Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 12/04/2015 12h16 → Sociétés cotées en France, Etats-Unis, Canada : où acheter ?

Membre
Réputation :   61 

Bonjour,
A nouveau, il me semble qu’une file dédiée à ce sujet existe : Action cotant sur plusieurs places de marché ?.
Pensez à utiliser l’outil de recherche avant de créer de nouveaux sujets, cela permettra de regrouper au sein d’une même file les topics identiques.
Cordialement,
Sylvain


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#27 12/04/2015 12h56 → Sociétés cotées en France, Etats-Unis, Canada : où acheter ?

Membre
Réputation :   140 

raskolnikobimbo a écrit :

Pour ceux qui n’achètent pas qu’un titre (ou alors pour un montant équivalent à 10 000 euros) et qui se placent dans l’optique d’un achat de portefeuille de titres libellés en devise étrangère. Pour éliminer les effets de change il suffit de coupler son achat de titres libellés en devise étrangère avec  un cfd vendant la devise concernée (contre euro). Vous annulez l’effet de change, c’est quasiment indolore au niveau des frais et cela permet de jouer sur la fiscalité en fin d’année. Si la devise s’est appréciée votre cfd est en perte, il suffit de matérialiser cette perte par un A/R pour diminuer vos plus-values fiscales (ou les différer).

Quels sont les frais indolores que vous évoquez ?

A l’époque chez Saxo, ils m’avaient dissuadé de shorter une devise sur une longue période pour couvrir une position équivalente sur le marché actions. Ils évoquaient des frais de "roll-over" élevés.

Hors ligne

 

#28 20/04/2015 23h14 → Sociétés cotées en France, Etats-Unis, Canada : où acheter ?

Membre
Réputation :   

Bonjour, est ce que cela veut dire qu’on doit considérer CAPSTEAD MORT REIT sur Nyse en USD et CAPSTEAD MORT REIT sur Frankfurt en Euro comme les même actions avec les même avantages (dividendes) et taxations ?

Hors ligne

 

#29 11/05/2015 22h58 → Sociétés cotées en France, Etats-Unis, Canada : où acheter ?

Membre
Réputation :   192 

Edit modération: Vous aviez déjà créé le sujet

Bonjour

Je sais que la question a déjà été plusieurs fois abordée, je suis absolument désolé, j’ai beau lire le forum, je ne suis pas certain de comprendre. Et vu le nombre de posts contradictoires, il semble que je ne sois pas le seul…

Choisir la place de quotation d’une action quotant sur plusieurs marchers

Par exemple BHP Billiton (AUD, GBp, USD) ou BP (GBp, USD)

J’ai compris que:

1/ On ne diversifie pas ses placements en devise en changeant de place de quotation, ce qui compte c’est la devise dans laquelle traite l’entreprise, c’est l’activité de l’entreprise qui gagne ou perd de l’effet devise.

2/ Si on veut faire du PEA, pas de question à se poser, opter pour GBp, pas d’autre choix.

3/ Il y a des sociétés d’arbitrage qui équilibrent les quotations de part et d’autre de l’Atlantique et donc les deux titres évoluent globalement pareil, à la parité entre leurs monnaies près.

4/ Selon les pays de quotation les conditions fiscales peuvent significativement varier.

Ce que, en revanche, je ne parviens pas à comprendre, c’est que l’on a bien un effet devise sur les titres détenus, selon qu’ils sont en une devise ou une autre.

Par exemple BHP Billiton, si on l’achète à un moment où le AUD est haut et le GBP bas (par rapport à l’Euro), n’est il pas beaucoup plus intéressant de l’acheter en AUD qu’en GBP? Quelle que soit l’évolution du titre, on peut s’attendre à un effet de change plus positif non?

Je ne comprends pas pourquoi IH et quelques autres affirment qu’on se fiche de la monnaie de quotation.

Merci pour vos explications.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#30 11/05/2015 23h05 → Sociétés cotées en France, Etats-Unis, Canada : où acheter ?

Membre
Réputation :   90 

Bonjour MisterVix,

Vous avez vous même répondu à la question : des arbitragistes ajustent les cotations en temps réel. Donc si une monnaie de cotation baisse, alors le prix de l’action cotée dans cette monnaie va monter, toute chose égale par ailleurs.

L’effet devise existe, mais il est neutralisée par la valeur de l’action cotée dans cette monnaie.


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#31 11/05/2015 23h33 → Sociétés cotées en France, Etats-Unis, Canada : où acheter ?

Membre
Réputation :   128 

Admettons :

Au 01.01.2020 :

1 action BHP vaut X. Ici X = 3
1 AUD = 1€ = 1 usd = 1£  (y a du chamboulement dans les devises).

Vous vous dites, tiens, l’AUD m’a l’air un peu surcoté et la GBP un peu sous coté.

Vous proposez d’acheter en AUD 1 titre BHP.

Cela vous coute 1 BHP = 3AUD = 3£ = 3€. Vous débourser donc 3€ pour 1 BHP

Au 01.01.2021 :

Mister Market réagi, l’australie en fait c’est pas bien, c’est trop loin et c’est devenu à tendence communiste ! (en plus le président imprime en cachette des billets) la monnaie dégringole.
Le reste du monde n’a par contre pas bougé.

2 AUD valent maintenant 1 usd = 1 € = 1£

1 BHP = 6 aud = 3£ = 3€

Vous revenez au meme point que vous l’ayez acheter en GBP ou en AUD.

En pratique BHP est sensible au taux des devises, l’AUD pour une partie de ces cout de production, l’USD pour les prix de vente. En achetant du BHP vous vous exposé au devises, tout comme en achetant Airbus vous vous exposer à l’EUR/USD (cout de production en EUR et vente en USD).
Mais que vous l’achetiez en AUD ou en GBP ca ne change rien.

Hors ligne

 

#32 30/11/2016 22h48 → Sociétés cotées en France, Etats-Unis, Canada : où acheter ?

Membre
Réputation :   

Bonjour, adepte des petites lignes, j’ai toujours été interessé par Deutsche Telekom, mais je ne suis jamais passé à l’achat car Xetra c’est 15 euros chez mon courtier.

Tout à l’heure, je découvre que l’entreprise allemande côte également sur Euronext.
Les actions Euronext et Xetra côtent sont presque au même prix mais pas tout à fait (15 Vs 14.865 ) et l’évolution de la journée est différente également (1.35% vs 0.58%)

Ma question est la suivante : Quel est la différence?  J’ai surtout du mal à comprendre la différence d’évolution dans la journée.
Au niveau des dividendes,est ce que c’est la même chose ?

Merci pour votre aide

Dernière modification par JBeurer (30/11/2016 22h49)

Hors ligne

 

#33 30/11/2016 23h01 → Sociétés cotées en France, Etats-Unis, Canada : où acheter ?

Membre
Réputation :   192 

Bonjour

Cotant sur deux places différentes il peut en effet y avoir de petites différences de prixmais celles ci sont corrigées soit par des investisseurs lambda qui vont au meilleur prix, soit par les arbitragistes qui font leur business sur ce genre d’écarts.

Dans le cas de xetra/Euronext on reste sur de l’euro mais certaines actions cotent sur plusieures devises ce qui peut également générer des écarts.

Pour les dividendes le coupon versé est le même mais les prélèvements à la source peuvent changer la donne (exemple entre euronext et le London stock exchange)


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#34 03/01/2017 19h35 → Sociétés cotées en France, Etats-Unis, Canada : où acheter ?

Membre
Réputation :   

Bonsoir à tous

En pleine formation accélérée de mes connaissances d’investisseur amateur, je m’interroge à propos des actions qui sont cotées sur plusieurs places boursières en même temps. Quel en est l’intérêt pour les actionnaires ? Y’a t’il un avantage à investir dans une action sur telle place plutôt que sur telle autre ? Mon vieux bon sens pifométrique me dit qu’il faudrait en théorie privilégier l’investissement dans une action cotée sur la place boursière correspondant à la localisation de son siège social, mais il y a parfois des curiosités, telles que Atrium European Real Estate, dont le siège social est à Jersey et la cotation sur les places de Vienne et Amsterdam.

Mais pour des valeurs moins baroques, il y a aussi plusieurs places de cotation en même temps.

Est-ce que les Glorieux Anciens ou les Jeunes Loups peuvent m’éclairer sur cette subtilité ?

Je remercie d’avance les membres éminents de ce forum qui prendront la peine de répondre à cette interrogation.

Dernière modification par Tomatoketchoupy (03/01/2017 19h36)


"La situation est désespérée, mais pas grave" (proverbe russe)

Hors ligne

 

#35 03/01/2017 19h40 → Sociétés cotées en France, Etats-Unis, Canada : où acheter ?

Membre
Réputation :   187 

La même action peut être cotée sur plusieurs places, mais les frais pour l’acquérir sont pour leur part sensiblement différents selon les règles propre à chaque marché.

Je m’explique : le groupe minier BHP est coté à Londres et à Sydney. Si vous l’achetez à Londres vous devrez acquitter le droit de timbre ou impôt de bourse britannique ; à Sydney, cette taxe n’existe pas.

Hors ligne

 

#36 03/01/2017 19h45 → Sociétés cotées en France, Etats-Unis, Canada : où acheter ?

Membre
Réputation :   50 

Bonjour,

Tomatoketchoupy a écrit :

Quel en est l’intérêt pour les actionnaires ?

A supposer que le titre vendu sur plusieurs places soit exactement le même, l’actionnaire peut investir sur la place de marché qui lui offre le moins de frais de courtage. Mais attention, parfois le titre n’est pas exactement le même, il peut s’agir d’une action d’un autre type, par exemple qui ne donne pas de droit de vote.

Tomatoketchoupy a écrit :

Y’a t’il un avantage à investir dans une action sur telle place plutôt que sur telle autre ?

L’avantage est de pouvoir investir sur une place de marché où vous payer moins de frais, frais de courtage et frais de change si une des places de marché était coté dans une autre monnaie que la votre. Pour un petit porteur c’est à peu près le seul changement. Pour un gros investisseur, il faut aussi prendre en compte la liquidité du titre. Une des places peut offrir de moins gros volumes, ce qui peut empêcher d’acheter ou de vendre beaucoup d’actions d’un coup. Mais hors situations exceptionnels ponctuels, les deux places offriront le même cours (éventuellement libellé dans une monnaire différente).

Enfin, vous pouvez relire cette fil. Car un point important est de comprendre que même si vous achetez une même action sur une place en dollars au lieu d’une place en euros, vous ne serez pas plus investi en dollars. Ce fil l’explique assez bien.

Dernière modification par Evariste (03/01/2017 19h51)

Hors ligne

 

#37 03/01/2017 19h47 → Sociétés cotées en France, Etats-Unis, Canada : où acheter ?

Membre
Réputation :   

@ Stokes : Je vous remercie pour votre éclaircissement. Toutefois, mon propos est également de comprendre pourquoi une société est amenée à choisir une cotation sur plusieurs places boursières au lieu d’une seule. Plus particulièrement, en quoi y’a t’il un intérêt pour elle ?

@ Evariste : Merci pour votre retour.

J’ai la réponse que je cherchais. Merci à tous.

Dernière modification par Tomatoketchoupy (03/01/2017 19h55)


"La situation est désespérée, mais pas grave" (proverbe russe)

Hors ligne

 

#38 03/01/2017 20h56 → Sociétés cotées en France, Etats-Unis, Canada : où acheter ?

Membre
Réputation :   88 

@Tomatoketchoupy : La société touche plus d’actionnaires potentiels, par exemple HSBC cote à Londres, New York, Paris, Hong Kong.

Un petit actionnaire français prendra potentiellement du HSBC à Paris car frais de courtage moins cher chez son courtier pour Euronext Paris, un chinois le prendra à Hong Kong et ainsi de suite.


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "sociétés cotées en france, etats-unis, canada : où acheter ?"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech