Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 20/03/2017 15h31 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   398 

Bonjour,

comme je vois que cette discussion est à nouveau active, je me permets de re-poser ma question du post 43 :

A quoi serviront l’IOBSP et l’IAS du CGPI s’il ne peut plus se rémunérer sur commissions ? Seul le statut CIF lui sera utile non ?

Hors ligne

 

#52 20/03/2017 18h01 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   232 

Déjà aujourd’hui un CGP peut prendre un honoraire pour une recherche de financement ou la gestion d’un compte titre indépendamment des montants impliqués (IOBSP) et rien n’empêche un CGP de vous facturer une recherche ou une gestion de contrat d’assurance selon un barème qui n’est pas lié au montant souscrit (IAS).

Donc les statuts vont encore servir….

Pour Aristophil, il y a surement des CGP qui en ont acheté à titre personnel car le "push" commercial était puissant.

Carpediem (Précision importante: pas d’Aristophil et autres bizarreries dans mes activités)


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#53 26/04/2017 14h11 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous (et à toutes peut-être on sait jamais :-))

Je vous remercie tout d’abord pour ce sujet très intéressant.
Me concernant, je suis également en pleine réflexion sur une possible orientation vers cette activité.
Je suis actuellement en train de terminer un master 1 en droit des Affaires, j’étais plutôt parti dans la perspective de préparer le concours d’avocat et de faire un master 2 en droit fiscal afin de devenir rapidement avocat fiscaliste. Mais à la réflexion, ce qui m’intéresse dans la fiscalité ce n’est pas l’aspect juridictionnel ou encore le fait de rechercher à sortir victorieux d’un face à face avec l’administration fiscale, mais le conseil, les montages et la recherche de l’optimisation fiscale.

De plus, j’ai l’impression qu’avocat n’est certainement pas un métier d’avenir et même si les perspectives sont plutôt bonnes en droit fiscal, la tendance est plutôt au regroupement en grandes structures et j’ai l’impression qu’à terme, cette profession sera complètement phagocytée par la logique anglo-saxonne avec des associés en haut et une masse d’avocats salariés hyper spécialisés en bas. Moi qui recherche plutôt à terme l’indépendance ou à travailler dans une petite/moyenne structure et à être assez généraliste dans mon approche, cela me pose problème.

Maintenant j’ai plusieurs questions qui me viennent à l’esprit avant de concrétiser mon choix :
1° Que pensez-vous de mon profil et de ce raisonnement ? Est ce un choix judicieux selon vous ?
2° J’ai vu que l’on pouvait exercer en tant que conseiller en gestion de patrimoine/ Conseiller financier et immobilier   dans un cabinet d’avocat ou un office notarial, ce type d’exercice est t’il courant ? En quoi consiste cette activité exactement ? Et de quelle façon on y accède in fine ?
3° Concernant la formation, les meilleures formations me sont fermées, j’ai un parcours plutôt périlleux avec quelques années de retard accumulées (réorientation, problèmes de santé…);
Mais je pense avoir de grandes chances d’être accepté dans le MBA Gestion de Patrimoine de l’ESA
(École supérieur de l’assurance), Selon SMBG c’est une bonne formation et la plaquette détaillant la formation (environ 1200H étalées sur deux ans) m’incite à la confiance, qu’en pensez vous ?
La première année étant dédiée à la gestion de patrimoine des particuliers et la seconde à celle des professionnels.
Me conseillez vous une autre formation ?
J’ajoute que j’hésite à effectuer cette formation en formation à distance de façon à pouvoir faire des stages etc de façon libre et d’éviter un déménagement vers la capitale. Est ce un mauvais choix ?
Cette formule m’enlève des perspectives en terme de réseaux et si je m’engage là dedans il faut que je sois à peu près certain de trouver rapidement un emploi dans le secteur quand je serais diplomé.
4° Quels sont les modes d’exercice de la gestion de patrimoine des professionnels ?
Banque, Compagnie d’assurance, entreprise, cabinets d’avocats, offices notariales… ?
5° En pratique que représente la part d’activité ou un conseiller en gestion de patrimoine entre en concurrence avec un fiscaliste/notaire… pour par exemple préparer une succession, une transmission d’entreprise etc

En vous remerciant par avance pour votre intérêt et de m’avoir lu jusqu’au bout si c’est le cas.

N.B : Bien sûr si je suis ici c’est que j’ai déjà un certain intérêt et une curiosité pour les différents placements financiers et pour les méthodes dédiées à la recherche d’une certaine rentabilité.

Dernière modification par Virgule86 (26/04/2017 16h59)

Hors ligne

 

#54 19/02/2018 17h55 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Banni
Réputation :   -3 

Mer-ci pour cette dictature.

Dernière modification par Nicolax (19/02/2018 23h04)

Hors ligne

 

#55 19/02/2018 18h19 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   62 

Dommage que vous n’ayez pas été aussi détaillé dans votre présentation.

Vous paraissez plus pressé d’avoir des réponses à vos questions,que de vouloir respecter l’esprit du forum et sa charte.

Hors ligne

 

[-2]    #56 19/02/2018 18h42 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Banni
Réputation :   -3 

Dommage que vous ayez fusionné mon sujet avec un autre qui ne traite absolument pas de la même problématique.

Les modos semblent plus pressé de montrer qu’ils sont maîtres en ces lieux que de respecter la problématique de mon sujet.

Hors ligne

 

[+2]    #57 20/02/2018 08h22 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   36 

Bonjour,

Je me permets une petite intervention quant à la formation envisagée :

Virgule86 a écrit :

Je suis actuellement en train de terminer un master 1 en droit des Affaires, j’étais plutôt parti dans la perspective de préparer le concours d’avocat et de faire un master 2 en droit fiscal afin de devenir rapidement avocat fiscaliste. Mais à la réflexion, ce qui m’intéresse dans la fiscalité ce n’est pas l’aspect juridictionnel ou encore le fait de rechercher à sortir victorieux d’un face à face avec l’administration fiscale, mais le conseil, les montages et la recherche de l’optimisation fiscale.

Virgule86 a écrit :

3° Concernant la formation, les meilleures formations me sont fermées, j’ai un parcours plutôt périlleux avec quelques années de retard accumulées (réorientation, problèmes de santé…);
Mais je pense avoir de grandes chances d’être accepté dans le MBA Gestion de Patrimoine de l’ESA
(École supérieur de l’assurance), Selon SMBG c’est une bonne formation et la plaquette détaillant la formation (environ 1200H étalées sur deux ans) m’incite à la confiance, qu’en pensez vous ?

Vous semblez vouloir apporter une expertise pointue, et c’est tout à votre honneur. Mais retenez une chose pour ce métier : la technique c’est bien, la vente c’est mieux.

Après avoir passé un an au sein d’un cabinet indépendant, à faire de la prospection auprès de particuliers de la "classe moyenne/haute", l’un de mes constats les plus flagrants et qu’il y a deux catégories de clients :
- ceux qui n’y comprennent rien et qui s’en foutent
- ceux qui s’y intéressent ou qui s’y connaissent déjà bien (genre sur ce forum)

Clairement, le chiffre que vous pourrez générer s’appuiera principalement sur la première catégorie ; la deuxième catégorie demande beaucoup d’effort de recherche, de production de document, de synthèse, de rdv, pour peu de résultats car ils chercheront à négocier les droits d’entrée (votre rémunération) si vous êtes à la com’, ou à voir avant de payer mais une fois que vous les avez conseillé en général ils ne veulent plus payer…

Pour ma part, je n’ai aucune expérience de la banque, une formation universitaire qui n’a rien à voir avec l’économie ou la finance, 1 an de carrière comme CGPI (= vendeur de Pinel) et je me retrouve aujourd’hui en charge d’une clientèle "patrimoniale" dans les beaux quartiers de Paris au sein d’une banque de réseau.

Pourquoi ? Parce qu’au delà de la maîtrise du dixième de pourcent de rendement de telle ou telle SCPI, il faut savoir vendre, et savoir SE vendre (et non pas mentir), que ce soit au nom d’une banque ou d’un cabinet indépendant. Bonne présentation, écoute active, être en mesure de discuter Porsche ou Wall Street avec ses interlocuteurs avec un grain de sel de connaissance en CAC40 et transmission de patrimoine vous feront gagner des sous.

Ne vous trompez pas sur vos attentes concernant ce métier ; si vous voulez en vivre, l’expertise ne sera pas garantie de réussite.

Dernière modification par Caceray (20/02/2018 08h25)

Hors ligne

 

#58 28/06/2018 15h41 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   13 

Bonjour
Me renseignant un peu sur le sujet, je tombe sur le site de l’AMF :

AMF a écrit :

Les conditions d’accès et d’exercice du CIF
Conditions d’âge, d’honorabilité et de compétence professionnelle, souscription d’une assurance, adhésion à une association professionnelle agréée, etc. Tout conseiller en investissements financiers (CIF) doit respecter un certain nombre d’obligations administratives, professionnelles et morales.
Etre immatriculé auprès de l’ORIAS
Chaque CIF doit être immatriculé dans un registre tenu par l’ORIAS, après vérification que le CIF remplit les conditions d’accès à la profession en termes de compétence professionnelle, d’honorabilité, de souscription d’un contrat d’assurance et d’adhésion à une association de CIF.

Sur les conditions d’accès à la profession en termes de compétence professionnelle, je trouve l’obligation d’une formation habilitante de 150h.
En cherchant « formation CIF », je tombe sur

Votre formation CIF en e-learning

Le site de formation a écrit :

En application de l’article 325-1 du règlement général de l’AMF, préalablement à son entrée en fonction, le conseiller en investissements financiers justifie :
- Soit d’un diplôme national.
- Soit d’une formation professionnelle adaptée
- Soit d’une expérience professionnelle suffisante


1° Soit d’un diplôme national sanctionnant trois années d’études supérieures juridiques, économiques ou de gestion

Cela ressemble par exemple à la formation Juriscampus

C’est sur le point 2 que je tilte :

Le site de formation a écrit :

2° Soit d’une formation professionnelle adaptée à la réalisation des opérations mentionnées au I de l’article L. 541-1 du code monétaire et financier.
Cette formation professionnelle, d’une durée minimale de 150 heures, doit avoir été acquise auprès d’un prestataire de services d’investissement, d’une association de conseillers en investissements financiers ou d’un organisme de formation.

La validation du cursus de formation donne droit à un livret de formation (article R.519-13), attestation habilitante, permettant au candidat de s’enregistrer auprès de l’ORIAS.

Le site en question propose cette formation pour 1500 € alors que la formation juriscampus est à 6000 € (et encore, je crois qu’il faut faire 2 ans donc dans les 12000 €):
Votre formation CIF en e-learning

D’où ma question : peut-on réellement exercer le métier de CGP avec la formation e-learning de 150h ? Dans ce cas quel est l’intérêt des masters de gestion du patrimoine (type juriscampus à Toulouse) ?

Dernière modification par Hazdrubal (28/06/2018 16h13)

Hors ligne

 

#59 03/07/2018 15h21 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   13 

Personne pour confirmer ou infirmer ?

Voici la formation M2 Gestion du patrimoine :
Master (M2) mention Droit du Patrimoine parcours type Ingénierie du Patrimoine (cycle de formation continue) - JurisCampus - Institut de formation professionnelle

M2 Gestion du patrimoine a écrit :

15 mois
Prérequis
Préalablement au dépôt d’une candidature, les participants devront :
    Avoir un Bac+4 dans un domaine juridique ou économique
    ou Justifier d’une importante expérience professionnelle en gestion de patrimoine ou l’un des domaines (immobilier, banques, assurances, placements financiers…) ET être titulaire d’un diplôme de Niveau Bac+2
    ou Etre titulaire du Certificat de Conseiller en Gestion de Patrimoine (RNCP Niveau II)

Le certificat est le suivant :
Certificat de Conseiller en Gestion de Patrimoine - JurisCampus - Institut de formation professionnelle

Certificat de Conseiller en Gestion de Patrimoine a écrit :

10 mois
Prérequis
Préalablement à cette formation, les participants devront :
    Avoir au moins 3 ans d’expérience professionnelle dans un secteur lié à la gestion de patrimoine (banque, commerce, assurance, immobilier), une activité stable
    ou Avoir un diplôme de niveau bac + 2 dans un domaine juridique, économique ou de gestion
    ou Etre titulaire de la Capacité en Investissement et Patrimoine

La Capacité est obtenue ainsi :
Capacité en Investissement et Patrimoine - JurisCampus - Institut de formation professionnelle

Capacité en Investissement et Patrimoine a écrit :

3 mois
Pas de prérequis
Cette formation s’adresse à tous ceux qui souhaitent :
    Acquérir les bases de la gestion patrimoniale
    Débuter un cycle de formation complet en gestion de patrimoine
    Former des collaborateurs

Et pour la formation CIF :
Livret de formation ORIAS Conseiller en Investissements Financiers - JurisCampus - Institut de formation professionnelle

Formation CIF a écrit :

150h
Objectifs
A l’issue de cette formation, vous serez capable de :
    Répondre aux exigences du livret formation posées par la loi pour les Conseillers en Investissements Financiers
    Répondre aux exigences capacité professionnelle pour être immatriculé(e) auprès de l’ORIAS en tant que CIF
    Répondre aux obligations légales entrée en vigueur en avril 2013

Prérequis
Préalablement à cette formation, les participants devront :
    Avoir des notions des services et marchés financiers
    Connaître le vocabulaire associé au secteur d’activité concerné

A la lecture des objectifs de la formation, est-il possible de devenir CGP avec cette habilitation CIF ?


Les objectifs du M2 Gestion du patrimoine sont les suivants :

M2 Gestion du Patrimoine a écrit :

Objectifs
    Devenir Ingénieur patrimonial
    Maîtriser des règles de gestion patrimoniale nécessaires à la réalisation d’un diagnostic patrimonial

Les lauréats du Master 2 pourront répondre aux exigences de capacité professionnelle des activités règlementées suivantes :
    Conseiller en Investissements Financiers (CIF)
    Intermédiaire en Opérations de Banque et Services de Paiement (IOBSP) – Courtier et/ou Mandataire non exclusif – Immatriculation ORIAS Niveau 1
    Intermédiaire en Assurance (IAS) – Courtier ou Agent général – Immatriculation ORIAS Niveau 1
    Carte de Transaction immobilière (carte T)
    Conseiller en Investissements Participatifs (CIP)
    Intermédiaire en Financement Participatif (IFP)
    Compétence Juridique Appropriée (CJA)

Dernière modification par Hazdrubal (03/07/2018 16h12)

Hors ligne

 

#60 31/10/2018 09h46 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   42 

Je relance le sujet !

De ma compréhension, le statut CIF permet d’exercer en temps que CGPI  (uniquement honoraires sur conseils et pas de rétrocommissions) par contre l’IOBSP, l’IAS et éventuellement la carte T sont nécessaires pour accompagner les clients qui le désirent. Auquel cas on est CGP et non CGPI, puisqu’on touche des commissions en tant qu’intermédiaire (via rétrocessions) et ces dernières doivent être détaillées aux clients.

N’hésitez pas à me dire si je me trompe. Je suis en pleine réflexion et j’espère que certains ici pourront m’aider à avancer.

Je suis plutôt intéressé par l’activité de conseil, principalement car je pense que je me sentirai mal de vendre un contrat d’AV avec des frais alors que je sais qu’il existe des alternatives sans frais tout aussi intéressantes. De plus obtenir le statut CIF demande un investissement plus léger en temps et en argent (par exemple sur juriscampus 2000€ et 150h au lieu de 5500€ et 500h).

D’un autre côté qui peut le plus peut le moins et obtenir une formation complète permettrait d’accompagner jusqu’au bout les clients qui ont besoin d’être rassurés et de se sentir accompagnés. Cela permet également de pouvoir changer de voie selon les projets. Par exemple si on veut effectuer des transactions immobilières ou se reconvertir en tant que courtier en crédit ou assurance, c’est possible.

Je précise également que les honoraires sur conseils (CIF) sont bien moins rémunérateurs (26% du CA) mais dans mon cas cela n’est pas bien grave car je suis dans une situation similaire à Carpediem, c’est-à-dire un rentier qui cherche une activité à temps partiel pour créer du lien social principalement.

Est-ce que je me trompe quelque part ? S’il y a des CGP qui passent par là, pouvez-vous me dire si le CIF est suffisant pour une activité de conseil ou s’il y aurait une trop grosse perte en clientèle sans l’IOBPS et l’IAS ?

Merci d’avance smile

Hors ligne

 

#61 31/10/2018 10h13 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   11 

Pour ma part il n’y a pas besoin d´être CIF non plus, une compétence juridique suffira.
Après vous pouvez être CGP mais rester indépendant en proposant plusieurs solutions sans forcément n’avoir que celles qui vous permettent de toucher une quelconque commision.

s’il y aurait une trop grosse perte en clientèle sans l’IOBPS et l’IAS ?

Si vous pensez perdre de la clientèle, c’est que vous en cherchez ? Pour ma part (je suis en création de mon activité également) il est dommage de ne pas proposer des solutions que vous avez sélectionnées et dont vous touchez des commissions (immo, crédit, assurance…).

Hors ligne

 

#62 28/02/2019 15h57 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   17 

Bonjour à tous,

Je gère les comptes bourse de personnes proches et je donne des conseils d’achat de valeurs boursières le tout  à titre gratuit depuis un moment.

J’aimerai désormais officialiser et donc en tirer des bénéfices.
Evidemment c’est réglementé et c’est bien normal donc il me faut devenir CGPI ?

Ce n’est pas mon domaine professionnel (je trade depuis plus de vingt ans néanmoins) car
j’ai un doctorat en pharmacie mais je viens de quitter mon emploi.

Je m’oriente vers une activité de "rentier" mais j’ai néanmoins besoin d’une activité notamment pour les droits retraite et également pour la perception familiale.

Après lecture des différentes files du forum, j’ai effectivement trouvé des formation de 150 heures de conseiller en investissement financier (CIF).

En pratique, vous pensez que ce serait suffisant pour ce que j’envisage? Validation d’un CIF puis création d’une entreprise comme CGPI.

Merci de vos lumières. Amicalement.

Hors ligne

 

[+1]    #63 28/02/2019 17h31 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   280 

Bonjour,

Au delà de la formation (le CIF n’est pas obligatoire pour un CGPI mais cela permet d’encadrer la profession, un master 1 avec une spécialité en gestion de patrimoine ainsi qu’en finance et patrimoine sont à privilégier + long stage qualifiant) il faudrait vous pencher sur votre stratégie d’acquisition de clientèle donc sans doute de prospection et également de trouver des partenaires produits.

J’ai bien peur que votre plan ne soit peut-être un peu trop léger pour avoir la crédibilité de vos futurs clients. Un investissement humain en formation plus fort est clairement nécessaire selon moi.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

#64 28/02/2019 18h26 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   17 

Bonjour,

Merci de votre réponse, qu’est ce qui est obligatoire pour être CGPI ?

Je pense qu’il faut un agrément AMF pour facturer des conseils financiers et notamment sur des UC AV ou des valeurs mobilières.

Concernant l’acquisition de clientèle, ce n’est pas mon objectif d’aller recruter des clients, je me contenterai de mes clients actuels (amis-famille)
Je suis conscient que ce n’est peut-être pas la meilleure option (possibilité de créer un SAS avec plusieurs associés mais c’est également compliqué)

Comment toucher une commission par exemple si je fais une plus-value de 50k€ annuelle sur un CTO de 500K€ de mes parents?
Légalement, tout don d’argent c’est de la donation et c’est déjà fait.

Amicalement.

Hors ligne

 

#65 28/02/2019 21h56 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   280 

Re,

Vous trouverez un déroulé très bien fait ici: Devenir CGP
ainsi que les notions de réglementation Le métier et la législation - La Compagnie des CGPI La législation en matière de gestion de patrimoine - Que dit la loi ?

Pour vos "clients actuels", honnêtement je pense que c’est une des plus mauvaises idées au monde que de faire cela avec vos amis et famille, l’argent n’y fait pas bon ménage en règle générale. Ce n’est que mon avis, mais il y a bien plus souvent à perdre qu’à y gagner.

Pour votre dernière question cela n’aurait rien à voir avec un don puisque cela serait une facturation.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

#66 01/03/2019 00h59 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   17 

re,

Merci pour les liens, désolé mes demandes sont "puériles" pour le moment, c’est lié à mon incertitude professionnelle actuelle mais il n’est jamais trop tard pour changer de voie donc je me renseigne.

Je comprend votre avis sur argent-famille-amis, réseau le plus simple mais risqué psychologiquement.

Vous êtes CGP je suppose Ledep.

Je constate en critères requis CNCGP: CIF + au minimum deux autres accréditations.

Votre message précédent (CIF non obligatoire) et le "pas de statut spécifique" m’interroge sur mes besoins a titre personnel.

L’inscription à l’Orias avec mon diplôme actuel me semble difficile, avec un CIF ça peut être suffisant visiblement?

Un autre point, peut-on être salarié de son entreprise CGP? 
(j’envisage à défaut de CGP de créer une SAS  ou une SCP comme certains membres du forum)

Amicalement.

Hors ligne

 

#67 01/03/2019 01h40 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   280 

Non je ne suis pas CGP et pas la volonté de le devenir.

Le CIF n’est pas obligatoire mais il est tout de même fortement conseillé.

Ce que vous devez vous dire c’est que là il ne s’agit pas seulement de transformer un "hobby" en activité professionnelle pure et dure mais bien une reconversion avec la formation adéquate.
Sans cela vous pourriez finir sur la paille comme ceux qui croient qu’on peut monter un resto parce qu’on sait bien faire à manger pour ses potes et sa famille, il y a bien d’autres compétences parallèles à obtenir.

Pour les statuts des sociétés, je ne saurais vous aider, ce n’est pas un domaine dans lequel je suis confortable.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

#68 01/03/2019 09h45 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   17 

Bonjour à tous,

Je vais réfléchir et probablement passer un CIF avec mes acquis points formation dans un premier temps.
D’autres avis (en privé si besoin)?

Concernant la facturation de conseils par un CGP à ses parents, c’est une pratique tolérée ou risquée niveau fiscal?

Quel montant d’honoraires annuel peut-on envisager si on conseille  une personne sur un portefeuille d’un million d’euros?
Possibilité de faire varier les honoraires en fonction des performances réalisées.

Exemple:

* Rentabilité de 4% soit 40K€, honoraires de 10% sur les plus-values soit 4000€
* Rentabilité 5% soit 50k€, honoraires 15% soit 7500€ etc…

Amicalement.

Hors ligne

 

[+1]    #69 01/03/2019 10h19 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   398 

Le périmètre du terme CGPI n’est pas réglementé mais regroupe en général CIF + IAS + IOBSP + parfois CJA.

Si vous êtes CIF, vous pouvez vous dire CGPI, rien ne vous en empêche à ce jour.

Avec une rémunération en honoraires et non en retrocommissions IAS et IOBSP n’ont pas d’intérêt.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech