Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#51 22/01/2018 12h55

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   477  

Moi je le ferrai pour sur
De plus, ce montant s’ajoute à votre effort mensuel viré sur votre CCA pour votre acquisition à credit de votre première tranche de SCPI ?
A combien se monte votre CCA au 31/12/2018 post acquisition de l’usufruit et effort pour acheter 1ere tranche ?
ET dans 10 ans toute chose égale par ailleurs ?

Hors ligne Hors ligne

 

#52 22/01/2018 12h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

Ce sont ?

Hors ligne Hors ligne

 

#53 22/01/2018 12h59

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   158  

Tssm : les intérêts peuvent-ils être réintégrés dans le CCA plutôt que d’être payés ? Cela déclenche-t-il quand même la flat tax si inclus dans CCA ?

Hors ligne Hors ligne

 

#54 22/01/2018 13h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   477  

Oui, ils peuvent être capitalisés et pas décaissés

Oui, l’impôt personnel est du l’année de l’inscription en compte même sils ne sont pas décaissés. Cel vous rajoute un peu d’effort de trésorerie perso

Pas compris Roudoudou

Dernière modification par Tssm (22/01/2018 13h02)

Hors ligne Hors ligne

 

#55 22/01/2018 13h06

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   158  

Roudoudou fait référence à mon msg #50
Pour le non décaissement, c’est intéressant car cela va gonfler "artificiellement" le CCA pour sortir à terme les éléments. Même si on doit payer un peu chaque année.

Hors ligne Hors ligne

 

#56 22/01/2018 13h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   477  

Et oui, le 1,67%, c’est le taux maximum admis en déduction pour 2017

Au dessus, ce n’est pas déductible

Intérêts déductibles des comptes d’associés - Éditions Francis Lefebvre

Tout à fait, cela créée du CCA et minore l’IS pour un faible coût

Dernière modification par Tssm (22/01/2018 13h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#57 22/01/2018 13h12

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   158  

Par curiosité, comment rédigez-vous la clause de rémunération sans connaitre à l’avance le taux d’intérêt max déductible ?
Une clause du type : "la rémunération du CCA se fera au taux d’intérêt maximum déductible au jour de la clôture de l’exercice considéré."

Hors ligne Hors ligne

 

#58 22/01/2018 16h45

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

Tssm a écrit :

Moi je le ferrai pour sur
De plus, ce montant s’ajoute à votre effort mensuel viré sur votre CCA pour votre acquisition à credit de votre première tranche de SCPI ?
A combien se monte votre CCA au 31/12/2018 post acquisition de l’usufruit et effort pour acheter 1ere tranche ?
ET dans 10 ans toute chose égale par ailleurs ?

C’est pour moi cette question ? Si oui je répondrai sur ma file de présentation

Dernière modification par roudoudou (22/01/2018 16h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#59 24/01/2018 16h57

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   158  

Tssm a écrit :

Et oui, le 1,67%, c’est le taux maximum admis en déduction pour 2017

Au dessus, ce n’est pas déductible

Y-a-t-il un intérêt à se faire rémunérer disons 3% sur une année avec un maximum à 1.67% ?
A choisir un taux plus élevé : on fait juste grossir plus vite son CCA vs un paiement d’impôt à 24% (si on remplit les conditions) mais la déduction fiscal pour la SCI est la même.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #60 24/01/2018 17h06

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   477  

Si vous êtes au dessus du taux d’intérêt maximum déductible, les interêts ne sont plus déductibles en totalité

Hors ligne Hors ligne

 

#61 24/01/2018 17h08

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   158  

Pour vous, il n’y a aucun intérêt à se rémunérer au-dessus car on perd la déductibilité ?

Dernière modification par Kabal (24/01/2018 17h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#62 24/01/2018 17h13

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

Si vous étiez autorisé à fixer le taux sans limite tout le monde me mettrai le taux qui l´arrange et cela permettrait de sortir du revenu autrement que par dividende tout en réduisant ou éliminant totalement l’IS. Si les taux remontent ça peut devenir intéressant ou un moyen de sortie.

Par contre ok ça fait monter le CCA si vous capitalisez les intérêts et vous ne vous les versez pas mais vous êtes imposable dessus et ça peut faire mal.

Dernière modification par roudoudou (24/01/2018 17h13)

Hors ligne Hors ligne

 

#63 24/01/2018 17h32

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   477  

Kabal, je comprends votre question qui vise à optimiser dividende/retrait CCA
Se rémunérer à un taux supérieur au marché est selon moi, un acte anormal de gestion
Ces charges non déductibles fiscalement seront considérées comme un dividende, donc retour à la case départ
Sauf que la consequence pour votre IR est une majoration des sommes distribués et la perte de l’abattement de 40%. Je ne sais pas comment cela s’articule avec la flat tax puisque l’abattement a disparu

Roudoudou, vous n’êtes pas imposable à 30% tout compris sur les interêts ?

Dernière modification par Tssm (24/01/2018 17h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#64 24/01/2018 17h33

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

Si je le suis pourquoi ?

Hors ligne Hors ligne

 

#65 24/01/2018 17h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   477  

Parce que vous dites "cela peut faire mal"

Je raisonne de manière simpliste et mal (car société et vous pas la même poche), mais en année 1, vous économisez 15% d’un coté (sur société) et vous payez 30% de l’autre (sur IR perso). Donc perte de 15 en global et 30 à financer

L’année du versement du dividende, vous économisez 30% puisque cela sera un retrait de CCA et pas un dividende

Donc vous gagnez 15 en global mais vous devez financer 30 sur une période plus ou moins longue

Hors ligne Hors ligne

 

#66 24/01/2018 18h04

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

C’est pas faux mais actuellement j’ai à peine 30k de cca peut être intéressant si le CCA monte ?

Hors ligne Hors ligne

 

#67 24/01/2018 18h13

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   477  

Je comprends surtout que la tendance est toujours à la baisse du taux

Mais vous allez remettre une louche avec votre acquisition d’US ?

Personnellement, j’aime bien rester cohérent dans mes méthodes d’un exercice sur l’autre

Hors ligne Hors ligne

 

#68 24/01/2018 18h30

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

Je Suis presque à 20k d’US j’en remettrai au gré des opportunités, progressivement  pas pour l´instant je pense. Le montant est relativement faible par rapport à la taille des scpi en PP mais suffit à plus que financer le gap avec prêt pendant 5 ans. (Ça le finance d’ailleurs pendant 7-8 ans environ avec le surplus)

Il est possible que j’apporte du CC pour l´acquisition de parts non cotées.

Bref l’US ça reste assez opportuniste

Dernière modification par roudoudou (24/01/2018 18h31)

Hors ligne Hors ligne

 

#69 26/01/2018 09h33

Membre
Réputation :   27  

Tssm a écrit :

Kabal, je comprends votre question qui vise à optimiser dividende/retrait CCA
Se rémunérer à un taux supérieur au marché est selon moi, un acte anormal de gestion
Ces charges non déductibles fiscalement seront considérées comme un dividende, donc retour à la case départ
Sauf que la consequence pour votre IR est une majoration des sommes distribués et la perte de l’abattement de 40%. Je ne sais pas comment cela s’articule avec la flat tax puisque l’abattement a disparu

Roudoudou, vous n’êtes pas imposable à 30% tout compris sur les interêts ?

Je suis complétement d’accord avec vous.
D’ailleurs certains se sont déjà fait rétorqué par les contrôleurs.
La question est simple: pourquoi la sté emprunte à 3% alors qu’en banque on vous prêt à 1,5%?
(c’est évidemment valable si il y a une capacité de remboursement dans le cycle de production)


Parrainage LINXEA, n'hésitez pas à me contacter.

Hors ligne Hors ligne

 

#70 01/02/2018 17h50

Membre
Réputation :   4  

Retour du prêt boursorama à 0.95% Taeg fixe sur 48 mois (jusqu’à 75k€)

Vous pensez que c’est une bonne opportunité pour prendre des SCPI de rdt ? (à hauteur de 15k€)


Parrainage : Boursorama | Fortuneo | Linxea | Binck : MP

Hors ligne Hors ligne

 

#71 01/02/2018 18h18

Membre
Réputation :   69  

Bonjour Ayman

Et vous ? Vous en pensez quoi ? Ou plutôt faites nous plaisir : détaillez vos calculs ! Le premier qui en profitera ce sera vous !

Chtirentier

Hors ligne Hors ligne

 

#72 01/02/2018 18h28

Membre
Réputation :   4  

Chtirentier a écrit :

Bonjour Ayman

Et vous ? Vous en pensez quoi ? Ou plutôt faites nous plaisir : détaillez vos calculs ! Le premier qui en profitera ce sera vous !

Chtirentier

Chtirentier, je cherchai surtout des retours d’expérience mais sauf erreur :

Au bout de  48 mois :

Remboursement :
15142€

Capital (avec une SCPI à 4 %)
17400€

Par contre aucune idée sur l’avis qui pourrait être donné sur une demande de crédit de RP avant la fin des 48 mois


Parrainage : Boursorama | Fortuneo | Linxea | Binck : MP

Hors ligne Hors ligne

 

#73 01/02/2018 19h19

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   416  

Bonsoir aymen1987,

pourquoi ne pas envisager plutôt un prêt immo de plus long terme (15 ans au moins) pour investir dans des parts de SCPI?

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #74 01/02/2018 19h29

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2329  

@aymen1987: J’ai l’impression qu’il y a une "grosse erreur" de votre part : vous ne vendrez généralement pas les parts de SCPI après 4 ans au prix auquel vous les avez payées, donc votre capital sera probablement bien inférieur aux 17 400€ de vos (optimistes) calculs.

De manière générale, financer avec un emprunt court (un emprunt amortissable de 4 ans, c’est court) un investissement de long terme (il faut conserver des parts de SCPI au moins 8-10 ans pour que ça vaille la peine) n’est pas une bonne idée. Exception : quand vous voulez investir vos flux d’épargne (à peu près assurés) des 4 prochaines années pour acquérir un actif qui sera conservé à long terme. Dans les autres cas, mieux vaut éviter de financer des SCPI avec un prêt à la consommation ou une facilité de trésorerie.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#75 01/02/2018 19h32

Membre
Réputation :   69  

Vous voyez ! J’avais Raison 😜

Chtirentier

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur