Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 23/06/2017 09h58 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   322 

Faites attention, ce n’est plus le cas depuis le 1er janvier 2017, une centaine de pays ont adhéré à l’AEOI/CRS et vont s’échanger automatiquement les données fiscales.
Par exemple l’Inde et la France y participent donc si vous habitez en Inde et avez des comptes bancaires/AV … en France, votre banque transfère toutes les informations au fisc Français qui les transmet automatiquement au fisc Indien. ( données de 2016 transférées le 1er janvier 2017 )

AEOI – Ce qu’il faut savoir sur l’échange automatique d’informations et quelles sont les solutions ? Paradis Fiscaux 2.0

Dernière modification par ZeBonder (23/06/2017 10h06)

Hors ligne

 

#52 26/06/2017 09h09 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

C’est noté pour l’information.
1/ Je parle de moins de 100/200€ en PV et dividendes pour 2016.
2/ Je serais dans un autre pays que l’Inde, genre l’Angleterre ou la Belgique, je ferais plus attention, mais en Inde, c’est tellement compliqué que je peux attendre 2018 je pense. Et puis tant que mes revenus mobilier ne dépassent pas 500/1000€ par an (le nombre de personne qui vendent des produits sur ebay sans les déclarer etc…), je suis assez tranquille.

En tous cas, je dois déclarer mes impôts en Juillet, je vais bien voir si je vois une case pour les revenus mobilier de source étrangère est bien visible, auquel cas je serais transparent bien entendu.

Hors ligne

 

#53 19/02/2018 03h15 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je viens de tomber sur cette discussion qui va peut être me permettre de répondre à plusieurs question que je me pose concernant les résidents Français non imposable en France.

Voila je travaille dans le domaine pétrolier depuis quelques années et je passe plus de 6 mois à l’étranger donc je ne suis pas imposable sur mes revenus. Pour faire fructifier mon patrimoine j’ai découvert l’investissement locatif et j’ai donc décider de me lancer dans l’achat de bien immobilier.

Je suis actuellement propriétaire d’un studio loué 470 euros/mois (credit de 370 Euros/mois) acheté en 2014 et d’un immeuble loué 1350 euros/mois (credit de 755 Euros/mois) acheté en 2017. Grâce à ce site j’ai pu optimiser mes investissements ( CF, travaux,LMNP etc etc etc). J’ai ciblé un nouveau immeuble pour continuer à élargir mon patrimoine qui pourrai me rapporter des loyers supplémentaires de 1650 Euros/mois (credit de 820 Euros/mois). Le total de mes loyers s’élèveront donc à 41640 euros à l’année.

Avant de me lancer dans la visite, baisse du prix d’achat, devis des artisans etc etc j’ai voulu me pencher sur l’impôt que je risque de payer dans les années à venir et la aieeee…malgré le fait que je sois en LMNP, l’impôt me rattrape assez vite ( d’ici 2 ans) et surtout mes revenus de source étrangères compte dans le calcul du taux effectif !!!

Voici mon raisonnement :
Cas n°1 : revenus des salaires (SALAIRES EXONÉRÉS RETENUS POUR LE CALCUL DU TAUX EFFECTIF)  + revenus immobiliers = 101640 Euros. Imposition :8300 Euros ( simulé sur impot.gouv)

Casn°2 : pas de revenus immobiliers, juste les revenus salariales : 60 000 Euros. imposition : 0 Euros !!!

Pour résumer si on déduit de mes revenus locatif les trois crédits, les charges et les impôts ( que je n’aurai pas du payer si je n’avais pas investi) je suis en négatif…alors que sans investir, je pourrai placer de coté les 8300 euros d’impôt non payé car pas de bien locatif.

J’espère avoir été clair et j’aimerai savoir ou est mon erreur dans mes calculs, est ce que je fais bonne route dans mes investissements ? dois je me tourner vers d’autres placements ? J’ai beau calculer, fouiller, lire je ne trouve pas la réponse à mes questions !!!

Je suis preneur de tout conseils ou éclaircissement.

Cyril01

Hors ligne

 

#54 19/02/2018 08h02 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   16 

Cyril01, dans votre calcul, je ne sais pas si cela est un hasard mais l’impôt correspond pile à 20% des revenus locatifs, il s’agirait alors du prélèvement forfaitaire normal pour un non résident fiscal Français.
Etes-vous certain que votre salaire est pris en compte dans le taux effectif global?

Vous pouvez très bien vivre en France et être non-résident fiscal Français, (je travaille aussi dans l’O&G en rotationnel et vis en France mais je suis considéré non-résident fiscal Français car je suis en concubinage sans enfant).

Hors ligne

 

#55 19/02/2018 13h31 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Ju,

Il est vrai que pour chacun de mes calculs, le montant de l’imposition s’élève à 20% chaque fois je viens de m’en apercevoir.

L’imposition comprends l’impôt revenus + CSG/CGDS alors que les non résidents français ne sont pas soumis à la CSG/CRDS Non ? Je me trompe ou pas ? ( Simulateur impôt.gouv)

Sommes nous dans la même situation de résident français non résident fiscal en France travaillant en 4/4 en plein océan en Afrique de l’ouest ???

Cyril01

Hors ligne

 

#56 19/02/2018 13h59 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   462 

"non résidents français ne sont pas soumis à la CSG/CRDS Non ? Je me trompe ou pas ? ( Simulateur impôt.gouv)"

Il me semble que si vous etes non-résident vous devez payer la CGG/CRDS qui vient de passer a 17.2
Donc 37.2 % d’impôt - minimum -  sur vos revenus locatifs

Voir le file appropriée du forum
(14/14) CSG-RDS (15,5%, 17.2% depuis 2018) appliqués aux non-résidents français !

Dernière modification par sissi (19/02/2018 14h03)

Hors ligne

 

#57 19/02/2018 15h24 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   16 

Pour la CSG-RDS à priori il faut la payer comme mentionné par Sissi même si je n’ai pas eu encore cette chance wink (la déduction des divers frais et intérêts suite à l’achat de mes SCPI annule les loyers reçus en 2017). Cela démarrera en 2018.

Je suis bien en 4/4, résident en France mais pas fiscalement, par contre je travaille Onshore en Afrique du Nord dans la phase Commissioning/Start-up (mise en production du champ)

Hors ligne

 

#58 20/02/2018 07h34 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

D’accord je vais continuer mes recherches avant de me lancer dans mon nouveau projet pour être sûr de mon coup.

J’aimerai bien échanger avec vous Ju si  ça vous dis pour discuter placement car notre profil n’est pas courant.

Cyril01

Hors ligne

 

#59 28/05/2018 14h11 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Expatriés:

Vous devez payer la CSG/CRDS sur vos loyers perçus en France (seuls ceux perçus avant 2016 je crois en ont été exclus pas la jurisprudence Ruyters).

Le taux d’imposition n’est pas forcemment de 20% si vous pouvez justifier d’un taux moyens sur les revenus mondiaux inférieurs à 20% - avec deux enfants (3 parts) c’est mon cas par exemple.

Hors ligne

 

#60 30/05/2018 21h00 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Resident en Arabie Saoudite (KSA) depuis presque 8 ans - il est très peu recommandé d’investir ici - on y a nos comptes en banque pour les dépenses locales mais ça s’arrête là.

Depuis fin 2015 on a ouvert 4 contrats AV d’ici (France: Suravenir, Patrimea Premium et Liberalys vie - et plus récemment  Luxembourg: ABN AMRO).

On a aussi un compte broker chez internaxx - c’est pas le moins cher mais ça permet de diversifier les placements.

Cependant, niveau Luxembourg c’est super dur d’avoir accès à un autre contrat AV (la baloise, generali, la mondiale ont tous refusé à moins de démarer le premier versement à EUR 2.5M (no comment)). Il y a aussi un contrat Allianz mais les fonds ne sont pas très interessants.

On a aussi réussi à ouvrir un compte dans une banque française (BRED) d’ici sans se deplacer (nécessaire pour le contrat Liberalys). Il faut bien admettre que les gens de Patrimea nous ont bien aidés. Sans eux je n’aurais jamais pu faire cela (j’avais fermer mon dernier compte en banque en France en 2000 je crois).

Nous n’avons pas d’immobilier (direct ou indirect) - j’aurais bien diversifier un peu plus mais les SCPIs n’apporteraient pas d’avantage, on perdrait tout en frais (au moins les premières années).

Le gros avantage des pays du Golfe comme l’Arabie Saoudite est qu’on ne paie que les frais annuels sur les assurances vie: c’est presque du net (pas de CSG). Le gros désavantage est qu’on n’a pas beaucoup de choix pour investir (impossible d’acheter de l’immobilier local (le voudrait-on?): on ne peut jamais tout avoir (….et c’est bien normal).

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech