Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Bollore sur nos screeners actions.

#326 06/04/2022 12h07

Membre (2021)
Réputation :   4  

A ma connaissance, l’engagement de 2 ans relatif à la conservation d’actions UMG détenues, concerne la seule sté "VIVENDI" pour le solde de sa participation de 10,03% (181 798 729 actions) et non pas Bolloré SE, libre de distribuer à tout moment ses 17,70% (Odet 0,03%)  actions UMG !

A vérifier donc…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#327 07/04/2022 11h38

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   185  

Ce problème de détention de titres a été débattu dans le passé et certains (dont moi-même) se sont d’ailleurs un peu mélangés les pieds avant que l’on arrive à une conclusion avec l’aide de @Pryx, voir posts #194 et suivants du fil consacré à UMG

Jbpv a écrit :

Odet et Bolloré SE perdraient donc rétroactivement l’avantage de la faible taxation des dividendes perçus (en titres UMG ou en cash peu importe) s’ils vendaient leurs titres Vivendi avant deux ans.

Quant aux actions UMG pour lesquelles il a été demandé à Vivendi de ne pas vendre les 10% restants, la raison en serait que cela remettrait en cause l’application du régime mère fille pour les futurs dividendes versés par UMG dont les sociétes de la galaxie Bolloré détiennent maintenant 18% directement et 29%*10% indirectement.

En conséquence cela signifierait que VB a prévu de toucher de futurs dividendes d’UMG (qui a prévu de verser 50% de son résultat à ses actionnaires) donc de garder ses actions UMG, ce qui reste pour moi la question principale.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (07/04/2022 13h43)

Hors ligne Hors ligne

 

#328 13/05/2022 11h28

Membre (2021)
Réputation :   4  

Déclaration AMF le 12/05/22 d’ODET qui a acquis 3 892 198 actions BOLLORE (prix moyen 4,4292e) le 06/05/22

ps: les 3 transactions "Euronext" sont datées du même jour, soit du 06/05/22 ce qui peut paraitre surprenant eu égard au volume constaté le 06/05 (à mon avis, problème de date entre le 06, le 09 et le 10/05…) !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#329 20/05/2022 14h05

Membre (2020)
Réputation :   24  

En effet cela bouge dans la galaxie,
.un buy back tourne à plein régime sur Vivendi à 11€….
.un buy back tourne à 4,75€ sur Bolloré….23 327 865 actions ont été acquises la semaine dernière… ce qui représente une part non négligeable du flottant.

à vos conjectures pour savoir ce que va faire le Breton…. mais mettre la main sur le cash de CMA et celui d’UMG a l’air dans ses plans…
OPA sur Bolloré d’abord? pour lancer avec le cash de CMA CGM une opa sur Vivendi?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#330 21/05/2022 08h32

Membre (2021)
Réputation :   4  

ODET a acquis 32 017 012 actions BOLLORE au 16/05/22 inclus, soit plus de 7% du Flottant Réel indiqué au 30/04/22 sur le site "Simply Wall" (FCP et Sicav inclus) !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#331 21/05/2022 13h34

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   185  

Les buts de VB me semblent les suivants:
- maximiser au niveau de l’ODET la détention des deux sociétés de la galaxie qui rapportent de l’argent: Vivendi et Bolloré SE
- supprimer les liens de capital entre Bolloré SE et Vivendi qui ont été attribués à chacun des deux fils cadets.

Actuellement, comme il y a un peu de cash au niveau de l’ODET et que le cours de Bolloré SE est bas (la limite a été fixée à 4,75€), l’ODET accroit sa participation dans Bolloré SE.

Ensuite l’accroissement de participation dans Bolloré SE (au delà des 2/3 qui seront bientôt atteints) et dans Vivendi (VB bute sur la limite des 30% de détention Vivendi qu’il n’a pas les moyens de franchir et sur la limite des 10% d’autocontrôle de Vivendi qu’il ne peut pas faire annuler maintenant sans franchir le seuil des 30%) se fera en utilisant le cash disponible dans Bolloré SE et Vivendi.

Un scénario alternatif à l’OPRA sur Vivendi à laquelle Bolloré participerait (le but étant d’alléger Vivendi tout en ne franchissant pas le seuil des 30%) serait de distribuer les 28% d’actions Vivendi détenues dans Bolloré SE pour en faire remonter les deux tiers (au moins) au niveau de l’ODET.

La détention du Groupe Bolloré en actions Vivendi diminuant il serait alors possible d’annuler les actions Vivendi auto détenues puis de se renforcer en Vivendi au niveau de l’ODET directement par achats et indirectement par rachats puis annulation d’actions auto détenues.

PS: comme je ne sais pas lire dans les pensées de VB, je détiens ODET, Bolloré SE, Vivendi (et UMG par le spin off).
Le parachute à la baisse pour Vivendi est à 11€, celui pour Bolloré SE est à 4,75€.
Au total en traidant un peu Vivendi entre 11 et 12€ et UMG entre 19/20 et 24/25€ plus les dividendes la galaxie Bolloré n’est pas une mauvaise affaire.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (21/05/2022 14h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#332 23/05/2022 10h32

Membre (2020)
Réputation :   24  

Plus les choses avancent, plus un scenario semble se dessiner selon moi,

les résolutions sur les distributions en nature de Bolloré et Odet, laisse présager un modèle à la UMG….

distribution de Vivendi par Bolloré
distribution d’UMG (18%) par Bolloré puis par Odet

la valeur d’Odet serait boosté par la simplification de la galaxie, et des OPE pourrait être lancé sur les soldes des deux sociétés….

J’’étais bloqué en imaginant une simplification bottom-up commençant par Vivendi, plus les choses avancent plus je pense à une simplification top/down avec l’axe ODET/Bolloré qui doit être simplifié en premier lieu,
le risque d’entrée d’un loup chez Vivendi est faible, et VB a plus de temps que le marché semble vouloir lui accorder.

et les chantiers M&A sont massifs sur Vivendi:
Ventes: Travel Retail lagardère, Remedies Hachette/Editis
Achat: Multichoice, Prisa, Figaro, Starz,  Sky,….

Vivendi pourrait prendre plus de temps que  Bolloré SE

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #333 23/05/2022 11h45

Membre (2019)
Réputation :   30  

A mon avis ces résolutions autorisent une plus grande flexibilité en terme de distribution d’actif, mais ne présagent en rien quelle sera la suite de l’histoire.
Supposez que BOL distribue ses Vivendi à ses actionnaires, dont Odet. Ca ne semble pas optimum: 30% vont partir chez les minoritaires de BOL, quel interet ? Le groupe perd beaucoup d’actions Vivendi dont la valeur n’est pas refletee par le cours actuel de BOL.Ces action Vivendi étant elle-memes tres decotées.
Il est clair qu’il faut simplifier et racheter le maximum de BOL ou ODET avant toute distribution du tresor !
Les actions Rivaud, Bol ou Odet sont à 40% de leur valeur. La logique semble etre de se débarasser des minoritaires (peu à peu) avant de reaorganiser la holding. C’est quand meme ce à quoi on assiste.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par GrandDuc (23/05/2022 11h47)

Hors ligne Hors ligne

 

#334 23/05/2022 16h57

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   185  

On ne peut pas avoir le beurre et TOUT l’argent du beurre, mais on peut s’en approcher.

On peut par exemple jouer sur le différentiel de sous (ou sur) valorisation de sociétés lors d’une opération d’échange, de distribution de titres, de rachat, ….

Par exemple dans le passé VB qui possédait 100% d’Havas a fait racheter par Vivendi en 2017 la société à un prix surévalué alors qu’il n’en possédait à l’époque qu’environ 20%. Il a fait une bonne affaire sur la vente de 100% des titres Havas et une mauvaise affaire sur l’achat de 20%.
Voir ici
Bernard Arnault a fait la même chose puis s’en est tiré par une pirouette "tous les actionnaires ont fait une bonne affaire", ce qui était vrai, … après.

Distribuer les titres Vivendi de Bolloré SE sans détenir 100% de Bolloré induit une perte dans la remontée des titres vers Odet mais racheter tous les minoritaires de Bolloré SE finira par faire monter le cours "trop haut".
Il y a pour moi un équilibre à atteindre et les rachats actuels à 4,75€ par Odet sont du bon côté de cet équilibre, mais à un moment la distribution de titres Vivendi par Bolloré SE pourrait être envisagé.

Le "problème" de VB est que l’argent se trouve "en bas" (Vivendi et Bolloré), qu’il ne détient pas 100% de la cascade de sociétés mais qu’il voudrait bien en faire remonter chez lui (Odet et au dessus) plus que sa part (en fonction des pourcentages de détentions) sans en payer le prix.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (23/05/2022 17h08)

Hors ligne Hors ligne

 

#335 23/05/2022 17h12

Membre (2020)
Réputation :   24  

Jbpv a écrit :

Distribuer les titres Vivendi de Bolloré SE sans détenir 100% de Bolloré induit une perte dans la remontée des titres vers Odet mais racheter tous les minoritaires de Bolloré SE finira par faire monter le cours "trop haut".
Il y a pour moi un équilibre à atteindre et les rachats actuels à 4,75€ par Odet sont du bon côté de cet équilibre, mais à un moment la distribution de titres Vivendi par Bolloré SE pourrait être envisagé.

La perte de quelques % permettrait de passer sous le seuil d’OPA de Vivendi aprés annulation et reprendre la main sur le timing…
cela pourrait faire sortir quelques fonds étrangers qui se feraient mal traité fiscalement avec une telle distribution et cela mettrait en place une gouvernance plus simple entre les deux fistons.

dans ce cadre un OPE sur Bolloré, et une distribution de Vivendi pourrait être l’enchainement optimal selon moi.

le premier gros mouvement ne devrait plus tardé, le changement de gouvernance Vivendi ne semble pas être une gouvernance de long terme…personne à la stratégie, au M&A,… des directeurs de BU les uns à coté de autres cela ne semble pas la pérennité incarnée.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#336 23/05/2022 17h45

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   185  

Oui Cusmar3600, d’ailleurs j’ai écrit:

Jbpv a écrit :

Un scénario alternatif à l’OPRA sur Vivendi à laquelle Bolloré participerait (le but étant d’alléger Vivendi tout en ne franchissant pas le seuil des 30%) serait de distribuer les 28% d’actions Vivendi détenues dans Bolloré SE pour en faire remonter les deux tiers (au moins) au niveau de l’ODET.

La détention du Groupe Bolloré en actions Vivendi diminuant il serait alors possible d’annuler les actions Vivendi auto détenues puis de se renforcer en Vivendi au niveau de l’ODET directement par achats et indirectement par rachats puis annulation d’actions auto détenues.

Comme il y a plusieurs scenari et que je suis paresseux je suis bordé en Odet, Bolloré et Vivendi.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#337 23/05/2022 18h47

Membre (2020)
Réputation :   24  

Jbpv a écrit :

Comme il y a plusieurs scenari et que je suis paresseux je suis bordé en Odet, Bolloré et Vivendi.

j’ai les trois également
mais je m’interroge sur la possibilité d’une pondération rationnelle…
qui va au delà des achats à bon compte de l’une ou l’autre…

Hors ligne Hors ligne

 

#338 24/05/2022 08h44

Membre (2014)
Réputation :   108  

Etant donné que Bolloré et Odet agissent de concert vis-à-vis de Vivendi, je ne vois pas l’intérêt de remonter des titres Vivendi de Bolloré à Odet.

A mon avis, le seuil des 30% de déclenchement d’une OPA sur Vivendi se calcule à partir du contrôle commun de Bolloré+Odet.

Hors ligne Hors ligne

 

#339 24/05/2022 10h12

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   185  

@etzanas: explication

Bolloré SE + Odet possèdent 29,5% de Vivendi, on est d’accord.
Si Bolloré SE (qui n’est détenu qu’au 2/3 par VB) distribue des titres Vivendi, les 2/3 de ces titres vont remonter dans l’Odet détenu à 92% par VB (Sofibol) et 1/3 va sortir de sa galaxie au profit des minoritaires.
En conséquence la détention de VB (Sofibol + Odet pour simplifier) en Vivendi ne va pas baisser mais la détention du Groupe Bolloré (Bolloré SE + Odet) en Vivendi va baisser ce qui va permettre d’annuler les 10% d’actions Vivendi en auto contôle (actuellement en cours de rachat à 11€ maxi) et pourquoi pas de racheter de nouvelles actions Vivendi avec le cash qui est dans Bolloré SE, ce qui remontera sa détention dans Vivendi vers les 29%

Comme déjà dit le problème de VB c’est que l’argent est détenu et généré "en bas" dans des sociétés dont il n’a pas le contrôle total (Vivendi et Bolloré SE) ni les moyens actuellement de les détenir totalement et qu’il cherche à faire remonter le maximum d’argent le plus économiquement possible sans mettre la main directement dans sa poche.

Accessoirement, je pense que VB cherche à bien cloisonner à terme les deux sous groupes des deux cadets, Bolloré SE et Vivendi.

PS: ce scénario n’est qu’une possibilité parmi d’autres, mais je pense que les minoritaires y gagneront à détenir des actions de la galaxie (moins que VB en valeur absolue ce qui est évident mais aussi en pourcentage car VB agit au bon moment, ce qui n’est pas forcément notre cas (*)), c’est la raison pour laquelle je suis ce fil et détiens pas mal d’actions réparties sur ces valeurs.
(*) exemple: Odet achète du Bolloré SE à 4.75€, j’en ai acheté par le passé à des cours plus élevés.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (24/05/2022 10h38)

Hors ligne Hors ligne

 

#340 24/05/2022 10h40

Membre (2014)
Réputation :   108  

L’utilisation optimum du cash disponible de Bolloré SE ne serait-elle pas plutôt le rachat de ses propres actions, permettant à la famille Bolloré d’augmenter sa participation dans Bolloré SE et indirectement dans Vivendi ?

Je ne suis pas vraiment convaincu par l’idée d’un cloisonnement capitalistique entre les Business Units des 2 fils, le partage de la succession devant rester équitable entre les 4 enfants.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #341 24/05/2022 11h11

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   185  

etzanas a écrit :

L’utilisation optimum du cash disponible de Bolloré SE ne serait-elle pas plutôt le rachat de ses propres actions, permettant à la famille Bolloré d’augmenter sa participation dans Bolloré SE et indirectement dans Vivendi ?

Cette solution va dans le bon sens en ce qui concerne l’utilisation du cash dans Bolloré SE mais ne traite pas le cash qui est dans Vivendi ni la montée à moindre coût dans Vivendi.

Pour l’instant Odet qui a un peu d’argent (remontée de dividendes , etc …) achète du Bolloré SE à 4,75€ ce qui est sans doute un plancher, même avec la baisse actuelle de la Bourse, on pourra ensuite peut être effectivement avoir des rachats de ses propres actions par Bolloré SE à un cours maxi un peu plus haut (*).

Quant au cloisonnement, il s’agit d’un cloisonnement de pouvoir entre les deux cadets, la détention familiale étant tout en haut et pouvant être identique entre les quatre enfants.
Je pense qu’une absence de cloisonnement (l’un détenant des titres de l’autre sous groupe) est source potentielle de conflit entre les deux cadets et VB le sait.

(*) un peu plus haut parce que quand VB achète du Bolloré SE via Odet, c’est à 92% lui qui achète alors que lorsque c’est Bolloré SE qui rachète ses propres actions, environ 33% est "racheté par les minoritaires".
VB est un rat qui sait calculer !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (24/05/2022 11h33)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #342 25/05/2022 15h42

Membre (2020)
Réputation :   24  

un petit bilan des deux AG…
il ne s’est rien dit et rien passé.

on a appris l’absence de parking à vélo dans la tour Bolloré. Passionnant…

VB a tout de même dit :
                                qu’il resterait à l’Odet quelques mois, quelques années.
                                que la décote de l’Odet était enfin résorbé
                                que Bolloré SE aurait sûrement beaucoup de mal au deuxième semestre
                                qu’il a acheté 1,1% de Bolloré SE car il allait recevoir le dividende et qu’il n’avait pas
                                d’idée d’investissement

classique de dire que les sociétés ne valent rien et faire des buy backs…
il a dit que les poulies bretonnes étaient trop compliqués à simplifier
et que les distributions en nature était une homogénéisation juridique du groupe.

bref…. ce n’est peut-être pas pour demain… mais il faudra encore attendre quelques mois.
il ne va tout même pas se contredire le lendemain

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Bollore sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur