Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+2]    #1 29/04/2015 08h45

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   150  

Voilà
Pas trop envie de recommencer à titrer les sempiternels "il n’y a pas que la Bourse…"
mais voici mon ressenti rugby d’un téléspectateur lambda des années 70 :

je découvre le Tournoi avec une râclée infligée aux Anglais (37/12), je ne sais plus si c’est en 1972 ou 73, ni si à Colombes ou déjà au Parc. Mais l’époque recèle des joueurs d’exception…

Dernière saison internationale de Maso et Walter S, inoubliables joueurs,

je découvre aussi à cette époque le premier match de Bertranne (il marque aussi son premier essai), vibre à la vitesse de Gourdon (ah, l’essai contre Galles sur passe de Romeu, mystifiant JPR W)
le "géant" Estève (il faut cinq Irlandais pour l’arrêter" titrait l’Equipe !
les "coups de pied de mammouth" de Romeu,
Je découvre aussi à la télé "le match du siècle" Cardiff 73 et l’inoubliable Grant Batty chez les Blacks (simulacre de Haka quand on revoit le match )

J’ai aussi la joie de voir Rives et Maso jouer ensemble (rugby à 7 à Charléty challenge Guy Stener)

et naturellement le Grand Chelem de 1977 "avec tout l’arsenal des combats douteux" comme disait une légende d’un bouquin de l’époque. Je pense voir là l’un des meilleurs XV de l’histoire du rugby français !

Chez les brits, admiration en passant pour Dawes, Duckham, Dooley (plus tard)

Je me trouve veinard d’avoir vu tout çà, mais, à vrai dire, j’envie encore plus ceux qui ont connu les matchs "rugueux" contre Springboks et All Blacks au début des années 60…Il faudrait rêver d’une intégrale vidéo pour revivre çà…tous sur le site de l’INA !

EDIT : depuis quelques années je supporte le Castres Olympique grâce à un collègue de bureau Tarnais qui m’a fait vivre les dernières phases finales live
Je crois que je vais y filer pour leur dernier match à la maison contre Brive
ICI..
ICI..
PIERRE ANTOINE !

Dernière modification par Job (29/04/2015 08h49)

Mots-clés : rugby


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 31/05/2015 13h53

Membre
Réputation :   11  

Mêlée à 3, mi-temps de 5 minutes je crois et ça part dans tous les sens : Très beau à voir, si on aime le jeu de vitesse et non le pick and go smile

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 01/06/2015 12h47

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   572  

Toulon - Bègles 1991 ça c’était du Rugby.
Coup d’envoi dans les tribunes, mêlée au centre et générale à suivre.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 19/10/2015 09h39

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   572  

Pour en revenir au match d’hier soit, la France a produit un triste spectacle simplement indigne d’un quart de finale de coupe du monde. Il fallait tout le culot, la mauvaise foi et la crétinerie d’un Laporte pour oser affirmer que le staff et les joueurs n’avaient aucune responsabilité dans ce désastre, mais qu’il fallait s’en prendre au top 14 avec son trop plein de match et de joueurs étrangers. Si tel est le cas, il suffit d’élire Nadine Morano à le tête de la fédé et le souci sera réglé !

Non seulement vous critiquez à tout va avec des arguments de comptoir mais vous n’écoutez même pas les gens… Sans doute n’aimez vous pas Laporte (vous vous permettez de le traiter de crétin alors qu’il a 100 fois plus de crédibilité que vous) qui a été ministre d’un gouvernement de droite, mais absolument jamais il n’a mis en cause le nombre d’étrangers (il serait mal placé à Toulon).
Il est bien sur évident que ses propos sont des propos de campagne à la Présidence.

Il a mis en cause le nombre trop élevé de matchs et c’est un fait indéniable que tout le monde reconnais.
Le problème viens des intérêts contradictoire entre les clubs qui paient les joueurs et la fédération qui les utilisent.
Le problème vient que dans le sud il n’y a pas de top 14 mais uniquement une coupe d’europe où personne ne descend (on peut donc tout essayer) et le 4 Nations. Environ 20 matchs en moins basés sur un jeu restrictif et calculateur, mais des matchs qui permettent de payer les joueurs.
Le nombre d’étranger pose quand même un problème dont la solution n’est pas simple : quand un club fait venir Carter ou Nonu, même si un jeune peut les concurrencer (mais à Toulon Laporte a éssayé pas mal d’espoirs Francais finalement très décevants) le club alignera quand même ses vedettes. Mais limiter le nombre d’étranger poserait bien plus de problèmes (francais encore plus surcotés, pas d’apport technique etc…)

Le principal problème est sans doute que la formation de base, celle du terroir du sud-ouest ne suit pas le Rugby moderne et cherche toujours à former des piliers cassoulet qui se déplacent de mêlée en mêlée et pour lesquels le match se réduit à essayer d’arracher l’oreille du pilier adverse.

Dernière modification par bifidus (19/10/2015 09h40)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 12/02/2019 12h38

Membre
Réputation :   83  

Vous avez partiellement raison.
Mais tort en revacnhe sur la vision pessimiste du rugby. Il n’y a pas si longtemps que cela, nous étions reconnus (à défaut de redoutés) pour la qualité de notre jeu d’évitement, d’instinct, de prise d’initiatives. La prise de risque n’est pas ce que l’on peut considérer comme caractéristique des français hors sport.

Mais en effet, oui, aujourd’hui je souhaite que Brunel se plante, surtout pour que Laporte dégage. Ce type a un comportement de mafieux et se pose en chevalier blanc du rugby. Il a promis des grands coups de pied dans la fourmilière mais pense d’abord à ramasser les fruits et placer ses pions.

Et cela me fait bien mal au coeur quand je vois que le Stade Toulousain a passé plusieurs années hors du top niveau car il voulait faire comme les autres en envoyant du lourd. Depuis que le jeu est devenu une priorité, que le recrutement a été fait en réfléchissant + de 30 secondes, le stade retrouve des couleurs.

Jouons bon sang ! Ca me casse les ***** que l’Angleterre soit aujourd’hui au top niveau intelligence situationnelle !

Dernière modification par lemouz (12/02/2019 12h41)


"We judge a book by its cover ; And read what we want ; Between selected lines"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 18/02/2019 08h58

Membre
Réputation :   83  

J’avoue mettre beaucoup d’espoir sur la mise en place d’une règle imposant le plaquage à la taille et en-dessous.
si tel était le cas, le rugby de mouvement pourrait être de retour.


"We judge a book by its cover ; And read what we want ; Between selected lines"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 22/02/2020 20h38

Membre
Réputation :   31  

Belle victoire des français ! Quel match !

Apres dix ans de disette on reviens en haut de l’affiche ! Profitons !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 29/03/2021 10h32

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2152  

Comme j’aime beaucoup l’Ecosse et les Ecossais, personnellement, j’approuve pleinement la décision de Brice Dulin de leur offrir la victoire.

Au-delà de ce cas précis, je trouve que, dans le sport en général, le fair play n’est pas assez développé. On offre trop rarement la victoire aux adversaires.

lol


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Discussions similaires à "vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby…"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur