Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#401 22/01/2017 15h40 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   75 

Je pense que spéculer sur ce que Trump *va faire* est plus risqué que spéculer sur ce qu’il ne fera (a priori) pas… C’est pour ça que par exemple j’ai acheté CXW et GEO (prisons privées, qu’il ne va pas fermer) et diversifié avec quelques titres russes solides et à fort dividendes (même si Trump et Poutine ne deviennent pas BFF, les relations US-Russie ne devraient pas se détériorer). Je serais de même plutôt bullish Israel.

J’aurais plus de difficultés à miser sur son grand programme d’infrastructure pour l’instant (trop flou et 4 ans reste court pour lancer quelque chose comme ça). Je suis sceptique envers les rodomontades contre la Chine.

Quant à l’acharnement contre Obamacare, il est assez inquiétant. A la base c’est quasiment un rebranding du Romneycare (Republican), et le mandate si décrié est nécessaire pour son fonctionnement (sinon seuls les malades mettront au pot, et le système ne sera pas solvable). Donc à part le single payer (que Trump a rejeté), j’ai du mal à voir avec quoi ils envisagent de le remplacer. Je n’ai donc pas trop envie de toucher aux assureurs US pour le moment. Avec le bruit autour du prix des médicaments qui serait négocié par Medicare, ça ne me donne pas envie de toucher aux pharmas non plus. Au final, il est fort possible que les changements ne soient que cosmétiques, juste pour "laver l’honneur" des républicains, mais nous ne sommes pas à l’abris de quelque chose de surprenant.

Hors ligne

 

#402 22/01/2017 16h57 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   117 

>  Je serais de même plutôt bullish Israel.

Il y a jerusalem et il y a tel aviv :
Jerusalem : la partie religieuse avec ses problèmes politiques et de cohabitation religieuse.

Tel aviv : le san franscisco israelien, avec beaucoup de boites hightech, beaucoup de boite de securité hightech. Ces boites vont bien et je suis aussi bullish sur Tel aviv.
Pour Jerusalem, je serai bearish par contre.

Dernière modification par francoisolivier (22/01/2017 16h57)

Hors ligne

 

#403 23/01/2017 10h45 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   75 

Apparemment l’abrogation d’Obamacare aboutirait à un système où le mandate serait remplacé par une couverture "cache misère" par Medicaid pour les non-assurés, donc j’imagine que le système de couverture obligatoire avec sélection de l’assureur sur des "marchés à l’assurance" introduit par Obamacare va disparaître pour revenir au système précédent (couverture non obligatoire, fournie par l’employeur ou choisie librement par le consommateur). Si de surcroît Medicaid négocie le prix des médicaments comme évoqué plusieurs fois par Trump (et c’est probablement nécéssaire vu le nouveau mode de financement envisagé et le potentiel nombre élevé de nouveaux "ayant droits"), c’est une bonne nouvelle pour les assureurs. Nettement moins bonne pour les pharma…

Medicaid Block Grants Are Part Of Plan To Redo Obamacare : Shots - Health News : NPR

Hors ligne

 

#404 29/01/2017 17h30 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   303 

Le "Trumps Immigration Order"
La récente décision de Donald Trump sur l’immigration et l’admission des voyageurs de 7 pays majoritairement musulmans, suscitent pas mal de réactions, de tous bords  -- Dans le monde entier et particulièrement en Europe, mais aussi aux USA.

Pour l’instant le marché,  Wall Street ne semble pas réagir négativement, aux différentes nouvelles (les News) liées aux activités du nouveau président.
Destruction de L’ACA, le retrait du TPP, les Problemes avec Mexico, et NAFTA et maintenant l’ordenance sur l’immigration, sans méme mentionner le "retour a la torture"
Ci dessous, graphique représentant l’évolution de l’indice "INDU" le Dow Jones Industrial Average depuis l’investiture de Donald Trump le 20 Janvier.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2017-01-29_091155.png

Ci dessous "U.S. firms respond to Trump’s immigration order", Seeking Alpha, breaking the News
Jan. 29, 2017 8:23 AM ET|By: Yoel Minkoff, SA News Editor

seeking Alpha a écrit :

Les entreprises américaines réagissent à l’ordonnance du président Trump sur l’immigration, qui a mis un frein aux admissions de réfugiés et interdit temporairement les voyageurs de sept pays majoritairement musulmans.

Amazon (NASDAQ: AMZN), Apple (NASDAQ: AAPL), Facebook (NASDAQ: FB), Microsoft (NASDAQ: MSFT), Netflix (NASDAQ: NFLX), UBER et d’autres ont exprimé des inquiétudes employés.

Les ramifications des règles d’immigration les plus strictes ne touchent pas seulement la Silicon Valley. Ils s’étendent de la finance et Voyage à l’emballage de la viande et la construction.

The ACLU took Trump to court over his muslim refugee and immigrant ban - and won

Aaron Morrison January 28, 2017 a écrit :

The American Civil Liberties Union took the Trump administration to federal court Saturday night over its new restrictions on immigrants and refugees coming to the U.S. — a policy many have linked to President Donald Trump’s promised Muslim ban.

After about an hour of arguments in a New York City court, a judge granted a stay effectively blocking Trump’s executive order and barring customs officials from detaining immigrants and refugees at U.S. airports, according to Dale Ho, an ACLU representative.

L’Union américaine des libertés civiles, l’ACLU a poursuivi l’administration Trump à la cour fédérale samedi soir sur les nouvelles restrictions sur les immigrants et les réfugiés venant aux États-Unis - une politique que beaucoup ont lié à l’interdiction des musulmans, promise par le président Donald Trump.

Après une heure d’argumentation devant un tribunal de New York, un juge a accordé un séjour bloquant l’ordonnance de Trump et interdisant aux douaniers de détenir des immigrants et des réfugiés dans les aéroports américains, selon Dale Ho, un représentant d’ACLU.

Google Recalls Staff to U.S. After Trump Immigration Order

Google Chief Executive Officer Sundar Pichai slammed Trump’s move in a note to employees Friday, telling them that more than 100 company staff are affected by the order.

Tech reacts to Trump’s immigration ban

Dernière modification par Miguel (29/01/2017 18h06)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.1, 2, 3

Hors ligne

 

#405 29/01/2017 18h07 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   371 

Miguel thanks…

On verra bien si les marches continuent a ignorer les consequences negatives possibles suite a tous ces "decrets" … mais sur CNN c’est le sujet du jour et les critiques sont sévères!
Des centaines de gens sont coinces dans des aéroports ou pire : ne peuvent pas revenir chez eux aux USA avec leur greene card et boulot qui les attend pour 3 mois !

Global Criticism of Trump Ban Builds From Germany to Google

www.bloomberg.com/politics/articles/201 … ion-threat

Dernière modification par sissi (29/01/2017 18h10)

En ligne

 

#406 29/01/2017 18h40 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Administrateur
Réputation :   1682 

roudoudou a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

[…] un imbécile ploutocrate conservateur dont le fait d’être milliardaire semble la seule qualité, et qui n’a même pas eu le vote démocratique […]

Autant je vous rejoinds sur votre commentaire et la "politisation", mais ne pensez vous pas que vous politisez aussi le débat en vous exprimant ainsi ?

Oserais-je dire que ma remarque était factuelle et non politisée ?

roudoudou a écrit :

Sachant qu’en plus il est inexact de dire que D. Trump n’a pas été élu démocratiquement.

J’ai écrit "vote démocratique" (3 M de voix en plus pour H. Clinton).

-

Franchement, je suis étonné de la complaisance de quelques-uns sur notre forum pour D. Trump. Ce monsieur est une catastrophe, aussi bien pour l’économie que la géopolitique, et j’espère sincèrement qu’un impeachment arrêtera prématurément son mandat.

En ligne

 

#407 29/01/2017 19h13 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   59 

le vote démocratique est dans le respect des lois de l’Etat en question.  Trump a été élu démocratiquement…

Hors ligne

 

#408 29/01/2017 19h30 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   371 

En fait Trump a été élu par le collège électoral mais par par le nombre de votes des Americains. Comme le dit IH il a perdu le vote par nombre de voix d’électeurs.
C’est un fait : 3 millions de voix de plus pour Hillary que pour lui.

En ligne

 

#409 29/01/2017 19h37 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   59 

Je suis bien d’accord mais malgré les 3 millions de voix, les lois ont été respectées.
Sinon, on peut dire par exemple que le Parlement français n’est pas démocratique car pas proportionnel (le FN est par exemple notoirement sous-représenté).  On ouvre la porte à beaucoup d’approximations.  On peut très bien ne pas aimer Donald Trump mais le processus démocratique des US a été respecté

Dernière modification par marcopolo (29/01/2017 19h37)

Hors ligne

 

#410 29/01/2017 19h44 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   27 

"Wikipedia" a écrit :

Les États-Unis sont une république fédérale présidentielle bicamériste. La forme du gouvernement est celle de la démocratie représentative : le droit de vote est accordé aux citoyens américains de plus de 18 ans ; il n’est pas obligatoire

Je ne suis pas du tout partisan de M. Trump au contraire.
Mais les états unis sont bien une démocratie.

Certes différente de la nôtre dans ses règles et son fonctionnement mais dire qu’il n’a pas été élu démocratiquement est tout de même abusé.

Si l’inverse c’était passé ce serait t’on posé la question ?

Ils ont leur démocratie er on choisit leur président suivant les règles qu’ils ont choisi. Ca aussi c’est un fait.

Dernière modification par volthur (29/01/2017 19h45)

Hors ligne

 

#411 29/01/2017 19h49 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   256 

Etre élu :
1) parce qu’on peut dépenser sans compter étant milliardaire
2) avec l’aide d’une puissance étrangère (merci Poutine)
ne me paraît pas démocratique …

Dernière modification par ArnvaldIngofson (29/01/2017 19h52)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#412 29/01/2017 20h25 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   155 

Le vote démocratique est l’expression utilisée par les Américains eux-mêmes pour désigner le total des voix versus les voix du collège Electoral.

Les USA ne sont pas une démocratie mais une république démocratique où le suffrage est indirect pour les présidentielles (Quelle est la différence entre une République et une Démocratie).

De plus leur système électoral (1 seul tour, winner takes all et first past the post) est très particulier parce que très sensible au découpage électoral (gerrymanding), ce qui rend une poignée d’états (et de comtés) essentiels  (swing states) et les autres sans influence .

Trump a gagné le vote du Collège  Electoral mais pas le vote démocratique. Il a été élu légalement (quoiqu’on puisse se poser des questions).

Hors ligne

 

#413 29/01/2017 20h34 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   34 

ArnvaldIngofson a écrit :

Etre élu :
1) parce qu’on peut dépenser sans compter étant milliardaire
2) avec l’aide d’une puissance étrangère (merci Poutine)
ne me paraît pas démocratique …

Tous les "gros" candidats ont pu dépenser sans compter pendant leur campagne, grâce aux différents lobbys qui apportent leurs subsides. Obama n’avait pas été élu avec des cacahuètes.

La Russie n’a rien à voir dans la percée populiste de Trump, qui a pu surfé sur les peurs des américains.

Hors ligne

 

#414 29/01/2017 21h11 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Administrateur
Réputation :   1682 

marcopolo a écrit :

Je suis bien d’accord mais malgré les 3 millions de voix, les lois ont été respectées.

marcopolo a écrit :

Certes différente de la nôtre dans ses règles et son fonctionnement mais dire qu’il n’a pas été élu démocratiquement est tout de même abusé.

Et cela tombe bien, personne (en tout cas pas moi) n’a dit que les lois n’avaient pas respecté ou que D. Trump n’avait pas été élu démocratiquement. Seulement qu’il n’avait pas eu le vote du peuple, ce qui est parfaitement exact.

Donc argumenter comme j’ai pu le lire ça et là "le peuple des USA en avait marre des politiciens classiques, blablabla et il a donc voté Trump" est faux, puisque le-dit "peuple" a voté pour Hillary Clinton.

Mais ceci est de tout façon une parenthèse, on en est plus là du tout.

En ligne

 

#415 29/01/2017 21h40 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   121 

Trump a bien dit ne pas avoir fait campagne du tout dans des états très peuplés comme la Californie ou New York. Sa stratégie était de prendre les états clefs. Il a adapté sa stratégie au fait que le nombre total de votes ne compte pas.
On ne peut pas savoir quel aurait été son score avec un autre système, il aurait fait plus campagne auprès des latinos et des noirs, aurait trouvé d’autres crénaux.

Hors ligne

 

#416 29/01/2017 21h42 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   144 

sissi a écrit :

En fait Trump a été élu par le collège électoral mais par par le nombre de votes des Americains. Comme le dit IH il a perdu le vote par nombre de voix d’électeurs.
C’est un fait : 3 millions de voix de plus pour Hillary que pour lui.

Et si hillary avait ete elue avec 3m de voix de plus pour trump seriez vous en train de dire cela, ici ? Je ne le pense pas… et pourtant je ne soutiens pas trump

Hors ligne

 

#417 29/01/2017 22h33 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   193 

InvestisseurHeureux a écrit :

-Franchement, je suis étonné de la complaisance de quelques-uns sur notre forum pour D. Trump. Ce monsieur est une catastrophe, aussi bien pour l’économie que la géopolitique, et j’espère sincèrement qu’un impeachment arrêtera prématurément son mandat.

Bonsoir,

Au vu des forces auxquelles il s’attaque, le président Trump peut craindre bien pire qu’une destitution. Reste à lui souhaiter d’avoir une protection rapprochée digne de confiance.

Après 10 jours de mandature, force est de constater que Trump fait ce qu’il avait annoncé, se montrant ainsi respectueux du mandat que lui ont confié les électeurs américains. Seuls les "oui-ouistes" de la mondialisation libérale imaginaient cyniquement qu’il ferait le contraire de ce qu’il avait promis pour être élu ; sans doute n’ont ils pas encore compris que l’élection de Trump marquait la fin du cycle de globalisation triomphante lancé par Reagan et Thatcher.

"Open that wall" clamait Reagan à l’adresse de Gorbatchev ; "let’s build that wall" vient d’annoncer Trump.

Au plan économique toutes les mesures prises vont dans le sens de la "reflation" : moins d’immigration et des produits importés plus chers ne peuvent que dynamiser la boucle "prix-salaires" dans une économie qui est déjà au plein emploi. Reste à savoir quelle sera la réaction de la réserve fédérale quand les tensions inflationnistes se feront jour ; un tour de vis trop fort serait dévastateur pour les marchés d’actions.

Hors ligne

 

#418 29/01/2017 23h32 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   

Bonsoir ,


Quelques  petites questions :

- on parle de "Milliardaire" ; savez vous qui a dépensé le plus ( bcp +) pour la campagne ,entre Hillary et Trump ?

-Si Hillary avait gagné , aurait-on remis en cause le nombre de voix si trump en avait eu plus ?

-On parle du Mur entre USA et Mexique : il n’y avait pas de mur sous Obama ? l’a-t-il détruit ?

-On nous parle du protectionnisme cataclysmique de Trump ; qui donc en 2016 aux USA  a taxé de 522% l’acier chinois ?

-On nous bassine avec  une possible histoire d’amour entre l’ UE et la Chine : est-elle moins protectionniste et "raciste" que Trump ?

- On tente de nous effrayer avec un dialogue entre les USA et la Russie ; je ne comprends pas; les "humanistes" préfèrent une prolongation de guerre froide et les tensions  ?

Personnellement je ne juge jamais sans éléments et je dis ; attendons , on verra bien !!!

j’ai quand même tendance à observer les Bourses  - DJ à 20.000 !!!( la bourse est  censée anticiper , non ? ) .. aussi je me dis ; la fin du monde n’est pas encore pour maintenant !!

Pour finir et ça n’engage que moi  ;
Trump fait ce qu’il dit ; et il dit ce qu’il fait ; ça change !! et juste pour ça j’adoooooore ce bonhomme !
(le peloton d’exécution c’est où ?  lool )
Bonne semaine à tous et bons trades

Dernière modification par Amandine (29/01/2017 23h33)

Hors ligne

 

#419 30/01/2017 02h10 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   121 

Tout a fait Amandine, sous Obama, les musulmans arrivaient aux usa en faisant un hi five a l’aéroport et avaient un permis de séjour à l’arrivée, les drones lachaient des fleurs sur les mariages, les palestiniens construisaient des stations balnéaires pour leurs familles en week end, la frontière mexicaine était staffée par les retraités de Disneyland pour accueillir les immigrants en chansons, les rebelles syriens et ukrainiens faisaient des groupes de discussions sur les modèles de constitutions américaine et de démocratie britannique.

Les médias et la plupart des gens cherchent un gentil et un méchant. C’est plus facile de penser comme cela. La vérité est toujours plus complexe.   

Obama car il est sympa et blagueur et noir a été mal compris par des esprits simples non anglophones qui voyaient en lui quelque chose qui n’existe pas.

Quand Obama soutient les saouds dans des massacres d’écoles a la bombe au yemen ou en syrie via al qaida, déstabilise l’Ukraine, ça reste monsieur cool Obama first black président prix Nobel de la paix.

Quand trump fait un décret discriminatoire sur 10 nationalités c’est Hitler.

Hors ligne

 

#420 30/01/2017 03h49 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   45 

Moi, je suis sur le cul qu’un seul homme (même président) ait autant de pouvoir sur la vie d’autres gens.

Je pensais, peut-être naïvement, que ce genre de décisions ne se prenaient qu’en collégialité.


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#421 30/01/2017 12h20 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   63 

InvestisseurHeureux a écrit :

J’ai écrit "vote démocratique" (3 M de voix en plus pour H. Clinton)

Le terme exact est "vote populaire". Le gagnant du vote "démocratique" c’est Trump. Il est à 100 % légitime, et pas moins que Mitterrand élu en 1981 alors que VGE avait "remporté" le premier tour (et donc le vote "populaire"). Vous allez me rétorquer que ce dernier n’avait pas la majorité absolue et que Mitterrand avait ensuite remporté le second tour. C’est exactement la même chose pour Clinton : elle n’a pas reçu la majorité absolue des suffrages exprimées ! Si l’on veut comparer avec le système français, il faut comparer jusqu’au bout : qui dit qu’au second tour, il n’y aurait pas eu un report des voix sur Trump ? Ou sur Hilary ? On n’en sait rien ! Donc Trump, qu’on soit pour ou contre, est 100 % légitime, 100 % démocratiquement élu.

InvestisseurHeureux a écrit :

Franchement, je suis étonné de la complaisance de quelques-uns sur notre forum pour D. Trump.

Il ne s’agit pas de complaisance, mais de respect de la démocratie et surtout de remettre les pendules à l’heure contre une vague incroyable de "propagande" médiatique. Je suis personnellement plus proche du bobo que de l’ouvrier et plutôt "pro-système" mais je suis effaré à quel point ce "système" peut chercher à laminer tout ce qui ne pense pas comme lui, tout ce qui est trop proche de ce qui représente à ses yeux la "populace". Plus l’establishment tapera sur Trump et des gens comme lui, plus ces mêmes gens (les "vrais gens" pourrait-on dire) se sentiront humiliés et se mobiliseront pour voter Marine Le Pen. Pas pour ses idées, mais pour foutre, au moins une fois dans leur vie, une baffe à tous ces gens qui, de leur point de vue, les ont humiliés toute leur existence. Il faut vraiment vivre en dehors de la réalité pour ne pas ressentir cette rage contenue pendant des années chez ces gens.

InvestisseurHeureux a écrit :

Ce monsieur est une catastrophe, aussi bien pour l’économie que la géopolitique, et j’espère sincèrement qu’un impeachment arrêtera prématurément son mandat

Si il y a bien un seul point que j’apprécie chez lui, c’est précisément sa vision géopolitique. Il est non-interventionniste, et en cela il est dans la continuité d’Obama. C’est l’anti-Bush par excellence ! Clinton était au contraire pro-interventionniste, dans la lignée de G.W. Bush. Après tout n’est pas bon non plus : si le dégel des relations avec la Russie est une bonne chose, je trouve stupide de vouloir enterrer l’accord sur le nucléaire iranien, obtenu si difficilement par Obama. Réciproquement, l’attitude anti-russes de ce dernier était une impasse.

Bref, tout n’est pas blanc ou noir, et il faut sortir de l’hystérie ambiante.

Dernière modification par Vibe (30/01/2017 12h49)

Hors ligne

 

#422 30/01/2017 12h48 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   

Je vous invite à partager votre opinion avec les familles des personnes qui subissent les lois racistes de Trump.

Voir le couple de personnes âgées handicapées interrogées pendant des heures à l’aéroport … Quelle honte

Le décret anti-immigration de Trump suscite confusion et rage parmi les Iraniens | Nouvelles d’Iran

Dernière modification par Nathanair (30/01/2017 12h56)

Hors ligne

 

#423 30/01/2017 13h22 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   75 

Trump est du pain béni pour nous autres qui scrutons les gyrations de la bourse. Ses décisions erratiques provoquent une volatilité propice aux bonnes affaires.

Je ne parierais pas trop sur une vraie politique de non intervention. L’influence de Steve Bannon (désormais le Conseil de Sécurité n’inclus plus que Trump, Bannon et Priebus) devrait être plus importante qu’il ne semblait initialement, et il semble vouloir remettre au goût du jour l’Ecclesia militans… Le fameux plan pour défaire ISIS, ou bien un attentat type "incendie du Reichstag" sur le sol US (tensions exacerbées par l’executive order) livreraient un merveilleux prétexte pour lancer une "Croisade".

L’alliance avec la Russie s’inscrirait bien dans cette vue "choc des civilisations", thème cher à Poutine également.

Ceci étant dit, la légitimité et la personnalité de Trump m’importent peu. Le gouvernement US n’a jamais été tendre et comme chaque président, il causera un certain nombre de morts de la pointe de son stylo.

J’espère simplement que l’Europe saura se tenir à l’écart de cette agitation et peut-être même en tirer parti.

Dernière modification par doubletrouble (30/01/2017 13h32)

Hors ligne

 

#424 30/01/2017 13h35 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   63 

Je me permet d’être en désaccord avec vous sur la question géopolitique. Je ne pense pas que Poutine soit un partisan du choc des civilisations. La Russie est un état, une fédération, profondément multiculturelle. Il souhaite simplement défendre les intérêts de son pays, parfois de façon "musclée". On peut-être d’accord ou pas, mais son action s’inscrit plus dans le cadre de la Realpolitik que d’une vision "messianique".

Concernant Trump, c’est plus difficile à décrypter compte tenu du personnage, mais au vu de ses discours, il se rapproche davantage d’une politique pragmatique que de l’action désastreuse du "croisé" G.W. Bush.

Hors ligne

 

#425 30/01/2017 22h28 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   123 

Amandine a écrit :

j’ai quand même tendance à observer les Bourses  - DJ à 20.000 !!!( la bourse est  censée anticiper , non ? ) .. aussi je me dis ; la fin du monde n’est pas encore pour maintenant !!

La Bourse avait aussi anticipé le non au Brexit… Même si la fin du monde n’est pas arrivée, maintenant je me méfie du pouvoir d’anticipation de la Bourse personnellement.

A contrario que disent les médias ? 1er titre sur google : "Trump contre l’Europe : sa politique est une "catastrophe", c’est "presque suicidaire""
Doit-on aller à contre courant de la foule et des médias ?


Parrain Boursorama MP Ing Direct Fortuneo 12470190 Bourse Direct MP ebuyclub iGraal Poulpeo

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech