Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Newsletter boursière #54

Les graphiques boursiers ne servent à rien

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3373 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 




S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3373 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



 

7 commentaires

1) Serge
27/01/2013
Bonjour Philippe,

Je suis tout à fait d'accord que les graphes ne servent à rien (ou ne servent pas à grand chose).

Je me permets de signaler que Western Union n'était pas une IPO, mais un spin-off de First Data Corp. L'objectif était de rendre First Data OPAble et de laisser WU se développer indépendament. Or, la plupart du temps, il est recommandable de se pencher sur les situations de spin-off, parce que peu de gens font cet effort et qu'il y a énormément d'inéfficiences. Ici, WU est un peu une exception à la règle, à cause d'un management peu incentivé, mais aussi parce que l'objectif était de vendre la maison mère FDC à sa juste valeur.
2) Biskeo
27/01/2013
(en passant, d'une manière générale, il ne faut jamais souscrire aux IPO)

Pourquoi ?
3) Huntr
28/01/2013
Car ce n'est jamais à l'avantage de l'acheteur mais du vendeur (et des institutions qui mettent en place les IPOs à savoir les grandes banques d'affaires)

Il y a des livres qui traitent de ce sujet. Buffett également a beaucoup commenté publiquement son avis sur les IPOs (à vous de les retrouver sur internet) mais voici ce qui résume le mieux son opinion :

"It’s almost a mathematical impossibility to imagine that, out of the thousands of things for sale on a given day, the most attractively priced is the one being sold by a knowledgeable seller (company insiders) to a less-knowledgeable buyer (investors)" Warren Buffett
4) Huntr
28/01/2013
Pour revenir au sujet des graphique boursiers : en fait c'est surtout le graphique du prix de l'action qui est inutile pour un investisseur. Les graphiques sont très utiles aux investisseurs, à condition de chausser des lunettes value :
ex: tracer le p/book d'une action permet de mieux estimer sa sous-évaluation/sur-évaluation (ex: avec BRK/A qui est sur ses plus bas historique en p/b mais bien sur ses plus haut historiques en terme de prix de l'action!)


Cette argument sera exactement l'inverse pour un spéculateur.
5) Huntr
28/01/2013
Les 3 choses à faire pour avoir un résultat supérieur à la moyenne des investisseurs selon Charlie Munger :
1 - carefully look at what the other great investors have done
2 - look at the cannibals (c-a-d les entreprises qui rachète leur actions)
3 - carefully study spinoffs
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
28/01/2013
@Biskeo

Comme l'a dit Huntr, les IPO sont défavorables aux investisseurs, car ce sont des insiders (qui cherchent à maximiser le montant levé / rapport à leur dilution en terme d'actionnaires) et des banque d'affaires (qui cherchent à maximiser leur commission / au montant levé) qui font le prix.

Il y a des exceptions quand l'IPO se fait sous forme d'enchère comme dans le cas de Google.

Mais comme le souligne Serge, ma parenthèse était mal choisie puisque WU était un spin-off et non une IPO. Habitué les spin-off sur-performent mais pas WU.
7) Biskeo
28/01/2013
Merci pour vos explications.
Après recherche sur le site de l'AMF, il semble effectivement que la fixation du prix lors d'une introduction en bourse ne soit pas très encadrée règlementairement.

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.