Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 07/06/2016 23h03 → Aurore [IdF] : étude de cas immobilier (achat T2 à un bailleur social HLM) (bailleur social, hlm, immobilier)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je cherche à concrétiser un autre projet immobilier après une petite maison et un studio, tous deux près de la gare rer en grande couronne IdF. Je souhaite dans la mesure du possible me diversifier un peu mais je me rends compte que dès qu’on quitte le studio ou le T1, le rendement s’effondre, il devient très difficile de tenter d’avoir du 10% même brut.

Je viens de visiter un bien qui me semble intéressant. Il s’agit d’un logement HLM que le bailleur social vend à un prix décoté (environ 20%) en dessous du prix du marché. La résidence est calme, dans une zone pavillonnaire. De plus, les charges de copro ne sont pas trop élevées pour du social puisque le chauffage est individuel et qu’il n’y a pas d’ascenseur.

Je ne connaissais pas bien ce type de bien, aussi, je voudrais avoir plus d’information avant de m’aventurer plus loin.

L’agence qui possède cette résidence est en train de vendre les appartements au fur et à mesure qu’ils se libèrent. Elle me dit que je ne suis pas tenue d’appliquer des loyers plafonnés étant donné que je n’étais pas locataire auparavant du bien acheté. Mais chose qui semble être contredite par la documentation qu’elle m’a envoyé. Je viens de lui demander par email des précisions à ce sujet.

Par ailleurs, elle m’a appris qu’on ne peut acheter qu’un seul bien de ce type et qu’en plus on est tenu de le conserver 5 ans avant la revente ou sinon on doit rembourser la plus value au bailleur social vendeur.

Le prix est non négociable mais ils bénéficient d’une autorisation préfectorale pour la vente de logements sociaux qui permet d’avoir des frais de notaire réduits (de l’ordre de 2000€).

Connaissez-vous ce mode de fonctionnement ?

Merci pour vos retours. J’ai une contre-visite demain et je voudrais avoir plus d’éléments en main.

VOTRE PROFIL

- salariée de l’entreprise familiale, 36 ans, TMI=14%, revenus=variable, épargne de 500 à 1500€ par mois.

VOS APTITUDES / VOTRE DISCIPLINE

- Comptables : notions
- Fiscales : notions
- Artisanales (plomberie / électricité / maçonnerie / menuiserie) : M. peut dépanner et nous pouvons faire les petits travaux simples type peinture ou sol stratifié ou lino.
- Sociales : correct
- Temps disponible : l’activité familiale me donne beaucoup de disponibilité dans l’après-midi

CARACTÉRISTIQUES DU BIEN

- Type : appt T2 de 45m² aménageable en T3
- Année de construction : 1989
- Étage (2ème sur 3 étages), luminosité correcte avec des fenêtres de taille convenable, surface environ 45m², pas d’ascenseur
- Inhabité ?
- Si appartement : syndic professionnel ?
- Chauffage individuel au gaz
- Volets isolants ou persiennes ? Je n’ai pas fait attention
- Espaces verts dans la copropriété ? Oui, un peu de pelouse par ci par là
- Compteurs d’eau et d’électricité commun ou individuels ? Télé-relevés ou manuels ? Divisionnaire d’eau. Je ne sais pas pour le relevé mais je ne pense pas que ce soit très important, si ?
- Études de la copropriété : le bailleur social est encore majoritaire, il est en cours de vente des différents lots
- Concierge  ? non
- Décoration : vieillot

LOCALISATION DU BIEN

- grande courronne IdF
- proche centre ville (5 à 10min à pied)
- centre ville déclinante mais beaucoup de ZI aux alentours de la ville. D’après Castorus, la ville est essentiellement constitué de locataires.
- L’emplacement va-t-il faire prendre de la valeur au bien ? Je ne sais pas mais il est actuellement 20% en dessous du prix du marché

RENTABILITÉ DU BIEN

- Coût du bien avec frais de notaire : 93500€ avec un box
- Loyer déjà pratiqué ou envisagé : 700€ par mois HC, 750€ CC si on aménage en petit 3 pièces. 650-680€ CC par mois si on reste sur T2
- Taux de vacance envisagé (1 mois tous les 2 ans = 4%)
- Frais de gestion locative envisagé si délégation : non, gestion en direct

- Travaux immédiats : meubler et qqs travaux pour environ 2k à 5k si on fait une pièce supplémentaire.
- Travaux votés par la copropriété à financer dans les 3 ans qui viennent : : a priori rien, à voir
- Coût des travaux à 5 ans (isolation thermique obligatoire) : c’est déjà un minimum isolé (niveau C), donc je ne sais pas s’il y aura des obligations en plus.
- Coût des travaux à 10 ans (façade, toiture) : à voir

- Taxe foncière hors TEOM : estimation de 1000€
- Assurance PNO (propriétaire non occupant) : 150€
- Assurance GRL (garantie risques locatifs) ou GLI Garantie Loyers Impayés : non

- Rentabilité brute : loyers / coût du bien avec frais de notaire : 9%
- Rendement opérationnel brut : loyers*(100-taux de vacance)-frais de gestion-assurances-travaux de maintenance / coût du bien avec frais de notaire + travaux immédiats : 6,7%

FINANCEMENT DU BIEN

- Montant de l’apport : <10k si possible
- Type de crédit : amortissable
- Taux du crédit avec assurance : à voir
- Durée du crédit : 20 ans nécessaires pour avoir CF positif
- Épargne de précaution en cas d’impayés ou de vacance suite à problème 15k€
- Avantage fiscal (Borloo/Pinel/etc.) : a priori non

RÉGIME D’EXPLOITATION

- locaton meublée (BIC réel LMNP)

CASH FLOW

- Prendre en compte le TMI
- Cash flow positif ou négatif

Mots-clés : bailleur social, hlm, immobilier

Hors ligne

 

#2 08/06/2016 11h17 → Aurore [IdF] : étude de cas immobilier (achat T2 à un bailleur social HLM) (bailleur social, hlm, immobilier)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

A la recherche d’un nouveau projet immobilier, je suis tombée sur une annonce d’un bailleur social qui vend ses appartements au fur et à mesure qu’ils se libèrent.

La personne rencontrée m’a dit que:
- Les prix ne sont pas négociables mais font l’objet d’une décôte d’environ 20%
- je ne peux acheter qu’un seul appartement de ce type
- je pourrai le louer au prix que je veux étant donné que je ne suis pas ancienne locataire
- si je revends dans les 5 ans en réalisant une plus value, il faudra la reverser au vendeur
- les frais de notaires sont réduits car pas de frais d’enregistrement, ce qui donne environ 2k de frais de notaires pour un bien de 90k.

Connaissez-vous ce type de fonctionnement ? Y a-t-il des points d’attention ?
Ce qui me tente dans ce projet est qu’avec la décote de 20%, la rentabilité commence à frôler les 10% en brut pour une surface d’environ 45m², le cadre de la résidence est très sympathique pour du social et les charges pas trop élevées étant donné qu’il n’y a pas de chauffage central. Les parties communes sont en bon état.
En revanche, le bien est un peu excentré, la gare quasiment plus accessible à pied. Mais d’un autre côté, vue la surface, je vise plus les jeunes actifs et ils sont en général véhiculés.

Hors ligne

 

#3 08/06/2016 11h35 → Aurore [IdF] : étude de cas immobilier (achat T2 à un bailleur social HLM) (bailleur social, hlm, immobilier)

Membre
Réputation :   51 

Bonjour,

J’ai une amie qui est négociatrice pour un bailleur social ; je vous confirme ces propos.
Par contre, la décote n’est pas toujours bien appréciée, mais lorsqu’elle est vraiment mal jugée en faveur de l’acheteur le bien est "réservé" !!! Ceci n’est évidement pas une règle écrite quelque part…
Ensuite, il y a souvent de gros travaux de mises aux normes et réhabilitation ; ce n’est pas sans raison que le bailleur s’en sépare (rentabilité). Toutefois, ce dernier point peut varier suivant la localisation, vous pouvez donc effectivement faire une bonne affaire en zone peu tendue, ainsi j’ai connu un bien vendu pour l’euro symbolique…

Dernière modification par Iqce (08/06/2016 16h11)

Hors ligne

 

#4 08/06/2016 16h09 → Aurore [IdF] : étude de cas immobilier (achat T2 à un bailleur social HLM) (bailleur social, hlm, immobilier)

Membre
Réputation :   

Merci pour la réponse.

Justement, la résidence a l’air d’être bien entretenue, il ne semble pas avoir de gros travaux à prévoir.

Il est en DPE C avec chauffage individuel gaz (chaudiere de 2013). Les portes serrure 3points sont récentes et très bon état. Les fenêtres sont du double vitrage.
L’intérieur est sommaire et un peu vieillot, qqs trous de clous dans le mur a reboucher. Eventuellement cuisine, sdb a remettre au gout du jour.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech