Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#201 07/09/2018 15h25 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

Bien vu, j’avais oublié les capex !
Ma seconde remarque sur la saisonnalité reste quand même à prendre en compte.
Je ne serais pas surpris qu’ils fassent un FCF de 1500k€ au S2 (2000 de CF - 500 de Capex), soit près du triple du S1 !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#202 07/09/2018 15h39 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   471 

Pour info, le FCF moyen des 3 dernières années est de 1,5 M€. C’est peut-être plus représentatif car ça lisse les fluctuations, notamment du BFR.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#203 07/09/2018 16h50 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

Justement, le BFR est anormalement haut actuellement. Même en lissant sur 3 exercices, cela a un impact non négligeable !

Pour l’exclure du calcul, il conviendrait de considérer la "Marge brute d’autofinancement" au lieu du "flux de trésorerie".
Le Calcul "Marge brute d’autofinancement" - total Capex (corporel et incorporel) donne :
2017 : 1647 k€
2016 : 2067 k€
2015 : 2156 k€
soit une moyenne sur 3 ans de 1957k€.

S1 2018 : 786 k€
S1 2017 : - 70k€ -> ceci explique la baisse du ratio annuel pour l’année 2017

Je penses toujours qu’il peuvent générer 1500 k€ de FCF au S2 pour un total d’environ 2000 k€ en 2018.

Si l’on considère le BFR, il serait plus susceptible de rebaisser que l’inverse. Ceci augmenterait encore le FCF !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#204 07/09/2018 19h30 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   471 

Oui, 2 M€ de FCF est raisonnable aussi. Ca ferait :
EV/FCF = 6
P/FCF = 7
Ce qui ferait une rentabilité de 14 % annuel (1/7) sur mon capital investi dans Cofidur. Ca me va.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

[+1]    #205 13/09/2018 17h33 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Réputation :   37 

Petite mise à jour suite aux dernières annonces:


            20/05/2009    01/07/2011    29/01/2013  Regroupement      12/09/2018     
EMS       4 927 730       4 064 989            64970             20000              ?
Tranduc    110 578          110 578                                     553              -552     
Broussard  91 088            91 088                                     455              -455
Villard        91 088            91 088                                     455              -455
Richli         97 458            97  458                                     487              -401
Total       5 317 942        4 455 201                                 21 950

- En Juillet le nombre de droits de vote théoriques est passé de 62 458 à 61 391, soit 1 067 actions avec droit de vote double en moins (parmi celles-ci très certainement les 1264 titres vendus par les dirigeants, et peut être en sens inverses pour quelques actions qui ont maintenant des droits de vote double)*

- En août, aucune info sur des opérations de dirigeants, mais 225 droits de votes double en moins (61 066) à fin juillet

- En septembre pour le moment 599 titres "cédés" par les dirigeants. Si l’on regarde les données, certains n’en n’ont plus en direct…

aucune déclaration de franchissement de seuill n’a été faite à la baisse par le pacte d’actionnaire ce qui doit signifier que EMS Finance à acquis des titres pour permettre au concert de rester au dessus des 2/3.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

[+1]    #206 14/09/2018 21h40 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   73 

JeromeLeivrek a écrit :

1. A ma connaissance, il n’y a pas de seuil strictement inférieur à 5 % (75 % x 5,01 % = 3,75 %).

Je piste moi aussi ce beau dossier et j’aime particulièrement les tours de table quasi annoncés sur des boites qui décotent.

Cofidur me semble être un bon cheval pour cela, risqué, mais jouable.

Comme je l’ai dit dans un autre post, les règles AMF bougent tout le temps, c’est un jeu de pistes.

Il se trouve que sur feu Alternext devenu Euronext Growth, il n’existe plus le seuil de 5% , mais il reste uniquement deux seuils à déclarer 50% et 95%.

SEUILS ALTERNEXT - EURONEXT GROWTH

A horizon 2019/2020, si je ne me goure pas, les bâtiments de Périgueux et de Laval reviennent en propriété à Cofidur.

Extraits des RFA 2009 et 2010

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1106_perigeux.jpg

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1106_laval.jpg

Si on cumule le regroupement de titres, les cessions des insiders, l’horizon 2019/2020 sur les bâtiments, ca bouge derrière les rideaux et sent le tour de table.

A suivre.

SRV actionnaire de Cofidur (petite ligne car probabilité d’avoir tort non négligeable)

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#207 15/09/2018 10h49 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Réputation :   36 

Bonjour srv,
Je ne suis pas très à l’aise dès que l’on touche à l’immobilier, alors veuillez m’excuser si je suis  à côté de la plaque…
Mais, de ma compréhension, par le lease back, la société Cofidur a perdu la propriété de ses bâtiments, en la cédant à un bailleur moyennant cash immédiat, lequel bailleur lui reloue

Verminem

Ce cash a donc été positionné en PCA sur la durée de contrat de relocation.
Du coup pour moi, c’est plus une mauvaise nouvelle pour l’actionnaire de Cofidur, dans la mesure ou ces PCA pour environ 450K€/an s’arrêteront entre fin 2019 et fin 2020

Après je peux me tromper…

Hors ligne

 

#208 15/09/2018 12h03 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   73 

Bonjour

Oui l’opération de lease back a été faite pour trouver du cash (en post crise).
Globalement les boites font appel à ce genre de montage quand les fonds via les prêts bancaires sont difficiles à obtenir.

La raison du lease back de Cofidur est clairement indiquée dans un compte rendu de la cour d’appel de Montpellier (pour une affaire de licenciement)

LEASE BACK COFIDUR

Extrait ici

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1106_lease_back.jpg

L’objet de mon post n’est pas d’indiquer l’impact comptable de ce montage, mais de montrer que le retour à la propriété est prévu sur 2019/2020.

Quand la valorisation d’une boite est à faire, je pense que le plus simple est de retirer les montages  pouvant prêter à interprétation. Le retour des immeubles en pleine propriété évite les discussions, les actifs sont à a boite , point.

C’est mon expérience qui me dit que l’alignement temporel semble bon sur 2020 pour un tour de table.

La valorisation actuelle est faible, mais le business est difficile.

Le management (que je n’ai pas encore rencontré), me semble de bon niveau, la boite existant depuis plusieurs décennies, ils ont connu des crises diverses et sont toujours là, et la rentabilité aussi.

Ya quand même les risques évoqués dans les RFA ….

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

[+1]    #209 15/09/2018 13h34 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Réputation :   36 

SRV etes vous certain que Cofidur sera propriétaire a l’issu du lease back?
Dans mon entreprise nous avons réalisé cette opération et nous en mordons les doigts car maintenant nous payons un loyer a vie, enfin en 369 reconductibles.
Et à la fois sur veminem et sur wikipédia, il est mentionné que a l’issu de cette opération l’entreprise n’est plus la propriétaire.. raison pour laquelle à mes yeux, cet actif sort du bilan.
wiki

Si je ne me trompes pas, fin 2020 comptablement, Cofidur ne profitera plus des PCA mais continuera de payer un loyer.. d’où la baisse de rentabilité que j’évoquais..

Dernière modification par gdauph (15/09/2018 13h34)

Hors ligne

 

[+1]    #210 15/09/2018 15h37 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   73 

Effectivement, je recherche le rachat que je pensais avoir vu dans les documents (dès fois ya des options de rachats des actifs en fin de lease)

Mais je ne trouve pas (plus ?) dans les RFA ni les news de boursier et zonebourse, désolé.

J’ai peut être écrit une bêtise en pensant que le retour des actifs était dans l’alignement des planètes.

C’est malheureusement un biais qui existe dans le fonctionnement du cerveau, interpréter les observations/dires etc… pour aller dans le sens de la conclusion que l’on souhaite.

Mais je me renseigne et fais un retour.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#211 15/09/2018 17h21 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

@ srv : merci d’ouvrir la discussion sur ce point des sales lease back.

L’amortissement des PCA est une écriture comptable. Cela n’a présentement et n’aura aucun effet sur le cash flow.

Dans le rapport 2017, p18, paragraphe 6.11, on trouve :
Emprunts des contrats sur crédit baux :1586 k€ (2017) / 2402 k€ (2016) / 3136 k€ (2015).
Il semblerait qu’ils remboursent environs 800k€ annuellement. Cela impliquerait que ces contrats seraient totalement remboursés à horizon 2020. Cela coincide avec le timing de l’opération de sales lease back.
-> Si l’emprunt est remboursé, cela me laisserait à penser que Cofidur récupère la propriété des locaux.

L’intérêt du dossier se trouve plutôt au niveau de la valorisation très basse avec un ratio VE / FCF d’environ 6.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#212 19/09/2018 12h31 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Réputation :   

800k€ annuellement * 10 ans, cela fait 8 M€ pour une valeur des 2 bâtiments cédés de 6,5 M€.

Fin 2020, Cofidur va donc certainement retrouver l’entière propriété de ces actifs (c’est le back du lease back) et n’aura plus de loyers à payer, d’où un impact positif sur le compte de résultat avec cette charge en moins à mettre en rapport avec la fin des PCA.

Pour la trésorerie, c’est 800k€ tous les ans qui ne seront plus à dépenser dans le remboursement des emprunts, ce qui est loin d’être négligeable.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#213 19/09/2018 12h49 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

pdelan a écrit :

Pour la trésorerie, c’est 800k€ tous les ans qui ne seront plus à dépenser dans le remboursement des emprunts, ce qui est loin d’être négligeable.

Cela n’a pas d’effet sur la marge brute d’autofinancement de la société. Cofidur devrait généré les même montant. Cependant, comme il n’y aura plus d’emprunt à rembourser, le cash s’accumulera au bilan.

Hors ligne

 

#214 19/09/2018 13h57 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235 

oliv21 a écrit :

Cela n’a pas d’effet sur la marge brute d’autofinancement de la société.

Tiens, ça m’intéresse de savoir pourquoi. Vous pensez peut-être que cette économie de loyers sera compensée par des amortissements ?

Hors ligne

 

#215 19/09/2018 14h03 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

@valeurbourse :
Ce que j’ai compris c’est que Cofidur ne paye pas un loyer mais rembourse un emprunt hypothécaire sur ces propriétés.
Suivant cette hypothèse, les sommes relatives au remboursement de l’emprunt n’influent pas sur la capacité bénéficiaire de la société. C’est uniquement de la gestion de la trésorerie.
A l’inverse, si vous considérez que Cofidur paye un loyer (au lieu de rembourser un emprunt), alors cela améliorera la capacité bénéficiaire (puisque cela viendra en minoration des charges).

La question est donc : Est-ce un loyer ou un emprunt ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#216 19/09/2018 15h23 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235 

oliv21 a écrit :

La question est donc : Est-ce un loyer ou un emprunt ?

Je dirais même plus : là est la question (désolé, je viens de relire tous les Tintin et j’ai encore les Dupondt dans la tête).

Mais blague à part, je ne comprends toujours pas la différence : payer ou loyer ou rembourser un emprunt est toujours une sortie de cash. Donc la suppression de cette sortie de cash améliore de facto le cash-flow. Vous n’êtes pas d’accord ?

Hors ligne

 

[+2]    #217 19/09/2018 15h43 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   471 

Oui, mais la MBA (ainsi que le CF(O) et le FCF) n’est pas la dernière ligne du compte de trésorerie. Et un loyer se situe avant la ligne MBA, alors que le remboursement d’emprunt se situe après la ligne MBA.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

[+1]    #218 19/09/2018 16h14 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

valeurbourse a écrit :

oliv21 a écrit :

La question est donc : Est-ce un loyer ou un emprunt ?

je ne comprends toujours pas la différence : payer ou loyer ou rembourser un emprunt est toujours une sortie de cash. Donc la suppression de cette sortie de cash améliore de facto le cash-flow. Vous n’êtes pas d’accord ?

Dans ma compréhension :
- un loyer est une dépense opérationnelle (et ne permettent pas d’augmenter la BV)
- un remboursement d’emprunt permet de réduire la dette (et donc d’augmenter la BV)

Je pense que ces "sale lease back" sont assimilables à un emprunt car chaque année on voit au bilan une réduction de la dette d’environs 800k€.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#219 19/09/2018 16h29 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   471 

oliv21 a écrit :

- un remboursement d’emprunt permet de réduire la dette (et donc d’augmenter la BV)

Hum, je vois ce que vous voulez dire, mais un remboursement d’emprunt ne permet PAS d’augmenter la BV (vous diminuez la dette mais vous diminuez d’autant le cash).

Ce qui (dans le cadre de cette discussion, c.-à-d. toutes choses égales par ailleurs) permet d’augmenter la BV c’est le fait que le FCF est >0. Qu’avec ce FCF vous remboursiez de la dette ou pas, peut augmenter la BV.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#220 19/09/2018 16h41 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

JeromeLeivrek a écrit :

Hum, je vois ce que vous voulez dire, mais un remboursement d’emprunt ne permet PAS d’augmenter la BV (vous diminuez la dette mais vous diminuez d’autant le cash).

Oui, dans la stricte theory financière, je suis d’accord avec vous.

En pratique, dans le cas de cofidur, on considère de base qu’ils déboursent 800k€ par an (soit une diminution du poste "liquidités" à l’actif).
Si on considère que c’est un remboursement d’emprunt, alors on transfère les sommes du passif du poste "emprunt" vers le poste "capitaux propres" (soit augmentation de la BV).
Si on considère que ces 800k€ sont uniquement des dépenses opérationnelles, cette sortie de cash n’a aucun impact sur le passif (donc aucune augmentation de la BV).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#221 19/09/2018 17h11 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   82 

Cela revient au même si ce ne sont "que" des dépenses opérationnelles : en réduisant le résultat, on réduit la ligne "résultat" dans le bilan, qui est inscrite dans les capitaux propres.

Pour moi, si cela est un remboursement de dette, il y a deux séries d’écritures : l’une pour la réduction de la trésorerie à l’actif et de la dette au passif, l’autres pour la charge des intérêts. S’en suivra un impact sur les impôts à payer lié aux intérêts uniquement.

S’il s’agit d’une charge opérationnelle, on enregistre tout d’abord une charge/dette fournisseur, puis on solde la dette fournisseur avec une écriture trésorerie(banque)/dette fournisseur. L’impact sur l’impôt à payé est maintenant lié à la charge dans son intégralité, qui correspond peu ou prou à un mouvement de trésorerie identique avant impôts.

Si je ne m’abuse, le fisc français suit les mêmes principes que les normes IFRS (applicable à la consolidation des comptes) en considérant le montant payé comme étant un remboursement de dette, menant à une enième machine à gaz pour les petites sociétés : le PCG indique en effet qu’il faut les enregistrer en charge dans les comptes sociaux français, afin de simplifier les calculs (pas d’actualisation, de séparation du montant correspondant au remboursement du capital et celui des intérêts), alors que la majorité (toutes ?) des entreprises doivent de toute façon effectuer les calculs pour déterminer leur résultat fiscal…

Dans les deux cas, donc, le bas de bilan diminuerait du même montant, le montant fiscalement déductible devant être sensiblement le même.

Pour ce qui est de l’aspect "financier", considérer ce mouvement de trésorerie comme le payement d’une charge ou le remboursement d’un emprunt, afin de calculer divers ratio, n’a de sens que si l’on effectue le même retraitement pour toutes les entreprises à laquelle on souhaite la comparer.

Hors ligne

 

#222 19/09/2018 17h34 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235 

oliv21 a écrit :

Si on considère que c’est un remboursement d’emprunt, alors on transfère les sommes du passif du poste "emprunt" vers le poste "capitaux propres" (soit augmentation de la BV).

Je ne vous suis pas. Prenons un exemple dans lequel j’ai un immeuble acheté 100 k€ à crédit et k€ de cash. J’ai donc un bilan à 200 k€ avec :
- Actifs : 100 k€ de cash + 100 k€ d’immos
- Passifs : 100 k€ de FP + 100 k€ de dettes

Je décide de rembourser complètement mon emprunt avec mon cash. Mes actifs sont donc descendus à 100 k€ puisque je n’ai plus de cash, mais pas plus d’actifs immos. J’ai donc un bilan à 100 k€ avec :
- Actifs : 100 k€ d’immos
- Passifs : 100 k€ dont une dette à 0 €

Donc les fonds propres sont bien restés à 100 k€ et donc la BV n’a pas augmenté.
Je pense que votre raisonnement ne tient pas compte de la réduction du bilan lors d’un remboursement. Nous sommes d’accord ?

Dernière modification par valeurbourse (19/09/2018 17h37)

Hors ligne

 

#223 20/09/2018 00h33 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

Oui, je suis d’accord avec votre raisonnement.
Mon exposé ne suis pas rigoureusement les règles comptables (un remboursement d’emprunt n’augmente pas directement la BV mais diminue simplement la taille du bilan).
J’essayais seulement de mettre en évidence la différence entre payer un loyer (pure perte) vs rembourser un emprunt (capitalisation au bilan).
Je pense que nous nous somme néanmoins compris sur le fond smile

Hors ligne

 

#224 03/10/2018 10h56 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Réputation :   37 

Plus que 38 titres détenus en direct par M. Richli


            20/05/2009    01/07/2011    29/01/2013  Regroupement      19/09/2018     
EMS       4 927 730       4 064 989            64970             20000              ?
Tranduc    110 578          110 578                                     553              -552     
Broussard  91 088            91 088                                     455              -455
Villard        91 088            91 088                                     455              -455
Richli         97 458            97  458                                     487              -455
Total       5 317 942        4 455 201                                 21 950

Pour les déclarations de seuil, je me suis trompé, depuis le passage sur Alternext, le seuil des 2/3 des droits de votes n’est plus applicable.

Concernant la question du loyer/emprunt les comptes indiquent que le crédit-bail est considéré comme un emprunt (cf. rapport semestriel note 6.11).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par RX (03/10/2018 10h57)

Hors ligne

 

[+1]    #225 24/10/2018 09h03 → Cofidur : prestations de sous-traitance électronique - société décotée ? (cofidur)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   471 

Cession de Cherbourg !

Cofidur a écrit :

COFIDUR EMS, FILIALE DE COFIDUR S.A., annonce la cession de son activité de rénovation et de réparation réalisée sur le site de CHERBOURG

COFIDUR EMS, acteur majeur de la sous-traitance électronique en France, annonce avoir vendu le fonds de commerce lié au site de Cherbourg à une filiale de la société CORDON ELECTRONICS qui, avec un Chiffre d’affaires de 200 M€ est un des leaders depuis près de 30 ans du marché européen de la maintenance, la réparation et de la rénovation industrielle de produits électroniques.

COFIDUR EMS, dont le principal métier est la sous-traitance électronique, avait développé et dédié ces dernières années au site de Cherbourg une activité de réparation et de rénovation de produits.

Souhaitant se recentrer sur son cœur métier, COFIDUR a opté pour la recherche d’une solution de cession de cette activité au profit d’un acteur majeur de ce secteur pour continuer à en assurer le développement.

CORDON ELECTRONICS dont la principale activité correspond parfaitement au savoir- faire de Cherbourg a manifesté un vif intérêt pour intégrer ce site et son personnel dans son dispositif industriel et dans sa stratégie de développement.

COFIDUR EMS et CORDON ELECTRONICS ont donc convergé vers un accord de cession de 100 % du fonds de commerce attaché au site de Cherbourg qui prendra effet à partir du 1er novembre 2018

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech