Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 11/05/2014 15h45 → Déficit foncier : comment optimiser le déficit foncier ? (deficit foncier, investissement immobilier)

Membre
Réputation :   

Bonjour.

En faisant une recherche sur le forum et sur internet j’ai trouvé pas mal de matière intéressante mais je n’ai pas pu répondre intégralement à ma question.

En finançant des travaux dans un appartement que je possède en investissement locatif, j’ai créé du déficit foncier. J’ai opté à cette occasion pour le régime réel
Etant donné que l’appartement n’a pas été loué toute l’année à cause des dit travaux, l’impact des revenus fonciers sur ma déclaration d’impôt serait faible (hors déficit).

Le déficit foncier dépasse le plafond de 10700€.

Ma question est la suivante :

Suis-je obligé d’imputer l’intégralité de la somme ou puis-je imputer qu’une partie de déficit calculée judicieusement et garder le reste pour les années suivantes.

Par exemple : si mon déficit est de 13700€ (chiffres fictifs), je souhaiterai par exemple imputer 6000€ (case 4BC) et laisser 7700€ (case 4BB).
Au lieu d’imputer 10700€ case 4BC) et conserver 3000€ (case 4BB).

Est-ce possible?

Merci pour votre indulgence si j’ai posé une question triviale.

Mots-clés : deficit foncier, investissement immobilier


Parrain Boursorama et Binck, me contacter par message privé.

Hors ligne

 

#2 11/05/2014 16h51 → Déficit foncier : comment optimiser le déficit foncier ? (deficit foncier, investissement immobilier)

Membre
Réputation :   127 

A mon avis non.
Vous declarez un déficit de 13700€.

Imputation du max sur vos revenus 2013 dans la limite de 10700.
3000€ en report sur max 6 ans sauf les intérêts d’emprunt qui s’étendent sur 10. Mais je suppose que dès l’année prochaine vous allez absorber le relicat.

Quand le déficit dépasse 10700 €, il faut vérifier que les revenus sont > intérêts d’emprunt. Il y a "subtilité " a cela. Dans la déclaration ce sont des cases spécifiques.

Lire ceci RFPI - Revenus fonciers - RÀ¨gles d’imputation des déficits -  (immeubles ordinaires) (lignes 80 & 100)

Hors ligne

 

#3 11/05/2014 17h19 → Déficit foncier : comment optimiser le déficit foncier ? (deficit foncier, investissement immobilier)

Membre
Réputation :   

Bonjour.

Merci pour votre réponse. Les intérêts sont bien inférieur aux revenus.


Parrain Boursorama et Binck, me contacter par message privé.

Hors ligne

 

#4 11/05/2014 17h41 → Déficit foncier : comment optimiser le déficit foncier ? (deficit foncier, investissement immobilier)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour,
Le réponse est dans la notice de la déclaration 2044 :

Remarque : l’imputation des déficits fonciers sur le revenu global n’est pas optionnelle. Elle s’applique automatiquement dès lors qu’un déficit est dégagé ligne 420.


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#5 11/05/2014 18h58 → Déficit foncier : comment optimiser le déficit foncier ? (deficit foncier, investissement immobilier)

Modérateur
Réputation :   1083 

Vous devriez lire les explications de la "notice pour remplir la déclaration n°2044" (sur les points 434 à 441, page 8), que vous trouverez avec www.google.com/search?q=notice+2044.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#6 11/05/2014 19h13 → Déficit foncier : comment optimiser le déficit foncier ? (deficit foncier, investissement immobilier)

Membre
Réputation :   127 

ploule a écrit :

Bonjour.

Merci pour votre réponse. Les intérêts sont bien inférieur aux revenus.

Ne vous pré occupez pas. La déclaration vous fait préciser les intérêts. Le calcul se fait automatiquement.
Attention a spliter bien vos mensualités de prêt pour séparer l’assurance a comptabiliser dans les charges.

En gros vous allez toujours imputer 10700€ , mais les 3000€ restant une partie (issue des charges) est reportable sur 6 ans, le reste sur 10.

Ce serait bien que vous détaillez ici, par exemple, revenus / charges / intérêts pour 2013 et la projection 2014.

Hors ligne

 

#7 04/12/2014 15h22 → Déficit foncier : comment optimiser le déficit foncier ? (deficit foncier, investissement immobilier)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,
J’ai découvert ce forum très agréable et étant en train de réaliser ma première opération dans l’investissement locatif, je me pose certaines questions…

- Les aides de l’ANAH pour la location intermédiaire semble difficile à obtenir. J’ai un rendez-vous avec leurs services bientôt et j’aurais voulu savoir sur quel levier je pouvais appuyer pour les faire accepter un prix décent à un investisseur ?

- Le déficit foncier permet de retirer 10700 € des revenus imposables autres que foncier, la première année. Après la déduction s’effectue que sur les revenus fonciers.
Pour mon opération, je peux étaler mes travaux sur 2014 et 2015. Puis-je payer une partie des travaux en 2014, déduire de mes autres revenus un certain montant, puis payer le solde en 2015 pour déduire à nouveau de mes autres revenus un certain montant ?

Mes revenus sont aux alentours de 35000 € donc TMI de 30%, cela en vaut-il le coup ? Est-il préférable de le laisser défiscaliser mes loyers et ainsi diminuer les prélèvements sociaux ?

Merci d’avance pour les réponses,

Jack

Hors ligne

 

#8 01/02/2016 22h38 → Déficit foncier : comment optimiser le déficit foncier ? (deficit foncier, investissement immobilier)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Une question sur le reliquat de déficit foncier en cas de revente. Je vais essayer de l’illustrer via un exemple pour que ce soit plus digeste :) :

J’achète un immeuble avec beaucoup de travaux l’année N. Je bénéficie d’un déficit foncier l’année N (10700€ à amputer sur les revenus globaux de l’année N) et d’un reliquat de déficit de 8 ans (jusqu’à l’année N+9) sur les revenus fonciers.
Si je décide de vendre l’immeuble l’année N+4 (après la période des 3 ans obligatoires suivant la création du déficit), est-ce que le reliquat de déficit foncier obtenu (reliquat sur l’année N+4 à N+9 si l’immeuble n’était pas vendu) via cet investissement est perdu ou peut-il être quand même imputé sur d’autres revenus fonciers ?

Si ce n’est pas clair, n’hésitez pas :)

Hors ligne

 

#9 02/02/2016 16h31 → Déficit foncier : comment optimiser le déficit foncier ? (deficit foncier, investissement immobilier)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

J’ai trouvé la réponse à ma question sur le bofip.

Pour ceux que ça intéresse, la fraction de déficit foncier non encore imputée est perdue à la suite de la vente du bien. En revanche, cette fraction sera rajoutée au prix d’achat du bien, ce qui permettra de diminuer la plue-value taxable.

Moralité : Faire des gros travaux reste toujours un avantage, on s’y retrouve (presque) toujours smile

@+

Dernière modification par louis31 (02/02/2016 16h32)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech