Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Résultat du sondage :

Encore un krach sur les marchés actions…


L'occasion de renforcer sur les valeurs de qualité

64% - 978
J'attends le rebond, je revends tt et fini la bourse

2% - 32
Je suis liquide, je suis serein

12% - 187
BX4 depuis les 3800 sur le CAC, je suis riche

2% - 40
Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

3% - 57
A fond sur les valeurs de Rdt, miam, miam

15% - 233
Nombre de votants : 1527

#6926 25/01/2021 19h43

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   352  

Comme d’habitude, ce sont les smalls qui dégustent d’abord à la moindre pointe d’inquiétude. Rien de nouveau sous le soleil, ce sera toujours le cas.

@Frugaliste : comparaison non pertinente, l’environnement de taux n’a RIEN à voir. C’est tout à fait cohérent d’avoir un PE à 25 avec un taux sans risque à 0. Ca fait une prime de risque actions de 4%, ce qui historiquement n’est pas exceptionnel.
Ce qui est en revanche un peu plus exceptionnel, c’est l’écart type des PE du S&P500, même si on est loin de 99-2000.

Dernière modification par corran (26/01/2021 00h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#6927 25/01/2021 20h26

Membre
Réputation :   83  

Rouge vif avec 5% de baisse à la journée, je ne trouve pas cela inquiétant, sauf peut-être en ce qui concerne votre aversion au risque. J’ai vendu déjà quelques lignes ce matin à l’ouverture,et vais observer les signaux à venir. J’aurais bien fait de même sur le CTO, mais étant en plus-value pour la plupart, sauf RR, cela m’ennuie. Mais 5% ne m’inquiètent pas pour le moment… sauf si c’est tous les jours ainsi.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne Hors ligne

 

#6928 26/01/2021 00h14

Membre
Réputation :   54  

Cupflip a écrit :

Pardon d’être direct mais je pense que que si vous vendez tout votre portefeuille pour une baisse de 5% (certes, en une journée), je pense que votre budget risque (% d’actifs risqués dans votre patrimoine) est bien trop élevé au regard de votre tolérance à la volatilité.

Fixez vous un % d’actions moins élevé, sur lequel vous pourriez suporter une baisse forte (mais probablement temporaire), et vous pourrez rentrer à nouveau.

Merci d’être direct smile

L’idée de ce post était surtout de raconter un moment de minicrash vécu sur le plan psychologique, sans avoir la moindre idée de ce qui se passe, plutôt que de vouloir parler de mon portefeuille disponible sur une autre file.
Je ne parlais pas d’une baisse de 5% en une journée, mais plutôt d’une baisse de 8%, en 20 minutes, je pense que c’est différent. En tout cas pour moi ça l’est.

J’ai trouvé ça plutôt intense et passionnant en comparaison à la baisse du Covid en mars.

Dernière modification par JBeurer (26/01/2021 00h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#6929 01/02/2021 11h03

Membre
Réputation :   70  

Petit bilan économique du début d’année pour l’Europe

L’ÉCONOMIE EN EUROPE

Accélération de la contraction du secteur privé de la zone euro en début d’année 2021

L’Indice PMI Flash Composite de l’Activité Globale dans la zone euro se replie à 47,5 en janvier (49,1 en décembre).

La pandémie de Covid-19 et les restrictions correspondantes continuant d’entraver l’activité des entreprises, la contraction du secteur privé de la zone euro s’est accélérée en janvier. Le taux de croissance de la production s’est replié à son plus faible niveau depuis le début de la reprise du secteur manufacturier tandis que dans le secteur des services, l’activité a enregistré sa deuxième plus forte contraction depuis mai 2020.

L’indice PMI Flash composite IHS Markit s’est replié de 49,1 en décembre à 47,5 en janvier, signalant ainsi une troisième baisse mensuelle consécutive de l’activité globale de la zone euro et le plus fort taux de contraction depuis trois mois. L’indice se maintient toutefois, depuis novembre, au-dessus des niveaux enregistrés lors de la première vague épidémique, suggérant ainsi un impact économique nettement moins sévère que celui observé au printemps dernier.

L’enquête de janvier signale une détérioration générale de la conjoncture dans la région, les données nationales mettant toutefois en évidence de fortes divergences entre les performances économiques des différents pays. En Allemagne, si la croissance de l’activité globale a ralenti pour afficher son rythme le plus faible depuis le début de
la reprise (juillet 2020), la poursuite de l’expansion outre-Rhin contraste avec l’accélération de la contraction observée en France et dans le reste de la zone euro. L’indice PMI composite Flash pour la France s’est en effet replié de 49,5 en décembre à 47,0 en janvier, tandis que, fléchissant de 52,0 à 50,8, l’indice PMI composite Flash pour l’Allemagne s’est maintenu en territoire positif.

La contraction a été encore plus marquée dans le reste de la zone euro, la valeur moyenne de l’indice Flash pour le reste de la région s’étant repliée de 46,1 à 44,7, signalant ainsi une sixième baisse mensuelle consécutive de l’activité globale. Comme pour la France toutefois, la contraction a continué d’afficher un rythme moins soutenu que celui enregistré en novembre.

Le secteur manufacturier se révèle moins affecté que celui des services par la deuxième vague de Covid-19. En effet, portée par de nouvelles hausses des nouvelles commandes, des exportations et du travail en attente, la production des fabricants a fortement augmenté en janvier, ce pour un septième mois consécutif. Si le taux de croissance global de la production s’est replié à un creux de 7 mois, il continue d’afficher l’un de ses plus hauts niveaux des trois dernières années. La croissance marquée de l’activité manufacturière en Allemagne contraste toutefois avec la nouvelle baisse de celle-ci en France et avec la hausse beaucoup plus modeste enregistrée dans le reste de la région.

Cette moindre expansion de la production manufacturière s’explique en partie, selon les répondants, par un affaiblissement de la hausse de la demande, tant en provenance des entreprises que des ménages, lui-même lié à la pandémie de Covid-19. Toutefois, si la crise sanitaire a pesé sur les niveaux de production, ceux-ci ont également pâti de tensions sur les chaînes d’approvisionnement. En témoigne le fort allongement des délais de livraison d’intrants enregistré au cours du mois, les fabricants ayant signalé la plus forte détérioration de la performance des fournisseurs depuis le début de l’enquête en 1997 (à l’exception de celle observée en avril 2020 lors de la fermeture des usines en Europe et à travers le monde).

Dans le secteur des services, l’activité s’est repliée pour un cinquième mois consécutif, tendance que les entreprises interrogées attribuent largement aux restrictions mises en place afin de contenir la deuxième vague de Covid-19. La baisse de l’activité s’est accélérée par rapport à décembre, les taux de contraction s’étant renforcés en Allemagne, en France et dans le reste de la zone euro. Parallèlement, le volume des nouvelles affaires reçues par les prestataires de services a reculé pour un sixième mois consécutif, la baisse s’étant également accélérée au cours du mois. Les replis de l’activité et des nouveaux contrats observés en janvier ont toutefois affiché des rythmes inférieurs à ceux enregistrés en novembre et entre les mois de mars et mai 2020.

L’emploi du secteur privé de la zone euro a reculé pour un onzième mois consécutif en janvier, les légères créations de postes signalées en France et en Allemagne ayant toutefois permis d’atténuer le repli global des effectifs. Le taux de suppression d’emplois s’est ainsi replié à son plus faible niveau depuis le début de la crise sanitaire, les fabricants comme les prestataires de services ayant signalé de légères réductions de leurs effectifs au cours du mois.

Les perspectives d’activité à douze mois se sont légèrement repliées par rapport au pic atteint le mois précédent, les entreprises du secteur privé de la zone euro se disant préoccupées par l’impact continu de la pandémie sur les niveaux de la demande. Le degré de confiance a toutefois affiché son deuxième plus haut niveau depuis mai 2018 en janvier. Les tendances ont par ailleurs divergé à l’échelon sectoriel, l’optimisme ayant légèrement reculé dans le secteur des services mais s’étant renforcé pour atteindre un sommet de trois ans dans le secteur manufacturier.

Parallèlement, les prix facturés pour les biens et les services dans la zone euro ont diminué pour un onzième mois consécutif, le taux de déflation ayant en outre atteint son plus haut niveau depuis septembre dernier. Si les prix sortie d’usine ont augmenté dans le secteur manufacturier (hausse toutefois seulement modeste et moins marquée qu’en décembre), la détérioration de la demande a entraîné la plus forte baisse des prix facturés par les prestataires de services depuis juin dernier.

Contrastant avec la tendance observée pour les tarifs, la hausse des prix payés par les entreprises du secteur privé de la zone euro s’est poursuivie, l’inflation ayant en outre affiché son taux le plus élevé depuis janvier 2019. Si les coûts des prestataires de services ont légèrement augmenté par rapport à décembre, c’est dans l’industrie manufacturière que les tensions inflationnistes ont été les plus marquées. Les prix des intrants ont en effet enregistré leur plus forte hausse mensuelle depuis février 2018, tendance fréquemment attribuée à des difficultés d’approvisionnement pour de nombreuses matières premières.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6930 13/02/2021 15h01

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   178  

Quelques petits chiffres calculés ce matin qui montre le stretch entre les actions qui montent, qui montent et le reste.

Sur la base des constituants début février 2020, sur le SP500, ~40% des titres n’ont pas retrouvé leur cours et seulement ~1% des titres a plus que doublé son cours. La hausse médiane est à 8%. Sur le Nasdaq 100, ~20% des titres n’a pa retrouvé son cours et 7% a plus que doublé. La hausse médiane est à 27%.

La plupart des titres hypergrowth ne sont pas encore intégrés aux indices, même si ça a commencé : Okta, Atlassian, Marvel Tech, Match, Peloton, ont tous doublé leur cours sur les 12 derniers mois et ont intégré le Nasdaq100 fin Décembre 2020, quelques mois après Zoom, Docusign et Moderna.

Sur le Sp500, les (multi) baggers entrants de 2020 étaient Tesla, Etsy et Enphase.

Dernière modification par Liberty84 (13/02/2021 15h02)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6931 16/02/2021 19h01

Membre
Réputation :   5  

Bonjour,

Voici un article de Aswath Damodaran que je trouve très intéressant : Data Update 2 for 2021: The Price of Risk!. Je crois que c’est @Scipion8 qui parlait de ce monsieur dans un de ses nombreux posts.

Et pour les fainéants de la traduction : DeepL translator

Bonne lecture smile

Dernière modification par CedricdeBelgique (16/02/2021 19h09)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1 / -1]    #6932 23/02/2021 12h41

Membre
Réputation :   11  

Au sujet du krach à venir dont on peut difficilement prévoir la date, j’ai fais une estimation toute personnelle qui me donne une date comprise entre le 10 Mars et le 20 Avril.
J’ai commencé, depuis quelques jours, à me constituer des liquidités  (déjà plus de 50 % sur PEA et c’est pas fini)
Je sais qu’on n’est jamais mort d’avoir vendu trop tôt, que l’on peut "faire un break", se mettre "out" du marché.
J’attends le timing, qu’on trouve très difficilement, pour shorter un indice ou une valeur comme Tesla (je sais, d’autres ont essayés avant moi).

Hors ligne Hors ligne

 

#6933 23/02/2021 12h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   305  

C’est les soldes. Le bon moment pour commencer à utiliser ses liquidités.

-5% sur le Nasdaq 100 et l’indice euro Tech, c’est pas tous les jours.

Hors ligne Hors ligne

 

#6934 23/02/2021 13h36

Membre
Réputation :   3  

MarsAres a écrit :

Au sujet du krach à venir dont on peut difficilement prévoir la date, j’ai fais une estimation toute personnelle qui me donne une date comprise entre le 10 Mars et le 20 Avril.
J’ai commencé, depuis quelques jours, à me constituer des liquidités  (déjà plus de 50 % sur PEA et c’est pas fini)
Je sais qu’on n’est jamais mort d’avoir vendu trop tôt, que l’on peut "faire un break", se mettre "out" du marché.
J’attends le timing, qu’on trouve très difficilement, pour shorter un indice ou une valeur comme Tesla (je sais, d’autres ont essayés avant moi).

bonjour, quels sont vos signaux/sources pour indiquer à Krach à venir s’il vous plait? Je démarre sur le sujet et souhaite connaitre les indicateurs (VIX?) pour appréhender cette (future?) situation ?

merci!

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #6935 23/02/2021 13h48

Membre
Réputation :   54  

Gizgiz, si je peux vous faire gagner du temps.
Peu importe les signaux, personne sur ce forum ne pourra vous prédire un crash.
Si ça arrive à la période annoncée ci dessus ce sera surtout un énorme coup de bol.

Le seul signal à prendre en considération est le cours. Lorsque vous aurez perdu 50% de votre portfolio, vous pourrez alors considérer que vous êtes dans un crash wink

Hors ligne Hors ligne

 

#6936 23/02/2021 13h50

Membre
Réputation :   84  

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5858_capture345345.png

Les soldes pour vous Trahcoh, c’est la chute des deux dernières bougies sur ce graphique ?

Tout dépend de votre horizon de temps, moi je suis plutôt comme MarsAres, j’ai liquidé une partie des mes investissements et même ouvert une position short sur Tesla - position payante pour le moment de 11%, je compte la garder quelques temps !

Dernière modification par chlorate (23/02/2021 13h53)

Hors ligne Hors ligne

 

#6937 23/02/2021 16h23

Membre
Réputation :   0  

bonjour,

Sans vouloir polluer le fil, est-ce qu’il y a un équivalent au DSP5 pour jouer la baisse du NASDAQ avec des ETF?

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #6938 23/02/2021 18h15

Membre
Réputation :   11  

gizgiz a écrit :

bonjour, quels sont vos signaux/sources pour indiquer à Krach à venir s’il vous plait? Je démarre sur le sujet et souhaite connaitre les indicateurs (VIX?) pour appréhender cette (future?) situation ?

merci!

JBeurer a écrit :

Gizgiz, si je peux vous faire gagner du temps.
Peu importe les signaux, personne sur ce forum ne pourra vous prédire un crash.
Si ça arrive à la période annoncée ci dessus ce sera surtout un énorme coup de bol.

Le seul signal à prendre en considération est le cours. Lorsque vous aurez perdu 50% de votre portfolio, vous pourrez alors considérer que vous êtes dans un crash wink

On a répondu à ma place mais comme je ne suis pas devin, je vais attendre de voir si mon "plan" fonctionne (et paradoxalement, la bourse doit remonter dans un premier temps), presque un an que j’attends et c’est depuis quelques jours que je vois un possible timing.
En aparté, je dirais que ce qu’on appelle la chance est une façon d’ignorer un fait, l’esprit humain est incapable de reconnaître le hasard.
De toutes façons, je ne prends que le risque de ne pas être dans le marché, un risque non mortel.

Dernière modification par MarsAres (23/02/2021 18h16)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6939 23/02/2021 18h53

Membre
Réputation :   22  

J’ai également commencé à alléger mon portefeuille, car je pense que ça ne va pas monter beaucoup plus haut avant de descendre.
Pour mémoire, j’avais tout vendu en octobre 2019 et racheté des actions plus bas pendant le krach début 2020.
Ma méthode : je ne me demande pas quand c’est le bon moment. J’évalue le potentiel à la hausse et à la baisse. Quand je considère qu’il y a plus de place en dessous qu’au dessus, j’allège.
Nous n’avons jamais été aussi près du bon moment…

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #6940 23/02/2021 19h15

Membre
Réputation :   76  

Trahcoh a écrit :

C’est les soldes. Le bon moment pour commencer à utiliser ses liquidités.

-5% sur le Nasdaq 100 et l’indice euro Tech, c’est pas tous les jours.

Depuis le mois d’avril 2020 (j’exclus mars pour le krach), j’ai compté 6 baisses de 5% ou plus sur quelques jours sur le NASDAQ 100, soit une tous les deux mois.

Et 12 baisses de 3,5% ou plus.

Dernière modification par Pancake (23/02/2021 19h17)

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #6941 23/02/2021 19h22

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   305  

Un forumer très suivi ici est passé cash fin 2016. Il ne sentait pas le marché monter à l’époque. Sur 30 000 euros, ça n’a pas de grosse conséquence. Mais sur son portefeuille supérieur au million d’euro, imaginez le manque à gagner en 2017.

Il faut s’habituer au fait que le marché soit au plus haut le plus souvent.

Le forumer  en question est depuis revenu sur l’etf world, avec succès. Il a fait effacer son portefeuille d’alors sur ce forum depuis.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6942 23/02/2021 19h24

Membre
Réputation :   70  

MarsAres a écrit :

De toutes façons, je ne prends que le risque de ne pas être dans le marché, un risque non mortel.

Parce que le risque de rester sur les marchés est mortel lui?!

On ne met jamais l’argent dont on a besoin pour sa survie en bourse, c’est l’une des règles principales.

Hors ligne Hors ligne

 

#6943 23/02/2021 19h26

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   464  

+1 pour @Trahcoh qui a raison, et surtout parler de marchés hauts ça manque de nuance si l’on est en titres vifs. Il y a plein de boîtes intéressantes et encore bon marché en Europe que j’achèterais si j’avais des liquidités disponibles. Après, effectivement si votre portefeuille se borne à une bonne grosse ligne de LQQ, ce n’est pas idiot de prendre quelques bénéfices wink


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#6944 23/02/2021 19h28

Membre
Réputation :   66  

La correction est sensible et justifiée sur un certain nombre de valeurs tech spéculatives, SPAC ou green. Le reste du marché est relativement stable, voir bénéficie d’une rotation sectorielle.

Il n’est jamais plaisant de voir des PV latente fondre comme neige au soleil, mais avec du +30% en six semaines, on est tous rentiers à la fin de l’année roll

Hors ligne Hors ligne

 

#6945 23/02/2021 19h58

Membre
Réputation :   53  

ubud a écrit :

Sans vouloir polluer le fil, est-ce qu’il y a un équivalent au DSP5 pour jouer la baisse du NASDAQ avec des ETF?

Plutôt qu’être LONG sur un ETF inverse, le plus efficace pour préserver sa marge est de shorter le future Micro E-Mini Nasdaq-100, 2$ le point cf. MNQ

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6946 23/02/2021 20h02

Membre
Réputation :   58  

Les valeurs technologiques corrigent…..diantre quelle affaire !

Ceux qui boursicotent depuis longtemps savent que les technos corrigent vite et fort.

Pour une pepite dont le cours sera multiplie par cent, combien de gadins qui finissent en eau de boudin ?

Dernière modification par gustou (23/02/2021 20h02)

Hors ligne Hors ligne

 

#6947 23/02/2021 23h01

Membre
Réputation :   0  

doubletrouble a écrit :

+1 pour @Trahcoh qui a raison, et surtout parler de marchés hauts ça manque de nuance si l’on est en titres vifs. Il y a plein de boîtes intéressantes et encore bon marché en Europe que j’achèterais si j’avais des liquidités disponibles. Après, effectivement si votre portefeuille se borne à une bonne grosse ligne de LQQ, ce n’est pas idiot de prendre quelques bénéfices wink

Quelques exemples pour ces boîtes intéressantes et bon marché ? J’ouvre tout juste mon PEA et il me semble que toutes les actions intéressantes ont repris une valeur cohérente, les occasions restantes sont sous le coup des doutes de la reprise ou handicapées par le manque de bénéfices réalisés sur 2020… Les valeurs technologiques semblent redescendre un peu suite aux angoisses liées à l’augmentation de l’inflation mais je ne suis pas sûr que ce soit le bon moment pour rentrer.

Hors ligne Hors ligne

 

#6948 23/02/2021 23h21

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   305  

bonjour,

Sans vouloir polluer le fil, est-ce qu’il y a un équivalent au DSP5 pour jouer la baisse du NASDAQ avec des ETF?

Vous trouverez un moteur de recherche puissant sur ce site, avec possibilité de sélectionner les etf inverses:

ETF Screener | justETF

Shorter le Nasdaq 100, y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes.

Hors ligne Hors ligne

 

[+8]    #6949 24/02/2021 00h28

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   714  

MarsAres, le 23/02/2021 a écrit :

Au sujet du krach à venir dont on peut difficilement prévoir la date, j’ai fais une estimation toute personnelle qui me donne une date comprise entre le 10 Mars et le 20 Avril.

Alors moi,  après de longs calculs dont je ne souhaite pas dévoiler le secret, je vois un gros krach sur le titre Malteries franco-belges, pour ce jeudi à 11 h 30. Je conseille donc à tout le monde de vendre ses titres demain dernier délai. C’est très sérieux ! Il y a les bons et les mauvais voyants, faut pas se tromper.

MarsAres, le 23/02/2021 a écrit :

En aparté, je dirais que ce qu’on appelle la chance est une façon d’ignorer un fait, l’esprit humain est incapable de reconnaître le hasard.

Encore plus important : le tout est dans le rien et le rien dans le tout. Si vous avez compris ça, vous avez tout compris.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par JeromeLeivrek (24/02/2021 00h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#6950 24/02/2021 00h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   512  

JeromeLeivrek a écrit :

Alors moi,  après de longs calculs dont je ne souhaite pas dévoiler le secret, je vois un gros krach sur le titre Malteries franco-belges, pour ce jeudi à 11 h 30. Je conseille donc à tout le monde de vendre ses titres demain dernier délai. C’est très sérieux ! Il y a les bons et les mauvais voyants, faut pas se tromper.

Moi je prédis qu’il y aura un acheteur en face, ex-trader à la SG.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "encore un krach sur le marché actions…"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur