Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 06/03/2015 10h51

Membre
Réputation :   4  

Bonjour,

j’ai un plan d’actionnariat dans mon entreprise auquel je souscrit chaque année, car il s’agit de l’investissement le plus intéressant à mes yeux auquel je peux souscrire. Mais cherchant à aller plus loin il y a un point sur la fiscalité que je ne comprends pas.

Je mets de côté la CSG, ma question est sur l’impôts sur les revenus.

J’achète 5 actions à 10€, il m’en donne 5 de plus à 10 euros. L’action en vaut en fait 15.
La première année je suis imposé (IR) sur 5 actions a 15 euros soit 75 € de gain d’acquisition + 5 actions à 15€-10€.

Par contre, au moment de la cession 1 an après. l’action est à 20 euros.
Au niveau de la plus value, j’ai du mal à comprendre le formulaire fournit :

"La plus-value est égale à la différence entre le prix de cession des actions et le coût d’acquisition (soit le prix payé ou la valeur de marché des actions lors du transfert de propriété si elle est plus élevée)."

Je comprends que je dois déclarer 10 actions *20€ - 5 actions *10€.
Sauf que dans ce cas la, il y a une double imposition et il faudrait plutôt  déclarer 10actions * (20€-15€)

Merci d’avance

Mots-clés : actions, entreprise, fiscalité, gratuite, imposition

Hors ligne Hors ligne

 

#2 06/03/2015 11h21

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

Hors ligne Hors ligne

 

#3 06/03/2015 22h32

Membre
Réputation :   4  

Merci bien mais j’avoue que malgré cet article je ne suis pas sûre de comprendre quel calcul faire avant la reforme

Hors ligne Hors ligne

 

#4 16/06/2015 22h42

Membre
Réputation :   84  

Bonsoir,

Ça passera par le 49-3 article 150-0 D du CGI

Code général des impôts - Article 150-0 D | Legifrance

Si j’ai bien compris seuls ceux qui conserveront plus de 2 ans seront gagnants.

Pour le reste je ne puis vous répondre désolé.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 15/11/2020 17h23

Membre
Réputation :   4  

Bonsoir,

J’ai eu la possibilité en 2016, d’investir dans la holding qui detient 100% des actions de la société qui m’emploie. En 2019 ,j’ai bénéficié d’Aga (actions gratuites).

Je négocie actuellement une rupture conventionnelle avec mon employeur, et dans cette négociation,  je vais céder ces Aga en 2021 à un prix inférieur à l’évaluation qu’en a fait l’expert en 2020( année de l’attribution définitive).

N’étant absolument pas expert en la matière pouvez vous m’indiquer la fiscalité liée à ces opérations(2020 et 2021) ? Ou qui aller consulter ?

Pour faire simple montant des Aga 2020 : 25k€ valeur de cession en 2021 : 6k€.

Par avance merci.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 15/11/2020 18h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   285  

Bonsoir,

Sans en être catégorique, l’impôt se paye toujours sur la PV : il faudrait donc considérer une PV de 6 (valeur revente -0 qui constitue votre prix achat) assujettie au PFU sauf si vous demandez tmi  IR +csg si plus avantageux pour vous.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #7 15/11/2020 18h59

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   210  

Le système est plus complexe que cela :

1 - L’imposition est due l’année de cession des titres

2 - on distingue :

2a - la plus-value d’acquisition, égale à la valeur du titre le jour de l’attribution (ici 25 €). Pour une attribution en 2020, elle est taxée à IR, après abattement de 50%, plus prélèvements sociaux (17,2 %) si on reste sur un montant de cessions dans l’année inférieur à 300 000 euros.

2b - la plus-value de cession, égale à la différence entre le prix du titre le jour de la cession et celui le jour de l’attribution. Pour une cession en 2021, imposition selon le régime standard : PFU ou IR et PS.

3 - Dans le cas d’une moins-value de cession, celle ci est déductible de la plus-value d’acquisition

4 - L’imposition est donc, pour une action : 6 * (TMI/2 + 17,2 %) ou TMI est le taux marginal d’imposition l’année de la cession dans la limite de 50000 actions (et avec l’hypothèse que le revenu complémentaire n’induit pas un changement de tranche marginale)

Sources :
- Fiche sur l’actionnariat salarié du site gouv.impots.fr - section "Les attributions d’actions gratuites"
- Fiche BOFIP dédiée, et notamment la cote 190

Canyonneur

Dernière modification par Canyonneur75 (16/11/2020 07h49)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 16/11/2020 10h47

Membre
Réputation :   28  

Sur le côté fiscal : Canyonneur75 a très bien répondu, modulo le fait que sur la fiscalité celle-ci a beaucoup changé (3 ou 4 fois sur les dernières années) et dépend de mémoire de la date d’attribution.

edit : rajout tableaux fiscalité & source (pas la plus fiable mais c’est ce que j’ai en tête comme évolution)
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_fiscalita-actions-gratuites-2.png
source

En dehors du côté fiscal,

malenimi a écrit :

Pour faire simple montant des Aga 2020 : 25k€ valeur de cession en 2021 : 6k€.

La décote de valeur entre la valeur des AGA et leur valeur de cession semble très élevée, combien avez-vous investi si ce n’est pas indiscret ?

Même si je comprends que vous êtes dans une négociation plus large (RC), vous avez très sûrement une clause dites de "bad-leaver" qui permet de définir dans le pacte d’associé la valeur de rachat de ces AGA en cas de départ.

Dernière modification par DockS (16/11/2020 10h51)


"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité […] finit par perdre les deux." B.Franklin

Hors ligne Hors ligne

 

#9 16/11/2020 11h22

Membre
Réputation :   49  

Le problème des AGA, c’est la fiscalité lors de la cession.
Dans votre cas:
- 3 K€ imposés dans votre tranche marginale à l’IR;
- 25 K€ soumis aux prélèvement sociaux de 17,2%;

A prendre en compte dans votre déclaration 2022 sur les revenus 2021.

Dernière modification par bet (16/11/2020 11h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 16/11/2020 12h52

Membre
Réputation :   4  

Bonjour,

J’ai eu effectivement une négociation globale avec mon employeur, et nous avons convenu de gonfler la valeur des actions (logées dans un pea) et de minorer le reste(aga et indemnité supra-légale).Ceci expliquant la minoration sur les Aga.

L’investissement se montait à 50k€.

Pas de bad-leaver pour moi, la rupture conventionnelle étant considérée comme un good-leaver.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur