Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 23/11/2017 22h35 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Réputation :   

Passer

Hors ligne

 

#27 23/11/2017 23h02 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Réputation :   15 

A part ca Deb67, cava?
Je ne savais pas quoi faire alors je viens commenter un peu ici..-)
Serieusement, je me demande comment on peut s’embeter une fois rentier, sachant déja que si on a envie de l’etre c’est pour s’affranchir d’un travail qui ne nous plait plus, ou pas assez par rapport a ce qu’il rapporte, qu’on a assez de coté et qu’on prefere avoir le temps degagé par l’arret de l’activité pour faire ce que l’on veut.
Mais je connais effectivement des gens qui depriment ou s’embetent lorsqu’ils ne travaillent pas..ca me semble incroyable mais c’est ainsi.
Je discutais recement avec un ami chomeur qui me disait s’embeter…par exemple je lui suggere internet et il me dit qu’au bout de 10 mns il reste devant l’ecran sans savoir quoi faire, quoi taper, sur quels sites aller…
Il n’imagine pas non plus developper les loisirs qu’il avait en dehors du travail, il y consacre le meme temps, il semble avoir trouvé un equilibre ainsi.
Tout ca me semble parfaitement hallucinant mais ca m’a fait prendre conscience qu’il y a des gens visiblement pas fait pour ne pas travailler, ou qui se retrouvent perdus + ou - longtemps comme peuvent l’etre parfois les retraités.
Mais le rentier "volontaire" lui, n’a pas de raisons d’avoir ce probleme, l’utilisation du temps apres l’arret du travail faisant en principe partie de son plan, il a deja la reponse a la question "que faire une fois rentier?"

Dernière modification par colia (23/11/2017 23h06)

Hors ligne

 

#28 24/11/2017 12h25 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Réputation :   14 

Je pense que celui qui est devenu rentier, l’es surtout a la force du travail. Et probablement sans ménagement.

Or le jour ou il devient rentier, un peu par la force des choses, je ne suis pas sur que l’hyperactif qu’il était s’arrêtera du jour au lendemain pour aller siroter des cocktails sur la plage, les doigts de pied en éventail.
Ou alors quelques semaines, le temps de se reposer.

Puis son cerveau repartira en ébullition, et il reprendra un autre type d’activité.

Bref, je ne suis pas sur que le but d’un apprenti rentier soit de pouvoir tout arrêter un jour, seulement de se libérer d’un boulot prenant et peut-être pas si passionnant, et de pouvoir aménager son temps comme il le souhaite.

A+

Ohe

Hors ligne

 

#29 24/11/2017 13h01 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   74 

Moi je suis au chômage et j’ai pas le temps de chercher du taf…

Je suis pas surpris, c’est pour ça que j’ai commencé à construire des revenus passifs wink

Par ailleurs, pour le rentier qui sue sang et eau. Je pense qu’il y a quand même des recettes, à commencer par identifier ses besoins.

Je me dis parfois que la vie dans une cabane serait plus ajustée que dans ma maison à rembourser.

+


Parrainage Direct Énergie: 103 287 544

Hors ligne

 

#30 24/11/2017 13h14 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   69 

colia a écrit :

Serieusement, je me demande comment on peut s’embeter une fois rentier, sachant déja que si on a envie de l’etre c’est pour s’affranchir d’un travail qui ne nous plait plus, ou pas assez par rapport a ce qu’il rapporte, qu’on a assez de coté et qu’on prefere avoir le temps degagé par l’arret de l’activité pour faire ce que l’on veut.

Pour moi le plus difficile ça a été (et c’est toujours, je ne suis rentier que depuis peu) de ne plus avoir de contraintes au niveau horaires, de pouvoir organiser mes journées comme je le souhaite.

C’est paradoxal parce que quand je travaillais c’est ce qui m’était le plus insupportable (mais en même temps, structurant).

C’est que, quand vous n’avez qu’une heure dans votre semaine de travail, à consacrer à un loisir, vous vous y consacrez pleinement car comme on dit ce qui est rare est cher.
Une fois rentier, vous avez tout le temps pour vous consacrer à ce même loisir, et vous vous dites, ok je commence demain… Tous les jours…

La solution que j’ai trouvé c’est par exemple, plutôt que de jouer de la guitare à mon rythme, quand je veux (c’est à dire jamais puisque "je commence demain"…) c’est de m’inscrire à un cours, qui m’oblige 1) à y aller et pratiquer au moins 1 fois par semaine et 2) à travailler dans la semaine ce que j’ai appris en cours pour ne pas être largué au cours suivant.

Ou, plutôt que de faire du sport le lundi et le jeudi entre 18h30 et 20h (seuls créneaux disponibles quand je travaillais) c’est d’y aller quand je veux mais au minimum 3 fois par semaine.

En pratique j’ai réorganisé ma todolist qui n’est plus répartie par catégorie (professionnel/personnel/loisirs) où en pratique les loisirs occupent le temps qui reste, mais en personnel/loisir1/loisir2/loisir3/etc.

Hors ligne

 

#31 15/12/2017 15h11 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Suite à un petit soucis de santé, je suis en arrêt depuis 10 jours et jusqu’à la fin de l’année. Et cet épisode est peut être en train de me faire voir les choses autrement à propos de mon envie de devenir rentier.

Alors qu’initialement j’étais presque heureux d’être malade pour pouvoir goûter à la vie de rentier pendant 1 mois, je me rends compte que j’ai beaucoup de mal à occuper mes journées. Et même quand j’y arrive, je ne les trouve pas vraiment épanouissantes probablement à cause du manque de lien social. Bref rester seul à la maison toute la journée sans but réel ne me satisfait pas vraiment …

Cette petite expérience est en train de me faire réfléchir sur le fait de devenir rentier et me montre que si j’ai la chance un jour de pouvoir arrêter de travailler, je devrais bien préparer cette période en amont (objectifs réguliers, activités, …).

Dernière modification par Bandini (15/12/2017 15h34)

Hors ligne

 

#32 15/12/2017 15h31 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   67 

Rentier, ce n’est pas rester seul chez soi à se demander quoi faire. C’est ne plus être (trop) dépendant de tiers pour faire ce que l’on veut au niveau financier. Du coup, vous pourriez très bien travailler dans ce qui vous plait, vous n’en seriez pas moins rentier : vous n’avez plus besoin de travailler pour gagner de l’argent, vous travaillez pour le plaisir et dans la liberté.


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#33 15/12/2017 15h41 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   74 

Moi je trouve chouette cette prise de conscience.

Je suis par ailleurs engagé dans une école Montessori, et la liberté n’est pas une chose si aisée à apprivoiser.

Mais qu’est ce que c’est bon quand on y arrive!


Parrainage Direct Énergie: 103 287 544

Hors ligne

 

#34 15/12/2017 16h01 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   69 

Vous avez également la Garde Nationale :
Garde nationale | Gouvernement.fr

Hors ligne

 

#35 15/12/2017 16h05 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   69 

Bandini a écrit :

Et même quand j’y arrive, je ne les trouve pas vraiment épanouissantes probablement à cause du manque de lien social.

Rien n’empêche de conserver du lien social quand on ne travaille pas (sinon il y aurait pas mal de monde en train de déprimer !).

Ce qui manque à mon sens c’est la reconnaissance sociale de sa propre utilité (la formule peut sembler pompeuse mais je n’ai pas trouvé mieux).

Quand on travaille, même si c’est un travail dans lequel on s’ennuie et on se sent, personnellement, inutile, au moins les autres nous voient (à tort ou à raison) comme quelqu’un d’utile dans la société, quelqu’un de productif.

Quand on est rentier, par définition il ne nous est plus nécessaire d’avoir une activité productive, l’activité peut se réduire à travailler à son propre bonheur, ce qui est une démarche foncièrement égoïste qu’il faut effectivement être prêt à assumer.

Si une forme de reconnaissance sociale vous est nécessaire, vous pouvez cependant opter pour d’autres voies que le travail : le bénévolat, l’entraide, l’animation d’une communauté autour d’un centre d’intérêt, d’une passion commune.

Dernière modification par dangarcia (15/12/2017 16h06)

Hors ligne

 

#36 15/12/2017 16h33 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Réputation :   

Bonsoir à tous.

C’est première intervention sur ce forum et elle sera courte.
Je suggère de prendre le problème à l’envers et de dire : Pourquoi rentier ?

Effectivement si, dès le départ, on se fixe l’objectif d’être rentier pour faire telle ou telle chose n’a t’on pas résolu une grande partie du problème ?

Bien cordialement.

Hors ligne

 

#37 15/12/2017 16h39 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   191 

Un arrêt maladie, même si on s’en passerait car les raisons à son origine sont en général peu réjouissantes, permet en effet de mettre ce genre de choses en perspective, et de simuler un état rentier où on a du temps libre à un moment où son entourage n’en a pas.

J’ai été arrêté 3 semaines il y a quelque temps et personnellement, cela ne m’avait pas fait ça. J’ai occupé mes journées (malgré des limitations sur ce que je pouvais faire) au point de regretter que ce petit mois se termine et je me surprend à repenser à cette période mois avec un brin de nostalgie. Je pense donc que je me rapproche de plus en plus du moment où je vais être mûr pou franchir le pas.

Dernière modification par julien (15/12/2017 16h41)

Hors ligne

 

#38 15/12/2017 18h16 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Réputation :   

Bandini a écrit :

Cette petite expérience est en train de me faire réfléchir sur le fait de devenir rentier

Bonsoir,
Après avoir lu votre présentation, votre objectif initial annoncé n’est pas réellement d’être rentier mais de pouvoir partir en retraite plus tôt que ce qui est prévu (vers 67 ans selon vous), et avec un revenu suffisant pour ne pas perdre en qualité de vie.
Comme les autres l’ont souligné, il faut anticiper le fait d’être rentier, expliquer à son entourage son choix, se prévoir d’autres activités non professionnelles.
Là c’est un arrêt maladie qui vous stoppe, vous subissez cela.

De mon côté tous mes amis savent que je compte m’arrêter dans 6 ans, j’explique simplement mes choix et mes aspirations dans la vie, ce que je compte faire après, etc. En fait c’est un quasiment un métier à plein temps !

Hors ligne

 

#39 15/12/2017 19h08 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Réputation :   15 

Un accident de la route m’a bloqué un mois et demi à mon domicile.
Au delà de l’aspect santé j’en ai profité pour faire pas mal de choses que j’avais en retard et que l’on repousse toujours (rangement, archivage, suivi des dossiers, lectures…).

J’ai eu des journées bien remplies bien qu’à certains moments (après le 3/4 premières semaines) j’ai eu  l’impression de m’occuper à ne rien faire sur internet. J’ai repris le travail avec joie mais je regrette cette parenthèse où le temps ne comptait pas.
D’ailleurs je me suis surpris à décaler les heures de mes repas et à me lever plus tard. Ce n’est en tout pas ce que je souhaiterai si je devenais rentier un jour.

Je précise par ailleurs que mon job me plait ce qui doit avoir son importance dans l’appréciation que l’on peut faire de la "pause".

Hors ligne

 

#40 15/12/2017 21h43 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   234 

Bandini a écrit :

Suite à un petit soucis de santé, je suis en arrêt depuis 10 jours et jusqu’à la fin de l’année. Et cet épisode est peut être en train de me faire voir les choses autrement à propos de mon envie de devenir rentier.

Alors qu’initialement j’étais presque heureux d’être malade pour pouvoir goûter à la vie de rentier pendant 1 mois, je me rends compte que j’ai beaucoup de mal à occuper mes journées. Et même quand j’y arrive, je ne les trouve pas vraiment épanouissantes probablement à cause du manque de lien social. Bref rester seul à la maison toute la journée sans but réel ne me satisfait pas vraiment …

Cette petite expérience est en train de me faire réfléchir sur le fait de devenir rentier et me montre que si j’ai la chance un jour de pouvoir arrêter de travailler, je devrais bien préparer cette période en amont (objectifs réguliers, activités, …).

Je suis devenu aussi rentier suite à un accident de santé, et j’ai mis 6 mois à me remettre partiellement et ne pourrait plus qu’occuper un poste assis sans effort. Je comprends donc forcément votre questionnement.

Occuper ses journées ne tient qu’à vous, il y a des tas d’associations (et pas seulement caritatives) qui ont besoins de volontaires, apprendre une langue ou un instrument de musique, reprendre une passion abandonnée, que sais-je. Il faut se fixer des objectifs et s’y tenir, comme dans la vie professionnelle.
En fait, la situation n’est pas très différente de celle d’un jeune retraité, et si certains ralentissent beaucoup, j’en connais plusieurs dans mon entourage qui sont en fait plus occupés et moins disponibles que quand ils travaillaient ! Et ils ne font plus que ce qui leur plait. Mais il y a une phase de transition, et pour moi, celle-ci a été longue quasiment un an.

Après, c’est sûr que la gestion du temps est très différente et on apprend à ne pas forcément se presser.

Hors ligne

 

#41 04/01/2018 15h29 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Réputation :   

je ne travaille pas depuis 20 ans , j’ai élevé mes’ enfants , on me considérait comme une maman au foyer sans savoir que j’étais rentière, aujourd’hui les enfants partis, ayant divorcée   Le regard des autres à changé . Le fait de ne pas travailler me pose aucun soucis, nous pouvons avoir un lien social sans travailler, il suffit de sortir , quand largent n’est pas le soucis c’est assez facile . Ce qui est le plus pénible c’est que peu de personnes sont dans cette situation, on rencontre que des personnes en congés parental’ des femmes au foyer ou des’ retraites et le fait d’être rentier reste tabou dans notre pays

Hors ligne

 

#42 04/01/2018 15h35 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Banni
Réputation :   38 

En effet estelle,la culture economique des français est quasi nulle  donc pour eux un rentier c’est un riche heritier ou un escroc!

Hors ligne

 

#43 30/08/2018 21h50 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Réputation :   44 

Je viens d’acheter l’hebdo "Le 1" qui titre cette semaine "Et si vous changiez de vie ?"

https://pbs.twimg.com/media/DlsmOaUXoAAsfxK.jpg

Derrière ce titre un peu courant sur tout un tas de journaux/magazine en tous genres, j’ai découvert une série d’articles mettant en avant des réflexions très interessantes.
Première fois de ma vie que j’achète cet hebdo, je suis séduis par l’approche, le ton. Suis-je particulièrement touché par le thème de la semaine ? …peut-être; je verrais bien en essayant de l’acheter la semaine prochaine.

J’en parle ici car, en ayant lu 50% des articles tout à l’heure (je vais terminer le journal, conçu pour être lu en 1 heure, juste après être passé sur le forum), il me semble que le contenu des articles sera probablement "en phase avec l’esprit du forum". Je vous le conseille.

En vous rendant sur le site internet du magazine, vous pouvez profiter d’une offre d’essai: recevoir par courrier le numéro de la semaine prochaine, et télécharger dès maintenant en version numérique le numéro de cette semaine (celui dont je suis en train de vous parler), gratuitement.

A ceux que ça tente, bonne lecture.

Hors ligne

 

#44 14/09/2018 07h48 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Réputation :   

Dans un second temps, effectivement le temps est devenu plus long, et là j’ai repris mes anciennes habitudes de cadre, à savoir établir pour chaque nouvelles semaines, une liste de choses à faire (sport, cours de gestion, courses, jardinage, sorties, loisirs, vacances, etc…).

Je pense qu’être rentier n’est pas un problème en soit tout dépend la manière dont on devient rentier et l’idée dont on s’en fait.
Certains s’ennuient, d’autres profitent quand une bonne partie se méfient des autres. Le mieux je pense est de rester en contact avec sa famille et également fréquenter des personnes dans le même contexte comme sur des groupes facebook "les rentiers de l’Hérault" ou autres type de groupe .

Hors ligne

 

#45 16/09/2018 18h41 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Réputation :   

C’est une conversation qui m’intéresse particulièrement. J’ai 44 ans et j’habite aux US depuis 21 ans. Je suis rentier (sans emploi) depuis 18 mois. Pour le moment, je n’ai jamais rencontré de problème relationnel par rapport à mon statut de rentier (je n’ai reçu que des félicitations).

Suite à un divorce, je me prépare à retourner en France où vit toute ma famille. Je fais face à une grande incompréhension vis à vis de ma situation financière. Mes parents insistent que je retrouve un emploi au plus vite après mon retour, pour des raisons financières d’abord (ils ne connaissent pas du tout le détail de mes finances) mais aussi pour forger de nouvelles amitiés et pour des raisons de reconnaissance sociale (j’ai l’impression que ça les dérangeraient d’avoir un fils sans emploi).

Personnellement, après avoir connu le travail à gogo et les excès du consumérisme américain, je rêve maintenant d’une vie plus simple et méditative (mais tout de même pas monacale). Je suis quelqu’un d’assez solitaire à la base. Je compte m’acheter un petit T2 dans un endroit tranquille, à la montagne. J’aime lire, écrire, développer de nouveaux talents, gérer mon patrimoine, bricoler, méditer, cuisiner, faire de la randonnée, du ski, et du vélo. Je veux me faire un petit jardin potager sur un bout de terrain qui m’appartient. Je veux faire 1 ou 2 voyages par an. Ma famille sera très présente et je les verrai probablement 2 à 3 trois fois par semaine. Je ne vois pas le travail rémunéré comme une activité nécessaire à mon bonheur ou à mon bien-être. Mais rester occupé me parait important.

Je pense donc que je vais devoir me trouver une activité (ou semblant d’activité) rémunérée pour satisfaire les curiosités d’autrui.

Hors ligne

 

#46 16/09/2018 18h48 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   221 

Bonjour mls74,

À défaut d’exercer réellement une activité, ne pouvez-vous pas dire à votre entourage que vous exercez une activité type "gestion de patrimoine", laquelle vous permet de subvenir à vos besoins ?
Ce n’est d’ailleurs pas vraiment un mensonge, dans le sens où vous allez votre patrimoine.

D’autant que vous ne semblez pas vraiment motivé par le fait de devoir trouver un emploi rémunéré. Est-ce vraiment l’idéal pour vous que de faire un travail "forcé" uniquement pour parraître tel que vos proches souhaitent vous voir ?

Pour ce qui est de vous faire des relations sociales, un peu de sport, rencontrer des personnes partageant vos centres d’intérêts, etc… Il doit bien y avoir moyen de connaître des gens hors du travail.

Dernière modification par Neo45 (16/09/2018 19h05)


http://petit-actionnaire.fr - Stratégie d'investissement et éducation financière // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#47 16/09/2018 19h02 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   132 

mls74 a écrit :

Suite à un divorce, je me prépare à retourner en France où vit toute ma famille. Je fais face à une grande incompréhension vis à vis de ma situation financière. Mes parents insistent que je retrouve un emploi au plus vite après mon retour, pour des raisons financières d’abord (ils ne connaissent pas du tout le détail de mes finances) mais aussi pour forger de nouvelles amitiés et pour des raisons de reconnaissance sociale (j’ai l’impression que ça les dérangeraient d’avoir un fils sans emploi).

C’est une vision classique du travail par l’ancienne génération. Le statut social est beaucoup fonction (de la quantité) du travail. J’ai eu ce regard de mes parents durant quelques temps en passant de cadre dirigeant à rentier (grâce à l’immobilier). Les regards ont changé au bout de quelques mois lorsqu’ils ont compris qu’il était possible de vivre en gérant une "rente" et comprendre aussi que rentier ne veut pas dire oisif.

Dernière modification par lachignolecorse (16/09/2018 19h02)


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne

 

#48 16/09/2018 20h38 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Réputation :   

Neo45 a écrit :

Bonjour mls74,

À défaut d’exercer réellement une activité, ne pouvez-vous pas dire à votre entourage que vous exercez une activité type "gestion de patrimoine", laquelle vous permet de subvenir à vos besoins ?
Ce n’est d’ailleurs pas vraiment un mensonge, dans le sens où vous allez votre patrimoine.

D’autant que vous ne semblez pas vraiment motivé par le fait de devoir trouver un emploi rémunéré. Est-ce vraiment l’idéal pour vous que de faire un travail "forcé" uniquement pour parraître tel que vos proches souhaitent vous voir ?

Pour ce qui est de vous faire des relations sociales, un peu de sport, rencontrer des personnes partageant vos centres d’intérêts, etc… Il doit bien y avoir moyen de connaître des gens hors du travail.

Eviter de faire un travail "forcé" était ma motivation première pour devenir rentier. Donc j’aimerais effectivement éviter de retomber dans cette situation (surtout pour satisfaire autrui!). Mais je n’écarte pas la possibilité de donner des cours particuliers (en anglais par example) ou de faire du travail de traduction français / anglais pour donner le change aux curieux. Ce sont des activités qui laissent beaucoup de temps libre et qui peuvent se faire à domicile.

J’ai un vrai gestionnaire de fortune dans la famille (qui travaille dans une banque a Genève), donc j’hésite à utiliser cette étiquette comme couverture.

Hors ligne

 

#49 17/09/2018 02h30 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   483 

Cela reste une situation relevant du mensonge, comme si vous aviez à justifier de vos activités.
Si vous avez envie de faire quelques traductions ou une quelconque activité pour "garder la main" faites-le mais si c’est juste pour donner le change à ceux qui vous posent des questions, vous vous lasserez et je vous le déconseille.
De quoi avez-vous peur, de perdre la considération de certains et l’amitié d’autres ?
Vous verrez que c’est une bonne façon de faire le tri et surtout c’est sain. N’ayez pas peur de dire que vous vivez du fruit de votre travail passé et que cela nécessite de la gestion, le seul effet pervers sera d’attirer les curiosités malsaines et surtout ceux qui se retrouveraient avec un besoin d’argent et seraient tentés de vous réclamer un prêt. A fuir sans ménagement bien entendu, ces personnes ne méritent aucune considération de votre part.
Je suis certain que vous serez surpris par la réaction positive de bien des personnes (et pas les plus aisées) au vu de votre situation…

Hors ligne

 

#50 17/09/2018 08h23 → Rentier : que faire une fois rentier ? (rentier)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   227 

@mls74

La perception de la réussite n’est probablement pas la même entre les USA et la France et, malheureusement vous susciterez des jalousies. Cela fait quelques années maintenant que je me présente comme "conseiller en gestion de  patrimoine" en ayant très vite renoncé à" je gère mon patrimoine" en activité qui apportait trop de réactions négatives.

Vous avez la chance de pouvoir choisir votre activité future et surtout le temps que vous souhaiterez lui consacrer puisque vous n’aurez aucun besoin de réussite professionnelle. Donc savourez ce luxe et faîtes vous plaisir, la vie est courte.

Sur votre situation réelle, je resterai très discret car qui dit divorce qui peut-être projet de reconstruction d’une vie affective avec le risque d’avoir à se poser la question de savoir ce qui attire réellement le futur conjoint chez vous. En restant discret, vous évitez cette empoisonnante question c’est aussi donner plus de chance à une nouvelle histoire surtout après votre vécu.

Votre idée d’une activité à domicile est une très bonne idée car vous justifiez facilement vos disponibilités puisque vous n’avez pas d’horaires fixes ni à faire de la présence à un bureau et que vous gérez votre emploi du temps selon les demandes de vos clients.
En plus, cela vous permettra d’éviter la Puma.

Bon retour,

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech