Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#2301 27/05/2016 11h40 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Administrateur
Réputation :   1307 

sergio8000 a écrit :

Les annonces concernant les marques valident la pertinence d’une évaluation par la méthode de somme des parties (où SYW est comptée à 0 et les opérations du retailer entre - 2 milliards et - 3 milliards à ce jour).

Justement non, car Sears ne cesse de perdre de l’argent !

La valorisation par la somme des parties serait pertinente si le RN était légèrement positif ou quasi nul.

Mais le RN et le FCF négatifs détruisent de la valeur à vitesse grand V :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sears-20160527.gif

Vos qualités d’analyste et connaissance de vos dossiers sont indéniables, Serge, mais sincèrement, je ne comprends pas que vous évacuiez d’un revers de main ce cash burn qui est juste monstrueux et ne s’arrête pas.

En cumulé (si les chiffres du tableaux sont bons, je n’ai pas tout revérifié), cela fait $64 ou $77 par action "volatilisés" en cinq ans. Donc même avec une somme des parties à $100 en 2012, il n’en resterait à la louche que $36 ou $23 par action.

Par contre, cette fois-ci le dénouement ne devrait plus tarder : une fois Craftsman, Kenmore, and DieHards retiré, il ne restera plus que l’immobilier.

-

Sur l’EBITDA ajusté, franchement c’est juste une blague :

Sears a écrit :

Adjusted EBITDA of $(127) for Q1 2016, $(82) for Q4 2015, $(280) million for Q3 2015 and $(200) million for Q2 2015 is shown before additional rent expense of $54 million for Q1 2016, $55 million in Q4 2015, $52 million for Q3 2015 and $26 million for Q2 2015 and includes the loss of third party rent income resulting from (i) the recent transaction with Seritage Growth Properties (“Seritage”) and (ii) joint ventures entered into with General Growth Properties, Inc., Simon Property Group Inc. and The Macerich Company. Due to the structure of the leases, we expect that our cash rent obligations to Seritage and the joint venture partners will decline materially, over time, as space in these stores is recaptured. While the rent paid to Seritage and the joint venture partners is a real cash expense, we exclude it here to provide a more consistent and comparable view of our operating performance. Adjusted EBTIDA in prior quarters is not impacted by the transaction with Seritage Growth Properties (“Seritage”) or the joint ventures.

Sears continue à exclure purement et simplement du calcul les loyers dues à Seritage au prétexte qu’ils n’ont pas vocation à être durable une fois l’espace redéployé ! Et même avec cet artifice, il n’est pas certain que l’EBITDA ajusté 2016 soit positif ! Cash burn volontaire ? Hum…

Hors ligne

 

#2302 27/05/2016 12h01 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   60 

sergio8000 a écrit :

Les opérations sont toujours médiocres, mais nous savons déjà que les résultats des retailers se font principalement au Q4. Les réductions de coûts permettent de compenser l’effondrement des ventes : la canal SYW semble moins cher pour la pub que les canaux traditionnels.

Les annonces concernant les marques valident la pertinence d’une évaluation par la méthode de somme des parties (où SYW est comptée à 0 et les opérations du retailer entre - 2 milliards et - 3 milliards à ce jour).

On apprend dans le conf call qu’en plus des fermetures de boutiques précédemment annoncées, 120 supplémentaires seront réalisées au cours de l’année, et que Home Services a délivré de la croissance rentable. Le management pense que les marques sont moins intéressantes sous le parapluie de Sears qu’en tant qu’entités indépendantes, ce que nous pensions déjà également.

En juin 2014, vous estimiez une valeur de la holding située entre $200 et $800 (voir plus). En effet, alors que SHLD cotait $40/action, vous affirmiez:
"Au contraire, je crois plutôt qu’on tient ici une entreprise qui sera bientôt incroyablement profitable. Notre mise, on ne la multipliera pas par deux, mais par cinq, dix ou vingt. Peut-être plus."

Quasiment 2 ans après:
1) Pensez-vous que SHLD est toujours en passe de devenir une entreprise "incroyablement profitable"?
2) Maintenez-vous votre estimé de valorisation, impliquant un x17 à x67 sur le cours actuel, ou l’avez-vous revu à la baisse?

Dernière modification par SirConstance (27/05/2016 12h02)

Hors ligne

 

#2303 27/05/2016 14h32 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   44 

Encore une fois, il est tout à fait normal de remettre en cause la thèse d’investissement, sans doute trop optimiste au départ.
Cependant n’oubliez pas les émissions de droits depuis 2014 qui ont permis aux actionnaires de retrouver une partie de leur investissements pour ceux qui ont vendus ces droits de souscription  (Sears Canada, Seritage) et dont la juste valeur n’est pas forcément encore pleinement développée pour ceux qui y ont souscrit (Warren Buffett a investit dans SRG).

Pour en revenir à SHLD aujourd’hui.Les résultats sont mauvais .Les possibles opérations (ou partenariats) à venir sur KCD et SHS pourraient rapporter de l’argent soit à SHLD avec le risque qu’il soit gaspillé sur SYW soit directement aux actionnaires.
Ce qui m’ennuie c’est l’obstination (certains diront la persévérance!) de Lampert de poursuivre sa stratégie avec SYW.Il reconnait que ça ne marche pas (les membres ne dépensent pas assez) et veut donc … continuer avec des moyens supplémentaires !
Certes cela permet de remplacer les promotions classiques par des promotions par mail moins coûteuses mais si le client n’a pas de meilleurs prix que chez la concurrence il n’y a pas de raisons qu’il y reste (et si les prix sont intéréssants c’est que Sears ne gagne pas d’argent sur la vente).

J’espère que Berkowitz va ramener Lampert à la raison sur SYW.

Dernière modification par gilgamesh (27/05/2016 14h38)

Hors ligne

 

#2304 27/05/2016 17h26 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   145 

L’article suivant (Sears Canada) donne quelques éléments intéressant sur le management de la base client de Sears (How Sears Canada Profits from its Customer Database)

Entre autres :

1/Les 3 centres d’appels de Sears reçoivent 18 millions d’appels par an. Toutes les données relatives à ces appels sont stockées et découpées en 189 segments RFM (What is RFM analysis (recency, frequency, monetary)? - Definition from WhatIs.com)
2/ Tous les couts liés aux promotions, sont rattachés à l’un des 189 segments de vente, ce qui permet un découpage très fin de leur niveau de profitabilité (ou non !)
3/La base aurait 11 millions de clients (sans doublons)
4/Au Canada ou la vente par catalogue est encore relativement présente, les résultats des initiatives issus d’une connaissance plus fine de leur base client (et de nombreuses initiatives de « testing ») semblent relativement probant.

Pas trop d’avis sur le Q1 – le cash burn continue mais la provision pour « cash burn » de la thèse initiale de Sergio est conséquente. Nous verrons ce que ca donne en année pleine. Mais cela reste à surveiller.
Sur KCD, si ces marques sont distribuées hors Sears, je serai curieux de voir l’impact sur les ventes de Sears (on peut penser que de nombreux clients Sears sont principalement attirés par ces 3 marques). Reste à voir quelle forme cela va prendre. Partenariat et royalties versées a la holding ? spin off ? on peut faire confiance à Lampert pour en tirer le maximum. Sur Home Services, je suis curieux aussi de voir quelle sera l’initiative retenue.
Je continue d’être frustré par le peu de détail donnés par Lampert sur l’évolution du reste de la Holding mais je continue de penser que Lampert est rationnel et que les investissements des dernières années finiront par produire un ROI et que Lampert n’a pas vraiment d’ntérêt à brûler (du verbe Sear en anglais !) de l’argent.

Dernière modification par Thomas (27/05/2016 23h44)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#2305 01/06/2016 17h16 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Administrateur
Réputation :   1307 

On ne l’a pas encore mentionné dans la file, mais à peu près en même temps que les résultats du T1-2016, le CFO (depuis 2011) est parti, pour se "consacrer à sa famille" et "suivre d’autres opportunités de carrière" :
Sears Holdings CFO Robert Schriesheim Steps Down

Bon, cela ne change pas grand chose sur le fond.

Hors ligne

 

#2306 01/06/2016 23h40 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   97 

Pour ceux qui s’inquiétaient parce que ça faisait longtemps… Fairholme a repris les achats d’actions : 800 000 environ ces derniers jours.

Sinon, je n’ai pas grand-chose à ajouter à l’agitation récente. Le levier opérationnel m’inquiète un peu, puisqu’il joue ici en sens négatif, mais pour le moment Lampert le maîtrise tant bien que mal (ou autrement dit : ça pourrait être pire !).

J’ai des actions/options/obligations SHLD.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#2307 02/06/2016 14h24 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   60 

SirConstance a écrit :

sergio8000 a écrit :

Les opérations sont toujours médiocres, mais nous savons déjà que les résultats des retailers se font principalement au Q4. Les réductions de coûts permettent de compenser l’effondrement des ventes : la canal SYW semble moins cher pour la pub que les canaux traditionnels.

Les annonces concernant les marques valident la pertinence d’une évaluation par la méthode de somme des parties (où SYW est comptée à 0 et les opérations du retailer entre - 2 milliards et - 3 milliards à ce jour).

On apprend dans le conf call qu’en plus des fermetures de boutiques précédemment annoncées, 120 supplémentaires seront réalisées au cours de l’année, et que Home Services a délivré de la croissance rentable. Le management pense que les marques sont moins intéressantes sous le parapluie de Sears qu’en tant qu’entités indépendantes, ce que nous pensions déjà également.

En juin 2014, vous estimiez une valeur de la holding située entre $200 et $800 (voir plus). En effet, alors que SHLD cotait $40/action, vous affirmiez :
"Au contraire, je crois plutôt qu’on tient ici une entreprise qui sera bientôt incroyablement profitable. Notre mise, on ne la multipliera pas par deux, mais par cinq, dix ou vingt. Peut-être plus."

Quasiment 2 ans après:
1) Pensez-vous que SHLD est toujours en passe de devenir une entreprise "incroyablement profitable"?
2) Maintenez-vous votre estimé de valorisation, impliquant un x17 à x67 sur le cours actuel, ou l’avez-vous revu à la baisse?

Sergio ne m’a malheureusement pas apporté de réponse ici, mais semble avoir répondu indirectement sur le site de l’IF.

J’y comprend que l’estimation de gain de x17 à x67 par rapport au cours actuel était réévalué à x2,5 à x9… Soit une division par 7 (!!!).

Par ailleurs, ce nouvel estimé ne prend aucunement compte d’un cash burn additionnel; alors qu’il annonce avec une certaine candeur que la NAV a diminué d’un milliard sur une année (ce qui représente tout de même plus de 25% de la fourchette basse de son estimation de NAV). J’en déduis qu’un investissement dans Sears nécessite de penser que le cash burn va stopper du jour au lendemain pour que celui-ci soit rentable.

Ceci bien sûr pour une personne achetant au cours actuel: ceux ayant acheté en même temps que l’IF vers $40 ne peuvent donc plus qu’espérer ne pas perdre d’argent avec cet investissement (au mieux).

Finalement, les leçons à retenir de cette débâcle avouée à demi-mot par l’IF sont nombreuses:
1/ Eviter d’investir dans des entreprises sans avenir qui perdent de l’argent
2/ Eviter de tomber amoureux d’une thèse d’investissement, d’une entreprise, ou d’un management
3/ Même les meilleurs investisseurs (Lampert et Berkowitz) font des erreurs

Dernière modification par SirConstance (02/06/2016 14h48)

Hors ligne

 

#2308 02/06/2016 14h51 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Certes l’évaluation initiale de Sergio était plutôt optimiste, et, au vu des événements, assez fausse sur quelques points. Mais ça serait quand même bien de ne pas faire des raccourcis en oubliant les spin-offs. Il est normal de réévaluer Sears holdings à la baisse après le spin-off de Seritage où l’immobilier a été vendu à prix d’amis aux actionnaires.

Pour ma part, j’ai été plutôt agréablement surpris par les résultats. Non pas par les résultats opérationnels, qui sont mauvais, mais il fallait s’y attendre.
De nombreuses fermetures ont été annoncées en début d’année, mais les fermetures seront effectivement pour la plupart cet été, donc il était évident que cela n’allait pas porter ses fruits au Q1. Il faudra patienter jusqu’au Q3 je pense.

Si j’ai été agréablement surpris, c’est par les annonces concernant KCD et Home service.
Je pense que distribuer les marques KCD dans d’autres magasins, c’est une bonne chose pour ces marques, et cela aurait du être fait plus tôt. Je ne pense pas qu’elles seront vendues comme j’ai pu lire ici et là, juste distribuées ailleurs. Ces marques sont très connues aux US, et il est encore temps de les sauver.

C’est plutôt Sears home service qui va être séparé de la holding, enfin c’est ce que j’ai compris de la conf call. Je crois que SHS est profitable, a un gros potentiel de croissance, et un spin-off serait une très bonne chose pour les actionnaires.

Enfin, Berkowitz est repassé à l’achat (étant au bord, il ne pouvait pas avant les résultats), et c’est un signal très encourageant. J’espère que Lampert suivra.

Reste la vente d’actifs prévue au S1, pour environ 300 millions.

Dernière modification par Aelthen (02/06/2016 16h29)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#2309 02/06/2016 15h12 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   40 

Les Spin off … ne pas oublier les spin off.

C’est un argument fréquent sur la file, mais que je ne comprends pas bien. Peut être pourriez vous développé un peu ?

Pourquoi ne considérer que SRG et pas tous les spin off ?
Avez vous modéliser que pour apporter du cash, à périmètre constant, il aurait fallu considérer vendre l’équivalent en titre SHLD pour acheter ces spin off.

Le spin off par droit a t-il été un cadeau pour les actionnaires de SHLD ou pour les autres ? WB a t-il pu profiter de SRG sans être actionnaire de SHLD ?

A combien valorisez vous les droits ?
Comment les valoriser exactement quand on pouvait en acheter à 2 usd ou acheter SRG à ces début pour 37-38 usd ?

Pour moi, il n’y a aucun cadeau aux actionnaires de SHLD, bien au contraire. Mais peut être que ma lecture est biaisée.

Hors ligne

 

#2310 02/06/2016 15h12 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   66 

Aelthen j’admire sincèrement votre optimisme et votre confiance. Et la constance dont vous faites preuve sur ce sujet.
J’espère qu’ils seront tous deux annonciateurs de bonnes performances sur ce titre et donc pour votre portefeuille boursier.
Je lis beaucoup de choses, souvent vindicatives sur le sujet parfois à la limite (du mauvais côté de celle-ci) du sectarisme…
Moi je voudrais juste savoir en comptant tout (spin-off divers et variés, apport de liquidités…) le rendement (actuariel ou en passant par des parts lors de l’ajout de liquidités) d’un placement dans la galaxie Sears depuis que vous y êtes investi.

Dernière modification par bajb (02/06/2016 15h59)


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#2311 02/06/2016 15h23 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   19 

Je suis plutôt sceptique quant à la vente de KCD. Pour moi, c’est une situation dans laquelle pile ou face, on perd.

Déjà qu’il faut trouver un acheteur pour ces marques. Costco a distribué Craftsman tools jusqu’à récemment mais il ne va pas acheter la marque, ça ne fait pas trop de sens surtout que maintenant il a sa propre marque de tools.

Si un repreneur est retrouvé, pourquoi un client va aller encore chez Sears pour acheter les choses qu’ils peuvent acheter ailleurs (à priori plus proche). La vente de Sears sera sans doute affectée de façon négative par conséquent.

Une chose assez remarquable dans cette affaire c’est que Sears n’a jamais vendu un seul de ses nombreux actifs à un tier (private equity ..) mais seulement des spin-off, en d’autre terme, lève de l’argent frais du poche de ses propres actionnaires. Cependant cette fois, Sears a engagé Citi et sa boutique M&A comme conseiller. Inhabituel.


The four most expensive words in the English language are "this time it's different ." - Sir John Templeton

Hors ligne

 

#2312 02/06/2016 15h37 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   60 

Aelthen a écrit :

Certes l’évaluation initiale de Sergio était plutôt optimiste, et, au vu des événements, assez fausse sur quelques points. Mais ça serait quand même bien de ne pas faire des raccourcis en oubliant les spin-offs. Il est normal de réévaluer Sears holdings à la baisse après le spin-off de Seritage où l’immobilier a été vendu à prix d’amis aux actionnaires.

Je vous ferai la même réponse qu’un des commentateurs de l’article de l’IF que je cite:

Le bas de la fourchette d’estimé est passé entre février 2014 et juin 2016 de 86USD par action à 33USD par action.
Entre temps il y à eu:
_ distribution d’un droit SRG (entre 3 USD et 6 USD)
_ distribution de droits Sears Canada (valeur 0)
_ distribution d’une fraction d’action Land’s End (quelques dollars par action)
_ distribution d’un droit de souscription à l’obligation (qui cote aujourd’hui 80%) + warrant

Bref le compte n’y est pas et l’actionnaire n’a jamais eu l’occasion de sortir à la NAV (telle qu’estimée ici) et celle-ci diminue. Le cours aussi. On peut très bien se retrouver un jour avec un penny stock et quelques dollars de NAV.
Compte tenu du prix moyen stratosphérique auquel Lampert a acquis ses actions, je doute qu’il cherche à réaliser la NAV.

Dernière modification par SirConstance (02/06/2016 16h07)

Hors ligne

 

#2313 02/06/2016 15h42 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   44 

On peut aussi se dire que si un jour SHLD redevient profitable ou change de business ou en acquiert un autre rentable il bénéficiera de plusieurs milliards de pertes reportables pour diminuer l’impôt de la holding.

Hors ligne

 

#2314 02/06/2016 16h08 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Excusez-moi mais on peut dire ça de n’importe quelle entreprise en perte… Autant acheter du Areva si on veut des pertes reportables !

Même si je comprends la logique de le considérer comme une holding et la volaorisation par partie, à mon sens les calculs sur ces dernières années montrent que la recovery de l’entité retail est une condition sine qua non pour que l’investissement soit un succès pour l’actionnaire. SYW n’est pas une call option, mais une des dernières cartouches pour éviter le value trap. Et personnellement, je n’y crois pas assez pour y investir.

Hors ligne

 

#2315 02/06/2016 16h13 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   60 

gilgamesh a écrit :

On peut aussi se dire que si un jour SHLD redevient profitable ou change de business ou en acquiert un autre rentable il bénéficiera de plusieurs milliards de pertes reportables pour diminuer l’impôt de la holding.

Dans le même temps, l’actionnaire pourra, il est vrai, créer des pertes reportables sur les gains faramineux d’autres investissements (WPX, Sears Hometown & Outlet Stores, Era Group, …)

Gagnant dans tous les cas: pile x10, face x50. En sommes, du bons sens paysan.

Dernière modification par SirConstance (02/06/2016 16h14)

Hors ligne

 

#2316 02/06/2016 16h18 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   66 

Vous frôlez le hors sujet voire la polémique non ? smile
Restons sur Sears il y a assez à dire !


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#2317 02/06/2016 16h33 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   74 

SirConstance a écrit :

Je vous ferai la même réponse qu’un des commentateurs de l’article de l’IF que je cite:

Le bas de la fourchette d’estimé est passé entre février 2014 et juin 2016 de 86USD par action à 33USD par action.
Entre temps il y à eu:
_ distribution d’un droit SRG (entre 3 USD et 6 USD)
_ distribution de droits Sears Canada (valeur 0)
_ distribution d’une fraction d’action Land’s End (quelques dollars par action)
_ distribution d’un droit de souscription à l’obligation (qui cote aujourd’hui 80%) + warrant

Je remercie aelthen de retourner le couteau dans la plaie.
Dit autrement, shld a vendu 100$ de valeur pour nous donner quelques dollars
Quelques dollars considerés comme dividende par le fisc us et francais et donc copieusement taxé.
Par ex, Pour srg j’ai vendu les options 2,5$ et j’ai été taxé 30% de 5,25$ par le fisc us et taxé sur l’ir. Resultat 50 cents ( Valeur if : 30$ )
Comment dit on poliment que je l’ai bien profond ?

Hors ligne

 

#2318 02/06/2016 16h39 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

bajb a écrit :

Aelthen j’admire sincèrement votre optimisme et votre confiance. Et la constance dont vous faites preuve sur ce sujet.
J’espère qu’ils seront tous deux annonciateurs de bonnes performances sur ce titre et donc pour votre portefeuille boursier.
Je lis beaucoup de choses, souvent vindicatives sur le sujet parfois à la limite (du mauvais côté de celle-ci) du sectarisme…
Moi je voudrais juste savoir en comptant tout (spin-off divers et variés, apport de liquidités…) le rendement (actuariel ou en passant par des parts lors de l’ajout de liquidités) d’un placement dans la galaxie Sears depuis que vous y êtes investi.

Pour ma part, j’ai revendu les obligations au pair, et j’ai même gagné de l’argent avec l’effet de change, j’ai vendu les warrants acquis gratuitement dans les 18 $ (de mémoire), j’a revendu les droits SRG dans les 3$ mais mon courtier m’a remboursé la différence avec le prix max, donc c’est comme si je les avant vendu + de 5$.
Mais je vous rassure, je suis largement en moins value sur Sears, vu qu’à chaque fois, j’ai utilisé cet argent (et plus) pour me renforcer…et le cours a bien dévissé aussi.

Mais bon, je trouve ce dossier passionnant, et je pense toujours que les choses vont dans le bon sens. Tout n’est pas rose évidemment, mais ce n’est pas parce que le titre est massivement shorté et n’arrête pas de baisser que je considère que je me suis trompé. Ca veut juste dire que le marché n’est pas d’accord avec moi pour le moment.

Dernière modification par Aelthen (02/06/2016 16h44)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#2319 02/06/2016 16h53 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   30 

SirConstance a écrit :

gilgamesh a écrit :

On peut aussi se dire que si un jour SHLD redevient profitable ou change de business ou en acquiert un autre rentable il bénéficiera de plusieurs milliards de pertes reportables pour diminuer l’impôt de la holding.

Dans le même temps, l’actionnaire pourra, il est vrai, créer des pertes reportables sur les gains faramineux d’autres investissements (WPX, Sears Hometown & Outlet Stores, Era Group, …)

Gagnant dans tous les cas: pile x10, face x50. En sommes, du bons sens paysan.

Si vous étiez vraiment objectif, plutôt que de polémiquer sans arrêt, vous pourriez également évoquer les vraies réussites, et il y en a eu bcp….


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

En ligne

 

#2320 02/06/2016 17h33 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Administrateur
Réputation :   1307 

SirConstance a écrit :

Sergio ne m’a malheureusement pas apporté de réponse ici, mais semble avoir répondu indirectement sur le site de l’IF.

J’y comprend que l’estimation de gain de x17 à x67 par rapport au cours actuel était réévalué à x2,5 à x9… Soit une division par 7 (!!!).

Par ailleurs, ce nouvel estimé ne prend aucunement compte d’un cash burn additionnel; alors qu’il annonce avec une certaine candeur que la NAV a diminué d’un milliard sur une année (ce qui représente tout de même plus de 25% de la fourchette basse de son estimation de NAV). J’en déduis qu’un investissement dans Sears nécessite de penser que le cash burn va stopper du jour au lendemain pour que celui-ci soit rentable.

On a bien compris que votre ton. était ironique, mais je vous rejoins sur la dernière remarque, Serge n’ajoute pas à son estimation la valeur actuarielle des pertes liées au retail.

Serge a écrit :

Valeur des actifs nets, réévaluée (NAV)
$3,8 Mds / $7,8 Mds / $13,3 Mds selon les scénarios

Cela dit, Berkowitz fait pareil (en même temps, s’il pense que les pertes sont "volontaires"…) :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sears-fairholmes.gif
Source : http://www.fairholmefundsinc.com/Report … Annual.pdf

On comprend bien que les pertes du retail sont difficiles (impossible ?) à estimer, mais les trois scénarios de valorisation laissent à penser que $3,8 Md constitue l’estimation plancher (ou pire pour l’estimation outrageusement optimiste de Berkowitz, qui frise la mauvaise foi), que Sears ne pourrait valoir moins que cela alors que ce n’est pas : chaque jour qui passe, Sears perd de l’argent et vaut moins que la veille (EBITDA ajusté négatif, et l’EBITDA réel est pire).

Quant à externaliser la valeur immobilières des meilleurs emplacements, ce sera autant de CA (donc moins d’économies d’échelles, moins de pouvoir de négociation auprès des fournisseurs) et profits en moins pour l’activité retail, car il est quasi-certain que ce sont justement ces emplacements-là qui font l’EBITDA.

Quant aux autres emplacements (malls B ou C), quand on voit comme les foncières (CBL & Associates, WP Glimcher, Cominar) souffrent à se débarrasser de Sears, JC Penney ou Target (redécouper l’emplacement, payer les travaux, faire vivre le mall tant bien que mal pendant ce temps, relouer les emplacements), je ne suis pas certain qu’en l’état ces propriétés aient tant de valeur que cela.

Hors ligne

 

#2321 02/06/2016 18h07 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   71 

Bonjour,

SirConstance a écrit :

Je vous ferai la même réponse qu’un des commentateurs de l’article de l’IF que je cite:

Le bas de la fourchette d’estimé est passé entre février 2014 et juin 2016 de 86USD par action à 33USD par action.
Entre temps il y à eu:
_ distribution d’un droit SRG (entre 3 USD et 6 USD)
_ distribution de droits Sears Canada (valeur 0)
_ distribution d’une fraction d’action Land’s End (quelques dollars par action)
_ distribution d’un droit de souscription à l’obligation (qui cote aujourd’hui 80%) + warrant

Bref le compte n’y est pas et l’actionnaire n’a jamais eu l’occasion de sortir à la NAV (telle qu’estimée ici) et celle-ci diminue. Le cours aussi. On peut très bien se retrouver un jour avec un penny stock et quelques dollars de NAV.
Compte tenu du prix moyen stratosphérique auquel Lampert a acquis ses actions, je doute qu’il cherche à réaliser la NAV.

On peut vouloir critiquer mais on peut, aussi, essayer de le faire objectivement. En plus d’être caricatural, ce calcul, que vous reprenez à votre compte est encore plus bancale que les erreurs que vous reprochez à l’IF (Sears Canada = 0 ???)… Cet acharnement grossier et ayant pour seul but de cracher sur l’IF m’a décider de me taper le calcul de tous les spin-off réalisés par SHLD en prenant comme point de départ le début de cette discussion et en utilisant par défaut tous ses droits (sinon on ne reste plus dans le cadre du "Holding initiale")… Voici le résultat :

http://i.imgur.com/eQmnDpv.png

On remarquera donc que :
- Certes, on est en moins-value de 17% 12.5%, mais c’est très loin des -60% déjà entendu ici…
- On a dû payé 80% de l’apport initial pour exercer les différents droits !!!
- Si on entre dans SHLD pour le côté holding, il fallait toujours participer au spin-off sinon on a très mal au c*l smile
- Et accessoirement, que le calcul ci-dessus est vraiment du n’importe quoi wink

Maintenant chacun peut dire ce qu’il en pense, mais au moins on part tous sur des calculs "légèrement" moins farfelus smile de toute façon, toutes discussions sur Sears/WPX/(toutes les MV de titres "IF") fini toujours par une remise en question de l’IF et très peu sur le titre en lui-même… Je ne donne donc pas chère de la peau de ce fil

PS: Voici le fichier Excel si vous voulez essayer d’autres hypothèses

EDIT : MAJ, de 3 cellules qui n’avaient pas été calculées

Dernière modification par slayner (02/06/2016 18h11)


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#2322 02/06/2016 18h18 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Etait-il vraiment possible d’avoir du SHLD pré spin off SHOS a 31,53$?

Dernière modification par Reitner (03/06/2016 01h11)

Hors ligne

 

#2323 02/06/2016 18h35 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   71 

Reitner,

Pour éviter toute polémique, j’ai pris le cours du jour du post initial (12/06/2012). Sur Bloomberg, le premier prix disponible est 31.53USD le 15/06/2012. Le spinoff de SHOS s’est fait en octobre 2012.

PS: Ce calcul montre surtout qu’il faut avoir de l’argent de côté pour investir chez Sears

Dernière modification par slayner (02/06/2016 18h38)


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#2324 02/06/2016 19h16 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   16 

+++++++++++Open,       High         ,low         ,close          volume
06-01-2012    38,01 $    38,79 $    37,66 $    38,21 $    1416817
06-04-2012    38,39 $    38,73 $    36,50 $    37,78 $    1168792
06-05-2012    37,49 $    38,72 $    36,59 $    37,74 $    778330
06-06-2012    38,42 $    40,47 $    38,16 $    39,81 $    1027855
06-07-2012    40,24 $    40,91 $    39,39 $    39,73 $    978879
06-08-2012    39,46 $    41,39 $    39,20 $    41,23 $    661299
06-11-2012    41,55 $    41,97 $    38,81 $    39,00 $    721742
06-12-2012    39,17 $    40,29 $    38,53 $    39,95 $    764579
06-13-2012    40,08 $    40,15 $    38,29 $    38,52 $    1211410
06-14-2012    38,59 $    39,43 $    38,09 $    39,12 $    709393
06-15-2012    39,39 $    40,55 $    38,69 $    40,29 $    1372216
06-18-2012    40,10 $    41,22 $    39,35 $    40,74 $    559145
06-19-2012    40,81 $    43,64 $    40,68 $    42,94 $    1248087
06-20-2012    42,94 $    43,32 $    42,30 $    42,89 $    532173
06-21-2012    42,98 $    43,16 $    41,51 $    41,60 $    907949
06-22-2012    41,72 $    42,41 $    41,21 $    41,93 $    905157
06-25-2012    41,52 $    41,93 $    40,97 $    41,28 $    678445
06-26-2012    41,22 $    44,11 $    41,07 $    43,60 $    980755
06-27-2012    43,67 $    45,35 $    42,87 $    44,66 $    925034
06-28-2012    44,38 $    45,65 $    43,75 $    45,03 $    1000515
06-29-2012    46,03 $    47,32 $    45,36 $    47,08 $    1033723

Données prises sur Esignal

Dernière modification par Silicon (02/06/2016 19h17)

Hors ligne

 

#2325 02/06/2016 20h09 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   74 

Mon cher steevy

Slayner a écrit :

- On a dû payé 80% de l’apport initial pour exercer les différents droits !!!
- Si on entre dans SHLD pour le côté holding, il fallait toujours participer au spin-off sinon on a très mal au c*l smile

Je pense que tout le monde a acheté sears pour la holding tres decotée (et eventuellement une ou 2 filliales … Seritage par ex)
Et surement vous aussi, votre reve premier quand vous avez acheté sears n’etait pas d’etre actionnaire de sears canada ou de shos (ou sears auto ) mais  celui de monter dans une holding tres décoté.
Qui a le plus dans le Q, celui qui a vendu ses droits, les actionnaires de shos ou scc ou ceux qui ont acheté shld 40$ et qui voit le cours de l’action à 11$ au 1er juin ?

Ensuite quand on a du payé 80% de l’apport initial, un action qui vaut quelques semaines plus tard 80% , on peut dire que le droit vaut quelque part zéro ?

Dernière modification par francoisolivier (02/06/2016 20h42)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech