Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 13/04/2016 20h34 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

je suis nouveau sur le forum et j’aimerai savoir, si d’après vous, j’ai la possibilité d’investir dans un petit appartement locatif. Je suis de la région  toulousaine et je cherche quelque chose de facile a louer, de plus j’aimerai faire ça sans apport ou très peu et rembourser le prêt avec le loyer, est-ce possible? sachant que j’ai déjà un taux d’endettement maximum de 33% pour ma résidence principale mais que j’ai un peu d’argent de coté réservé à cela (environs 80K)
je suis au CA, je suis pacsé, 1 enfant et nos revenus sont de 43k/an

merci d’avance
Bloomin

Message édité par l’équipe de modération (14/04/2016 10h36) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : conseils, investissement, locatif

Hors ligne

 

#2 13/04/2016 21h36 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Votre sujet est très très vague, afin de vous orienter, il nous faut d’avantage d’information afin de tenter de vous orienter.
En parcourant le forum, vous allez pouvoir voir de nombreux exemple de projet qui fonctionnent. Personnellement j’aime bien aller voir la présentation de DDtee qui a de nombreuses réussites a son actif ! Sur sa présentation il présente ses différents projets. Ils peuvent vous inspirer.

Votre taux d’endettement ne vas pas vous faciliter les choses, mais ça ne rend pas pour autant les choses impossible.
Il faut savoir qu’au centre des grandes villes (les appartement les plus simple à louer), la rentabilité est souvent moins bonne.

Hors ligne

 

#3 13/04/2016 22h17 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

merci pour votre réponse Arkamoon. Je suis en train de lire le fil de discussion que vous m’avez conseillé et c’est trés interessant, il est trés fort !
Hélas, pour ma part je suis novice en la matière sad
Je ne souhaiterai pas faire 10% à 11% de renta comme lui mais si après avoir payé le crédit, les charges et les taxes il me reste un peu d’argent je serai content.
J’ai plusieurs interrogations concernant le type de bien qui serai le plus adapté a ma situation et comment aborder mon banquier pour qu’il me suive dans cet investissement.
merci de m’indiquer quels type d’informations vous auriez besoin pour mieux me conseiller…

Hors ligne

 

#4 13/04/2016 22h31 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

Bonjour et bienvenue sur ce forum.

Pour faire simple, oui vous pouvez investir dans un bien locatif, mais il va falloir vous "battre" avec le banquier. Le mieux serait peut être de voir un courtier.

Ensuite comme déjà dit, difficile de concilier rentabilité et emplacement numéro un , surtout pour un premier investissement.

Ceci dit, gardez confiance et au plaisir d’échanger avec vous (suis sur Toulouse également).

Cdt

Hors ligne

 

#5 13/04/2016 22h36 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

merci Nuts ! Vous me conseillez donc de regarder du coté de la banlieue Toulousaine comme Balma, Ramonville ou carrément plus éloigné plutôt qu’en hyper centre ?
connaitriez vous un courtier sur la région ?
Que pensez-vous des studio d’une 10m2?  Ils sont a éviter ou pas ?

Dernière modification par blooming09 (14/04/2016 06h38)

Hors ligne

 

#6 14/04/2016 08h14 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

Oui c’est sur il est très fort !

Puis je trouve son fil très intéressant du fait qu’il a testé plusieurs choses, chacun de ses investissements est vraiment différent.

Je ne pense pas qu’il y ai un bien qui soit plus adapté qu’un autre, il faut juste savoir en fonction de vos disponibilités qu’un bien avec une plus petite surface est plus sujet a un gros turnover. Je pense que pour une première expérience et avec peu de connaissance vous devriez commencer petit.
Afin de tester les différents bien que vous pouvez regarder, le site rendement locatif est un excellent indicateur pour commencer.

Les petites surface comme 10m², je me méfierais à votre place pour deux raisons : 
- Encadrement des loyers, pour le moment ça ne concerne que Paris, mais c’est quelque chose qu’il faut envisager !
- Le risque que le logement ne soit plus considéré comme logement. Les exigences a ce niveau ne cessent d’augmenter

Pour le courtier je ne peux que vous conseiller d’en prendre un, au début je me suis dis que j’allais voir avec ma banque pour plus de rapidité, la première expérience a été une catastrophe avec eux, entre incompétence, et stupidité… Je vais peut être perdre mon premier bien alors qu’il est sous compromis a cause d’eux..
Par contre je ne les connais pas dans votre region.

Pour votre recherche, je vous conseille de beaucoup regarder les annonces qui paraissent, et si un bien vous parai intéressant d’aller le visiter, cela vous fera de l’expérience, et vous serrez plus à même de savoir ce qui vous intéresse ou non !

Etes vous prêt a faire des travaux vous même? Avez vous de l’expérience dans les travaux?

Hors ligne

 

#7 14/04/2016 09h30 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   84 

arkamoon a écrit :

Pour le courtier je ne peux que vous conseiller d’en prendre un, au début je me suis dis que j’allais voir avec ma banque pour plus de rapidité, la première expérience a été une catastrophe avec eux, entre incompétence, et stupidité…

Ce qui est bien c’est que nous avons chacun des expériences différentes.
ce qu’arkamoon décrit avec sa banque, je l’ai vécu avec les courtiers.
En 3 essais :
- l’un n’a rien trouvé d’intéressant (taux supérieur de 0,5% aux contacts que j’avais)
- L’autre, ainsi que la banque sélectionné ont refusé d’éclaircir la clause de domiciliation de revenu. (pour moi un revenu c’est très large comme notion, surtout avec des dividendes et des SCPI domicilié ailleurs)
- Le 3ème m’a envoyé dans une banque que je connaissais déjà. Sauf que je n’ai pas le profil cible de l’agence (pas assez pigeon, pas assez riche), donc il n’ont pas fait le moindre effort. Après mon retour, plus aucun contact

Sur mes 4 investissements, 2 fois ce sont les agences qui m’ont conseillés une banque du coin qui finançait bien à des taux intéressants, une fois ce fut une banque en ligne, la 4ème un conseiller qui nous avait perdu 6ans plus tôt pour un problème de financement de crédit.

Donc je vous conseille : un courtier pour faire la marché large.
Votre banque, et une banque clé du moment (via l’agence, des connaissances, …)

arkamoon a écrit :

Pour votre recherche, je vous conseille de beaucoup regarder les annonces qui paraissent, et si un bien vous parai intéressant d’aller le visiter, cela vous fera de l’expérience, et vous serrez plus à même de savoir ce qui vous intéresse ou non !

Je confirme, vous devez visiter, visiter, vous renseigner, en gros bien connaitre le marché local.
Et aussi vous renseigner sur le marché locatif, car entre l’agent qui vous vend un loyer de 500€, mais vous fait une attestation de valeur locative (demandé par la banque) à 350€, ça fait une différence. (j’ai déjà eut le coup).

Hors ligne

 

#8 14/04/2016 11h49 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
vous êtes endetté à 33% mais il existe une deuxième variable que les banques (pas toutes malheureusement, à vous de chercher quand vous aurez trouver votre projet wink ) prennent en compte. Votre reste à vivre tout les mois qui peut vous permettre de dépasser ce taux des 33%.


Soyez craintifs quand les autres sont avides et avides quand les autres sont craintifs

Hors ligne

 

#9 14/04/2016 13h10 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   342 

Bonjour,

pour rembourser le prêt avec le loyer (charges et fiscalité déduite), et pour un prêt sur 20 ans, en gros, il faut 10 à 12 % de rentabilité brute. Ca dépend bien sûr des conditions, de la fiscalité etc., mais l’ordre de grandeur, c’est ça. Or, c’est clair qu’on ne trouve pas cela facilement à Toulouse.

Les pistes, vous les trouverez en lisant le forum :
- chercher un bien défraîchi, avec travaux
- négocier le prix comme un cochon (quitte à rater l’achat si le vendeur refuse)
- économiser sur les travaux, en en faisant une partie soi-même ; pour les artisans, mettre en concurrence et négocier ferme.
- louer en meublé à l’année, ou mieux, en saisonnier (mais c’est prenant).
- gérer en direct avec une caution solidaire (car agence + garantie de loyers = 10 à 12 % des loyers bouffés).

Pour la localisation, vous pouvez vous éloigner de Toulouse mais en gardant l’attractivité de Toulouse, c’est à dire le long des routes et des voies ferrées qui permettent à au moins l’un des membres du foyer de venir travailler à Toulouse. Pas plus de 30 km, sinon, que ça soit pour les travaux ou pour la gestion, vous allez vous épuiser en déplacements.
Attention quand même aux quartiers les plus déshérités (c’est tentant car c’est 2 fois moins cher que les autres), d’une part vous avez la concurrence des bailleurs sociaux qui ne louent pas cher, et d’autre part les problèmes de non paiement de loyers, voire d’impossibilité pure et simple de les recouvrer, sont quand même plus probables. Dans un tel quartier, j’ai dans mon entourage plusieurs histoires d’horreur : 2 ans sans loyers, et quand le propriétaire récupère enfin le logement, TOUT est refaire (y compris la porte d’entrée !).

Mais, bien franchement, l’immobilier facile qui s’auto-finance dans une grande ville, ça n’existe pas. On peut finir par trouver une bonne rentabilité, mais ça n’a rien de facile. Il faut rechercher de façon acharnée, se renseigner encore et toujours, etc. La seule chose facile, c’est le studio ou le F1 du bon père de famille, genre "on le loue et plus tard il servira aux enfants quand ils feront leurs études". Ca, ça se trouve sous les sabots d’un cheval, mais ça rapporte entre 3 et 5 % bruts. C’est très recherché, donc c’est vendu trop cher. Et en plus, les programmes Pinel sont en train d’amener un excès d’offre à Toulouse (comme ailleurs) sur ce type de biens.

Pour le taux d’endettement, la banque peut accepter (mais pas toutes) de prendre en compte 70 % des revenus locatifs bruts du bien à acheter. Ca augmente un peu vos revenus annuels, mais pas beaucoup. L’idéal, c’est quand la banque accepte d’analyser l’auto-financement du bien de façon indépendante (c’est à dire : "si 70 % loyers > mensualité, c’est ok"), mais c’est rare.
Une autre piste, c’est de renégocier le prêt de votre RP pour en abaisser la mensualité.
Une dernière piste, c’est de faire du locatif dans votre RP ! Louer une chambre chez l’habitant ; ou bien louer carrément votre maison pendant 1 mois en été pendant que vous partez vous-même en vacances, voire aussi un WE ou une semaine de temps en temps.

Dernière modification par Bernard2K (14/04/2016 14h50)

En ligne

 

#10 14/04/2016 20h35 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

arkamoon a écrit :

Les petites surface comme 10m², je me méfierais à votre place pour deux raisons : 
- Encadrement des loyers, pour le moment ça ne concerne que Paris, mais c’est quelque chose qu’il faut envisager !
- Le risque que le logement ne soit plus considéré comme logement. Les exigences a ce niveau ne cessent d’augmenter

Etes vous prêt a faire des travaux vous même? Avez vous de l’expérience dans les travaux?

Pour les petites surfaces il serai plus intéressant peut être que je me tourne vers du 20m2 pour commencer ?
Je suis prêt a faire des petit travaux comme la peinture, le sol mais pas ce qui touche a l’elec ou la plomberie etc…

83julien a écrit :

Bonjour,
vous êtes endetté à 33% mais il existe une deuxième variable que les banques (pas toutes malheureusement, à vous de chercher quand vous aurez trouver votre projet wink ) prennent en compte. Votre reste à vivre tout les mois qui peut vous permettre de dépasser ce taux des 33%.

Et même en ayant de l’argent de coté que ma banque pourrai utilisé lorsque l’appartement ne sera pas loué pour payer le pret il pourrai quand meme me refuser le pret a cause de se taux d’endettement ?

gunday a écrit :

Donc je vous conseille : un courtier pour faire la marché large.
Votre banque, et une banque clé du moment (via l’agence, des connaissances, …)

Merci Gunday

Bernard2K a écrit :

Or, c’est clair qu’on ne trouve pas cela facilement à Toulouse.

Bonjour, vous êtes de Toulouse? Merci beaucoup pour votre message et toutes ces précisions.

Bernard2K a écrit :

Une autre piste, c’est de renégocier le prêt de votre RP pour en abaisser la mensualité.

Pour ma RP mon pret date de deux ans a un taux de 3.25 sur 25  ans je ne sais pas si avec les frais de dossier, IRA je pourrai etre rentable ?

Dernière modification par blooming09 (14/04/2016 20h42)

Hors ligne

 

#11 14/04/2016 22h52 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

La banque peut en effet mais c’est pour cela qu’il est bon de faire le tour des banques ou de passer par un courtier comme certains vous l’ont conseillé. Après si votre projet est bon, il n’y a pas de raison de ne pas trouver la bonne banque. De plus, il est sûr que l’épargne de coté est un argument supplémentaire pour montrer labonne gestion de vos comptes et leur montrer que vous avez un très bon matelas de sécurité en cas de coup dur.


Soyez craintifs quand les autres sont avides et avides quand les autres sont craintifs

Hors ligne

 

#12 15/04/2016 07h18 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   342 

Effectivement, si vous êtes déjà sur 25 ans et à un taux relativement bas, ce n’est probablement pas intéressant de renégocier le prêt.

En ligne

 

#13 15/04/2016 07h52 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

oui c’est ce que je pensais…
J’ai vu une annonce ou une agence vends un appart LMNP et garantie le loyer même quand il n’est pas loué. Cela semble sécure mais qu’en est-il réellement et est-il possible d’augmenter le loyer et d’avoir une bonne renta avec ce système ?

Hors ligne

 

#14 15/04/2016 08h09 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   342 

Comment voulez-vous qu’on donne un avis à partir de si peu d’informations ? Quel type de bien, où, à quel prix, qui commercialise ?

En ligne

 

#15 15/04/2016 08h13 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

Ce genre de système (si je ne fais pas d’erreur sur ce dont vous parlez) est un système ou le loyer garanti est très bas, donc oui c’est très sécure, mais oui la rentabilité est inexistante…

Il est certain que mettre votre argent sur une AV chez la banque qui vous prête est un bon argument pour les convaincre, je connais quelqu’un qui a obtenu un taux très bas avec ce genre de montage.

Hors ligne

 

#16 15/04/2016 08h23 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

arkamoon a écrit :

Ce genre de système (si je ne fais pas d’erreur sur ce dont vous parlez) est un système ou le loyer garanti est très bas, donc oui c’est très sécure, mais oui la rentabilité est inexistante…

Il est certain que mettre votre argent sur une AV chez la banque qui vous prête est un bon argument pour les convaincre, je connais quelqu’un qui a obtenu un taux très bas avec ce genre de montage.

merci arkamoon

Hors ligne

 

#17 15/04/2016 08h54 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   84 

blooming09 a écrit :

Bernard2K a écrit :

Une autre piste, c’est de renégocier le prêt de votre RP pour en abaisser la mensualité.

Pour ma RP mon pret date de deux ans a un taux de 3.25 sur 25  ans je ne sais pas si avec les frais de dossier, IRA je pourrai etre rentable ?

Essayez peut être de le renégocier ou de vous le faire racheter.
Par contre ne voyez pas que votre banque.
Avez vous essayé les banques en ligne ? Ils ont de très bons taux!

D’après meilleur taux, sur 25ans, un bon taux est de 2,32, un excellente de 1,56%.

En partant du principe que vous payez 1.200€ d’échéance (un tiers de vos revenus).
A vue de nez, il vous reste 235k à rembourser.
Si je prend le calculateur de mon site préféré, je tombe sur une possibilité de passer à 1200€ de mensualité sur 20 ans.
Donc de gagner 2 années de prêt, et d’économiser prêt de 50k d’intérêt.
En quelques rendez vous, vous pouvez économiser l’équivalent d’un an de votre salaire, pas négligeable.

Donc oui pour diminuer le prêt de 2 ans, c’est à tenter!

Une remarque quand même, les informations que je vous donne sont indépendantes de votre dossier.
Je vous conseillerai de renégocier votre prêt avant de prendre un prêt locatif, ça sera plus simple à faire. (moins de paperasse à fournir à la banque)

Hors ligne

 

#18 15/04/2016 09h47 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   67 

A mon tour de m’immiscer dans la file

Assurance
Personne n’en a parlé mais c’est un point non négligeable.
Ne vous contentez JAMAIS de l’assurance proposée par votre banque.

Demandez à votre courtier ( si si!   il vous en faut un et un bon si possible ) de vous chercher aussi un assureur.
La différence est parfois ahurissante
Pour mon fils de 36 ans
assurance "de groupe" sur 15 ans BNP avec le prêt = 0,26% par an sur le montant du prêt
assurance sur 15 ans par CARDIF filiale 100% BNP = 0,12% par an sur le montant du prêt
assurance sur 15 ans par le courtier  = 0,09% par an sur le montant du prêt

Le plus étrange c’est que les garanties sont quasiment identiques.

0,26%-0,09% = une différence de 0,17% l’an sur 15 ans et 200 000 euros  représente 5 100 euros versés en pure perte.


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne

 

#19 15/04/2016 10h01 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   84 

CyberPapy a écrit :

Assurance
Personne n’en a parlé mais c’est un point non négligeable.
Ne vous contentez JAMAIS de l’assurance proposée par votre banque.

En sachant, qu’il est maintenant possible de la changer dans l’année suivant l’obtention du crédit immo.
Ceci depuis la loi Hamon.
Donc une possibilité : pendre l’assurance groupe pour avoir un bon taux de crédit, et dans l’année qui suit, changer d’assurance emprunteur.
Au passage, les banques en lignes font déjà une sous traitance de l’assurance.

Hors ligne

 

#20 15/04/2016 10h03 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

merci du conseil Cyberpapy, je paye actuellement 62e d’assurance + 813e de pret nous arrivons a 875/mois.Pour Gunday,  Il reste environs 159k euros a rembourser

Hors ligne

 

#21 15/04/2016 11h16 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

Ma participation :

Concernant votre résidence principale : vous devriez voir un courtier et votre banque pour renégocier.
En effet, les taux ont tellement baissé que nous sommes passés de 2,65% sur 20 ans à 1,70% sur 18 ans alors que nous avions déjà renégocié il y a tout juste 1 an (mars 2015) => gain de 10 mois et 100 € / mois.

Pour votre premier investissement, je vous préconise une surface de type studio entre 18 et 30 m² afin d’obtenir plus de rentabilité (un studio se loue plus cher qu’un T2 ou T3, proportionnellement au m²), de vous faire la main avec un crédit moindre et pour pouvoir ensuite continuer vos investissements.

Louez en meublé propose les avantages suivants :
- +15/+25% de loyer par rapport à du non meublé (donc loyer qui couvre le crédit si vous achetez à bon prix),
- en général c’est une cible étudiante qui recherche ce type de petites surfaces, sans se prendre la tête, donc en meublé pour simplement déposer leurs bagages,
- une fiscalité très intéressante en LMNP afin de limiter, voir d’annuler toutes impositions pendant des années (sauf en cas de réformes de l’état…).

Par contre, trouver une bonne opportunité d’achat peut prendre du temps car les vendeurs sont gourmands sur les petites surfaces (en connaissance de la rentabilité possible).

Un bien avec quelques travaux peut également vous permettre de mieux négocier auprès du vendeur car les travaux effrayent de nombreux acheteurs.

Bonne recherche et, surtout, soyez patient afin de trouver le bon bien.

Hors ligne

 

#22 15/04/2016 11h59 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   342 

Comme l’ont montré les intervenants précédents, renégocier le prêt pourrait permettre de faire de substantielles économies (en tenant compte quand même du montant de l’IRA).

Le problème reste que ça ne va pas abaisser de façon notable la mensualité, pour abaisser le taux d’endettement, pour retrouver une capacité à emprunter. Pour cela, il faudrait allonger la durée du prêt ; or il va être difficile d’emprunter sur une très longue durée à taux intéressant. Quand je disais "pas intéressant" de renégocier le prêt, j’ai sans doute été trop expéditif. Je ne voulais pas dire que ce n’est pas intéressant en valeur absolue ; je voulais dire que ça ne permettrait sans doute pas de retrouver une capacité d’emprunt.

A propos de capacité d’emprunt, je suis étonné que vous disiez avoir un taux d’endettement de 33 %, alors que vous remboursez 870 € par mois, avez 43 k€ de revenus annuels soit 3580 € par mois. Comment faites-vous votre calcul de taux d’endettement ?

Vous n’êtes peut-être pas à 33 % de taux d’endettement et avez donc peut-être d’ores et déjà une capacité d’emprunt supplémentaire qui serait suffisante pour votre projet d’investissement immobilier locatif.

Il faudrait donc commencer par établir précisément votre taux d’endettement actuel.

Dernière modification par Bernard2K (15/04/2016 12h04)

En ligne

 

#23 15/04/2016 12h36 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

Mttc a écrit :

Bonne recherche et, surtout, soyez patient afin de trouver le bon bien.

Merci de votre participation et de vos conseils, vous m’avez convaincu de chercher un bon courtier dès que possible ! D’ailleurs si certains en connaissent dans la région toulousaine, ça m’intéresse !

Bernard2K a écrit :

A propos de capacité d’emprunt, je suis étonné que vous disiez avoir un taux d’endettement de 33 %, alors que vous remboursez 870 € par mois, avez 43 k€ de revenus annuels soit 3580 € par mois. Comment faites-vous votre calcul de taux d’endettement ?

Il est vrai que nos salaires ont augmenté, notamment celui de ma compagne qui a eu une promotion et qui doit gagner 200e de plus par mois… Cela ouvre de nouvelles perspectives, merci Bernard !

Hors ligne

 

#24 15/04/2016 13h36 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   84 

blooming09 a écrit :

merci du conseil Cyberpapy, je paye actuellement 62e d’assurance + 813e de pret nous arrivons a 875/mois.Pour Gunday,  Il reste environs 159k euros a rembourser

Sur le même simulateur : 159k sur 19 ans, 866€ d’échéance dont 47 d’assurance.
L’assurance est plutôt cher sur leur site, mais proche de la réalité bancaire.
Donc en fait, pour une échéance similaire, vous pourriez gagner 3/4 ans de crédit.

Essayez de prospecter un peu, ça ne coute rien, et vous pourriez économiser 40/50k d’intérêts, tout en liquidant plus rapidement votre crédit!


@Mttc, le gros intérêt en meublé est la fiscalité, les prix ne sont pas plus élevés dans toutes les zones.

@Bernard2K, je m’était fait la même réflexion sur le 33% d’endettement, c’est d’ailleurs pour cela que j’étais parti sur une échéance bien plus élevé!

Après, il y a 2 options :
- conserver cette capacité d’emprunt pour du locatif : simple mais efficace
- Aller au maximum de la capacité d’emprunt pour la RP en réduisant le crédit à 12/13 ans. Et faire un locatif par dessus. Plus compliqué pour l’emprunt, mais c’est possible avec un bon dossier, et un peu de patrimoine, tel une RP où il reste plus que 12 ans de crédit! wink

Les 2 solutions ont leurs atouts et leurs inconvénients.
Personnellement je préconise toujours de liquider l’emprunt RP, mais c’est à voir en fonction de chaque situation et des préférences de chacun.

Hors ligne

 

#25 15/04/2016 14h00 → Blooming091 : étude de cas immobilier (1er investissement locatif) (conseils, investissement, locatif)

Membre
Réputation :   

c’est vrai que c’est intéressant ! j’espère ne pas avoir trop d’ira… j’ai vu qu’elle ne pouvez pas dépasser 3% du montant restant a rembourser ? Certaines banques proposent-elles de payer ces frais?
J’ai fais une demande de rachat de crédit sur empruntis.fr, il vont me rappeler, je verrai ce qu’ils me disent pour commencer…

Dernière modification par blooming09 (15/04/2016 14h03)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech