Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Newsletter boursière #101

Interview Zetrader : vivre en Espagne, trading et immobilier

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3373 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 




S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3373 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



 

12 commentaires

1) sissi
08/03/2014
Merci pour cet interview avec Zetrader - et votre newsletter hebdomadaire!
2) Champflo
08/03/2014
Sujet très intéressant. Cependant plusieurs questions me viennent à l'esprit :
- Si j'ai bien lu ZeTRader a pu acquérir un patrimoine de ~195000 € après achat il lui reste 15 000 €. Ce qui fait 180 k€ d'investissement pour 4 appart. Soit 45 000 € par appart. Pas cher.
- Combien rapporte ces 3 (puisqu'il en utilise un) appart ?
- peut-on vivre décemment du revenu de la location de 3 appart en Espagne ? La vie de "rentier" coute souvent plus que celle d'un travailleur : activité, voyage ... Ou a t il d'autre source de revenu ?
- quid des prestations santé ? adhésion sécu française ou pas ?
- en cas de pépin santé : retour en France ?
- la vie sociale est à refaire sur place. La c'est plus subjectif comme questionnement;
3) Aspirente
08/03/2014
Bonjour et merci à tous les deux pour cette interview très instructive.

Valence est effectivement une ville très agréable. J'ai eu l'occasion d'y séjourner à plusieurs reprises, en particulier pour accompagner ma femme qui a enseigné le français.

Malgré ses qualités architecturales (centre ville et cité des arts et des sciences), la mer, son climat exceptionnel (c'était le pays de l'orange), le tourisme demeure essentiellement espagnol. Pourtant, tous les Français en reviennent enchantés. Cette ville gagne donc à être connue et dispose d'un fort potentiel. En particulier, malgré le bel aménagement de la plage, l'urbanisme du "front de mer" est déstructuré et le lien avec la ville mérite d'être amélioré.

Pour ce qui est des finances, j'avais observé un coût de la vie significativement mois élevé qu'à Paris. Le prix des fruits et des légumes est par exemple divisé par deux. Les affiches d'annonces immobilières fleurissent dans les rues et on peut effectivement trouver des appartements habitables de 2 ou 3 pièces à 50 k€ en périphérie de Valence.

Bravo Pierre pour avoir réalisé ce projet. Il serait effectivement intéressant de préciser les caractéristiques de votre gestion immobilière ( rendement, location meublée touristique ou à l'année ) et l'éventuelle couverture sociale.

Merci.
4) Zetrader
08/03/2014
Bonjour, pour répondre à Champflo et Aspirante.
Pour Champflo (j'ai répondu plus en détail à son com sur mon blog), les chiffres c’est pas exactement ça, c’est 210kE en global :
- 193kE mis dans de l’immobilier espagnol (4 appartements)
- 17 kE de cash restants
cf. dernier bilan détaillé en février 2014 :
http://zetrader.fr/repartition-gains-en-bourse-capitaux-patrimoine-12-fevrier-2014/
http://zetrader.fr/bilan-financier-bourse-gestion-capital-patrimoine-maj-fevrier-2014/

Cela fait donc une moyenne de 193/4 = 48,25kE par appart comme prix moyen de revient par appartement (prix oscillant entre 30kE et 60kE de prix de revient selon l’appart), le détail des prix de revient de chaque appart, est dans le bilan détaillé (répartition capitaux).
Pour les autres questions j'y ai répondu dans le com sur mon blog, donc pour éviter de faire un gros copier/coller, j'invite à lire le com de réponse.
Sinon pour Aspirente, je confirme effectivement que certaines choses au niveau nourriture sont moins chères voire bien moins chères ici, en particulier des fruits et légumes comme des pommes, oranges, mandarines, pastèques etc ... ce serait dommage de pas en profiter en effet pour manger plus de fruits frais et légumes ici, puisque ce n'est pas cher, il en va de même pour les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots), le riz, l'huile d'olive, tout cela me revient moins cher que ce que je payais sur Paris.
Il y a donc aussi un avantage coût de la vie quand on sait où acheter chaque chose (le temps de prendre ses repères), ça revient moins cher que sur Paris.
Ici par exemple les fruits et légumes sont souvent moins chers dans les nombreuses fruiteries (sortes d'épiceries essentiellement dédiées aux fruits/légumes) que les supermarchés, hors offres exceptionnelles.
Chez nous l'épicerie du coin est rarement moins chère que le supermarché pour les fruits/légumes, ici c'est l'inverse.
Par contre les aliments "durables" (riz, légumineuses, pâtes, thon etc...) c'est moins cher d'acheter en supermarché que ces fruiteries où dans ce cas ce sera comme notre épicier du coin : très cher.
Bref c'est assez low cost globalement je trouve de vivre ici, pour un cadre de vie agréable : entre l'immo pas cher, le climat, les fruits/légumes pas chers etc...
5) moinsvalues
09/03/2014
Bonjour,

Merci pour ce retour particulièrement complet, j'ai demandé sur le forum et j'ai été exaucé...
J'ai bien aimé Valence, même si Barcelone a ses charmes le rapport qualité/prix immobilier penche pour Valence...
Etant sur Lyon par contre pas de ligne aerienne directe...

Muchas gracias hasta la proxima
6) Spark
09/03/2014
Bonjour,

Valence est une belle ville au climat très agréable. J'y ai vécu en 2008 et je rejoignais souvent Majorque ou j'ai une résidence. Je vivais à valence place musico espi pas loin de Benimaclet. Mon épicerie du coin comme dit par zetrader vendait des légumes, fruits etc à des prix impossible chez nous. Une bière me coutait 1.20 euro en 33 cl (marque mahou).

Pour les amateurs de pétarade et de feux d'artifices, il ne faut pas rater les fameuses fallas. A valence les feux sont partie intégrante de la culture, il n'est pas rare d'entendre des explosions suite aux match de foot par ex.

Cordialement
7) Franck
09/03/2014
Témoignage super intéressant. Merci Zetrader!
Ton cheminement et toute la logique objective pour ton nouveau d'habitation m'a ébahi. Cela m'a tout de suite parlé: grande ville, culture, météo, prix de l'immobilier, coût énergétique (!), prix avion pour Paris, ...

Deux petites questions pour mieux comprendre encore :

1) est ce que la même logique avec le niveau de prix et la proximité de la mer peut s'appliquer au Sud de l'Italie?

2) tu as détaillé ton quotidien, mais aucune information sur ton niveau de vie, ni ton budget mensuel. Comment vis tu par rapport à un espagnol local? As tu des stress d'expatriés? Comment gères tu tes dépenses de santé par exemple?

Merci par avance de tes réponses qui nous font un peu rêver !
8) Spark
10/03/2014
Bonjour Franck


Je te vois parler du sud de l'Italie, une région que je connais bien puisque ma femme vient de cette région (Basilicata / Calabre). J'y vais souvent.

Le climat y est aussi très agréable et c'est un mode de vie différent du notre. Beaucoup de chauffage au bois en cheminées, fruits et légumes pour presque rien et à profusion, poisson et bien d'autre choses comme les vins locaux excellents.

Par contre, pour l'immobilier c'est à mon avis compliqué pour un étranger. Il est impossible de t'expliquer ici en quelques lignes mais je peux dire qu'il circule beaucoup de biens sans vraiment de contrepartie au cadastre. La bas beaucoup de choses se font encore sans écrits et là les gents comme nous ont du mal à comprendre comment ça se passe vraiment.

Je te déconseille la région de la campanie (Naples) le régulateur étant la plupart du temps la camora. En Calabre c'est un peu similaire. Il faut connaitre des Calabrais pour ne pas avoir d'ennuis. J''y ai vu des chantiers non terminés ou on été engloutis des subventions européennes. Malgré ça c'est une très belle région et ça vaut le détour.

Je vais souvent du coté de Maratea/Praya a Mar. Attention aussi aux infrastructures, il ne vaut mieux pas avoir besoin d'être hospitalisé d'urgence sinon c'est l'hélico pour aller à plusieurs centaines de km. Mon beau père est décédé en 2009 en partie à cause de ça.

Il m'a fallu plus de 5 ans de vie commune et à la fin le mariage pour commencer à savoir qui faisait quoi dans ma belle famille. Ma femme à 17 oncles et tantes alors ça fait du monde ;)


Cordialement
9) ballotph
11/03/2014
Bonjour et merci pour ce retour sur le marché Espagnol.

Par contre je n'arrive pas à trouver sur votre blog où vous parlez de votre couverture santé, auriez vous le lien ?

Merci d'avance.
10) Ricou
11/03/2014
Excellente idée que cette interview !

merci pour les infos et les chiffres,

et Bravo zetrader!!!
11) keram
11/03/2014
Merci pour cette interview tres interessante
12) Rudy
13/03/2014
Bonjour ZeTrader,

Excellente interview ! :)
J'avais quelques questions notamment sur la notion de résidence dans un pays étranger.

Comment devient-on résident espagnol ? Du moins comme as tu fait ?

Merci d'avance de ta réponse.

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.