Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 05/12/2012 19h43 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   

J’ai passé l’après-midi avec un entrepreneur qui a fait HEC + Harvard et qui est passé chez McKinsey (il a un poste à temps partiel dans une banque d’investissement).

Je lui ai parlé d’investissement et il m’a dit que tous les gens qu’il connait et qui sont gestionnaires de fonds placent l’argent sur des livrets A ou des emprunts d’état car ils n’y comprennent plus rien et ils jouent la sécurité.

On n’est pas entrés dans les détails du tout car notre réunion avait un autre objectif mais je voulais vous faire part de ce témoignage.

Ca me parait dingue, vous en pensez quoi ?

Mots-clés : placement marchés fou

Hors ligne

 

#2 05/12/2012 20h29 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   

Bullshit, à mon avis.

Aurélien, tu t’es remis de tes péripéties de la semaine dernière? hmm

Hors ligne

 

#3 05/12/2012 20h34 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Modérateur
Réputation :   1083 

Votre message est-il une nouvelle proposition d’explication pour les taux négatifs qu’on observe sur certains types de titres obligataire ?

Pour ma part, je préfère confier mon argent à des gestionnaires qui placent aussi leur propre argent dans leur fond, ou qui auraient beaucoup plus à perdre que moi si le placement tournait court. Je n’aimerais pas avoir à payer des "frais de gestion" à des personnes qui n’y comprennent rien, et se contenteraient de "faire fonctionner" leurs fonds, sans y croire.

Par ailleurs, une personne qui place tout son l’argent sur des livrets A ou des emprunts d’état devrait, si elle est "gestionnaire de fonds", sérieusement songer à se recycler dans une autre activité.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#4 05/12/2012 20h35 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   145 

Je pense que les bons "gestionnaires de fonds" ont des connaissances un peu plus "elargies" que le Livret A ou les obligations d’Etat.

Votre ami entrepreneur ne doit pas en connaitre beaucoup et visiblement ceux qu’ils connait sont des imposteurs.


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#5 05/12/2012 20h50 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   143 

Certains noms de formations ou d’entreprises ne sont que des masques de prestige qui ne donnent pas la valeur des personnes, mais leur prix.

C’est très superficiel tout ça.

Hors ligne

 

#6 05/12/2012 20h54 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   31 

Je sors personnellement d’une visite avec un gérant obligations convertibles et je vous prie de croire qu’il y en a qui connaisse autre chose que le livret A, clairement …

Il y a des mauvais partout, dans tous les métiers et à tous les niveaux, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a que ça …

(d’ailleurs accessoirement un "gestionnaire de fonds" ne doit pas pouvoir placer en livret A, je suppose donc que vous vouliez parler de monétaire plus généralement)

Dernière modification par Xan (05/12/2012 20h51)

Hors ligne

 

#7 05/12/2012 20h53 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   60 

Xan a écrit :

une visite avec un gérant obligations convertibles

Intéressant. Vous pourriez nous en dire un peu plus? C’est un type de gestion particulier, les convertibles je veux dire?

Hors ligne

 

#8 05/12/2012 20h59 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Administrateur
Réputation :   1309 

ReadMeImFamous a écrit :

Ca me parait dingue, vous en pensez quoi ?

Que vous propagez une rumeur + un raisonnement inductif (généralisation à partir d’exemples)…

Tout le contraire de ce que l’on s’efforce de faire sur ce forum ou seuls les faits et le raisonnement déductif ont valeur. ;-)

Par ailleurs, le monde des gérants de fonds est vaste… Cela va d’un calamiteux Olivier Delamarche à un brillant Bruce Berkowitz

Vu la nullité de certains gérants de fonds, effectivement, on ne peut que leur conseiller de placer leur économies sur des livrets A ou monétaire…

Hors ligne

 

#9 05/12/2012 21h15 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   31 

Xan a écrit :

une visite avec un gérant obligations convertibles

Intéressant. Vous pourriez nous en dire un peu plus? C’est un type de gestion particulier, les convertibles je veux dire?

Je ne vois pas grand mal à donner le nom de la maison de gestion: Meeschaert

Oui c’est un type de gestion particulier. Très rapidement et sommairement pour ceux à qui ça ne parlerait pas, les obligations convertibles sont des instruments hybrides qui se comportent initialement comme une obligation classique, mais possédant en plus une option de conversion en actions (en terme de pricing ça équivaut à une obligation classique + un call sur l’action).

En plus de demander une très bonne maîtrise sur la classe d’actifs actions ET sur la classe d’actifs obligations, ça m’a semblé requérir une très bonne compréhension macroéconomique dans le sens ou la gestion d’un fonds de ce type se décompose entre une poche de fonds de portefeuille long terme (ou on sélectionnera les convertibles pour leurs caractéristiques obligataires principalement, indépendamment de la partie action) et une poche plus courtermiste à consistance "actions" ou on recherche un sensibilité forte à la partie action des convertibles.

De part la nature des émetteurs d’obligations convertibles (on est très souvent sur des émetteurs High Yield), l’analyse en terme de risque crédit est importante et de bonnes connaissances sur les spreads de taux obligataires sont également un prérequis. Enfin c’est un marché de "petite taille" ou la liquidité joue aussi un rôle très important qui vient rajouter un facteur de risque supplémentaire aux nombreux déja présents.

En tout cas c’était très intéressant, technique et pour le coup je doute que ce monsieur ou plus généralement cette maison place en monétaire …

(accessoirement ils sont positifs sur les actions européennes et reste encore positif sur les obligations High Yield, bien que le spread se soit déjà resserré)

Hors ligne

 

#10 05/12/2012 22h29 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   

Bon vu vos réactions je pense que j’ai du mal comprendre, désolé pour le dérangement je voulais juste en avoir le coeur net :-/

@Dave: oui merci je m’en suis remis et je suis en train de travailler dessus ;-)

Hors ligne

 

#11 05/12/2012 22h55 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   554 

Désolé si je fais du contre-courant, mais je préfère voir un gestionnaire qui me dit "je ne sais pas faire parce que je ne comprends plus rien et je place donc mon argent sur un livret A" (raisonnement déductif) plutôt qu’il ne vous dise qu’il est brillant et qu’il faut lui confier votre argent.

Quelque part, je trouve que votre contact et ses gérants ont une certaine honnêteté intellectuelle. Le marché actions n’est pas hyper bas, le marché obligataire non plus : je comprends que si l’on n’est pas stock-picker, on soit perdu. D’ailleurs, il m’arrive d’avoir 50 ou 100 idées de bons investissements en actions (ex en 2009), mais aujourd’hui, je n’arrive pas à trouver 25 entreprises qui me conviennent parfaitement. Heureusement que 5 me suffisent !

Donc, désolé de ne pas être d’accord, mais je pense qu’on peut comprendre cette personne et ces gérants dont il parle.

P.S. : Je ne partage pas sa philosophie car je suis à 99% investi aujourd’hui, comme je le répète assez souvent.

En ligne

 

#12 05/12/2012 23h23 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   31 

@Sergio:

Lorsque c’est votre métier (depuis X temps, on passe pas gérant en sortant de l’école), que vous prenez des frais d’entrée (gras pour la plupart), peut être des frais de gestion et des droits de garde (re gras), etc, vous avez beau avoir l’honnêteté intellectuelle de dire que vous ne savez pas quoi faire et que vous n’y comprenez rien … Son boss aura j’espère l’honnêteté intellectuelle de lui expliquer pourquoi il va être viré demain matin, notamment parce qu’il y en a des milliers à la porte avec des idées au jour d’aujourd’hui.

Qu’entre particulier (ou même professionnels pour ceux d’entre vous qui le sont ou l’ont été) on se dise que le marché est compliqué voir même irrationnel ou autre, qu’on préfère être liquide, c’est une chose mais ça n’empêche pas qu’un professionnel dont c’est le métier n’a pas à aller se placer en monétaire au delà de ce que lui autorise son mandat. Pour certains ils peuvent se couvrir, pour d’autres ils ont des choix de classes d’actifs suffisamment large, etc. Je pense sincèrement que l’industrie se gave déjà suffisamment sans qu’en plus on vous prenne tous ces frais pour aller faire du monétaire, non? Si le client à confier ses économies pour placer en bourse, c’est bien pour assumer un certain risque? Après qu’il ait choisi le mauvais cheval (gérant), ça c’est effectivement malheureux …

Néanmoins je suis d’accord avec vous que c’est toujours mieux en terme d’honnêteté intellectuelle que d’aller crier qu’on est le meilleur pour récupérer des fees smile

Hors ligne

 

#13 05/12/2012 23h47 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   224 

Pour info un livret A c’est moins de 20k€. On ne va pas voir un gestionnaire de fonds pour placer 20k€!


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#14 06/12/2012 00h09 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   554 

Xan,

Il existe des gérants qui sortent d’école ou presque. J’en connais un de mon école d’ailleurs. De plus, je préfère avoir un Peter Lynch ou un Warren Buffett qui sort d’école qu’un gérant moyen qui a 30 ou 40 ans d’expérience. Celui qu’on m’a présenté dans ma banque privée n’en savait pas plus sur la gestion que de nombreux membres de ce forum, alors qu’il a 30 ans d’expérience. Quand on n’est pas fait pour le métier, on peut bosser 60 ans, on n’y arrivera pas, et c’est normal. Ce métier est, comme beaucoup d’autres, difficile et il n’est pas possible d’être bon là-dedans sans passion, parce que vous ne dormez pas beaucoup quand vous faîtes du vrai stock-picking, parce que vous cherchez sans cesse et ne trouvez pas la plupart du temps : peut-on vraiment faire cela à longueur de journée sans passion ?

Et si votre mandat vous dit de prendre des actions, et que vous vous forcez à investir pour le respecter, vous prélevez des fees mais vous allez rendre un très mauvais service à vos clients : c’est du grand n’importe quoi. Je préfère voir un mec honnête jeter l’éponge plutôt que d’aller vers une telle pratique, vraiment.

De plus, si le client croit qu’en confiant son argent à un professionnel, il va faire mieux que le livret A, c’est qu’il n’a jamais regardé les statistiques des performances de gestion sur le long terme. Elle sont la plupart du temps inférieures.

Quand on voit que les gérants sont félicités pour des performances de 4% par an sur les 6-10 dernières années et qu’ils obtiennent les meilleures notes, on se dit qu’on n’a surement pas tout compris. Personnellement, je veux bien être d’accord avec vous sur les faits que les comms doivent être justifiées : je pense même qu’un gérant qui fait 4% l’an sur du long terme ne mérite pas un rond pour son travail. Les fonds indiciels élargis sont là, sont à commissions légères, et font mieux que cela à long terme : pourquoi payer un gérant pour faire moins bien ?

Cela étant dit, la réalité est tout autre (il suffit d’aller voir les stats sur les 10 dernières années pour voir combien les performances des gérants actions sont honteuses), et ce n’est pas parce qu’il y a 1000 mecs qui ont des idées que ce sont forcément 1000 mecs avec de bonnes idées. Ces mecs sont la pour prendre des fees, pas pour savoir où mettre l’argent des autres. La plupart des maisons de gestion d’actifs sont incentivées à collecter des fonds plutôt qu’à délivrer une bonne performance. c’est pourquoi je préfère être actionnaire d’une maison de gestion que de prendre leurs produits (comme je le sous-entend déjà ici Investir dans des maisons de gestion d’actifs (Assets Managers)).

En fait, vous pourriez être gérant sur le principe et je ne suis pas certain que vous réussissiez l’exploit de battre Olivier Delamarche… Pourtant, ce Monsieur est payé pour perdre l’argent de ses clients depuis de nombreuses années. Il serait tellement plus honnête en disant à ses clients : "je ne sais pas ce que je fais, prenez un livret A plutôt que de mettre vos sous dans mon OPCVM, non ?" Delamarche n’est pas un cas isolé…

Dernière modification par sergio8000 (06/12/2012 00h10)

En ligne

 

#15 06/12/2012 00h11 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   554 

ZX-6R a écrit :

Pour info un livret A c’est moins de 20k€. On ne va pas voir un gestionnaire de fonds pour placer 20k€!

Même si je ne l’ai jamais fait, je crois qu’on peut acheter une part d’OPCVM en ayant quelques K€ aujourd’hui en France.

En ligne

 

#16 06/12/2012 00h57 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   31 

Sergio a écrit :

Il existe des gérants qui sortent d’école ou presque. J’en connais un de mon école d’ailleurs. De plus, je préfère avoir un Peter Lynch ou un Warren Buffett qui sort d’école qu’un gérant moyen qui a 30 ou 40 ans d’expérience. Celui qu’on m’a présenté dans ma banque privée n’en savait pas plus sur la gestion que de nombreux membres de ce forum, alors qu’il a 30 ans d’expérience. Quand on n’est pas fait pour le métier, on peut bosser 60 ans, on n’y arrivera pas, et c’est normal. Ce métier est, comme beaucoup d’autres, difficile et il n’est pas possible d’être bon là-dedans sans passion, parce que vous ne dormez pas beaucoup quand vous faîtes du vrai stock-picking, parce que vous cherchez sans cesse et ne trouvez pas la plupart du temps : peut-on vraiment faire cela à longueur de journée sans passion ?

Votre exemple relève du cas particulier, on le répète suffisamment chaque jour ici: on ne se réveille pas un jour gestionnaire de génie du jour au lendemain, ça demande du travail. Donc par définition, en sortant de l’école, il faut bien que jeunesse se fasse (quelle horreur on dirait un discours de vieux!) …

(Par ailleurs si j’ai bien suivi votre parcours, vous devez parlé de la sortie d’une école d’ingénieur, ce que je trouve encore plus aberrant à titre personnel puisqu’ils n’ont aucune culture économique ou financière ou presque à ce moment la, sauf exception)

Mais oui, des gens passionnés dans ces métiers il n’y en a peut être pas tant que ca.

Sergio a écrit :

Et si votre mandat vous dit de prendre des actions, et que vous vous forcez à investir pour le respecter, vous prélevez des fees mais vous allez rendre un très mauvais service à vos clients : c’est du grand n’importe quoi. Je préfère voir un mec honnête jeter l’éponge plutôt que d’aller vers une telle pratique, vraiment.

Je ne suis pas d’accord non plus, je préfère quelqu’un qui saura ne pas faire de stock picking (ce qui ne veut pas dire ne pas être investi) et suivre un indice (lorsqu’il monte) ou se hedger (lorsque ca baisse) plutôt que quelqu’un qui me dit qu’il n’y a rien à faire sur un marché pareil parce que c’est faux. Un gérant n’a pas besoin de surperformer tout le temps pour surperformer à la fin. Vous avez un très fort biais value investing ce qui vous pousse à penser comme vous pensez (ce que je ne critique pas), mais il n’empêche que vous même reconnaissez que ça n’est pas adapté au fait d’avoir une "clientèle". D’un point de vue professionnel il est impossible de dire à un client que vous n’avez pris aucune position dans l’année parce qu’il n’y avait pas d’opportunité (d’une part parce que c’est surement faux et d’autre part parce qu’à défaut de ne pas avoir d’idées de stock picking, vous pouvez au moins acheter l’indice ou les indices). Je ne sais pas si ce que je souhaite exprimer est très clair …

Sergio a écrit :

De plus, si le client croit qu’en confiant son argent à un professionnel, il va faire mieux que le livret A, c’est qu’il n’a jamais regardé les statistiques des performances de gestion sur le long terme. Elle sont la plupart du temps inférieures.

Quand on voit que les gérants sont félicités pour des performances de 4% par an sur les 6-10 dernières années et qu’ils obtiennent les meilleures notes, on se dit qu’on n’a surement pas tout compris. Personnellement, je veux bien être d’accord avec vous sur les faits que les comms doivent être justifiées : je pense même qu’un gérant qui fait 4% l’an sur du long terme ne mérite pas un rond pour son travail. Les fonds indiciels élargis sont là, sont à commissions légères, et font mieux que cela à long terme : pourquoi payer un gérant pour faire moins bien ?

Cela étant dit, la réalité est tout autre (il suffit d’aller voir les stats sur les 10 dernières années pour voir combien les performances des gérants actions sont honteuses), et ce n’est pas parce qu’il y a 1000 mecs qui ont des idées que ce sont forcément 1000 mecs avec de bonnes idées. Ces mecs sont la pour prendre des fees, pas pour savoir où mettre l’argent des autres. La plupart des maisons de gestion d’actifs sont incentivées à collecter des fonds plutôt qu’à délivrer une bonne performance. c’est pourquoi je préfère être actionnaire d’une maison de gestion que de prendre leurs produits (comme je le sous-entend déjà ici Investir dans des maisons de gestion d’actifs (Assets Managers)).

En fait, vous pourriez être gérant sur le principe et je ne suis pas certain que vous réussissiez l’exploit de battre Olivier Delamarche… Pourtant, ce Monsieur est payé pour perdre l’argent de ses clients depuis de nombreuses années. Il serait tellement plus honnête en disant à ses clients : "je ne sais pas ce que je fais, prenez un livret A plutôt que de mettre vos sous dans mon OPCVM, non ?" Delamarche n’est pas un cas isolé…

Pour ce passage je ne peux qu’être d’accord avec vous, en précisant toutefois que pour moi ça n’a pas forcément de rapport avec ce que nous évoquons au dessus. Mais très clairement, si j’étais ( ou si je devenais, rêvons un peu …) "riche", clairement je ne m’amuserai pas à aller confier mon argent à un gestionnaire, pour peu qu’on soit un peu averti autant le faire soit même. On a ainsi personne à blâmer et certains ici prouvent bien que ça peut payer aussi bien voir beaucoup mieux …

Hors ligne

 

#17 06/12/2012 02h14 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   166 

@Xan et Sergio

Vous semblez faire l’hypothèse implicite que les fees rémunèrent la performance. C’est faux à mon sens ; l’effet au premier ordre c’est que les fees rémunèrent l’effort de marketing de la société de gestion.
Marketing => AUM => fees.
La performance, c’est du marketing en un sens. On peut toujours trouver un indice par rapport auquel on s’en tire pas trop mal. On peut toujours trouver une période sur laquelle le fonds performe pas trop mal, etc.
Les gérants ne devraient s’inquiéter de la performance que si elle risquait d’aller à l’encontre du marketing.

Hors ligne

 

#18 06/12/2012 02h37 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Modérateur
Réputation :   1083 

J’avais compris que ce qui était mis sur livret A et monétaire, c’était le cash du patrimoine personnel des gérants évoqués, pas le cash que des clients leur confiaient (qui ne peut de toute façon pas aller sur un livret A), mais j’ai pu mal comprendre….

Je crois aussi que pour augmenter la taille d’un fond, le marketing peut servir, mais les performances sont souvent plus efficaces, et qu’un fond avec de mauvaises performances finira par perdre une grande partie de ses clients (et il n’y a qu’à voir l’encours des fonds de certains gérants pour s’en convaincre : Delamarche vs Carmignac par exemple).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#19 06/12/2012 10h56 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   554 

crosby a écrit :

@Xan et Sergio

Vous semblez faire l’hypothèse implicite que les fees rémunèrent la performance. C’est faux à mon sens ; l’effet au premier ordre c’est que les fees rémunèrent l’effort de marketing de la société de gestion.
Marketing => AUM => fees.
La performance, c’est du marketing en un sens. On peut toujours trouver un indice par rapport auquel on s’en tire pas trop mal. On peut toujours trouver une période sur laquelle le fonds performe pas trop mal, etc.
Les gérants ne devraient s’inquiéter de la performance que si elle risquait d’aller à l’encontre du marketing.

Je suis tout à fait d’accord avec vous. Je n’ai pas dû être très clair mais j’ai un peu la flemme de retaper un long discours : je souhaite dire que dans mon idéal, on est supposé rendre un service à ses clients, et qu’on doit être rémunéré à la hauteur du service rendu. Dans la réalité, tout se passe comme vous le dîtes.

Un dernier propos pour Xan : En 2006-2007, il fallait vraiment être très fort pour trouver la moindre action pour investir (en tout cas je n’en trouvais pas une seule qui me convenait à 100%)… Pourtant, tout le monde était investi et avait plein d’idées… Vous connaissez la suite. Faire quelque chose quand on ne sait pas quoi faire est très souvent néfaste pour les clients. Si cela ne l’est pas, c’est un coup de chance, et il ne faut pas trop compter dessus. Enfin, si vous choisissez d’être tout le temps investi alors que vous ne savez pas où mettre vos sous, je serai curieux de voir comment vous vous en sortirez à long terme.

En ligne

 

#20 06/12/2012 11h09 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   231 

GoodbyLenine a écrit :

Je crois aussi que pour augmenter la taille d’un fond, le marketing peut servir, mais les performances sont souvent plus efficaces, et qu’un fond avec de mauvaises performances finira par perdre une grande partie de ses clients (et il n’y a qu’à voir l’encours des fonds de certains gérants pour s’en convaincre : Delamarche vs Carmignac par exemple).

Je dirais l’inverse : pour augmenter l’AUM, la performance peut servir, mais le marketing est plus que nécessaire, surtout orienté "distributeur/prescripteur" (je considère que les rétrocessions font partie de la politique marketing).

J’ai travaillé quelques années dans la gestion d’actifs, je partage totalement la vision de crosby.
Ma vision de l’industrie, c’est :

Carmignac collecte beaucoup parce qu’il peut payer des rétrocessions importantes à tous les distributeurs. Ces derniers font du "push marketing" intense, la marge de Carmignac est préservée grâce aux frais de gestion très élevés des fonds, et ces frais passent inaperçus car la gestion est plutôt bonne.
Le grand nombre de fonds et leur long historique permet de faciliter le boulot des distributeurs en leur fournissant des arguments publicitaires déjà préparés.

Voilà comment on fait le succès d’une société de gestion.

Ce n’est pas autour d’un gérant "de génie" qui ne saura pas comment collecter de l’argent et aura au mieux 20 M€ de friends & family et quelques futés qui se seront échangés le mot sur des forums internet, mais qui seront dissuadés par les 5% de frais d’entrée Boursorama car le fonds ne payera pas de rétrocessions aux distributeurs.

La société de gestion de notre gérant de génie ne pourra prospérer que si elle embauche un commercial capable de faire des partenariats. Ce dernier demandera de passer les frais de gestion de 1% à 3% pour pouvoir arroser les distributeurs, faute de quoi il ne pourra pas faire son travail correctement.
Il demandera aussi au gérant de créer une gamme de fonds, ce qui sortira le gérant de sa zone d’expertise et diluera sa performance.
Sans cela, la société de gestion ne survivra pas.

Hors ligne

 

#21 06/12/2012 11h23 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   211 

Xan a écrit :

Je ne suis pas d’accord non plus, je préfère quelqu’un qui saura ne pas faire de stock picking (ce qui ne veut pas dire ne pas être investi) et suivre un indice (lorsqu’il monte) ou se hedger (lorsque ca baisse) plutôt que quelqu’un qui me dit qu’il n’y a rien à faire sur un marché pareil parce que c’est faux. Un gérant n’a pas besoin de surperformer tout le temps pour surperformer à la fin. Vous avez un très fort biais value investing ce qui vous pousse à penser comme vous pensez (ce que je ne critique pas), mais il n’empêche que vous même reconnaissez que ça n’est pas adapté au fait d’avoir une "clientèle". D’un point de vue professionnel il est impossible de dire à un client que vous n’avez pris aucune position dans l’année parce qu’il n’y avait pas d’opportunité (d’une part parce que c’est surement faux et d’autre part parce qu’à défaut de ne pas avoir d’idées de stock picking, vous pouvez au moins acheter l’indice ou les indices).

Pour ma part, je préférerais confier mon argent à un Klarman ou Schloss qui ont par le passé rendu de l’argent aux actionnaires parce qu’ils ne trouvaient rien d’intéressant (au passage une des raisons qui ont également conduit Buffettà clôturer son partnership).
Le seul hic, est qu’il faut avoir affaire avec une clientèle "éduquée" qui comprenne bien les enjeux.

Que dirait-on sir Berkshire étaient un fond de placement avec ces 40 Mds$ placés sur du monétaire ou des obligations très liquides qui ne rapportent rien ?
C’est le syndrome de l’activité…ou plutôt de l’inactivité : pour justifier d’un salaire, ou de fees, il faut justifier d’une activité (acheter ou vendre), ce qui est difficile à faire quand on ne fait rien.
Malheureusement c’est plus difficile à justifier auprès de client de dire :" Ne vous inquiétez pas je passe la journée dans mon bureau assis à lire le wall street journal et les rapports annuels de sociétés" plutôt que "J’ai rencontré 150 dirigeants d’entreprises cette année, vendu telle et telle action, acheter telle autre, je suis passer à la TV sur BFM, etc…".
Cela renvoie également à la question du taux de rotation des portefeuilles chez les gérants.

A première vue, qui aurait envie de confier son argent à un gars assis toute la journée dans un bureau de 10m² qui passe sa journée à lire ?
Ce gars pourrait très bien avoir louer un petit bureau chez Tweedy Browne, repartir tous les jours du bureau 16h30, ne rencontrer aucun dirigeant, ne pas donner d’interview à Forbes ou autre magazine, ne pas passer à la TV, n’avoir aucune dépenses en marketing ou publicité et faire cela pendant 45 ans (toute ressemblance avec un certains Walter Schloss est le fruit du hasard…wink).

C’est pour moi toute la différence entre les grands investisseurs (je parle de "grand " en terme d’éthique) et les grands marketeurs.

Après, comme le fait remarquez Xan, je suis comme Sergio et ai sans doute un trop fort biais value investing.

Hors ligne

 

#22 06/12/2012 12h12 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   17 

sergio8000 a écrit :

ZX-6R a écrit :

Pour info un livret A c’est moins de 20k€. On ne va pas voir un gestionnaire de fonds pour placer 20k€!

Même si je ne l’ai jamais fait, je crois qu’on peut acheter une part d’OPCVM en ayant quelques K€ aujourd’hui en France.

On peut même ouvrir des AV avec 500 € et les répartir sur plusieurs fonds. Du temps où j’avais une AV, elle était moins remplie que mon livret A.

Pour en revenir au sujet des gérants et du monétaire : tant que c’est une démarche assumée, je trouve ça plus rassurant qu’inquiétant ! Je préfère un gérant convaincu qui fait des choix audacieux ou très conservateurs à un "mouton" qui investit systématiquement 60 à 80% de son portefeuille en actions et le reste en obligations pour suivre le troupeau. Parce que je peux le faire sans lui ! Je prends deux trackers, je rebalance de temps en temps et je garde mes 2% de frais annuels pour moi.

On peut penser, comme le rappelle Spiny, à Schloss qui a fermé son fonds en pleine bulle internet en disant à ses clients "désolé, je ne peux pas investir décemment votre argent dans ce contexte". Ou encore à James Montier qui insiste lui aussi sur le fait de rester cash quand on ne trouve pas d’opportunités plutôt que d’investir à tout prix pour se donner l’impression de faire quelque chose. Je retiens d’ailleurs une citation qu’il apprécie, tirée de Winnie l’Ourson (si si) : "Never underestimate the value of doing nothing."

Hors ligne

 

#23 06/12/2012 12h14 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   104 

spiny a écrit :

Pour ma part, je préférerais confier mon argent à un Klarman ou Schloss qui ont par le passé rendu de l’argent aux actionnaires parce qu’ils ne trouvaient rien d’intéressant (au passage une des raisons qui ont également conduit Buffettà clôturer son partnership).

Spyny,
Walter Schoss te le rendra au centuple au paradis des investisseurs Value!!!

Hors ligne

 

#24 06/12/2012 12h54 → Des gérants des fonds qui placent leur argent sur des livrets A ! (placement marchés fou)

Membre
Réputation :   128 

Il y a sûrement autant de modèles de gestion que de catégories d’investisseurs.

Le problème c’est quand on ne met pas les bons gestionnaires en face des bons investisseurs.

Les gérants qui ont une vision long terme fondée sur la valeur ne devraient pas vendre (ou faire vendre par des distributeurs) leurs produits à des investisseurs volatils qui sortent au moindre soubresaut sur les marchés ! Cela ne peut qu’affecter leur performance.

Les gérants qui veulent afficher une bonne performance annuelle ne seront, eux, pas tout le temps investis, ou parfois avec très peu de risques. Les investisseurs qui sont à la chasse d’opportunités quelles que soient les conditions de marchés ne peuvent pas confier leur argent à ce type de maison.

Sans oublier les contraintes réglementaires : fonds qui doivent rester éligibles au PEA, fonds qui doivent respecter des critères de notation (et qui vont devoir vendre sur le simple fait qu’une agence rajoute un ’-’ devant un groupe de lettres …) et j’en passe.

Mais pourtant pour que l’entreprise grossisse, il faut vendre toujours plus de produits, à des gens à qui cela ne convient pas forcément ("ils apprendront"), et parfois même, quand on dit à un client que tel produit n’est "pas pour lui", il en ressort plutôt contrarié qu’avec l’impression d’avoir été bien conseillé.

Je ne pourrais pas faire ce métier … :-)

Dernière modification par Derival (06/12/2012 13h01)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech