Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 14/05/2012 22h40 → Tracker CAC40 vs actions en direct

Membre
Réputation :   

Bonjour a tous,

Comme j’ai pu le mentionner dans mes precedents messages, je debute en bourse et souhaite me constituer un portefeuille boursier avec quelques grosses valeurs solides francaises et le gerer de facon passive avec un investissement programme tous les mois sur la valeur qui a le plus diminue.

Certaines personnes ont suggere l’achat d’un tracker et je me demande maintenant quel est l’avantage d’acheter un tracker cac40 tous les mois par rapport a detenir des actions en direct? le tracker verse t il des dividendes?

merci pour vos conseils et suggestions sur un tracker cac40 qui peut etre a vos faveurs!!

Hors ligne

 

#2 14/05/2012 23h51 → Tracker CAC40 vs actions en direct

Membre
Réputation :   

Comme avantage : un tracker te permet d’investir en 1 fois dans plusieurs valeurs (d’un même secteur, d’une même zone géographique …).

Comme inconvénient : les frais de gestion …

Tu trouves des trackers qui versent les dividendes et d’autres qui le capitalisent.

Personnellement, je vais essayer de me construire un portefeuille d’actions françaises en direct et de me diversifier avec 3 trackers : 1 actions US, 1 actions pays émergents et 1 actions Europe.
(En choisissant des trackers à dividendes, je trouve ça plus transparent)

Hors ligne

 

#3 15/05/2012 00h10 → Tracker CAC40 vs actions en direct

Modérateur
Réputation :   1080 

avantage = pas besoin de choisir les actions, et de rebalancing périodiquement (ce qui coute cher si petit portefeuille)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#4 24/05/2012 21h57 → Tracker CAC40 vs actions en direct

Membre
Réputation :   

Inconvénient : le CAC 40 Total Return tient compte d’une retenue à la source de 25% (voir l’article wikipédia Cac 40). Je ne pense pas qu’un tracker qui suive le CAC 40 Total return fasse cadeau de ces 25%.

Donc en répliquant "à la main" l’indice, on gagnerait 25% sur les dividendes.

Hors ligne

 

#5 25/05/2012 09h04 → Tracker CAC40 vs actions en direct

Membre
Réputation :   -3 

Bonjour,

L’idéal est d’investir un peu tous les mois sur le tracker CAC40 mais dans le cadre d’une assurance-vie. Les avantages sont intéresssants :
- frais réduits
- la possibilité de ne faire un versement programmé que de 100€ ou moins….
- la fiscalité de l’assurance-vie

Bref, pour un investissement progammé sur les valeurs du CAC40, il n’y a pas mieux !

Alexandre


Mon blog sur la bourse à long terme : http://laboursealongterme.com/

Hors ligne

 

#6 18/08/2012 02h34 → Tracker CAC40 vs actions en direct

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Etant a la recherche d’un tracker sur le CAC40, apres avoir lu leur prospectus, est il normal qu’il n’indique pas si les dividendes sont capitalise ou distribue ?
Ils annonce capitalise ou distribue.

Morningstar Document Library
(ici qu’elle est la part C et qu’elle est la part D) ?

Trackers et ETF,  Lyxor ETF conseils - Boursorama

C’est moi ou tout les trackeur sur le cac40 sont d’indice synthetic sur le PEA ?

Merci

Hors ligne

 

#7 18/08/2012 12h41 → Tracker CAC40 vs actions en direct

Membre
Réputation :   23 

Bonjour,

Deux exemples de trackers sur le CAC 40 :  AMUNDI FR0010878033, AMUNDI FR0007080973.
Le dernier capitalise, le premier se réserve le droit de capitaliser ou distribuer (autrement dit, il décide chaque année s’il distribue tout, un peu ou rien).
Les frais de gestion sont de 0.25 % par an : c’est moins que les OPCVM classiques, mais cela reste élevé au regard du travail effectué.

Tracker ou action, il faut payer des frais de courtage.
Si tu investis une fois par mois pendant 10 mois, cela suffit pour te constituer un portefeuille diversifié.
Alors autant acheter des actions en direct : tu économises les frais de gestion.
Tu devras peut-être revendre une ligne de temps en temps, mais en choisissant un bon courtier, ce n’est pas très cher.
Prenons par exemple, 1€ pour une ligne de 500€ : pour 5 ventes puis achats dans l’année, cela fait 10€.
Soit moins que les frais de gestion sur 5000€ : 5000x0.25%=12.50€ !


Biskeo, infos pour gagner de l'argent

Hors ligne

 

#8 18/08/2012 13h59 → Tracker CAC40 vs actions en direct

Membre
Réputation :   

Personnellement j’ai débuté il y a un an avec 500 euro par mois et à ce jour j’ai encore un petit portefeuille de seulement 12 000 euro mais j’en suis content car je choisis les entreprises que je souhaite et mes résultats sont tres correcte pour moi les trackers coute trop chère en gestion.

Hors ligne

 

#9 18/08/2012 15h12 → Tracker CAC40 vs actions en direct

Membre
Réputation :   17 

Personnellement, je ne viserais pas le CAC40 quitte à investir en trackers. L’indice est mal fichu et évidemment très peu diversifié géographiquement. Si vous souhaitez investir dans des grosses capitalisations européennes, l’indice eurostoxx 50 me semble meilleur (et vous y trouverez une grosse partie des têtes d’affiche du CAC 40, d’ailleurs Total et Sanofi s’y taillent la part du lion). Sinon, les indices eurostoxx 600 ou MSCI Europe sont encore plus diversifiés  (grosses, moyennes et petites capitalisations). IShares propose de très bons trackers sur ces indices. Et évidemment, le tout est logeable dans un PEA.

Sinon, on peut encore élargir encore l’espace géographique d’investissement en prenant des trackers mondiaux (Lyxor MSCI world est assez réputé, mais c’est un tracker synthétique, je n’aime pas trop ça, même s’il est, du coup, éligible dans un PEA).

Se focaliser sur une zone géographique très restreinte (la France en l’occurrence), cela peut avoir un sens quand on gère ses actions de manière active (parce qu’on sélectionne avec soin telle ou telle action, en lisant les rapports de gestion, en connaissant le marché convoité, etc.), mais quand on prend un tracker, c’est pour s’épargner ce travail et s’offrir une diversification importante à moindres frais. Alors autant y aller jusqu’au bout !

Hors ligne

 

#10 18/08/2012 22h28 → Tracker CAC40 vs actions en direct

Membre
Réputation :   31 

k9 a écrit :

Lyxor MSCI world est assez réputé, mais c’est un tracker synthétique, je n’aime pas trop ça, même s’il est, du coup, éligible dans un PEA

qu’entendez-vous par synthetique?

Hors ligne

 

#11 26/08/2012 21h55 → Tracker CAC40 vs actions en direct

Membre
Réputation :   23 

Il existe deux types de trackers : certains avec réplication synthétique, d’autres avec réplication physique.
Plus de détails, par exemple, sur Morningstar.


Biskeo, infos pour gagner de l'argent

Hors ligne

 

#12 28/08/2012 00h10 → Tracker CAC40 vs actions en direct

Membre
Réputation :   17 

Disons, pour résumer, qu’un tracker physique investit l’argent dans les actions de l’indice qu’il réplique. Ainsi, un tracker physique CAC 40 investira environ 15% de ses fonds dans Total, etc. Ce qui veut dire qu’un tracker physique sur le SP500 ne sera pas éligible PEA (puisque composé d’actions non éligibles).

Un tracker synthétique, lui, utilise un mécanisme complexe (et variable) qui fait qu’il n’investit pas réellement dans les actions de l’indice, mais dans d’autres actifs et autres produits dérivés et offrira, à terme, la même performance que l’indice répliqué. On pourra par exemple avoir des actions Sanofi et France Telecom dans un tracker SP500, à côté d’options sur les actions du SP500 et d’un bon paquet de liquidités. Le mécanisme concret est assez complexe à comprendre (et dépend des trackers), ce qui est suffisant pour inciter à s’en tenir à l’écart dans la mesure du possible.

Le lien donné par Biskeo vous donnera plus de détails.

Hors ligne

 

#13 28/08/2012 11h21 → Tracker CAC40 vs actions en direct

Membre
Réputation :   

Je ne partage pas votre avis sur les trackers synthétiques car je pense qu’ils offrent plusieurs avantages importants par rapport aux trackers à réplication physique, les deux avantages les plus évidents étant :
- l’éligibilité PEA même pour des trackers permettant de s’exposer à des marchés non européens ;
- la possibilité de ne pas être trop impacté par la TTF pour des trackers européens (le gérant faisant tourner en priorité les titres non français).

De plus, je ne suis pas d’accord non plus avec l’idée que les trackers à réplication physique soit moins risqués en cas de défaut de l’émetteur qu’un tracker synthétique. Je m’explique : le risque de contrepartie d’un ETF synthétique est limité à tout moment à 10% du fait des ratios réglementaires.

En revanche, dans un ETF physique, le gérant du fonds va avoir recours à des prêts de titres pour améliorer la performance. Ces prêts de titres peuvent représenter jusqu’à 100% de l’actif du tracker car la réglementation n’impose aucune contrainte dans ce domaine. En cas de défaut de la contrepartie à qui les titres ont été prêtés, le tracker physique peut donc perdre jusqu’à 100% de sa valeur (alors que ce risque est limité à 10% dans un ETF synthétique). De plus, les revenus du prêt de titres sont souvent conservés en grande partie par la société de gestion : je trouve que cela n’est pas normal car c’est bien in fine l’investisseur qui supporte le risque de contrepartie lié au prêt de titres.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech