Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 25/07/2011 10h12 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   237 

Bonjour,

Touax (FR0000033003) est une petite valeur que je suis depuis plus de 10 ans. Elle vaut 150-200 M€ (5,7 M d’actions) et présente à mes yeux beaucoup d’attraits pour un investisseur qui n’a pas de contrainte de liquidité (car elle est faible : environ 50k€ par jour).

Touax possède un parc de conteneurs, de barges maritimes et de wagons de fret qu’elle met en location. La société construit également des préfabriqués pour des chantiers ou des installations temporaires.

Touax est une société familiale très ancienne : créée en 1855, c’est aujourd’hui la cinquième génération familiale qui dirige la société et qui en est l’actionnaire majoritaire. A noter également que la société a payé chaque année depuis 155 ans un dividende.
Salvepar, société de participations cotée (FR0000124356), est au capital de longue date.

L’activité est simple et compréhensible : louer des barges et des conteneurs. Le CA est donc indexé sur les échanges commerciaux maritimes avec un effet prix en fonction de la disponibilité, un peu comme une matière première.

Le financement se fait sur capitaux propres (la société est propriétaire) ou grâce à des investisseurs tiers (financement sur actifs : la société ne fait que gérer le parc : mise en location, encaissement de loyers et versement d’intérêts aux investisseurs).

L’activité est assez cyclique (le BNPA a doublé entre 2006 et 2008, avant de perdre 40% entre 2008 et 2010) mais les bénéfices sont toujours là.

La capacité d’autofinancement après intérêts sur la dette tourne autour de 30-40M€ par an, soit 20% de la capitalisation boursière. Si la société arrête d’investir, elle peut faire entrer ce cash dans ses caisses. Evidemment, la société renouvelle son parc. Cette forte CAF signifie qu’elle a de grandes marges de manoeuvre pour le faire. Si on ajoute le financement par titrisation (faire financer le parc par des investisseurs), les marges de manoeuvre sont encore plus grandes.

Outre la simple location, la société a une gestion active de son parc, en ajustant la taille à la demande du marché. Le choix du type de financement permet de trouver le levier optimal.
La culture financière de la titrisation (ouh le gros mot) me semble être un facteur clé dans ce secteur.

La société est également assez calée en ingénierie financière sur son propre titre : OPR partielle de la part des dirigeants en 2005 à 20 euros, puis augmentation de capital à 30 euros en 2008, émission d’OBSAR pour le management, puis rallongement de la maturité des BS car "ils étaient devenus dans la monnaie et perdaient leur caractère incitatif" (même si l’explication me semble trop belle pour être vraie… )

Il y a un risque de dilution : 360 000 actions nouvelles peuvent être créées en cas d’exercice de BS (émission d’OBSAR), soit 6% de dilution.

Dernière chose : le prix. L’historique des dividendes est ici :
Dividende Touax - Trading Sat

Le payout est entre 30% et 50% selon les années. Certains investisseurs préféreraient voir des rendements de 6-8% et un payout de 100%…
Je ne sais pas à quoi ressemblaient les conteneurs au 19e siècle, mais le potentiel locatif de ce matériel me semble assez incertain s’il n’avait pas été renouvelé. Une société a besoin d’investir.

Pour ma part, un PER entre 8 et 13, soit des rendements implicites de 7 à 12% dont 3% sont versés en dividende me conviennent très bien. La liquidité ne me fait pas peur : les échanges pourraient devenir nuls du jour au lendemain, cela ne me gênerait pas (sauf que je ne pourrais plus en reprendre…)

Enfin, c’est un réel plaisir de lire dans un communiqué de presse :

Touax a écrit :

Le taux d’utilisation reste élevé à 97% et les tarifs journaliers continuent d’augmenter. Ces tendances devraient se confirmer pour l’année en cours, les conditions de marché restant favorables. Selon les prévisions pour 2011, la croissance du commerce mondial est estimée à 6,5 % (source OMC) et la croissance du transport de conteneurs de 9,8 % (source : Clarkson Institute).

Vous l’avez compris, j’aime beaucoup cette valeur.

Je cherche maintenant les points noirs. Je m’interroge notamment sur la fragmentation de ce marché : Touax indique être premier acteur européen sur ses marchés, mais sa part de marché mondiale ne dépasse pas 5%. Sans juger du caractère positif ou négatif, je trouve cela curieux.

Si vous vous intéressez à la société et faites des recherches là-dessus, j’aimerais beaucoup avoir votre avis.

Un autre point noir pourrait venir d’un conflit d’intérêt entre le management et les actionnaires minoritaires, via des distrbutions d’actions gratuites trop fréquentes ou des augmentations de capital réservées dilutives. C’est un point sur lequel il faut rester vigilant, même si sur ces dix dernières années, le management m’a semblé intègre et respectueux des copropriétaires son entreprise.

Les Buffett-istes, elle est dans votre liste ? smile

Conformité AMF : je suis investi sur la valeur.

Dernière modification par Nikki (25/07/2011 10h32)

Hors ligne

 

#2 03/08/2011 16h02 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   256 

Quelques nouvelles de Touax:

Investir/Gilbert Dupont a écrit :

Le titre Touax perd encore 2,6% aujourd’hui à la Bourse de Paris, à 25,80 euros, portant son recul sur un mois à plus de 17%. Dans une note publiée ce matin, intitulée « Un contexte plus incertain sur les conteneurs maritimes », Gilbert Dupont, acheteur de la valeur, indique abaisser son objectif de cours (34,8 euros contre 36,8 auparavant) et réviser à la baisse ses prévisions 2011, 2012 et 2013.

Suite à une visite privée chez le loueur et vendeur d’équipements de transport (conteneurs maritimes, wagons de fret, barges fluviales), le cabinet d’étude rapporte que « les tendances observées sur le marché des conteneurs maritimes sont mitigées ».

« D’un côté, les sociétés du secteur qui viennent de publier leurs résultats (CAI International et TAL International) affichent des revenus locatifs et des résultats en forte hausse », grâce notamment à des taux d’utilisation à des niveaux record, mais de l’autre, ces sociétés « constatent que les prix des conteneurs neufs accusent un repli (à 2.500-2.600 dollars aujourd’hui contre 2.850 dollars en début d’année) et que les nouveaux conteneurs arrivant sur le marché tardent à être loués par les compagnies maritimes alors même que l’on entre dans la peak season pour le transport international ».

Gilbert Dupont estime le résultat net part du groupe pour cette année à 13,9 millions, en baisse de 12% par rapport à la précédente prévision (15,8 millions) mais en toujours en légère hausse de 4,5% par rapport à 2010.

Hors ligne

 

#3 04/08/2011 20h20 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   152 

Dossier intéressant, je devrais l’étudier en détail.

Je vais simplement, dans un premier temps, rebondir sur ton post.

Je m’inquiète tout d’abord sur la titrisation. C’est un outils qui peut être à double tranchant, et difficile de voir quand ça risque de mal tourné (+le quantifier).

Le management a l’air d’être "trop" bon et en particulier en ingénierie financière. Je comprends qu’il pourra confisquer une partie des profits de l’entreprise à souhait sans que les minoritaires aient une chance de mettre la main dessus.

Hors ligne

 

#4 04/09/2011 14h59 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   37 

une belle analyse dans "investir" de vendredi. Ils visent 30 euros et sont dithyrambiques sur la valeur.

Hors ligne

 

#5 01/04/2012 16h15 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   

Même si les principaux acteurs ne sont pas forcément cotés, je tenais à vous informer que les grands transporteurs de ce monde se sont associés sur les principales lignes (cf les Echos entre MSC et CMA CGM par exemple) et que grâce à ces accords économiques et opérationnels, ils viennent d’arbitrer en faveur d’une remontée substantielle des prix du fret (ce que l’on appelle dans le jargon des GRI). Apparemment grâce à la mise en iddle de capacités (décision de Maersk, le N°1 et suivi par certains autres groupes), l’offre de transport s’est trouvé réduite et cela permettrait d’assurer des "filling factors" intéressants….

Je sais que la CMA cote une obligation sur les marchés US …. malgré tout je reste sceptique pour le moment en raison des obligations de négociation avec les nombreuses institutions financières au titre du respect des "covenants" …

En revanche pour d’autres compagnies, cela peut donc (re)devenir intéressants si l’on considère le marché comme à nouveau porteur malgré les risques liés à la croissance économique….

cdt,

marc

Hors ligne

 

#6 20/07/2016 09h33 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   

extrait d’un article publié dans zone bourse
Touax : lancement d’une augmentation de capital.

Touax annonce les modalités de son augmentation de capital avec suppression du DPS et avec délai de priorité de 9,74 millions d’euros avant exercice éventuel de la clause d’extension portant au maximum sur 15% du montant initial (soit le cas échéant, 11,2 millions d’euros après exercice de la clause).

Le produit de l’augmentation de capital est destiné à fournir au groupe des moyens supplémentaires pour financer ses besoins généraux, limiter le risque de liquidité et lui donner une marge de manoeuvre nécessaire au financement et au développement de son activité.

Dans ce cadre, le produit sera utilisé pour rembourser une partie des montants tirés sur des lignes de crédits renouvelables, crédits qui resteront toutefois disponibles pour assurer le financement du besoin en fonds de roulement et des besoins généraux.

L’opération fait l’objet d’engagements de souscription à hauteur de 75,15%. Le prix de souscription est de 9,93 euros par action, entraînant l’émission de 980.636 actions nouvelles et un maximum de 11.198.369 en cas d’exercice intégral de la clause d’extension.

Toute personne pourra souscrire dans le cadre de l’offre au public du 20 au 22 juillet inclus. Il est prévu que le règlement-livraison des actions nouvelles ait lieu le 28 juillet.

Les actions nouvelles émises seront immédiatement assimilées aux actions Touax existantes et donneront droit, à compter de leur émission, à toutes les distributions décidées par Touax à compter de cette date.

Les actions nouvelles seront cotées et négociées sur le marché réglementé d’Euronext Paris à compter du 28 juillet sur la même ligne de cotation que les actions Touax existantes.

Hors ligne

 

#7 05/07/2017 21h15 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   24 

Touax annonce la cession de son activité constructions modulaires en Europe, au fonds d’investissement TDR Capital qui détient une participation majoritaire dans Algéco.

Selon le courtier Gilbert Dupont la cession se ferait pour 165 M€ de VE, soit 1.2x le CA et 8x l’EBITDA.
Touax se désendette ainsi copieusement

Ça mérite une petite analyse.

Analyse de Touax

VANN, VANE et VANT

La VANN (Valeur d’Actif Net Net ou actif circulant net de dette) est de -29€ par action. Ce calcul ne prends en compte les immobilisations, mais juste la trésorerie, les créances clients et les stocks desquels on soustrait toutes les dettes et provisions. On a donc un Actif Net Circulant malheureusement négatif de 200 M€, même après désendettement de 165M€. Je retiens cette valeur de 200 M€ pour estimer la dette de la société dans mon calcul de Valeur d’Entreprise (VE = CB + dette, ici VE = CB - ANC).

On évalue ensuite la valeur de l’immobilier en rajoutant 80% de la valeur brute (non amortie) de l’immobilier (terrains et constructions) on obtient une VANE (Valeur d’Actif Net Estate) de -27€ par action, encore copieusement négative.

La VANT (Valeur d’Actif Net Tangible) obtenue en soustrayant des capitaux propres, les goodwills et immobilisations incorporelles est de 16€ par action. Ceci peut être considéré comme un premier objectif de cours.

Analyse par les 4 ratios

J’aime valoriser les sociétés selon 4 ratios: PER, CB/MBA, VE/CA et CB/ANC.

Je me donne en général les objectifs de vente suivants: PER=15, CB/MBA=6, VE/CA=0.75 et CB/ANC=1 (Capitalisation Boursière égale à l’Actif Net Comptable).

Pour Touax on a, au cours de 12.91€, une Capitalisation Boursière de 90 M€ et les ratios suivants:

PER = -7.8 (négatif)
CB/MBA = 3.4
VE/CA = 1.29 (après déduction du CA, 137 M€ de la division cédée)
CB/ANC = 0.65

Les objectifs de vente ressortent respectivement à:

PER=15   >>  0 € !
CB/MBA=6  >>  23 €
VE/CA=0.75  >> 7.5 €
CB/ANC=0.8  >>  20 €

Par prudence, je maintiens l’objectif n°1, à zéro. Touax étant certainement sur la voie de la rentabilité, mais rien n’étant encore sûr.

Je fais la moyenne des 4 objectifs:
(0+23+7.5+20) / 4 = 12.6€

Notre objectif de cours est donc déjà atteint et je ne vois pas d’intérêt à investir dans Touax au cours actuel.

Conclusion: Bien sûr, cette analyse peut apparaitre comme excessivement prudente car:

1°) Mes objectifs de cours sont bien en dessous des ratios de prix de la division cédée (120% du CA et 8x l’EBITDA).
2°) On peut anticiper le retour de Touax à la rentabilité.
3°) La VANT est à 16€, et les objectifs n°2 et 4 ressortent à plus de 20€.

Mais pour moi, au cours actuel, il y a mieux à faire ailleurs, même si Touax ne me parait pas excessivement valorisé par rapport au reste de la cote.
Aussi, en tant que minoritaire, je n’aime pas investir dans une société en commandite par actions.

Rester à l’écart - Acheter éventuellement à titre spéculatif de préférence sur repli

Je ne suis pas actionnaire de la société.

Dernière modification par Larbinator (06/07/2017 17h26)


Je peux vous parrainer sur Boursorama, Bourse Direct, Sosh, Red, iGraal.

Hors ligne

 

#8 17/11/2017 12h34 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   25 

La cession des actifs modulaires a pris du retard, résultat le titre dégringole de -21,66% hier, et -13% aujourd’hui.

Ca ma paraît franchement exagéré, surtout en considérant que la cession devrait se faire par voie de justice, à condition toutefois que Touax soit dans son bon droit, naturellement, ce qui à priori à l’air d’être le cas.

Larbinator : et avec ce nouveau cours de bourse et ces nouvelles infos, votre analyse est-elle toujours la même ?

AMF : pas actionnaire


Parrain FORTUNEO avec le code 12517926

Hors ligne

 

#9 17/11/2017 13h33 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   11 

Bonjour,

J’essaie de comprendre ce que se passe avec la société Touax que je suis depuis un moment.
Mon intérêt est porté sur la différence entre la valeur tangible et la valorisation de la société en Bourse.
Au cours actuel la valeur des actifs tangibles donne 17.50 euros environ. Pas loin du double du cours d’action entre 9 et 10 euros avec une très forte volatilité.
Telle différence peut être justifié si la société « brule le cash » soit va le bruler très certainement.
Objectifs de Touax pour 2017 étaient : le résultat opérationnel positif, réduction d’endettement et cession des activités non-rentables.
Ces objectif ont été confirmés dans la dernière communication avec un évènement inattendu suivant :

Touax a écrit :

TOUAX avait annoncé avoir conclu le 30 juin 2017 une option de vente irrévocable de l’activité modulaire européenne avec une société contrôlée par le fonds TDR Capital II Holdings LLP. Ce fonds est géré par TDR Capital LLP, qui possède actuellement une participation majoritaire dans Algeco Scotsman. En date du 4 août 2017, TOUAX a ensuite signé un contrat de vente.
Malgré la levée de la condition suspensive portant sur l’autorisation d’autorités de la concurrence et le caractère irrévocable des engagements, le closing n’a pas eu lieu du fait de l’acquéreur. En raison du différend avec ce dernier, TOUAX a dû engager une procédure judiciaire en référé, en cours devant le Président du tribunal de commerce de Paris, afin d’obtenir l’exécution forcée du contrat de cession.
Cette procédure ne remet pas en cause l’analyse IFRS 5 concernant la présentation des comptes qui fait apparaître les activités modulaires européennes en « activité en cours de cession ».

Premièrement en lisant ça je fais une conclusion qu’ils vendent les activités réellement peu rentables  Ce qu’est plutôt un bon signe, ça serait pire s’ils vendaient tout ce que se vend juste pour générer du cash.
Deuxièmment il est encore rien perdu car le procès judiciaire peut tourner en sa faveur.
Troisièmement une autre cession à Vesta Modular a réussie.

2me point qui a fait chuté le titre est le suivant :

Touax a écrit :

Le chiffre d’affaires consolidé cumulé à fin septembre 2017 des activités poursuivies s’élève à 162,6 millions d’euros contre 165,7 millions d’euros en 2016 (-1,9 %). À périmètre et devises constantes, le chiffre d’affaires recule de 7,9 % avec l’effet du dollar.

Certes c’est une mauvaise surprise, mais j’ai pas tendance d’exagérer.

Alors je vois une société familiale sortant d’une période difficile, avec un management stable qui tient ces promesses et qui ne brule pas le cash => sous-évaluée de presque 50% par rapport à sa valeur tangible……
Il y quelque chose que je ne vois pas où c’est une opportunité ?

Merci d’avance !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par PavelK (17/11/2017 13h36)

Hors ligne

 

#10 18/11/2017 18h05 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   25 

Je ne comprends pas cette baisse de 34% en 2 jours, mais comme je ne comprends pas, je ne suis pas passé à l’achat.

Pourtant, si l’on considère qu’un jour ou l’autre, la cession sera effective, ce jour-là le cours devrait remonter. En théorie et toutes égales par ailleurs. Donc, toujours en théorie, acheter après une aussi grosse baisse qui semble exagérée ressemble à une opportunité, ou à une anomalie de marché. En apparence, en tout cas.


Parrain FORTUNEO avec le code 12517926

Hors ligne

 

#11 20/11/2017 13h39 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   

Un des problèmes de Touax, c’es que lorsque l’Océan Artique permettra le passage de la navigation, il y aura besoin de moins de conteneurs puisque la distance sera plus courte. C’est un vrai choc pour le transport maritime et même pour certains pays (par exemple, l’Egypte)

L’autre problème est son statut de société en commandite, du fait que les comptes de ces filiales (en Irlande de mémoire) ne sont pas accessibles. En fait, il y a un problème de confiance avec l’actionnaire majoritaire.

L’endettement est un problème, mais la bonne question, c’est pourquoi la société s’est endettée ainsi?

En prenant tous ces éléments, je dirais qu’être actionnaire de Touax peut coûter très très cher.

Pline L’ancien (non actionnaire de Touax, connaissance assez bonne de la société)

Hors ligne

 

#12 20/11/2017 15h12 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   25 

Je ne suis pas tout à fait d’accord avec le fait de dire que puisque la distance sera plus courte, ll y aura moins de conteneurs.

La distance ne change rien à la quantité des besoins de marchandises, au contraire, cela peut aussi faire augmenter le nombre de navires et accélérer les échanges maritimes internationaux.

Et puis le passage par l’Arctique pour des porte-containers, ce n’est pas encore pour demain, même si avec le réchauffement, on y va petit à petit (mais dans combien d’années ou de décennies cela sera réellement possible en non stop ?)


Parrain FORTUNEO avec le code 12517926

Hors ligne

 

#13 20/11/2017 17h44 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   18 

La distance étant plus courte, le même container fera plus de trajets, donc moins de containers à volume constant.

Hors ligne

 

#14 20/11/2017 17h51 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   320 

Supposer un volume constant et un passage ouvert est incohérent.

Hors ligne

 

#15 21/11/2017 09h50 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   

Concernant la navigation par le mythique passage maritime du nord-ouest arrivera, la chaine de télévision Arte avec l’émission "Le Dessous des Cartes" du regretté Jean Christophe Victor a traité de la question, mais il en est fait aussi mention dans le premier atlas où l’on voit que la distance passe de 21200 km par Suez à 15700 km par le passage du nord-ouest.

Et pour ce qui est de la date, le navire de Total ui transporte du gaz passe par le nord pour aller de la Russie jusqu’en Corée du sud sans passer par Suez. Il s’agit certes d’un navire spécifique mais c’est une grande première. Je ne connais pas la date de cet évènement, mais on parle des années 2020 à 2030. Donc, l’échéance n’est pas si éloignée.

Concernant la baisse de volume, je pense que l’on peut faire la simulation, en prenant quelques legos pour simuler une route commerciale et voir ce qui se passe en réduisant la distance. Je ne l’ai pas fait en considérant que ça réduirait le volume, mais je pense que s’il y a réduction du stock sur mer à transporter, il y a réduction du volume de contenairs sur mer.

Pline L’ancien

Hors ligne

 

#16 21/11/2017 10h12 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   320 

PlineLancien a écrit :

Concernant la baisse de volume, je pense que l’on peut faire la simulation, en prenant quelques legos pour simuler une route commerciale et voir ce qui se passe en réduisant la distance. Je ne l’ai pas fait en considérant que ça réduirait le volume, mais je pense que s’il y a réduction du stock sur mer à transporter, il y a réduction du volume de contenairs sur mer.

Pline L’ancien

Passage libre de manière significative  = temperatures élevées longtemps avant et après la période estivale = scénario haut d’émissions de GES du Giec = scénario à forte croissance économique.

Soit il y a beaucoup de croissance et ca libère le passage, soit il y en a moins et ça ne le libère pas.

Dans les deux cas j’ai du mal à voir comment on calcule un impact pour Touax qui puisse avoir le moindre intérêt. Déjà, voyons ce que dit le tribunal sur la vente de la filiale européenne, c’est un peu plus important je crois !

Hors ligne

 

#17 21/11/2017 19h43 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   246 

Le jugement en référé sera rendu le 28 novembre
La pénalité de non exécution du contrat est quand même de 37,5 millions ….

Je suis porteur de l’obligation TOUAX 7,95%, je n’ai pas bougé même si elle a legerement baissée vers le pair. J’attends le jugement avec confiance

(AOF) - Touax est en hausse de 3,66% à 9,64 euros, prolongeant son rebond après sa dégringolade de plus de 30% au cours des deux séances de jeudi et vendredi derniers. Le titre a subi de forts dégagements après avoir annoncé un retard dans la cession de ses activités de constructions modulaires en Europe, condition de son recentrage sur ses métiers du transport. Quelques jours après cette secousse, Fabrice Walewski, co-gérant de Touax, a accordé un entretien à AOF.

AOF : Mercredi dernier, après la clôture des marchés, vous avez annoncé un retard dans la cession de vos activités de constructions modulaires en Europe. Que s’est-il donc passé ?

F.W :
Le 4 août dernier, nous avons signé un accord ferme et irrévocable avec TDR Capital, propriétaire d’Algeco, par lequel il s’engageait à acquérir nos activités de constructions modulaires en Europe. Mais, le 2 novembre, date prévue pour le closing de l’opération, TDR ne s’est pas présenté. Nous avons alors déposé un référé, dont le jugement sera rendu le 28 novembre, espérant le faire changer de position. Nous avons ensuite consulté l’AMF : cette dernière nous a dit qu’il nous fallait rendre cette information publique, ce que nous avons fait vendredi.

AOF : Etes-vous confiants quant à l’issue du jugement ?

F.W :
Très confiants. Nous ne voyons pas du tout pourquoi le juge n’irait pas dans notre sens, et n’obligerait pas TDR à exécuter le contrat. Nous demandons simplement qu’il respecte sa signature et sa parole et clôture l’opération.

AOF : Quels sont, selon vous, les motifs de la décision de TDR ?

F.W :
Nous voyons deux raisons à cette non-exécution du contrat. D’abord, TDR aurait pris du retard dans la cession de ses propres activités aux Etats-Unis. Toutefois, selon nos informations, ses actionnaires auraient désormais donné leur accord à cette opération. Ensuite, TDR nous fait un chantage au prix qu’il veut faire baisser sous les 165 millions d’euros, qui est la valeur comptable des actifs. Il est hors de question que l’on accepte de revoir notre prix.

AOF : Comment justifient-ils cette demande sur le prix  ?

F.W :
Ils évoquent des performances qui seraient inférieures de 15% à ce qui était prévu, ce qui est faux. Nous avons mené avec lui une période de "diligence" très importante avec 4 000 documents vus, 120 personnes dans leur data room pour étudier le dossier : ils savaient très bien ce qu’ils achetaient.

AOF : Quel est l’impact de ce retard pour Touax ?

F.W :
Tout retard entraine forcément des coûts, c’est évident. De plus, si l’exécution du contrat traine encore, il nous faudra refinancer ces activités ce qui n’est bien sûr pas du tout l’objectif. De plus, cela retarde notre recentrage et nos réinvestissements sur nos activités historiques.

AOF : Et TDR, que risquent-t-ils ?

F.W :
La publication de cette nouvelle est d’abord néfaste pour eux en termes d’image. Ensuite, le contrat que nous avons signé prévoit des pénalités de 37,5 millions d’euros en cas de non-exécution. Enfin, si le juge des référés va dans notre sens, TDR pourrait être condamné non seulement à exécuter le contrat mais aussi à payer, éventuellement, des astreintes par jour de retard.

AOF : Diriez-vous que cette affaire est un cas d’école de certaines pratiques de fonds anglo-saxons ?

F.W :
Il est évident que certains de ces fonds sont habitués à ce type de négociations et de chantage au prix. Notre affaire lève le voile sur ces méthodes peu glorieuses. Mais elle montre aussi que, lorsqu’elles concernent une société cotée, ces pratiques trouvent leur limite car, dans notre cas, la réglementation nous a obligés à rendre public ce différend.

Hors ligne

 

#18 22/11/2017 14h52 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   

+1 Tssm car je n’avais pas vu passer l’information. Je tergiversais un peu pour renforcer la ligne (1.41% du portefeuille). Et c’est donc fait à 9.61 dans la matinée, décision prise en partie grâce à l’information.

Hors ligne

 

#19 23/11/2017 14h11 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   25 

Bizarrement, cette interview a l’air de faire ni chaud ni froid au "marché", malgré son côté positif.

La prudence resterait-elle de mise ? Etonnant.


Parrain FORTUNEO avec le code 12517926

Hors ligne

 

#20 24/11/2017 13h05 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   51 

Le marché a été refroidi par cette mauvaise surprise. Même si le discours parait rassurant, le marché préfère attendre le verdict du procès ou éventuellement un accord à l’amiable. Ils ne font peut être plus confiance aveuglément au management.
On sera fixé la semaine prochaine.
Au niveau obligataire, il n’y a plus de vendeur à tout prix!

Hors ligne

 

#21 25/11/2017 12h42 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   

A seul titre d’information : Investir réitère ce samedi son conseil du week-end précédent sur Touax. A la suite de l’annonce par la société du désistement de TDR, le journal était resté à l’achat sur le titre, avec un objectif abaissé toutefois de 16 à 14 euros.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#22 28/11/2017 18h43 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   

Les 2 parties viennent de se mettre d’accord aujourd’hui pour la cession au prix de 165 millions d’euros.

Signature le 8 décembre.

AMF : pas d’actions Touax mais des obligations convertibles Touax.

Hors ligne

 

#23 28/11/2017 18h57 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   

Un point négatif du dossier semble être levé.
Cependant, je ne pense pas vouloir y entrer, malgré le super dossier de Montbleu finance : Touax : Quand le titre déraille ! | montbleu finance

Qu’en pensez-vous ?

AMF : non actionnaire de l’action

Hors ligne

 

#24 29/11/2017 09h10 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   320 

La cotation de Touax est suspendue à l’ouverture…. car l’ouverture théorique se ferait vers +30%.

Et encore, en vrai il y a 10 000 achats au marché et seulement 1 800 titres à vendre sur toute la profondeur du carnet.

Update : ça y’est ouverture à +28%.

Dernière modification par Geronimo (29/11/2017 09h19)

Hors ligne

 

#25 11/12/2017 21h24 → Touax : location et vente de conteneurs

Membre
Réputation :   29 

Bonsoir,

Alors que la cession est bien effective j’ai du mal à comprendre pourquoi le cours ne retrouve pas les niveaux d’avant la crainte sur la cession ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrainage Binck, ING, HelloBank et assurancevie.com

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech