Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #201 22/04/2019 10h20 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1417 

Bonjour,

si je comprends bien ce que je lis :

- vous dites que le dégât des eaux est ancien, et qu’aucun nouveau dégât des eaux n’est intervenu durant la rénovation. Il y aurait peut-être eu quelques indélicatesses comme des encombrants ou déchets de chantier déposés dans les parties communes, mais pas de nouveau dégât des eaux.

- le syndic, et l’AG en suivant, ont décidé de vous coller sur le dos tous les dégâts liés à cet appartement, y compris les dégâts d’un ancien dégât des eaux du temps de l’ancien propriétaire.

A mon avis, il faut :
1) mener l’enquête, en interrogeant tout le monde : artisans, architecte, voisins, gardien, locataires du mois d’août dernier, etc.. Il s’agit, par ces témoignages, de confirmer que le dégât des eaux est ancien, et qu’aucun nouveau dégât des eaux n’est venu s’y rajouter à l’occasion des travaux de l’automne 2018. A la fin de chaque interview menée sur le mode soft, si le témoignage vous est favorable, demandez à la personne de bien vouloir le coucher par écrit. C’est TRES utile et important. C’est simple à faire : Modèle de lettre de témoignage écrit
2) S’il se confirme que vous n’êtes pour rien dans l’ancien dégât des eaux : attaquer la décision de l’AG en annulation. Cf : La contestation de l?assemblée générale de copropriété. Par Victoire de Bary, Avocat.
En effet, cette délibération est aberrante : l’AG se constitue tribunal, qui cite des témoignages anonymes "il a été constaté", missionne des experts douteux "dûment constatés par le gardien", et condamne les propriétaires à payer en déclarant que ces dépenses sont imputées spécifiquement en charges sur le compte de ces propriétaires !
Il faut donc l’attaquer en annulation.
3) Il faut ensuite expliquer au syndic que vous voulez bien payer pour les dégâts qui sont de votre fait, mais qu’en revanche, pour les conséquences de dégâts du temps de l’ancien propriétaire, c’est lui qui en est redevable. Qu’ils se retournent donc contre lui.

Pourquoi c’est très important d’attaquer la délibération :
Maintenant que cette délibération a été prise, les coûts de remise en état sont devenus des charges exigibles sur votre compte. Vous devez donc absolument les payer, sous peine d’une procédure pour impayés de charges qui peut aller jusqu’à la saisie de l’appartement. La seule façon de se défendre est de contester l’origine de la dette, à savoir demander l’annulation cette délibération scandaleuse.

Je suis sur le principe : "payer ce que je dois, oui, payer les dettes des autres, non". Là, il semble qu’ils essaient de vous faire payer les dettes des autres. Le cas d’un syndic qui essaie de faire payer au nouveau propriétaire des dettes dues par l’ancien propriétaire est assez classique. Le syndic sait presque toujours qu’il est en tort en faisant cela, mais il mise sur le fait que le nouveau propriétaire paiera sans comprendre ni contester. Défendez-vous.

Jusqu’à présent, vous avez, comme vous dites, cumulé les erreurs et les inactions :
- Pas d’assurance PNO donc pas d’assistance juridique.
- Laisser l’architecte d’intérieur gérer, sans aucun contrôle.
- N’avez-vous pas lu la convocation à l’AG et son ordre du jour ? La question devait être apparente ! Pourquoi n’êtes-vous pas allé à cette AG où vous avez été jugée en votre absence ? Quelle erreur !
- vous réagissez seulement maintenant alors que l’AG date d’un mois. Vous n’avez pas cherché à savoir ce qui s’est dit à l’AG ? Vous l’avez découvert à la lecture du PV d’AG ?

Vous n’avez que 2 mois pour demander l’annulation de la décision de l’AG, à compter de la date de la notification de ces décisions (la date de réception du PV de l’AG). Le temps de faire votre petite enquête puis de missionner un avocat, le temps presse ! Maintenant, si vous préférez payer sans rien dire pour ne pas faire de vague et ne pas se fâcher avec les voisins, à vous de voir.

PS : le gardien n’a pas l’air tout blanc. Il aurait été payé par l’architecte pour l’évacuation des encombrants, et maintenant on veut vous faire payer une nouvelle évacuation. Ne’est-ce pas la même évacuation payée deux fois ? Sur ce point aussi il faut mener l’enquête.

Cannyoneur : il semble que le syndic n’a pas le pouvoir d’imputer seul une réparation à la charge d’un copropriétaire, mais que l’AG en a le pouvoir. Cf : Le syndic ne peut imputer à un copropriétaire la réparation d?une partie commune - Éditions Francis Lefebvre
Avoir le pouvoir et bien l’utiliser sont deux choses différentes. Là, je dirais que l’AG a commis un abus de pouvoir.

Dernière modification par Bernard2K (22/04/2019 11h06)

Hors ligne

 

#202 05/05/2019 22h57 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

Merci à Canyonneur75 et à Bernard2K pour vos réponses.
Je fais un petit résumé pour répondre à vos questions.
L’appartement était pour location saisonnière / étudiant + résidence secondaire quand nous pouvons (ponctuellement, peut-être 2 fois dans l’annee). Pensez-vous que dans cette situation je dois souscrire à une autre assurance ?

Effectivement je n’ai pas visité la cave, car on avait un gros problème de clé le jour de la visite. L’AI, qui était aussi le gestionnaire du bien, ne trouvait plus les clés et ils ont dû solliciter un serrurier pour entrer dans l’appartement… Nous avons abandonné le projet à un moment donné puis a repris l’affaire sans vérifier de nouveaux tous les détails des PV, erreur que je commettrai plus jamais !
Puis le jour de signature de l’acte j’étais en pleine période de grossesse avec des complications. Nous avons signé par procuration donc pas pu vérifier l’etat de la cave à nouveau. Ensuite mon mari s’est fait expatrié donc toute la famille était partie à l’etranger d’où la gestion à distance des travaux. L’ordre du jour de l’AG a dû être envoyé pendant notre absence et c’était à notre retour que j’ai découvert le PV …

Le débarras s’agissait bien du contenu de la cave, laissé par l’anciné propriétaire. J’ai demandé à l’AI de s’en occuper et lui il a payé en liquide le gardien pour le faire (mais pas suffisamment apparemment, car l’AI a payé 60€ alors que le gardien réclamait beaucoup plus selon ce que j’ai su par la suite). Là oui comme ce que a dit Bernard2k, je vais en fait payer 2 fois le débarras !

Le syndic est un professionnel mais très mal noté selon Google (une étoile seulement).

Je suis allée sur place la semaine dernière pour faire le constat et mener des enquêtes. Il se trouve que les choses semblent moins graves que ce que j’imaginais. Selon le gardien, il y a plusieurs dégâts des eaux dans l’immeuble ici et là, mais les autres sont intermittents avec mon appartement, donc ce n’était pas moi la cause. En ce qui me concerne, c’était un mur dans la partie commune qui était abîmé pendant le travaux (le mur, fragilisé par l’ancien dégât des eaux, a eu un trou lorsque le maçon tapait le BA13). Le maçon a réparé et a refait la peinture (l’architecte m’en avait parlé ). Le gardien était au courant. Pour le gardien le résultat était « nickel » et ne justifie pas de plus de suite. J’ai demandé la confirmation par écrit du syndic, et voici la réponse  «  La teinte a été un peu plus foncée et nous devons nous rapprocher du conseil syndical pour avis définitif. »
Je vais contacter le Président du conseil syndical (qui n’habite pas sur place et que je n’ai pas pu rencontrer lors de mon passage à l’appartement) demain pour avoir plus d’informations.
Je vous tiendrai au courant pour la suite. A ce stade quels sont vos conseils à part de tout demander par écrit ?

Dernière modification par Pomme (05/05/2019 23h54)

Hors ligne

 

[+2]    #203 06/05/2019 08h48 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1417 

S’il ne s’agit que d’un mur déjà refait, dont le seul défaut est d’être un peu plus foncé, donc, au pire, il faut repeindre, ça ne devrait pas coûter bien cher. Néanmoins, ces travaux restent une épée de Damoclès tant qu’on ne sait pas de façon définitive de quoi il s’agit et combien ils coûtent. Avec cette délibération mettant les travaux à votre charge, le syndic a un chèque en blanc de votre part.

Il n’empêche que cette décision d’AG est le signe que ce syndic et cette copro n’ont pas de scrupule, sur le mode "les absents ont toujours tort (et sont des vaches à lait)". Il faudra surveiller tout ce qui a trait à la copro à l’avenir, et participer aux AG, pour éviter d’avoir à nouveau ce type de problème.

A votre place, j’écrirais au syndic :
"Je prends bonne note de votre écrit m’indiquant que les réparations déjà effectuées par l’entreprise X pour mon compte et à mes frais sont suffisantes, si ce n’est une teinte peut-être un peu trop fonçée. Ainsi, les réparations qui pourraient m’être imputées à l’avenir, conformément à la délibération de l’AG du NN/NN/NN sont, au pire, de repeindre ce pan de mur dans une teinte plus clair. Je vous signale que je serai très attentive à la nature et au montant des travaux mis à ma charge et que je n’hésiterai pas à contester, jusque devant la justice, des travaux qui seraient supérieurs à ce simple changement de teinte."

En option (à vous de voir le ton que vous voulez donner à ce courrier), ajouter :
"Je tiens à vous signaler que j’ai été très alertée par cette délibération d’Assemblée Générale mettant à ma charge exclusive des travaux, sans que j’aie pu me défendre ni faire valoir des observations. J’ai pris les conseils d’un avocat, qui me dit que cette délibération est illégale et doit être attaquée en annulation. Vu la faible ampleur des travaux que vous m’annoncez, je ne vais probablement pas attaquer cette délibération. Néanmoins, je vous demande instamment, pour l’avenir, de mieux communiquer avec moi sur les problèmes et de chercher ensemble des solutions AVANT d’arriver à des votes d’AG qui sont éminemment regrettables à tous points de vue."

Sur l’assurance : tout copropriétaire doit, depuis la loi ALUR en 2014, assurer sa responsabilité civile.

Si vous avez prévu d’occuper le logement en tant que résidence secondaire (même seulement 1 fos par an), il faut l’assurer comme résidence secondaire, ce qui couvre aussi votre responsabilité civile. Vérifiez avec l’assureur que la location saisonnière est acceptée dans le cadre d’une assurance résidence secondaire.

Dernière modification par Bernard2K (06/05/2019 08h52)

Hors ligne

 

#204 06/05/2019 09h37 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

Merci Bernard2K ! Je vais leur répondre avec votre proposition.
Vis à vis du conseil syndical, dois-je aussi signaler quelque chose? C’est le conseil syndical qui a le dernier mot, non?
Pour l’assurance ok je vais me rapprocher de mon assureur pour être sûre de ne rien oublier.

Hors ligne

 

#205 06/05/2019 09h48 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   84 

Dans les quelques copropriétés que j’ai fréquenté, j’ai remarqué que le conseil syndical est la clef. Ce sont les membres du conseil syndical qui "téléguident" le syndic. Ce sont eux qui donnent vie aux problèmes (ou les résolvent)…

Avez-vous pu échanger avec les autres copropriétaires?

Dernière modification par Pierrot31 (06/05/2019 09h50)

Hors ligne

 

#206 06/05/2019 18h23 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

J’ai essayé de joindre le plus de monde possible durant mon séjour. Mais ce n’etait pas très facile. la plupart des propriétaires n’habitent pas sur place et il s’agit principalement de leur résidence secondaire. J’ai surtout échangé en face à face avec le gardien, puis le Président du conseil syndical et le syndic par téléphone ou mail. Le président n’habite non plus sur place et il me demandait de voir avec le syndic sur ce qui me concerne …

Dernière mise à jour de la situation suite à ma conversation avec le Président du conseil syndical : la réparation du mur était parfait, il n’y aurait plus de suite pour moi. Et j’ai droit à un merci pour ma contribution à la copropriété.
Je compte envoyer un mail au syndic pour confirmer à l’écrit que ma dette envers la copropriété est quitte. Avez-vous d’autres suggestions ? Merci d’avance à tous !

Dernière modification par Pomme (06/05/2019 18h46)

Hors ligne

 

[+1]    #207 06/05/2019 23h48 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   661 

Continuez, une copropriété fonctionne beaucoup par le relationnel, en gros les absents ont toujours tort, il est toujours préférable de se faire connaitre auprès des copropriétaires notamment voisins et membres du syndic, faire savoir ses intentions et assurer une présence aux AG ce qui empêche certains de dire du mal en votre absence, je l’ai déjà vécu, c’est flagrant.
Après c’est le bon sens heureusement qui fait le reste.

Hors ligne

 

#208 07/05/2019 10h03 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

Effectivement je constate que l’attitude des gens changent radicalement du moment où je me présente sur place. Je pense que le fait de se déplacer (à 900km) est aussi une manière de leur dire attention je surveille et peux me déplacer si nécessaire, vous ne pouvez pas m’accuser n’importe comment. Après je pense que c’est une règle générale qui est valable pour tout. Les êtres humains sont quand même des animaux sociaux qui ont besoin de contact/rencontre physique. Les choses se passent toujours mieux après une rencontre en face à face.

Hors ligne

 

[+1]    #209 08/05/2019 09h12 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1417 

Pomme : ce que vous dites est très juste. Votre problème venait d’un manque de dialogue, et c’est le dialogue qui l’a résolu. Compte tenu des nouveaux éléments, vous pourriez toujours envoyer le courrier au syndic, avec les modifications suivantes. A vous de voir.

"Je prends bonne note de votre écrit du XX/XX/XX m’indiquant que les réparations déjà effectuées par l’entreprise X pour mon compte et à mes frais sont suffisantes, si ce n’est une teinte peut-être un peu trop foncée.

Lors d’une conversation téléphonique du XX/XX/XX, M. Untel, président du conseil syndical, m’a dit que la réparation était "parfaite" et que "il n’y aurait pas de suite pour moi". Ainsi, la teinte de la réparation ne pose pas problème et il n’y aurait donc aucun travaux à ma charge. Naturellement, je vérifierai soigneusement cette absence de travaux portés à ma charge conformément aux paroles du président du conseil syndical.

Je tiens à vous signaler que j’ai été très alertée par cette délibération d’Assemblée Générale mettant à ma charge exclusive des travaux, sans que j’aie pu me défendre ni faire valoir des observations. J’ai pris les conseils d’un avocat, qui me dit que cette délibération est illégale et doit être attaquée en annulation. Vu que M. Untel, président du conseil syndical, m’affirme que je n’aurai pas de travaux à ma charge, je ne vais probablement pas attaquer cette délibération. Néanmoins, je vous demande instamment, pour l’avenir, de mieux communiquer avec moi sur les problèmes et de chercher ensemble des solutions AVANT d’arriver à des votes d’AG qui sont éminemment regrettables à tous points de vue.

(sous réserve que ce soit le cas) : je vous ferai d’ailleurs remarquer que la réparation date du XX/XX/XX, soit tant de temps avant l’AG. Quel était donc l’intérêt de porter ce point à l’ordre du jour, et de me faire ainsi "condamner" à payer des travaux, si les travaux étaient "parfaits" (selon les mots du président du conseil syndical) bien avant l’AG ? Je ne peux que répéter que cette délibération est éminemment regrettable, et renouveler ma demande d’un meilleur dialogue à l’avenir pour éviter de se retrouver dans de telles situations."

Dernière modification par Bernard2K (08/05/2019 09h15)

Hors ligne

 

#210 08/05/2019 13h29 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

Merci Bernard2K. Effectivement l’ensemble du chantier a été terminé (décembre 2018) bien avant l’AG (mars 2019). Mettre une telle délibération avec des propos assez flous dans le PV n’est pas justifié, qui plus est avec nos noms marqués en évidence dans la résolution alors que les vrais dégâts des eaux provenaient plutôt des autres appartements qui n’ont rien à voir avec nous.
Je suis d’accord que le gardien n’est pas tout blanc car s’il a constaté les dégâts du mur il aurait aussi dû constater la réparation sur le champs. Le problème est que la plupart des propriétaires ne sont pas très présents dans l’immeuble et on a tendance à tout confier au gardien et syndic …
Avec du recul, je n’aurais pas fait cette acquisition en raison des problèmes liés à la copropriété si j’avais lu les retours d’expérience sur ce forum, lequel m’ fait changé la vision sur l’immobilier. Mais le sort en est jeté. Je vais me relever là où je me suis tombée. il ne me reste plus qu’à optimiser la gestion et être plus participative dans la gestion de la copropriété. Parmi toutes ces mésaventures il y a quand même une bonne nouvelle : mes capacités en architecture d’intérieur (c’est moi qui a dessiné le nouvel agencement avec des idées bien précises sur le séjour et cuisine, l’architecte est surtout là pour le suivi du chantier) et décoration (entièrement réalisée par moi-même) se sont renforcées et sont bien appréciées par le marché. L’appartement plaît beaucoup et il y a beaucoup de demandes dessus malgré un loyer pricé en haut de fourchette locale. J’espère continuer tout en gérant l’équilibre avec ma vie professionnelle (assez prenante) et familiale (3 enfants) !

Hors ligne

 

#211 17/05/2019 09h24 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous ! Je reviens sur cette discussion car de nouveau je rencontre une situation de dégâts des eaux, mais vrai cette fois-ci : je devais signer l’acte d’un bien dans une semaine mais l’appartement a subi un dégât des eaux importants cette semaine dans la salle d’eau et WC en raison d’une fuite de la voisine au-dessus qui était absente pour les vacances. Nous avons suspendu la signature pour le moment et je vais rencontrer le vendeur ce week-end pour trouver une solution.
Ce qui a été fait jusqu’à présent :
- Le vendeur a signé le constat amiable avec la voisine et une déclaration a été faite auprès de l’assurance;
- la notaire va inclure la déclaration dans l’acte authentique et je vais percevoir l’indemnité (le vendeur à fait un devis de 4400€)

Ce que je compte faire :
- demander au notaire d’ajouter une phrase comme quoi un expert doit passer pour vérifier l’absence totale de l’humidité dans les murs et plafond
- demander une indemnité supplémentaire au vendeur (je vise 5000€) pour combler la franchise et surtout mon manque à gagner à cause du temps de séchage très long (6 mois, selon l’entrepreneur avec qui j’ai fait la visite des dégâts, qui pourraient diminuer avec des machines de séchage)

Ai-je oublié quelques choses ? Quelles sont vos recommandations ?
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/18904_88d550a9-eeb3-4940-88ec-3b66278e17c5.jpeg
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/18904_9ea806a4-ff14-4092-a3bf-04e404ff19ac.jpeg

Dernière modification par Pomme (17/05/2019 09h45)

Hors ligne

 

[+1]    #212 18/05/2019 19h10 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

Faire assécher rapidement avec des machines : ne surtout pas attendre les moisissures sans rien faire.
En plus ça devrait être pris en charge par l’assurance.

Hors ligne

 

#213 19/05/2019 12h21 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

Merci Eureka38. Ça c’est une très bonne nouvelle ! Je vais demander au vendeur de mettre en place des machines dès que possible.
Petite mise à jour de la situation : nous venons de négocier 3000€ d’indemnités de la part du vendeur, et il comblera l’éventuelle franchise des assurances.

Hors ligne

 

#214 19/05/2019 14h57 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

J’ai eu un dégât des eaux récemment et l’assurance a pris en charge l’assèchement par machine et même la consommation électrique de ces machines.

Hors ligne

 

#215 19/05/2019 21h23 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

Eureka38, comment vous avez justifié la consommation électrique des machines d’assèchements? Basée sur une estimation avec la puissance de la machine ?

Hors ligne

 

[+1]    #216 19/05/2019 22h25 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

Les machines ont un compteur de temps passé à assécher (car ce n’est pas continu). A multiplier par la puissance des machines

Hors ligne

 

#217 19/05/2019 23h08 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

Eureka38, quel était l’état des dégâts des eaux vous concernant ? Et combien de temps avez-vous mis pour assécher la(es) pièce(s)? En fait, je suis en train d’estimer le temps de séchage pour mon appartement. Il me faut absolument qu’il soit prêt pour la rentrée car c’est pour une colocation étudiants…

Hors ligne

 

#218 20/05/2019 17h27 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

Il y avait eu 2 à 3 semaines de séchage à deux machines.
Mais tout était bien trempé : le chauffe eau s’était entièrement vidé à l’étage d’une petite maison en R+1
Puis les méandres des assurances et des travaux ont fait qu’il a fallu 6 mois pour remettre en état (avec réellement trois semaines de travaux).

Dernière modification par eureka38 (20/05/2019 17h28)

Hors ligne

 

#219 22/06/2019 17h03 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je me permets de poster ici, car il s’agit en quelque sorte d’optimisation de dépenses.

J’ai récemment eu un dégât des eaux lié à ma toiture. J’ai fait venir un professionnel qui me dit que la toiture a été mal finalisée (grosso modo qu’il s’agit d’un travail d’amateur) et me propose de la remettre en état pour un peu plus de 2 000€.
D’un autre coté je pourrais tenter de faire jouer la garantie décennale de l’entreprise qui a fait les travaux. Le soucis, c’est que je redoute que la finition reste bâclée et qu’il me soit préférable de payer  2000€ cash plutôt que de prendre le risque de ne pas me rendre compte que ma toiture est mal finie et me retrouver quelques années plus tard avec des montants bien plus importants à régler.

J’avoue être un peu dans une impasse et ne pas avoir les idées claires sur le sujet.

Qu’envisageriez vous de faire à ma place ?

Hors ligne

 

[+1]    #220 22/06/2019 17h14 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   92 

Bonjour,

Pour avoir sollicité pas mal de couvreurs sur plusieurs chantiers récemment, je n’en ai jamais connu un qui ne dénigre pas systématiquement le travail de ses confrères. Montrez n’importe quelle toiture à un couvreur et il vous dira que tout est à refaire, qu’il y a plein de malfaçons etc. Donc attention à ne pas prendre au pied de la lettre ce que vous a indiqué cette autre société.

Cependant si vous venez d’avoir un dégât des eaux (hors événement climatique exceptionnel) sur une toiture de moins de 10 ans, c’est qu’il doit quand même y avoir un souci.

Je vous recommande donc de déclarer le sinistre à votre assurance PNO ou habitation en fournissant la facture et l’assurance de l’artisan qui l’a réalisée et d’attendre le retour de l’expert qui sera mandaté.

S’il y a effectivement une malfaçon, vous serez potentiellement remboursé à 100% pour les travaux de remise en état.

Dernière modification par perecastor (22/06/2019 17h15)

Hors ligne

 

#221 22/06/2019 18h08 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   108 

Même avis que Pèrecastor.
J’ai connu une situation cocasse récemment : au sein de la même entreprise, l’équipe qui est intervenu a dénigré le travail neuf d’une autre équipe…
Vous constatez des anomalies vous même ?

Hors ligne

 

[+1]    #222 23/06/2019 23h35 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1417 

Vous savez combien il faut de couvreurs pour changer une tuile ?

10.

Un qui change la tuile et 9 qui disent "ah, moi, j’aurais pas fait comme ça".

Hors ligne

 

#223 24/06/2019 10h13 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Réputation :   

Merci pour vos avis !
C’est la première fois que je me retrouve dans cette situation. A vrai dire les anciens propriétaires ont fait eux même les travaux avec leur entreprise tout corps de bâtiment  ( en vue de revendre ) mais nous nous rendons compte au fur et à mesure qu’effectivement tout n’a pas été fait dans les règles de l’art. Nous pensions à l’origine ( un peu naïvement peut être ) qu’ils vendaient par contrainte et que lors des travaux ils envisageaient de rester y vivre et que donc tout avait été fait au mieux.

Hors ligne

 

#224 24/06/2019 11h16 → Dégât des eaux : quelle assurance faire intervenir (locataire, PNO, autre...) ? (assurance, dde)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1417 

Quel statut avaient les vendeurs : particuliers ou professionnels ?

Quand vous dites "leur entreprise" : l’entreprise leur appartient ?

Dans tous les cas, le conseil de perecastor est le bon : déclarer le sinistre à votre assurance puis vous appuyer sur leur assistance juridique (j’espère que vous avez bien pris l’option "assistance juridique".  Les assureurs connaissent ce genre de problème par coeur et leurs juristes sont très bons.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech