Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#2276 18/05/2016 18h29 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   74 

Ou mise sous faillite.
C’est plutot cela que price le marché à mon avis.
(Je crois plutot à une OPR)

Mais si vous avez fait vos devoirs et que vous trouvez l’action pas chere, pourquoi ne pas en racheter ?

edit : j’etais en train d’ecrire mon post en meme temps que philippe.
Une remarque entre macys et sears : les ventes q4 2015 online et magasins ont été stables (contrairement à Sears)
Le ca et la marge ont été en hausse ces 5 dernieres années pour macys, en baisse chez Sears

Dernière modification par francoisolivier (18/05/2016 18h36)

Hors ligne

 

#2277 18/05/2016 19h38 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

2 éléments qui ne semblent pas indiquer une faillite: les obligations qui cotent à 80% du pair, et SRG.
Plusieurs investisseurs value (dont WB) sont entrés sur SRG. Hors le succes de SRG dépend d’une sortie ordonnée de Sears des espaces qu’ils louent.

Une question que je me pose, est pourquoi Berkowitz a arrêté ses achats après l’arrivée au board.
Quelque chose l’en empêche (légalement)?

Dernière modification par NicoZ (18/05/2016 19h45)

Hors ligne

 

#2278 18/05/2016 20h37 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   102 

Pour moi investir chez Seritage c’est une façon de parier sur la mort à petit feu de Sears Holding :

-Revalorisation des loyers
-Rachat des actifs de Sears sous évalués
-Pénalités si cassure des contrats de location avant terme.

J’estime qu’il y’a de fortes chances pour que Sears fasse faillite .

Dernière modification par vbvaleur (18/05/2016 20h40)

Hors ligne

 

#2279 18/05/2016 23h03 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   74 

NicoZ a écrit :

Plusieurs investisseurs value (dont WB) sont entrés sur SRG. Hors le succes de SRG dépend d’une sortie ordonnée de Sears des espaces qu’ils louent.

Pour les obligations je vous l’accorde.
Mais meme s’il y a une faillite de sears (je devrais dire plutot un placement en chapitre 11), les pouvoirs publics soutiendront une continuité de l’activité pour preserver une grosse partie des emplois.
Et donc le changement sera un peu brutal certe pour seritage, mais je ne crois pas que srg se retrouve du jour au lendemain avec 300 magasins vide ou non loué.
D’autre part, srg a la possibilité en cas de sortie moins ordonnée d’etre moins dependant de sears (vente de centres, achat d’autres propriétés).
Même est cas de stress, srg a de la valeur.
Tout cela pour dire : investir dans seritage n’est pas forcement croire en sears (meme si la santé de sears compte pour beaucoup et finalement la mort à petit feu de sears est une bonne image)

Dernière modification par francoisolivier (18/05/2016 23h04)

Hors ligne

 

#2280 19/05/2016 00h27 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   52 

Action à 10,70$
Capitalisation de 1,14 milliards de $ de capitalisation

C’est devenu un vrai cas d’école.
J’essaie de me mettre psychologiquement à la place de Lampert et Berkowitz.
J’imagine que ce dossier doit sacrément mettre un coup à l’ego ce qui peut faire perdre une part de rationalité après tant d’années et de conviction dessus.

L’activité retail de Sears n’est qu’un ticket de loterie. Il y a autant de bonnes raisons d’y croire que lors de la bulle internet de 2000.
Je dirais qu’il ne faut quasiment plus que se concentrer sur les mouvements de l’immobilier.
J’ai fichtre aucune idée exacte de ce qui se passe dans la tête de Lampert.
Mais je suis quasiment sûr qu’il essaie de retomber sur ses pattes dans l’éventualité de la faillite.

Concernant l’achat de Warren Buffet sur Seritage, c’est un méga-achat de conviction car il se passe sur son portefeuille personnel. Autrement dit, c’est un achat qui pèse sur le portefeuille hors Berkshire, et peu de personnes ont remarqué ça. Il peut se permettre de faire un achat où, pour une fois, il n’est pas limité par la taille de la capitalisation de l’action. Et c’est une différence fondamentale.
Ne me demandez pas les raisons précises de cet achat, peut-être c’est une sorte de pari entre milliardaires pour voir celui qui aurait la meilleure conviction. Mais il a choisi cette action au sein d’un panier bien plus large que ce dont il a l’habitude avec Berkshire. On revient un peu au Buffet des débuts.
Le connaissant, je dirais qu’il a probablement flairé le X2 ou X3 très facile avec très peu de risques. Et il n’a pas investi dans Sears mais dans Seritage. Son intérêt est donc d’avoir un Sears déclinant pour dégager de la valeur. Personnellement, je n’ai pas envie de jouer contre Buffet, pour le moment.

Pour répondre à IH sur le fait que Lambert n’ait pas mis tout l’immobilier sur Seritage, ça me paraît logique, car ce serait devenu trop gros au vu de l’énorme décote qu’il a offert à Seritage. Cela pourrait être un argument redoutable contre lui pour d’éventuels procès, en cas de faillite de Sears, alors qu’il a une position prédominante dans Seritage. Il a déjà contourné l’esprit de la loi sur la participation dans les REITs avec ses prises de positions particulières.

Néanmoins, il a tout intérêt, dans l’éventualité d’une faillite, à deux options :
- transfert vers Seritage du reste de l’immobilier ultradécoté en invoquant la nécessité de cash pour sauver SEARS
- Nouveau spin off qui pourrait être particulièrement intéressant pour les nouveaux entrants au prix actuel

A priori, il me semble avoir lu qu’il y aurait encore quelques transferts vers Seritage cette année. Les prochains mouvements immobiliers vont être déterminants pour deviner vers où va se diriger la valeur intrinsèque restante de SEARS.
Ca ne me plaisait pas du tout auparavant, mais je trouve que la thèse d’investissement commence à se décanter sérieusement à ces niveaux.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#2281 19/05/2016 07h10 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   60 

Quand on regarde le parcours des différents spin-offs, pas sûr que ça soit si intéressant que ça. D’autant que tous les business "stand-alone" ont déjà été sortis; le reste est intimement lié à la performance de Sears le retailer.

L’année à venir va être intéressante; mais il semble qu’il y ait plus de chances pour qu’on se souvienne de Sears comme un incroyable gâchi et value trap que d’un "pile x10 face x50".

A noter qu’y compris le business online est en déclin, comme le montre le tableau ci-dessous qui a été publié sur le forum Cornerofberkshireandfairfax: Sears est le seul membre du top à voir ses revenus online décliner significativement en 2015.
https://pbs.twimg.com/media/Cimn254VEAAm901.jpg

Dernière modification par SirConstance (19/05/2016 07h10)

Hors ligne

 

#2282 19/05/2016 15h11 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Sears ne publie pas les ventes Online…
Ces chiffres sont officiels ou se sont des estimés.

Hors ligne

 

#2283 22/05/2016 18h37 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   29 

Connaissez-vous les modalités de blackout sur Sears Holdings ? J’ai pas souvenir d’en avoir entendu parlé sur ce Thread

Vu le silence radio depuis l’annonce de la date de publication du Q1 2016…
Quand je regarde les achats d’initié de Lampert, c’est systématiquement après la publication des chiffres ou des anticipations de résultats. Quand c’est uniquement l’annonce de la date de publication, aucune activité entre l’annonce et la publication.

Exemples :
Sears Holdings Provides Update On Anticipated Financial Performance le 03/08/15, Lampert achète 655,202 dans la semaine suivant l’annonce + 376,572 actions 2 semaines plus tard.
Sears Holdings To Announce Financial Results le 23/10/15 pour annoncer la publication du Q3 le 03/12/15, entre le 23/10 et 03/12, aucune activité. Tout juste après, Lampert achète des actions à chaque journée où le marché est ouvert (du 07/12 à 18/12) soit 634,465 actions.
Sears Holdings Provides Fourth Quarter Financial Update, annonce des résultats anticipés le 09/02/16 => rebelotte, Lampert achète 178,539 actions les 2 jours suivants l’annonce.
Sears Holdings To Announce Financial Results le 12/05/16 pour annoncer la publication des résultats le 26/05 : aucune activité jusqu’à aujourd’hui.

Depuis que Berkowitz a rejoint le board, j’imagine que lui aussi ne peut acheter depuis l’annonce du 12/05. Cependant, ça ne l’a pas empêché d’acheter du SRG à 4 reprises depuis le 12/05.

J’ai également remarqué que certains achats de Lampert coïncident après l’annonce d’un financement obtenus (exemple : le 18/03 : crédit de 750M $, achat le 22 et le 24 : 68,271 actions , autre exemple le 08/04 : +500M $, achat le 8 et 11 : 57,261 actions ), j’imagine que c’est la même chose entre l’obtention du crédit et le moment de sa publication.

Je sais que les insiders buy ne sont pas vraiment significatifs mais il s’agit simplement de constats, nous verrons donc si Lampert et Berko achèteront sur le marché après le 26/05.
Si je poursuis le raisonement (qui peut être entièrement faux), les shorters devraient être tranquille jusqu’à la publication (Lampert et Berko ne sont pas en face)

Hors ligne

 

#2284 25/05/2016 19h09 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Administrateur
Réputation :   1307 

Un peu daté (fin 2015) Horizon Kinetics sur Sears, qui détient une ligne sur son portefeuille Core Value Strategy :

Horizon Kinetics a écrit :

Sears Holdings Corporation (“SHLD”) is a retailer with a diversified portfolio of owned real estate, long-term real estate leases, and iconic consumer brands, including Kenmore, Craftsman, and Die Hard. Our investment has always been based on our assessment that the owned real estate and leases are worth more than the market capitalization of the company—our analysis has never assumed a turnaround of the retail operations. While the retail operations have continued to deteriorate, estimates for the company’s real estate continue to indicate significant value for equity holders. The current market capitalization of Sears is $3.7 billion; based on the prices for four properties sold during 2013, one may very crudely arrive at a valuation of $14 billion for just the wholly-owned stores; net of the company’s debt, this implies over $10 billion of equity value.

Some in the media have opined that Sears might be headed for bankruptcy—we do not believe that is likely, but it is certainly possible. However, it is also quite possible for Sears shareholders to benefit nicely under those conditions. This possibility exists because of the way that the Sears corporate structure has been arranged since Chairman and CEO Edward Lampert combined Sears and K-Mart nearly ten years ago. Sears was restructured as a holding company, having two main subsidiaries: the Guarantor subsidiary, which is liable for substantially all of the company’s debt, and the Non-Guarantor subsidiary, which is considered bankruptcy-remote. The Non-Guarantor subsidiary would emerge from the bankruptcy debt free, and has generated $1B-$1.2B per year in free cash flow for the last few years. This subsidiary includes the 125 (presumably) most valuable real estate properties, the rights to the valuable Diehard, Kenmore, and Craftsman brands, and the Sears Reinsurance business.

• Valuation: A multiple of 12x–15x free cash flow applied to the Non-Guarantor subsidiary’s cash flows would result in a valuation of $12B-$18B for just that subsidiary, a conservative valuation, given the additional appreciation potential based on the value of the properties.
• Index ownership: Not held in the S&P 500, S&P 400, or Russell 2000 Index.
• Return on equity: -3.58% compound annual growth rate for the 2010-2014 period. Though returns on equity are negative, the retail business is not the driver of our investment decision.
• Net income growth: -2.30% compound annual growth rate for the 2010-2014 period.
• Balance Sheet: Total Debt to Equity: 1.94x as of February 2014.
• Number of analyst estimates: 5
• Selected Predictive attributes:
o Owner-operator management: Chairman Edward Lampert owns 48.5% of SHLD shares.
o Dormant Assets: The main value driver for the company is its real estate, which the company appears to be gradually monetizing.
o Spin-Offs: SHLD has spun off several entities, including Lands’ End, Sears Hometown and Outlet Stores, and a partial spin-off of Sears Canada.
o Long Product Lifecycle: Though SHLD’s retailing business is clearly on the decline, the company’s brands, including DieHard, Craftsman, and Kenmore, are well-known. Furthermore, many of the company’s real estate assets are in valuable locations.
o Industry History: Mr. Lampert is a well-known long-term investor with a laudable record of success.

Source : http://www.horizonkinetics.com/docs/Cor … ldings.pdf

Hors ligne

 

#2285 26/05/2016 13h32 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   336 

Fiscal 2016 Q1 Financial Results
Thursday, May 26, 2016

Fiscal 2016 Q1 Financial Results | Events and Presentations | Investors | Sears Holdings Corporation

Selon Investir :

- Perte nette au T1 2016 : 471 millions de dollars (4,41 dollars par action)
- Perte nette au T1 2015 : 303 millions (2,85 dollars par action)
- Perte nette sur les 5 dernières années > 8 milliards de dollars

- CA T1 2016 : - 8,4% à 5,4 milliards de dollars
- Ventes à périmètre comparable T1 2016 : -  6,1% (diminution du nombre de magasins Kmart et Sears)

- Etude d’éventuels partenariats ou autres possibilités pour sa filiale qui gère les marques Kenmore (électroménager), Craftsman (outillage) et DieHard (batteries de véhicules), ainsi que pour sa filiale Sears Home Services (offrant du personnel pour les réparations et la maintenance domestique ou l’amélioration de l’habitat)


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#2286 26/05/2016 15h27 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Administrateur
Réputation :   1307 

Sincèrement ces résultats sont horribles.

La présentation complète est ici.

1) Aucune mention des activités réassurances ou autres (Sears Holding ?).

-

2) Sears continue à perdre de l’argent, mais en perdrait moins vite qu’avant :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sears-20160526.gif


Mais il s’agit de l’EBITDA ajusté :

Rob Schriesheim a écrit :

We delivered an EBITDA improvement of $14 million versus last year, when excluding rent associated with the recent Seritage and JV transactions.

-

3) On se félicite de la capacité à monétiser l’existant pour combler le tonneau des Danaïdes qu’est le retail et SYW :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sears-20160526ter.gif

$8,9 Md "monétisés" ou "dilapidés" depuis 2012, c’est selon…

-

4) Toujours les mêmes slides "communiquants" à chaque présentation :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sears-20160526quattro.gif

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sears-20160526cinco.gif

Le traditionnel "long-term value creation" (on se référera au $8,9 Md précédemment pour ce qui est de la création de valeur) :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sears-20160526seis.gif

Focus 2016 : la génération d’un EBIDTA ajusté positif. Mais c’est un focus, pas une prévision !

-

5) Shop Your Whay

Dans l’unique (!) slide consacré à SYW, plutôt que donner le CA ou le nombre de membres, Sears continue à communiquer sur le "Member Sales Penetration", dont je n’ai toujours pas compris la pertinence :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sears-20160526ocho.gif

Pas de road map.

6) L’immobilier

A priori ce slide semble indiquer qu’il reste encore l’équivalent d’un Seritage dans Sears :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sears-20160526neuve.gif

Mais il est dans le catégorie "Funding our transformation".

7) Synthèse

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sears-20160526siete.gif

$4,41 par action ($471 M !) de pertes avec les éléments exceptionnels sur le seul trimestre, qui s’ajoutent aux $482 M de pertes du T4-2015 ($953 M de pertes en six mois) :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sears-20160526diez.gif

-

8) Prochaine IPO pour les marques Craftsman, Kenmore, et DieHards ?

SeekingAlpha a écrit :

Sears Holdings (NASDAQ:SHLD) tips off that it will explore options for its Craftsman, Kenmore, and DieHards brands - including expanding the businesses outside of Sears and Kmart. The Sears Home Services repair business will also be reviewed. The company says Citigroup Global Markets and LionTree Advisors will assist it in the process.

Source : Sears Holdings to consider options for iconic brands - Sears Holdings Corporation (NASDAQ:SHLD) | Seeking Alpha

-

Mon avis

S’il reste de l’immobilier dans Sears, il sera engouffré de toute façon dans la "transformation" (Funding our Transformation), qui pour l’heure est un tonneau des Danaïdes. Le retail continue à perdre de l’argent et nous n’avons pas d’élément sur SYW.

Je maintiens qu’E. Lampert a sécurisé une partie de son patrimoine dans Seritage et la "transformation" de Sears est sa "quête" et tous les actifs de Sears y passeront.

D’ailleurs, le slide introductif ne souffre aucune ambiguïté :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sears-20160526onze.gif

Hors ligne

 

#2287 26/05/2016 15h43 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   30 

…et pourtant SHLD grimpe de près de 8% à l’ouverture…

Je ne comprendrai jamais rien aux mouvements "post résultats"!


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#2288 26/05/2016 15h45 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Merci pour votre analyse cher IH.

On entend plus du tout l’équipe de l’IF sur ce sujet, bien dommage.

L’action prend 10% à l’ouverture, je reste assez dubitatif sur ce rebond car je trouve également les résultats assez horribles. Le cash brûle de plus en plus !

Hors ligne

 

#2289 26/05/2016 15h52 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   60 

Bah c’est simple, si on vous donne un spin off de KCD ou Home services, ils peuvent valoir plus que la capi de Sears. Après je pense qu’il faudra payer. C’est un vrai désossage. C’est difficile d’investir dans SEARS car cela change tout le temps mais il y a bien de la valeur.

Hors ligne

 

#2290 26/05/2016 17h00 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   29 

Quelque chose me chifonne :
Dans le slide 9 de la présentation, on voit 179M $ dans l’item "Other".
Si on reprend les 56M de loyer de la REIT, les éventuels "non cash-reserve" + les one-time crédits from vendors (8M)

Si nous sommes conservateur, prenons les 54M $ de loyer + 8M + 0M pour le reste.
Cela fait un delta d’environ 115M $ que je n’arrive pas à retrouver.

Dans le transcript, il est dit :

SHLD a écrit :

The first quarter of this year marked our sixth out of seven consecutive quarters of improved
EBITDA performance as we delivered $14 million of improvement versus the first quarter of last
year, when excluding approximately $54 million of additional rent and assigned sub-tenant income
related to the recent Seritage and Joint Venture transactions. Let me take a moment to explain how
we think about this and we leave it to investors to make their own determinations as to how they
evaluate our Company’s operating performance.
Due to the structure of the leases, we expect that our cash rent obligations to Seritage and the Joint
Venture partners will decline materially over time as space in these stores is recaptured. When
space is recaptured, the rent is reduced proportionately without any payment by Sears Holdings. If
a store is unprofitable as defined, Sears Holdings has the option to exit the lease by making a
payment equal to one year of rent.
So, while the Seritage and Joint Venture rent is a real, cash
expense, it is an expense that is highly likely to decline materially in the next few years, either
through recapture or exit. When modeling the earnings power of Sears Holdings, this breakout
allows an investor to better understand the characteristic of this particular expense.

Ces 115M représenteraient-ils ce droit à sortir du bail monnayant 1 an de loyer ?

Edit : Pour illustrer, la catégorie "Other" a représenté :
Q1 2015 : Non cash reserve + one-time credits from vendor : +94M
Q2 2015 : Non cash reserve + one-time credits from vendor : +45M
Q3 2015 : Non cash reserve : +57M
Q4 2015 : Non cash reserve : +25M
Q1 2016 : Non cash reserve + one-time credits from vendor + Rent REIT (-56M) : Boom -179M ?

Dernière modification par Zera (26/05/2016 17h10)

Hors ligne

 

#2291 26/05/2016 18h14 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   74 

bonjour zera,

Pour les loyers, Attendez 2019 et 2022 :
les 900 mag loués  (generalement des loyers tres long terme genre 20-25 ans) vont avoir un renouvellement de bail.
Pour la grosse majorité cela sera à mon avis avec une hausse des loyers.
J’avais demandé à l’if en quoi cela valait des milliards et pourquoi c’etait une bonne nouvelle ?
si un membre de l’if veut bien me repondre …
> 115 millions de …
sinon je pense en effet que cela doit etre une clause de liberation car les magasins reloués par srg representent 35 malls et les malls en moins (5/6%) donc environ 80-85 malls

Dernière modification par francoisolivier (26/05/2016 18h47)

Hors ligne

 

#2292 26/05/2016 18h18 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   23 

Sur les résultats du T1 2016, comme d’habitude c’est pas brillant

Je retiens surtout un probable adossement ou spin-off avec augmentation de capital de Kenmore®, Craftsman® and DieHard®  (KCD) et de Sears Home Services ("SHS")

Pour mémoire, Darty vient d’être repris par la FNAC pour 1,16 milliard d’euros pour un CA de 3,9 milliards et un résultat net de 48 M€ soit un coeff de 0,3 fois le CA

Si vous avez les chiffres dans le détail de KCD et SHS ca m’intéresse

Dernière modification par corsaire00 (26/05/2016 18h21)


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#2293 26/05/2016 20h04 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   188 

Moi faudra qu’on m’explique comment le warrant peut faire -13 % alors que l’action fait +6 %. Le rapport des cours action/warrant était de un poil plus de 2, il y a quelques jours, il est de plus de 3 aujourd’hui. Ce genre de chose ne suffirait-elle pas pour invalider l’idée d’efficience des marchés ?


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#2294 26/05/2016 20h34 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   29 

Il est vrai que le cours de l’action et du warrant fait le grand écart mais bon nous ne sommes pas au même niveau de liquidité.
Aujourd’hui : 7 000 warrants (globalement le volume moyen) ont changé de main contre 2 100 000 actions (3x plus que la moyenne).

Après, j’imagine que les gens imaginent un éventuel spin-off, donc ils préfèrent avoir des droits via l’action plutôt que le warrant.

Rien à voir mais perso je navigue entre les warrants et les actions selon les opportunités.
Il y a quelques temps, le croisement gain action vs warrant était à un cours de 30$, j’étais donc 75% warrant.
Puis l’action Sears a plongé depuis le 10 mai et le croisement est passé à 38$, je suis passé à 80% action.

Je dirai que le rapport action/warrant est revenu au niveau de début mai.

Donc oui effectivement, niveau efficience on a vu mieux.
En tout cas, pour les intéressés ça permet des opportunités pour augmenter son sizing et externaliser des moins value.

Hors ligne

 

#2295 27/05/2016 09h06 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   60 

franck71 a écrit :

On entend plus du tout l’équipe de l’IF sur ce sujet, bien dommage.

On risque de ne plus les entendre. Quelqu’un sur leur site a soulevé des erreurs grossières de valorisation dans leur analyse de Sears; et ils n’ont pas non plus pris la peine de répondre.

C’est dommage, car il serait intéressant de savoir si pour eux, le plan se déroule toujours comme prévu.

Concernant les spin-offs, le problème c’est qu’on va encore probablement demander à l’actionnaire de remettre au pot pour récupérer du cash qui sera ensuite brûlé dans les opérations retail/SYW: donc même dans l’hypothèse où la valeur de KCD correspond à la capitalisation de SHLD, un spin-off ne serait probablement pas bénéfique à l’actionnaire puisqu’il faudrait remettre la main au portefeuille.

Hors ligne

 

#2296 27/05/2016 09h47 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   30 

Encore une fois, c’est un peu facile de dire ça après coup, si vous me permettez.
Je ne crois pas que quiconque ait soulevé des "erreurs grossières" sur leur site…
Ils ont estimé que le cash burn était en grande partie volontaire et pensait sans doute que cela ne durerait pas aussi longtemps…La partie "shop your way" était peut être très optimiste mais ce n’est que récemment qu’on se rend peu à peu compte que la majorité des comptes associés ne sont pas actifs…

Ils en ont aussi peut être ras le bol de répondre toujours aux même questions, aux même remarques depuis 3 ans…


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#2297 27/05/2016 10h08 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   66 

La leçon que je retiens c’est la nécessité de la diversification.
Ce qui est pour moi le plus critiquable ce ne sont pas les (eventuelles) erreurs,  qui n’en fait pas, mais parfois un plaidoyer sur l’hyperconcentration ou même le "all-in".


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#2298 27/05/2016 10h10 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   554 

Les opérations sont toujours médiocres, mais nous savons déjà que les résultats des retailers se font principalement au Q4. Les réductions de coûts permettent de compenser l’effondrement des ventes : la canal SYW semble moins cher pour la pub que les canaux traditionnels.

Les annonces concernant les marques valident la pertinence d’une évaluation par la méthode de somme des parties (où SYW est comptée à 0 et les opérations du retailer entre - 2 milliards et - 3 milliards à ce jour).

On apprend dans le conf call qu’en plus des fermetures de boutiques précédemment annoncées, 120 supplémentaires seront réalisées au cours de l’année, et que Home Services a délivré de la croissance rentable. Le management pense que les marques sont moins intéressantes sous le parapluie de Sears qu’en tant qu’entités indépendantes, ce que nous pensions déjà également.

Dernière modification par sergio8000 (27/05/2016 10h14)

Hors ligne

 

#2299 27/05/2016 10h19 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   60 

Caskman a écrit :

La partie "shop your way" était peut être très optimiste mais ce n’est que récemment qu’on se rend peu à peu compte que la majorité des comptes associés ne sont pas actifs…

Ils en ont aussi peut être ras le bol de répondre toujours aux même questions, aux même remarques depuis 3 ans…

D’après ce que j’ai compris, on parle surtout de confondre ventes à des membres SYW et ventes online. C’est ignorer le fait que SYW est à la base un programme de fidélité "off-line", avec une carte comme ça se fait dans tous les magasins ou presques.

Vu la qualité d’analyse habituelle de l’IF, je suis très étonné de ce genre d’erreur (qui est la base de la valorisation qu’ils attribuent à SYW et par conséquent à SHLD); d’autant sur une de leurs principales convictions.

Hors ligne

 

#2300 27/05/2016 10h36 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   74 

A propos de sears on line et autre (syw, sears online groupon, sears online facebook, etc) :
Malgré le fait que sears ne publie pas les chiffres online, toutes les analyses et organismes (internet retailers, le tableau de Sirconstance,  …) demontrent que les ventes online de sears ont baissé en 2015 (-18 à -25%) contrairement à ces concurrents.
Pour que la these initiale de serge (ou la call option SYW) se realise faut que SYW fasse du +150% tout les ans pendant 6ans !

Dernière modification par francoisolivier (27/05/2016 10h48)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech