Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Attention Cette page est une synthèse de la discussion. Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+2]    #1 11/06/2015 18h33

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

*************************************************************************************
Le portefeuille et sa stratégie évoluent avec ma compréhension et l’évolution des marchés.
Vous trouverez ICI le plus récent update stratégique du portefeuille.

                                                             https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_evolution.jpg
************************************************************************************

Bonjour à tous,

Pour commencer, merci de me lire, et merci pour vos avis/suggestions/critiques. C’est dans le but de progresser que je débute le reporting de mon portefeuille en cours de construction.

**Mon projet :
Rien de très original ; construction d’un patrimoine conséquent afin de générer dans 20 ans une rente conséquente (complément de salaire ou retraite).
Actuellement je dispose d’un petit capital à investir très très très progressivement (je suis parfaitement conscient que 2015 n’est pas la meilleure année pour revenir en bourse), ainsi qu’une capacité d’épargne régulière conséquente (je n’en suis pas aux 2k€ d’IH, j’avoue…) que je souhaite investir régulièrement (base mensuelle ou bimensuelle).

Enfin je compte évidement sur les intérêts composés, et même laisser la part « impôt » de mes gains sur les CTO, afin de jouer l’effet boule de neige qui est la martingale des membres qui semblent avoir réussi.

**Histoire boursière:

En bourse depuis 2005, façon « les pieds nickelés en bourse ». Je suis tombé dans tous les panneaux, j’ai vendu quand il ne fallait pas, j’ai acheté des titres parcequ’ils me plaisaient sans rien en connaître… De la spéculation. Aujourd’hui je reprends tout cela en main, espérant devenir un investisseur intelligent, à la façon des membres de ce forum (humblement).

**Horizon de placement:
Très long terme. J’ai 33 ans

** Indice de référence
MSCI World

** Brokers
PEA chez Boursorama Banque et CTO chez Interactive Brokers

******************************************************************************
REPORTING JUIN 2015
***********************************

Le portefeuille est en cours de construction depuis mi novembre 2014. Il n’est, à date, pas convenablement diversifié/équilibré puisque j’attends de meilleures opportunités d’entrée.

Les pourcentages donnés pour chaque ligne ne sont pas exacts, puisque je suis à 2/3 de liquidités, dont 50% sur les comptes titres (donc comptés en liquidités), mais 50% sur livrets, donc non pris en compte dans le calcul de variation de la valeur de part. Un peu moins d’1/3 est donc investi en bourse actuellement.

Le portefeuille actuel a un biais résolument pessimiste sur l’évolution des marchés, les US sur des tops, l’Europe mal réformée/gouvernée, le Japon enlisé dans son QE, la bulle chinoise, les « tapering » à venir. J’ai donc des positions assez défensives, qui n’ont pas été payantes dans l’ensemble dans ce contexte de hausse généralisée. J’assume ce biais bien que, pour l’instant, j’ai tord, je me sens plus en sécurité qu’à me mettre acheteur à tous va.



RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 09/06/2015

~Consommation discrétionnaire :
n/a
 
~Consommation de base :
n/a
 
~Energie (25,9%) :
    BP PLC (GBP)______________________________16,7%
    MPI________________________________________9,2%
 
~Services financiers :
n/a
 
~Santé :
n/a
 
~Industrie :
n/a
 
~Matériaux de base (11,0%) :
    ArcelorMittal_____________________________11,0%
 
~Technologie de l'information :
n/a
 
~Services de télécommunication :
n/a
 
~Services aux collectivités :
n/a
 
~Immobilier (43,2%) :
    HCP Inc (USD)_____________________________19,5%
    WP GLIMCHER Inc (USD)_____________________12,8%
     Cominar Real Estate Investment Trust______10,9%
 
~Fonds/Trackers (19,9%) :
     Amundi ETF MSCI Japan UCITS ETF____________8,7%
     Lyxor ETF MSCI World EURO__________________5,6%
     Comgest Magellan___________________________5,5%
 
~Liquidité :
_________________________________________________52,4%

Fait avec xlsPortfolio


RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 09/06/2015 (immobilier uniquement)

~Diversifié (25,3%) :
     Cominar Real Estate Investment Trust______25,3%
 
~Santé (45,1%) :
     HCP Inc (USD)_____________________________45,1%
 
~Commerce et centres régionaux (29,6%) :
    WP GLIMCHER Inc (USD)_____________________29,6%

Fait avec xlsPortfolio




**REPARTITION PAR DEVISE


Euro: 49%
USD: 28%
GBP: 14%
CAD: 9%

** REPARTITION PAR SECTEUR

Immobilier quoté: 43%
Energie:26%
Matériaux de base: 11%
Fonds/Trackers:20%

** REPARTITION PAR CAPITALISATION

Large cap: 40%
Mid cap: 20%
Small cap: 8%
Fonds/trackers: 32%


**PERFORMANCE


Au 9/6/2015 : -4,8%
Max DrowDown : -4,8%
Rendement annuel prévisionnel (Dividendes sur valeur du portefeuille) : 2,8% brut (toujours en tenant compte des liquidités majoritaires)

Voilà pour le début. Je reviendrais dans un prochain message sur mes choix de titres et ma Watchlist.

Dernière modification par MisterVix (29/01/2016 14h41)

Mots-clés : boursorama, interactive brokers, portefeuille diversifié, portefeuille, style de gestion de portefeuille


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 11/06/2015 21h14

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   180  

Thomz

je vous trouve un peu dur dans votre premier message et, pour le coup, pas très constructif.
Mistervix se lance et propose son portefeuille. Effectivement, tout n’est peut être pas parfait, mais il y a l’art et la manière de dire les choses… même si votre intention semble louable….

MisterVix

Compte tenu de votre horizon d’investissement, êtes -vous à 1 ou 2 ou 3 ans près pour déployer votre capital? En effet, vous dites vous même que vous pensez que ce n’est pas le bon moment pour investir. Alors pourquoi investir?!?
Parfois en bourse, la meilleure chose à faire est de ne rien faire. On achète rien et on attend une bonne opportunité. On dit souvent que la performance se fait à l’achat. Alors vu votre horizon d’investissement, vous avez le temps d’attendre pour investir à bon prix.

Si vous investissez aujourd’hui, c’est que vous pensez que vous achetez à bon prix, sinon pourquoi investir? Si le prix ne vous convient pas, il faut attendre. Profitez de ce temps pour vous formez, pour apprendre, c’est un super investissement qui paiera dans le futur.

Enfin, vous avez construit un portefeuille, avec vos propres raisons. Réfléchissez aux raisons qui vous ont poussés à faire ces investissements et tirez en les conséquences (je garde, je vends, j’achète, je renforce). Ne demandez pas à d’autres de prendre des décisions sur votre portefeuille. On apprend mieux de ses propres erreurs, et on est plus fier de ses propres réussites ;-)

Bon courage pour vos investissements

Dernière modification par Elodie01 (11/06/2015 21h14)


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 11/06/2015 21h17

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   191  

Je ne pense pas que les matières premières soient un mauvais choix, les valeurs cycliques sont un levier sur la reprise, mais ce ne sont pas non plus des valeurs pour le long terme.

La hausse des taux sont plutôt négative pour les immobilières, par contre positive pour le secteur financier, secteur ou les valorisations sont toujours modérée.

Si vous visez le très long terme, le secteur de la santé est le plus indiquez.

Diversifiez votre portefeuille et investissez dans votre connaissance.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 11/06/2015 23h56

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   506  

Pardon si le ton de mon précédent message vous a blessé, et merci d’engager ainsi le dialogue.

Venons-en au fait, et prenons par exemple :

MisterVix a écrit :

Franchement, je voudrais bien du Sanofi, ou du Moody’s ou autres valeurs , mais au prix actuels…

Comprenez-vous le business model de Sanofi?

Avez-vous des établi des projections conservatrices des cash-flows qu’ils pourraient tirer de leur portefeuille de molécules?

Connaissez-vous leur process d’investissement, et le ROI qu’historiquement ils dégagent sur leurs acquisitions?

Que pensez-vous de leur pipeline, des perspectives et de la potentielle capacité bénéficiaire de ce dernier, ainsi que de son positionnement vs. la concurrence?

Comprenez-vous les transformations de l’industrie pharma, et le dramatique reshaping des majors initiés par des gens comme Pfizer (qui étaient il y a quelque années dans la même situation que Sanofi aujourd’hui)?

A défaut de pouvoir répondre à ces questions, et donc de comprendre un peu le business et de quoi il retourne, comment pouvez-vous estimer une valeur "équitable" à partir de laquelle il ferait sens d’acheter ses actions?

Vous semblez penser que leur prix est prohibitif - mais sur quels éléments vous basez-vous?

Bref, n’avez-vous pas l’impression d’avancer à l’aveugle, et ainsi de mettre votre capital en péril?

Que de questions… L’idée ici n’est pas de vous décourager, mais de bien vous faire réaliser qu’on n’investit pas à la légère : acquérir une participation dans un business aussi complexe que Sanofi (ou qu’Arcelor, BP et consorts) est une affaire de spécialiste.

C’est essentiel d’assimiler cela; de raisonner en entrepreneur; de se forcer à la rationalité.

Une fois le postulat posé (il est moins contraignant que vous ne pensez), deux options s’offrent à vous : (1) devenir un analyste chevronné; (2) opter pour une méthode moins chronophage et plus mécanique, mais articulée autour d’un process clair pour assurer la préservation du capital - par exemple, un portefeuille diversifié de larges décotes sur actifs.

Avez-vous lu Benjamin Graham? Avez-vous lu Peter Lynch? Si non, voilà votre prochaine étape!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 12/06/2015 09h12

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   177  

MisterVix
Au delà de la forme… N’y a-t-il pas un questionnement sur votre chronologie d’action et de réflexion ?
Tant que vous ne savez pas comment faire pourquoi faites-vous ?
Le raisonnement plus haut ou plus bas est surtout valable quand on parle du marché dans sa globalité. Quand on descend au niveau des entreprises c’est à chaque fois une histoire différente.
Je ne peux que vous encourager à lire. Pour ma part je suis friand des reporting des gestionnaires value.

Dernière modification par bajb (12/06/2015 09h14)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 12/06/2015 12h32

Membre
Réputation :   27  

On ne peut pas être à point pour investir seulement avec de la théorie.

On voit bien sur ce forum que très nombreux sont les personnes qui ont dû supporter à un moment donné des pertes dues à des mauvais placements (ou peut-être des bons lors de leur achat mais personne n’est maître de l’avenir et des changements économiques malgré les analyses), et certains même alors qu’ils sont investisseurs aguerris.

Si tel était d’ailleurs le cas 50% des investisseurs auraient ou devraient avoir des portefeuilles bien plus fournis en liquidités et en titres.

La réussite ne tient elle pas également en bonne partie de l’expérience ?
Les meilleures leçons sont surement apprises via de mauvais choix. Ce qui est effrayant en soi, mais je ne suis pas certain que quiconque y échappe.

Le tout est de ne pas tout perdre de ses mauvais choix.
Et je ne pense pas qu’en plaçant dans BP, HCP ou Cominar le capital de MisterVix soit en tant en danger.
Le rendement de son portefeuille lui, peut-être…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 12/06/2015 19h20

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   177  

Azorgues
Je pense que vous raisonnez secteur, marché global et pas entreprises.
Pourtant les exemples sont nombreux où dans un même secteur on a des réussites et des échecs… Google, Yahoo, AOL… et ou les biotechs. Vous n’’allez pas acheter toutes les biotechs qui passent parce que le secteur est d’avenir !
Les exemples existent aussi dans des secteurs "difficiles" ou peu attrayants.
Si vous raisonnez secteur (macro) prenez des trackers, des OPC spécialisés… au moins en diversifiant vous pouvez investir sur le secteur en espérant que vous ne vous trompez pas (et attention aux effets de mode)
Certaines lettres boursières "douteuses" commence à vous parler d’un secteur d’avenir (par exemple les terres rares, l’oncologie…) et puis vous vendent fort cher un nom d’une obscure société.
Si vous voulez devenir co propriétaire d’une entreprise c’est elle qu’il faut étudier… dans son secteur bien sûr mais ce n’est qu’un élément parmi d’autres.
Et les bonnes affaires sont partout.
Je pense que le management est nettement plus important que le secteur.

Dernière modification par bajb (12/06/2015 19h20)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 14/06/2015 14h50

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2525  

MisterVix a écrit :

Bien qu’ayant lu ces livres je trouve encore très difficile d’estimer la valeur d’une entreprise.

Mais c’est aussi parce que c’est difficile, non seulement analyste financier est un métier, mais en plus ceux-ci sont souvent spécialisés sur un secteur donné.

Les concepts sont relativement faciles à comprendre (flux de trésorerie actualisé, etc.), mais l’application est besogneuse.

Par contre, si déjà vous évitez de nombreuses erreurs classiques (acheter une société sans croissance avec un PER de 30, ou 15 fois l’EBITDA, trop endettée, sans barrière à l’entrée), vous avez des chances de faire bien mieux que nombre d’investisseurs individuels.

Là j’ai l’impression que vous avez lu "trop" de livres, et que vous êtes confus.

Moralité, votre portefeuille (de mon point de vue) manque de cohérence : des trackers, des smalls-caps, des mids-caps, des bigs-caps, pas vraiment de diversification sectorielle, mais en même temps plusieurs titres, etc.

Ce n’est pas gênant en soi, mais l’expérience montre qu’en cas de retournement du marché, quand la stratégie initiale n’est pas claire, l’investisseur panique et vend.

Dans mon cas, je n’investis maintenant que dans des bigs-caps ou mid-caps foncières qui versent une grosse partie de leurs profits en dividendes.

De fait, je passe à côté de tas d’opportunités, mais comme la stratégie est bien établie, je crains moins les retournements de marché, j’applique juste les règles que je me suis fixées, ma "discipline" est "forcée".

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 14/06/2015 23h13

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   160  

Cela ne me choque pas que vous ayez plusieurs thèses d’investissement. Vous pouvez néanmoins améliorer votre stratégie je pense.

Vous pouvez par exemple décider de faire 50% d’immobilier de rendement, 20% des trackers sur des géographies qui vous intéressent (par exemple le japon et les émergents) et 30% sur des matières premières. C’est ce que je comprend de votre portefeuille.

Par contre vous indiquez un biais pessimiste sur les US et le Japon hors le tracker Japon et le MSCI (US à 50%) ne vont pas trop dans ce sens.

Quand on a plusieurs thèses d’investissement, il faut aussi les ordonner ou leur appliquer des pondérations fixes.

Enfin savoir le pourquoi et le périmètre de chaque thèse.

Ce sont là des éléments qui ne semble pas clair chez vous, mais peut-être n’est-ce que de la communication et c’est clair dans votre tête.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 16/06/2015 15h59

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   233  

MisterVix a écrit :

En revanche je conserve mes positions sur les REIT HCP Cominar et WPG, ainsi que les énergéticiens BP et MPI. La diversifications n’est franchement pas bonne, mais comme personne n’a pu me répondre concernant l’obtention d’une diversification satisfaisante au début d’un portefeuille, je demeure sur ma stratégie "dans l’attente" des opportunités qui me permettront de diversifier.

Sur la diversification, le problème c’est que l’on ne connait pas la taille de votre portefeuille ; je ne crois pas l’avoir vu mentionné. Cela dépendra également de votre tempérament. Je sais que personnellement en-dessous de 15 kE, je n’aurais que du Theravance Biopharma en portefeuille. Quitte à mourrir, autant mourir en beauté et tenter un x4. Mais cela est personnel.

Pour l’exposition commodities, je trouve que ce n’est pas plus bête qu’autre chose, c’est même la seule catégorie d’actifs qui n’est pas chère en ce moment, donc çà se tient. Après les positions sur le VIX ou les trackers, je n’en vois pas trop l’intérêt, sauf pour vous couvrir, mais là encore si votre portefeuille est en-dessous de mettons 50 kE, je ne vois pas trop l’intérêt.

Enfin, pour la préparation, le problème d’étudier les livres, c’est qu’investir avec un portefeuille virtuel, c’est un peu comme jouer au poker avec des haricots, ou comme dirait ce cher WB, c’est comme expliquer à une vierge ce que c’est que le sexe. La théorie c’est bien, mais une bonne claque boursière de temps en temps remet pas mal d’idées en place.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 02/10/2015 22h37

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Bonjour

Un point sur le portefeuille début octobre.

Le portefeuille est toujours (et pour longtemps encore!) en phase de constitution, et donc extrêmement cash (82,4%). Par conséquent il ne souffre que très peu de la baisse actuelle des marchés.
En outre j’ai en portefeuille un short sur le SNP 500 qui est toujours ouvert, mais couvre actuellement les pertes, je m’octroie donc un gain minime.

Et dans la série "les vieux réflexes ont la vie dure", je n’ai pas pu m’empêcher de prendre une position sur Volkswagen à J2 de la chute, revendue en légère baisse après avoir posément réfléchi et décidé que ce n’était ni un investissement value, ni une position de trading intelligente. Cette bévue me coûte 0,5% du portefeuille, et ce reporting autoflagellant fait partie de ma thérapie.

D’autre part j’ai renforcé:

_Washington prime Group, qui côte sur des plus bas (j’en ai profité pour externaliser ma moins value)
_Cominar
_BP
Sur mes trois lignes de REIT, je suis à 50-65% environ de la somme que je prévois d’investir par ligne. La ligne BP en revanche est quasiment « mature » (reste un dernier renfort).
A noter que 40% du cash est en dollars US (à cause des précédentes transactions) et que je garde cela ainsi, la perspective de hausse des taux US étant appelée à faire monter le dollar, au moins transitoirement.

Comme les autres mois, le portefeuille est très concentré et mal diversfié. Nous en avons déjà discuté plus haut.

Ma watchlist continue de s’étoffer, mais je regarde très concrètement :
+Conso de base : Coca Cola
J’étudie également Casino mais je ne me suis pas encore décidé là-dessus.
+Minière diversifiée : BHP Billiton
+Minière Aurifère : Une Daubasse
+Luxe : L’Oreal ou Hermes, en cours de réflexion
Je voudrais trouver une financière mais pour l’instant, je n’y comprends rien.

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 02/10/2015

~Consommation discrétionnaire :
n/a

~Consommation de base :
n/a

~Energie (26,6%) :
    BP PLC (GBP)______________________________26,6%

~Services financiers :
n/a

~Santé :
n/a

~Industrie :
n/a

~Matériaux de base :
n/a

~Technologie de l'information :
n/a

~Services de télécommunication :
n/a

~Services aux collectivités :
n/a

~Immobilier (51,8%) :
    Cominar Real Estate Investment Trust______20,9%
    WP GLIMCHER Inc (USD)_____________________15,7%
    HCP Inc (USD)_____________________________15,2%

~Fonds/Trackers (21,5%) :
       SHORT SNP 500 ______________________________8,1%
    Lyxor ETF MSCI World EURO__________________7,2%
    Comgest Magellan___________________________6,2%

~Liquidité :
_________________________________________________82,4%

Fait avec xlsPortfolio

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 02/10/2015 (immobilier uniquement)

~Diversifié (40,4%) :
    Cominar Real Estate Investment Trust______40,4%

~Santé (29,4%) :
    HCP Inc (USD)_____________________________29,4%

~Commerce et centres régionaux (30,2%) :
    WP GLIMCHER Inc (USD)_____________________30,2%

Fait avec xlsPortfolio

La performance du portefeuille sur le mois écoulé est parfaitement stable (+0,1% en valeur de part) ce qui me satisfait vu la baisse des marchés.
Le rendement brut global du portefeuille est toujours aussi insignifiant vu les montants de liquidités : 1,16%/an

Dernière modification par MisterVix (03/10/2015 15h19)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 02/10/2015 22h43

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   89  

MisterVix a écrit :

ce reporting autoflagellant fait partie de ma thérapie.

C’est marrant, j’ai moi aussi parfois l’impression que publier mes résultats sur le forum me rajoute un aspect plus sérieux ; comme si j’étais face à un jury. Enfin, je vous rassure, je suis tout à fait détendu quant au fait de publier mon portefeuille et je n’attends pas de question piège, simplement le plaisir de partager.

Sinon, pour revenir à votre portefeuille, Coca-Cola est de la consommation de base, et non discrétionnaire. Je suis en tout cas la constitution de votre portefeuille avec grand intérêt.


Parrainage possible pour Boursorama (80€), Linxea (20€), Bourse Direct (50€) et Binck (100€).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #13 03/10/2015 15h31

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Bonjour Jeff33.

J’ai un compte chez Interractive Brokers, chez ce broker les comptes sont multidevises, j’ai une devise de base librement choisie (l’Euro pour moi), mais je peux détenir n’importe quelle autre devise.
-Je peux convertir des euros (frais minimes).
-Les dividendes reçus le sont dans la devise de l’action, donc BP me verse des GBP, Cominar des CAD. A moi de les convertir au moment jugé opportun (ou de les réinvestir sans avoir à reconvertir sans arrêt de l’euro vers l’USD).

Dans le cas qui me concerne, j’ai vendu des actions, perçu des dividendes et enregistré des gains sur futures libellés en USD, et donc cela m’amène à ce qu’une partie du cash soit en USD. Je suis donc exposé aux USD comme un portefeuille qui possèderait des actions libellées dans cette devise.
Je peux aussi (je ne le fais pas personnellement) faire des transactions sur le forex, en détenant des positions sur des paires de devises, par exemple au moyen de CFDs.

Par contre IB me donne un état de mes liquidités (et de chaque position) chaque soir calculé en euros, donc selon le cours de la parité Euro/Devise au moment de la clôture de la session journalière.L’évolution du portefeuille en valeur de part est donc toujours calculée en Euros.

@Prune
Merci, coquille corrigée!


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #14 03/01/2016 22h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Bonsoir, merci pour vos retours.

Jef56 a écrit :

si vous vouliez ouvrir un fil ou donner plus d’informations ici, je suis très intéressé d’en savoir plus.

Étant moi même un amateur, je ne me sens pas la compétence d’ouvrir une file VIX. Je suis prêt à en discuter avec plaisir mais je ne souhaite pas influencer d’autres membres, car je peux après tout totalement me tromper.

namo a écrit :

Il me semble que le "plus facile" c’est de shorter le VIX quand il monte beaucoup, puisqu’il finit toujours par redescendre

Je suis d’un avis diamétralement opposé au votre wink . Mais je peux tout à fait me tromper.
Le "Vix redescend toujours", certes, mais encore faut il savoir quand, et tenir votre position durant ce temps… il faut du cran et surtout du cash pour les appels de marge. Or quand le VIX s’envole il n’y a pas de plafond, comme vous l’avez vous même souligné…. En 2008 le VIX est monté jusqu’à 80, les futures autour de 60… Quand à miser de faibles montants, c’est difficile sur les futures car il y a une parité de 1000. Il existe un miniVIX mais ce truc n’est pas très liquide ce qui peut poser problème.
En outre, même si vous pouvez tenir cette position dans le temps, je trouverais dommage de ne pas avoir mon cash disponible au moment de la glissade boursière, justement pour pouvoir acheter des titres de qualité bradés.
A l’inverse, si vous achetez le VIX suffisamment bas il "remonte toujours" bien que vous ne sachiez pas non plus quand. Par contre vous maitrisez la perte maximale qui est lorsque le VIX atteint zéro. Et vous pouvez optimiser vos chances de succès en choisissant des futures sur des échéances suffisamment longues (bien que celà minimise vos gains). De plus en étant long VIX, lors des corrections de marchés, vous empochez justement du cash que vous pouvez immédiatement réinvestir en titres bradés, bénéficiant d’un "deuxième effet kiss cool" du succès de votre trade.

namo a écrit :

Votre trading autour du VIX est-il basé sur les futures eux-mêmes, ou sur des options sur futures

Futures. Je me méfie des options car le temps joue doublement contre vous, à cause de la volatilité intrinsèque (vega) et du Theta (échéance). Ainsi vous pouvez avoir raison avant le terme de votre option et vous retrouver quand même perdant. Précisément si vous shortez du VIX avec des options, comme vous le proposiez, la volatilité intrinsèque du VIX baissera lorsque le VIX diminuera, et donc minimisera vos gains. A l’inverse long VIX la volatilité intrinsèque décuplerait vos gains et limiterait vos pertes.

La seule stratégie option qui m’intéresse se trouve dans les techniques indifférentes au sens du marché, type straddle ou strangle, mais je n’ai pas d’expérience pratique de ces stratégies et je ne peux donc pas commenter.

Jef56 a écrit :

Je m’interroge comment on peut faire une performance de 35% avec 76% de cash?

@Jef56
En Aout dernier, le VIX côtait autour de 12,5-14,5 USD, les futurs étaient donc très bas (autour de 14 pour le VIX septembre). Ces futurs ne descendent jamais très bas puisque les investisseurs/spéculateurs les utilisent pour se couvrir… Le plus bas historique du VIX est à 9, mais en pratique il ne descend presque jamais en dessous de 11USD.
Fin Aout lors de la secousse boursière le VIX s’est envolé. Le future VIX septembre a côté à près de 30 USD.
Le risque pris en achetant un future à 14 est donc une perte de 2-4 dans l’immense majorité des cas, peut être 5 si le Vix enfonçait de nouveaux plus bas. Certes le risque théorique est une perte totale de 14, mais celà signifierait un arrêt total de la volatilité, des marchés à l’arrêt… Peu probable.
Le ratio risque gain était donc de 5/15 donc 1/3 en votre faveur.

Cette situation du mois d’aout s’est reproduite, mais avec des ratios moins favorables, tout au long de l’automne. J’ai eu la chance de pouvoir en profiter.

Voilà comment on fait pour générer une perf de 30% avec 75% de cash. Le cash est bien pris en compte dans la performance. Par contre le cash a été en partie engagé puisqu’il couvre mes positions (je n’utilise pas l’effet de levier, je ne place que ce que j’ai sur le compte)

C’est ce que j’appelle des risques raisonnables, car je peux ne gagner qu’une fois sur trois, je reste gagnant ou au moins à zéro.

Néanmoins c’est là du trading, et même si celà me permet de booster la performance et m’amuse, mon objectif sur ce forum est la constitution d’un portefeuille B&H générateur de revenus plus réguliers et moins chronophage.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #15 02/04/2016 11h44

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Oui, c’est très logique en fait.

Plus un future ce rapproche de sa date d’échéance, plus il se rapproche de la valeur de sons sous jascent. Les acteurs de marché n’anticipent plus de forte variation.

Si vous achetez un future à échéance fin avril 2016, il cotera proche de l’indice VIX, car la probabilité d’un fort décallage à la hausse ou à la baisse dans les 3 semaines qui restent en avril est "relativement" faible.

A l’inverse si vous achetez le VIX échéance plusieurs mois, la probabilité que le VIX fasse un PIC d’ici là est statistiquement plus élevée. Il y a donc plus d’acheteurs de future que de vendeurs prêts à vendre sur une aussi longue échéance. Donc les prix sont mécaniquement plus élevés (pour des futures en septembre/octobre prochain, ils côtent actuellement autour de 20, loin de la valeur actuelle du VIX)

En cas de fort stress sur les marchés, le VIX index va s’envoler, et le future avec la plus courte échéance va le suivre (voir être au dessus quand les investisseurs anticipent une poursuite de panique/hausse du VIX), les futures de plus longue échéance vont bouger plus lentement, puisque que ce n’est pas parceque l’on panique aujourd’hui que ca sera encore la panique dans x mois. Ils vont monter, mais plus lentement.
Et lorsque le VIX rebaissera, le future courte échéance recroisera à la baisse les futures de plus longue échéance puisque les opérateurs tendus garderont leur assurance sur le long terme, ne sachant pas si on est dans un rebond technique de courte durée ou un vrai bear market.

Bref, CONTANGO, c’est l’écheleonnement des prix de chaque échéance du future, en ordre inverse par rapport à la tendance du sous jascent.

L’espérance de gain/volatilité est maximale sur les échéances courtes, mais la probabilité de succès est plus faible.
Sur des échéances longues, on prend moins de risque car la probabilité de succès est plus élevée, mais le gain potentiel est moindre.

Personnellement je préfère traiter des futures en septembre octobre prochain que d’essayer de prévoir un krach dans les deux mois (ce que je fais malgré moi avec ma position en option…)

Dernière modification par MisterVix (02/04/2016 12h08)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 02/04/2016 12h46

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Le VIX est un indice, il n’a pas d’unité, ce n’est pas non plus un pourcentage.

Mais les Futures et Options traitent la valeur VIX exprimée en USD.

Un indice VIX à 15 vaut donc 15 USD (multiplié par 100, la parité) à l’échéance, c’est ce qu’on appelle Cash Settlement (par opposition avec la livraison en titres ou en marchandise d’autres futures).

La barrière semble basse, mais elle va être remontée chaque mois progressivement, le produit deviendra donc de plus en plus risqué. Et va baisser mécaniquement puisque le calcul du prix du turbo est une soustraction entre le sous jascent et la barrière de mémoire.

Indépendamment de la Barrière désactivante, le coût des primes d’options rachetées chaque mois fera baisser mécaniquement la valeur de votre turbo si le Vix stagne ou ne monte qu’un peu. Je redis donc que si un pic ne survient pas à court terme, votre trade  ne peut être que perdant ou peu rentabe.

Je continuerai volontiers cette discussion sur une file dédiée si vous le souhaitez, mais j’aimerai que cette file reste axée sur le suivi et la critique de mon portefeuille, dont le suivi de mars est maintenant loin là haut

Dernière modification par MisterVix (02/04/2016 13h03)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 01/08/2016 15h39

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

REPORTING JUILLET 2016

Encore un mois assez peu actif sur les marchés. D’abord parceque mes vies privées et professionnelles ne laissent que peu de temps à l’investissement (expatriation, nouveau job, évènements familiaux), mais aussi parceque je suis de plus en plus dubitatif quand à l’évolution des marchés.

Je suis assez satisfait de la situation actuelle, parceque j’ai trouvé un équilibre, la valorisation du portefeuille progresse lorsque les marchés sont au vert, et je gagne -beaucoup- lorsque ceux ci baissent. Évidement ce Win Win ne peut pas durer éternellement, et un rallye boursier mettrait à mal ma stratégie, mais pour le moment l’hésitation me sert bien. Et si rallye boursier il y a, j’enregistrerais des pertes à court terme mais je pourrais racheter du VIX pour vraiment pas cher, et donc à plus long terme c’est encore mieux!

Sur le mois de juillet, la performance du portefeuille est +2% tout rond.
Sur l’année en cours, +15,2%
Le rendement en dividendes progresse à 2,2% avec un niveau de liquidités à 50% de la valeur totale du portefeuille.

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 31/07/2016

~Consommation discrétionnaire (2,9%) :
   XXX Daubasse education Inc (USD)___________1,7%
   XXX Sears Holdings Corp (USD)__________________1,2%

~Consommation de base :
n/a

~Energie (11,3%) :
   XXX BP PLC (GBP)______________________________11,3%

~Services financiers :
n/a

~Santé (7,8%) :
   XXX Sanofi_____________________________________7,8%

~Industrie :
n/a

~Matériaux de base (30,0%) :
   XXX Daubasse aurifère (CAD)_____________________20,6%
   XXX Air Liquide SA_____________________________9,3%

~Technologie de l'information (3,9%) :
   XXX Semi conducteurs Daubasse Ltd (USD)____________2,2%
   XXX Technologique US Daubasse (USD)_______________1,7%

~Services de télécommunication :
n/a

~Services aux collectivités :
n/a

~Immobilier (42,4%) :
   XXX HCP Inc (USD)_____________________________13,6%
   XXX WP Glimcher Inc (USD)_____________________13,5%
   XXX Cominar Real Estate Investment Trust__________6,8%
   XXX Dream Office Real Estate Investment Trus_______5,0%
   XXX British Land Co PLC/The (GBP)________________3,5%

~Fonds/Trackers (1,8%) :
     X Independance et Expansion Sicav - Small ________1,8%

~Liquidité :
_________________________________________________50,0%

Fait avec xlsPortfolio

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 31/07/2016 (immobilier uniquement)

~Diversifié (36,3%) :
   XXX Dream Office Real Estate Investment Trus__11,8%
   XXX Cominar Real Estate Investment Trust______16,1%
   XXX British Land Co PLC/The (GBP)______________8,3%

~Santé (32,0%) :
   XXX HCP Inc (USD)_____________________________32,0%

~Commerce et centres régionaux (31,7%) :
   XXX WP Glimcher Inc (USD)_____________________31,7%

Fait avec xlsPortfolio

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_capture.png

ACHATS

J’ai initié une ligne British Land, profitant de la chute du titre et de la livre sterling. Le rendement sur PRU affiche 5,3%. En revanche j’ai souhaité y aller très lentement compte tenu des incertitudes sur le dossier immobilier britannique en contexte de Brexit (or not). Depuis mon achat la ligne réalise un bond de +24% en euros devise. Cette ligne sera donc trop petite si elle continue à grimper je la solderai, pour le moment je garde et j’observe. Les foncières britanniques restent chères et je ne souhaite renforcer qu’à la baisse, pas si l’euphorie immobilière reprend.

RENFORTS
Comme je l’ai déjà précisé dans mon précédant message, actant la hausse de la valorisation du portefeuille, j’ai réinvesti dans plusieurs lignes qui étaient déjà constituées pour les amener à un investissement de 6,6% du capital total, notamment mes foncières US et canadiennes, ainsi que les Daubasses à hauteur de 1 à 3% du capital selon ma conviction sur les dossiers.
Je n’ai pas renforcé les lignes en forte plus value, notamment ma minière aurifère BP ou HCP, qui représentent déjà des proportions importantes du portefeuille.

En résulte une hausse de 14% en valeur absolue du rendement brut mensuel en dividendes.

Sanofi et Air liquide sont toujours en cours de constitution, mais pas avant cet automne, sauf grosse opportunité.

DEVISES:
J’avais indiqué que 50% des liquidités étaient en USD depuis avril/mai dernier. J’ai pris une part des bénéfices après la remontée du USD, en reconvertissant 50% du cash USD en Euros.

VIX
J’ai une position en futures VIX échéance octobre 2016 achetée à 19000 USD l’unité. Elle représente environ 40% du portefeuille en valeur d’achat, ce qui m’assure une couverture efficiente en cas de pic de volatilité (+25-50% si correction, plus de +50-100% si krach).
Coté risque, il n’est pas crédible de penser que le VIX puisse aller à zéro (signifierait un arrêt total des marchés US…), il peut en revanche à l’échéance rejoindre la valeur du VIX, qui a un plus bas historique à 9, mais le plus souvent autour de 11-13.
Je considère donc que je risque 17% du portefeuille sur cette couverture, ce qui n’est pas négligeable, mais ce est supportable, et à mettre en perspective, car si le VIX descend si bas, je peux espérer quelques gains substantiels sur mes titres, et je mets cette éventualité en perspective avec le gain potentiel en cas de stress sur les marchés… La bourse qui clignotte, le retour!

C’est paradoxal mais plus la correction contre laquelle je me couvre se fait attendre, plus mon gain sera important puisque les futures d’échéance courte réagissent plus que les lointains. Je reste donc serein (Le future VIX octobre côte autour de 18000$ en ce moment).

Si je devais devenir moins confiant, je peux toujours acheter des puts pour caper les pertes, ou bien rouler ma position sur une échéance plus lointaine, pour me donner plus de chance de "succès".

Bonnes vacances à vous tous.

Dernière modification par MisterVix (01/08/2016 15h53)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 02/10/2016 00h27

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Reporting au 30 Septembre 2016 après clôture

Ces derniers temps les reportings se succèdent et manquent cruellement d’intérêt, en ce qui concerne mon portefeuille en tout cas (certains membres sont dans des phases de réflexion/évolution très intéressantes).

Pour ma part je suis toujours aussi cash (51,2% du portefeuille) et je bénéficie d’un apport de liquidités conséquent que je n’ai pas encore versé sur le portefeuille J’ignore quand je devrais le faire mais je n’en vois pas vraiment la possibilité pour le moment. Les banques vascillent, les "investisseurs" continuent à fonctionner à la dope monétaire de la Fed et autres Abenomics, les états montent leurs impôts sans réformer (je parle du Sud de l’Europe), les USA sont dans l’attente d’élections dont ont se demande ce qui pourrait sortir de bon, le Brexit est oublié, Mr Sapin pond des lois pour sauver ce qui pourra l’être des assureurs en cas de krach obligataire…….

Bref, cette absence totale de rendements dans le monde conduit à une ruée sur le dernier actif rentable au monde: les actions. Mais je ne parviens pas à me faire à l’idée d’investir dans cette folie, alors j’attends. Je sais que je peux attendre très longtemps.

J’attends mais je ne m’ennuie pas! J’ai malheureusement moins de temps pour lire des livres d’investissement en ce moment mais je continue à me former sur des supports plus faciles d’accès à minuit après une journée de boulot.

La performance du portefeuille est négative sur le mois, à -3,38%, la performance annuelle est donc rabotée à +4,87%

ACHATS
Aucun.

RENFORTS

J’ai souscrit à l’AK d’air liquide et vendu les DPS excédentaires.

VENTE

J’ai soldé ma ligne COMINAR, les derniers résultats sur ce titre allant vers un dividende attendu à la baisse associé à des mesures dillutives (augmentation de capital à un cours bas, reprise du DRIP)

J’avais estimé (et d’autres avant moi sur le forum) que la CAD bas et la chute des prix du pétrole constituaient une excellente occasion d’investir dans l’immobilier canadien. A ce titre je n’ai ressenti aucune émotion particulière face à la volatilité des cours, estimant que seule la rente en dividendes comptait pour moi. La diminution de la "solvabilité " de Cominar me semblent non acceptables dans cette poche de mon portefeuille.

J’avais constitué une ligne hybride (les lignes de mon portefeuille B&H font 6,6% d’investissement maximal en capital disponible) constituée de Cominar et de Dream Office REIT pour moitié. La revente de Cominar me fait poser la question de réinvestir la part Cominar vers Dream office, qui elle a déjà coupé son dividende (qui reste alléchant au cours actuel) et pris des mesures récentes plus favorables aux actionnaires. Je souhaite simplement reprendre le dossier et les dernières publications avant de me lancer.

Dans le reste du portefeuille, le VIX fait le yoyo mais sous mon PRU, Sanofi reste à la colle (plus bas je renforcerai, plus haut m’irait aussi!), ma minière aurifère Daubasses se prend une bonne raclée sur la fin du mois tandis que les pétrolières sont à la fête.

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 01/10/2016

~Consommation discrétionnaire (2,9%) :
    XXX Daubasse Education Inc (USD)___________1,7%
    XXX Sears Holdings Corp (USD)__________________1,2%

~Consommation de base :
n/a

~Energie (13,4%) :
   XXX BP PLC (GBP)______________________________13,4%

~Services financiers :
n/a

~Santé (8,0%) :
   XXX Sanofi_____________________________________8,0%

~Industrie :
n/a

~Matériaux de base (30,2%) :
  XXX Minière AUrifère Daubasses Inc (CAD)__________19,4%
    XXX Air Liquide SA____________________________10,8%

~Technologie de l'information (4,3%) :
   XXXSemi conducteurs Daubasses Ltd (USD)____________2,6%
   XXX Tachnologique Daubasse (USD)_______________1,7%

~Services de télécommunication :
n/a

~Services aux collectivités :
n/a

~Immobilier (39,0%) :
   XXX Washington Prime Group Inc (USD)__________15,1%
    XXX HCP Inc (USD)_____________________________15,1%
    XXX Dream Office Real Estate Investment Trus___5,1%
   XXX British Land Co PLC/The (GBP)______________3,7%

~Fonds/Trackers (2,2%) :
     X Independance et Expansion Sicav - Small ___2,2%

~Liquidité :
_________________________________________________49,7%

Fait avec XlsPortfolio

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 01/10/2016 (immobilier uniquement)

~Diversifié (22,7%) :
    XXX Dream Office Real Estate Investment Trus__13,1%
   XXX British Land Co PLC/The (GBP)______________9,6%

~Santé (38,6%) :
    XXX HCP Inc (USD)_____________________________38,6%

~Commerce et centres régionaux (38,7%) :
   XXX Washington Prime Group Inc (USD)__________38,7%

Fait avec XlsPortfolio

Dernière modification par MisterVix (02/10/2016 00h28)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 07/11/2016 10h55

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

SUIVI MENSUEL DU PORTEFEUILLE au 31/10/2016 en clôture

Bonjour

Suivi du mois d’octobre sur le portefeuille. Et c’est un bien mauvais mois puisque la performance mensuelle est de -6,33% et par conséquent la performance annuelle s’établit à -1,77%.

Cette contre performance décevante s’explique essentiellement par la position prise sur le VIX octobre, que j’ai décidé de remplacer vers une échéance plus lointaine. Le timing, impossible à anticiper, m’a été particulièrement défavorable puisque j’ai vendu un jour de point bas sur le VIX à la veille d’une hausse brutale. Je ne regrette néanmoins pas cette opération car je reste convaincu que solder cette position à 12 jours de l’échéance octobre était logique en terme de contango et de risk/reward, même si cette fois j’aurais mieux fait d’attendre.
On en parle en long en large et en travers ICI.

VIX
Depuis je suis revenu sur ce support VIX, via un achat de futur à échéance janvier 2017, et plus récemment via une vente de calls VIX lors du pic de volatilité de la semaine dernière. Je suis donc à la fois acheteur et vendeur de volatilité, position qui me permet de voir venir tranquillement les élections Ces opérations n’apparaissent pas dans ce reporting arrêté au 31/10, mais me sont plutôt favorables et le portefeuille reprend quelques couleurs, à voir si celà se poursuit sur le mois.

REITS
Le portefeuille est également pénalisé par les REITs qui prennent de jolies claques ces dernières semaines. Notamment HCP qui a fait son spin off. Comme beaucoup de membres du forum j’ai vendu QCP sitôt reçu les titres, et ai réinvesti le fruit de cette vente dans HCP. A priori cette REIT US de santé est maintenant beaucoup plus saine post spin off, bien que des interrogations soient actuellement posées sur cette baisse du dividende de 0,575 à 0,37 USD. Tout celà est décevant, mais étant déjà très liquide je ne souhaite pas diminuer la voilure sur les sociétés que j’ai en portefeuille si il n’y a pas de signal d’alarme majeur, et je pense que cette société aura à coeur de regagner le coeur des investisseurs sur le long terme.

J’avais fin septembre soldé la ligne Cominar qui ne couvre plus son dividende correctement. En octobre j’ai réinvesti le produit de cette vente dans la société DREAM OFFICE REIT que je possédais déjà pour 3% du portefeuille. Cette ligne est donc portée à environ 6% du portefeuille. Ici les fondamentaux semblent bien meilleurs puisque le taux d’occupation se stabilise autour de 90-91% depuis plusieurs trimestres, et surtout le dividende est largement couvert (depuis sa baisse cet été) et mon rendement sur PRU est à 8,3% au cours actuel du CAD. Les incertitudes sur la NAV m’inquiètent peu, d’abord celle ci a déjà été revue très à la baisse (comme si l’Alberta valait zéro en fait), ensuite mon objectif sur la poche REIT est uniquement le rendement sur le long terme, et non la plus value de revente. Dans tous les cas le pétrole sur le long terme est appelé à remonter je pense (structurellement politiquement et diplomatiquement).

Sur Washington Prime Group, j’ai décidé de booster un peu mon rendement en vendant des options calls à 12,5$ échéance décembre, pour la moitié de ma position. Celà signifie que je me suis engagé à vendre la moitié de ma ligne au prix de 12,5$ même si l’action côtait beaucoup plus haut (ce qui n’est pas le cas, vraiment pas!). Cette opération me rapporte 2% de la valeur de la ligne WPG, sur deux mois. C’est donc un "bonus" de rendement annualisé de ma ligne WPG de 12%, pour un risque de perte de… zéro (c’est ce qu’on appelle un covered call, le risque est un manque à gagner si le titre s’envolait bien au delà des 12,5$… Raison pour laquelle je n’engage que la moitié de ma ligne).

Enfin j’ai renforcé la foncière britannique BRITISH LAND, à la faveur de la récente baisse de la livre sterling. C’est une ligne plus spéculative et on ne peut écarter le risque d’une sacrée baisse de l’immobilier londonien avec le Brexit. C’est la raison pour laquelle je constitue cette ligne très très doucement (actuellement un peu moins de 3% du portefeuille). Le rendement sur PRU est de 5%. Sur le long terme j’ai confiance dans le pragmatisme anglais et leur réalisme pour faire tout ce qui sera nécessaire au maintien des grandes fortunes et de la city dans le giron londonien.

DAUBASSES

Au moins un titre qui grimpe (qui s’envole en fait), ma minière aurifère daubasses canadienne. Avec la remontée de l’or le titre s’apprécie de nouveau après un trou d’air passager en septembre. Cette ligne va probablement encore rebaisser  si les marchés se calment un peu après les élections US, peu m’importe en fait, je n’ai pas l’intention de vendre cette daubasse avant le retour clair de l’inflation, et pourquoi pas une correction salutaire des marchés qui sont devenus fous avec ces taux à zéro. Je crois dans le métal jaune parceque je crains que plus rien ne rapporte si on continue ainsi.

Les autres daubasses ne font, au mieux rien, voir se cassent la figure. Cette volatilité est inhérente à l’investissement deep value alors je ne regarde pas trop au quotidien. Par contre la stagnation de cette poche daubasses et le peu de nouvelles idées proposées par cette équipe sympathique vont, à mon  avis, dans le sens de marchés surévalués.

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 31/10/2016

~Consommation discrétionnaire (3,0%) :
    Daubasse education US (USD)___________1,9%
    XXX Sears Holdings Corp (USD)__________________1,1%

~Consommation de base :
n/a

~Energie (13,2%) :
   XXX BP PLC (GBP)______________________________13,2%

~Services financiers :
n/a

~Santé (7,9%) :
    XXX Sanofi_____________________________________7,9%

~Industrie :
n/a

~Matériaux de base (26,5%) :
  XXX Minière aurifère Daubasses (CAD)__________15,7%
    XXX Air Liquide SA____________________________10,8%

~Technologie de l'information (4,2%) :
   XXX Daubasse technologique asiatique (USD)____________2,6%
   XXX Daubasse semiconducteurs US  (USD)_______________1,6%

~Services de télécommunication :
n/a

~Services aux collectivités :
n/a

~Immobilier (43,1%) :
    XXX HCP Inc (USD)_____________________________13,2%
   XXX Washington Prime Group Inc (USD)__________12,4%
   XXX Dream Office Real Estate Investment Trus__11,1%
   XXX British Land Co PLC/The (GBP)______________6,3%

~Fonds/Trackers (2,1%) :
     XXX Independance et Expansion Sicav - Small ___2,1%

~Liquidité :
_________________________________________________45,1%

Fait avec XlsPortfolio

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 31/10/2016 (immobilier uniquement)

~Diversifié (40,6%) :
   XXXDream Office Real Estate Investment Trus__25,8%
   XXX British Land Co PLC/The (GBP)_____________14,7%

~Santé (30,6%) :
    XXX HCP Inc (USD)_____________________________30,6%

~Commerce et centres régionaux (28,8%) :
   XXX Washington Prime Group Inc (USD)__________28,8%

Fait avec XlsPortfolio

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_ih1.jpg

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_ih2.jpg

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_ih3.jpg


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #20 02/04/2017 16h27

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

REPORTING MARS 2017


Les reporting 2017 se suivent et se ressemblent. Malheureusement.

Le portefeuille affiche une nouvelle performance fort négative en mars, avec -8,56%

La "performance" annuelle est donc à un douloureux-20,32%

Le rendement brut du portefeuille affiche 2,2%/an, en constante progression depuis l’ouverture du portefeuille, calculé en incluant une poche de cash à 50,8% du portefeuille.

VIX
Le responsable de la contreperformance. Les futures VIX baissent inexorablement, coup de grâce d’une volatilité historiquement basse ajouté à la fatalité contango. Mes futures VIX mars 2017 ont expiré, et j’enregistre une belle perte dessus (en fait quasiment ma seule perte, le portefeuille étant par ailleurs dans le vert pour 80% des lignes).
Comme annoncé précédemment, et afin de mieux gérer mon risque de perte, j’ai constitué progressivement sur le mois des positions en options call VIX, actuellement sur deux échéances (Avril et Juin).
-AVRIL, en tant qu’échéance courte, présente une probabilité moindre de finir en gain, mais une espérance de gain maximale.
-JUIN, échéance moyen terme, me permet de gagner un peu de temps, donc une meilleure probabilité de capter un PIC de vol. Par contre l’espérance de gain est moindre (du moins si le pic a lieu maintenant, elle sera plus importante au fur et à mesure que le temps avance).

Ces deux lignes de calls répliquent des futures au dessus de 20 (le strike choisi). Le risque est parfaitement contrôlé, il représente un peu moins de 3% de la valeur totale du portefeuille. Par contre l’espérance de gain est moindre qu’avec un futur qu’on peut aujourd’hui acheter autour de 13-14 sur ces mêmes échéances, et qui paient dès qu’ils montent, alors que le coût élevé des options à la monnaie m’impose de prendre des strikes plus éloignés, à 20.

Néanmoins après ces trois mois difficiles, la gestion de mon risque me semble essentielle. J’assume donc parfaitement ce choix. Et non je ne souhaite pas cesser d’être long VIX, car si j’ai eu tord depuis 6 mois, il est certain que le VIX remontera un jour. Par contre il faut que:
1/ Je ne sois pas ruiné d’ici là (d’où la gestion du risque)
2/ Le trade gagnant rembourse les pertes le jour béni d’un pic de volatilité prochaine. C’est encore le cas si le VIX spot tape seulement 28, je peux donc encore continuer en espérant sortir gagnant au global, mais pas éternellement.

Pour finir, je l’ai déjà écrit, je scrute avec intérêt les futures septembre et octobre 2017, qui sont à des prix ridicules. Le ratio risque gain me semble excellent, et la probabilité de gains (un pic de volatilité dans les 6 mois) très forte. Mais mon money management que je viens de développer me retient… SI ca baisse encore, j’irais quand même.

POCHE ACTIONS

J’ai décidé de reprendre, trèèèès lentement, mes investissements en actions B&H, à la fois pour faire quelque chose, ensuite pour majorer les dividendes.
Je rappelle que les poches trading et Daubasses, supposées faire croître rapidement le capital, côtoient une poche B&H (REIT et Blue chip) destinée à servir une rente à terme.

Donc ouverture d’une ligne L Brands, suggérée par IH. Pas très original je le reconnais, mais j’ai déjà indiqué que je côtoyais un insider extrêmement confiant dans sa société. Néanmoins celui ci s’attend à une année 2017 assez mauvaise, je garde donc des munitions pour lisser un peu tout ca.

POCHE DAUBASSES

Preuve de la forte valorisation des marchés, les Daubasses ne dénichent plus beaucoup de sociétés à acheter. Ils vendent plusieurs sociétés en revanche qui atteignent la valorisations calculée par leur méthode.
Néanmoins achat d’une daubasse conseillée intervenant dans les énergies ce mois ci.

OPTIONS

Afin d’optimiser un petit peu le rendement de mes lignes d’actions, j’ai procédé à quelques ventes de calls couverts, c’est à dire que je vends l’engagement de vendre mes titres à l’acheteur de l’option, à un prix donné (situé au dessus du prix actuel). Je prends des échéances relativement courtes. Le risque de cette position est nul, il consiste seulement en un manque à gagner puisque je devrais vendre mes actions en dessous de leur prix si je suis exercé.

Vente de calls 50 sur L Brand échéance 21 avril à 0,34$ l’option.
Vente de calls 10 WPG échéance 21 juillet à 0,20$ l’option.

Je détiens toujours mes calls sur SHLD échéance 2019 strike 10 pour 1% du portefeuille, et une ligne ultra spéculative de put sur FB très en dehors de la monnaie.

---------------------
Bon mois d’avril à tous! Vive les beaux jours qui reviennent
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_bull-vs-bear1.jpeg


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 30/04/2017 22h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

REPORTING AVRIL 2016

N’ayant pas accès à xls portofolio en ce moment (je suis victime d’un bug), mon reporting sera "sans chiffres", exceptionnellement. Je m’y astreins néanmoins, tant pour le suivi régulier que pour l’exercice de réflexion auquel ma "performance" 2017 me contraint.

Ce mois d’avril ne changera pas le trend qui est le mien. Je suis en baisse, de 5-8 gros % sur le mois à la louche.

POCHE B&H


Comme pour la très grande majorité des membres du forums, la poche B&H évolue très bien, la quasi totalité de mes valeurs de cette poche est dans le vert, et délivre régulièrement ses dividendes pour les REITS canadiennes, un peu moins pour les poids lourds du CAC qui délivrent seulement en une voire deux fois, mais dont le dividende semble plus solide dans le temps.

Cette poche doit à terme représenter 60% du portefeuille cible, elle en est loin puisque je me suis tenu éloigné de la majorité de ces valeurs qui ont plus que monté depuis ces années de hausse quasi continue des marchés. Sa progression est donc loin de compenser les pertes.

ACHAT

Il y a néanmoins un nouvel entrant ce mois ci, et c’est assez rare pour être précisé. Il s’agit de Limited Brands que j’ai pu acquérir sous les 50 dollars (autour de 47$) en début de mois. Je me suis dit qu’il fallait quand même bien que j’investisse, depuis 2015 que j’attends. Mais prudement, il me reste des cartouches pour renforcer, on ne se refait pas.

Pour les fondamentaux du titre, suggéré par IH, ils sont largement discutés sur la file dédiée. Le dividende est aujourd’hui solide, après on croit à l’avenir du retail ou pas. Notez que L Brands fait un effort particulier sur l’e-commerce et les réseaux sociaux, en parallèle d’un développement mondre très agressif depuis quelques années. En tout cas pour moi, c’est probablement ma dernière ligne dans ce secteur du retail, il faut diversifier nous dit on.

OPTIONS

Je mets un peu de beurre dans les épinards en vendant des calls couverts.
Vente de calls courtes échéances donc sur L Brands, WPG, ce n’est pas mirobolant, mais ce sont des petits pourcents grapillés appréciables, et sans risque autre qu’un manque à gagner.

J’ai également testé, avec bonheur, un Bear call spread sur Snapshat. Je ne mettrai probablement jamais un copec sur cette société, mais la volatilité du titre offre des options assez chères, et donc la vente de volatilité peut être intéressante. Néanmoins le ratio risque/gain ne m’a pas semblé très bon (gain potentiel supérieur à la perte potentielle maximale), j’ai compensé avec une très faible probabilité de perte, donc j’avais l’avantage statistique, mais bon les statistiques….


POCHE DEEP VALUE (DAUBASSES)


Cette partie de mon portefeuille ne pouvant être dévoilée, son suivi n’a pas grand intérêt. Il suffit de dire qu’elle est en hausse globale, mais comme chaque ligne ne représente jamais plus de 3%, et qu’en fait la quasi totalité sont à 1% du portefeuille, les gains même importants en % ne sont pas très marqués sur le portefeuille global.
Là aussi je suis très sous investi, mais les opportunités se font rares, et je n’ai pas suivi leurs dernières recommandations d’achats, le deeps value ca reste top quand les marchés dégringolent, moins quand ils deviennent chers.

POCHE VIX


Bon je l’ai dans l’os. Tenir une telle position depuis presque un an sans le moindre sursaut de volatilité notable (j’exclus volontairement le micro gain empoché au matin de l’élection de Trump), est le seul et unique responsable de la dégringolade du portefeuille. Le market timing est une illusion dangereuse, ce que je savais, mais que je compensais depuis plusieurs années par des échéances moyen long terme qui me permettaient de souvent sortir en gains, même modeste. Dans les marchés actuels, ça ne marche plus, et j’ignore jusqu’à quand.

Actuellement je possède (long VIX) des calls juin strike 20, et des futures VIX échéances Juin et Septembre 2017.

Cette position a transitoirement été gagnante jusqu’à la moitié du mois, on sent que la pression monte sous le bouchon de champagne, mais le soufflet s’est brutalement dégonflé au lendemain de l’élection française. Je suis assez énervé contre moi car j’aurais logiquement dû poser un STOP ZERO sur mes modestes gains, afin de refuser que ma position gagnante ne se transforme en perte. Je ne l’ai pas fait, tout simplement je bosse trop en ce moment et je ne suis mon portefeuille qu’en coup de vent, ce qui ne convient vraiment pas à la réflexion.

Il reste deux mois pour les échéances Juin, et 5 mois pour septembre, le risk /reward est juste excellent, je garde ces positions, mais c’est la dernière fois. Tout simplement parceque si je prends encore une perte sur ce trade là, mon portefeuille ne sera pas en danger, mais le gain sur un nouveau trade ne compensera probablement pas les pertes accumulées depuis l’été 2016 (je calcule le gain potentiel avec un future VIX à 30, ce qui est très raisonnable; il pourrait monter à 50 en cas de très gros krach, mais je préfère faire mes calculs sur la base des "simples corrections").

En gros, si je sors ces positions avec un VIX à 30, je récupère toutes mes pertes, voir plus, et je serai pleins de cash pour acheter.
Si je perds, je ne suis pas en danger parceque mon risque a été vraiment calculé (ce qui me console depuis le début de cette longue traversée du désert), je prends ma leçon et je fais de la bourse à papa pour regagner laborieusement ce que j’ai perdu depuis quelques mois. Ô joie.

Pour couronner le tout, mes positions en dollars ont pris une claque avec la parité Euro/USd dans la même semaine. L’alignement des planètes, mais dans le mauvais sens me concernant.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_hqdefault.jpeg
-------

Philosophie de comptoir


Je suis revenu en bourse fin 2014. Depuis 2014 j’apprends, et je ronge mon frein d’utiliser mes connaissances acquises ici et dans mes lectures de gestion de portefeuille. J’attends simplement un point d’entrée, parceque je ne voulais pas entrer sur des tops (j’y étais en 2007-2008, puis en 2011), tops qui ne font qu’être repoussés jusqu’ici. Je sais, inutile de me rappeler qu’il vaut mieux investir en continu et ne pas faire de market timing, je n’ignore rien de ces arguments, il se trouve tout simplement que cela ne me correspond pas, que je ne regrette pas les choix que j’ai fais, alors que je m’en serais voulu de rentrer sur des marchés après une hausse continue, et surtout dans une période d’aberration (taux négatifs, emprunts d’Etat colossaux, banques chinoises, krach pétrolier etc, déjà discuté en long et en large sur IH).

Rétrospectivement, il fallait tout mettre sur la table en 2014, c’est vrai que la bourse est plus facile dans le rétroviseur. Avec le recule, je ne regrette pas mon choix de l’époque, et il me parait toujours aussi pertinent aujourd’hui, si ce n’est plus, donc autant je limiterai la casse sur le VIX, autant je ne changerai pas sur ma position attentiste.

Si je crois qu’il faut attendre en bourse, celà n’a en revanche jamais été mon fort dans la Vie, et je me prends quelques semaines paradisiaques loin des tracas habituels (j’ai même déjà payé mon tiers provisionnel!). Une sorte d’avant goût de la rente, que nous nous autorisons assez régulièrement avec mon épouse. Je garderai un oeil quotidien (bien obligé) sur le VIX, mais ca sera tout, 30 sec par jour, reste 3570 autres pour les petits plaisirs.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_nager-avec-les-dauphins-ile-maurice.jpeg

Bon mois de mai à tous.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #22 03/06/2017 23h47

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

REPORTING AVRIL-MAI 2017
----------------------------------------

Suite aux difficultés informatiques rencontrées le mois précédent, je n’ai pas mis à jour ma valeur de part le mois dernier (je le fais habituellement mensuellement) et donc  les valeurs d’évolution indiquées sont sur les deux mois écoulés.

En revanche je ne commente que les opérations du mois de mai.

La série noire continue pour moi en avril-mai, avec une performance négative de -11,47%
Au 1er janvier 2017, ma perte s’établit donc à -29,46% et la valeur de part s’écroule en négatif, à 97,084

Le rendement brut du portefeuille souffre de la parité Euro/dollar, il est maintenu stable par les renforcements du mois sur L Brands.

Si on compare cette performance à la performance des indices boursiers en 2017 (ou aux performances des autres portefeuilles publiés ici), là ça fait vraiment mal. J’ai déjà développé ce point, ma contre performance, ma conviction profonde, je n’y reviens pas car je n’ai rien à ajouter. Clairement psychologiquement je refuse de rentrer dans un marché euphorique, mais sans doute devrais -je arrêter d’être contre le marché, à défaut de sauter dans le train.


MOUVEMENTS du mois de mai 2017
---------------------------------------

ACHATS


Une nouvelle ligne de Daubasses, un retaileur US très fortement décoté.


RENFORTS


Renforcement de ma ligne L Brands à la faveur d’une nouvelle faiblesse du titre, alors que dans le même temps la dernière publication est plutôt encourageante.

VENTES

OPTIONS

J’ai largué (en perte) ma ligne de puts sur FaceBook, la hausse du titre continue rend vraiment trop improbable une chute du titre sous mon strike, j’ai préféré récupérer la valeur temps qui restait dans ces options.

J’ai fait plusieurs allers retours sur lucratifs sur L Brands (vente de calls couverts) mais comme le titre est assez volatile je prends assez vite mes bénéfices, inutile de porter le risque trop longtemps.

Ma vente de calls couverts sur WPG se passe bien, je laisse courir vu la chute du titre récente (comme la plupart des REITS)  je ne vois pas l’intérêt de clôturer avant l’échéance.

Quelques ventes de calls sur des daubasses.

Je suis assez satisfait de cette poche options, elle permet vraiment de faire un peu travailler le cash et de faire travailler un peu plus les titres en portefeuille, ou ceux qui pourraient y rentrer (vente de puts) bien que sur ce point je sois limité à des options sur des titres pas trop chers en valeur absolue (pas question de vendre de puts sur Google, trop gros pour la taille de mon portefeuille).

VIX
Toujours long :
d’une ligne d’options calls VIX échéance juin 2017
Ainsi que de futures VIX juin 2017

J’ai en effet arbitré ma position plus long terme de septembre 2017 et renforcé juin 2017, soit la descente aux enfers continue, et je ne vois pas l’intérêt de subir la perte due au Contango sur le futur Septembre (autant racheter un future moins cher dans un mois). Soit le VIX daigne enfin faire un mouvement de hausse significatif, et j’ai plus à gagner sur le future juin que sur les fut plus éloignés.


LE PORTEFEUILLE EN IMAGES


Quelques statistiques tirées de xls portofolio:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_vp.jpg
L’indice de référence est le MSCI World CW8

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_rdt.jpg

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_devises.jpg

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_sector.jpg

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 03/06/2017

~Consommation discrétionnaire (6,5%) :
  xxx  L Brands Inc (USD)_________________________5,4%
     xxx retaileur Daubasses (USD)________________________1,1%

~Consommation de base :
n/a

~Energie (12,0%) :
   xxx BP PLC (GBP)______________________________12,0%

~Services financiers :
n/a

~Santé (9,0%) :
   xxx Sanofi_____________________________________9,0%

~Industrie :
n/a

~Matériaux de base (23,3%) :
   xxx Air Liquide SA____________________________11,7%
  xxx Minière Or Daubasses (CAD)__________11,6%

~Technologie de l'information (6,7%) :
   xxx Techno Asie Daubasses (USD)____________2,6%
    xxx Techno semi conducteurs Daubasses (USD)_______________2,5%
    xxx Energy (Daubasses) (USD)______________________1,6%

~Services de télécommunication :
n/a

~Services aux collectivités :
n/a

~Immobilier (40,1%) :
   xxx HCP Inc (USD)_____________________________12,5%
   xxx Dream Office Real Estate Investment Trus__12,5%
   xxx Washington Prime Group Inc (USD)___________8,6%
   xxx British Land Co PLC/The (GBP)______________6,5%

~Fonds/Trackers (2,5%) :
   xxx Independance et Expansion Sicav - Small ___2,5%

~Liquidité :
_________________________________________________44,8%

Fait avec XlsPortfolio

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 03/06/2017 (immobilier uniquement)

~Diversifié (47,3%) :
   xxx Dream Office Real Estate Investment Trus__31,1%
   xxx British Land Co PLC/The (GBP)_____________16,3%

~Santé (31,2%) :
   xxx HCP Inc (USD)_____________________________31,2%

~Commerce et centres régionaux (21,5%) :
   xxx Washington Prime Group Inc (USD)__________21,5%

Fait avec XlsPortfolio

-----------

Au delà des mauvaises nouvelles pour mon portefeuille, totalement assumées, j’ai décidé d’être heureux, alors et vais un peu continuer.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_how-to-be-happy-again-its-been-so-long-i-forget-what-happy-feels-like-3734-zmzjfxew3zodzjdrv4y.jpeg

Excellent mois  de juin à tous.

Dernière modification par MisterVix (03/06/2017 23h50)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 04/06/2017 02h04

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   529  

OK, soyons heureux.
Perte d’argent ne fait pas le malheur, surtout quand on a un bon emploi.

Mais quand même, si on regarde le graphique d’évolution du portefeuille, c’est depuis juillet 2016 qu’il baisse, d’un plus haut à presque 160 à moins de 100 soit environ 40 % de baisse.
Un vrai krach sur le portefeuille.
Alors que les marchés actions ont monté, les devises assez peu varié, le pétrole s’est repris, l’or a un peu monté. Seul le VIX est exceptionnellement bas.

Ce constat pourrait entraîner une remise en cause, une tentative de dépasser des blocages psychologiques.
Se dire par exemple que le portefeuille se serait mieux comporté s’il était resté concentré sur SANOFI et Air Liquide.

Je suggérerais de faire 2 parties dans le portefeuille.
Une petite partie (disons 20 à 30 %) pour ce qui est fortement risqué : VIX, options sauf calls couverts, or, pétrole, daubasses, USD, GBP.
Une grande partie moins risquée : EUR, grandes valeurs, foncières (voire CAD, émergents).


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #24 04/06/2017 06h49

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   372  

MisterVix a écrit :

Au delà des mauvaises nouvelles pour mon portefeuille, totalement assumées, j’ai décidé d’être heureux.

Excellent mois  de juin à tous.

Bonjour MisterVix,

Je suis désolée pour les mauvaises performances de votre portefeuille.

Mais j’aime votre philosophie de vie ! Soyez heureux, plus-values or not plus-values et excellent mois de juin à vous également !

Dernière modification par Isild (04/06/2017 06h50)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 04/06/2017 07h43

Banni
Réputation :   524  

MV, je compatis. Il est à noter que cela force le respect d’avoir l’honnêteté d’exposer au grand jour sa contre-performance, tel que vous le faites. Si cela peut vous rassurer (faible consolation, mais peut-être que ça vous mettra un peu de baume au cœur) , mon compte a fait pire de la mi-2014 à la mi-2015. Pareil que vous, j’avais une bonne performance auparavant (même excellente en fait), et je me suis ensuite pris les pieds dans le tapis avec la chute du pétrole et plus largement des commodités. La BNS a fini d’achever la catastrophe.

La recette est peut-être la même que pour vous (?): Quelque chose fonctionne, on prend confiance et on augmente le risque puisque ça fonctionne si bien, et les choses changent et c’est la gamelle. Vous utilisez du levier ? Ce qui expliquerait l’impact de vos mésaventures sur le VIX (peut-être même important, le levier par rapport au VIX, non ?)

Il reste potentiellement tout de même 3 bonnes nouvelles (oui, carrément trois !)
- Vous avez gagné une précieuse expérience
- Cette mésaventure peut vous apprendre ce que peu croient sans le vivre par eux-même: Oui, ce genre de chose ne rend pas moins heureux, tout simplement parce que plus d’argent ne rend pas plus heureux.
- Votre compte peut rebondir sans problème si vous mettez à profit l’expérience acquise.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #26 04/06/2017 11h30

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   331  

Je ne sais pas si c’est la raison première expliquant la contre-performance mais être long de manière permanente sur le VIX est un pari structurellement perdant :

https://img15.hostingpics.net/pics/187798LongVixhistorique.png

J’ai moi même calculé récemment que j’aurais mieux fait de ne rien hedger du tout ces dernières années, j’y ai laissé quelques gros % (au titre d’assurance, disons). Evidemment, plus le temps passe et plus on se rapproche de la prochaine correction mais enfin… être sceptique et prudent aura été péniblement couteux ces dernières années !
Il me semble que le hedge le plus raisonnable et le moins couteux reste encore une allocation en cash/capacité de marge élevée.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #27 04/06/2017 16h29

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Oula. Que de réponses sucitées par ma performance.

Tout d’abord merci à tous pour vos témoignages de sympathie, et j’apprécie également que personne ne soit venu me faire la leçon. Même si une leçon est souvent bonne à prendre!

Je vais essayer de répondre.

ArnvaldIngofson a écrit :

si on regarde le graphique d’évolution du portefeuille, c’est depuis juillet 2016 qu’il baisse, d’un plus haut à presque 160 à moins de 100 soit environ 40 % de baisse.

Exact. En juillet dernier j’affichais un +15% après le Brexit et les turbulences de février. Mais depuis le VIX n’a fait que baisser, et a emporté avec lui les performances des autres valeurs qui elles ont presque toutes bien progressé, suivant le marché.

ArnvaldIngofson a écrit :

Ce constat pourrait entraîner une remise en cause, une tentative de dépasser des blocages psychologiques.

Remise en cause, oui, blocages psychologiques, non pas d’accord.

Je n’ai pas de blocage, je crois, j’ai simplement indiqué que, compte tenu de ma conviction, je m’en voudrais d’investir aujourd’hui tout ce que je possède (même en lissant). Ce n’est pas un blocage, c’est une disposition personnelle avec laquelle il vaut mieux s’adapter, plutôt que de risquer des remords, remords que je ne ressens pas actuellement malgré mes pertes.

ArnvaldIngofson a écrit :

Je suggérerais de faire 2 parties dans le portefeuille.
Une petite partie (disons 20 à 30 %) pour ce qui est fortement risqué : VIX, options sauf calls couverts, or, pétrole, daubasses, USD, GBP.
Une grande partie moins risquée : EUR, grandes valeurs, foncières (voire CAD, émergents).

Oui, en fait je n’ai pas pris le temps de développer, parcequ’actuellement n’ayant pas investi, je n’y suis pas du tout, mais mon allocation cible serait à terme:

- 40-60% B&H objectif rendement, REIT inclus (Style IH et autres rentiers)
- 15-30% Deep value, essentiellement des Daubasses mais aussi quelques pépites dénichées ailleurs (selon moi plus risqué mais meilleur potentiel de croissance du capital)
- 10% de cash voire plus selon les périodes, bien sûr pour renforcer, mais aussi pour les besoins de marges liés à mon activité de Trading (futures sur le VIX et Options diverses)

Pour répondre à d’autres questions posées, bien que je compte essentiellement utiliser les actions, je n’ai pas très envie de faire une différence trop nette entre options et actions. Je peux utiliser des Options pour booster le rendement d’une ligne d’action (vente de calls), pour me couvrir (achat de puts, généralement trop cher), pour faire travailler le cash en attente de renforcement (vente de puts), mais je peux aussi acheter des titres via options (par exemple Options calls sur Sears qui semblent bien plus intéressant que le titre vif, déjà largement iscuté sur la file dédiée).

Les futures en revanche c’est du trading pur. Il y a aussi des stratégies options axées trading bien sûr(spreads essentiellement).

ISILD
Merci pour votre sympathie. Qui sait, demain je serais peut être avec des PV?

Pour mes histoires de bonheur quand même, sur lesquelles plusieurs sont revenus, il ne s’agit pas de frime, de niaiseries ou de méthode coué. Je viens de passer une période difficile et prolongée sur le plan personnel. Mon temps dédié à l’investissement en a grandement souffert d’ailleurs. Mais je suis en train de sortir la tête de l’eau et de réorienter ma vie, je crois, pour le mieux. Il s’agit donc d’une précieuse expérience personnelle, qui en effet me fait relativiser les questions financières.

MEVO

Votre message me va droit au coeur après nos récentes frictions. Et vous même "confessez" courageusement une période de pertes importantes.

Mevo a écrit :

Vous avez gagné une précieuse expérience
- Cette mésaventure peut vous apprendre ce que peu croient sans le vivre par eux-même: Oui, ce genre de chose ne rend pas moins heureux, tout simplement parce que plus d’argent ne rend pas plus heureux.
- Votre compte peut rebondir sans problème si vous mettez à profit l’expérience acquise.

Tout à fait d’accord avec vous.

Rastapopoulos a écrit :

Pour le rendement brut du portefeuille, il manque l’ordonnée.

Exact, c’est fait exprès wink
On livre beaucoup d’informations sur ce forum, entre l’évolution personnelle, la région où l’on habite, le job pratiqué, je crois qu’on est très reconaissables par des amis ou collègues nous connaissant un peu. Et comme en plus j’ai une tendance fâcheuse à recommander ce forum… Bref, je n’ai pas envie de dévoiler les montants en jeu, qui n’apportent d’ailleurs rien au débat stratégique ni aux statistiques.

Kapitall a écrit :

être long de manière permanente sur le VIX est un pari structurellement perdant

Vous avez raison, être long VIX est structurellement perdant. Nous avons discuté de celà en long et en large sur la file dédiée au VIX. Notamment comment j’essaye de contrer ce "structurellement perdant" en achetant pas trop cher (donc je ne suis pas TOUJOURS long VIX) et sur des échéances lointaines pour augmenter mon espérance de gain.
A l’inverse être court VIX est structurellement gagnant à plus de 80% du temps. Oui mais quand vous perdez, vous perdez tout, voir plus, c’est ballot. wink

Par contre je ne suis pas concerné par votre graphique, puisqu’il concerne un ETN VIX, donc un produit dérivé, qui souffre de bêta slippage et frais multiples qui accentuent le caractère structurellement perdant. Toujours sur la file VIX nous avons discuté les supports, et j’ai expliqué pourquoi je choisissait-et de loin - les futures (et parfois les options).

Par contre je vous rejoins, le coût du hedge permanent est trop élevé, comme le prouvent pleins d’études. Quand au hedge par intermittence, il comporte des trous, notamment contre les black swann. Sauf que je ne me hedge pas (mon portefeuille est à peine constitué), le VIX constitue une conviction, un choix, pas un hedge.

Neo45 a écrit :

Néanmoins pourquoi ne pas prendre des positions sur des valeurs "solides" du CAC 40 - SBF 120 via des bonus cappés ?

Oui vous en parlez souvent. Je ne connais pas les bonus cappés, tout simplement, et j’ai un préjugé que ces produits sont structurellement perdants, comme des Turbos warrant que j’avais utilisé autrefois. Peut être que je me trompe, je ne sais pas. Il faudrait que je me penche dessus, mais pour le moment mes efforts d’apprentissages sont focalisés, dans le peu de temps que je trouve, sur la compréhension d’un bilan de société (valorisation), et j’ai du mal!

Skywalker31 a écrit :

Bonjour MisterVix,
Quelles parts du portefeuille global ont respectivement actions, options, vix et cash à fin mai ?

J’ai déjà répondu un peu plus haut sur mon allocation cible. Le cash est à environ 45% du portefeuille (ce qui n’est pas parfaitement exact parcequ’une forte somme est destinée à l’investissement boursier, mais patiente sur PEL et autres comptes monétaires pour le moment).

De même pour les options, certaines sont du trading, d’autres sont des investissements "comparables" aux actions. En tout cas les options sont assez marginales dans le portefeuille à ce jour.

La part du VIX est difficile à évaluer, parceque le VIX via futures est en cash settlement quotidien, mais le fut est acheté sur marge. La valeur des futures représente plus de la moitié de la valeur totale du portefeuille, mais on ne peut pas sérieusement croire que le VIX aille à zéro, voire même reste longtemps sous les 10, donc la valeur qu’il représente me semble plus autour de 25% du portefeuille en terme de risque maximal de perte (sur les prix actuels j’entends).

Neo45 a écrit :

Certes les gains se comptent en seulement quelques %, ce qui est sûrement à des années lumière de ce que vous escomptée notamment sur le VIX,

Depuis plusieures années maintenant, je défends le caractère très asymétrique du trade long VIX tel que je le pratique, qui m’a conféré jusqu’à ces derniers mois un avantage statistique.
Permettez moi d’expliquer où j’en suis et POURQUOI je n’ai pas encore coupé toutes mes positions.

Aujourd’hui le future VIX juin 2017 vaut 11 600$ et le VIX spot vaut 9,9 (proche de plus bas historiques)

Je rappelle que j’ai une position longue en futures VIX échéance juin 2017 et des options call même échéance, strike 20.

Quelques hypothèses:

1/ Le VIX spot descend à 5 aux alentours de l’échéance. Perte catastrophique, mais on voit ml comment la volatilité peut aller aussi bas, ou alors les marchés ferment. Très peu plausible, sans doute pas impossible.

2/ Crédible: le VIX reste à 10 les 3 prochaines semaines sans aucun pic de nervosité. Je vais me prendre 10-15% de perte supplémentaire (le Contango, c’est à dire que de 11600 le future va se rapprocher du VIX spot à 10). AU point où j’en suis ca ne change pas grand chose.

3/ Zéro: A titre indicatif, compte tenu de mon PRU, à 13 800 $ je suis à zéro (même joueur jouera encore en juillet!). Si on dépasse ce seuil je placerai des stop zeros cette fois, ce que je n’ai pas fait dernièrement pour laisser le VIX respirer et ne pas louper un pic plus grand.
Les premiums des options seront perdus.

4/ Crédible encore, le VIX se tend un peu et revient vers sa moyenne historique qui est environ 16. A ce moment le portefeuille fera +15% sur le mois, mais je resterai en perte sur 2017. J’ignore si je roulerai alors sur des échéances plus lointaines.

5/ Possible: Pic du VIX à 20, qui constitue pour moi le seuil de stress un peu sérieux (une correction de 5% par exemple, donc pas de catastrophe). Là j’annule la totalité des pertes depuis juillet 2016. Les options VIX vaudront toujours zero.

6/ Possible, mais probabilité ?: VIX à 30, en cas de vrai stress, type février 2016 ou Aout 2015. Personnellement j’y crois, et je sais d’experéience qu’on passe très vite de 15 à 30. Mais je n’ai aucun moyen de prévoir si ca va arriver d’ici trois semaines, ce qui m’arrangerait, ou dans un an.
Là ça devient sympa, le portefeuille ferait +130% par rapport à sa valeur actuelle, et je repasserait donc largement au dessus des plus hauts de 2016 de la courte vie du portefeuille.

7/ Lors des grands krachs, le VIX peut monter à 80 (les futures s’arrêtent autour de 40-60 faute d’acheteurs, et les options trop dans la monnaie sont illiquides, il faut le savoir). Certains ont calculé qu’en octobre 87 le VIX spot serait monté à 120… Bref, je ne sais pas, je n’ai pas fait ce genre de calcul sur mon portefeuille, je me limite à un 30 réaliste pour mes calculs, mais oui, on parle de gains fantastiques, qui peuvent effacer une année de perte importante.

Le risque/gain est donc très fortement en ma faveur, les probabilités ne sont pas bonnes, au fur et à mesure qu’on se rapproche de l’échéance. C’est certain, 3 semaines c’est plus du jeu et ce n’est pas de l’investissement (mais j’ai commencé à acheter ces futures en mars…), simplement le risque vaut largement le gain potentiel. Et ca serait trop bête si le pic qui viendra forcément un jour a lieu juste après ma sortie.

Donc , je reste dans le trade actuel. J’ignore si je continuerai après, car je sais que ca ne deviendrait pas raisonnable. Sauf à acheter des futures aussi bas qu’aujourd’hui…

Wow, ça c’était un très long post!


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #28 04/06/2017 17h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   364  

Merci de ces explications. J’ai aussi raté l’occasion de prendre des bénéfices avec l’affaire Comey le mois dernier, je pensais que le VIX allait reprendre de la hauteur.

Une question: je partage votre avis sur le VIX mais clairement le temps et l’incertitude de la date de la correction peuvent vous ruiner et vous serez quand même passé à côté.

Pourquoi ne pas shorter un ETF à court terme ou acheter un ETF short?
Le contango seul sur les futures court terme, c’est 10% minimum par mois.
Vous placez un ordre stop pour vous protégez d’une montée forte du VIX. Je sais qu’un ordre stop n’est pas garanti mais le risque de ne pas trouver de contrepartie lors d’une remontée du VIX est-il si important sur les volumes des principaux ETFs?


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #29 04/06/2017 18h57

Membre
Réputation :   29  

Vous levez un point très judicieux (et c’est tout à votre honneur). On pourrait en déduire que Mr Buffett nous fait un accès de "Faites ce que je dis, pas ce que je fais".

Pour l’anecdote, WB a parlé récemment en mai de ce sujet en des termes assez savoureux:

WB a écrit :

I regard very large derivative positions as dangerous. We inherited a modest sized position at [Berkshire’s reinsurance vehicle] Gen Re in a benign market and we lost about $400m just trying to unwind it with no pressure on us whatsoever

Charlie Munger, vice-chairman of Berkshire. a écrit :

By the way, the accountants blessed that big derivative position as being worth a lot of money. They were only off by, what, a few hundreds of millions

Ce qui n’est pas en contradiction avec votre source.  Juste un interessant point de double discours de la part du sage….

Dernière modification par lionelo (04/06/2017 19h01)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #30 04/06/2017 20h06

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   530  

Néo45 a écrit :

Néanmoins depuis un peu plus d’un an de pratique des bonus cappés, je suis toujours sorti exclusivement en PV de mes positions.

Bonus Capé définition

Wikipedia a écrit :

Un Bonus Cappé est un Produit de Bourse, appartenant à la catégorie des produits de rendement. Il permet à son détenteur de recevoir à échéance un montant Bonus fixe, connu à l’avance. Les Bonus Cappés sont des produits construits à l’aide d’options disposant d’une barrière et d’un cap (ou niveau Bonus)…/…
Les Bonus Cappés sont des produits destinés aux investisseurs souhaitant se positionner sur une valeur pour laquelle ils n’anticipent ni une forte hausse ni une forte baisse. Il offre dans ce cas une alternative intéressante au placement direct sur le sous-jacent en offrant un rendement égal ou supérieur à celui-ci dans tous les cas sauf en cas de forte progression

Sur le Marché des options, ceux qui vendent des Put encaissent des primes (premium).
Ceux qui achètent de Put paient une prime pour s’assurer contre une baisse.
Concernant les Call c’est la même chose ceux qui achétent un Call paient une prime pour s’assurer contre une hausse.
En d’autres termes, ils paient une prime pour bénéficier d’une hausse éventuelle sans prendre le risque de possèder le sous-jacent.

Le vendeur de Put est donc un assureur.
Quel est/était le métier de base de W.B ?  Berkshire Hathaway

wickipedia a écrit :

Berkshire first ventured into the insurance business with the purchase of National Indemnity Company. In the late 1970s, Berkshire acquired an equity stake in the Government Employees Insurance Company (GEICO), which forms the core of its insurance operations today (and is a major source of capital for Berkshire Hathaway’s other investments).

Dernière modification par Miguel (04/06/2017 20h35)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #31 03/08/2017 18h04

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Suivi mensuel du Portefeuille de MisterVix

Je n’ai pas été très assidu dernièrement mais je n’ai strictement rien à ajouter concernant mon point de vue et ma stratégie que je ne souhaite pas changer.

Par soucis d’honnêteté et de rigueur je donne la "performance " mais ne m’étendrai pas sur ce qui a déjà été plus que débattu.

Juin 2017: -1,49%
Juillet 2017: -0,87%


Très peu de mouvements, j’ai renforcé L Brands une fois, considérant la sanction du marché sur ce groupe trop sévère, en mode "sus au retail, le bébé et l’eau du bain".

Mes options call strike 10$ sur WPG ont expiré sans que je sois exercé, j’ai donc empoché la prime.

J’ai regardé des puts sur FB très hors de la monnaie, échéance Janvier 2019, qui ne me semblent vraiment pas chers (put strike 120 à environ 370$ la semaine dernière), mais n’y suis pas encore allé… mais bon la capitalisation boursière à plus de deux fois celle de boeing me donne très envie de shorter (via l’achat de puts), surtout échéance 2019…

Enfin, le VIX bien entendu. J’ai lâché en gain minime ma position juillet 2017 en profitant d’un regain de volatilité très bref pour acheter des futures septembre 2017. Mon PRU est à 12 900$ pour le moment. J’y crois à mort, rien à faire!

Bonnes vacances et bonnes grillades.

Dernière modification par MisterVix (03/08/2017 18h05)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #32 04/08/2017 16h35

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   530  

Mister Vix,

suite a votre idée

MrVix a écrit :

J’ai regardé des puts sur FB très hors de la monnaie, échéance Janvier 2019, qui ne me semblent vraiment pas chers (put strike 120 à environ 370$ la semaine dernière), mais n’y suis pas encore allé… mais bon la capitalisation boursière à plus de deux fois celle de boeing me donne très envie de shorter (via l’achat de puts), surtout échéance 2019…

je viens de me positionné.
Par contre j’ai choisi de shorter différemment en vendant des PUT.
L’un de nous aura raison --- only time will tell --- et d’ici la j’aurai probablement changé d’avis --- enfin espèrons le.

    SLD    1    FB    0.63    DEC 15 ’17 125 Put Option     USD    GEMINI    07:30:10    1.57
    SLD    1    FB    1.55    DEC 15 ’17 140 Put Option     USD    NASDAQOM    07:30:42    0.80

j’avais déjà une vente de put sur Jan18 2019.
comme vous pouvez le voir la dernière ligne sur la copie d’écran ci-dessous
Vente de PUT FB Jan18 2019 Strike130 premium $9.254 Commission déduite.
je suis en "plus-value potentielle" de  9.254- 5.85= $3.404 x200= $680.80

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2017-08-04_080717.png

PS:
Est ce qu’un achat de PUT c’est "shorter" ?
Est ce qu’une vente de PUT  c’est "shorter" ?

Le sujet a déjà été abordé .  Pour IB lorsqu’il s’agit de ventes c’est shorter.
Par contre je conçois parfaitement que l’achat d’un PUT c’est se positionner pour être en mesure de vendre le titre en cas de baisse du sous-jacent
Donc cela peut également être assimilé à "shorter".

Ce poste est écrit dans un but pédagogique et ne constitue pas une incitation à acheter ou vendre les titres mentionnés.

Dernière modification par Miguel (04/08/2017 18h57)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #33 04/08/2017 17h25

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

La bonne nouvelle cher ami, c’est que comme vous êtes positionné sur une échéance différente de moi, nous pourrions envisager que nous ayons tous deux raisons, vous en décembre prochain et moi courant 2018 (pour votre autre vente de put 2019 vous pourriez racheter dans quelques temps en gagnant un peu de valeur temps, et on aurait également eu tous deux raison).

Pour vos interrogations sur le short et son essence profonde:
Je crois, en tout cas c’est ainsi que je raisonne, que je suis LONG de l’option PUT mais SHORT de l’action FB , ce qui est le but (le risque de perte controlé en moins comparé à  la VAD).


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #34 17/10/2017 10h11

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

NOUVELLE ÉPOQUE, NOUVELLE STRATÉGIE
Ou "Une tentative pour sauver les meubles"

Suite à mes déconvenues sur les longs futures VIX, mais refusant de lâcher le long VIX qui finira fatalement par remonter un jour (serais-je ruiné d’ici là, là est la question…), et suite à des échanges avec l’excellent Miguel, je me suis remis à regarder les SPREADS, toujours sur le VIX. J’avais écarté cette stratégie que j’avais initialement apprise parce qu’elle cape les gains. Celà m’a plutôt réussi dans un marché avec un minimum de volatilité, mais force est d’admettre que là ça ne marche plus du tout.

Plus précisément j’ai regardé ce WE et hier (lundi) les BULL SPREADS: ACHAT d’un CALL ITM (ou OTM d’ailleurs) et  VENTE d’un autre CALL de strike plus élevé, mais en même quantité et de même échéance.

Ainsi risque max et gain max sont capés. L’upside potentiel est nettement inférieur à mes longs futures, mais le risque étant bien mieux contrôlé, on peut survivre plus longtemps…

Le Risk Reward est vraiment bon. Par exemple hier on touchait:

Spread 15-20 Novembre à 0,35$
Perte max 0,35 (+ frais)
Gain max: 4,65 (- frais)

le spread 20-25 Novembre est lui à 0,15$
et peut aussi rapporter presque 5
> 4 850$ de gain potentiel tous les 150$ "misés"

J’ai aussi fait un Bull Call Spread sur fin décembre, c’est plus cher mais j’ai 64 jours de valeur temps…
Le 13-23 décembre m’a couté 1,02, mais peut rapporter 9

Évidemment ces calculs de gains max théoriques s’entendent à l’échéance, parceque si le pic de vol avait lieu avant, le rachat de la vente de calls OTM coûterait plus cher… Néanmoins le risque gain reste très bon.

Enfin, toujours "évidemment", ces gains supposent un pic de volatilité, qui peut ne pas survenir avant des mois, des années, des siècles, qui sait…

Je livre ces quelques réflexions pour le suivi de mon portefeuille. Bien entendu, ce ne sont absolument pas des conseils, regardez mon track record avant de suivre… wink


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #35 17/10/2017 12h19

Membre
Réputation :   52  

Bonjour,
il y a une autre alternative: vendre un PUT sur le VIX.
Par exemple, actuellement le futures VIX décembre est à 12.33.
Vendre un PUT VIX décembre strike 20 rapporte 8.3, donc abaisse votre break-even par rapport au futures à 11.7, en limitant bien sûr vos gains potentiels à 8.3.
Vendre ce PUT est équivalent à être long le futures décembre et short un call VIX décembre strike 20.

Si vous prenez le strike 15, votre break-even est de 11.2.

La différence avec le bull call spread est que ce dernier vous fait payer, et donc vous fournit en plus une assurance vs un VIX trop bas:

bull call spread = C_K0 - C_K1
short put = -P_K1 = F - C_K1 = C_K0 - P_K0 - C_K1

Dernière modification par martin (17/10/2017 12h20)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #36 18/10/2017 00h22

Membre
Réputation :   52  

MisterVix a écrit :

Ce que j’exprimais c’est que la VVIX augmente proche de l’échéance (SMILE), donc pour un VENDEUR, il faut savoir si il vend à longue échéance que la vol implicite de sa vente de VIX va augmenter avec le temps (le thêta lui baissant), et donc le coût du rachat de sa position augmentera si le VIX ne bouge pas assez.

Oui, le VIX est vraiment une bête à part! Classiquement une stratégie de vol (long ou short) s’implémente à maturité (relativement) constante, ce qui réduit ce phénomène: vous vous placez sur l’échéance 3 mois par exemple et lorsqu’elle devient 2 mois vous effectuez le roll, voire utilisez les weeklys pour les maturité <= 2mois,  ou, de manière plus sophistiquée vous tentez en permanence de maintenir une maturité moyenne constante en jouant sur deux maturités (beaucoup de trading, potentiellement un coût élevé si mal exécuté). L’avantage de rester à maturité relativement constante dans le cas du VIX est aussi de conserver en permanence la même sensibilité au spot (grosso modo).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #37 11/12/2017 14h08

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

REPORTING NOVEMBRE 2017

Perte de 1,8% sur le mois de novembre. Je dois être à 11 mois sur 11 de perte, et décembre ne prend pas un meilleur chemin. Je note que je perds moins, mes spreads font effet. celà étant vu le bas niveau du VIX cette semain, je suis revenu sur futures…
La valeur de part est aux oubliettes à 65 et des poussières.

Quelle année déplorable. J’en tire néanmoins de grands enseignements, sur moi même, sur les marchés en général. EN revanche je n’arrive pas encore à décrocher de mon long VIX, puisque je calcule toujours qu’il me suffit d’un unique "spike" pour revenir à zéro…

VENTE

Ce mois ci j’ai soldé ma foncière britannique BRITISH LAND, que j’avais achetée au lendemain du Brexit. Celle ci a fait le job, les dividendes sont tombés pendant un peu plus d’un an et je me paye même le luxe de sortir en légère plus value. Toutefois le Brexit devient extrêmement compliqué, et on lit beaucoup que le processus sera plus long que prévu, il semble qu’il devienne une réalité avec des délocalisations qui deviennent effectives, et les indicateurs économiques britanniques  qui s’infléchissent. J’ignore si les prix de l’immobilier londonien peuvent se maintenir, je pencherais plutôt pour un non. Par dessus tout la GBP rajoute un facteur multiplicateur de perte potentielle.

Enfin le gouvernement britannique semble très en dessous du niveau requis (plus incompétents/grotesques que les nôtres, il faut le faire).

J’ai donc décidé de solder cette petite ligne du portefeuille, je pourrais éventuellement y revenir mais je trouve que cette ligne ne correspondait plus à l’objectif de "rendement régulier pérenne" qui lui était fixé.

Dernière modification par MisterVix (11/12/2017 14h10)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+7]    #38 27/12/2017 22h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

REPORTING ANNUEL 2017

Arrêté en clôture des marchés US le 27/12

C’est avec un peu d’avance que je me livre au reporting 2017, année boursière qui restera dans les annales comme un excellent cru. Pour ma part, année totalement catastrophique.

Donc:
Performance décembre: -11,07%
"Performance" ANNEE 2017 -57,90%


J’ai joué, j’ai perdu.

Il est intéressant de constater, lorsque je discute avec des traders professionnels, qu’ils sont totalement perdus. Les cartes sont faussées disent ils, ils ne peuvent pas sortir, ils doivent racheter tous les creux… Mais eux savent mieux gérer leurs pertes que moi, en tout cas je leur souhaite.

Si ce score est extrêmement mauvais, je pense avoir tiré plusieurs enseignements:

1/ J’ai un tempérament de joueur/impulsif


En fait ma stratégie long VIX est perdante depuis un an et demi, certes, mais mon calcul de risque gain est bon et mon money management très travaillé, chaque mois de grosse perte (dont décembre) est lié à un stupide renforcement réalisé lors d’un des micro pic de vol des 3 derniers mois, et qui ont considérablement accentué mes pertes. J’ai toujours su que la possibilité de passer des ordres depuis le mobile était dangereuse, mais ma vie étant compliquée depuis plusieurs mois, je vis sur le portable et je ne me pose plus que rarement devant la bourse. Enfin la lassitude de voir le VIX toujours plus bas me pousse, sous adrenaline, à renforcer là où je devrais à peine frémir et laisser filer en respectant la stratégie initiale.
Point à travailler donc, et bien fait pour moi.

2/ J’ai des nerfs d’acier

Je sais déjà par mon métier que je fais partie des gens qui restent calmes et cohérents dans les situations de stress majeur, et notamment de stress collectif. Je sais maintenant que je tolère extrêmement bien mes pertes. Simplement parceque je n’ai pas perdu de l’argent dont j’ai besoin (point capital) et que celui ci ne représente pas la majeure partie de mon patrimoine. Ca fait mal, mais je gère. Donc je ne devrais pas tout couper lors d’une panique ou flash crash.
Point positif.

3/Il me reste beaucoup à apprendre

C’est ça la vie!

---
AI JE FAIT DU MARKET TIMING ?

Oui, pourtant, je ne crois pas avoir cette prétention. Depuis 2014 je tente de reconstruire très progressivement un portefeuille boursier. Simplement je ne crois pas au système actuel de taux zero, et donc je bloque, parceque autant je vis bien de ne pas être dans le train si je sais pourquoi je n’y suis pas monté, autant je vivrais mal d’y être allé quand même malgré mes réserves… surtout après trois ans d’attente! Donc oui évidemment en attendant depuis 3 ans un point d’entrée, je fais du market timing (et je laisse filer la hausse).
Ce que je veux dire c’est que je n’ai pas tenté de timer un krach avec le VIX, ce que je joue c’est la volatilité et les probabilités qu’elle évolue à la hausse ou à la baisse. Je fais celà parceque sur la vol il n’y a pas de point haut ou bas mais des stratégies différentes en fonction du niveau de volatilité, et que c’est celà que je trouve intéressant.

----
ET MAINTENANT ?

Bonne question !
Et bien J’ai foutrement envie de continuer sans rien changer. Le VIX est au tapis, cliniquement mort  (ou presque, c’est un mort qui bouge par à coups de 4-5%/jour), et les bombes potentielles se multiplient… Rien ne change donc! Bon je dois avouer que la fin de partie est sans doute proche faute de "cash" sur le compte, pour la marge IB. Nous verrons bien à ce moment là ce que je décide (arrêter de jouer contre le marché ou… vendre des titres pour continuer?). Oui, je suis conscient de m’acharner, oui, je m’interroge souvent, où commence l’obstination déraisonnable, jusqu’où va la persévérance? Je n’ai pas trouvé de réponse qui me satisfasse.


SUR LE PLAN PERSONNEL
:

2017 année de grands changement, de trop de boulot, de pas assez de famille, de multiples déménagements, et de manque de temps dramatique pour moi (sport, lectures, activités intellectuelles, bourse). Je le vis très mal. Mais je vois le bout du tunnel, et je dois dire que si j’en ai terriblement bavé en 2017, je suis assez satisfait du résultat du travail accompli et de la barque qui reste à flots malgré tous les pépins.

Tiens, je vais partir en vacances au soleil avec la smala. Faites monter le marché, ça ne changera pas grand chose. Envoyez le par terre, ça me va aussi, mes futurs VIX sont chauds comme les braises et mes trails stop sont affutés.

Bonne année à tous, même si je suis en avance.

MisterVix


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #39 28/12/2017 07h37

Membre
Réputation :   29  

Bonjour mistervix,

J’ai lu votre bilan avec attention.

Le marché dans dans sa globalité n’est pas rationnel. Ce qu’on observe c’est qu’il peut rester divorcé des fondamentaux pendant de longues périodes.

La volatilité va retourner… ;Votre transaction long vol n’est pas aberrante, mais je crois que beaucoup de gens y laisse des plumes en ce moment.

Vous semblez rechercher des investissement qui ont des payoff énormes à la hausse ou à la baisse, plutot que des rendements plus stables. Vous l’avez peut-être déjà lu, puis-je vous recommander Bleed or Blowup? Why Do We Prefer Asymmetric Payoffs ? (Pdf) de Nassim nicolas Taleb, qui est un auteur connu dans le monde de la finance de marché.

Je vous souhaite en tout cas une bonne année 2018 pleine de krach et de retournements de marché!

Dernière modification par lionelo (28/12/2017 07h39)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #40 04/02/2018 17h13

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

et il faudrait quel niveau de VIX pour compenser la perte 2017

Pardon je n’ai pas répondu à ca.

En fait c’est pas facile à dire, parceque j’ai des futures février (là c’est très facile à calculer), mais aussi des psreads sur Avril et juin, ainsi que des ventes de puts, dont l’évolution dépend des futures de même échéance, et qui bougent moins que les futures d’échéances proches.

Grosso modo, je pense qu’à 30 sur le future février je me retrouve à peu près au plus haut historique du portefeuille en ne comptant que mes futures et mes positions sur avril… voir 30% plus haut selon ce que fait juin (dur de prédire ce que va faire le spread juin).

Est ce raisonnable de penser qu’on va à 30 quand on part d’aussi bas? Chacun son avis. wink

Dernière modification par MisterVix (04/02/2018 17h14)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #41 03/03/2018 15h58

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

REPORTING FEVRIER 2018
Arrêté au 28 février 2018 après clôture des marchés, ne tient pas compte des 48 dernières heures de volatilité.

Progression mensuelle : +48,87%
Progression annuelle : +55,62%
Rendement du portefeuille 2,27% comme toujours à mettre en rapport avec un taux de liquidités de 45% du portefeuille. Néanmoins le rendement en valeur absolue est en hausse de 17% depuis le début de l’année du fait des renforcements dans les valeurs de rendement, et d’un modeste effet devise, la « rente » étant assez dépendante du dollar.

La progression peut sembler très importante, elle est néanmoins à mettre en rapport avec les baisses subies depuis un an et demi. Ainsi la valeur de part s’établit à 89,98 je suis donc toujours en perte. C’est un peu mon bêta slippage à moi, quand on perd 50% de la valeur du portefeuille, il faut faire + 100% pour retrouver les niveaux d’antan.
Pas de quoi fanfaronner donc, mais un sacré soulagement de ne pas m’être totalement planté dans mes calculs. Surtout, il y a toujours des positions options en cours, donc la partie est toujours en cours !

LE VIX
Evidemment, mes déboires comme mes bénéfices viennent toujours du VIX, celui-ci étant largement majoritaire sur mon portefeuille. Les positions en options adoptées depuis cet automne pour limiter mes pertes m’ont permis de limiter les pertes de fin d’année 2017 tout en restant long VIX dans l’attente du jour où les marchés brûlèrent ce qu’ils avaient adoré… Le 5 février le VIX faisait donc +115%. La performance du portefeuille au plus haut de la journée s’établissait à + 95% en un jour malgré les baisses sur les actions ! Ce + 95% est bien sûr théorique puisqu’on ne vend pas au plus haut dit le dicton. En l’occurrence je n’ai pas essayé de solder mes positions options lors de ce pic (elles étaient à échéance plus lointaine) donc pas de regret, en revanche j’étais bel et bien devant mon écran à tenter de vendre ma position en futures VIX février vers 32-33, mais un bug IB a empêché cette vente ! Lorsque j’ai pu vendre à nouveau, c’était plusieurs milliers de dollars plus bas à 27 USD, dit autrement ce « petit bug » représente environ 20-25% de performance positive en moins sur la valeur de part. Evidemment j’ai contacté IB, qui a reconnu un problème, et m’a proposé de passer en commission d’indemnisation. J’attends leur réponse de pied ferme, j’ai peu d’espoir qu’ils me remboursent plusieurs années de frais… Néanmoins après avoir reconnu un bug de leur fait je vois mal comment ils peuvent se débiner. J’attends de voir.
Je connais un trader de volatilité pour compte propre (un gros poisson à plusieurs centaines de k$ de frais annuels) qui pense qu’IB veut lourder les traders de vol en appliquant des conditions de marges énormes et en ne tentant rien pour les retenir. Je pense pour ma part qu’IB couvre ses risques au mieux depuis un an qu’ils voient le short massif sur la volatilité et le levier des intervenants monter, mais j’attends de voir si ils sont réglos…

Ce mois a en tout cas été riches en enseignements. J’ai retrouvé la joie d’avoir du cash au moment de la panique, et ainsi vendre des options très chères lorsque les gens sont prêts à acheter n’importe quoi. J’ai aussi pu regretter une nouvelle fois mon amateurisme dans la gestion de certaines positions que j’aurais pu, si gérées avec plus de méthode, gérer bien mieux. Cela n’apparait pas dans ce compte rendu mensuel, mais j’ai stupidement essuyé une grosse perte dans les jours qui ont suivi le mini krach (à me f***** des claques !), puis j’ai reconstitué mes gains patiemment sur le mois en arbitrant les marchés avec plusieurs options et futures, en reprenant quelques spreads et aussi des ventes de puts. Un mois passionnant donc, mais clairement peut mieux faire Mister V !

ACHATS
Une valeur de rendement Daubasses en PEA pour 1% du portefeuille. Le Deep value n’a pas grand-chose à proposer quand même de nos jours…

RENFORCEMENTS
J’ai renforcé WPG qui devient une valeur high yeld (on est sur du 15% /an au cours actuel). Une coupe de moitié du dividende m’amènerait à 7%/an ce qui reste honnête alors que jusqu’ici, d’après mes lectures (je ne suis pas compétent), le dividende du REIT semble couvert. C’est plutôt la baisse du USD qui grignote la rente.
Également renforcé SANOFI, profitant de la baisse pour amener cette ligne à mon objectif de 6,6% du portefeuille (je parle en capital investi). Là aussi un couple rendement risque qui semble alléchant, bien que non garanti si la major pharmaceutique continue à enchainer les fins de brevets sans nouveau blockbuster.

J’ai hésité à renforcer Air liquide, mais le rendement n’est pas suffisant pour le moment, je passe.

VENTE
J’ai largué ma position d’options dans SEARS. Rien n’a changé et le pari très asymétrique restait tentant (pour 1% du portefeuille évidement). Mais j’ai souhaité me recentrer sur VIX pour gagner un peu de marge lorsque j’étais au fond du trou en janvier …

LA CONCLUSION ET LA RÉACTION QUI S’IMPOSE.
Je suis évidemment très heureux du retour de la volatilité. Le trading sur la volatilité m’offre de belles opportunités et je pense que je vais pouvoir reprendre le chemin de la hausse progressive du capital si je gère mieux mes impulsions et mes positions (trop de décisions prises sur téléphone mobile, je déteste ça mais un boulot prenant, des enfants en bas âges et une épouse qui râle un peu quand je suis sur l’ordinateur le soir…).
Toutefois, il apparait clairement que J’AI EU TORT d’attendre depuis fin 2014 une opportunité d’entrée sur les valeurs que je destine à une stratégie B&H dividende, pour 50-60% du portefeuille. Les taux zéro m’effrayaient déjà à l’époque, mais le marché a tellement monté depuis que même une bonne correction nous ramènera à des niveaux supérieurs à ceux de quelques années. Quand à prévoir un krach historique, personne ne le peut, il serait idiot d’attendre.

Mon problème reste entier, parcequ’aujourd’hui les marchés sont sur des tops historiques et que je n’ai toujours pas envie de faire un all in… J’ai donc décidé de commencer à dérouler ma stratégie en mettant en place un apport mensuel (jusqu’ici j’ai fait des gros apports prélevés sur un capital déjà possédé, et ai concentré mon effort d’épargne sur d’autres parties du patrimoine). J’aurais donc une petite somme (un peu moins de 1% du portefeuille en valeur absolue ce jour) à placer sur le PEA, que je m’astreindrais à placer sur des valeurs solides versant un dividende pérenne. Et bien sûr je poursuivrais des achats de daubasses lorsqu’il y aura des propositions qui me plaisent, toujours pour 1% du portefeuille.
C’est donc Sanofi ce mois ci qui a bénéficié de ce renfort.

Je vous souhaite à tous un bon WE et un excellent mois de mars.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #42 10/05/2018 12h10

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

REPORTING TARDIF MAI 2018

Bonjour

Le temps passe vite, c’est dingue! Je n’ai pas fait de reporting et n’ai pas le temps d’en faire un correctement.. Je m’en excuse.

Par soucis d’honnêteté, j’ai quand même fait tourner XLS portofolio en date du 4 mai (vendredi dernier).

Le portefeuille sur les 2 derniers mois a régressé de 7,5% portant la PV annuelle à +43,66%.

Cette "performance", résultat des deux derniers mois, cache de grandes variations puisque j’ai effectué des opérations importantes sur VIX (toujours dans le sens long VIX, via achat de futures ou ventes de puts) et ai donc subi des pertes et des gains plus importants, la volatilité du portefeuille est très importante. Toutefois, quand je vois cet enfoiré de Trump bafouer la signature US en Iran, (pardon pour le ton hors charte, mais je ne trouve pas d’autre qualificatif), le risque de sanction des entreprises européennes qui elles souhaiteraient honorer les engagements pris en 2015, la récente hausse du cours du brut, et la nervosité palpable des marchés girouettes, je reste convaincu que le long VIX est le trade qui me correspond, et avec lequel je dors tranquille. Il faut accepter une certaine volatilité, ce qui compte c’est que la position souvent perdante le soit moins que les brusques hausses, qui font bondir la valeur du portefeuille par à coup et non progressivement comme un bon père de famille.

ACHATS

J’avais justement annoncé plus haut ma volonté de renforcer les valeurs bon père de famille de fond de portefeuille, pour ne pas tenter de timer le marché sur la partie "rente" du PEA. Après avoir encore fait un petit renforcement sur SANOFI je me suis porté sur VEUR qui a déjà été renforcé deux fois, et constitue la ligne que je souhaite gonfler lorsque je n’ai pas d’inspiration sur un de mes titres ne portefeuille ou bien que je suis au taquet sur une ligne (rappel, je limite l’investissement sur une valeur à 6,6% de la valo globale du portefeuille). Franchement à 2% je n’ai pas envie de prendre du Air liquide même si j’adore cette boîte, je veux bien ne pas timer, mais là ca n’est pas logique… En tout cas pas la mienne. A 4% je me sens bien avec Sanofi.

OPTIONS
Plusieurs petites opérations sur options sur divers titres, là évidement limité à 1% du portefeuille car spéculatif, mais c’est intéressant et ca marche pas mal. Je bénéficie de conseils fort intéressants, merci à la personne généreuse qui prend le temps de former la jeunesse inconsciente qui vagabonde sur ce forum.

Point portefeuille

Petite liste de valeurs actuellement en portefeuille (Excluant les valeurs Daubasse et Options puisque ces positions sont issues de conseils payants). En établissant cette liste je me rends compte que ca représente pas mal de valeurs, mais toutes peu importantes puisque chacune ne dépasse pas 1% du portefeuille en terme d’investissement (évidement les bagger peuvent représenter, PV inclue, un pourcentage nettement plus significatif)

Air Liquide SA
BP PLC
Dream Office Real Estate Investment Trust
HCP Inc
Washington Prime Group Inc
Sanofi
Independance et Expansion Sicav - Small Cap
L Brands Inc
Vanguard FTSE Developed Europe UCITS ETF


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #43 10/05/2018 18h26

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   530  

Good afternoon Mr Vix,

En effet le temps passe extrêmement rapidement.
Nous sommes déjà le 10 Mai, et bientôt ce sera l’été, les vacances etc…
Un éternel recommencement.

Vos témoignages sont toujours très intéressants et m’ont permis de découvrir le VIX spot et future.

Félicitations pour votre ténacité et performance.
Une plus value annuelle à +43,66% sur les 4 premiers mois, "bien que cela cache de fortes variations", c’est tout à fait honorable.
Mon portefeuille a également subi des variations importantes, toutefois cela a reste entre (-) 8% et (+) 10% .
La progression la valeur liquidative de mon portefeuille début d’année au 9 mai est de + 11.48%

Les Opérations sur le VIX fut c’est sportif, pour ne pas dire spéculatif.
J’ai découvert et expérimenté (1 fois) cet instrument grâce à vos partages et ceux de Jeff56, c’était un achat de 1 fut Vix, en Décembre 2017 et ce fut, fut une opération gagnante.

En effet nous autres, les anciens, qui avons commencé les marchés boursiers il y a déja plus d’un demi siècle, nous avons du mal à nous habituer a tous ces nouveaux instruments financiers et dérivatifs.

Les temps ont bien changé, avec le développement de l’informatique et la créations de tous ces nouveautés, ce n’est pas toujours facile de pouvoir suivre et appréhender.
Imaginez que lorsque j’ai commencé a m’intéresser a la bourse,  nous,  mon père et moi, passions les ordres par télégramme. C’était au début des années soixantes, nous habitions en Afrique.
Pour ceux qui n’ont pas connu le télégramme

Je n’ai toujours pas fait le premier pas pour expérimenter les options sur le Vix spot, alors que je travaille et passe des opérations sur options sur actions tous les jours.

Suite a vos différents messages j’avais décidé d’approfondir et de me mettre a passer des options sur le Vix, cette année. Il va falloir que je me décide.

En attendant je vous souhaite plein de succès et remercie encore pour vos partages.


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #44 10/05/2018 19h58

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

M.erci Miguel.

Hasard? Orange a envoyé le 30 avril 2018, il y a dix jours donc, le dernier télégramme avant de fermer son service (ce qui signifie qu’il y avait encore des gens qui utilisaient ce service?).

pour ma part, je me souviens des ordres téléphoniques à mon banquier, avant internet.

Et surtout je me souviens de découvrir fasciné les recueils de graphiques que se faisait livrer mon grand père (un nonagénaire qui a su prendre son indépendance financière et vivre de ses placements à l’age de 49 ans, il y a donc… la moitié de sa vie!). Il recevait ces mensuels (ou semestriels, j’ai un doute) qui tracaient des chandeliers japonnais sur long terme, et sur lequel il traçait ses droites à la règle et au crayon de papier pour définir ses décisions financières… Une autre époque, l’époque où l’on prenait le temps.

Pour ce qui est des fluctuations du portefeuille, je mise toujours sur un "avantage statistique" qui serait gagnant sur le long terme, mais je ne me fais pas d’illusion, mon max drawdown est simplement désastreux, date de 2017, et j’aimerais ne pas reproduire cette terrible contre performance. Je suis donc beaucoup plus raisonnable, moindres risques, moindres pertes, mais moindres gains…

Bref, vos "petites" variations sont à mon avis le reflet de la qulité de votre trading, surtout que vous avez cette performance par vents forts en 2018 et faisiez 30% par vents calmes en 2017. Vous êtes sans conteste un pro.

Pour les options VIX, j’ai eu une idée lors du précédent pic de février, que j’appelle sans vergogne le "trade parfait". Toutefois il me faut un nouveau vent de panique pour le concrétiser, alors pour le moment, j’attends… et développerai sur la file idoine si mes calculs se réalisent.

Mais vous avez raison, pour regarder modestement les options sur autres supports, celles sur le VIX sont assez différentes des options sur titres classiques… Encore que les bases sont les même. Le concept de volatilité intrinsèque de la volatilité m’émoustille, j’avoue!

Nota: Un jour de forte baisse du VIX comme aujourd’hui, il y a un coup spéculatif à jouer sur Mai (spéculatif car plus que 7 jours, donc risqué), et un coup plus long terme à jouer sur juin (juin est à 15 en ce moment, mai est à 13,9…)

Dernière modification par MisterVix (10/05/2018 20h00)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #45 02/12/2018 15h15

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

NOVEMBRE 2018

Arrêté au 27/11

Voilà un bon moment que je néglige le reporting. Il y a à celà deux raisons; la première, c’est que la gestion dudit portefeuille m’a moins occupé/intéressée ces derniers temps.
La seconde, c’est que je croule sous le travail depuis quelques mois, et que ca risque de durer encore un peu de temps. J’ai donc consacré le temps libre à d’autres activités. Ma présence sur le forum s’en fait donc ressentir… J’espère avoir à nouveau du temps au printemps prochain.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_voeux-2016.jpg

La performance depuis le début de l’année est à + 6,18% et la performance depuis début octobre (sur les deux mois donc…. manque d’assiduité) est à + 2,63%
Le rendement brut du portefeuille est à 2,4% mais avec près de 25% du portefeuille en cash et surtout une perte sèche en valeur du portefeuille depuis sa création d’un peu moins de -40% donc je préfère me concentrer sur le fait que la rente ne fait que croître depuis l’ouverture du portefeuille. Et puis ces chiffres sont un peu faux parceque je ne parviens pas à intégrer certains dividendes comme VEUR dans xls portofolio, les récents changements de politique de blooomberg et FT n’aident pas cet intéressant logiciel…

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_gjhgj.jpg

Voici la liste des valeurs présentes dans mon portefeuille ainsi que le poids (en %, mais hors liquidités) de chaque ligne. Seules les Daubasses sont "anonymisées".

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_reparti.jpg

J’ai donc dit que je m’étais moins intéressé, mais j’ai néanmoins rentré plusieurs valeurs:

UNIBAIL RODAMCO WESTFIELD
Valeur qui s’en prend plein la tête en ce moment alors qu’elle publie des chiffres excellents et offre un historique de qualité plus que premium. J’achète et je dors bien.

MICHELIN
Même chose qu’Unibail, premier achat le jour de la dégringolade du titre, et deux petits renforcements depuis (toujours par tranches de 0,5-1% du portefeuille).

DAUBASSES
EN ces temps de chahuts les daubasses ont plus d’idées que début 2017, toujours bon à suivre.

et quelques RENFORTS

VEUR

Je poursuis les renforcements réguliers de cet ETF (rare dans mon portefeuille) qui délivre un rendement correct et est éligible au PEA. il me permet d’acheter les mois où je n’ai pas d’idée particulière pour mon renfort en PEA.

SANOFI
Plusieurs petits renforts dans l’été et en septembre. Idem, grosse société bons fondamentaux et désamour boursier à priori passager.

Et puis bon:

VIX

toujours du VIX. Mais pas comme avant, beaucoup beaucoup plus prudemment. Depuis février dernier la valorisation du portefeuille a de nouveau baissé, je reste exposé VIX mais comme j’y vais bien plus prudemment je gagne moins quand je gagne, je perds moins aussi. Je suis très ennuyé par IB qui a considérablement renforcé ses conditions de marge, ce qui est une bonne chose pour éviter les catastrophes, mais ils bloquent sans distinction des positions qui se hedgent l’une l’autre et n’ont donc pas du tout le même risque que d’autres. Bref, IB me déçoit beaucoup. Et mon gadin de 2017 m’a rendu plus prudent, ce qui me permettra sans doute de survivre à long terme mais ne m’aide pas à court terme à regagner ce que j’ai perdu.

J’ai actuellement plusieurs positions que je ne détaille pas ici. ELles sont sensées accompagner un pic de volatilité ET couvrir un effondrement, je n’essaye pas de gagner à la baisse.

Bonne fin d’année à vous.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #46 15/01/2019 07h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

BILAN ANNUEL 2018

Arrêté au 31 décembre 2018 (et rédigé 15 jours plus tard…)


La performance 2018 s’établit donc à + 25,17% après un excellent mois de décembre à +9,44%.

Ces jolies performances ne doivent pas faire oublier que ma valeur de part est à 72,38, je suis donc bien en perte par rapport au début du suivi de ce portefeuille fin 2014.

La rente est toujours en progression, elle s’établit à 3,6% BRUT annuel, toujours en prenant en compte 28,4% de cash.

Dans les chahuts de fin d’année, mes valeurs B&H et Daubasses ont corrigé comme tout le monde (je note toutefois que les valeurs "bon père de famille, comme SANOFI ou AIR LIQUIDE n’ont en fait pas vraiment bougé, à la différence des foncières retail type WPG ou d’un L Brands qui font de sacrées montagnes russes), c’est évidemment sur le VIX que j’ai réalisé la performance de fin d’année.

Toutefois j’ai évolué dans ma stratégie. En effet, lassé de faire de gros gains rapidement effacés par une grosse perte suivant derrière, je me suis mis à hedger le trade. Je parle bien de hedge de trade et non de hedge du portefeuille qui n’aurait pas de sens sur mon portefeuille.
Ainsi j’ai acheté continuellement des puts au fur et à mesure que VIX montait, et j’accompagnais la montée du VIX avec des achats ventes de futures et quelques ventes de puts. Très peu d’achats de calls qui s’avère très chers sur le VIX.

Ce hedge a eu un coût certain puisque la plupart des achats de puts se sont soldés en perte, néanmoins j’ai mieux préservé mes gains, et depuis 15 jours que le marché se calme, le hedge a joué à plein et je n’ai pas tout reperdu, bien que la valeur du portefeuille ait un peu baissé. Je me sens mieux ainsi, je suis conscient que ma façon de trader était trop directionnelle, et j’essaye autant que possible d’être indifférent au marché en achetant régulièrement les options qui me semblent pas chères. Je me sens mieux comme celà, on verra si c’est judicieux à plus long terme.

PAS d’ACHAT EN DECEMBRE
Donc la liste des valeurs est la même que celle citée dans le message de novembre.

Bonne année à tous les IH.

Dernière modification par MisterVix (15/01/2019 14h46)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #47 02/01/2020 23h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

REPORTING ANNUEL 2019

Avalanche d’excellentes performances sur le forum. Les marchés ont connu une année époustouflante. Pour ma part c’est une année catastrophique.
J’ai malheureusement cessé le suivi avec XLS Portofolio, simplement parceque je n’ai plus de PC. Je n’ai pas retrouvé de logiciel performant MAC compatible. Je n’ai donc pas de suivi exact de valeur de part mais on peut voir globalement

La performance de mon compte IB est de -45% sur l’année (elle représentait environ 2/3 du portefeuille boursier début 2019). La performance de mon PEA est en ligne avec celle des marchés avec + 26% environ. Soit une perte globale de 30% de la valeur du portefeuille sur l’année.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_b11a84962891138de8d083bf2bae4d87.jpg

Cette perte remarquable est exclusivement due au trade long VIX que je m’acharne à répéter mais qui est ruineux depuis des années. Un jour il va payer, mais je ne sais pas si je serais encore dedans. Nous vivons une période prolongée de short de volatilité et mon trade est mauvais. Je devrais arrêter, mais j’ai la conviction que le jour où j’arrête, le marché s’écroule (remerciez moi, tant que je joue vous gagnez!). Plus sérieusement les toutes petites tensions de cet été mon fait gagner + 40% en quelques jours, ce qui me conforte dans l’idée que je peux largement "me refaire"…. à condition de tenir jusqu’au jour où.

Il est possible de jouer de façon bien plus intelligente le long VIX, je l’ai étudié, j’en ai discuté avec des spécialistes du trading de volatilité. Il me manque, depuis deux ans, un insignifiant détail, pourtant fondamental: Le temps.
Ma vie professionnelle est extrêmement prenante, ajoutons une famille nombreuse et en bas âges, et l’achat/emménagement dans un nouveau logement nécessitant beaucoup d’entretien, et vous n’avez plus le temps de vous poser pour étudier l’option chain, calculer votre gamma, rouler certaines échéances… Bref, pas de temps, je me contente d’acheter des calls ou des futurs, et ça sans hedge intelligent celà donne la performance ci dessus.

DOCTEUR, DITES MOI UN TRUC  POSITIF  QUAND MEME

En 2019 j’ai doublé ma rente annuelle en dividendes. D’abord parceque j’ai réaloué certaines positions. Ensuite (et surtout) parceque j’ai commencé à investir ma trésorerie excédentaire professionnelle  ce qui me permet de placer de fortes sommes sur des actions plus sages.

Ainsi mon CTO IB, mon PEA et mon CTO "pro" font grosso modo la même taille, ce qui me permet de gérer trois poches avec des stratégies un peu différentes. Le CTO "pro" va néanmoins grossir beaucoups plus vite puisque ma capacité d’épargne y est maximale. Je ferais l’effort d’abonder au moins le PEA mais je ne souhaite pas majorer mes revenus pour l’instant, pour des raisons de stabilisation  de mon CA et de différé de paiement des cotisations obligatoires (le fameux effet ciseaux). IL va donc falloir mieux gérer le budget quotidien déjà disponible.

Du coup j’avais hésité à mettre un terme à mes opérations sur IB et fermer mon compte pour passer à un gentil B&H pimenté par quelques Daubasses. En fait ca ne me plait pas, j’aime les stratégies options et ce que IB permet de faire, donc je continue, même si j’aimerais arriver à trouver du temps pour mieux gérer mes positions… quitte à accepter de ne pas être long VIX lorsque je n’ai pas le temps de me poser pour réfléchir. Pour l’instant ce n’est pas fait.

Bref, je suis très contrarié de cette perte et de mes mauvaises habitudes. Mais je suis aujourd’hui à un point où le CTO IB ne représente pas la majeure partie du portefeuille, et qu’il va devenir de moins en moins important puisque je ne abonderai pas avant un moment (priorité PEA et CTO professionnel).

L’achat de ma maison (travaux) a également nécessité de prendre la majeure partie de mon épargne "sécurisée" (AV et PEL). Du coup il faudrait que je recommence une AV, toutefois je n’ai pas encore ouvert de nouveau contrat, je devrais, mais d’abord je me méfie des fonds euros qui vont vraissemblablement continuer à baisser leurs rendements tant que les taux restent au tapis (et ne remonteront pas vite quand les taux réaugmenteront). Ensuite parceque j’ai toujours envie d’acheter plus d’actions.

Bref, c’est mauvais, je suis conscients de biais négatifs et de mauvaises habitudes. Je vais tenter de m’améliorer, mais dans l’immédiat je ne lâche pas le long VIX bien qu’il soit responsable de la contre performance, il est aussi la clef de la sortie par le haut.

To be continued…


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #48 03/01/2020 14h27

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Merci Dangarcia pour votre sollicitude.

ALors bon non, je ne suis pas RÉELLEMENT persuadé que le marché tient uniquement parceque je suis long VIX, c’est une image. Ce que je veux dire c’est que le jour où il corrigera de façon un peu marqué, je trouverais un peu rude de ne plus être dedans.

Raison pour laquelle je fais aujourd’hui des trades moins larges, je prends moins de risques, mais je reste dedans.

A titre d’illustration, après que l’ami Donald ait joué au cox boy, voici ma position call VIX en pré ouverture
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_img_2251.jpg

Les strikes plus proches de la monnaient connaissent des envolées encore plus folles mais j’ai du me positionner OTM pour baisser mon risque de perte.

Ca ne veut rien dire ca peut se redégonfler tout aussi vite, surtout sur du hors marché. Celà illustre juste le potentiel fantastique du long VIX qui est malheureusement perdant sur la durée mais extraordinaire si il est mieux manipulé que je ne l’ai fait (ou dans une période "normale, hors QE).

Pour le reste, je vous remercie pour le "voeux pieu" et les conseils sur mes objectifs, je vois à peu près où j’en suis et comme je le disais ma poche raisonnable croit actuellement rapidement tandis que je n’abonderai plus le fond IB jusqu’à nouvel ordre. Donc j’accepte de risquer cette poche là encore, et je fais de la bourse à papa sur le reste.

Dernière modification par MisterVix (03/01/2020 14h29)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #49 29/01/2020 09h26

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2525  

Je ne sais pas où vous en êtes sur votre position sur le VIX, mais peut-être devriez-vous profiter de la remontée récente pour alléger.

Psychologiquement, je comprends qu’il soit absolument impossible de céder la totalité à perte, surtout quand il subsiste un espoir, je vis exactement la même chose sur diverses actions de mon portefeuille.

Mais vous pourriez alléger doucement lors des phases de rebond, pour réinvestir ailleurs et rediversifier votre patrimoine. D’autre part, l’argent réinvesti ailleurs peut finalement rapporter plus à long terme que s’il reste "investi" sur le VIX.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #50 27/02/2020 14h32

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Bonjour.

Thanks pour votre intérêt.

Oui mon portefeuille IB se porte bien, merci pour lui. Je n’ai pas fait le compte précisément mais je suis environ à + 25% depuis fin de semaine dernière, sur le portefeuille IB (qui représentait 40% de mes avoirs boursiers, sur PEA et CTO classique je baisse comme tout le monde).

Approchez vous de vos objectifs de vente ?

Le VIX n’a rien à voir avec tout ce qu’on peut connaître ailleurs. Sa volatilité est extrême. Les stratégies envisageables sont multiples et dépendent avant tout du véhicule que vous choisissez (Futures et Options pour moi, mais il y a aussi des Turbos, des CFD, même des ETFs…)

Bref, je n’ai pas d’objectifs de vente. En janvier, mon portefeuille a également explosé à la hausse mais est redescendu très rapidement car les marchés sont repartis à la hausse de plus belle, et VIX est retourné au tapis violemment.

Donc pas d’objectif de vente, mais des arbitrages incessants et du hedge graduel.

En ce moment tout le monde panique la journée puis les futures indices remontent la nuit (et VIX redescend) parceque tout le monde a envie de paniquer mais encore plus peur de se faire prendre à revers par un rebond de marché (TINA). Quand va t’on dégainer Powel et un "wathever it takes" à l’américaine? Est ce que ça marche aussi contre les épidémies mondiales?

Du coup, ça n’est pas un conseil, mais je largue mes positions haussières à la clôture tous les soirs à 22h, et je rachète 1 000$ plus bas le lendemain matin (voir même le soir même à minuit). Pendant la journée j’achète des puts VIX, c’est à dire que je monte progressivement une position baissière (oui je suis à la fois haussier et baissier, et si je peux je gagnerai sur les deux tableaux! Simplement à des moments différents). Et j’ai le stop zéro très facile sur les futures parceque je crains un retournement de marché violent qui annihilerait en quelques heures mes gains de la semaine. Comme déjà expliqué plusieurs fois, c’est la raison pour laquelle je n’aime pas les options call, les stops sont très casse gueule, et de toute façon elles sont vraiment chères dès que VIX s’emballe (la semaine dernière je travaillais des calls 17 Mars strike 18, qui sont passés de 0,9 à 5 $ … Je les ai largués avant mais c’est amusant à regarder. AUjourd’hui des puts même strike même échéance cotent 20 cents, miam).

Bref, pour autant que je puisse parler comme un vieux trader de vol (mon track record ne joue pas en ma faveur), n’ayez surtout pas d’objectif, et surtout pas de convictions. Achetez ce qui n’est pas cher, vendez ce qui est cher, hedgez tout ce que vous pouvez (oui le hedge coûte cher, tant pis, j’ai trop perdu à être uniquement haussier et à ne rien vendre avant 30 de VIX).


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #51 01/03/2020 00h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Plusieurs commentaires me demandent comment s’est comporté le portefeuille de MisterVix en cette semaine mouvementée. Je veux donc faire un retour pour le forum.

Toutefois je n’ai toujours pas remplacé XLS Portofolio et n’ai donc pas un suivi global de mon portefeuille.

Mes PEA/CTO classiques qui représentaient 2/3 du global ont subi la baisse comme tout le monde, et ayant des liquidités, j’ai renforcé cette fin de semaine

Sur Unibail: Le titre n’en finit plus de dégringoler. Il offre maintenant 10% de rendements, l’équation est toujours la même, des dividendes couverts, une forte dette, bref un paris sur le retail long terme.

Sur Vastned Retail, foncière bien plus petite mais tout aussi prime, dégotée sur la file de Kapitall. C’est toujours Retail mais c’est une diversification par rapport à Unibail.

Sur Sanofi que j’avais en portefeuille depuis ses plus bas autour de 66€ et que j’ai enfin pu renforcer un peu.

Sur plusieurs Daubasses que j’ai en portefeuille.

Enfin le VIX

Comme indiqué début du mois, j’ai fortement réduit mes positions VIX, en valeur d’une part, en risque d’autre part. J’ai expliqué en long en large pourquoi je préfère un future à un call VIX.

Ce net regain de volatilité m’a permis de rejouer avec mon support favori, et avec succès puisque mon portefeuille IB affiche + 28% sur la semaine. La performance au premier janvier est à 26,84%. Bien sûr ramené à l’ensemble du portefeuille on est sur une hausse plus mesurée de l’ordre de 10%.Et ma valeur de part globale reste inférieure à 100.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_bench.jpg

Ma stratégie a été comme d’habitude d’être long VIX, mais la hausse ayant été très graduelle j’ai effectué plusieurs aller retours. Initialement long calls VIX j’ai basculé sur futures, plus maniables et cotations plus larges. Il m’a fallu pas mal suivre les replis et user de stops serrés, ça n’est pas la meilleurs façon de laisser le VIX s’envoler mais je suis prudent vu les pertes essuyées.
Une fois que ca a bien monté, la difficulté est de conserver ses gains. Dès le premier jour de chahut, j’ai commencé à constituer une position longue sur des puts échéances 17 Mars et Avril. Ainsi je joue dans les deux sens, au pire pour amortir si le long VIX redégringole brutalement, et dans un monde parfait pour bénéficier pleinement d’un éventuel retour à la normale rapide des marchés.

A noter que les PUTS comportent une valeur temps qui va jouer contre moi, je n’ai donc pas vraiment l’intention de les garder très longtemps, surtout pas à échéance.

Notez aussi donc que la performance de 28% sur le portefeuille est amputée du poids de ce Hege ou pari sur l’avenir, qui est logiquement en perte mais peut devenir profitable rapidement (j’ai d’ailleurs fortement repris sur ces positions PUT dans la dernière heure de cotation vendredi).

Enfin j’ai réalisé quelques ventes de Puts ITM lorsque le VIX était très haut pour rester haussier mais en prenant moins de risque, les primes étant très élevées (j’ai vendu par exemple des Puts 28 à 5,5$ alors que le future Vix de même échéance cotait 24 500$, soit 2000$ de risque de moins qu’en future!)

IB qui est un bon broker a quand même les traders de volatilité dans le collimateur avec des conditions de marge peu accommodantes et des fermetures de positions intempestives. C’est très décevant.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #52 12/03/2020 10h22

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Point portefeuille philosophique, puisque je ne prends pas la peine de tracer la performance vu la vitesse à laquelle elle change.

Depuis plus d’un an, suite à mes pertes conséquentes, et à mes nouvelles capacités d’épargne concentrées dans une filière où le trading n’est pas une bonne option,  j’ai réorienté mon trading vers moins de VIX et plus de B&H.
IB m’a également bien limité en resserrant, depuis février 2018, les conditions de marge sur les produits VIX.

Ainsi depuis une semaine je suis "out", IB a resséré ses conditions, et la hausse du prix des futures (sur lesquels sont adossées les options) font qu’il m’est devenu extrêmement compliqué de racheter du VIX ou de vendre des options. Les mouvements sont tellement violents que là où je sais qu’il suffit d’attendre 24-48h pour déboucler une position, IB m’impose de le faire immédiatement.

Je me retrouve donc dans une situation extrêmement frustrante, je sais ce que je veux faire, mais je ne peux pas. Et je regarde le marché monter sans moi (le marché baisse mais ma stratégie VIX s’envole). Je n’aurais pas la fierté mal placée de cacher que je suis très déçu, et un peu dégouté. Sans doute fallait il avoir les reins plus solides que celà pour s’intéresser au trading de volatilité, et les traders de vol que je côtoie sont nombreux à s’être fait rincer par 3 années de "short vol" quasi ininterrompu. Nombreux aussi à avoir quitté IB pour des brokers moins durs avec le trading de volatilité…

Bref, j’hésite, prendre mes pertes et me recentrer exclusivement sur un portefeuille à la papa, ou retenter un peu de VIX quand il me redeviendra accessible. La voix de la raison est sans doute d’apprendre de ses erreurs et de stopper là, mais j’ai tellement appris et travaillé sur ce sujet, je me rends bien compte que j’ai un potentiel, simplement pas les fonds pour…


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #53 13/03/2020 22h51

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

On peut résumer ainsi oui.

La vérité est un peu plus complexe, pour être honnête avec le courtier.

Mes pertes antérieures m’ont rendu beaucoup plus prudent, j’avais donc moins de VIX et sur des calls moins efficients que les futures.

Surtout, chaque pic de volatilité a été tué dans l’oeuf depuis trois ans. Dernier en date en janvier quand tout mon bénéfice a été perdu en une ou deux séances de rebond de marché. Ainsi à force d’attendre le jackpot, pour reprendre votre expression, je suis devenu plus prudent et j’ai liquidé plus tôt alors que j’aurais dû laisser porter (et courir le risque de tout reperdre).

Mais les pros du trading de volatilité ont des positions dans toutes les directions, afin d’être indifférent au sens de variation du VIX. Ils vendent du thêta et du vega. Or le mouvement extrême lundi (suite au contrechoc pétrolier) a entrainé un bon si important du VIX que mes positions short VIX se sont retournées contre moi. J’aurais du mieux calibrer, mais j’ai soldé le long le vendredi et gardé le short (pas réussi à reprendre du long vendredi soir, normalement je recharge la nuit, là pas pu). Ma faute.

Aujourd’hui sur les niveaux actuels, il reste des choses à faire, mais la marge est devenue hors de prix (elle est plus chère que sur la plupart des autres produits). De plus la VVI, la volatilité de la volatilité, est extrême. Enfin comme beaucoup j’ai commencé quelques rachats de titres plus conventionnels, qui eux nécessitent aussi du cash. Autant je trouve sympa d’acheter pas cher un produit avec un tel upside potentiel, autant quand ca s’exite un peu un trader affuté peut vraiment attraper de belles occasions, autant dans un marché comme cette semaine le grand huit est extrême et le risque également.

Bref, c’est ballot, mais y’a pas mort d’homme.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #54 22/03/2020 14h47

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

POrtefeuille qui dévisse comme tout le monde. Toujours quelques opérations VIX en cours, compliquées à déboucler pour les raisons évoquées plus haut.

EN fait vraiment plus de temps à consacrer à la bourse malheureusement. Tout est focalisé sur la préparation à faire face à la vague de Covid qui arrive en France (déjà très présente dans certaines régions, mais d’autres régions encore très épargnées, dont mon département cerné de départements infectés mais de façon surprenante encore "peu" impacté, ce qui nous laisse le temps de nous préparer au mieux.
Cliniques privées et hôpital privé travaillent main dans la main. C’est assez rare pour le souligner et c’est très émouvant.

Accessoirement (je dis accessoirement parceque nous ne sommes pas focalisés là dessus pour le moment, mais…), l’ensemble des cliniques privées de France sera en faillite d’ici un ou deux mois. Nous ne mettons pas notre personnel en chômage puisque nous travaillons. Mais ayant annulé toute notre activité programmée pour ne faire que des urgences et la chirurgie non reportable (cancérologie essentiellement), nous faisons moins de 25% du chiffre d’affaire habituel… Bref, le soucis sont devant nous.

Prenez soin de vous et de vos proches


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page est une synthèse de la discussion. Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur