Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Vous devez vous présenter pour pouvoir participer aux discussions.

#76 29/09/2017 00h40 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   72 

Comment ça se passe pour Unibail pour les dividendes?
On a le prélèvement à la source hollandais ou pas?


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#77 03/10/2017 23h22 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Réputation :   53 

Bonsoir

Pas de prélèvement hollandais.
Sur mon PEA j’ai bien perçu les 10,2 euro indiqués dans le rapport annuel 2016.
La société est fiscalement basée en FRANCE

Hors ligne

 

#78 12/10/2017 09h23 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   339 

Unibail-Rodamco réenclenche sa pompe à loyers

Le Revenu - CONSEIL DU JOUR Par Lionel Garnier - Publié le 12/10/2017 à 08:29 a écrit :

La première foncière européenne cotée vient d’inaugurer à Prague le Centrum Chodov, un des centres commerciaux géants dont elle a fait sa marque de fabrique. L’accélération des livraisons pourrait réveiller l’action.
Le centre praguois, rénové et étendu, compte pas moins de 300 magasins sur plus de 100.000 mètres carrés. Avec cette ouverture, la foncière d’immobilier commercial inaugure un trimestre faste en termes de lancement.
Pas moins de cinq autres sites -en Pologne, en Espagne et en France- seront livrés d’ici à la fin de l’année.

Ces livraisons pourraient réveiller l’action Unibail-Rodamco que nous avons longtemps jugée trop chère.

En Bourse, la première foncière européenne cotée a d’ailleurs souffert, avec un recul de près de 8% au cours des 6 mois.

Au point que le titre, qui se traitait il y a peu avec une forte prime, s’échange désormais tout juste au niveau de l’actif net réévalué. Une première depuis des années.

Pourtant, avec un rendement du dividende désormais supérieur à 5%, l’action a retrouvé de l’attrait.

La qualité de l’exécution stratégique et la densité du portefeuille de projets sécuriseront ce profil de rendement pour plusieurs exercices.

D’autant que la foncière vient de décider de prolonger jusqu’à la fin de l’année son programme de rachats d’actions de 750 millions d’euros.

Achetez l’action Unibail-Rodamco.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#79 27/10/2017 08h55 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   339 

Financial information as of September 30, 2017

Financial information as of September 30, 2017

Unibail-Rodamce a écrit :

2. Gross Rental Income

Gross Rental Income (GRI) of the Shopping Centre division amounted to €1,103.7 Mn for the first nine months of 2017, an increase of +4.9% compared to the same period in 2016.
The performance was strong across most regions, driven by strong like-for-like growth. The pipeline projects of 2016 (full period impact of the Forum des Halles extension) and 2017 (including phase 2 of the full redevelopment of Glòries, and the extensions of Centrum Chodov and Carré Sénart) also contributed to this performance.

The GRI of the Office division amounted to €112.3 Mn, down by -10.8% compared to the first nine months of 2016.
In France, strong rental income growth resulting from the good leasing activity on Capital 8 and the impact of the rents from the Majunga tower for the entire period was more than offset by the impact of the disposal of the 2-8 Ancelle, So Ouest Office, 70-80 Wilson and Nouvel Air buildings in 2016.

The GRI of the Convention & Exhibition division decreased by -3.4% to €137.5 Mn, mainly due to the 2017 odd-year effect and the impact of the closure for refurbishment of the Pullman Montparnasse hotel.

[…]

5. Outlook

Based on the results through September 2017, the Group now expects recurring earnings per share
for 2017 at the high end of the €11.80 - €12.00 range provided on February 1, 2017.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#80 27/10/2017 17h57 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   339 

212.90 EUR +1.99%
Le marché apprécie, ça faisait un petit temps qu’on ne l’avait plus vu au-dessus de 210.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#81 27/10/2017 18h21 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   234 

Et moi aussi j’apprécie ! smile

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#82 08/12/2017 18h42 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   80 

Un article intéressant du monde sur la France qui se transforme en fiche commerciale avec un taux de vacance qui explose depuis quelques années..

et institut a recensé le nombre de commerces vides en 2016 dans 190 centres-villes, 703 parcs d’activité commerciale, et 691 centres commerciaux dans toute la France. Le constat ? Alarmant. En 2016, 108 communes dépassent un taux de vacance de 10 % dans leur cœur de ville. Elles n’étaient que 21 en 2001. « Au-dessus de 5 %, cela marque un début d’érosion de l’attractivité. Et au-delà de 10 %, on peut parler de phénomène structurel durable », précise Pascal Madry, directeur de Procos.

Avec 1 an de retard sur les states on commence à prendre conscience que le E commerce est en train de profondément changer la structure des commerces en France. Rien que dans ma ville (RP, 30K habitants) il y a au moins 10 magasins vides dans la rue principale et aucun ne trouve preneur sauf quelques concepts ( du style vente de biere artisanale) bancals.
A surveiller pour ceux qui ont des SCPI investis en locaux commerciaux.

la-france-se-transforme-en-friche-commerciale_


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#83 08/12/2017 19h23 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1544 

@Queenstown : En ce qui concerne Unibail Rodamco, l’objet de cette discussion, tout semble aller pour le mieux, si on en crois leur Présentation S1/2017, qui explique aussi (en pages 38-49/80, intitulées "Europe is not USA") pourquoi ce qui se passe aux USA n’est pas transposable tel quel à l’Europe, et (en pages 50-57/80, intitulées "Internet will not kill physical retail") pourquoi l’e-commerce ne fera pas disparaitre les magasins en dur.

Bien entendu, ça ne signifie pas que l’immobilisme (croire que l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement suffit et qu’aucun autre effort n’est requis pour bien valoriser des murs de commerce) sera récompensé dans ce domaine (pas plus que dans de nombreux autres domaines). Il faut s’adapter et rester parmi les meilleurs pour s’en sortir bien. Quand de nouvelles surfaces commerciales sont créées (et il s’en crée encore beaucoup en France, et c’est la principale raison qui rend d’autres surfaces commerciales obsolètes et les transforme en friches, car les gens ne vont pas faire 2x plus de courses !), soit les anciennes s’adaptent, soit elles risquent de rapidement péricliter. Contrairement à ce que d’aucuns croient, même dans l’immobilier, dormir ne permet pas de pérenniser une "rente".

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#84 08/12/2017 19h41 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   339 

En tous cas, Unibail est très en forme : 224.50 (c) EUR    -0.09%
Période    Variation    + Haut    + Bas
1 sem.    3.05%    225.90    214.65
1 mois    2.07%    225.90    213.90
3 mois    5.37%    225.90    202.15

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#85 08/12/2017 19h44 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   80 

@modérateur, pas de problème pour déplacer mon message. Je ne voulais pas spécialement créer de nouveau topic sur le sujet mais il y a peut être une rubrique plus appropriée.
Sur Unibail et même si tout va bien dans leurs centre commerciaux je serais plus méfiant à l’avenir si j’avais des actions.
Q.


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#86 09/12/2017 00h04 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Réputation :   16 

De mon point de vue il me parait imprudent de placer son argent sur une seule ou peu de foncière cotée.

Un placement sur un Etf Immobilier Europe fait mieux qu’Unibail et semble plus sécurisant…

De plus le poids d’Unibail dans l’indice est important et on se met à l’abris de mésaventures sur une fonciere en particulier (comme le parcours de Klépierre pas fameux)

Unibail est une société de qualité je ne le nie pas mais qu’est ce qui vous pousse à être investie sur un nombre restreint de sociétés ?
- la certitude de faire mieux que l’indice ?
- pas confiance envers les Etf?
-éviter les frais de gestion de l’etf?
-autre chose ?

( je ne critique pas votre choix qui reste tout à fait respectable)

Hors ligne

 

#87 09/12/2017 00h25 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1544 

Qui donc aurait indiqué n’être investi que sur Unibail ? (Etre actionnaire d’Unibail n’exclut pas d’être aussi actionnaire d’autres sociétés)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#88 09/12/2017 01h43 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Réputation :   16 

Non mais même être investi sur 10 ou 15 foncière c’est assez concentré.

Ou alors avoir quelque foncière dans un portefeuille plus global ca reste très concentré.

Si on s’intéresse au secteur en general l’actualite d’une fonciere reste anecdotique donc je suppose que vous êtes dans les 2 cas en haut  pour les actionnaires ici.

Hors ligne

 

#89 09/12/2017 01h48 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1544 

La discussion sur les avantages et inconvénients des ETF a déjà eu lieu, ailleurs (par ex. ici)…

Imaginez juste que tout le monde n’investisse qu’en ETF. A votre avis, quelle serait la pertinence du cours de chacune des actions composant ces ETF, et donc quelle serait la pertinence de la valorisation de cet ETF ? La diversité des choix des investisseurs a bien des vertus…


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#90 12/12/2017 09h37 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   339 

UNIBAIL-RODAMCO se replie après son offre sur Westfield

AOF a écrit :

Unibail-Rodamco perd 2,23% à 219,05 euros après avoir lancé une offre de rachat à 24,7 milliards de dollars sur Westfield. Le Conseil d’Administration de Westfield et le Conseil de Surveillance d’Unibail-Rodamco ont tous deux recommandé à l’unanimité l’opération envisagée. Selon les termes du contrat, les porteurs de titres Westfield recevront un montant en numéraire et des actions Unibail-Rodamco (0,01844 titres jumelés Unibail-Rodamco et 2,67 dollars américains en numéraire), valorisant chaque titre Westfield à 7,55 dollars américains (soit 10,01 dollars australiens).

Ce montant représente une prime de 17,8% sur le cours de clôture de Westfield au 11 décembre 2017.

Environ 38,7 millions de titres jumelés Unibail-Rodamco seront ainsi émis au profit des porteurs de titres Westfield afin de financer la contrepartie en titres et un montant total de 5,6 milliards de dollars sera payé au titre de la contrepartie en numéraire, correspondant à une répartition de 65% en actions et 35% en numéraire. À l’issue de l’opération, les actionnaires existants d’Unibail-Rodamco détiendront environ 72% des titres jumelés du groupe et les porteurs de titres de Westfield en détiendront environ 28%.

Ce rapprochement va aboutir à la création d’un leader global de l’immobilier avec un patrimoine de 61,1 milliards d’euros (72,2 milliards de dollars américains), positionné stratégiquement dans 27 des métropoles les plus dynamiques au monde. Il offre de fortes perspectives de croissance organique à long terme grâce au plus grand portefeuille de projets en développement au monde, soit 12,3 milliards d’euros, portant sur des actifs de premier plan dans des marchés clés. Enfin, le bilan du groupe sera solide, assure Unibail-Rodamco avec une notation de crédit attendue à l’issue de l’opération dans la catégorie " A ", et un ratio d’endettement pro forma (LTV) de 39% au 30 juin 2017, se situant confortablement dans la fourchette des objectifs historiques d’Unibail-Rodamco (entre 35% et 45%).

A l’issue de l’opération, Christophe Cuvillier dirigera le groupe en tant que Président du Directoire et Colin Dyer présidera le Conseil de Surveillance.

Diversification géographique intéressante (Australie, Royaume-Uni et Etats-Unis),
donnant naissance à « un leader global de l’immobilier » avec un patrimoine pesant quelque 61,1 milliards de dollars (72,2 milliards d’euros) et « positionné stratégiquement dans 27 des métropoles les plus dynamiques au monde ».
Mais un peu cher payé (en numéraire et en apport d’actions).

216.45 EUR    -3.59%

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#91 12/12/2017 09h50 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   505 

ArnvaldIngofson a écrit :

avec un patrimoine pesant quelque 61,1 milliards de dollars (72,2 milliards d’euros)

Vous avez inversé dollar et euro dans le message suivant l’article qui lui est juste.
Il faut lire:
"avec un patrimoine pesant quelque 61,1 milliards d’euros (72,2 milliards de dollars)
Si vous avez des euros à me vendre, je vous les rachète en dollars wink

Hors ligne

 

#92 12/12/2017 13h34 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   339 

Oui, copier/coller malheureux du site LesEchos, qui s’emmêle un peu puis corrige :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_lesechos.jpg

"La transaction paraît chère", estiment les analystes de Kepler Cheuvreux dans une note.
Je trouve aussi.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#93 12/12/2017 13h46 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Réputation :   

Quelques observations sur la base d’une lecture rapide de la présentation de l’opération mise en ligne par Unibail-Rodamco :

- Sur la base d’un FFO LTM de 643M€, le ratio P/FFO de l’acquisition s’établit aux alentours de 20,8. C’est un bon prix pour les actionnaires de Westfield compte-tenu du climat actuel.

- Unibail-Rodamco estime la NAV de Westfield à 5,97€ par action. Sur la base d’un prix d’acquistion de US$7,55, cela représente une surcote d’environ 7%. (Au cours actuel, Unibail-Rodamco surcote d’environ 6% sur sa NAV, estimée à 206,2€ par action.)

- Les actifs d’Unibail-Rodamco et Westfield se complètent bien : tout le portefeuille de Westfield est situé aux Etats-Unis et au Royaume-Uni , où Unibail-Rodamco n’est pas présent. Westfield a aussi des projets en développement en Italie, où UL n’est pas présent non plus.

- Même si UL est plus gros que Westfield, les centres commerciaux d’Unibail-Rodamco vont adopter la "marque" Westfield. Contrairement à UL, Westfield utilise la même marque pour tous ses centres commerciaux (alors que ceux d’UL ne sont nommés qu’en fonction de leur emplacement).

- Unibail-Rodamco envisage de céder environ €3Mds d’actifs "non stratégiques", dans le cadre du financement de l’acquisition. Je suis un peu inquiet pour le devenir des bureaux et des centres d’exposition d’Unibail-Rodamco, qui procuraient à mes yeux une diversification intéressante (tout en restant des actifs de grande qualité). En effet, sur une base pro-forma, les centres commerciaux vont représenter 87% de l’actif de UL-Westfield. Il est donc possible que la nouvelle entité souhaite se transforme en pure-player des centres commerciaux haut de gamme.

- A noter aussi la structure curieuse à laquelle va donner lieu l’opération : les actifs américains seront détenus par une NewCo, alors que les actifs européens de Westfield seront détenus par UL en direct. Les actionnaires d’UL recevront 60% des actions de la NewCo et UL aura les 40% restants. Originalité (jamais vu pour ma part) : les deux actions seront "liées" et ne pourront pas être négociées séparément. En pratique, cela ne devrait rien changer en termes de gestion. La raison de ce montage est probablement fiscale ou réglementaire.

EDIT : lien corrigé

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Chictor (12/12/2017 16h10)

Hors ligne

 

#94 12/12/2017 16h14 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Réputation :   37 

C’est le genre d’opération qui laisse dubitatif. Les centres commerciaux Westfield sont deja tres bien gérés. J’aime beaucoup (pour un centre commercial) celui de Shepherd’s Bush. Il y a 100 millions d’euros de synergies annoncées, pour une opération a 25 milliards de dollars. Ca fait léger. Ca ne couvre même pas les frais payés aux banques conseils. Si un actionnaire d’Unibail recherchait la diversification, il pouvait  lui-meme acheter des actions Westfield sans payer de premium.
A part flatter l’ego du Pdg, l’intéret est limité (ni opportunité criante, ni potentiel important d’amélioration opérationnelle).

Dernière modification par BullAndBear (12/12/2017 16h14)

Hors ligne

 

#95 12/12/2017 16h39 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1982 

BullAndBear a écrit :

A part flatter l’ego du Pdg, l’intéret est limité (ni opportunité criante, ni potentiel important d’amélioration opérationnelle).

J’ai donné l’intérêt de l’opération dans la file sur les centres commerciaux :
(4/4) Classification des centres commerciaux/malls US (class A, class B, class C…)

Hors ligne

 

#96 13/12/2017 21h40 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Réputation :   32 

Cela ne présente pas un intérêt extraordinaire mais je compile ici quelques (rares) avis / recommandations d’analystes sur Unibail suite au lancement de l’offre de rachat de 25 milliards de dollars sur Westfield, afin de pouvoir refaire le point dans 1 an :

+ TSAF maintient sa recommandation Acheter sur Unibail-Rodamco mais abaisse son objectif de cours de 250 à 235 euros.

+ Invest Securities a révoqué son conseil ’achat’. L’analyste a opté pour une recommandation ’neutre’ et a également abaissé son objectif de cours de 223 à 206 euros.

+ Degroof Petercam relève sa recommandation d’accumuler à acheter sur Unibail-Rodamco, en visant 250 euros contre 235 précédemment.

+ ING reste quant à lui toujours acheteur avec un objectif de 255 euros.

+ Toujours à l’achat sur l’action de la foncière, Société Générale fixe un objectif de cours à 12 mois de 215 euros.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par delta (13/12/2017 22h05)

Hors ligne

 

#97 15/12/2017 19h57 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   234 

Le Revenu voit d’un très bon oeil ce rachat :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/7740_unibail.jpg

Après de nombreux mois passés à nous inviter à rester à l’écart du titre, cette nouvelle enthousiasme le magazine Investir qui repasse à l’achat. Et le lundi 18 décembre, l’action intégrera la sélection Investir rendement (au détriment d’ALD automotive).

Dernière modification par Isild (16/12/2017 08h49)

Hors ligne

 

#98 16/12/2017 15h29 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Réputation :   37 

InvestisseurHeureux a écrit :

BullAndBear a écrit :

A part flatter l’ego du Pdg, l’intéret est limité (ni opportunité criante, ni potentiel important d’amélioration opérationnelle).

J’ai donné l’intérêt de l’opération dans la file sur les centres commerciaux :
(4/4) Classification des centres commerciaux/malls US (class A, class B, class C…)

Unibail était déjà suffisamment gros pour avoir du poids auprès des marques. Et ce serait oublier les différences culturelles avec les Etats-Unis ou l’Australie. Il y a de nombreuses enseignes qui ont du succès seulement sur ces continents. Je ne vois pas en quoi combiner ces géographies éloignées ajouterait au poids d’Unibail vis-a-vis de ces succès locaux. Quand a penser qu’unibail pourrait servir de plate-forme pour l’expansion internationale de ces marques,il suffit devoir l’exemple de Forever 21. Les centre commerciaux européens se battaient il y a quelques années pour attirer la marque qui n’a jamais vraiment décollé en Europe.
Rupert murdoch vend une grosse partie de ses actifs car il dit qu’il ne peut lutter contre les géants du net. Et il cite en exemple d’autres Australiens (les propriétaires de Westfield) qui se retirent de leur champ d’expertise initial car ils peuvent tirer un bon prix et le potentiel n’est pas forcément évident.
Bien sur la stratégie d’unibail est la bonne. Par contre l’intéret de la transaction est extrêmement discutable.

Dernière modification par BullAndBear (16/12/2017 15h30)

Hors ligne

 

#99 18/12/2017 11h31 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Réputation :   53 

Je ne suis pas très enthousiaste non plus sur cette opération. Je pense qu’en règle générale il y a des gains d’efficience limités quand on assemble des portefeuilles immobilier, donc sauf à racheter un concurrent à prix cassé (ce qui n’est pas le cas ici) les avantages sont fort limités.

Ceci étant dit le management d’Unibail est d’excellente qualité et je n’ai pas eu à me plaindre des résultats jusqu’ici. On peut espérer qu’ils savent ce qu’ils font.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#100 04/01/2018 19h29 → Unibail-Rodamco-Westfield : un géant mondial des centres commerciaux (rodamco, unibail, westfield)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   268 

On observera que le cours de l’acquéreur Unibail est à peu près stable depuis l’annonce de l’OPA le 13 décembre, tandis que celui de Westfield décroche passant de 9,70 à 9,32 $Au, cela alors que le prospectus fait état d’un prix payé de 10,07$Au.

Du coup, il est clair qu’à ce jour mieux vaut acheter du Westfield que de l’Unibail, prendre néanmoins garde au fait que les 10,07$Au seront payés pour partie en argent frais, pour partie en actions Unibail.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech