Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 31/05/2016 21h23 → Investir dans un T2 avec la loi Pinel... (loi pinel)

Membre
Réputation :   

Il y a quelque chose que je ne comprend pas avec le Pinel.
Si j’achete un pinel, je vais avoir une reduction d’impots. Mais, en meme temps cet investissement me genere des revenus fonciers et donc des impots fonciers.
Du coup avec mes calculs, les impots economisés reviennent en impots fonciers (30% + csg). Du coup ca n’efface pas mes impots.
Il y a un truc que je zappe ?

Hors ligne

 

#27 01/06/2016 11h53 → Investir dans un T2 avec la loi Pinel... (loi pinel)

Membre
Réputation :   119 

@nogelan
Vous n’avez pas totalement tort :

D’abord, pour tempérer un peu, pour payer l’équivalent de la réduction pendant la phase Pinel en impôts fonciers, il vous faut un rendement de 2%/(30+15.5%) = 4.4% + éléments déductibles (intérets d’emprunts, taxe foncière) qui doivent faire 2%,  soit au total un rendement de + de 6% ce qui est rare sur les Pinels (en tout cas via promoteurs, en faisant construire vous-même c’est différent)

Mais ensuite pour vous rejoindre :
  - Malgré ce que j’ai tempéré ci-dessous, vous avez raison : vous vous recréez des impôts fonciers. C’est pourquoi le Scellier dans sa version intermédiaire était infiniment plus puissant que le Pinel, car il permettait (comme pour du Borloo ancien) d’abattre 30% des loyers.
  - Dés que la période Pinel est finie, vous n’avez plus de réduction, de nouveaux impôts fonciers, et un rendement plutôt faible. D’où normalement l’intérêt de revendre et refaire une opération similaire. Encore faut-il pouvoir revendre au prix d’achat un bien désormais ancien et sans avantage fiscal associé…

Dernière modification par julien (01/06/2016 11h56)

Hors ligne

 

#28 01/06/2016 14h27 → Investir dans un T2 avec la loi Pinel... (loi pinel)

Membre
Réputation :   337 

Forcément, un investissement locatif génère des revenus, et qui dit revenus dit impôts.

Donc, vous avez d’un côté une réduction d’impôts, et de l’autre des impôts supplémentaires sur le revenu foncier. La plupart du temps, l’imposition sur le revenu foncier supplémentaire est quand même plus faible que la réduction d’impôts, donc on baisse les impôts, au global.

Dans un investissement défiscalisant, il ne s’agit pas d’appuyer sur un bouton pour faire baisser ses impôts. N’oubliez le premier terme de l’expression : investissement. Il s’agit avant tout d’investir, et de plus, d’avoir une carotte fiscale au passage.

Donc, ce qu’on y gagne, en plus de la carotte fiscale, c’est de devenir propriétaire d’un bien immobilier supplémentaire, au fur et à mesure qu’on le désendette. A supposer qu’on soit parti sur 12 ans de Pinel et 20 ans d’emprunt, au bout de 12 ans on est propriétaire en net de 12/20e du bien immobilier (bon, avec quelques approximations dans ce calcul). On a donc investi dans la pierre, et ça, c’est bien, nous dit la sagesse populaire ! wink

Cela étant dit, je ne préconise absolument pas le Pinel, qui est très peu intéressant, comme cela a été dit et écrit sur ce forum de longue date.

Dernière modification par Bernard2K (01/06/2016 14h32)

Hors ligne

 

#29 02/06/2016 11h14 → Investir dans un T2 avec la loi Pinel... (loi pinel)

Membre
Réputation :   

Tout a été évoqué. trouver un pinel via des prometteurs, c’est 99% du temps une opération immobilière inintéressante.


Parrainage LINXEA, n'hésitez pas à me contacter.

Hors ligne

 

#30 02/06/2016 12h21 → Investir dans un T2 avec la loi Pinel... (loi pinel)

Membre
Réputation :   

Vous avez la possibilité d’utiliser le dispositif Pinel dans l’ancien, mais là, il va falloir se retrousser les manches, ce n’est plus du "clé en main".

En ligne

 

#31 02/06/2016 12h42 → Investir dans un T2 avec la loi Pinel... (loi pinel)

Membre
Réputation :   16 

Bernard2K a écrit :

Donc, vous avez d’un côté une réduction d’impôts, et de l’autre des impôts supplémentaires sur le revenu foncier. La plupart du temps, l’imposition sur le revenu foncier supplémentaire est quand même plus faible que la réduction d’impôts, donc on baisse les impôts, au global.

Je confirme les propos de Bernard2K.

Je viens de valider ma déclaration de revenus (dont le T3 en scellier de mon mari). Autant il y a peu de charges à déduire car le logement est encore assez neuf (résidence livrée début 2013), autant la ligne intérêts d’emprunt fait largement baisser sa ligne de bénéfice.

Le hic de cet achat c’est surtout le prix du bien. Il est tellement cher à l’achat que le loyer ne couvre pas du tout la mensualité ! Et je ne parle donc pas des charges et taxes à mettre de côté pour payer les factures trimestrielles…

Donc la défiscalisation pourquoi pas mais il faut aussi compter ce que l’on doit sortir tous les mois car "gagner" 2000 euros sur ses impôts pendant 9 ans tout en comblant un déficit mensuel de 500 euros sur X années (le temps du crédit) je n’en vois pas l’intérêt. Oui il enrichi son patrimoine immobilier mais il aurait probablement fait une meilleure affaire en achetant un bien convenable dans l’ancien.

Il s’agissait d’un achat affectif (il y loge de la famille) et il a été attiré par l’appel de la défiscalisation mais ce n’était peut-être pas un choix judicieux à ce moment-là. Le monde de l’immobilier ne l’intéresse pas et ce sera très probablement son seul achat immobilier (hormis la future RP et encore…). Il veut même revendre après les 9 ans (si la famille quitte l’appartement pour plus grand bien entendu).

Il est donc important de calculer la trésorerie mensuelle à sortir en parallèle de la défiscalisation. Car si on y réfléchi bien, ce que vous "économisez" sur les impôts, vous devez les sortir chaque mois pour combler cette trésorerie négative. Alors oui, c’est la fête pendant 9 ans encore que le train de vie ne change pas voir diminue quand même car la défiscalisation ne permet pas de combler totalement ce cash flow négatif.
Il est important de réfléchir à la suite de la gestion du patrimoine très rapidement pour ne pas se faire avoir par les chiffres !


Parrainage possible de ma part chez : Boursorama (80€) et Bourse direct (50€)

Hors ligne

 

#32 02/06/2016 14h16 → Investir dans un T2 avec la loi Pinel... (loi pinel)

Membre
Réputation :   337 

La fiscalité des revenus fonciers et le cashflow sont deux choses très différentes :

- le raisonnement des impôts est : revenus fonciers -> imposition. La façon dont vous avez acquis le bien importe peu aux impôts. Pour ce qui est de prendre en compte le mode d’acquisition, ils veulent bien déduire en charges les intérêts de l’emprunt, mais c’est tout. La valeur du bien n’importe pas sur cette imposition : c’est un impôt sur les revenus fonciers, pas sur le patrimoine (même s’il y a d’autres impôts sur le patrimoine : TF, ISF ; mais là on parle des revenus fonciers).
- le cashflow, lui dépend du remboursement mensuel, donc il dépend beaucoup de la façon dont on a acquis le bien. Evidemment, si on a acquis le bien par une donation, ou en l’achetant cash, ou en l’achetant grâce à un emprunt sur 10 ans, ou sur 20 ans, ou sur 50 ans, on n’aura pas le même cashflow. Le prix payé joue aussi, bien sûr : pour une même durée de remboursement et un même loyer, on n’aura pas le même cashflow si on a payé le bien 100 k€ ou 200 k€.
Mais cet aspect cahsflow ne joue pas de rôle dans l’imposition des revenus fonciers. On ne peut pas apitoyer les impôts en leur parlant du cashflow négatif, dû au remboursement de l’emprunt.

Vous avez parfaitement raison d’alerter sur le cashflow négatif des biens immobiliers "défiscalisants", cashflow négatif qui vient surtout du fait qu’ils ont été achetés trop chers ; mais comme nogelan ne posait la question que sur le mécanisme de l’imposition, je n’avais répondu que sur l’imposition, pas sur le cashflow.

Si on veut pousser le raisonnement jusqu’à la caricature pour bien montrer le découplage entre l’approche imposition et l’approche cashflow : on peut imaginer un appartement bien cher, défiscalisant, mais à revenu nul.
- pour ce qui est de l’imposition, c’est le top : on bénéficie de l’incitation fiscale qui baisse nos impôts, et on n’ajoute pas de méchant revenu foncier qui viendrait augmenter nos impôts. Effet fiscal optimum !
- Niveau cashflow : c’est la catastrophe : cet appartement coûte cher en charges et en remboursement d’emprunt, mais il ne rapporte pas un copeck !

Avec ce raisonnement caricatural, on voit bien qu’il est trompeur de ne raisonner que sur la fiscalité.

Un investissement doit apporter du rendement… et une relative sécurité de conservation du capital. Les investissements type Pinel ou Scellier sont presque toujours déficients sur le premier critère (rendement bas)… et souvent sur le second critère également (payés trop chers à l’achat, on va souvent perdre de l’argent si on les revend).

La fiscalité ne devrait être que la cerise sur le gâteau, pour des investissements qui remplissent, avant tout, les critères sur le rendement et sur le capital !

Dernière modification par Bernard2K (02/06/2016 14h42)

Hors ligne

 

#33 02/06/2016 17h48 → Investir dans un T2 avec la loi Pinel... (loi pinel)

Membre
Réputation :   16 

Effectivement la question portait sur la fiscalité mais j’en ai profité pour donner mon ressenti et en ajouter une petie couche sur le cash flow que je trouve important également.
Les impôts ne vont pas s’émouvoir de notre trésorerie, c’est donc pour cette raison qu’il vaut mieux réaliser des petits calculs avant l’achat.

Je repars sur mes lectures smile


Parrainage possible de ma part chez : Boursorama (80€) et Bourse direct (50€)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech