Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Unibail-Rodamco-Westfield sur nos screeners actions.

#2351 28/04/2021 19h29

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   685  

REUTERS•28/04/2021 à 19:05 a écrit :

Le chiffre d’affaires d’Unibail-Rodamco s’effondre au T1 avec le coronavirus

URW.AS a annoncé mercredi une chute de 42,8% de son chiffre d’affaires au premier trimestre en raison de la fermeture de nombre de ses centres commerciaux avec la crise du coronavirus, qui devrait continuer de peser sur ses activités et empêche le groupe d’immobilier commercial de fournir des prévisions annuelles.

Essentiellement présent en Europe et aux Etats-Unis, où les confinements n’ont été instaurés que vers la fin du mois de mars l’an dernier face à la première vague de l’épidémie, URW dit n’avoir connu au premier trimestre de cette année aucune journée d’activité sans restrictions d’accueil imposées par les autorités, contre 70 sur la même période de 2020.

Ses centres commerciaux ont été fermés en moyenne 42 jours au cours des trois premiers mois de l’année, contre 13 au premier trimestre 2020, et la fréquentation a chuté de 58% par rapport à 2019 en Europe et de 41% aux Etats-Unis.

Le chiffre d’affaires du groupe, qui exploite également des centres de conférence eux aussi frappés de restrictions, a en conséquence chuté à 452,2 millions d’euros contre un peu plus de 790 millions il y a un an.

"La performance du groupe au cours du trimestre a été fortement impactée (par la pandémie de COVID-19) et nous anticipons le fait que 2021 restera très difficile avec des restrictions plus dures et plus longues impactant le groupe au-delà du premier trimestre", a dit le nouveau président du directoire, Jean-Paul Tritant, nommé en début d’année dans la foulée de la victoire des hommes d’affaires Xavier Niel et Léon Bressler face à la direction sortante.

Unibail-Rodamco-Westfield a précisé qu’au 31 mars, 57% de ses centres étaient encore fermés au moins partiellement. Cette proportion était à peine descendue à 51% ce mercredi malgré la levée progressive des restrictions dans certains pays.

Face à ses difficultés et à un endettement élevé, le groupe franco-néerlandais avait déjà annoncé en février la suspension de son dividende sur la période 2020-2022 et exprimé sa volonté de réduire sa présence aux Etats-Unis et de réaliser des cessions d’actifs en Europe.

Il a annoncé mercredi la vente d’une participation de 45% dans un centre commercial à Vienne et la cession totale progressive, d’ici 2024, d’un autre centre à Bratislava. Ces deux opérations doivent lui permettre de réaliser 1,35 milliard d’euros de cessions sur un programme de quatre milliards en Europe.

Gros impact de la pandémie sur les grands centres commerciaux d’URW.
Le programme de cessions se réalise, mais on n’a pas de détails.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#2352 29/04/2021 13h26

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2792  

Sans surprise, les résultats sont horribles, très inférieurs au T1-2020, qui déjà avait été impacté par le COVID :



Le management espère une normalisation en… 2022 :

Communiqué de presse du T1-2021 a écrit :

Outlook

In view of the extended duration of the COVID-19 lockdowns and other restrictions, which are longer and tougher than originally envisaged with effects beyond Q1, the Group anticipates that the impact on its full year 2021 performance will remain significant. Given the uncertain timing of reopening in many markets, the Group still lacks sufficient visibility on the phasing of the recovery to provide a full-year outlook at this time. However, the strong return of footfall as well as high turnover of retailers upon reopening and lifting of restrictions gives us strong confidence for the latter part of the year and 2022.

Source : https://cdn.urw.com/-/media/Corporate~o … 9c06da8e5f

Les actionnaires d’Unibail se consoleront en pensant à ceux d’Intu Properties, qui, même patients, ne peuvent plus espérer une amélioration des résultats.

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #2353 29/04/2021 21h07

Membre
Réputation :   74  

Concernant le plan de cession de 4 milliards d’actifs, 2 actifs supplémentaires ont été cédés dont voici les "détails"  :

1) le centre commercial Aupark à Bratislava

- cédé pour l’instant à 60%, pour un TAC (Total Acquisition Cost) de 450 millions
- les 40% restant seront cédées par étapes en 2022, 2023, 2024
- Le TAC correspond aux valeurs d’expertise

--> 270 M en 2021

2) le centre Shopping City Süd à Vienne

- cédé à 45%, pour un TAC de 1065 millions
- URW continuera à gérer le centre
- Discount de 3% du TAC par rapport aux valeurs d’expertise

--> 480 M en 2021

Les cessions sont donc très légèrement en dessous des valeurs d’expertise, pour rappel la Net Disposal Value de URW était évaluée en décembre 2020 à 110 euros / action

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2354 18/05/2021 11h59

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   685  

CERCLE FINANCE•18/05/2021 à 10:14 a écrit :

Succès d’un placement obligataire

Unibail-Rodamco-Westfield annonce le succès d’un placement obligataire pour 1,25 milliard d’euros, renforçant sa position de liquidité et étendant la maturité de sa dette. Ses recettes nettes serviront aux besoins généraux, dont le refinancement d’échéances à venir.

Cette offre obligataire se compose de deux tranches seniors, de 650 millions d’euros avec une maturité de sept ans et cinq mois à un coupon fixe de 0,75%, et de 600 millions avec une maturité de 12 ans à un coupon fixe de 1,375%.

C’est bien, URW se refinance à des taux encore bas.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#2355 20/05/2021 12h09

Membre
Réputation :   2  

Si on relie cette émission à ce graphe du dernier General Meeting (p. 36/90 de la présentation).



Ca couvre 1/3 des besoins de financement sur 2 ans.

Je ne sais pas trop quand je vais arrêter d’être surpris par les taux auxquels URW arrive à se financer. Spread de 110 bps pour la tranche 12 ans et de 100 environ pour la tranche à 7 ans et 5 mois par rapport aux OAT, pour une entreprise "en difficulté" c’est vraiment correct. Si on compare au swap on a même 75 bps seulement de différence sur le 7 ans et 5 mois.

Pour comparaison Klepierre avait placé 600M en Novembre (autre temps certes) à 110 bps au dessus du swap sur 8 ans.

Tout ça pour dire que ça confirme le fait qu’a priori, URW n’aura pas à (trop) tirer sur ses lignes de crédit à moyen terme.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#2356 09/06/2021 14h27

Membre
Réputation :   81  

Alors que l’action monte vigoureusement depuis quelques jours, voici quelques données sur l’action URW:

Les intérêts de vente à découvert représentent au 7 juin 9,3% des actions en circulation, à comparer avec un plus haut (en valeur absolue) de 27% le 16 octobre 2020. Source: IHS Markit Data

Les recommandations d’analstes sont à ce jour les suivantes: 3"achat"/ 7"conserver"/12 "vendre". Le cours cible est en moyenne de 55,09 euros, soit 35% au-dessous du cours au moment où j’écris ces lignes (84,72)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2357 09/06/2021 15h10

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2792  

Au passage quand on regarde l’évolution de la performance boursière sur deux ans (hors la séance du jour) :



Klepierre a la même performance que Simon Property Group.

Macerich la plus mauvaise, notamment à cause de l’augmentation de capital de l’année dernière, qui a dilué les actionnaires quasiment au plus mauvais moment.

Unibail est entre les deux. Si l’augmentation de capital avait eu lieu l’année dernière, vu le niveau de dilution bien supérieure à celle de Macerich, le cours d’Unibail serait dans les choux à l’heure actuelle.

C’est le jackpot pour Xavier Niel !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#2358 09/06/2021 15h14

Membre
Réputation :   11  

Café du commerce: certains parlent d’un impact technique lié une potentielle sortie du CAC 40. URW était faussement pressenti avec ATOS sur la base des cours des dernières semaines mais finalement avec la hausse des derniers jours ce serait plutôt ATOS et RENAULT qui sortent, donc pas mal de fonds / ETF doivent recréer une exposition sur URW … Ajouter à cela l’impact des derniers shorts qui finissent par se racheter.

Je ne sais pas ce que valent vraiment ces arguments…

Dernière modification par Synoxis (09/06/2021 15h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#2359 09/06/2021 15h46

Membre
Réputation :   24  

Synoxis a écrit :

Je ne sais pas ce que valent vraiment ces arguments…

Le rebalancing des ETFs se fait au moment du changement pas avant sinon ils ne pourraient pas reproduire le sous jacent…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#2360 09/06/2021 17h00

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   479  

Je pensais comme vous, toutefois on a vu au moment de l’entrée de Tesla dans de grands indices US que les etf entraient par anticipation. Il doit y avoir un peu de souplesse, les encours étant monstrueux, sous peine d’un mega effet entonnoir le premier jour d’entrée dans l’indice.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#2361 09/06/2021 17h42

Membre
Réputation :   11  

Flavius a écrit :

Le cours cible est en moyenne de 55,09 euros

On peut s’étonner de la tendance et du cours cible des analystes : l’action URW s’est "traînée" entre 50€ et 60€ durant toute la phase critique de l’épidémie (confinement, fermeture, etc..), et maintenant que l’horizon s’éclaircit un peu, même s’il y a encore des inquiétudes sur les faillites, le retour des clients et la valeur du panier d’achat, ils la voient revenir sur les quasi plus bas depuis le pire de la situation?

Je me doute que les résultats semestriels ne seront pas fameux, mais quand même.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#2362 09/06/2021 17h58

Membre
Réputation :   71  

Paradeplatz a écrit :

Synoxis a écrit :

Je ne sais pas ce que valent vraiment ces arguments…

Le rebalancing des ETFs se fait au moment du changement pas avant sinon ils ne pourraient pas reproduire le sous jacent…

C’est beaucoup plus complexe que cela.
Les ETF ne peuvent pas attendre le jour même du changement sous peine de risque de liquidité, de front-run, etc.
Ils font donc des modèles de projections et font donc des plans de trades qui peuvent s’étaler sur une période démarrant avant et finissant après le rebalancing.
Ce qui se passe derrière les ETF est tout sauf passif smile

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #2363 09/06/2021 19h43

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   685  

Une interview de Laurens Lafont, rédacteur en chef de la lettre d’investissement Propos Utiles, sur le thème "Faut-il revenir sur Klepierre ou Unibail-Rodamco-Westfield ?"
Bourse : trop tard pour revenir sur les foncières commerciales ?

J’apprécie le discours franc :
. URW a fait une erreur stratégique en achetant les centres commerciaux aux USA
. URW a "un problème en moins : sa direction".
Il voit en URW un double pari : sur le secteur et sur le redressement de la société.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#2364 09/06/2021 21h42

Membre
Réputation :   27  

Je dirais même plus "un grand merci aux shorteurs l’été dernier, qui ont mis la pression sur le cours vers le bas et indirectement empêché l’AK et permis à Xavier Niel de prendre le contrôle".

Peut-on conclure sur le short d’action a la vertu de mettre la pression sur des.dirigeants incompétents, qui permet de précipiter des changement de managériaux et stratégiques d’une entreprise ?

Quand l’action valait 20 euros, j’étais le premier à crier "attention à ne pas renforcer car ça peut encore descendre plus bas". Entre temps, tout a été chamboulé avec Xavier Niel… Une belle leçon d’humilité.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Manureva12 (10/06/2021 06h06)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Unibail-Rodamco-Westfield sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur