Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #51 31/07/2018 12h12

Membre
Réputation :   39  

Bonjour Iqce,

Je suis Marseillais et je vais aux AG chaque année pour SMTPC. De plus, j’ai renforcé la valeur ce mois ci de 1000e suite à la baisse récente. Il est courant que les cours de SMTPC baissent l’été, l’année dernière, elle était même tombée à 18e l’action.

Fondamentalement, la concession est renouvelée jusqu’à 2033 de mémoire. Il y a le financement du tunnel de Schloessing dont les traites annuelles seront à priori équivalentes aux traites actuelles.

L’inconnue c’est la rocade L2 qui va faire concurrence et qui va rentrer en service en octobre 2018.
Le dividende de 1.90e pour 2019 serait donc sécurisé (selon moi) car le trafic est quasi équivalent à l’année dernière.

A vous de faire le calcul par rapport à votre PRU, si baisse de CA de -30%, alors dividende à 1.30e/an cela vous ferez un rendement de +5.50% en fonction du PRU indiqué dans votre message.

SMTPC est selon moi une quasi obligation. Vu le merdier de la circulation à Marseille, je n’ai aucun doute sur la rentabilité du tunnel qui est une cash machine !

Hors ligne Hors ligne

 

#52 31/07/2018 12h15

Membre
Réputation :   2  

Bonjour,

Il est vrai que pour SMTPC, l’ouverture de la L2 fait très mal à la fréquentation du prado carénage mais je pense que la société a de bonne perspective avec l’ouverture du tunnel Schloesing à venir.

Hors ligne Hors ligne

 

#53 31/07/2018 12h20

Membre
Réputation :   39  

Vous le soulignez parfaitement, le tunnel Schloessing va aspirer les voitures vers le tunnel SMTPC payant donc ça peut limiter la baisse du trafic !

Edit : j’ai pris volontairement une hypothèse ultra pessimiste en citant une baisse de trafic de 30% ! Nous ne sommes même pas à 5% d’érosion actuellement.

Dernière modification par Este59014 (31/07/2018 12h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#54 31/07/2018 13h21

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   336  

Etant du 9éme je suis archi convaincu…De plus SMTPC n’est pas seul, y compris sur le plan politique, normalement c’est effectivement "une quasi obligation" mais…


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

#55 31/07/2018 13h32

Membre
Réputation :   39  

Le renouvellement de concession est signé, est acté. La seule inconnue est l’ampleur de la baisse du trafic qui sera ultérieurement ralentie par l’aspiration de voitures provenant de Schloessing.

On en arrive à la conclusion suivante : pendant la durée de construction de Schloessing, il n’y aura pas d’aspiration de voitures ainsi que la L2 qui tournera à plein régime donc il y aura une baisse de trafic temporaire plus importante. De quelle ordre ? Là est la question.

Hors ligne Hors ligne

 

#56 31/07/2018 13h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   336  

La préfecture, les collectivités ou la DIR MED (pour la L2) doivent forcément avoir des modélisations de trafics…Il n’y a pas d’investissement routier sans étude avec enquête OD.

Dernière modification par Iqce (31/07/2018 13h43)


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

#57 31/07/2018 17h33

Membre
Réputation :   48  

Iqce a écrit :

normalement c’est effectivement "une quasi obligation" mais…

C’est ce que je pensais aussi, mais j’ai fini par revendre ma ligne à 31,53€ le 17 janvier 2017 avec une petite PV de 6%.

La baisse du trafic n’a pas été aussi élevé que je le pensais, en revanche la baisse du cours a bien eu lieu.

1 an et demi plus tard, je vois que j’ai plutôt bien fait : un cours à 20,50€ après 2 dividendes mais quand même.

Les obligations font-elles ce genre de baisse de cours ? (question naïve, je ne me suis jamais penché sur les obligations).

Hors ligne Hors ligne

 

#58 31/07/2018 17h43

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   336  

Bonjour,

Notez le "quasi" ; en fait je ne saisis pas la raison du cours aussi bas au regard des excellents arguments mentionnés sur le forum. On est sur une situation de rente, avec un futur tangible factuel assez rassurant, une bonne gestion (voir la dernière publication : le CA baisse mais le bénéfice est bon).

Sinon j’ai vu votre portefeuille je trouve nos stratégies assez proches smile


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

#59 04/01/2019 19h00

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   336  

Bonjour,

Voici le point à fin 2018.
Globalement par rapport à l’objectif annoncé dans le 1er post, ce n’est pas trop mal.
L’essentiel des pertes est lié à des achats ventes spéculatifs qui n’auraient pas du avoir lieu, donc pour 2019 la feuille de route est à peu prés claire : pareil sans casino et autres.

Sinon :

CTO :

KLE PRU 31.50 cours 27.40

J’ai acheté un rendement, par contre j’ai fais un "one shot" qui m’a gêné pour moyenner à la baisse.
Franchement qui croirait possible un tel rendement ?

PEA :

GTT

68.05 €
PRU 55.90 j’y crois et j’ai renforcé au bon moment. Sans oublier quelques AR…

   
AIR LIQUIDE

107.05 €
PRU 98.47 fond de ptf

     
DANONE

61.98 €
PRU 67.10 une déception ; une baisse que je ne comprends pas avec un PRU élevé suite à un achat vente finalement sans valeur ajoutée.

     
SANOFI
Vendu vers 80.

     
INSTITUT DE DEVELOP.INDUSTRIEL
vendu à perte


PRADO-CARENAGE MARSEIL.TUNNEL
17.62 €
PRU 17.48 une autre déception ; j’ai renforcé à la baisse avec AR pour baisser le PRU. On verra bientôt ce que ça donne.

CRCAM NORD FRANCE CCI

22.35€
PRU 20.72 achat vente "comme d’habitude" et merci Bifidus !

   
CRCAM BRIE PICARDIE CCI

Vendu…Idem : merci Bifidus !

VINCI

72.58 €
PRU 82.01 encore une belle gamelle, mais sur le LT…A renforcer.

Au final entre le CTO et le PEA le bilan est à zéro sur 2018 à 2 ou 3 € prés.
Il reste 38 KE à investir, soit quasi autant qu’au tout début ; avec la baisse de 2018, je n’ai pas des masses de regrets.
Si j’avais tout misé sur ma seule idée de 2016 (McPHY), j’aurais beaucoup perdu : merci forum…


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

#60 06/11/2019 08h24

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   336  

Bonjour,

Voici le point au 11/2019 ; j’ai toujours un blocage sur mes achats, mais la lecture des excellents posts de Scipion tends à combattre ce blocage. En résumé je suis donc bloqué car je considère que les valeurs défensives sont trop hautes pour que je sois serein en cas de baisse des marchés (c’est globalement idiot, je le sais !) et je n’ai pas assez de connaissances pour investir dans des mids ou small caps.

Globalement, sur l’année la performance des investissements s’évaluent dividendes réinvestis en une poignée de % ; c’est peu mais c’est toujours ça de pris comparé au livret A, mais très loin des 20 (PEA) et 45 (CTO) % de l’an passé.


CTO:


ARGAN   
PRU  66,9 €

   
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD UNIT
PRU  129,56 €   
   
KLEPIERRE
PRU 31.50

PEA :

Les PRU ne sont souvent qu’indicatifs ; ainsi GTT est mon "bagger" à la faveur d’AR multiples. Les CRAM sont également pas mal dans ce genre.

AIR LIQUIDE
PRU  89,52 €
Jamais touché à cette ligne sauf pour renforcer en fonction du "market timing" ; c’est l’illustration de tout ce que je dois faire dans un monde parfait !

CLARANOVA     
PRU  7,191 €

   
DELTA PLUS GROUP
PRU 38,1 €

   
DANONE
PRU  67,10 € idem AI, à conserver

     
TELEPERFORMANCE
PRU 195.1 €

     
SARTORIUS STEDIM BIOTECH
PRU  127,1 €

   
TOTAL
PRU 48,255 €

     
AUBAY
PRU 31,55 €

     
PRADO-CARENAGE MARSEIL.TUNNEL
PRU  18,04 € 

     
GTT
PRU  84,96 €

 
     
CRCAM ALPES PROVENCE CCI
PRU  111,98 €

     
CRCAM DU LANGUEDOC CCI
PRU  81,97 €

     
CA ILE DE FRANCE CCI
PRU  490,00 €

Dernière modification par Iqce (06/11/2019 09h37)


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

#61 06/11/2019 08h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   372  

Bonjour Iqce et merci pour le partage. Joli portefeuille et bravo pour GTT que j’ai vendu, personnellement, bien trop tôt.
Et vous devez pleinement savourer la remontée du cours des foncières, Klepierre et URW…

Je pense que vous avez copié le montant de la colonne "valeur" concernant Téléperformance parce qu’un PRU de 423,60, waouh, c’est juste deux fois son cours actuel qui est pourtant son plus haut historique !
Ou alors c’est très Freudien comme truc. C’est sûrement le cours que vous aimeriez qu’elle atteigne dans les prochaines années, hé, hé…

Dernière modification par Isild (06/11/2019 08h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#62 06/11/2019 08h49

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   374  

Bonjour Iqce,

une question de curiosité : pourquoi restez-vous si peu diversifié?
En effet, je vois que n’avez pas trop de lignes et qu’en plus beaucoup couvrent les mêmes domaines (immo, banques notamment).
Un manque de convictions pour les autres secteurs économiques?

Bien à vous,
cat

Dernière modification par cat (06/11/2019 09h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#63 06/11/2019 08h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   336  

Bonjour her Doktor Isild,

Mer.ci pour votre sympathique message et votre vigilance ; du coup j’ai édité et personne n’en saura rien smile

J’ai "saupoudré" le ptf d’un peu d’idée Scipionesque à la sauce Bifidienne ; ainsi ai je acquis 2 grandes actions TVperformance.
Franchement pas le genre de truc auquel j’aurais pensé, j’ai un biais à cause de ces multiples appels du midi de personnes qui veulent nous vendre des trucs et des machins.

La bourse c’est du psytruc Freudien et de la tambouille Coffe Maité effectivement !

@Cat : mer.ci également de m’avoir lu ; l’immo parce que je "connais" le domaine donc je passe plus facilement sur mes "blocages" ; la banque parce que j’ai lu et relu les posts sur les CRAM, une sorte de marotte martingale…
Comment diversifier svp ? C’est un peu la critique que l’on peut faire à Scipion (!), il est en phase de construction de patrimoine et donc pointe des valeurs à LT au travers de ses filtres donc souvent dans des domaines similaires.

Dernière modification par Iqce (06/11/2019 17h09)


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

#64 06/11/2019 10h17

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   374  

Iqce, pour vous répondre brièvement sur "Comment diversifier svp?" :
* à mon humble avis, le plus simple (et dans la majorité des cas le plus efficace) est de compléter vos titres vifs par un etf large type CW8 (Amundi MSCI World) sur le PEA ou un équivalent sur votre CTO si les ETF à réplication synthétique ne vous inspirent pas.
* si globalement les ETF ne vous inspirent pas, je note quand même pas mal de trous dans votre raquette en terme d’activités pour les entreprises en portefeuille. Si je prends quelques secteurs où le marché français est quand même relativement fourni, je vois notamment qu’il n’y a :
** pas d’entreprise du luxe;
** pas d’entreprise de l’aéronautique et de l’espace;
** pas d’entreprise du secteur auto;
** pas d’entreprise du secteur de la construction;
** même plus largement pas d’entreprise du secteur de l’industrie…
En tirant même au hasard un titre dans chacune des catégories, vous compléterez, il me semble, utilement votre portefeuille.

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

#65 06/11/2019 13h23

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   336  

Je vais tenter de justifier :

- le luxe : je cours après, j’espère un repli (cf blocage), tous les jours j’ai un ordre qui traîne…
- aéronautique espace : je n’aime pas Dassault (armement) et consorts
- auto : j’ai eu et revendu (RNO, PVL…), ce sont des cycliques, j’attends l’amorce de la reprise
- construction : j’y ai travaillé ; je n’aime pas pour des raisons environnementales sociales etc Bref encore un biais à traiter sans doute
- Industrie : AI me semblait un peu dedans (et c’est une "grosse " ligne du ptf ; mais j’ai une autre cible (idem le luxe).

Je vais réfléchir à tout cela wink


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #66 17/01/2020 10h32

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   336  

Bonjour,

Je vais tenter un bilan synthétique de l’année écoulée.

CTO :

Ouverture courant 2019 d’un CTO recevant des foncières "commerces" et "entrepots" (Argan, KLE, URW etc). +10% hors dividendes et imposition.

PEA :

Là, je suis vraiment mécontent. Alors que quasi tout le monde en est à afficher des perf proches de +30%, j’ai péniblement fait +6% et encore en fin d’année en m’inspirant des idées de Scipion croisées avec les ressources mises à disposition par IH (merci encore à eux pour tout ce travail partagé).

" Quel est le problème ? "
=> j’ai fait trop d’achats ventes comme évoqué
=> j’ai laissé entre 30 et 50% de cash sur le PEA faute de convictions (Trump…)
=> je ne sais pas quand vendre : je pourrais citer SMTPC vendue à +10% après un an d’attente (et de dividende) qui à bondi encore de +20% alors que je voulais racheter à la baisse, n’importe quoi…Des comme ça j’en ai pléthore. J’aime prendre des décisions rationnelles, mais clairement ce n’est pas possible d’anticiper un fonds, une rumeur, un avis de Portzampac etc

Alors OK les ETF doivent être une solution, j’en conviens, mais je n’aime pas cette passivité.

Dernière modification par Iqce (17/01/2020 10h33)


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #67 18/01/2020 00h59

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   956  

Iqce a écrit :

Alors OK les ETF doivent être une solution, j’en conviens, mais je n’aime pas cette passivité.

C’est exactement ce qui fait qu’on sous performe régulièrement en temps que petit porteur.
On ne supporte pas d’être passif, on se sent obligé de faire quelque chose et on fait des âneries contre productives (moi le premier).

Pour se canalyser un peu, essayer de mettre par écrit ses pensées, ses doutes sur telle ou telle valeur, revoir les raisons qui nous ont poussées à acheter, chercher des catalyseurs, faire un résumé des événements de l’année sur la valeur etc.
Pendant ce temps là on ne clique ni sur acheter ni sur vendre, et cela permet parfois d’éviter des erreurs regrettables, en tout cas on a fait quelque chose (réflexion approfondie) et on se sent moins passif. wink

Dernière modification par bibike (18/01/2020 01h00)


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#68 27/02/2020 09h50

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   336  

Bonjour,

En cette période difficile je tente de faire un point sur mes actifs boursiers.

Le contexte du Coronavirus n’épargne pas le PEA même s’il souffre environ 2 fois moins que le CAC globalement ; je suis revenu à zéro (valeur fin 2019) après un début d’année sur les chapeaux de roues car j’ai renforcé le secteur du pétrole en pensant dans un 1er temps que l’épidémie allait être contenue. Total avec un PRU à 47 plombe le ptf.

Coté CTO, KLE encaisse le coup, mais les autres foncières résistent vraiment bien. Moralité, la qualité se paye mais ça reste de…De la qualité.

Bon, désormais je suis face à plusieurs choix :

1- ne rien faire

2- renforcer Total pour baisser le PRU et assujettir le PEA pour moitié des investissements au pétrole

3- ré équilibrer (j’ai plusieurs 10nes de K€ dispo, ouais mais…"Sainte Trouille priez pour nous" est un peu ma devise en bourse !)

4- vendre et racheter moins cher les grosses lignes

Je pense qu’en terme de Coronavirus nous avons eu le 1er effet kisscool : on découvre le soucis, on espère naïvement que les autorités vont gérer : raté !
Maintenant va venir le 2éme effet avec la pandémie : le monde va se calfeutrer dans un 1er temps en paralysant l’activité (et ça fera du bien à la planète pour être positif), dans un 2éme temps nous apprendrons à faire avec et peut être que des enseignements seront tirés, des solutions existantes développées encouragées (télétravail par ex au hasard), un nouveau mode de fonctionnement sociétal définit (réduire les voyages inutiles par ex) à long terme ?

Pour une fois je crois donc que 1) est à écarter ;  2) déséquilibrerait le PEA.
Et je vais faire un mix entre 3 et 4 : élaguer des branches sans réel intérêt dans le contexte que j’imagine supra qui reposent sur de la croissance et des échanges commerciaux traditionnels, ex vendre KLE en légère perte et vendre racheter GTT Rubis, renforcer AI sous 120…

Wait and see.

Dernière modification par Iqce (27/02/2020 09h51)


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

#69 27/02/2020 10h34

Membre
Réputation :   91  

Bonjour Iqce,

Au contraire de vous, j’aurais fait soit 1 soit 3.

1, on est long terme, on ne se préoccupe pas de la bourse qui clignote, on laisse passer l’orage. Pour ma part, n’ayant pas les liquidité (cette semaine), je ne regarde as du tout les cours de bourses de mes actions, sauf Unibail Rodamco Westfield que je suis impatient de renforcer (quitte à déséquilibrer le portefeuille. Pourquoi ? Je suis en phase de constitution, j’aurais tout le temps nécessaire de le rééquilibrer après).

3, si j’avais les liquidités, je renforcerais certaines lignes de temps à autres pour profiter de la baisse des marchés. Mais ne sachant pas jusqu’ou va aller cette baisse, je lisserai mes achats.

Mais en aucun cas, je ne vendrai pour racheter plus bas. C’est tentant, mais on ne sait pas quelles seront les nouvelles demain, ça peut baisser (tous les voyants sont au rouge pour que cela baisse avec le coronavirus, mais les acteurs du marché peuvent se dire, on a sur réagit, on va revenir à un comportement plus rationnel, (ou pas)).
Evidemment qu’après coup, si on vend et que la bourse fait encore -20% et que l’on rachète dans un mois, super belle opération. Mais pouvons nous le prédire ?

Dernière modification par Jeff33 (27/02/2020 10h35)


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne Hors ligne

 

#70 27/02/2020 11h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   336  

Bonjour Jeff,

On ne peut pas prédire la bourse : c’est un fait, si la martingale existait ça se saurait et le coronavirus n’était sans doute pas dans les analyses techniques (c’est une critique très limitée, tout n’est sans doute pas à jeter dans ce procédé j’en conviens).

Mais les effets d’une pandémie sont plus faciles à imaginer en partant de ce que l’on a vu jusqu’à maintenant en Chine. J’attends de voir ce qui va se passer en Amérique du Nord cf derniers propos de Trump "nous sommes prêts".


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

#71 27/02/2020 13h18

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   131  

Ce que l’on peut prédire avec assez de certitude, c’est que le remède du virus va être trouvé dan les prochaines semaines. Le traitement contre le paludisme semble efficace, les essais cliniques sont en cours. Un épidémiologiste interviewé dans Les Echos ce matin et qui connait très bien ce médicament est assez optimiste.
Cela va permettre de soigner les malades et remonter les indices qui ne demandent que ça.
Ensuite, le vaccin va certainement sortir dans les prochaines mois.
Pour ces raisons, j’écarterai le point 4 car vous risquez de rater le coche du rachat.

Coté économique, il y aura des répercussions forcément et là, difficile de prévoir leur ampleur.
La meilleure chose à faire, c’est de profiter de la baisse pour acheter ou renforcer progressivement des entreprises qui vous plaisent le plus. Ce serait donc le point 3.

Hors ligne Hors ligne

 

#72 27/02/2020 14h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   336  

Bonjour Ostal,

Je suis archi d’accord sur le déroulé probable sur le plan sanitaire ; mais j’ai un PRU trop élevé sur certaines lignes dont Total pour renforcer sans déséquilibres. Donc j’ai élagué et à cette heure je suis déjà gagnant (enfin, "moins perdant en téhorie" serait plus exact !).
Il reste à ne pas rater le rachat !


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

#73 22/03/2020 17h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   336  

Bonjour,

Je vais tenter de mettre au clair les diverses pensées qui tournent dans ma tête.

Je regrette bien d’avoir eu la bonne analyse sur la crise sanitaire. Toutefois, j’ai réinvestis trop tôt et pour faire court je ne suis "gagnant" que de très peu (mais bon, même pour un euro par terre dans la rue, je me baisse, pas de honte).
Pour la suite, j’en reste à mon idée : attendons le choc aux USA, d’ici une semaine environ ?
De plus, on peut imaginer un prolongement des mesures en EU et un durcissement en France qui affecteront les marchés.
NB : pas mal d’achat revente d’or qui ont en revanche relativement bien couvert les pertes de la bourse ; mais j’ai gardé les plus belles pièces en SUP et en raison du confinement j’ai également gardé la dernière rentrée de 20F or, sans regrets (biais). J’ai en effet pu racheter un lot à un vieux collectionneur qui n’avait jamais bougé ses tarifs, avec la hausse finalement on a pu faire affaire.
NB 2 :…Bien chanceux de n’avoir pas pris de SCPI.

1- Sur le CTO :
j’ai dégagé les foncières purement "commerces" telles que KLE et URW ; pertes quasi inexistantes.
Il me reste aussi des amorces de lignes de CEGEREAL et EIFF. Trop tard, trop bas.
J’ai gardé les autres et je les renforces doucement à doses homéopathique : Argan, FLY, IMDA.
Perte sur 2020 à ce jour : 12%

2- Sur le PEA :
Pour illustrer mes propos j’ai repris 2X5 Rubis GTT et la perte actuelle est de 15% (environ) sur le prix de rachat (NB : X3 sur la grosse ligne GTT depuis le début des achats, cela sauve le ptf).
Vente des AI.
Renforcement de Total, PRU 40.4 €.
Démarrage de 2 lignes Danone Sanofi, à suivre.
Toujours 3 lignes de CRCAM, en pertes de 15% environ
UFF PRU 19.9€
SMTPC  PRU 21.5€
GRVO PRU de 70 (mais avec des AR)
ENVEA PRU 99.7€
ALMEC : 50 unités restantes d’une série d’ordre, PRU 1.90
Renforcements à venir : Danone, Total, Sanofi, AI.
Pertes sur 2020 à ce jour : 9%

"Et maintenant que vais je faire ?"

Etat des lieux :

=> j’ai trop de liquidité : 390 K€ ! Dans le contexte actuel cela m’empêche presque de dormir (sauf que la santé, de mes proches me tracasse bien plus).

=> la vente de mon bien immobilier évoquée par ailleurs "dans une grande ville du Sud" est mal engagée "dans le contexte actuel" ; mais, comme le prix résulte d’un chantage politique local (obligation de baisser de 500 K€ pour en faire bénéficier la famille de l’élu d’arrondissement, sinon permis refusé, Pénélope est une vraie débutante à coté), comme je n’attendais ces liquidités que pour passer à la case "rentier" (après distribution aux impôts et à mes proches), comme une diversification en immo physique n’est peut être pas malvenue pour la suite : ce n’est pas grave.

Conclusions :

Si j’abandonne l’idée de faire rentier, autant investir en bourse cet argent dont je n’ai pas de réel besoin ?
Je garde 100 K€ pour un projet immobilier personnel d’agrandissement sur la propriété familiale, reste 290. Mais je n’y arrive pas. Comme un éternel débutant, seules les entreprises que je connais un peu avec un levier de dette qui me semble bien vu m’attirent : coté diversification c’est catastrophique sur des sommes pareilles. Je réfléchis sans doute trop, craignant  et espérant aussi, quitte à en payer le prix, un changement de société avec cette crise
Devrais je en mettre pour 100 K€ dans toutes nos banques par sécurité (les 390 K€ dorment au crédit agricole pour l’instant) ?

Dernière modification par Iqce (22/03/2020 18h41)


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #74 22/03/2020 18h02

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   912  

Bonjour,
Les 390k€ ont le sommeil rentable, ils ont gagné 3M€ dans votre message ! (voir avant dernière ligne).
Trêve de plaisanterie, déjà "les répartir" : éventuellement sortir 100k€ pour les mettre sur un autre compte, un livret boosté type PSA Banque avec 2% pendant 2 mois - plafond 75k - ou autre, c’est ce que je fais allègrement au gré des offres.
Sur la crainte de la garantie des 100k€, je n’irais pas plus loin. Juste pas tout dans la même banque mais 2 c’est bien.

Ensuite pourquoi ne pas en profiter pour établir un plan d’investissement sur des ETF ? Vous profitez d’un bon point d’entrée et c’est diversifié, vous voyez bien le stock picking c’est bof si j’en crois vos échanges notamment avec Isild que je lis en diagonale.
30k€ cette année ou 50k puis 30 l’an prochain, déjà vous avez presque réparti 200k€.
Pour le reste, être liquide franchement ce n’est pas un problème en ces temps, je me sens à l’aise personnellement même si avec un projet immobilier dans le coin de la tête.
L’idéal serait d’être endetté un max mais nous sommes trop vieux et trop blindés de liquidités alors à quoi bon. C’est ce qui nous permet d’affronter l’avenir avec sérénité, même si ça rapporte 0 ou presque, c’est une assurance sommeil (et alimentation !).
(1€ je me baisse, il n’y a guère que pour les pièces cuivrées que je trace ma route, j’ai de la chance je trouve plus souvent des billets).

Dernière modification par Surin (22/03/2020 19h07)

Hors ligne Hors ligne

 

#75 28/03/2020 13h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   336  

Bonjour,

J’ai rectifié mon erreur de frappe ; c’est sans doute révélateur de mes ambitions !

Nous voilà donc dans le "dur" comme imaginé (hélas, mille fois hélas) ; les USA sont dans la panade du Covid 19 ; la France attend le pic ; les politiques sont sans doute à l’image de notre débat sur le forum : les plus compétents, ceux qui bossent le sujet (médecins, infirmiers…) se sont barrés depuis longtemps pour sauver qui peut l’être (courage et merc.i à eux) ; les mêmes thèmes reviennent tous les 3 pages.
Pendant que lis, ma conjointe coud des masques en masse et les offre.
Je ne me demande pas pourquoi comment la France est restée autant de temps sans réagir face à la crise annoncée, je me doute un peu…C’est nous, des latins, en République.

Vendredi la baisse à repris, la semaine à venir va certainement donner le t.on des marchés et peut être que ce "t.on" ne va pas bien varier dans les prochaines semaines, tant que les USA ne seront pas un peu plus organisés et que le confinement continuera (mes sources "Etat" donnaient 45 jours, reste donc 15 ou…30 jours).

Du coup je projette de m’intéresser aux ETF (Surin, je lis avec attention vos réflexions sur votre file : wink ) :

Sur le PEA, sans grande originalité, je vise le CW8 et le C40 (ou le C4D) ; j’ai bien envie de me cantonner au CW8, mais n’y a t’il pas un risque de ne plus pouvoir le loger sur le PEA ? J’ai vu que cela pouvait se produire parfois.
Je suis satisfait de la répartition sectorielle et des sociétés détenues en titre vifs mais :
- c’est beaucoup de boulot : sont détenues ce jour environ 15 sociétés, mais je suis contraint d’en suivre presque une centaine
- j’aurais sans doute du mal à acquérir des titres en quantité suffisantes pour certaines en cas d’augmentation des investissements.

Sur le CTO, basé sur les foncières à faible sensibilité au commerce pour l’instant, je manque d’idées en ETF.
Je continue mes renforcements, en espérant que le dividende ne soit pas coupé ou supprimé pour la plupart (EIF me semble possible, CEGEREAL à voir et les autres beaucoup moins). Au pire on en reparle dans un an.

Dernière modification par Iqce (28/03/2020 13h46)


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur