Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 29/09/2012 16h43 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   512 

Qui n’a jamais eu affaire à Dolby?

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/941_dolby_ad.png

Rapide tour d’horizon

Dolby Laboratories est le leader mondial du traitement, du codage et de la transmission du signal audiophonique.

Fondée à Londres en 1965, la firme est rapidement devenue un acteur incontournable de l’industrie de loisir - cinema, internet, production, hi-fi, électro-ménager, ordinateurs, mobiles, jeux vidéos, etc.

Dolby Labs s’est initialement fait connaitre en inventant la technologie qui permettait d’éliminer le bruit d’une bande analogique.  Avec les années la firme s’est largement diversifiée; Dolby Surround, Dolby Digital Cinema, Dolby 3D (technologie de projection en relief), Dolby Pulse, Dolby Atmos, etc.

Dolby Labs est bien entendu en première ligne depuis l’avènement du tout-numérique, puisque la dématérialisation des médias entraine d’immenses besoin en codage numérique du son (et de la vidéo).

L’innovation, c’est justement le coeur de l’activité de la compagnie- avec des centres R&D aux quatre coins du monde, en Californie, en Pennsyvlanie, dans l’Indiana, en Australie, en Suède, en Allemagne et en Chine.

Dolby Labs a depensé en 2011 plus de $124 millions en R&D, soit approximativement la moitié de son revenu net. Les investissements de R&D sont en croissance continue chaque année depuis 2002 (approx. 8% du revenu total) jusqu’en 2012 (approx. 13% du revenu total).

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/941_rd.png

Les actionnaires apprécieront de voir leur compagnie ainsi préparer l’avenir; cette dernière n’a d’ailleurs pas le choix, car ses concurrents en font de même (DTS Labs consacre en 2012 approx. 14% de son revenu total à la R&D).

Ceci étant dit, Dolby Labs pèse $3.5 milliards et presque un milliard de revenu. DTS Labs pèse $450 millions et $100 millions de revenus. On est donc sur deux échelles assez incomparables (de l’ordre de 1/10). Avec sa trésorerie (voir plus bas) Dolby Labs pourrait acheter deux fois DTS.

________________________________________________________________________________

Le business model

C’est la grande particularité de Dolby Labs, et ce qui en fait un incroyable business. 

83% des revenus de la firme viennent sont issues du licencing de leurs technologies aux fabricants de hardware et de logiciels. (Microsoft, Sony, Netflix, Apple, Adobe, etc.)

Il y a trois type de licencing - (1) "two-tier", (2) "integrated", et (3) "patents pool". En gros, (1) technologie embarquée, (2) technologie cédée et intégrée ou (3) développement en commun.

L’incroyable attrait du licencing, c’est le flot inniterrompu de royalties avec zéro dépenses de capital. C’est ce qui explique l’incroyable profitabilité et les spectaculaires retours du groupe.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/941_dolby_returns.png

Outre cette cash cow de licencing (pardon pour tous ces anglicismes), le reste des recettes de la compagnie s’articule autour des produits (production, cinéma/serveurs sonores, télé, services de streaming) à hauteur de 14% du revenu total et des services (les ingénieurs de Dolby travaillent avec les studios, les producteurs, les dévelloppeurs, les musiciens) pour 3% du revenu total.

L’activité se porte manifestement très bien, puisque les revenus sont en croissance continue depuis dix ans (depuis 2002, + 600%) - avec des marges brutes/opérationelles toujours à couper le souffe.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/941_revenus.png

Au jour d’aujourd’hui Dolby Labs est à vendre pour 3.4 milliards de dollars - mais génère un revenu net de 300 millions/an hors croissance.

A l’hypothèse zéro croissance (hypothèse pessimiste) et au jour d’aujourd’hui l’actionnaire table donc sur un un ROI de 8%/an.

ROI semble-t-il à l’abri de toute menace puisque Dolby Labs présente un bilan en acier. En 2011, $1,9 milliard à l’actif pour $221 millions au passif.

Grâce à ses flots récurrents de revenus des royalties, Dolby croule sous le cash et n’a aucune dette.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/941_net_cash.png

Soit une position net cash de $943 millions (36% de la capitalisation!).

Ce qui signifie qu’au jour d’aujourd’hui, l’actionnaire qui achète une action Dolby recoit 36% de la valeur de cette dernière directement en cash.

Un peu comme si vous achetiez un appartement 1,000,000 euros, et que le vendeur vous rendait immédiatement 336,000 euros à l’achat.

Cette position net cash en or massif est alimentée par un Free Cash Flow en inexorable croissance. Merci les royalties - il suffit de rester assis, on recoit les chèques par la poste sans rien faire.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/941_fcf.png

Trop beau pour être vrai?

________________________________________________________________________________

Nuages à l’horizon

Malgré ses spectaculaires performances, le cours de l’action Dolby a reçu un coup de massue sur la tête et s’est effondré de moitié en quelques mois.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/941_dlb.png

Prix/revenus a 10.6, Prix/ventes a 3.8 et Prix/cash flow a 8.4. Dolby n’est pas pricée pour une mort prochaine et brutale, mais clairement l’inquiétude surplombe.

Pourquoi? Trois raisons:

(1) Au début de l’année 2011 est tombée la nouvelle selon laquelle Windows 8 n’intégrera pas la technologie Dolby. Comme Microsoft représente 12% des revenus de la firme, l’annonce a fait l’effet d’un coup de massue et la capilisation à fondu de moitié en trois mois (de $60 l’action à 30$ l’action).

Mais finalement si! (trompettes et tambours), la technologie Dolby sera intégrée dans Windows 8. Microsoft annonce que Dolby Labs sera "le partenaire privilégié pour les expériences de divertissement sur Windows 8." Plus de peur que de mal donc.

(2) Il n’echappe à personne que la situation actuelle du marché du PC est très négative (quoique à mon sens, on en fait un peu trop - je ne vois pas vraiment de péril en la demeure).

Des firmes qui génèrent des montagnes de cash - Dell, etc - sont elles aussi désavouées des marchés depuis plusieurs mois. Le contexte économique global n’aide pas, évidemment.

Pourtant, on peut raisonnablement supposer que les gens continueront d’acheter des ordinateurs, du matériel informatique et des gadgets - et que Dell continuera à les distribuer et Dolby à les équiper au niveau audio.

(3) La crainte que Dolby ne s’adapte pas aux nouveaux impératifs technologiques de l’économie numérique. Toutefois cette crainte semble largement infondée, de l’avis des spécialistes (ample littérature "forumesque" sur le sujet) comme de la firme elle-même.

Par exemple, Netflix (leader mondial du streaming) utilise un codage concu par Dolby Labs, etc.

D’ailleurs les projets s’enchainent les uns après les autres:

communiqué de presse a écrit :

Dolby Laboratories, Inc. (NYSE: DLB) announced today that Dolby® Digital Plus and Dolby Digital have been selected as optional technologies for China’s recently released national Digital Terrestrial Multimedia Broadcasting (DTMB)

communiqué de presse a écrit :

Poland’s national public broadcaster Telewizja Polska (TVP) has become the first major broadcaster in eastern Europe to implement Dolby® Digital Plus audio streams on a national broadcast channel.

communiqué de presse a écrit :

Building on the global success of its flexible, premium 3D technology, Dolby Laboratories, Inc., (NYSE: DLB) today announced a growing list of specialty exhibitors who have selected Dolby as their 3D partner.

communiqué de presse a écrit :

Dolby Laboratories, Inc., (NYSE: DLB) today announced that Adobe® AIR® 3 will support Dolby® Digital Plus to deliver surround sound to connected devices including televisions, set-top boxes, and Blu-ray Disc™ players.

communiqué de presse a écrit :

Dolby Laboratories, Inc. (NYSE: DLB) and FOX International Channels (FIC) have announced that the two companies are collaborating to deliver programs in cinematic surround sound through FOX Movies Premium HD

Dolby est aussi très présent au niveau des technologies de transmission de voix et de codage audio à destination des téléphones mobiles.

D’importants contrats ont été signés avec Vodafone et Orange, et la firme semble décidée à conquérir encore plus d’opérateurs à l’avenir. (nouvelle cash cow?)

Durant le dernier earnings call le CEO de Dolby n’avait en tout cas pas l’air très inquiet, et s’est dit très confiant pour la croissance du groupe grâce à l’explosion du marché des émergents.

Précisons que Dolby est présent dans 80 pays et génère 66% de son revenu hors-USA.

Les trois craintes qui pèsent sur le cours de l’action Dolby Labs semblent donc très largement infondées.

________________________________________________________________________________

Arrête de jacter garçon, et fais plutot voir le pognon

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/941_jean_gabin.jpg

Nous allons valoriser notre investissement dans Dolby Labs à l’aide de notre petit carnet et de notre crayon à papier [note à JB0660, et cette fois-ci en évitant les erreurs grossières].

Pas de formules alambiquées, d’actifs inquantifiables ou de projections farfelues - non, nous allons simplement compter le cash.

En achetant une action Dolby Labs au prix actuel de $32 , vous achetez $16 en book value et $3,25 en free cash flow (FCF).

A hypothèse zéro croissance (on rappelle que les revenus de Dolby Labs sont en croissance continue, mais soyons conservateurs) vous achetez donc les actifs de la firme et cinq années d’exercice (16 + (3.25*5)=32,25).

Après ces cinq ans, le cash qui découle du business de Dolby et auquel vous avez droit de propriété grâce à votre titre est 100% à vous. Passé cinq ans, c’est que du bonus garçon!

Nous allons utiliser la formule que Sergio nous a soufflé à l’oreille la dernière fois, (net cash + 8,5FCF) et établir quatre hypothèses de valorisation.

Une action Dolby Labs a 8,6$ en net cash. Soit,

--------

(1) hypothèse court-terme, zéro croissance / très conservateur
(cash par action) $8.6 + (fcf par action) $3.25 x 5 ans = $24.85
Vous payez alors une prime de 8$ pour être actionnaire de Dolby Labs

(2) hypothèse long-terme, zéro croissance / conservateur
(cash par action) $8.6 + (fcf par action) $3.25 x 8 ans = $34.6
Vous obtenez une marge de sécurité de 2$ par action (en arrondissant, soyons timides)

(3) hypothèse court-terme, 10% de croissance / très raisonnablement optimiste
(cash par action) $8.6 + (fcf par action) $3.25 qui croit à 10%/an x 5 ans = $40.6
Vous obtenez une marge de sécurité de 8$ par action

(4) hypothèse long-terme, 10% croissance / optimiste
(cash par action) $8.6 + (fcf par action) $3.25 qui croit à 10%/an x 8 ans = $46.6
Vous obtenez une marge de sécurité de 14$ par action

________________________________________________________________________________

Qu’en dirait le maître?

(1) Business que nous comprenons bien - CHECK

(2) Revenus récurrents, en croissance et prévisibles - CHECK

(3) Avantage compétitif durable et tangible - CHECK

(4) Prix attractif - CHECK

(5) Management compétent - CHECK

notes

Je ne développe pas (3), mais selon mes recherches le postulat est incontestable. Je juge le (5) aux résultats du groupe depuis 1965.

________________________________________________________________________________

Cet article n’est en aucune façon une recommandation à l’achat. Je n’ai pas d’action Dolby Labs (NYSE:DLB) mais compte toutefois ouvrir une position dans la semaine qui vient.

Dernière modification par thomz (29/09/2012 23h26)

Mots-clés : action, cash, dolby, exemple, valorisation

Hors ligne

 

#2 29/09/2012 18h37 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   85 

Très belle trouvaille. Merci Thomz !
Vous avez piqué mon intérêt. Je m’imprime le rapport annuel dès lundi.
Pour Noël, serait-il possible d’avoir un dividende ?


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#3 29/09/2012 18h51 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   554 

Voilà un bon business raisonnablement pricé, leader en matière de standards dans son domaine et de belles barrières à l’entrée donnée par la protection qu’offrent les brevets (sacré moat, comme pour les big pharma !).

En l’occurence, une certaine prédictibilité du cash-flow et une croissance passée avérée permettent de se donner un objectif cible entre cash + 10 x FCF et cash + 15 x FCF (un petit premium de qualité pour une croissance qu’on peut raisonnablement estimer entre 1 et 5% l’an, ainsi que pour un retour sur capitaux propres élevé). Un FCF yield de 5 - 7,5% me paraît tout à fait acceptable pour un investisseur dans ce business, une fois les craintes dissipées.
Tout cela sachant qu’il n’est guère impossible que ce biz cote à 20 fois son FCF vu la qualité et le caractère relativement prédictible…

Bref : C’est ce qu’on appelle a "good business at a fair price". Mon intime conviction est qu’il vaut bien près du double de son prix !

P.S. : j’apprécie de vous voir bêtement compter le cash -> un peu de bon sens paysan dans ce monde irrationnel ne fait pas de mal :-)

Dernière modification par sergio8000 (29/09/2012 18h52)

Hors ligne

 

#4 29/09/2012 19h25 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   87 

Enorme Thomz !

Merci pour votre verve, votre présentation et surtout cette idée qui est très séduisante !

Je vais de ce pas lire un peu sur Dolby en écoutant de la musique !


Parrainage : Boursorama

Hors ligne

 

#5 29/09/2012 19h40 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   

Je lis tous vos messages
Merci Thomz
Vous êtes un bon dénicheur de pépites !

et chapeau pour "l’illustration"!!!j’adore…

Pour Bijou Brigitte, je me suis aussi marré en voyant les chiffres…Allant régulièrement en Allemagne, ma copine m’avait traîné dans ce magasin.Elle trouvait que c’était "pas cher" et que "ca vaut vraiment le coup"
le "c" cest pour la camelote du magasin hein, pas pour le biz…(soupir)

Jean

Hors ligne

 

#6 29/09/2012 19h47 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   

Merci pour cet analyse complète et très juste.

Hors ligne

 

#7 29/09/2012 20h00 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   194 

Merci Thomz ! Encore une belle analyse et un beau business derrière.

J’ai vu que les insiders sont nettement vendeurs, dont Ray Dolby, qui détient une majorité des parts. Uniquement les programmes de stock options ?

Dernière modification par Sylvain (29/09/2012 20h04)

Hors ligne

 

#8 29/09/2012 20h06 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   31 

Bon, thomz, ca ne va pas tout ca, vous me donnez trop de travail! wink

Plus sérieusement, cette charmante Dolby semble être la bonne cette fois ci, je vous reviens si j’ai des remarques, après avoir fais mes devoirs sur la valeur …

Encore merci pour vos trouvailles et vos partages documentés.

Hors ligne

 

#9 29/09/2012 23h31 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   512 

Oui, merci à tous pour ces gentils mots.

N’oubliez pas que je suis publicitaire dans ma seconde vie; ma "verve" est une sorte de déformation professionnelle. Quand la mariée est trop belle….

Toutefois j’ai un degré de conviction très élevé au sujet de DLB.

Merci à Sergio dont l’un des derniers messages (pourtant anodins) m’a beaucoup fait réflechir.

Il faudrait faire la lumière sur le point soulevé par Sylvain.

Hors ligne

 

#10 30/09/2012 09h45 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Administrateur
Réputation :   1309 

Merci Thomz !

Puisque vous avez fait les [nombreux] points positifs, je me fais l’avocat du diable en citant quelques extraits du site de MorningStar.

Sur la gouvernance :

MorningStar a écrit :

Ray Dolby founded Dolby Laboratories in 1965. Through a series of related trusts, he holds nearly all of the Class B stock and controls more than 90% of total voting power.

Sergio rappelle très justement :

Sergio8000 a écrit :

Voilà un bon business raisonnablement pricé, leader en matière de standards dans son domaine et de belles barrières à l’entrée donnée par la protection qu’offrent les brevets (sacré moat, comme pour les big pharma !).

Or :

MorningStar a écrit :

The patents relating to the Dolby Digital technologies have begun to expire and will fully expire in 2017.

Hors ligne

 

#11 30/09/2012 10h31 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   554 

Mon intime conviction sur cette crainte de Morningstar est qu’elle est injustifiée : Les normes sonores évoluent dans le temps, et, d’ici 2017, je ne serais pas surpris qu’elles changent à nouveau.

C’est un peu "tout le problème" de l’industrie tech et le risque principal de tout investissement dans ce secteur : il faut que l’entreprise qui a des brevets puisse évoluer en permanence. Elle ne peut pas juste s’asseoir sur ses brevets et ne rien faire. Il me semble que DLB, en allouant un budget R&D impressionnant (ne pas le faire lui permettrait de rentrer 300 millions par an suplémentaires en bottom line sans problèmes) est bien consciente de ce phénomène et qu’elle travaille sur sur de nouvelles normes. Ca se trouve, elles sont déjà prêtes (l’info est évidemment confidentielle et ne sera jamais divulguée à un analyste). Faire de la prédiction dans ce secteur parce qu’un brevet expire me paraît, à titre personnel, totalement futile.
Ce n’est pas, comme disait le légendaire Phil Fisher sur Motorola, le dépôt et la protection de brevets qui est la priorité du business, c’est de faire en permanence des choses que les concurrents ne font pas encore. Dans l’idéal, lorsqu’un brevet est déposé, il est déjà trop tard pour un concurrent de copier la techno à l’expiration parce que le leader a déjà la nouvelle norme prête. C’était le cas de Motorola pendant les années 70 : ils ne déposaient même pas de brevets sur certaines technos et laissaient les concurrents copier volontairement, parce que cela permettait aux dits concurrents de mobiliser leur budget sur la production des copies, alors qu’ils avaient déjà un produit tueur du précédent prêt dans le pipe. Dolby ne peut évidemment pas se permettre de faire cela dans son activité, mais l’anecdote est juste pour vous donner l’idée derrière mon raisonnement.

Bien sûr, ce n’est jamais une certitude (encore une fois, dans le secteur tech, la certitude absolue n’existe pas), et mes posts ne constituent jamais une recommandation d’achat : il s’agit d’une opinion purement personnelle. Dans le secteur tech, j’aime acheter quand c’est vraiment très cheap pour pallier aux incertitudes (cf. Dell par exemple, ou Tessera mentionnée récemment).

Hors ligne

 

#12 30/09/2012 12h30 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   57 

Superbe analyse d’une superbe société.

Voilà une société largement leader sur un marché très spécialisé (en croissance), très rentable, avec un gros programme de R&D, qui rachète ses actions, et dont le cours a été divisé par 2 en 2 ans. What else ?

sergio8000 a écrit :

Ce n’est pas, comme disait le légendaire Phil Fisher sur Motorola, le dépôt et la protection de brevets qui est la priorité du business, c’est de faire en permanence des choses que les concurrents ne font pas encore.

Tout à fait d’accord. On peut raisonnablement penser que Dolby possède une combinaison organisation, expérience, savoir-faire unique au monde, capable de maintenir l’avantage compétitif. Le montant de la R&D est assez convaincant.

Bien sûr, cela n’est qu’une approche superficielle, et il serait bon de s’informer auprès des spécialistes du domaine.

Intégré à ma watchlist.

Hors ligne

 

#13 30/09/2012 12h42 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   22 

Je detiens DLB depuis 2-3 ans et je perds de l’argent  pour l’instant.

Je me pose aujourd’hui la question de savoir si c’etait une bonne pioche car il y a un tres gros cote speculatif derriere meme si les analyses de Thomz sont pertinentes.
Je veux dire par la que les normes technologiques (evoquees par Sergio) evoluent tellement vite que cela devient difficile de miser sur le bon cheval.

D’une maniere generale, je n’ai pas souvent ete bon avec les valeurs techno, d’une part parce que je n’y connais pas grand chose aux produits ou services, d’autre part parce que je n’ai pas bien su analyser la situation.

Hors ligne

 

#14 30/09/2012 12h45 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour Thomz,

Très bon boulot, comme d’habitude !
C’est toujours un plaisir de lire vos posts.

Hors ligne

 

#15 30/09/2012 13h16 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   554 

stockjunkie a écrit :

Je detiens DLB depuis 2-3 ans et je perds de l’argent  pour l’instant.

Je me permets de vous dire que si le camarade Thomz nous l’avait conseillé il y a 2-3 ans, je ne l’aurais pas soutenu dans son idée :-). Le prix fait tout, même pour une société de la plus haute qualité.

Hors ligne

 

#16 30/09/2012 13h35 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   512 

Hey, merci JB! C’est un peu grace a vous en fait; j’etais vexe d’avoir ecrit une betise plus grosse que moi dans le post sur Bijou Brigitte.

sergio a écrit :

Si le camarade Thomz nous l’avait conseille, etc.

Attention mon ami, je ne conseille rien du tout!

sergio a écrit :

Mon intime conviction sur cette crainte de Morningstar et qu’elle est injustifiee […]

Idem. D’autant que la societe s’est deja retrouvee dans cette situation plusieurs fois…. Et que les trademarks Dolby, elles, n’expirent pas.

Hors ligne

 

#17 30/09/2012 13h44 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   22 

Permettez-moi de vous corriger Sergio: la valeur fait tout, pas le prix ;-)

A l’epoque de mon achat (02/11 @ USD 55+), les fondamentaux etaient meilleurs ou plutot la menace
des grands clients abandonnant la technologie DLB commencait a peine a peser sur le titre.

Je ne desespere pas, je pense qu’il y a du potentiel. Par contre, c’est une valeur clairement speculative.

PS: j’avais decouvert ce titre a travers le site de Motley Fool qui regorge de bons tuyaux

www.fool.com

Hors ligne

 

#18 30/09/2012 14h19 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   554 

Stockjunkie, je précise ma pensée que j’ai manifestement mal exprimée.

Pour moi, la valeur de Dolby n’a pas du tout changé depuis 2-3 ans. Je l’estime à 55-60 USD. Voilà pourquoi je dis que le prix à l’achat fait tout pour cet investissement (et pour tout autre d’ailleurs, car la valeur ne change pas tous les jours, c’est mon intime conviction).

@ Thomz : cher ami, suggéré à l’étude est effectivement un terme plus juste que conseillé. Abus de language de ma part.

Dernière modification par sergio8000 (30/09/2012 14h23)

Hors ligne

 

#19 30/09/2012 14h25 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   22 

On est d’accord.

(je vous taquinais un peu smile )

Hors ligne

 

#20 01/10/2012 11h16 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   512 

stockjunkie a écrit :

Par contre, c’est une valeur clairement speculative.

Il n’y a pas de valeur speculative. Il n’y a que des operations speculatives.

Au prix ou vous avez achete ($55), vous avez grossierement neglige la marge de securite; vous avez donc pris un risque, ie. vous avez specule. Vous, pas l’action.

Rassurez-vous, nous avons tous commis ces erreurs de debutant un jour ou l’autre.

Au prix actuel ($32) l’investisseur recupere immediatement 36% du prix d’achat en cash et amortit son investissement total en cinq ans, hypothese conservatrice.

Ce qui rejoint la definition academique d’un investssement: "An investment operation is one which, upon thorough analysis, promises safety of principal and a satisfactory return. Operations not meeting these requirements are speculative."

Vous, monsieur, faites preuve du caractere speculateur typique puisque vous suivez les tips et pensez appreciation du capital au lieu de penser rendement net.

Il est peut etre temps de revoir vos methodes.

(je vous taquinais un peu)

Dernière modification par thomz (01/10/2012 11h28)

Hors ligne

 

#21 01/10/2012 12h20 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   554 

Remarque en passant : de 2012 à 2017, il y a pile 5 ans :-). On a de bonnes chances de ne pas perdre beaucoup de sous même si tous les brevets expiraient.

Hors ligne

 

#22 01/10/2012 12h51 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   22 

thomz a écrit :

Au prix ou vous avez achete ($55), vous avez grossierement neglige la marge de securite; vous avez donc pris un risque, ie. vous avez specule. Vous, pas l’action.

C’est vrai. J’ai pris un risque.

thomz a écrit :

Rassurez-vous, nous avons tous commis ces erreurs de debutant un jour ou l’autre.

C’est vrai. Mais je n’ai commis aucune erreur ici. J’ai pris des risques. L’action pourrait tres bien etre aujourd’hui a USD 70. Elle ne l’est pas.

thomz a écrit :

Ce qui rejoint la definition academique d’un investssement: "An investment operation is one which, upon thorough analysis, promises safety of principal and a satisfactory return. Operations not meeting these requirements are speculative."

Ok merci

thomz a écrit :

Vous, monsieur, faites preuve du caractere speculateur typique puisque vous suivez les tips et pensez appreciation du capital au lieu de penser rendement net.

Je pense surtout "rente confortable a 58 ans" et pour l’instant je suis sur la bonne voie

thomz a écrit :

Il est peut etre temps de revoir vos methodes.

Ah bon?

Dernière modification par stockjunkie (01/10/2012 12h55)

Hors ligne

 

#23 01/10/2012 13h14 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   87 

Une analyse de dolby Labs sur Gurufocus qui rejoint la votre Thomz :

Marge de sécurité évaluée à environ 30% minimum sur la base des cours actuels avec un scénario dit pessimiste.

Value Ideas Contest: Dolby Labs ($DLB) Priced for Zero Growth - GuruFocus.com

J’aime bien ce dossier mais pas de distribution dividendes (ou bien j’ai loupé) qui permettent de patienter en attendant la revalorisation du titre à sa valeur réelle. Pourquoi cette société au bilan solide, avec du cash et un bon niveau FCF ne retourne pas de cash en direct aux actionnaires (dividendes etc.) ? peur de l’avenir, capex et R&D futur plus importants que part le passé, rapprochement d’entreprise à prévoir?

EDIT : autant pour moi, Dolby retourne bien de la valeur à ses actionnaires, non pas sous forme de dividendes mais par des rachats d’actions qui peuvent être assez importants.

Toujours en réflexion.

Dernière modification par BearBullCarpeDiem (01/10/2012 14h20)


Parrainage : Boursorama

Hors ligne

 

#24 01/10/2012 14h30 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   512 

Salut BBCD,

Le modèle de valorisation que j’ai utilisé se borne à compter le cash; les autres actifs ne sont pas inclus dans le calcul.

Si Dolby a $16 en book value/action et $8,6 net cash/action, il reste $7,4$/action de book value que j’ai (volontairement) omis.

La marge de sécurité de 30% semble donc cohérente. En incluant la book value restante, discount -50% (soyons follement paranoiaque), on obtiendrait avec ma méthode:

-----

(1) hypothèse court-terme, zéro croissance / très conservateur
(cash par action) $8.6 + (fcf par action) $3.25 x 5 ans + (book value hors cash) $3.6 = $28.45
Vous payez alors une prime de 4$ pour être actionnaire de Dolby Labs

(2) hypothèse long-terme, zéro croissance / conservateur
(cash par action) $8.6 + (fcf par action) $3.25 x 8 ans + (book value hors cash) $3.6 = $38.2
Vous obtenez une marge de sécurité de 6$ par action (en arrondissant, soyons timides)

(3) hypothèse court-terme, 10% de croissance / très raisonnablement optimiste
(cash par action) $8.6 + (fcf par action) $3.25 qui croit à 10%/an x 5 ans + (bv hors cash) $3.6= $44.2
Vous obtenez une marge de sécurité de 12$ par action

(4) hypothèse long-terme, 10% croissance / optimiste
(cash par action) $8.6 + (fcf par action) $3.25 qui croit à 10%/an x 8 ans + (book value hors cash) $3.6 = $50.9
Vous obtenez une marge de sécurité de 18$ par action

-----

Et encore, ces hypothèses supposent une croissance zéro de la book value hors-cash; hypothèse qui contredirait la tendance depuis 10 ans.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/941_bv.png

Même en se basant sur une hypothèse ultra-conservatrice, la marge de sécurité sur cet investissement est donc plus que significative.

Ce qui bien sûr, n’en garantit pas le résultat - tout au plus pouvons-nous réduire le risque à son minimum.

Par rapport à l’absence de dividendes, je n’ai - à titre personnel - pas de problèmes à voir les compagnies que je détiens ré-investir leur cash dans leur position compétitive (R&D) au lieu de le reverser "bêtement" aux actionnaires.

Dernière modification par thomz (01/10/2012 14h38)

Hors ligne

 

#25 01/10/2012 15h48 → Dolby Labs : plein les oreilles, plein les fouilles (action, cash, dolby, exemple, valorisation)

Membre
Réputation :   554 

BearBullCarpeDiem a écrit :

J’aime bien ce dossier mais pas de distribution dividendes (ou bien j’ai loupé) qui permettent de patienter en attendant la revalorisation du titre à sa valeur réelle. Pourquoi cette société au bilan solide, avec du cash et un bon niveau FCF ne retourne pas de cash en direct aux actionnaires (dividendes etc.) ? peur de l’avenir, capex et R&D futur plus importants que part le passé, rapprochement d’entreprise à prévoir?

Bonjour BearBullCarpeDiem,

Pourquoi diable voulez-vous qu’une compagnie capable de ré-investir vos profits à plus de 15% (le ROTC de Dolby étant plutôt de 20 %) l’an vous verse un dividende ? C’est comme si vous demandiez un dividende à Berkshire. D’ailleurs, Jamie Dimon, CEO de JP Morgan, a récemment fait savoir que s’il n’en tenait qu’à lui, il ne verserait pas de dividendes et rachèterait des actions vu le ROE de sa banque : simplement, certains actionnaires les exigent… Je trouve ça un peu dommage à titre personnel.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech