Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 21/03/2014 11h53 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   51 

Comme un certain nombre de forumeurs j’ai profité ces derniers temps d’un euro que je jugeais fort face au dollar pour faire mon shopping à wall street. D’un point de vue purement historique en effet nous le sommes avec une parité qui frôle le 1.4.

Cependant je suis tombé sur cette vidéo :
Heureusement que la France est là pour sauver l’Europe ! Les graphiques de Vittori #40 - Videos - Les Echos

Dans celle ci est mis en évidence le lien entre l’excédent courant et l’évolution du taux de change.

Je n’imagine pas dans un horizon plus ou moins proche (3-5 ans) une inversion de la tendance : le prix du pétrole est à un niveau déja élevé, la demande intérieure en europe durablement déprimée, les exportateurs ont maintenant dans beaucoup de cas appris à vivre avec un euro fort.
Le seul élément qui pourrait soutenir un redressement du $ est une hausse des investissements européens aux USA mais serait ce suffisant.

Dans ce cas est ce bien raisonnable d’imaginer un redressement de l’USD face au dollar ?

Message édité par l’équipe de modération (08/11/2015 14h15) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : eur, parité eur usd, usd

Hors ligne

 

#2 21/03/2014 12h40 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   21 

je ne lis pas dans les entrailles de poissons et c’est bien sûr très difficile de répondre;

on peut néanmoins se dire que raisonnablement la fin progressive du tapering et une activité plus forte aux USA qu’en Europe devraient plutôt jouer en faveur du redressement du $ face à l’€.

Hors ligne

 

#3 21/03/2014 13h14 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   193 

J’ai exposé dans ma file portif le fait que j’allais continuer à augmenter ma poche en USD pour des raisons personnelles car j’aurai des dépenses en USD à faire bientôt et que pile je gagne, face je perds rien. En revanche, ce n’est pas du tout par conviction sur la paire USD / EUR.

Je suis plutôt américanophile (déjà bossé là-bas !) par rapport à la moyenne des Français (sans être américanolâtre). J’entends les arguments pro-USD : économie historiquement plus réactive, dynamisme du pays, croissance plus forte etc. Toutefois il me semble que l’on oublie un peu vite les arguments favorables voire très favorables à l’EUR : malgré la crise, la zone Euro est en excédent commercial (donc une immense différence avec les USA !), l’endettement total (public + privé + personnes) est moindre qu’aux USA, la BCE a un objectif principal intrinsèquement favorable à la valorisation de l’euro (contrairement à la FED qui a les deux : croissance et inflation). Dès lors, je me garderais bien de prévoir dans quel sens la balance va pencher entre les raisons pro-USD et les raisons pro-EUR qui sont toutes recevables mais quantitativement comment les classer ?

Et contrairement à Riclkatrick je ne pense pas qu’il soit "raisonnable" de penser que le USD va ré-augmenter en tout cas à l’échelle de l’année. Il est raisonnable de ne vraiment rien prédire sauf si on est un Dieu de la macroéconomie et pas… de faire une prétérition sur les entrailles de poisson wink


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#4 21/03/2014 16h33 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   

PoliticalAnimal a écrit :

J’ai exposé dans ma file portif le fait que j’allais continuer à augmenter ma poche en USD pour des raisons personnelles car j’aurai des dépenses en USD à faire bientôt et que pile je gagne, face je perds rien. En revanche, ce n’est pas du tout par conviction sur la paire USD / EUR.

C’est ce que je cherchais à faire récemment. Acheter des dollars pour ensuite investir aux USA sans me soucier du taux de change. J’ai donc ouvert un compte en devises auprès de ma banque mais le compte n’est pas consultable en ligne et en plus apparemment il n’est pas possible d’acheter des actions avec… en gros ce serait plutôt un compte pour les transactions commerciales, ce qui m’est totalement inutile. Etant donné que je n’ai pas trouvé grand chose à ce sujet et que l’incompétence règne dans les banques françaises pouvez-vous m’indiquer comment vous faîtes ?

Je pense ouvrir un compte en banque aux USA, ce serait la meilleure solution mais cela risque d’être malheureusement compliqué pour plusieurs raisons :
- un capital assez faible (inférieur à 100 k€)
- pas de visa ni de numéro de sécurité social aux USA
- âge assez jeune pour ne pas être pris au sérieux (20 ans)

Hors ligne

 

#5 21/03/2014 16h41 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   246 

Huit

Vous pouvez ouvrir un compte multi devises avec Interactive Brokers .
Pas cher les transactions et surtout pas cher le change d’une devise a l’autre.
Utilisez la case recherche pour courtiers, IB et similaire.

Ou Lynx.be ou vous trouverez des gens qui parlent français, meme plateforme et avantages.

Dernière modification par sissi (21/03/2014 16h43)

Hors ligne

 

#6 21/03/2014 16h42 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   166 

Avec un compte chez IB vous aurez tout ça directement.

Hors ligne

 

#7 21/03/2014 18h14 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Administrateur
Réputation :   1314 

Alexis, des explications détaillées dans ce papier :

CIB Natixis a écrit :

POURQUOI L’EURO SE DEPRECIERAIT-IL ?

L’euro a atteint de nouveaux sommets contre dollar à presque 1,40, poursuivant son mouvement d’appréciation quasi-continu depuis l’annonce faite par M. Draghi en juillet 2012 que la BCE ferait tout ce qui est en son pouvoir pour préserver l’euro. A cette époque où la crise des dettes souveraines battait son plein et où les craintes d’un éventuel éclatement de l’euro s’étaient intensifiées, l’euro se situait à 1,21, un niveau pas si bas pour une devise en pleine crise. Alors que la différence de dynamique de croissance entre les Etats-Unis et la zone euro nous faisait penser que le dollar allait s’apprécier contre euro en 2013, l’euro a finalement continué sa progression l’année dernière et début 2014. Comment expliquer cette évolution ?

Au-delà du regain de confiance des investisseurs dans la zone euro, qui est visible notamment par leur retour sur les dettes périphériques et également sur les marchés par des positions longues sur l’euro, l’évolution des balances courantes, qui constitue en théorie le principal déterminant des taux de change, a favorisé l’appréciation de l’euro. En effet, à peu près à l’équilibre en 2010-2011, le solde courant de la zone euro est devenu excédentaire en 2012 (1,3% du PIB) et a continué à augmenter en 2013 pour représenter 2,2% du PIB. Les ajustements macroéconomiques dans les pays périphériques qui avaient d’importants déficits courants ont conduit à un rééquilibrage de leurs comptes courants mais sans impact sur les pays du Nord de la zone euro. En d’autres termes, il n’y a pas eu de vases communicants entre les pays de la zone euro ce qui a conduit à une hausse de l’excédent courant de l’ensemble de la zone. Cet ajustement s’est en grande partie opéré par la baisse de la demande intérieure et beaucoup plus marginalement par l’amélioration de la compétitivité des pays. Or c’est l’inverse qui serait souhaitable. Enfin, la différence de politiques monétaires entre les Etats-Unis et la zone euro a également favorisé la monnaie unique, la Fed augmentant son bilan de 1130Md$ en 2013 alors que la BCE voyait le sien se contracter de 730Md€ en raison des remboursements de VLTRO par les banques. Le dollar a aussi été pénalisé par une succession de facteurs dont le shutdown en fin d’année dernière, et la dégradation de l’activité américaine depuis le début de l’année, suite aux mauvaises conditions météorologiques.

Quels seraient les bienfaits d’une dépréciation de l’euro aujourd’hui ?

Le principal avantage d’une dépréciation du taux de change est le gain de compétitivité induit pour les entreprises exportatrices. Or certains pays de la zone euro ont perdu d’importantes parts de marché au cours de la dernière décennie. Même si la compétitivité prix n’est pas la seule raison expliquant cette dégradation (niveau de gamme, innovation,…), l’appréciation du taux de change reste malgré tout un handicap important. Par ailleurs, la dépréciation de l’euro pourrait bénéficier davantage aux pays de la zone euro qui ont aujourd’hui le plus besoin d’être dynamisé avec des élasticités prix des exportations plus importantes en Espagne, en France et en Italie qu’en Allemagne par exemple. D’autant plus que les marges de manoeuvre de la politique budgétaire restent contraintes.

Le principal inconvénient de la dépréciation du taux de change est la perte de revenu national liée à la dégradation des termes de l’échange qui implique une hausse des prix des produits importés et en corollaire une hausse des prix à la consommation (dont l’ampleur dépend du comportement des entreprises dans la transmission de cette hausse). Dans le contexte actuel de grande faiblesse de l’inflation et de risque de déflation dans la zone euro, cet inconvénient pourrait finalement se transformer en atout…

Qu’est ce qui pourrait provoquer une dépréciation durable et significative de l’euro ?

- Du côté américain, une très nette amélioration de la conjoncture avec notamment la poursuite de la baisse du taux de chômage qui modifierait la vision et la communication de la Fed provoquant une anticipation de resserrement plus précoce de la politique monétaire que ce qui est actuellement attendu.

- Du côté européen, 1/ la matérialisation du risque déflationniste ou des mauvaises nouvelles ressortant de la revue des bilans bancaires qui conduirait la BCE à mettre en place des politiques beaucoup plus agressives en augmentant la taille de son bilan pour tenter de lutter contre la déflation 2/ Une réduction de l’excédent courant européen, avec par exemple une demande intérieure plus dynamique en Allemagne. 3/ Une dégradation du climat politique en Europe avec les élections européennes qui raviverait les craintes sur la cohésion de la zone euro.
Il nous semble qu’en l’absence de changement significatif sur les politiques monétaires américaine et européenne, la dépréciation de l’euro devrait rester modérée cette année et ce en dépit de dynamiques de croissance différentes.

Marie-Pierre Ripert

Source : http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=75671

Sur le sens de l’EUR/USD, évidemment, personne n’en sait rien. On peut juste imaginer qu’à moyen terme la situation finira par se "normaliser".

Hors ligne

 

#8 21/03/2014 19h34 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   104 

La révolution du gaz de schiste et la réindustrialisation implique une diminution des importations de pétrole et de gaz ainsi que de leurs dérivés et une augmentation des exportations gaz d’ici quelques années, mais aussi de produits chimiques, plastiques et engrais.
Le gaz bon marché réduit également la facture électrique et diminue d’autant les coûts de production de toutes industries énergivores.

La balance commerciale sera ainsi améliorée et la dette de l’état diminuera et n’oublions pas que le tapering engendre une hausse des taux d’intérêts.

Hors ligne

 

#9 22/03/2014 10h28 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   

Merci sissi et crosby pour vos réponses. J’ai créé un topic pour exposer plus en détails mon "problème" de façon à ne pas polluer le topic et dériver du sujet principal.
Comparatif courtier bourse en ligne (actions américaines) (3/5)

Hors ligne

 

#10 27/04/2014 18h50 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Banni
Réputation :   

En fait les evenements en ukraine on conduit les russes,  (ainsi que les chinois, et probablement d autres), a mettre en oeuvre leur strategie de commerce en monnaie locale.
Toujour dans le cadre de retour de sanction de la russie vers les usa, la russie a decider de dédolariser son economie.Evidement ils ne peuvent pas balancer 200 millards de dollar de Tbonds, au marché, sous peine d’ecrouler la valeur de ce qu’ils n ont pas encore vendu, mais aussi de declencher les ventes des chinois, qui en ont beaucoup plus, etc.
Neanmoins ce mouvement est dans le tuyau, meme si on ne sait pas la longueur du tuyau.
Donc:
Pour les usa: à prevoir, baisse du dollar, hausse des taux des Tbonds, et probleme de financement , de dette et de deficit( d’ou hausse des impots a prevoir, et donc ralentissement economique, le deficit pour maintenir l’economie ne trouvant pluspersonne pour refinancer).
Pour l ’europe: dans un premier temps hausse de l euro, mais apres? quid?

Donc vos opinions, sur la probabilité du scenario(qui me parait tres elevé) et sur ses consequences, (que j ’ai du mal a identifier)
Sur le blog de Jim Rogers (recherchez sur le web), il indique que si les usa annoncent clairement qu’ils peuvent  bloquer les paiements en dollar des gens qui ne leurs plaisent pas, il est evident que personne ne voudra plus de compte en dollar mais chercheront une alternative. Le mouvement est en marche.

Dernière modification par foxbat (08/05/2014 19h04)

Hors ligne

 

#11 17/05/2014 21h19 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Administrateur
Réputation :   1314 

CIB Natixis a écrit :

L’appréciation de l’euro est largement liée à l’excédent extérieur de la zone euro, mais elle ne va pas corriger cet excédent en raison de l’hétérogénéité de la zone euro

Depuis le début de la crise, la zone euro dégage un excédent croissant de sa balance courante. Cet excédent contribue de manière importante à l’appréciation de l’euro, qui résulte aussi du retour des investisseurs non européens sur les actifs financiers de la zone euro.

Un point révélateur de l’hétérogénéité forte de la zone euro est que l’appréciation de l’euro ne réduit pas l’excédent extérieur de la zone euro :

les exportations de l’Allemagne ne sont pas sensibles à l’évolution du taux de change de l’euro ;

− les exportations des autres pays sont sensibles au taux de change de l’euro mais :
• soit elles continuent à se redresser avec le fort avantage de compétitivité-coût de ces pays (Espagne, Portugal par exemple) ;
• soit ces pays sont soumis à une contrainte d’équilibre extérieur (ils ne peuvent plus accroître leur dette extérieure) : si leurs exportations souffrent de l’appréciation de l’euro, ils devront contracter leur demande intérieure pour ne pas faire réapparaître de déficit extérieur ;
• si ces pays ont un problème d’offre, ils ont à la fois des exportations faibles et un investissement faible (France, Italie).

Source : http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=76820

Hors ligne

 

#12 18/05/2014 00h45 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Modérateur
Réputation :   1084 

Est-ce qu’une étude économique qui écrit "les exportations de l’Allemagne ne sont pas sensibles à l’évolution du taux de change de l’euro" peut vraiment être crédible ?
Peut-on vraiment considérer que l’Allemagne n’aurait pas un excédent commercial encore plus important (vis à vis des pays en dehors de la zone €uro) si la parité de l’€uro était plus faible ?
Chacun notera d’ailleurs que le "flash économie" de Natixis n’évalue nulle part la corrélation de la situation de la balance commerciale d’un pays avec l’évolution de la parité de l’€uro (qui n’a pas fait que monter de manière continue ces dernières années, bien au contraire…). Je ne perçoit pas un raisonnement au sein de ce flash qui permettrait de justifier logiquement les conclusions qu’il avance.

Une étude crédible indiquerait peut-être quelque chose comme "le volume des exportations (ou l’excédant de la balance commerciale) de l’Allemagne ne s’est pas réduit lorsque la parité de l’euro a augmenté vis à vis du USD, ce qui illustre le fort niveau de compétitivité des exportateurs allemands, comparé à celui des autres exportateurs". Mais il faudrait aussi le démontrer avec un minimum de rigueur, en analysant l’évolution de la balance commerciale de l’Allemagne en relation avec l’évolution de la parité de l’€uro (en prenant plus en compte une moyenne sur 12 mois par exemple, pour tenir compte des possibilités pour les importateur comme pour les exportateurs de se couvrir contre les variations d’échange pendant une certaine durée).

D’autres questions (sans doute plus intéressantes) qu’il serait utile de se poser me semblent être :
  -1- Si la parité de l’€uro était (significativement) plus faible, est-ce que l’excédent commercial probablement encore plus important qu’aurait l’Allemagne vis à vis des pays en dehors de la zone €uro ne comporterait pas de sérieux inconvénients, pour l’Allemagne, pour d’autres pays de la zone €uro, voire pour d’autres pays hors zone €uro ?
  -2- Du point de vue de l’Allemagne, comment se comparent les avantages/inconvénient à ce que les autres membres de la zone €uros respectent les critères budgétaires définis dans les derniers traités, avec ce que nombre de ces états ont à imposer en terme d’austérité à leurs peuples pour respecter ces critères (y compris l’impact sur les échanges commerciaux entre l’Allemagne et ces pays, sur les transferts de ressources entre l’Allemagne et ces pays, et sur l’image de l’Allemagne perçue par ces peuples) ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#13 02/09/2014 11h14 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   51 

Un euro pour un dollar : le pari audacieux de la banque Goldman Sachs pour 2017

Goldman Sachs table sur la parité d’ici 3 ans. Une telle appréciation serait peut etre un peu trop rapide mais je partage l’analyse.

D’où l’intérêt d’investir dans des sociétés ayant leur revenu en zone dollar comme CLX ou des REITS.

Hors ligne

 

#14 02/09/2014 11h26 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   246 

Perso je vois l’euro effectivement redescendre sous 1.30 rapidement et éventuellement re-toucher les 1.25 ou meme les bas sous 1.20 - brievement- mais pas la parité!
Ou alors c’est que la zone euro aurait eclate!

Dernière modification par sissi (02/09/2014 11h27)

Hors ligne

 

#15 02/09/2014 11h28 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Administrateur
Réputation :   1314 

Alexis92 a écrit :

D’où l’intérêt d’investir dans des sociétés ayant leur revenu en zone dollar comme CLX ou des REITS.

Cela fait des mois que je le dis. :-)

Ceux qui ont acheté des foncières US en début de l’année gagneront au tirage et au grattage. :-)

Sans aller jusqu’à une parité 1/1, une parité de 1,20-1,25 semble raisonnable.

Hors ligne

 

#16 02/09/2014 11h42 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   246 

Vous aviez raison

Idem obligations en USD …ce que font plusieurs ici…

Meme discussion sur le forum obligataire allemand: retour a 1.20 possible avec la contraction en cours - si elle se prolonge

Eur/usd message 697

Dernière modification par sissi (02/09/2014 11h42)

Hors ligne

 

#17 02/09/2014 13h23 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   147 

Je confirme, mes obligations USD achetées quand l’euro était à 1,37 sont en train de me rapporter une plus-value basée sur le FX.
L’inconvénient c’est que maintenant je ne peux plus en acheter, sauf sur IB avec un margin account puisque dans le cas l’effet FX est quasi nul.

Hors ligne

 

#18 02/09/2014 17h05 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   162 

Bonjour Alexis,

Merci pour la référence et après avoir lu l’article, que vous ne prenez d’ailleurs pas pour argent comptant, je reste un peu sur ma faim. D’une part une prévision à 6 mois sur le forex est déjà difficile, alors à trois ans … D’autre part Goldman Sachs est une grosse machine et j’aurais aimé savoir qui chez eux parie sur la parité EUR.USD.

Je voulais poser une question à l’auteur de cet article, M. Pierrick Fay, mais les Echos ne donnent pas son courriel, dans la version en ligne en tout cas.

Par Google, on peut voir qu’un blog du WSJ donne la même info mais sans plus de sources sur GS selon son auteur James Ramage, qui ne semble même pas être un journaliste régulier du WSJ.

Dans d’autres blogs, on peut voir que la prévision est pour fin 2017, au moins c’est précis (d’ailleurs nous aurons tous oublié ça dans 3 ans) mais toujours pas de source exacte chez GS. Enfin chez GS une recherche sur le thème ne me donne rien.

Ce que je veux dire est qu’il est un peu hasardeux de suivre ce pari aux sources incertaines. Je rappelle que lorsque l’EUR.USD était à 1,6, nombre d’analystes, surtout européens, avaient pour objectif $2 pour 1€. En parallèle, sur les chaînes TV financières US, on n’arrête pas d’entendre parler de la parité EUR.USD et de la mort de l’EUR depuis 15 ans qu’il existe.

Pour ma part je veux bien croire que la prédiction à 1,25 fin d’année est plausible, mais pas celle de 2017 qui fait de l’EURO une doomed currency et de l’EMU un projet sans suite. Ceci en l’attente d’éléments plus précis d’information :-)

Hors ligne

 

#19 02/09/2014 17h21 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   51 

GS sont généralement assez bons dans leur prévision publiés ce qui m’a souvent surpris d’ailleurs.

Je pense qu’il y’a de toute façon un certain consensus y compris sur ce forum pour etre bullish sur l’USD. Et paradoxalement je me sens plus à l’aise pour faire des prévisions à LT en finance qu’à CT.

A noter que l’un des drivers de cette hausse est l’augmentation des taux de la fed. ce qui pourrait être un facteur de risque notamment pour les REIT. C’est cela qui m’a fait limité mon expo à HCP qui est pourtant l’une des plus belles actions au monde AMHA.

Hors ligne

 

#20 02/09/2014 17h24 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   246 

"Sur les chaînes TV financières US, on n’arrête pas d’entendre parler de la parité EUR.USD et de la mort de l’EUR depuis 15 ans qu’il existe. - See more at: Parité EUR/USD : est si l’EUR était sous-évalué par rapport à l’USD ?

Oh que oui Sat… c’en est fatiguant!
….et des amis américains…pourtant boursicoteurs a fond…prônent la meme chose…car ce rabâchage marche!

Anti - euro comme anti- Chine…et anti Poutine…

Remarquez bien qu’on endort la population ailleurs aussi…

Dernière modification par sissi (02/09/2014 17h25)

Hors ligne

 

#21 02/09/2014 18h52 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   162 

C’est vrai Sissi. Je me suis même brouillé avec une amie US dont l’anti-EU (fu.ck the EU!) a fini par me lasser. Je crois que les Américains, en tout cas à la télé, aiment bien les choses simples et connues, USA and the rest of the world, US$, our currency and your problem … Même sur Bloomberg où ils essaient d’apparaître neutres, le pire étant sur certaines émissions de CNBC (je ne parle même pas de Fox News). 

J’ajoute que nous autres Européens ne sommes pas non plus des rois de l’adaptation à l’évolution du monde. Peut-être les Chinois et les Russes ont moins de complexes (moins de manières aussi).

Quant à l’endormissement, volontaire ou non, il est universel :-)

@Alexis, oui GS sont (parmi?) les meilleurs mais qui chez eux a affirmé cela ? Un obscur responsable du bureau de Bangalore ou un top notch du 200 West Street ?

Hors ligne

 

#22 08/10/2014 10h22 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   221 

La Tribune se fait l’écho d’une étude de la Deutsche Bank qui envisage un repli de l’€uro sous la barre de 1USD d’ici 2017
Les banques prévoient un euro à moins de 1 dollar pour 2017


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#23 17/09/2015 14h52 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Administrateur
Réputation :   1314 

Une explication alternative aux variations EUR/USD :

Natixis a écrit :

Les grandes fluctuations du taux de change de l’euro par rapport au dollar : le rôle du Système Monétaire International et des réserves de change

Nous essayons d’expliquer les grandes fluctuations du taux de change de l’euro par rapport au dollar, et nous défendons la thèse suivante : l’euro s’apprécie quand le fonctionnement du Système Monétaire International conduit à une forte accumulation de réserves de change. Ceci vient de ce que, lorsque ceci se produit, les Banques Centrales transforment des revenus en dollars (liés au commerce extérieur, aux flux d’investissements directs ou d’investissements financiers) en placements en partie en euros.

Cette situation apparait :
- quand le prix du pétrole est élevé, avec l’accumulation de réserves de change par les exportateurs de pétrole ; ceci explique la corrélation historique entre prix du pétrole et taux de change dollar/euro ;
- quand les pays émergents, la Chine ou le Japon mènent une politique mercantiliste, avec une accumulation de réserves visant à empêcher l’appréciation de leurs devises.

Aujourd’hui, avec le prix bas du pétrole et la tendance à la dépréciation des devises des émergents, du RMB et du yen, il ne peut pas y avoir une forte réappréciation de l’euro, selon notre théorie. Une petite appréciation est possible avec l’amélioration de la situation économique et financière de la zone euro.

Source : http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=86955

Hors ligne

 

#24 08/11/2015 12h17 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   246 

Une analyse économique mondiale de la Banque Nova Scotia date du 2 novembre 2015: je trouve intéressant de lire ce qu’une banque canadienne entrevoit - pour changer de Goldman Sachs toujours tres négative sur l’euro - pour un peu de réflexion et recul…

http://www.gbm.scotiabank.com/English/b … ore_fr.pdf

Comme beaucoup ici sont investis en actions USD, CAD et GBP, voici leur projection sur ces 3 devises
Marchés des capitaux 2015    2016                   2017
Taux de change      T3 T4p  T1p T2p T3p T4p  T1p T2p T3p T4p

Euro (EUR/USD) 1,12 1,05 1,05 1,00 0,95 0,95 0,98 1,00 1,07 1,12

Livre sterling (GBP/USD) 1,51 1,51 1,51 1,49 1,45 1,44 1,47 1,49 1,52 1,60

Dollar canadien (USD/CAD) 1,33 1,37 1,37 1,38 1,39 1,39 1,35 1,33 1,30 1,26
Euro (EUR/CAD) 1,49 1,44 1,44 1,38 1,32 1,32 1,32 1,33 1,39 1,41

Dernière modification par sissi (08/11/2015 14h46)

Hors ligne

 

#25 08/11/2015 13h42 → Parité EUR/USD : si l'EUR était sous-évalué par rapport à l'USD ? (eur, parité eur usd, usd)

Membre
Réputation :   229 

Si on exclut les prévisions 2017 qui sont opposées, BNS et GS sont d’accord pour 2016, l’euro va baisser en dessous de 1, GS étant un peu plus pessimiste sur la rapidité de la baisse mais les derniers jours lui donnent raison et Mme Yellen n’a pas encore annoncé la vitesse de remontée des taux US qui ne manquera pas de renforcer le dollar si elle est rapide…


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech