Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#326 15/11/2016 15h02 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   

Sur le pétrole, êtes-vous bien sûr vschmit que les sociétés US vont bénéficier de la hausse du dollar (jusqu’ici) ? Plus généralement, au-delà des questions domestiques US, le protectionisme annoncé de Trump (renégociations à la baisse des traités commerciaux) va également avoir des conséquences que je n’arrive pas à mesurer pour l’instant. La réponse de la Chine - dont la situation est assez fragile, voir le rapport de la BRI de septembre dernier - devient en effet un sujet assez brûlant. On en saura plus le 20 janvier prochain, pour l’instant encore deux mois avec Obama.

Je pense que pour le moment, le plus important est ce fameux accord de l’OPEP qui s’il est ratifié par l’ensemble des pays membres et rejoint par les non-membres aura certainement, au moins à cours terme de faire monter les pétrolières.

Ce qui m’inquiète le plus est que cet accord dépend d’une entente entre les deux pays qui se haïssent le plus au monde à savoir l’Arabie Saoudite et l’Iran.
Ce qui m’a rassuré avec l’arrivé de Trump, est qu’il disait souhaiter re-normaliser les relations des USA avec la Russie. Je pense que la Russie peut peser un poids important sur l’Iran pour cet accord de l’OPEP d’une part et que la Russie pourrait aussi limiter un peut plus que prévu sa production de pétrole.

Voici mes positions actuelles sur les pétrolières et autres :
Diamond Offshore Drilling :   140 titres  à  20,87$
Ensco PLC -A-                  :   650 titres  à    8,90$
GulfMark Offshore            : 1400 titres  à    1,51$
Noble Corp PLC                :   450 titres  à    6,17$
Pacific Drilling                  :     50 titres  à    4,72$

Par rapport aux euros/dollars, personnellement je n’ai plus confiance dans les euros, j’ai donc progressivement échangé mes euros contre des dollars au cours de cette année.
Je n’ai plus confiance dans les euros car je pense que les taux zéros ou négatifs et l’utilisation de la planche à billet par la BCE va dévaloriser cette monnaie. J’ai donc principalement des dollars et des francs Suisses. Les seuls euros que j’ai sont investis ou vont être investis dans des entreprises cotées sur le DAX, MDAX et SDAX car au cours de mes analyses d’entreprises européennes, je me suis rendu compte que les entreprises allemandes sont beaucoup moins endettées que celles des autres pays.

Pour l’exemple, voici les entreprises / industries Allemandes que j’ai sélectionnée pour l’instant :
PORSCHE-SE
ELRINGKLINGER AG
Hella KGaA Hueck & Co
Schaeffler Technologies

J’ai déjà pris position sur PORSCHE et ELRINGKLINGER que j’ai eu au prix que je voulais, j’attend pour les autres.

Je sais que j’ai un peu dérivé du sujet, mais après tout, pourquoi ne pas comparer les industries Américaines avec les industrie Allemandes ? Cela pourrait être un bon sujet ?

Cordialement

Hors ligne

 

#327 15/11/2016 18h54 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   287 

Je partage vos craintes Sat, Il est difficile d’anticiper un futur clément avec le "programme" de Donald TRUMP.
Mais en attendant Wall Street progresse pour la 7ème journée consecutive.

Et toutes les valeurs n’en bénéficient pas de la même manière.

Les financières dont bank Of America  (BAC) et Bershire Hathaway ont bien progressé.

Le valeurs de communications font partie des valeurs qui n’ont pas profité de ces hausses. 
GOOGL qui cotait aux alentours de $814 a baissé jusqu’a 744 pour remonter actuellement autour de $771
AAPL qui cotait $111 a baissé jusqu’a $104 et remonte actuellement vers $106.70
et FB qui a coté $125 a baissé jusqu’a $114 et cote actuellement $117.25

J’espère une remontée de ces titres, mais je peux me tromper.
Une hausse des taux pour le mois de Décembre est fort probable, mais attendons de voir conmment cela va se dérouler d’ici là.

Je m’attends a tout et le pire n’est pas sûr.

J’en profité des hausse de ces derniers jours  pour clôturer mes achats de Call  long qui bénéficiaient fortement, et encore plus considérant l’effet de levier des options, de cette belle hausse.

Pour l’instant Wall Street est euphorique et les indices sont en progression,\mais peut on y voir comme

vschmitt a écrit :

(un) …/… sentiment que Wall Street nous amène vers une bulle qui subira une belle correction.
Personnellement, je profite de cet optimisme pour alléger les positions que je peux pour récupérer du cash.

Je profite également de l’optimisme pour m’alléger… un peu.

Bulle ?
Only time will tell !
Mais soyons prêt pour la volatilité.

Dernière modification par Miguel (15/11/2016 18h56)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.1, 2, 3

Hors ligne

 

#328 15/11/2016 18h59 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   63 

vschmitt a écrit :

Par rapport aux euros/dollars, personnellement je n’ai plus confiance dans les euros, j’ai donc progressivement échangé mes euros contre des dollars au cours de cette année.
Je n’ai plus confiance dans les euros car je pense que les taux zéros ou négatifs et l’utilisation de la planche à billet par la BCE va dévaloriser cette monnaie. J’ai donc principalement des dollars et des francs Suisses. Les seuls euros que j’ai sont investis ou vont être investis dans des entreprises cotées sur le DAX, MDAX et SDAX car au cours de mes analyses d’entreprises européennes, je me suis rendu compte que les entreprises allemandes sont beaucoup moins endettées que celles des autres pays.

Parier sur le dollar contre l’euro me paraît assez osé en ce moment avec un 1 EURO = 1,07$.
Nous sommes en dessous de la parité de pouvoir d’achat en faveur du dollar. Les taux européens ne peuvent pas tomber plus bas et il difficile de faire plus au niveau des rachats de BCE. J’ai du mal à voir comment ça peut aller beaucoup plus bas pour l’euro, sauf explosion de la zone euro.
Si ça flanche aux USA, ce sera la double peine si vous vivez en zone euro.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#329 15/11/2016 19h57 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   136 

Miguel a écrit :

Le valeurs de communications font partie des valeurs qui n’ont pas profité de ces hausses. 
GOOGL qui cotait aux alentours de $814 a baissé jusqu’a 744 pour remonter actuellement autour de $771
AAPL qui cotait $111 a baissé jusqu’a $104 et remonte actuellement vers $106.70
et FB qui a coté $125 a baissé jusqu’a $114 et cote actuellement $117.25

J’espère une remontée de ces titres, mais je peux me tromper.
Une hausse des taux pour le mois de Décembre est fort probable, mais attendons de voir conmment cela va se dérouler d’ici là.

Je m’attends a tout et le pire n’est pas sûr.

Un point important concernant les FANG et Apple, ainsi que pas mal de gros labos. Trump, outre la baisse de l’impôt société a annoncé à maintes reprises que la taxe de rapatriement des bénéfices étrangers passerait de 35% à 10%, et qu’il ferait cela très vite.

Pour Apple, par exemple, sur $231B à ramener, ça représente $57B d’économisé, soit $10,7 par action.
Le reste du cash pourra être soit employé soit retourné aux actionnaires.

Là où je suis plus inquiet, c’est les REITs. Elle avaient commencé à baisser avant l’élection et ça continue.
La hausse des taux est encore modérée, mais il ne faudrait pas que ça change trop vite.
Il ne faut pas oublier que contrairement à l’Europe, l’activité (et l’emploi) est excellente aux USA, et le moindre resserrement du crédit aura un gros impact.

Hors ligne

 

#330 23/11/2016 09h32 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   

Gaspode a écrit :

Il ne faut pas oublier que contrairement à l’Europe, l’activité (et l’emploi) est excellente aux USA, et le moindre resserrement du crédit aura un gros impact.

J’entends Olivier Delamarche dire l’inverse avec conviction concernant l’emploi, que faut-il croire?

Hors ligne

 

#331 23/11/2016 09h39 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   215 

Le mieux est de demander aux salariés américains. Il y a du travail mais bien trop précaire, c’est une des perversions qui permet d’afficher de jolies statistiques.

Hors ligne

 

#332 14/12/2016 22h04 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   11 

Elon Musk;CEO de Tesla et précédemment en faveur d’une victoire d’Hillary Clinton; viens de rejoindre l’advisoy council de Donald Trump : 

Elon Musk joins Donald Trump’s advisory council despite criticising President-elect

Décidément, ce mandat risque d’être celui de toutes les surprises !

Hors ligne

 

#333 14/12/2016 22h28 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   125 

L’americain est pragmatique. Il n’a aucun problème pour travailler avec un président avec qui il n’a pas d’atome crochu. Car pour l’américain, il vaut mieux être dans le système qu’en dehors. En étant dans le système, l’américain se dit qu’il peu changer les choses. Alors qu’en dehors du système, il ne pourra rien changer.
Donc Elon Musk saisit cette opportunité, et la culture américaine fait qu’il n’a pas de tabou ni de préjugé à travailler pour Trump, car c’est une opportunité de porter ses idées au plus haut niveau.

En France, notre culture interdit ce genre de comportement, sous peine d’être cloué au pilori par l’opinion publique. Chez nous le "qu’en dira t’on" l’emporte sur le "j’ai l’opportunité de porter mes idées"

A+
Zeb

Hors ligne

 

#334 16/12/2016 10h58 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   44 

Michaels a écrit :

J’entends Olivier Delamarche dire l’inverse avec conviction concernant l’emploi, que faut-il croire?

Il pointe un problème réel mais l’amplifie tellement que cela en devient absurde.

Les statistiques officiels sont là:

Employment Situation Summary Table A. Household data, seasonally adjusted

Concrètement, il additionne les gens à la recherche d’un emploi et les gens ne sont pas comptabilisés comme chômeur mais ne travaille pas. Il arrive a plus de 100 millions… Riducule. Ce taux n’a jamais été à 0.

Il pointe une baisse du taux d’emploi qu’il ne faut pas nier:

Notice: Data not available: U.S. Bureau of Labor Statistics

Maintenant effectivement on a des anciens ouvriers en milieu rural bien souvent qui effectivement sont sortis des stats. On comprends que ces gens là soient sensibles aux propos de Trump sur la relocalisation, sur le charbon, les grands travaux, l’immigration …

Il est aussi clair qu’on retrouvera pas une forte croissance sans la participation de cette population à l’économie. On a exactement la même problématique en France. Si on regarde le taux de chômage des cadres et des professions intermédiaires on est en situation de plein emploi.

Hors ligne

 

#335 16/12/2016 13h26 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   83 

Je suis repassé en cash sur mon portefeuille.

Parmi les signaux faibles qui m’intriguent, il y a la recrudescence d’actualités sur l’intervention de la russie dans la présidentielle américaine.

A priori, on s’en fiche un peu que la russie fasse de la propagande pro-trump donc je ne voyais pas trop pourquoi Obama mouille sa chemise comme çà.

en fait, c’est ma théorie, tout l’enjeu tient à l’élection du 19 décembre (lundi prochain). Car Trump n’est pas encore formellement élu et c’est ce lundi que les "grands élécteurs" doivent choisir le prochain président américain. Je pense donc qu’il y a une grosse offensive des démocrates pour essayer de faire basculer des grands élécteurs (qui ont le droit de changer d’avis, quitte à payer 1000$ d’amende).

Tout est possible dans cette élection et si lundi les grands élécteurs élisent Clinton, bonjour la volatilité !

cf Log In - New York Times

Dernière modification par tikou (16/12/2016 13h37)

Hors ligne

 

#336 16/12/2016 13h40 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   316 

Je ne connaissais pas cette subtilité et si cela est en effet possible, ce serait un véritable tremblement de terre!

La probabilité est toutefois extrêmement faible qu’un grand électeur se parjure et je suis surpris que cela ne lui coûterait que 1000$. Il aurait une class action sur le dos de tous les électeurs qui l’ont élu.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#337 16/12/2016 13h52 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   83 

Cela paraît en effet très peu probable car je crois qu’il faudrait que 37 grands élécteurs se parjurent.

Cela génèrerait effectivement un chaos juridique important.

voilà un article australien qui résume la situation à date et confirme le lien entre les histoires d’intervention de la russie et les campagnes en cours pour faire changer les grands électeurs d’avis.  http://www.news.com.au/finance/work/lea … b592408afa

J’essaye de ne pas trop tomber dans les "théories du complot", mais ce "story telling" médiatique depuis quelques jours doit bien profiter à quelqu’un.

Dernière modification par tikou (16/12/2016 14h01)

Hors ligne

 

#338 16/12/2016 14h00 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   215 

En effet on comprend mieux pourquoi cette soudaine information sur le fait que Poutine serait intervenu directement et sur le fait qu’Obama s’empare du sujet.
Feu de paille pour tenter la dernière chance? Car si c’est plus sérieux cela me parait bien trop grave pour être abordé de la sorte.

Hors ligne

 

#339 16/12/2016 14h12 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   120 

J’ai lu il y a quelques temps qu’au moins un grand électeur républicain ne voterait pas pour Trump. Mais il ne voterait pas pour autant pour Clinton. L’article expliquait que celui-ci appelait ses "confrères" à voter pour un autre républicain, John Kasich (ici).
Dans le même temps, toujours d’après le même article, sept grands électeurs démocrates ne voteraient pas Clinton, "pour protester contre l’élection du Trump". Bien que je ne comprenne pas trop en quoi ne pas voter Clinton soit un signe de contestation contre Trump, cela signifie que Cliton aurait elle aussi du mal à atteindre le seuil de 270 grands électeurs pour pouvoir espérer être élue.

Je pense que la situation la plus probable, si revirement des grands électeurs il devait y avoir, ce serait qu’aucun des deux candidats (Trump et Clinton) n’atteigne les 270 voix. Dans ce cas il me semble que la décision du nouveau président reviendrait au congrés, qui est à majorité républicaine. Pourrait-on voir un autre républicain désigné Président en lieu et place de Trump ? Ça me paraît très peu probable… mais tout de même plus que de voir les grands électeurs républicains retourner leur veste en faveur de Clinton.


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#340 16/12/2016 14h17 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   173 

Trouvé ceci sur un site officiel :

Today, it is rare for Electors to disregard the popular vote by casting their electoral vote for someone other than their party’s candidate. Electors generally hold a leadership position in their party or were chosen to recognize years of loyal service to the party. Throughout our history as a nation, more than 99 percent of Electors have voted as pledged.

Il faudrait que 7% des Grands Électeurs se parjurent pour changer le vote pour le President(-Russian-FBI)-Elect et le cours de l’histoire.

Hors ligne

 

#341 16/12/2016 18h36 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   172 

N’en déplaise à ceux qui ne l’apprécient pas, Trump sera élu fin janvier à la présidence ; même si l’individu est outrancier et plutôt droitier, on peut quand même lui reconnaître une qualité rare pour un président des Etats-Unis : il est antilibéral ! Il n’a donc rien à voir avec la canaille Reagan à laquelle certains le comparent.

En attendant, le Fed a procédé à une première augmentation de ses taux directeurs, cela à un niveau modeste pour ne pas trop inquiéter les marchés, reste à savoir quelle sera l’ampleur des hausses à venir en 2017 : si Trump fait trop de "reflation" le Fed pourrait répliquer avec vigueur.

Dans tous les cas les taux vont continuer à remonter et donc le $ à s’apprécier, ce qui est une bonne nouvelle pour les détenteurs d’actions américaines et pour les exportateur européens ; ce le sera moins pour les économies émergentes dont les imports se font en $…Pour mémoire le $ avait atteint un niveau historiquement haut (10 francs)  vers 1985 après 4 années d’administration Reagan.

Ce qui est franchement plus ennuyeux, c’est l’agressivité accrue de l’administration américaine vis-à-vis de la Russie, cette histoire de trucage des élections américaines par le KGB n’ayant aucun sens ; même si cela leur déplaît profondément, il faudrait que les USA réalisent qu’Eltsine n’est plus au pouvoir et que l’époque où les occidentaux pouvaient se permettre tout et n’importe quoi vis-à-vis de la Russie est révolue, cette parenthèse de l’histoire n’ayant duré qu’une dizaine d’années.

Dans le même registre, les maladresses ou provocations de Trump vis-à-vis de la Chine (la vraie, la seule…) ne sont pas de très bonne augure.

Tous ces bruits de botte et coups de menton pourraient favoriser les valeurs de l’armement ainsi que les mines d’or, ces dernières étant en vif repli ces jours-ci.

Hors ligne

 

#342 16/12/2016 22h20 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   173 

La dernière conférence de presse de l’année d’Obama à la Maison Blanche s’est terminée et je rends hommage à Barack Obama, huit ans d’un président impeccable, pas un scandale à la Maison Blanche, pas une histoire sur sa femme ou ses filles ou encore l’un de ses ministres, droit dans ses bottes du début à la fin.

Alors bien sûr chacun pourra être en désaccord avec sa politique, ou une partie d’entre elle, et je n’approuve pas tout ce qu’il a fait ni ce qu’il n’a pas fait. Je n’approuve pas plus le rôle du Parlement US (Républicain) pour bloquer son action. Je salue juste la présidence sans tache qu’il va nous laisser.

Pour répondre à un débat (et l’éteindre?) qu’à signalé aujourd’hui Tikou, Obama ne soutient pas l’éventualité d’une trahison de l’Electoral College / Grands Électeurs (il n’a pas jetté d’huile sur le feu). 

Enfin, mark my words, la prochaine présidence ne sera pas la même mais son exact opposé.

Hors ligne

 

#343 17/12/2016 11h07 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   420 

La hausse de cours des bancaires US est relativement hallucinante depuis l’élection, on a dépassé les +35% sur BOA et GS, les +30% sur Morgan et les +20% sur WF (et je n’oublie pas le warrant BOA qui approche des fois 3).

La "mafia" de wall street, décriée par Trump (mais bien intégrée à sa prochaine équipe, quelle ironie) se frotte les mains, les bonus de la fin de l’année vont flamber.


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#344 17/12/2016 22h55 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   172 

sat a écrit :

La dernière conférence de presse de l’année d’Obama à la Maison Blanche s’est terminée et je rends hommage à Barack Obama, huit ans d’un président impeccable, pas un scandale à la Maison Blanche, pas une histoire sur sa femme ou ses filles ou encore l’un de ses ministres, droit dans ses bottes du début à la fin.

Bonsoir,

J’ai un peu de mal à partager cet enthousiasme : les assassinats ciblés commandités par l’administration américaine pendant les 8 années de ce mandat ne font pas honneur à celui qui était à sa tête, cela même si les individus visés étaient sans doute peu recommandables.

Ce mandat se termine en tout état de cause dans la confusion : les investigations ordonnées par le Président Obama donnent aux agences de renseignement (CIA et NSA) le pouvoir exorbitant de remettre en cause la volonté que le peuple souverain des Etats-Unis a exprimée lors des élections de novembre.

Connaissant les mensonges que les agences de renseignement ont déjà proférés par le passé, en particulier vis-à-vis de l’Irak, on ne peut que s’inquiéter quant au résultat des investigations ordonnées par Obama.

Il est en tout état de cause intéressant se se plonger dans la très aride 3ème section du 20ème amendement de la constitution des Etats-Unis :

20ème amendement a écrit :

Section 3. Si, à la date fixée pour l’entrée en fonctions du président, le président élu est décédé, le vice-président élu deviendra président. Si un président n’a pas été choisi avant la date fixée pour le commencement de son mandat, ou si le président élu ne remplit pas les conditions requises, le vice-président élu fera alors fonction de président jusqu’à ce qu’un président remplisse les conditions requises ; et le Congrès pourra, par une loi, pourvoir au cas d’incapacité à la fois du président élu et du vice-président en désignant la personne qui devra alors faire fonction de président, ou la manière de la choisir, et ladite personne agira en cette qualité jusqu’à ce qu’un président ou un vice-président remplisse les conditions requises.

Cette lecture éclaire d’un jour nouveau l’enquête ordonnée par Obama ; selon ce qu’écriront les agences de renseignement, Trump pourrait bien, même avec un vote favorable des grands électeurs, ne pas remplir les "conditions requises" pour entamer sa présidence. Dès lors Pence assurerait l’intérim jusqu’à ce que Trump parvienne à "se qualifier" ou pire encore, le congrès américain pourrait désigner une tierce personne  non élue !

En filigrane de toute cette affaire, se profile l’hostilité des néo-conservateurs et du complexe militaro-industriel vis-à-vis du président élu, qui a dénoncé à plusieurs reprises la gabegie des programmes d’armement, en particulier l’avion F35. Il est pour le moins curieux que dans un pays prétendument démocratique, les "barbouzes" se voient ainsi  investis d’une mission de contrôle des opérations électorales !

A l’image de la plupart des médias américains, Le Monde voit bien sûr la main de la Russie derrière les piratages informatiques ayant nui à Mme Clinton :

La Russie est-elle à l?origine des piratages du Parti démocrate américain ?

On noterai que le républicain belliciste Mac Cain, pourtant du même parti que Trump mais ayant subi une rude "branlée" aux élections de 2008, pousse à la roue son ex-rival Obama pour accélérer les investigations et en déclassifier le contenu…un peu sur le modèle de Fillon demandant à Hollande en 2013 d’intensifier les procédures contre Sarko !

Dernière modification par stokes (17/12/2016 23h13)

Hors ligne

 

#345 18/12/2016 01h32 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   287 

simouss a écrit :

La hausse de cours des bancaires US est relativement hallucinante depuis l’élection, on a dépassé les +35% sur BOA et GS, les +30% sur Morgan et les +20% sur WF (et je n’oublie pas le warrant BOA qui approche des fois 3).

La "mafia" de wall street, décriée par Trump (mais bien intégrée à sa prochaine équipe, quelle ironie) se frotte les mains, les bonus de la fin de l’année vont flamber.

Bien sûr que l’election de Donald TRUMP a indéniablement fait monter les cours… du marché.
la hausse des taux devrait également faire nonter le cours des financières…
C’est peut être encore trop tôt.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2016-12-17_170515.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2016-12-17_170638.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2016-12-17_170748.png

Dernière modification par Miguel (18/12/2016 01h33)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.1, 2, 3

Hors ligne

 

#346 19/12/2016 16h25 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   173 

Encore un tableau issu de la version complète de city wsj en espérant ne pas trop surcharger ce sujet : les bancaires auraient encore du terrain à rattraper (au moins par rapport au SnP) malgré leur récente hausse :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_snp_banks.png

Hors ligne

 

#347 30/12/2016 19h02 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   173 

Une observation du WSJ sur les marchés US de ces dernières semaines. On y voit que le rallye trumpiste a marqué une pause ces derniers jours. Pour ma part et malgré ça je reste bullish - et bon père de famille - jusqu’à l’investiture du 20 janvier.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_reversal.png

Hors ligne

 

#348 11/01/2017 18h11 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   346 

Conference de presse de TRUMP : incroyable! Ca vaut la peine de regarder ce (mauvais) show!

Le GBP a plonge vers 120 … idem le MXN au plus bas

Que nous réserve-t-il ??? Avec sa rhétorique anti trade deals… ?
Comment vont réagir les marches?

Nous allons regretter la classe et le charme d’Obama!

Edit: de CNN
Trump: ’I think it was Russia’ - CNNPolitics.com

Dernière modification par sissi (11/01/2017 19h05)

En ligne

 

#349 11/01/2017 18h22 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   287 

Les marchés on sacrément réagi a chaque mots :

grapique UDSD.MXN

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2017-01-11_101643.png

l;e graphique DOE Jones Industrial Average

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2017-01-11_101835.png

Et ce n’est pas fini.


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.1, 2, 3

Hors ligne

 

#350 11/01/2017 19h13 → Situation économique des Etats-Unis et avenir des Etats-Unis (dette américaine, usa)

Membre
Réputation :   138 

sissi a écrit :

Nous allons regretter la classe et le charme d’Obama!

Personnellement je n’y étais pas sensible smile. Peut être que c’est le moment de vendre une partie de vos obligations non ? Trump va dépenser un max et la FED va freiner des 4 fers .

Dernière modification par vbvaleur (11/01/2017 19h15)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech