Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#551 26/10/2017 20h16 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   44 

MisterVix a écrit :

MAIS pour avoir travaillé en France, mais aussi en Suisse, en Irlande ou en Inde, je peux vous dire que SI, on laisse crever des gens dehors ou en tout cas on leur inflige des pertes de chance énormes pour faire des économies ridicules.  En France on est sans doute idiots avec nos grands principes et Notre façon de jeter l’argent par les fenêtres, mais on a un minimum de respect pour l’humain

Il y a des domaines où les français ne jettent pas l’argent pas les fenêtres quand on les compare aux Etats-Unis, à commencer par la santé. Les américains dépensent US$ 9892 p/tête pour la santé (hors dépenses d’investissements) contre US$ 4600 en France. (source : OCDE)

Si je lis correctement ces chiffres et qu’on formule l’hypothèse de travail qu’américains et français sont en aussi bonne santé (espérance de vie etc.), ça signifierait que la France est deux fois plus efficiente de ce point de vue. OU que les américains se soucient plus de leur santé que nous.

Hors ligne

 

#552 26/10/2017 21h28 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   132 

Ou bien que les professionnels de la santé gagnent mieux leur vie aux USA qu’en France.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#553 26/10/2017 22h37 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   59 

Remarque tres pertinente Zeb: les medecins gagnent beaucoup mieux leur vie aux USA et c’est une bonne chose sur le long terme pour la qualite des soins.

Entre la pauperisation des medecins, le faible taux d’equipement, les hopitaux qui decrepissent et le remplacement progressif des medecins francais par des diplomes en medecine d’europe de l’est du sud, du magrehb et d’afrique, le declin du systeme de soin a la francaise est amorce et sans reaction rapide la pente va etre tres difficile a remonter d’ici quelques annees.


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

#554 26/10/2017 22h52 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   

Je vis aux USA. Je peux vous dire qu’une bonne partie de la population n’a pas accès aux soins car trop onéreux. En effet, la classe moyenne accede a une couverture santé privée avec pour contraintes des franchises de plusieurs millers de dollars (en moyenne plus de 5000 USD par individu). Ceci signifie qu’en cas catastrophique, l’assurance couvrira les soins au-dela de la franchise qui restera dans tous les cas de figures a la charge de l’assure. En cas normal de soins, medicaments, visite docteurs etc. les assures l’utilisent avec parcimonie car le cout n’est pas couvert dans la plupart des cas (effet franchise). Enfin veuillez noter que les frais médicaux sont la cause premiere des faillites financières personnelles aux USA (www.cnbc.com/id/100840148).

Hors ligne

 

#555 26/10/2017 22h53 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   392 

Oui les chiffres de dépenses de santé en % du PIB sont faramineux aux USA (et tellement connus)
data.worldbank.org/indicator/SH.XPD.TOTL.ZS

17,1 % du PNB pour un résultat correct / sans plus c’est juste du délire ! Et c’est en constante augmentation. La France est autour de 10-11 % selon les années. La Corée du Sud seulement 7 % ! (L’une des meilleures espérances de vie pourtant). Et l’on parle bien en % donc en valeur absolue c’est délirant d’autant que proportionnellement à leur richesses, ce devrait être l’inverse puisque les "Capex" sont à peu près fixes selon les pays (je veux dire : le PNB/habitant aux USA étant plus élevé qu’en France, l’achat d’un IRM leur coûte donc moins cher en % !!).

C’est un scandale ce 17 % du PNB mais bon c’est leur problème. En fait c’est même moins efficient alors que largement plus cher puisque l’espérance de vie est meilleure en France, l’espérance en bonne santé aussi, un taux de diabète moins élevé qu’aux USA  etc. etc.

Alors pourquoi une différence aussi énorme !? Et pour un résultat moyen.
La première raison, de loin, ce sont les médecins qui sont BEAUCOUP mieux payés qu’en France. Que ce soit médecins hospitaliers ou libéraux. On parle de 3,4 voire 5 fois mieux payés qu’en France. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le statut de médecin aux USA est incomparable : de véritables dieux vivants avec classements dans les magazines et trophées dorés (et ridicules de kitsch). Le coût des nuits à l’hôpital aussi est indécent. Ensuite le coût des assurances juridiques est énorme (mais contrairement à ce que l’on croit ce n’est pas le 1er critère). Et puis les médicaments sont plus chers (mais ça reste à la marge) et puis etc. etc.

Mais les américains sont tellement persuadés d’avoir la meilleure médecine du monde (ah oui leurs hôpitaux sont rutilants et présentent autrement mieux qu’en France mais je peux vous assurer que les médecins ne sont pas meilleurs en moyenne sans doute l’inverse tellement ils sont imbus d’eux mêmes) ; je disais ils sont tellement persuadés d’avoir la meilleure médecine du monde qu’il coulera beaucoup d’eau sous les ponts avant que cela ne change (et que l’on ne me parle plus du prétendu pragmatisme américain c’est du bullshit ; dans les fifties peut-être mais le peuple américain devient l’un des moins pragmatiques de l’OCDE. Les Allemands oui sont pragmatiques).

TyrionLannister a écrit :

Remarque tres pertinente Zeb: les medecins gagnent beaucoup mieux leur vie aux USA et c’est une bonne chose sur le long terme pour la qualite des soins.

Entre la pauperisation des medecins, le faible taux d’equipement, les hopitaux qui decrepissent et le remplacement progressif des medecins francais par des diplomes en medecine d’europe de l’est du sud, du magrehb et d’afrique, le declin du systeme de soin a la francaise est amorce et sans reaction rapide la pente va etre tres difficile a remonter d’ici quelques annees.

C’est pour cela que l’espérance de vie aux USA a diminué ! C’est pour cela que l’espérance de vie est meilleure en France ! C’est pour cela que le taux de couverture vaccinale est meilleur en France. Que de l’idéologie, pas de faits. Ne seriez-vous pas un peu américanôlâtres ?  Et votre obsession des étrangers (même sur un sujet sur la médecine vous y faites référence… c’est étonnant non ?). Le pognon des médecins Yankees va dans l’achat de Tesla et de bateaux, c’est tout.

La santé aux USA est une honte. Excepté les cadres même la classe moyenne n’a pas accès à des soins de qualité correcte ; au Maroc les soins sont meilleurs pour la classe moyenne. Tout est ultra clivant si vous n’avez pas franchi la barrière de la classe moyenne +. C’est indigne d’un pays civilisé (et j’y ai vécu mais… en ouvrant les yeux smile

J’ai aussi noté que vous citez rarement de sources.

J’ai cité mes sources ci-dessous : les USA sont une anomalie et ce versus la Suisse, la Corée du Sud, etc. (puisque vous vous égarez dans une comparaison douteuse avec la France et sa paupérisation fantasmée… et son envahissement fantasmé aussi). Croyez-vous que votre argument de  fonctionne avec la Corée du Sud ?

La vérité c’est qu’une élite médicale américaine et ses lobbys ont mis de façon détestableme, la main sur le système de santé et, qu’excepté les très riches et les riches, tout le reste de la population (class moyenne comprise) en paie le prix pour un rapport "qualité/prix" bien inférieur aux restes des pays de l’OCDE.

À méditer histoire d’avoir une vision un peu plus pondérée que votre américanophilie délirante et systématique  (ah et détails hors chartes : j’ai été aux USA et je continuais à écrire avec accent ; avec n’importe quel mobile ou ordi si on est un tant soit peu geek on peut mettre des accents… non mais !)

Dernière modification par PoliticalAnimal (26/10/2017 23h20)


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#556 26/10/2017 23h32 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   59 

Politicalanimal, le passe glorieux de la France en matiere de sante permet pour l’instant de tenir le rang mais ce n’est pas en fermant les yeux que l’on va eviter le mur.

Il y a encore peu de temps les puissants venaient se faire soigner en France maintenant les francais les plus riches vont se faire soigner aux USA.

Nous avons deja discute du niveau de remboursement avec un poste que j’avais pourtant "source" a souhait.

La seconde partie de votre message est une magnifique suite d’images d’Epinal.

Pour ma part, j’ai la chance de pouvoir choisir entre les 2 systemes et apres avoir frequente maternite, urgence, generalistes et specialistes des 2 cotes de l’atlantique je n’hesiterai pas une seconde.

Une illustration rapide: aux USA le cabinet du generaliste vous fait la prise de sang durant votre check-up pas besoin d’aller au labo pour les prises de sang classique. Le rhumato ou le chiro vous fait immediatement la radio necessaire au diagnostic. Je n’ai pas besoin de passer par le generaliste poir aller voir bon nombre de specialistes. Certains tests ADN de maladies genetiques fait en debut de grossesse ne sont pas meme encore proposes en France sauf a l’hoptial americain de Neuilly… et la liste est longue

Le sentiment est celui d’une medecine moderne du XXI siecle alors que celle de la France semble reste bloquee au XXe siecle.

Certes on peut avoir le syndrome du coq gaulois mais il faut tout de meme ouvrir les yeux, pas pour simplement critiquer mais pour corriger et evoluer a defaut de s’enfoncer lentement mais surement dans le declin.

Vous avez clairement une dent contre les medecins US pour etre aussi reducteur, vindicatif. De plus vous les mettez tous dans le meme panier. J’ai la meme opinion des "grand diplomes" dans votre genre. Nous sommes sans doute tout deux biaise par notre parcours mais au moins j’ai l’honnetete de le reconnaitre… et oui je travaille dans le secteur de la sante. Je suis ravi qu’ici celui, qui sauve des vies gagne en moyenne beaucoup mieux que l’arroguant qui a fait X ou HEC, voyez je peux auss simplifier a l’extreme.

Vous avez tres juste je suis americanophile ce qui me parait la moindre des choses vu que je suis maintenant citoyen de ce pays qui m’a si bien acceuilli. Je ne peux meme pas comprendre que vous soyez choque que l’on respecte et defende le pays qui vous a acceuilli et accepte comme un des leurs tout en vous donnant l’opportunite de reussir. Je revendique donc d’etre americanophile avec fierte tout en esperant que mon pays de naissance retrouve un peu de sa superbe.

Dernière modification par TyrionLannister (26/10/2017 23h58)


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

#557 27/10/2017 00h09 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   392 

Encore une fois si vous êtes riches, oui bien entendu c’est mieux mais au prix d’un écrasement de tous les autres et encore ce n’est vrai que sans enfants ou avec un seul enfant (voir le lien cité plus haut du nombre de faillites dues aux soins). Pour les faits et les chiffres (et non les impressions personnelles) : voir les espérances de vie, voir les taux de vaccinations, etc. Que des chiffres, des faits ! Woah quelle belle médecine que voilà, la plus chère au monde et dont le résultat est une baisse de l’espérance de vie :
Why American Life Expectancy Is Decreasing - The Atlantic

J’ai moi-aussi connu les 2 systèmes, alors svp n’utilisez pas cet argument avec moi de "l’expérience personnelle’’ qui serait censé vous donner raison. Je peux citer des cas exactement opposés (justement avec 3 enfants et un couple dont la femme avait été virée du jour au lendemain- à l’américaine), c’est toujours très microscopique, très parcellaire et ne fonctionne que dans certains cas les "exemples type expérience personnelle".

Attendez d’avoir 3 enfants ou une personne du couple au chômage et on en reparlera de votre vision personnelle. C’est pour cela qu’il faut chiffrer le plus possible. Et je voudrais comprendre comment vous pouvez justifier une telle main mise d’une profession surpayée (les médecins aux USA) qui fait ployer tout le système. Même les Américains parlent de ce sur-paiement. Et à partir de 2 enfants, si les parents n’ont pas des postes de super-cadres et/ou la chance de tomber dans LA boîte avec la bonne healthcare, le système est clairement plus avantageux en France car on dépense des fortunes en soins de santé pour les 2 ou 3 enfants. Quant au déficit de la Sécurité sociale, il est beaucoup plus faible qu’on ne le croit (pareil déjà parlez dans un autre post, en pourcentage, il est tout à fait gérable… contrairement au déficit de l’État mais c’est un autre sujet).

Et que venaient faire les médecins étrangers dans ce débat, une obsession ? Vous avez zappé ma comparaison avec la Corée du Sud dans votre hagiographie des USA, ma comparaison était gênante pour votre rhétorique ? (hagiographie sans bornes et Dieu sait que les anti-Américains primaires m’agacent cf. nombre de mes posts quand j’étais aux USA sur ce même forum). Vous gagneriez beaucoup en crédibilité en ayant une vision un peu moins manichéenne et pondérée dans votre défense des USA (systématiquement mieux, systématiquement vilipendé, etc. etc.)

Ah et à propos de Trump qui serait plus aimé que les "bobos" ne le pensent comme vous avez cité quelques posts plus hauts (utiliser le mot bobo à tout bout de champ démontre d’ailleurs en soi un penchant immodéré pour la catégorisation et le clivage, c’est inutile, c’est un mot qui ne recouvre plus rien, tout et son contraire et c’est volontairement offensant. En revanche, cela en dit long sur la personne qui l’utilise et sur ses rancœurs…)
RealClearPolitics - Election Other - President Trump Job Approval

Et ne venez pas me parler de qualité des sondages… cela reste chiffré et beaucoup mieux qu’un ressenti personnel et on est bien au-delà de toutes les barres d’erreurs du monde (contrairement à la veille de l’élection où, comme je l’ai aussi écrit sur ce forum, nous étions d’après Nate Silver dans la barre d’erreur). Votre "héros" a -17 points d’opinions négatives, l’un des records de TOUS les présidents américains… woah il est vraiment aimé dites donc… il bat tous les records d’impopularité. En 8 ans, Obama n’a atteint au pire que -10 points d’opinions négatives, a été réélu et est acclamé actuellement dans toutes les enquêtes d’opinions (c’est d’ailleurs pour cela que les sénateurs américains républicains, qui ne sont pas des bienfaiteurs de l’humanité pourtant, votaient contre le repeal… parce qu’ils savent qu’ils le paieraient chers). Cela fait du bien de rétablir un peu les faits au milieu de votre propagande (et encore une fois dans le référentiel français je suis plutôt pro-américain… je me fais même souvent "traiter" de pro-américain par des amis).

Ah et quels sont les États américains qui reçoivent le plus d’aides fédérales et d’aides sociales ? Les États les plus républicains !! Encore une fois contrairement à ce que vous avez affirmé. Et contrairement à vous, je source et pour vous faire plaisir, la référence est un site de Business mais vous pourriez en trouver partout :
The states most dependent on the federal government are who you’d least expect
Which States Rely the Most on Federal Aid? - Tax Foundation

Voilà une série de chiffres, de sources, de faits qui démontrent qu’en ce moment ce n’est vraiment pas si rose aux USA et particulièrement dans les États républicains… enfin dès que l’on sort de son quartier WASP boubour privilégié… (oh pardon j’ai fait une généralisation), enfin dès que l’on se donne la peine de regarder la misère autour de soi (ultra présente aux USA), de lire les rapports fédéraux, ceux du Southern Poverty Center, les chiffres, les statistiques pour sortir de nos biais personnels et de nos idées toutes faites (que nous avons tous mais qui chez certains semblent très ancrées…).

Cela étant, cela ne signifie pas que :
1- le système français de santé ne devrait pas (continuer à) être profondément amélioré (mais beaucoup a été fait ces dernières années, le nombre de lits par malades a diminué, le ratio dépense par maladie a baissé, etc. etc. mais le vieillissement de la population -très coûteux- "bouffe" les améliorations opérationnelles. En un mot, les maladies de "vieux" coûtent bcp plus chères et même si on améliore le système, tous les gains de "compétitivité" sont actuellement bouffés par l’augmentation des soins type ALD)
2- il n’y ait pas de nombreux bons côtés aux États-Unis dont nous devrions nous inspirer… mais avec mesure, pondération, équilibre et pas manichéisme outrancier smile


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#558 27/10/2017 00h14 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   44 

TyrionLannister a écrit :

Remarque tres pertinente Zeb: les medecins gagnent beaucoup mieux leur vie aux USA et c’est une bonne chose sur le long terme pour la qualite des soins. Entre la pauperisation des medecins, le faible taux d’equipement, les hopitaux qui decrepissent et le remplacement progressif des medecins francais par des diplomes en medecine d’europe de l’est du sud, du magrehb et d’afrique, le declin du systeme de soin a la francaise est amorce et sans reaction rapide la pente va etre tres difficile a remonter d’ici quelques annees.

D’où sortez vous tout ces lieux communs? Il faut changer de quotidien de référence parce qu’il raconte n’importe quoi apparemment.

Alors comme pour ma part je n’ai pas la science infuse, j’ai fait 10 mns de recherche sur Internet.

Les médecins en France se paupérisent?
Pour les médecins libéraux (source / Insee 2015), revenus d’activité : 108k€ p/an en moyenne, donc dans les 2% des revenus les plus élevés. Allant de 82k€ pour les généralistes à 189k€ pour les radiologues. Revenus d’activité d’après moi justifiés (études longues etc.). On est quand même loin de la paupérisation. Pas de chiffres sur les médecins hospitaliers mais j’imagine que les USA ont aussi leur lot d’internes exploités dans les urgences et autres services d’hôpitaux.

Les USA sont champions du monde de la dépense parce qu’ils payent mieux leurs médecins?
Peut être aussi un peu parce qu’ils dépensent beaucoup plus en médicaments? (1096 US$ p/an/habitant en produits pharmaceutiques. vs 596€ en France ; source : OCDE). Ou que le coût des mutuelles y est plus élevé qu’en France? (je n’ai pas de chiffres, désolé, simple conjecture).

Le faible taux d’équipement en France
C’est peut être vrai - je n’ai pas les chiffres mais vous les avez apparemment. ce que je sais c’est que les Etats-Unis sont remarquablement équipés par ex. en CT scans et IRM (p/habitant). Mais il faut dire qu’ils ont beaucoup moins d’hôpitaux à équiper que nous - en proportion j’entends. Les USA se classent en bas de tableau pour le nombre de lits d’hôpital p/habitant (n°25 sur 34 pays ; France = n°8). On y ajoute un faible nb de médecins p/habitant (USA = n°27 sur 34 pays OCDE) et on aboutit à un des systèmes les moins performants en termes d’accès aux soins des pays de l’OCDE. Moins d’endroits à équiper = meilleur taux d’équipement par endroit, logique. Mais à quel coût…celui de l’accès aux soins pour une partie de la population.

Les médecins sont mieux payés aux USA et c’est une bonne chose sur le long terme pour la qualité des soins?

Vous pensez vraiment que si les médecins en France gagnaient 120k€ ou 130k€ ou 150k€ au lieu de 108k€ en moyenne, les soins seraient de meilleure qualité? Vraiment? Ca serait une vision vraiment atrophiée de cette profession…

On est donc quand même très loin d’un système efficient : le plus cher de tous les pays de l’OCDE et le moins performant sur des ratios basiques.

Mais comme pour ma part j’aime bien la nuance, il faut aussi voire que les USA sont champions du monde pour les équipements de pointe p/habitant (cf. supra), contrairement à la France, qui est à la traine. Et que notre système de soin est très mal organisé (pas assez de maisons de soins pour éviter d’engorger les urgences, comme aux USA, certaines pathologies mal prises en charge, système de numérus clausus débile pour la 1ère année de médecine etc.).

TyrionLannister a écrit :

Une illustration rapide: aux USA le cabinet du generaliste vous fait la prise de sang durant votre check-up pas besoin d’aller au labo pour les prises de sang classique. Le rhumato ou le chiro vous fait immediatement la radio necessaire au diagnostic. Je n’ai pas besoin de passer par le generaliste poir aller voir bon nombre de specialistes.

Alors pour le coup, vous avez entièrement raison. le système français adore segmenter les actes en différents endroits, ce qui est totalement inefficace. J’ignorai que ça se passe comme ça aux USA - très similaire au Royaume-Uni. Petite visite à l’hopital pour un contrôle de routine (expérience perso une paire de fois) :
- arrivée
- CT scan au denrier étage de l’hosto
- puis descente au 1er étage pour voire le spécialiste - scahtnque le radiologue lui envoie direct son bilan
- puis ticket d’attente dans le même couloir - pour faire la prise de sang au bout du couloir
- puis descente au rdc pour chercher ses médocs à la pharmacie de l’hopital

en France, même chose mais à 4 endroits différents (radiologue en ville, spécialiste à l’hopital, prise de sand dans labo privé, pharmacie évidemment privée) - totalement inefficient.

Et vous savez ce qui est formidable dans mon expérience au Royaume-Uni : 1) pas un sou de déboursé (enfin si, les cotisations sécu sur le salaire, montant très raisonnable) et 2) tout ça est totalement étatisé, type ex-URSS. Dirigé, organisé et géré par la NHS, la sécu locale.

Peut être un système qui pourrait inspirer les USA? Apparemment aussi efficace que par chez vous mais en beaucoup moins cher…

Je vais j’en suis sûr finir par vous convaincre des vertus de la nuance

amicalement

Dernière modification par carignan99 (27/10/2017 00h32)

Hors ligne

 

#559 27/10/2017 01h12 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   312 

zeb a écrit :

Ou bien que les professionnels de la santé gagnent mieux leur vie aux USA qu’en France.

Pour information j’ajoute quelques éléments qui permettent d’avoir une idée de ce qui se passe au Mexique.
Il ne s’agit que d’expériences personnelles.

Au Mexique, les soins médicaux sont nettement moins élevés qu’aux USA, c’est ce que tous mes amis américains disent.

Ex: Une de mes connaissances (un français vivant aux USA) a dû se faire installer 
un Pacemaker.
L’opération + 1 jour et une nuit en clinique au Mexique dans la ville ou j’habite, le coût :70,000MXN soit a 22.38 MXN pour 1€ un cout approximatif de (-) de $3,100 euros ou en USD environ $3,650 USD --- Beaucoup moins cher qu’aux USA.

Je me suis occupé des coups de téléphone avec son assurance maladie aux USA.
Il a 82 ans et a été remboursé à 100% par son assurance maladie aux USA, qui m’a confirmé que le montant de cette intervention était vraiment peu cher.
(pour info, le coût de son assurance maladie aux USA, $98 USD mensuels).
Ce n’est qu’un exemple, car les coûts des assurances maladies aux USA varient, et celle que possède ma connaissance est relativement bon marché.

Dans une autre spécialité, je viens de consulter un ami Ophtalmologiste en France, pour confirmer le diagnostique qu’un Ophtalmologiste mexicain a fait pour mon épouse.
Aucun problème, le diagnostique est clair. Une opération de la cataracte aux deux yeux est nécessaire.

Mon ami spécialiste, récemment retraité m’a en effet confirmé que les honoraires des médecins français étaient effectivement bridés par l’existence de la sécurité sociale qui limitait les augmentations d’honoraires des professions médicales.

Je vous communique pour informations les tarifs mexicains:
Coût de la visite chez un médecin spécialiste au Mexique 600 pesos;
Au cours actuel  de 22.38 MXN pour 1€,  cela représente 26.80€ c’est nettement moins cher qu’en France.

Par contre coût de l’opération de la cataracte
Au Méxique il faut compter 25.000MXN par oeil soit 50.000MXN pour les deux yeux.
En Euros toujours au cours de 22.38MXN pour 1 euro cela représente 1,117.06€ ou  2,234.00€ pour les deux yeux.
Nous ferons l’opération au Mexique car nous ne restons pas assez longtemps en France, la différence de prix ne justifie pas un second voyage en France et le médecin mexicain que nous connaissons est probablement tout aussi compétant qu’un médecins français.

D’après ce que j’ai pu comprendre mon ami Ophtalmologiste (maintenant retraité) demandait en Alsace 390€ + 150€ de dépassement par oeil, au total 540€, soit moins de la moitié du tarif mexicain qui n’’est pas du tout remboursé par la sécu Mexicaine…

J’ai également consulté le net et j’ai vu que les prix de telles opération en France peuvent varier.

Dernière modification par Miguel (27/10/2017 01h42)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.1, 2, 3

Hors ligne

 

#560 27/10/2017 03h46 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   59 

Cher Politicalanimal,

Vous ignorez les chiffres que j’ai partage avec vous que cela soit sur l’universite ou la sante pour vous focaliser sur d’autres points avec d’autres chiffres, vous avez tres bien choisi votre alias. Je vais donc faire de meme puisque cela est sterile est sans fin.

Acceptez que les choix de societe aient un lien avec les valeurs et la morale. Nous sommes sans doute en profond desaccord sur de nombreux choix de societe, vous etes donc tres bien en France et moi tres bien dans mon etat de Floride. Nous serions sans doute tout deux bien malheureux si la situation etait inversee.

Je reconnais fort bien qu’il faut mieux reussir aux USA et echouer en France que l’inverse. La France et les USA sont aux antipodes concernant ces deux notions. J’ajouterais que les USA est le pays des extreme dans le bon comme le mauvais et c’est cette palette de possibilite que je trouve formidable, je trouve quenla France a tendance a etre un carquant d’uniformisation et cela m’est insupportable.

Si le systeme francais permet d’attenuer la chute, il limite aussi largemement les chances de reussite. Nous pouvons sourcer cela a souhait l’un comme l’autre.

Je vous souhaite donc d’etre heureux en France tout en acceptant l’idee que des millions de gens sont tres heureux aux USA et qui plus est dans des etats conservateurs, j’en suis.

Maintenant nous verrons l’impact de la politique fiscale du President Trump.sur l’economie d’ici quelques mois et partageons comment nous comptons acheter/vendre au mieux pour profiter de ce changement puisque c’est l’objet de cette file que j’ai largement contribue a digresser.

Je me lance : AT&T me parait prometteur et a un bon prix et favorise par l’administration Trump.


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

#561 27/10/2017 12h19 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   392 

Eh bien justement, je pense que les défauts de la France (que je décrivais largement à mon retour des USA, l’effet blues du rapatrié…) sont en train de diminuer. Après tout, cela fait presque 10 ans que l’esprit entrepreneurial augmente en France et ça aboutit au lien ci-dessus, que la France, de façon rapide et surprenante, est devenue le leader des start-ups en Europe : (70/72) Situation économique de la France et avenir de la France

A l’inverse, je pense que les défauts américains ont plutôt tendance à s’accentuer depuis quelques années. Là aussi, cf. mes liens et sources : dette qui augmente bien autant qu’en France, espérance de vie qui diminue contrairement à la France (woah quelle "réussite" américaine !), frais de santé qui explosent, accès à l’enseignement supérieur de plus en plus élitiste avec, comme en France, un ascenseur social qui se bloque alors que c’était un bon point des USA, présence géo-politique, stature morale à l’international et soft power qui sont en train de fortement s’éroder (les Chinois sont d’ailleurs ravis et pensent que Trump fait conneries sur conneries, c’est pour cela qu’ils poussent plus vite que prévu la Route de la Soie… mais là faudra me croire sur parole pcq les docs auxquels j’ai eu accès sont confidentiels). Ces trois derniers éléments (plus "mous" comme le soft power) ne sont pas à négliger dans les avantages compétitifs d’un pays et les dégrader comme le fait Trump a des conséquences à moyen/long terme même si quasiment aucun effet à court terme (vaste bibliographie sur le sujet de l’intérêt économique du soft power, je vous recommande par exemple les écrits de Pascal Chaigneau). Et encore une fois je source :
9 charts on how the world sees President Trump | Pew Research Center

Dès lors, la comparaison entre la France et les USA est beaucoup moins flatteuse pour les USA qu’il y a, disons par exemple, 15 ans. En plus, ce qui a fait leur force (par exemple l’ouverture aux étrangers en attirant les meilleurs) est en train d’être détruit par Trump qui fait des erreurs fatales (mais dont les effets ne sont qu’à moyen terme, on ne voit pas ça sur quelques années) en réduisant fortement l’arrivée de talents via des réduction de visas H-1B… peut-être un Larry Page de moins dans 10 ans ?
A court terme, l’effet sera en revanche sans doute bénéfique pour les travailleurs et des éditorialistes/économistes "de gauche" (sur l’échiquier américain, ils seraient vus comme de centre-droit en France…) ont même loué cette mesure de Trump (vous voyez j’essaie de donner une vision pondérée wink ) :
Trump Is Right: Silicon Valley Is Using H-1B Visas To Pay Low Wages To Immigrants | HuffPost

Dans l’ensemble d’ailleurs nous avons largement plus d’avis et de points communs que vous ne l’imaginez peut-être. Mais le point clé des mes posts était qu’un peu de pondération ne nuirait pas à vos messages. Encore une fois, je suis le premier à défendre les États-Unis assez souvent dans ma vie perso. Lorsqu’on parle du président américain avec le plus d’opinions négatives (et je n’empêche personne d’avoir une opinion positive de Trump bien entendu) mais lorsqu’on parle d’un tel président, c’est fortement tordre les faits de faire penser au forum qu’il serait majoritairement bien vu aux États-Unis et que dire l’inverse serait une vision de parisiens déracinés… disons que c’est fort de café et que la fake news n’est pas loin ! La vérité, c’est qu’il est l’un des présidents ayant le plus d’opinions négatives après très peu de temps pourtant. Point.
RealClearPolitics - Election Other - President Trump Job Approval

Votre exemple des T-Shirts en NFL était par exemple déconcertant. Déjà, et même si c’est un sport populaire aux USA, la majorité des américains ne suive pas le football de façon régulière (je ne parle pas du Super Bowl qui est plus de l’entertainment et un jour J). Nous parlons donc d’une minorité (grosse certes mais une minorité). Ensuite vous parliez de l’achat de T-Shirts donc nous avons affaire à un sous-sous-ensemble : parmi les américains qui suivent le football, les plus motivés / les plus fans sont en effet ceux qui achètent des T-Shirts. Mais dans le genre mini-échantillon fortement biaisé, on fait difficilement mieux ! Eh oui dans cet ensemble, les hommes fans de Trump et, oserais-je le mot, les rednecks sont (sans doute, je n’ai pas de stats) sur-représentés. En un mot, ça ne prouve rien comparé à des statistiques et moyenne de sondages (avec un très bon intervalle de confiance qui plus est puisque dernièrement, ils donnent tous des énormes opinions négatives sur des gros échantillons) :
And again : RealClearPolitics - Election Other - President Trump Job Approval

Et idem pour votre attaque des États démocrates alors que la situation est exactement inversée en termes de qui vit au crochet de qui (j’ai cité deux sources fiables ci-dessus), on n’est pas loin de la désinformation. Disons que sur ce forum de gentlemen, un discours plus équilibré et sourcé (et qui ne dise pas parfois l’inverse de ce que les statistiques montrent) est ce que, nombre d’entre nous, attende.

Et enfin, j’attends avec impatience un beau post ou contribution de votre part sur une allocation stratégique d’actions américaines et/ou une "pépite" américaine que vous voudriez bien nous faire découvrir (lorsqu’on est dans un pays, c’est toujours plus simple d’analyser une boîte je pense, comme Lynch d’ailleurs et comme je n’y suis plus…). Je note donc avec enthousiasme la mention d’AT&T mais une seule phrase semble pour l’instant encore un peu court par rapport aux nombreuses contributions et analyses réalisées par plusieurs membres historiques du forum.
Pourquoi par exemple ne pas revitaliser / analyser / compléter la file AT&T laissée à l’abandon et qui n’a pas été mise à jour depuis plus de 1 an ? wink
AT&T : opérateur telecom US et aristocrate des dividendes

(eh oui vous avez contribué à faire dériver la file mais vous ne pouvez pas attendre des autres qu’ils ne répondent pas à certaines désinformations donc ça continue même si je serais ravi de me concentrer uniquement sur l’allocation et des actions, comme je le faisais d’ailleurs avant de déserter les files politico-économiques smile )

Dernière modification par PoliticalAnimal (27/10/2017 12h23)


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#562 27/10/2017 14h12 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   77 

Je viens avec de l’anecdotique, pas de sources à citer, juste deux-trois choses :

- j’ai soigné beaucoup d’américains en Belgique, ils n’avaient pas été mieux soignés aux US que chez nous, et ils étaient ravis (tombaient de leur chaise) de devoir payer si peu pour mes soins, en comparaison avec ce qu’ils doivent payer aux USA;
- nombreux ici ont lu la biographie de Warren Buffett je suppose. Un passage est resté très vif à mon esprit, celui où après avoir attendu deux heures dans le manoir où il passait une soirée, il suit encore pendant deux heures, cahin-caha, hébété, dans la nuit, sur une petite route de montagne, sa femme mourante emmenée par une ambulance jusqu’à l’hôpital le plus proche. On parle de l’un des hommes les plus riches du monde. C’est sidérant! Les hôpitaux américains n’ont pas d’hélicoptères? Ici en France, les urgences de montagne sont emmenées à l’hôpital en hélicoptère… Il y en a même en Belgique (où les montagnes sont pourtant bien rares)
- il y a plusieurs catégories de professionnels de santé aux US : ceux qui bossent en super libéral et ont des honoraires libres, gagnent très bien leur vie, et une proportion importante qui signe des conventions avec des mutuelles, dont les honoraires sont imposés par celles-ci, et qui ne gagne pas des fortunes.

J’exerce en France depuis 7 ans, je vois des gisements d’économie immenses partout - on ne sait vraiment pas faire les choses bon marché dans ce pays. Mais ça bouge petit à petit…

Dernière modification par Youplaboum (27/10/2017 14h14)


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne

 

#563 27/10/2017 16h49 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   59 

Les resultats du troisieme trimestre viennent de tomber pour la croissance americaine: +3% malgre les ouragans Irma et Harvey qui presageaient pourtant d’une baisse significative. Elle est donc moins forte que prevue. 

Cette nouvelle, combinee aux problemes de la Catalogne va peut etre amorcer un retournement de tendance de la dynamique euro dollars en place depuis le debut 2017.

www.usnews.com/news/economy/articles/20 … mation-rec


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

#564 28/10/2017 17h37 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   59 

Pour detendre un peu l’atmosphere de la file avec des publicites pour eTrade un broker americain qui utilise la "jalousie positive" avec ma publicite favorite du moment:

Yacht Life - eTrade commercial

En la voyant, je me suis demande si c’etait le bateau que Sissi avait utilisee pendant ses annees en mer smile

Les autres publicites pour e-trade son assez sympa egalement:

1st class - eTrade commercial

Broker 1 - eTrade commercial

Broker 2 - eTrade commercial

celle-ci pourrait meme faire sourir Stokes:

Boss - eTrade commercial

Au dela du cote amusant, le message est interessant et s’adresse a mon sens a un trait de caractere americain qui contribue a la reussite individuelle: ne soyez pas jaloux, vous pouvez y parvenir vous aussi si vous vous sortez les doigts smile

Bon we.

Dernière modification par TyrionLannister (28/10/2017 17h42)


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

#565 30/10/2017 11h36 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   392 

Je tenais à remercier la bonté d’âme de TyronLannister capable de mettre un -1 hors charte sans aucune raison dans la charte sur un poste sourcé et argumenté (et le -1 réussit en plus à être un plein de fautes d’orthographes). Cela faisait longtemps que je n’avais pas connu ça ce côté mesquin : un peu d’expérience, de sagesse, de calme et de recul à gagner sur le forum je pense. Mais ça viendra…

Quel amour du débat en tout cas ! Aucune réponse sur le fond mais un -1. Je sais c’est difficile à vivre de ne pas pouvoir répandre sa propagande trumpôlatre sans qu’au moins une personne vienne donner des chiffres, des faits et des statistiques… trop dure la vie alors il faut un mettre un -1 !

En attendant, Trump s’enfonce encore plus dans les sondages :
RealClearPolitics - Election Other - President Trump Job Approval

Et plus intéressant, passionnant même, cette enquête du New Yorker (qui m’est en fait arrivé via la lettre du week-end du Financial Times donc du sérieux qui a vanté, à raison, l’étendue de cette étude) :
?We Are Witnesses?: A Portrait of Crime and Punishment in America Today | The New Yorker
C’est un peu long (plus un truc de week-end ou de vacances) mais cela démontre la dureté et l’inéquité chronique du système judiciaire américain. 

Si vous voulez d’autres liens plus courts et très sérieux sur l’injustice totale (voire l’inhumanité) du système judiciaire américain, des statistiques à foison dans cet article du New York Times qui ne fait que confirmer, malheureusement, des recherches menées tous les 5 ans sur ce sujet : pour le même délit ou crime, un Noir américain, toutes choses égales par ailleurs pourtant, aura une peine beaucoup plus lourde :
Unequal Sentences for Blacks and Whites - The New York Times

bonnes lectures


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#566 30/10/2017 15h56 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   392 

C’est une énorme news (puisque sans équivalent dans la démocratie américaine), le directeur de campagne de Trump mis en examen :
Manafort and Rick Gates indicted by federal grand jury on 12 counts - POLITICO
Paul Manafort, Who Once Ran Trump Campaign, Indicted on Money Laundering and Tax Charges - The New York Times

C’est le matin aux USA bien sûr et déjà des milliers voire des dizaines de milliers de commentaires sur les articles. Évidemment, il ne s’agit "que" de la mise en examen donc un début.

Il faut reconnaître l’indépendance du système judiciaire américain (même si, contrairement au système français, un procureur ne peut pas s’auto-saisir ce qui parfois permet aussi d’enterrer des affaires… en revanche il y a de nombreux "checks and balances" plus efficaces qu’en France au niveau judiciaire. Système très très différent de toute façon, difficile de comparer).


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#567 30/10/2017 16h49 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   59 

Politicalanimal, vos messages regorgent de condescendance et de suffisance. C’est du moins mon point de vue et la raison pour laquelle je vous ai gratifie d’un -1, en accord avec ma lecture de la charte. Le -1 n’empeche pas le debat il me semble, par contre il semble vous donner des aigreurs d’estomac… alors que franchement cela n’a pas vraiment d’importance.

Vous utilisez des statistiques precises et choisies avec soin pour appuyer vos dires, mais la realite est bien plus complexe. Bien entendu vous jouez sur du velours en utilisant les images d’Epinal habituelles sur la sante, l’education et le racisme.

* Les couts de l’universite: le cout moyen d’une annee d’universite publique aux USA est de $20,090 largement inferieur a votre allegation de $50,000 par an. J’ai deja donne l’exemple d’une universite de mon etat de Floride qui se situe dans le top 100 du classement de Shanghai. Lorsque vous indiquez $50,000 par an vous etes dans la caricature en vous focalisant sur les plus couteuses des universites privees et en oubliant les universites publiques qui pour certaines sont excellentes. Le cout moyen des universites publiques pour les habitants de l’etat est de $20,090 par an. 

source:
Tuition & Living Costs in the USA
-  Average cost to attend university in the U.S., by institution type 2013-2017 | Statistic

* Vous tentez encorede surfer sur du velours, cette une fois en utilisant la victimisation des afro-americains. La realite est que le racisme est aujourd’hui utilise a toutes les sauces tout en occultant un point des plus importants: la tres grande majorite des meurtres sont commis au sein d’une meme communaute, par exemple 93% des meurtres commis contre des afro-americains ont ete commis par des afro-americains. Cette communaute est a la fois plus source et victime de violence que les autres, ne presenter qu’une partie de la realite est tout au mieux malhonnete.
www.bjs.gov/content/pub/pdf/bvvc.pdf

Vous continuez encore et toujours a utiliser les chiffres que vous choississez avec soin pour etablir votre verite tout en accusant votre interlocuteur de desinformation s’il a le malheur d’utiliser d’autres sources, la realite est plus complexe et chacun peut se faire son opinion en analysant l’ensemble des sources a sa disposition, cela est a mon sens beaucoup plus sain.


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

#568 08/11/2017 16h16 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   59 

Le point de vue de François Lenglet sur la taxe a 20% en preparation par les USA sur les productions étrangères:

La taxe de 20% que les États-Unis projettent d’appliquer aux entreprises étrangères est révolutionnaire. "C’est une mesure ouvertement et délibérément protectionniste. Ce qui rompt avec 30 ans de pratiques commerciales dans le commerce mondial. Cette affaire n’est qu’une partie d’une vaste réforme fiscale concoctée en ce moment par les Républicains et qui est destinée à siphonner les entreprises du monde entier et leurs emplois pour les installer sur le sol américain. Les Américains sont en train de préparer une véritable guerre fiscale", explique François Lenglet.
Des nationalismes économiques

Mais que peut faire l’Europe pour se défendre ? "Il faudrait que l’Europe régisse, mais c’est malheureusement peu probable. D’abord parce que, en cette matière commerciale, les Européens sont très souvent divisés. Ils n’ont pas les mêmes intérêts. Ensuite parce que l’Europe rechigne toujours à prendre des mesures protectionnistes, même en cas de rétorsion, parce qu’elle s’est construite sur le refus de discriminer l’étranger. Au fond, l’Europe déteste les frontières. (…) Nous restons un peu naïfs, nous refusons de voir que les refusons de voir que les nationalismes économiques s’expriment désormais", analyse le journaliste.

Les Américains sont en train de préparer une véritable guerre fiscale - Francois Lenglet

Dernière modification par TyrionLannister (08/11/2017 16h23)


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

#569 08/11/2017 23h38 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   392 

(Très) grosse série de victoires démocrates aux USA et particulièrement les élections pour le Gouverneur de Virginie remportées haut la main par le démocrate en lice (presque 10 point d’écarts ! soit 5 points de plus qu’aux présidentielles) mais ce n’est pas la seule avec notamment des counties habituellement fortement républicains qui ont voté démocrate : Suburbs Rebel Against Trump, Threatening Republicans in Congress

Ah, édit, j’ai oublié de préciser pour ceux qui ne suivraient pas autant la politique américaine, le candidat républicain battu (écrasé ?) Gillepsie était surnommé le mini-Trump parce qu’il tentait les mêmes "tactiques" (alors qu’historiquement c’était plutôt un républicain modéré qui aurait eu toutes ses chances en Virginie versus perdre de 10 points mais bon…).

Oh mais des élections claires et précises (et au suffrage universel puisque c’est le cas dans pour les gouverneurs pas de grands électeurs…), ça doit sans doute être une impression fantasmée de bobos éloignés des réalités américaines… smile smile

Dernière modification par PoliticalAnimal (08/11/2017 23h44)


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#570 09/11/2017 00h49 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   59 

Un gouverneur démocrate qui succede a un gouverneur démocrate dans un etat historiquement démocrate - quelle surprise effectivement.

Si je suis trumpolatre (alors que je disais qu’un impeachement en faveur de Pence serait une bonne chose) vous etes trumpophobe, c’est plus a la mode certes en particulier aupres des plus suffisants des coqs gaulois. -phobe ou -atre cela n’empeche t-il pas une analyze impartiale? Au moins la synthèse de nos échange permettra a chacun se faire une opinion.

Bien sur la communication du president Trump pour le moins bourrin et des moins diplomates, il va faire des dégats c’est certain. Mais il est egalement possible que sur le plan économique il ne s’en sorte pas si mal que cela, nous verrons cela d’ici 1 ou 2 ans.

Pas d’avis sur les impacts économiques de l’impot sur les sociétés a 20% ou sur la taxe a 20% sur les productions etrangères? Sur le taux de chomage au plus bas depuis 17 ans? Sur la croissance de Q3?

Dernière modification par TyrionLannister (09/11/2017 00h53)


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

#571 09/11/2017 05h02 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   112 

Bonjour !

Youplaboum a écrit :

Ici en France, les urgences de montagne sont emmenées à l’hôpital en hélicoptère…

Je peux vous citer des cas inverses :
- mon père, victime d’un malaise cardiaque un matin, avec le médecin des pompiers qui ne réussit pas à joindre le SAMU malgré une heure de tentatives d’appels, décide de le faire transporter quand même aux urgences, où, après 2 h de route, il restera 4 h sans être examiné, pour finir par être opéré en catastrophe dans la nuit.
- mon filleul avec de gros maux de ventre soudains, que l’on a refusé de transporter parce que "c’était trop loin", et qui a dû être amené par un voisin aux urgences à 1h30 de route, pour une péritonite.

Dans ma région (bord du MC), il faut en moyenne un mois pour obtenir un RV chez un généraliste (quand on en trouve un…), et entre six et vingt-quatre mois pour un spécialiste  (dernière expérience : onze mois pour un dermatologue).

Finalement il doit sans doute mieux valoir habiter à la montagne…


M07

Hors ligne

 

#572 09/11/2017 09h26 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   44 

Oui il y a des ’déserts’ médicaux en France, avec de gros problèmes d’organisation du système de santé - notamment les urgences engorgées, en particulier parce qu’il n’existe pas de vrai système structurellement organisé pour les soulager de la bobologie ou de ce qui ne relève pas des vraies urgences.

Néanmoins et plus largement, les chiffres de l’OCDE confirment beaucoup de ressentis exprimés par les uns et les autres : aux USA, les dépenses de santé (par tête) sont parmi les plus élevées de tous les pays de l’OCDE, pour un taux d’accès aux soins parmi les plus bas. Donc un système de soins relativement peu efficace (accès aux soins) et surtout très peu efficient (couteux).
L’inverse de la France - une dépense globale finalement très moyenne pour un taux d’accès aux soins assez performant (en relatif - sans nier les problèmes organisationnels qui existent, cf. supra).

Et concernant le secours en montagne par hélicoptère, n’oublions pas qu’il est payant dans le contexte de loisirs en tout cas. C’est pour cela qu’il est vivement conseillé de prendre une assurance adéquat. A la différence du secours en mer, qui repose très largement sur le bénévolat (SNSM).

Hors ligne

 

#573 02/12/2017 19h01 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1712 

La réforme de l’IS aux USA est passée :
Le Sénat adopte la réforme de la fiscalité proposée par Trump, une victoire - France 24

Le taux d’IS va passer de 35% à 20% en 2018.

Pour montrer l’ampleur de la chose :

- Avec un IS à 35% en 2017 :

Soit une entreprise US qui réalise $1 Md de bénéfices avant impôts entièrement aux USA, soit $650 M après impôts.

Avec un PER de 15, sa capitalisation boursière est de $9,75 Md.

- Avec un IS à 20% en 2018 :

Soit la même entreprise US qui réalise $1 Md de bénéfices avant impôts entièrement aux USA, soit $800 M après impôts.

Avec un PER de 15, sa capitalisation boursière passe à $12 Md, soit une hausse de 23%.

Est-ce à dire que les entreprises qui réalisent tous leurs profits aux US vont prendre 23% lundi après-midi ? Évidemment non, puisque cette réforme était attendue depuis longtemps et est déjà partiellement intégrée dans les cours de bourse.

Mais 15% d’IS en moins d’une année sur l’autre, ça fait une sacré différence.

A comparer avec la France qui prévoit (peut-être à juste titre pour éviter d’obérer encore plus les finances du pays) d’abaisser progressivement l’IS à 25% en… 2022 !

Hors ligne

 

#574 02/12/2017 21h04 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   350 

Barron’s dans un titre d’article cette semaine informe que la réforme fiscale pourrait avoir un effet inflationniste et donc accélérer l’augmentation des taux de la FED et donc une récession; c’est le schéma qui est repris un peu partout; tout le monde semble s’accorder sur le fait que la FED ne saura pas doser la hausse des taux et qu’il y aura récession (les cycles économiques…). L’article s’intitule « A Major Risk of Tax Reform: Rising Inflation ».

L’affirmation qu’une baisse d’impôts provoque de l’inflation m’interpelle. Barron’s n’a d’ailleurs pas du tout développé ce point dans l’article. Ils parlent plus de redistribution et de déséquilibre de richesse entre les 10% les plus riches et les 40% les plus pauvres que d’inflation.

Donc je m’interroge pourquoi une baisse d’impôts ferait augmenter les prix?
Je vois par rapport au dernier post de IH qu’une baisse d’impôts peut augmenter le prix des actions mais à ma connaissance l’inflation en bourse ne se répercute pas sur le prix du riz et de la pomme de terre…

Bien sûr une baisse d’impôts peut entraîner plus de consommation (amélioration du pouvoir d’achat et effet richesse si la bourse monte) et donc une croissance du PIB avec un marché du travail déjà tendu (taux de chômage au plus bas) et donc des tensions sur les salaires que tout le monde attend mais qui ne vient pas et donc en effet une inflation.

Il y a t’il d’autres phénomènes plus directs entre une baisse d’impôts et l’inflation que je n’aurais pas saisi?


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#575 02/12/2017 23h22 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   135 

Bonsoir

Le vote au Sénat est indéniablement une avancée, mais la réforme fiscale n’est pas encore votée pour autant. Les 2 chambres doivent la voter dans les mêmes termes. Mais l’une des chambres veut la baisse de l’impôt sur les sociétés en 2018, et l’autre en 2019. Donc ça peut encore durer quelques semaines, le temps des tractations. Beaucoup d’observateurs espèrent un vote définitif peu avant Noël.

Cette réforme fiscale aurait de nombreuses conséquences, dont deux difficiles à apprécier.
La première, c’est qu’elle implique un déficit de l’Etat encore plus important, et donc encore plus de recours à l’emprunt. D’ou un risque de recours à l’inflation, car, comme on le sait, l’inflation est une manière d’atténuer le poids de la dette.
La deuxième est plus cocasse. Selon Trump, les baisses d’impôts doivent permettre aux entreprises d’investir aux USA pour créer des emplois et pour augmenter les salaires les plus bas (d’où un risque d’inflation par les salaires).
Le problème, c’est que les chefs d’entreprises sondés indiquent que les baisses d’impôts iront en priorité aux actionnaires. Ce qui n’est pas tout à fait la même chose.

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech