, etage….)
S’ajoute des prestations de type: TV, téléphone, lavage du linge en supplément et bien d’autres prestations à la carte…!

Le tarif dépendance selon le GIR, entre 5 et 22 € par jour, mais souvent pris en charge en partie par le conseil général.
Le tarif journalier final est souvent autour de 100 €. Soit 3000 € mensuel, il faut les sortir !

D"ou l’intérêt de bien apprendre sur ce forum en prévision de l’avenir smile)

Les augmentations de loyer en 2012 ont représenté environ 2,7 %  (et effectivement prélevés, pas 3 ans après !)

Je constate par mes fréquentes visites, une usure assez intensive des matériels (ascenceur, revetements des murs et sol, mobilier, parties communes….) .
Bref, les établissements souffrent..!

Le prix d’achat d’une chambre peut s’expliquer par les normes médicales et matériaux proffessionels compatible "usage fréquent et grand passages" ce qui est totalement differend de l’usage familial.

le projet de Dali:  21 m2 pour 155 000 € on est  a plus de 7000 €/m2 je trouve cela un peu élevé !

Mais je ne connais pas le marché, ce tarif peut il se négocier ?
Mais vu la puissance des groupes, j’ai des doutes !

Personnellement, ce genre d’investissement ne m’attire pas vu ma vision au quotidien.

Mais c’est l’affaire de chacun.

Hors ligne

 

#14 14/09/2012 22h25 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Modérateur
Réputation :   1084 

Vous écrivez "Personnellement, ce genre d’investissement ne m’attire pas vu ma vision au quotidien."

Une autre question à se poser est : "Où vivraient vos 2 proches si personne n’avait jamais fait ce type d’investissement ?"

Pouvez-vous expliquer un peu comment vous (ou ceux qui l’ont fait) avez choisi les établissements où résident ces 2 personnes ? Et quelles étaient les alternatives possibles ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#15 15/09/2012 08h35 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   317 

neymar a écrit :

Je constate par mes fréquentes visites, une usure assez intensive des matériels (ascenceur, revetements des murs et sol, mobilier, parties communes….) .
Bref, les établissements souffrent..!

Le prix d’achat d’une chambre peut s’expliquer par les normes médicales et matériaux proffessionels compatible "usage fréquent et grand passages" ce qui est totalement differend de l’usage familial.

Personnellement, ce genre d’investissement ne m’attire pas vu ma vision au quotidien.

Je suis comme vous , je m’interroge sur les retours d’investissements de ce type de bien très spécialisés ayant bénéficié d’aides fiscales.
La problématique de la revente me semble un point important à prendre en compte.

Bien entendu la question de l’hébergement et  de la prise en charge des personnes âgées est un point important à prendre en compte dans notre société vieillissante mais ce n’est pas une raison pour acheter n’importe quel produit subventionné ou pas dont la qualité pâtirait dans le temps surtout pour un établissement destinés à recevoir un public important.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#16 15/09/2012 17h49 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   10 

Pour répondre à GBL:

Si des établissements privés n’existaient pas, ce serait un  grave probléme car les structure publiques sont très insuffisantes et inaccessibles (liste d’attentes trop immportantes et dossiers rejetés pour cause de revenus trop élevés …!)

Pour la 2eme question:

L’arrivée en EPHAD se fait souvent suite à:

Age relativemment avancé (souvent supérieur 80/85 ans)
La perte d’autonomie progressive des personnes.
Le decès du conjoint.
Les suites d’une hospitalisation. Les EPHAD deviennent  l’annexe des hopitaux et la transition de "fin de vie".
Souvent meme plusieurs de ces conditions simultannées !

Notre choix s’est porté sur la proximité géographique (périmètre maxi 10 Km).
Ensuite il faut déposer des demandes (avec constitution de dossier) auprès des différents établissements (environ 10) public et privé.
Et surtout faire intervenir une assistante sociale (aide précieuse pour la constitution des dossiers et pour plus de rapidité dans les démarches).
Ensuite c’est au premier établissement qui vous contacte (et au hasard souvent le plus cher, mais que faire dans l’urgence ?)
D’ailleurs on trouve dans ces établissements privés des personnes en attente d’un EPHAD public.

Dans notre département (01):  tarif mensuel public: 1700/2000 €    Privé 2500/3000 €

Les solutions allternatives:
Aides a domiciles (médicales et logistiques) . Mais cela coute aussi relativement cher (voire plus selon les cas !)
Aides des proches (enfants, familles). Pas toujours facile si éloignement géographique et c’est "usant" (par expérience personnelle).

Si pas ou très peu de dépendance:  les foyers de personnes agées (en ville/centre ville) avec restauration et un minimun d’assistance médicale.
A l’extérieur des villes vous trouvez aussi les "MARPA" (Maison d’accueil rurale pour personnes âgées).

Mais lorsque la dépendance élevée arrive, seul un EPHAD peut répondre au problème. L’hopital en long séjour ne solutionne pas non plus le problème dans la durée.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas.

Dernière modification par neymar (15/09/2012 17h54)

Hors ligne

 

#17 15/09/2012 19h15 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Modérateur
Réputation :   1084 

Philippe30 a écrit :

Je m’interroge sur les retours d’investissements de ce type de bien très spécialisés ayant bénéficié d’aides fiscales.

De quelles "aides fiscales" voulez-vous parler ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#18 22/10/2012 22h32 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   16 

Comme je ne sais pas comment créer un nouveau forum, je mets ici ce qui peut vous intéresser après l’état de rentier, c’est-à dire l’entrée en EHPAD :-)

Pour les EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) habilités au titre de l’Aide Sociale, les tarifs doivent être agréés par le Conseil Général.

Dans un EHPAD privé à but non lucratif que je connais dans le Nord, le Conseil Général a envoyé le 24.09.2012  l’arrêté de tarification 2012.

Il ya une augmentation substantielle entre 2011 et 2012, les tarifs journaliers passant de :
57.50 à 64.01 pour l’hébergement en studio 1 personne
1.52 à 4.93 pour la dépendance GIR 5 / 6
3.85 à 11.63 pour la dépendance GIR 3 / 4
5.94 à 18.32 pour la dépendance GIR 1 / 2
NOTA : pour la dépendance, dans le cas de revenus inférieurs à 2392,17 euros par mois, l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) rembourse la différence entre le tarif du GIR effectif et celui des GIR 5 / 6, ce qui revient à dire qu’au final le tarif du GIR 5 / 6 reste à charge (et, l’air de rien, passer de 1.52 à 4.93/jour, ça fait une augmentation de 224%…)

Mais le pire est ce qui suit :
En vertu de la « fin du principe de rétroactivité » (sic…) « la différence entre le tarif de l’année antérieure appliqué sur les mois écoulés depuis le début de l’année et le tarif journalier calculé sur l’année entière doit être étalé sur les jours restant à courir jusqu’à la fin de l’exercice » (re-sic…)
Ainsi les tarifs journaliers applicables à partir du 1er septembre deviennent :
77.02 pour l’hébergement en studio 1 personne
11.25 pour la dépendance GIR 5 / 6
26.05 pour la dépendance GIR 3 / 4
41.22  pour la dépendance GIR 1 / 2

On passe donc au final de 57.50+1.52=59.02€/jour pendant les 8 premiers mois
à 77.02+11.25=88.27€/jour pour les 4 derniers mois
bref on passe d’un tarif sympa à un coup de matraque de 49.6%.. !

Alors, je ne sais pas vous, mais moi, je rêve d’une administration qui serait capable de fixer ses tarifs au 1er janvier (ou qui aurait une autre conception de la non-rétroactivité…)

Sinon, un conseil :
Mourez jeunes,
Ou économisez beaucoup !

Hors ligne

 

#19 22/10/2012 23h12 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Modérateur
Réputation :   1084 

J’imagine que si "On passe de 57.50+1.52=59.02€/jour à 77.02+11.25=88.27€/jour pour les 4 derniers mois", ce tarif repasse à  64.01 + 4.93 = 68.94€ à partir du 1er janvier 2013  (avant qu’à l’automne 2013 le vrai tarif 2013 ne soit connu, et appliqué avec qqs mois de retard et effet rétroactif).

Je suppose aussi que cet EHPAD avait pas mal de difficultés financières (et qui finance son déficit ? … peut-être le Conseil Général), et avait des tarifs assez faibles par rapport au prix du marché (de ses concurrents), car :
   - un tarif de 57.50 ou même de 64.01€ reste assez faible   
   - l’augmentation entre 57.50 et 64.01€ (11.3%) est substantielle).

Par ailleurs, pour vous rassurer sur le sort des résidents anciens, cette augmentation de tarif ne doit concerner que les nouveaux résidents, ceux qui intégreront l’établissement après l’augmentation. En effet, l’augmentation autorisée pour les résidents anciens est plafonnée par un arrêté ministériel chaque année, et le dernier arrêté de ce type, du 4 janvier 2012, plafonne l’augmentation de 2012 à 2.5%  (Arrêté du 4 janvier 2012 relatif aux prix des prestations d’hébergement de certains établissements accueillant des personnes âgées | Legifrance), sauf si cet établissement échappe au champs de l’article L. 342-1 du code de l’action sociale et des familles (Code de l’action sociale et des familles - Article L342-1 | Legifrance).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#20 23/10/2012 09h06 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   57 

Cela dépend des CG car la rétroactivité n’est plus de mise partout . Surtout quand beaucoup signent maintenant des CPOM…
Et la maison de retraite ou l’EHPAD ne sont pas la suite logique !! Je m’insurge. Le maintien à domicile est possible dans la majorité des cas. En fait, seule une personne isolée, ou qui met en danger elle-même ou les autres (maladie neuro-dégénérative par exemple) aura intérêt (besoin) à partir en maison de retraite. Les autres peuvent très bien rester chez eux, les structures d’aide, de soins et de services à domicile sont assez développés pour ça.

De toutes façons, il n’y aura pas assez de maison de retraite smile

GBL : le tarif s’applique à tous dans la mesure où l’établissement est "autorisé", il dépend du régime du CASF et du CG et donc le tarif s’applique à tous (alors que sous le régime de l’agrément, il ne dépend pas du CASF et est donc limité par la hausse des tarifs). Pour l’EHPAD en question, c’est plus que probable.

La croissance est énorme, mais le marché anticipe sans doute une baisse drastique du pouvoir d’achat des seniors

Et du financement possible par les Conseils Généraux qui, pour certains, sont à la limite de la cessation de paiement dès le mois de septembre. Il y a un gros problème de financement dans ce domaine et si, les services au 3ème age sont pleins d’avenirs, pour autant va se poser le problème de financement.
Beaucoup disparaissent facilement et rapidement, hélas. Il faut donc être attentif dans ce domaine et ne pas s’imaginer que, obligatoirement, cela va bien marcher.
De plus, les concentrations et mutualisations sont légions.
Enfin, questin taux de remplissage d’un EHPAD, une concurrence à tous niveaux par les CESUS continue d’émerger (encouragé par l’Etat, la FEPEM et nos impôts) ce qui pourrait, à terme, limiter les départs en EHPAD au profit de passage régulier d’aide à domicile, pas forcément qualifié).

Dernière modification par Geoges (23/10/2012 09h13)


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#21 23/10/2012 14h40 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   16 

Merci à GoodbyLenine et à Geoges
Les tarifs applicables au 1er septembre (77.02€  pour l’hébergement etc) concernent tous les résidents présents et à venir.
Les plus furieux sont les derniers entrés, pour lesquels le rattrapage aurait dû être logiquement modulé. (mais ce n’est pas la logique du Conseil Général)

Et le summum : « ces tarifs sont applicables jusqu’à la notification d’un nouvel arrêté de tarification l’an prochain, et ce, à l’exclusion de tout autre tarif » (sic).

Donc en 2013 on peut s’attendre à la notification entre mai et septembre d’une tarification 2013 en baisse par rapport à celle appliquée pendant les  1ers mois,
et donc à une tarification effective encore plus en baisse pour le reste de l’année,
et ce jusqu’à la notification de la tarification 2014 qui devra être en forte hausse ..etc..
En bref cette façon de faire crée un mouvement de balancier qui n’a pas l’air de gêner le Conseil Général

Hors ligne

 

#22 23/10/2012 16h10 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Modérateur
Réputation :   1084 

C’est pas bientôt les élections pour le Conseil Général ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#23 20/01/2013 17h32 → Investir en Ehpad (Etablissements pour personnes agées dépendantes)

Membre
Réputation :   16 

Epilogue du sujet évoqué le 22/10/2012 pour un EHPAD, privé à but non lucratif, dont le tarif doit être agréé par le Conseil Général.
Hé bien, tout était mal qui finit bien, le miracle a eu lieu : le Conseil Général a été capable de fixer en janvier le tarif pour 2013 :-)
Il ne devrait donc plus y avoir de variations aberrantes du tarif en cours d’année (Bon, il restera à être vigilant en janvier 2014 ..)
Pour info les taris journaliers passent de la ‘moyenne de 2012’ à 2013 de :
64.01 à 67.41 pour l’hébergement en studio 1 personne
4.93 à 5.20 pour la dépendance GIR 5 / 6
11.63 à 12.26 pour la dépendance GIR 3 / 4
18.32 à 19.31 pour la dépendance GIR 1 / 2
NOTA : pour la dépendance, dans le cas de revenus inférieurs à 2392,17 euros par mois, l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) rembourse la différence entre le tarif du GIR effectif et celui des GIR 5 / 6, ce qui revient à dire qu’au final le tarif du GIR 5 / 6 reste à charge.

    Et ceci dit, mine de rien, l’augmentation est de 5.32%

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech