Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Newsletter boursière #39

Les marchés boursiers ont-il une utilité ?

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3374 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 




S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3374 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



 

5 commentaires

1) loulou
13/10/2012
Le fameux gfn 133, je suis également passé entre les mains de la division finance du CNAM, nous avons des points commun :-)
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
13/10/2012
En effet ! :-)

Par contre, je ne suis pas convaincu du tout que cette UV est un quelconque intérêt sur le sujet qui nous intéresse (investir en actions).

D'ailleurs, certains indices me laissent penser que le prof n'a jamais acheté une action de sa vie... Il semblait ne pas être au courant du détachement du dividende et confond compte courant et compte-titre...

Enfin, ce ne sera pas la première fois que dans le système scolaire français je vois des profs bons en théorie mais n'ayant jamais pratiqués.
3) Loulou
13/10/2012
Quel est le nom de votre prof ? il a peut etre changé depuis 2007 ! moi j'étais assez satisfait de ses cours. j'ai également entre autre validé gfn 134 ! très intéressant
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
13/10/2012
Ca n'a pas trop d'intérêt d'en discuter. ;-)

Je suis impatient aussi de la gfn 134 et surtout gfn 105.

Bon week-end !
5) Derival
15/10/2012
Je pense qu'il y a quelques autres arguments qui justifient pleinement l'existence des marchés actions.

Le capital est une monnaie d'échange, une société peut prendre le contrôle d'une autre (cotée ou non) par échange d'actions.

Pour les acheteurs, ceux-ci peuvent limiter la part de capital qu'ils cèdent si le cours de leurs actions est soutenu. Qui plus est, c'est d'autant moins de cash à sortir ou de dette à lever !

Pour les vendeurs, se faire rémunérer par des titres qui ont un bon parcours boursier les encouragent à réaliser la transaction !

Une société qui a des ambitions a toujours de bonnes raisons de soutenir son cours de Bourse, pas seulement quand elle s'introduit sur le marché ou fait une augmentation de capital.

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.