Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1901 11/01/2016 13h11 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   14 

parentier a écrit :

Pour moi la séquence c’est:

Je ne saurais dire si c’est la bonne séquence, mais sur le fond je suis d’accord: il est impossible qu’à un cours donné le vadeur (parce que l’entreprise fait faillite) ET l’actionnaire (parce qu’il recevra des compensations) soient gagnants.

Donc si on considère que la valeur liquidative est nettement supérieure au cours actuel, être vadeur est perdant même en cas de faillite (pour peu que la liquidation ne soit pas une brocante à très vil prix, et que le cash burn ne fasse pas chuter la valeur liquidative avant la faillite).

Hors ligne

 

#1902 11/01/2016 18h47 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   103 

Finalement, je me rends compte que la question n’est pas si simple ! Généralement :
- la faillite peut être déclarée directement sans passer par la case chapitre 11;
- la cotation peut être arrêtée, ou déportée vers un marché secondaire;
Tous les cas sont possibles, et conduisent à différentes issues pour les shorters.

Par ailleurs, le courtier peut également avoir son mot à dire. Je ne serais pas étonné qu’il force le shorter, par exemple, à racheter ses positions si la boîte tombe sou le chapitre 11. De plus, la liquidation de la société peut prendre beaucoup de temps, et pendant ce temps, le courtier peut également prélever des intérêts au shorter. Si ça dure très longtemps, cela peut sérieusement gréver le gain du shorter. C’est pourquoi il est préférable pour un shorter de racheter ses titres dès le chapitre 11 (s’il y a).

Enfin, dans le cas :
- d’un dividende, l’acheteur perçoit le dividende de l’entreprise, le shorter ne reçoit rien mais doit indemniser l’actionnaire;
- des droits aux AG : c’est l’acheteur qui détient les droits, et non l’actionnaire.

Donc, pour revenir au cas où la liquidation des actifs génère un montant supérieur à l’ensemble des dettes, bien que je n’ai trouvé aucune information à ce sujet, les éléments que j’ai rappelés ci-dessus me font penser que l’actionnaire reçoit le fruit des actifs, que le shorter ne paye rien et que l’acheteur se fait blouser. Car il me semble logique que pendant la phase de liquidation, la cotation est complètement arrêtée. Ce qui incite le courtier à solder toutes les positions : l’acheteur perd tout et le shorter n’est plus contraint de racheter ses titres. La vente des actifs revient donc à l’actionnaire.

Donc pour moi, le perdant est l’acheteur. Le gagnant est toujours le shorter. Mais l’actionnaire peut également être gagnant si les actifs valent plus que les dettes (et que son cours d’achat).
C’est peut-être tiré par les cheveux, mais si vous trouvez mieux, je suis preneur. En tous cas, la question est intéressante.

Hors ligne

 

#1903 11/01/2016 19h08 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   26 

Quelle différence faites vous entre l’acheter et l’actionnaire ?
En achetant une action sur le marché, il n’est pas possible de savoir si elle provient d’un actionnaire ou d’un shorteur !

A mon avis, si la société est placée sous le chapitre 11, cela signifie uniquement que la société ne plus faire face à ses engagements à CT et elle est donc placée sous controle judiciaire afin de :
1. Geler les comptes
2. organiser la liquidation des actifs
3. re négocier la dette
4. éventuellement reprendre une activité normale si la société redevient viable à l’issue de cette phase

Lors de cette phase, comma la cotation est gelée, il n’est pas possible aux shorteurs de se racheter.
Il est aussi probable que le broker ne prélève plus ses frais de "location" sur ces titres.
Néanmois, le shorteur devrait rester redevable de la valeur résiduelle de l’action si les actifs sont distribués aux actionnaires ou si la société reprend sa cotation (en général, après une conversion des créances et énorme dilution pour les actionnaires historiques).

Hors ligne

 

#1904 11/01/2016 21h00 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   103 

oliv21 a écrit :

Quelle différence faites vous entre l’acheter et l’actionnaire ?
En achetant une action sur le marché, il n’est pas possible de savoir si elle provient d’un actionnaire ou d’un shorteur !

Vous, vous ne pouvez pas le savoir en effet. Mais le courtier, si.

oliv21 a écrit :

A mon avis, si la société est placée sous le chapitre 11, cela signifie uniquement que la société ne plus faire face à ses engagements à CT et elle est donc placée sous controle judiciaire afin de :
1. Geler les comptes
2. organiser la liquidation des actifs
3. re négocier la dette
4. éventuellement reprendre une activité normale si la société redevient viable à l’issue de cette phase

Oui, c’est ça.

oliv21 a écrit :

Lors de cette phase, comma la cotation est gelée, il n’est pas possible aux shorteurs de se racheter.

Non, c’est faux. C’est ce que j’explique plus haut : les titres peuvent rester cotés, notamment afin de laisser aux shorters la possibilité de racheter ses titres. On voit très souvent également des cotations sur les pink sheets de ces titres.

oliv21 a écrit :

Il est aussi probable que le broker ne prélève plus ses frais de "location" sur ces titres.

Peut-être, mais je ne crois pas qu’il y ait de réglementation à ce sujet. Et je considère que c’est un risque que prend le shorter.

oliv21 a écrit :

Néanmois, le shorteur devrait rester redevable de la valeur résiduelle de l’action si les actifs sont distribués aux actionnaires ou si la société reprend sa cotation.

Cela semble logique dans le cas où il y a reprise de cotation. Mais si la société est délistée, qu’est-ce qui vous fait croire ça ?

Hors ligne

 

#1905 11/01/2016 21h26 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

Euh, juste un truc, où avez-vous vu que le cours était gelé après la faillite ?

J’ai déjà suivi des sociétés qui sont tombés en faillite et je n’ai jamais vu la cotation cesser malgré la mise en faillite (mise à part après plusieurs mois, quand l’affaire est réglée, ce qui est logique)

Hors ligne

 

#1906 11/01/2016 22h17 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   26 

La cotation principale est en tout cas suspendue.
Apres, peut etre qu’il existe un second marché dit "gris" de substitution.
Mais je n’ai heureusement jamais eu d’actions dans ce cas !

Pour en revenir à SHLD, j’ai hate de lire le rapport annuel de Fairholme.
Avec ses derniers renforcements, SHLD doit être devenue la première ou deuxieme ligne du fond.
En tous, Berko est loin d’imaginer une faillite de SHLD !

Hors ligne

 

#1907 11/01/2016 23h20 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

La cotation peut effectivement passer du NASDAQ à l’OTC (par exemple) à cause des règles des marchés réglementés mais rien de bien méchant.

Hors ligne

 

#1908 12/01/2016 16h54 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   23 

Boutman a écrit :

Bonjour,

Je n’ai pas trouvé la réponse à ma question et je ne doute pas que les experts pourront m’aider…
Je pense avoir compris correctement le principe de la vente à découvert mais y a-t-il une durée maximale de détention des titres vendus à découvert?
Pour que ça soit plus clair, imaginons que je vende des actions Sears à découvert en janvier 2016, avant quelle date dois-je effectuer le rachat de celles-ci? Avant la fin du mois? Avant la fin de l’année?

@ corsaire00 : Pourriez vous me donner le lien Morningstar svp?

Je vous remercie d’avance pour les réponses.

Bonjour,

Voici le lien pour SEARS sur morningstar


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#1909 17/01/2016 17h47 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Lampert et Berkowitz continuent à amasser à prix d’ami.

N’y a t-il pas, pour un actionnaire historique, un risque de perte en capital significatif par retrait forcé de la cote décidé conjointement par ces majoritaires ? (avec une prime faible par rapport aux dernières cotations, qui sont elles-mêmes très basses)

Un actionnaire se retrouverait ainsi exproprié pour un prix bien plus faible que la valeur intrinsèque.

Qui connait les conditions d’OPRO (offre publique de retrait obligatoire) aux US ?

Hors ligne

 

#1910 17/01/2016 17h51 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   48 

Ça peut arriver, c’est un risque bien réel bien que je ne connaisse pas les modalités légales exactes.

C’est arrivé pour Dell, c’est arrivé pour d’autres … Avec un actionnaire très majoritaire, il me paraît primordial se s’assurer de l’alignement de ses intérêts avec ceux des minoritaires.

Dans le cas de Sears je n’ai aucun avis et ne connais pas le dossier.

Hors ligne

 

#1911 17/01/2016 18h10 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   218 

D’après Wikipedia aux US il suffit de 90% des actions pour opérer un squeeze out.

D’après Aelthen, Lampert + Berkowitz sont à 75%.

Dernière modification par Jef56 (17/01/2016 18h19)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#1912 17/01/2016 18h17 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   44 

C’est aussi intéressant de se demander ce qu’il adviendrait du warrant à échéance 2019 en cas de retrait.
Il y aurait certainement une contestation des autres minoritaires plus ou moins connus mais leurs droits de vote est faible :
Francis Chou - Chou Associates, TISCH THOMAS J, Horizon Kinetics LLC, Force Capital Management, State Street, Fine Capital, Kingstown Capital Management…

Au total ils représentent environ 10% du capital.

Hors ligne

 

#1913 17/01/2016 18h20 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

Pas besoin de 90%.

Il suffit d’avoir la majorité de la minorité (sous entendu hors Lampert et Berkowitz).

En gros si Lampert et Berkowitz ont 75%, ils doivent avoir 12.5% de votes favorables (la moitié de ce qu’il reste) si ils veulent retirer à un prix donné.

Avec 90%, il y a même plus besoin de ça. Ils payent la "fair value", estimée par une banque d’investissement (qui risque pas de sur-valoriser si elle veut être payée), et c’est bon.

Dernière modification par Lazard (17/01/2016 18h22)

Hors ligne

 

#1914 17/01/2016 18h21 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   265 

Dans le cas Sears Canada, dans une configuration toutefois assez différente,   c’était allé jusque devant les tribunaux. Majoritaire et minoritaires n’ont pas toujours les mêmes intérêts en effet…

Hors ligne

 

#1915 17/01/2016 18h30 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   73 

Plutot que la faillite je pense que le risque pour nous les petits actionnaires est plutot un operation de retrait à 10-15-20$

Hors ligne

 

#1916 17/01/2016 19h11 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Pour obtenir 90%, plus ils vont s’en approcher (en achetant massivement des actions) plus le cours va monter en principe. On l’a vu comment le cours grimpe pour 10 millions dusd achetés, la on parlerait de centaines de millions…

En ligne

 

#1917 17/01/2016 19h26 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Modérateur
Réputation :   1080 

Ca se fini bien souvent au tribunal (ou par des transactions), et il existe aux USA des acteurs spécialisés pour détenir un petit % des actions d’une société dont le majoritaire veut détenir 100%, et qui s’efforcent de faire payer au prix fort leurs actions.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#1918 18/01/2016 10h23 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   554 

Faut-il rappeler que Berkowitz est gérant d’un OPCVM et que son fonds doit avoir une liquidité ? Ses clients peuvent retirer à tout moment. Dans ces conditions, comment voulez-vous qu’il accepte une privatisation de Sears Holdings ?!

Hors ligne

 

#1919 18/01/2016 10h32 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   265 

SHLD représente 18% de Fairholme.  C’est beaucoup mais je ne vois pas en quoi ça rendrait son fonds illiquide…

Par ailleurs si ça permet à Lampert d’accélérer la transformation entreprise depuis maintenant plus de 10ans, why not ?

Hors ligne

 

#1920 18/01/2016 11h18 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   554 

Si vous avez un OPCVM, comment faîtes-vous pour afficher une valeur liquidative journalière de votre part si vous avez du non coté ?

Hors ligne

 

#1921 18/01/2016 11h44 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   265 

Fairholme n’est pas un OPCVM.

Je lis dans les documents de Fairholme :

Fairholme - Significant Accounting Policies a écrit :

The Fund calculates its net asset value as soon as practicable following the close of regular trading on the New York Stock Exchange (currently 4:00 p.m. Eastern Time) on each day the New York Stock Exchange is open.

A description of the valuation techniques applied to the Fund’s securities measured at fair value on a recurring basis follows:

Security Valuation
Equity securities (common and preferred stocks):
To the extent these securities are actively traded and valuation adjustments are not applied, they are classified in Level 1 of the fair value hierarchy
If these securities are not actively traded, they are classified in Level 2. The Manager may also employ other valuation methods which the Manager believes would provide a more accurate indication of fair value. In these situations, if the inputs are observable, the valuation will be classified in Level 2 of the fair value hierarchy, otherwise they would be classified in Level 3.

Plus de détails ici et sur les valorisations selon les Level 1, 2 et 3.

Donc j’ai l’impression que tout est prévu.

Dernière modification par Geronimo (18/01/2016 12h07)

Hors ligne

 

#1922 18/01/2016 11h58 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   73 

Au pire berko et lampert ont moyens de s’arranger (création d’un hedge fund, rachat prevu, ou autre) et cela m’étonnerai qu’ils n’ont pas évoquer le sujet

Hors ligne

 

#1923 18/01/2016 12h17 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Je vois que le sujet n’est pas simple et j’ai l’impression que ce risque est réel. Ce qui me retient pour renforcer.

Hors ligne

 

#1924 18/01/2016 12h37 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   35 

En même temps il devrait être facile de réfuter une quelconque valorisation à bas niveau, avec l’analyse sur la valeur de l’immobilier faite par… Berkowitz. Non?


A mon grand dam

Hors ligne

 

#1925 18/01/2016 12h57 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Facile, peut-être en théorie, mais si cela passe par une action collective, l’horizon de temps pour régler l’affaire risque d’être trop important pour certains petits actionnaires.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech