Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #251 28/09/2019 08h52

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Reporting à fin septembre 2019

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_pb_09_2019_a.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_pb_09_2019_b.png


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #252 27/10/2019 07h07

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Bonjour,

Je fais mon reporting tous les mois depuis début 2015 soit près de 5 ans.

Etant tombé du lit malgré la prolongation de la nuit du fait du changement d’heure, je me suis dit que j’allais accomplir un vieux projet : établir la base statistique des variations mensuelles de mon portefeuille pour faire ressortir une variation moyenne. Comme je fais très peu de stock picking, la tendance Actions est bien celle du marché globale, donc je peux généraliser.

J’observe que la tendance mensuelle de mon portefeuille obéit en général à la règle suivante : [Variation World * Allocation Actions + Linéarisation du taux de rendement moyen des AV * allocation AV]  - qp CSG. Ainsi c’est la variation des actions qui fait la tendance du mois, sauf quand les actions ne baissent "pas assez", ce qui n’est alors pas suffisant pour entraîner le portefeuille globalement à la baisse compte tenu des rendements des AV & immobilier toujours positifs (jusqu’à présent!). Je précise que le bonus des fonds euros ne déforme pas l’analyse car je le provisionne tous les mois sur la base d’un rendement prévisionnel donc je ne prends pas tout d’un coup en février dans mes VL, ces régularisations ne peuvent jouer qu’à la marge wink

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_var_mensuelle_3.png
Les données d’octobre, novembre et décembre sont les moins fiables car elles n’ont que 4 ans d’ancienneté, 5 ans de recul pour les autres.

Vision mensuelle

Je note que Juin et Aout ont été 3X sur 5 des mois en baisse.
Décembre a été ensuite le mois le plus hésitant (50% de baisse).
Avril est de loin le mois le plus optimiste (aucune baisse en 5 ans).
Les meilleurs mois sont dans l’ordre Avril, novembre, juillet et janvier. On note donc que les premiers mois des semestres sont parmi les meilleurs (annonces des CA et/ou résultats des entreprises ?). A l’inverse, le mois de juin est presque le moins bon (suréaction aux avertissements sur les prochaines publications?)

Vision trimestrielle

Le Q3 semble généralement le moins bien orienté avec le plus de mois en baisse (40%).
Q2 et Q4 sont en baisse 1 fois sur 3 en moyenne/
A l’inverse le Q1 est le mieux orienté avec 27% de mois en hausse.

Vision semestrielle

Le S1 (30% des mois en baisse) semble généralement mieux orienté que le S2 (37% des mois en baisse). Mais je réserve ce constat pour quelques mois car il me manque le Q4 2019 pour avoir une base réellement comparable entre S1 et S2.

Conclusions

Juin et aout sont des mois agités.
La période avril/septembre est la plus souvent en baisse ou la moins rentable puisque je réalise 3X plus de performance d’octobre à mars (0,34%/mois en moyenne), que de avril à octobre (0,1%/mois en moyenne). Je démontre ici en quelques sortes par la pratique le proverbe du "Sell in may".
Les premiers mois des trimestres sont très souvent positifs (16% en baisse seulement).
Les derniers mois des trimestres sont souvent négatifs (42% en baisse).

Sans apporter une forte certitude à cette mini analyse rapide, on voit quand même qu’il semble y a voir beaucoup de psychologie ou d’effets mécaniques sur les marchés :
- les mois les plus éloignés des clôtures annuelles de décembre sont les pires (traduisant de l’incertitude sur les résultats, ou de faibles volumes liés aux vacances ou à cette incertitude elle même peut être ? …)
- il semble qu’à la veille des publications trimestrielles les marchés sont prudents (prises de bénéfices), et une fois connue la publication redonne du peps ou du volume à l’achat. Ma performance est nulle en moyenne sur les mois de mars, juin, septembre et décembre, alors qu’elle est de +0,5% en moyenne sur les mois de janvier, avril, juillet et octobre.

voilà, si d’autres pouvaient faire pareil pour confirmer cela m’intéresserait.

Dernière modification par skywalker31 (27/10/2019 07h25)


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#253 29/10/2019 22h48

Membre
Réputation :   44  

Bonjour Skywalker et merci pour votre portefeuille si transparent.

- Avez vous évalué votre rendement (net et brut) en cumulant toutes vos alloctions cumulées ou par type d’allocation ?
Je serai curieux de savoir comment évolue une allocation diversifié et sécurisée telle que la votre

Moi meme en diversifiant sur des fonds euros, PEA et UC sur AV j’ai un rendement que je trouve tres faible à environ 2,5%. J’ai détaillé dans mon portefeuille. Mais il faut dire que cela ne fait que 1 an. Je suis encore débutant.


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#254 30/10/2019 19h04

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Bonsoir Gandolfi

Je publie mes variations de VL pour la totalité du portefeuille c’est à dire y compris les liquidités et les métaux précieux (non revalorisés, assimilés à de l’épargne) et après déduction de la quote part de CSG latente sur les plus values. Ainsi je me pénalise d’environ 10% de performance au titre des liquidités&métaux, et de près de 18% de CSG. Donc oui en moyenne je fais 2,6% après CSG, mais en brut hors liquidités et hors CSG cela fait à peu près :  2,6/(1-0,18)/0,9=+3,5% ce qui me convient bien dans le contexte actuel et pour le faible risque que je recherche. Cela fait fuir nombre de membres je pense mais ce qui m’importe c’est que la performance soit à la fois homogène (toutes les classes) et régulière dans le temps. Qu’une mini ligne fasse du X2 n’a aucun intérêt pour moi car ce n’est ni durable, ni reproductible.

Pour avoir ma performance actions vous faites en gros X3,5 voire X4 car je n’ai que 26% d’actions. Ainsi au jour le jour mon portefeuille varie en gros du quart de la variation quotidienne du World (voire du SP500) puisque j’ai 26% d’actions. c’est facile à calculer en regardant l’indice sur internet ou à la TV. Après les fonds € rapportent très peu et tirent vers le bas la performance, mais avec l’immobilier cela apporte une très faible volatilité. Dormir la nuit m’est indispensable et avoir une volatilité même moitié moindre que Carmignac Patrimoine me rassure en cas de krach. Auparavant je regardais chaque jour l’indice maintenant parfois il se passe une ou deux semaines avant que je me demande où ca en est….pourvu que ca dure !

Ces derniers temps je lis l’actualité sur la mauvaise santé des assureurs vie et cela me conduit à faire des apports désormais hors assurance vie. A l’échéance de certains contrats d’AV je sortirai d’ailleurs les fonds pour les mettre hors AV. Dans mon reporting de fin octobre je présenterai des acquisitions de nu propriété de SCPI en direct dans cet objectif réalisées sur octobre.

bonne soirée.


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#255 30/10/2019 22h31

Membre
Réputation :   44  

Merci pour votre point de vue et vos explications. C’est toujours intéressant de regarder des portefeuilles "prudent" tel que le votre. Chacun son caractère et ses choix Je pense aussi que cela peut dépendre de la somme investi.

Un petit portefeuille a besoin d’être plus risqué (dynamique dans la bouche des investisseurs…) pour esperer gagner plus et permettre plus tard d’assurer une rente.
A contrario un portefeuille conséquent nécessitera moins de rendement et donc de risque pour assurer cette rente.  Au contrire meme la diminution du rendement permettra de conserevr ce qui a été durement acquis dans le temps.

Hélas pour moi un rendement à 3% est insuffisant pour m’assurer une rente ou une augmentation de capital assez rapide. 300K (et encore je devrai acheter ma Maison principale dans quelques années) à 3% cela fait du 9k par an soit 750 euros brut/mois. Je vise le double… mais à vouloir être trop gourmand j’ai peur de perdre et faire baisser mon patrimoine. Compliqué tout cela.

PS : Les actions sont volatiles mais quid des SCPI quand les taux remonteront ? Si cela tourne mal vous revendrez tout simplement pour éluder le risque ?


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#256 31/10/2019 06h53

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Bonjour Gandolfi,

si les taux remontent, alors tous les actifs baisseraient, pas seulement les SCPI ou l’immobilier.
si l’immobilier dont les SCPI baisse, alors je prévois de conserver pour le rendement résiduel.
par ailleurs j’ai une part importante de la poche "immobilier" qui est en SCI ou en fonds € immo, qui sont supposées être plus liquides (elles ont des actifs liquides en partie) que des SCPI proprement dites.

l’anticipation dominante est que la hausse des taux peut intervenir mais pas de manière massive et brutale.
la question qui se pose néanmoins est la liquidité des lignes. à ce jour je me dis que j’ai encore bien 10/15 ans de carrière avant de prendre du recul, sauf incident imprévu majeur, et de prélever sur le capital ou même sur le rendement. dans ce contexte, je peux ne pas trop me soucier de la liquidité à court terme. cela serait différent si je devais anticiper cet horizon et d’ici quelques années ce paramètre deviendra plus important dans l’allocation il faudra que j’en tienne compte le moment venu.


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #257 01/11/2019 08h35

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Reporting à fin octobre 2019.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_pb_10_19_a.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_pb_10_19_b.png


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#258 01/11/2019 16h49

Membre
Réputation :   13  

Bonjour

Je suis votre portefeuille depuis quelques temps, car avec un profil assez proche, mais je me décide seulement maintenant à vous poser quelques questions:

1)Vous êtes assez fortement investi sur Capimmo, est-ce que vous avez un rapport annuel détaillant leurs actifs qui serait fourni par un assureur quelconque? Personnellement, je le cherche toujours, et je trouve les rapports de gestion très pauvres… Bref je trouve que c’est un fonds assez opaque, ce qui limite mon envie d’investir dessus…

2)Si ce n’est pas trop indiscret, quelle est la SCI "présente en France et en Allemagne" sur laquelle vous avez investi en avril? (je suis intéressé par des investissements hors France dans le cadre de l’AV, pour le moment je me suis limité à des SCPI)

3)Quelles sont les "formalités fiscales" que vous évoquez ci-dessus suite à votre achat de SCPI? Vous n’aurez pas de revenu à déclarer les premières années puisque en nue-propriété…

Hors ligne Hors ligne

 

#259 01/11/2019 17h04

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Bonjour Justsayno,

Capimmo : le lien le plus récent que je connaisse détaillant les lignes en date du 1/1/2018 est en page 5 au lien suivant : Inventaire Capimmo 1/1/2018 page 5

SCI france allemagne : Aviva immo sélection. Reporting T2 19

Formalités : oui vous avez raison, je parlais plus généralement pour des investissements en direct, j’aurais pu être plus clair.

bon week end.


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#260 01/11/2019 19h58

Membre
Réputation :   13  

Merci pour la doc Capimmo, c’est mieux que ce que j’avais trouvé (même si on pourrait espérer un document plus récent d’un an), et cela donne une petite idée de l’actif de la SCI.

Pour Aviva Immo selection, je note avec intérêt la forte proportion d’immobilier en direct (89%), soit bien plus que ce que l’on trouve chez la plupart des concurrents (OPCI souvent limités statutairement à 60%, et SCI concurrentes à des valeurs inférieures). A ce stade, je n’ai pas d’AV chez Aviva, mais ça pourrait être un motif pour moi de profiter d’une promo sur le site assurancevie.com…

Hors ligne Hors ligne

 

#261 30/11/2019 08h40

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Portefeuille au 30/11/2019
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_pb_11_19_a.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_pb_11_19_b.png


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #262 27/12/2019 09h13

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Reporting 31 décembre 2019.

Une très bonne année pour le portefeuille prudent diversifié qui progresse de +6,6% net de CSG & IR. Les gains réalisés sur l’exercice sont de +48.000 €, soit la meilleure année depuis l’ouverture du portefeuille. J’en profite aussi pour me réjouir que mon suivi reporting atteint son 5è anniversaire et que ce rendez vous mensuel permet d’objectiver les faits et rien que les faits. Auparavant j’ai perdu au moins une décennie dans la constitution de mon patrimoine car j’étais trop accaparé par un précédent poste. Je dirais que même si mon poste actuel a une certaine importance pour moi, mon suivi patrimonial en a autant et que chacun de ces deux piliers nourrit l’autre vers une meilleure qualité de vie, plus sereine.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_pb_31_12_19_a.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_pb_31_12_19_b.png

Dernière modification par skywalker31 (27/12/2019 09h18)


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#263 30/12/2019 20h11

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Bonsoir,

j’ai fait l’exercice de décomposer ma performance 2019 vs 2018 par classe d’actif hors apports & arbitrages, notamment afin de vérifier la bonne performance de la poche Actions vs le marché. Il en ressort le tableau suivant :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_focus_perf_2019.png

Je constate que ma poche actions talonne le world à +26,5% (sans certains dividendes tombés dans la ligne cash PEA ou CTO). Performance à mettre en relation avec la forte baisse du marché fin 2018 qui avait été très défavorable pour les actions, donc début 2019 a été marquée par un "effet rattrapage" ou "retour à la moyenne" inclus dans les +26,%. Au 1/1/2019 la poche était en moins value de 2 K€, un an plus tard elle est en plus value de 41 K€, soit une amplitude de +43 K€ sur un an (soit une forte volatilité sur un an).

Les fonds euros classiques (plutôt fonds internet performants) sont estimés à 1,5 % (à confirmer sur les prochaines semaines lors de la publication des résultats). La poche SCI, SCPI & fonds euros immobiliers est globalement à 3,3% nette dont certains frais de souscription cette année.

Conclusion : performance brute de 8,6% et une performance nette de CSG&IR de 6,8%. La poche actions suit le marché, la diversification joue son rôle d’amortisseur de volatilité tout en rapportant un rendement globalement satisfaisant au regard du risque pris. Je garde la même allocation pour 2020.

Bon réveillon !

nb : si cela intéresse quelqu’un, j’ajoute la courbe de mes plus values latentes actions depuis 2015 à fin 2019. Pour mémoire, j’ai eu un creux à -27 000 € en février 2016, soit une amplitude point bas d’alors/point haut d’aujourd’hui de +68 000 €. Compte tenu de la volatilité actions, qui peut très bien jouer à la baisse, ce fait contribue à ce que je maintienne une allocation de 25%/30% maxi pour les actions malgré les taux très bas.
graphique des plus ou moins values latentes depuis l’ouverture du portefeuille il y a 5 ans :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_amplitude_.png


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #264 26/01/2020 10h18

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Bonjour,

Le graphique ci-dessous présente la performance de la VL du portefeuille quadrimestre par quadrimestre de chaque année, puis en moyenne depuis 2015. Q1=janvier, février, mars, avril etc…

Le constat est sans appel :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_quadrimestres.png
La forme de graphique choisie fait ressortir l’empilement des performances de chaque Q1, Q2 ou Q3.
L’essentiel de la performance se fait au Q1 et dans une moindre mesure au Q3.
Le Q2 est la période la plus dangereuse de l’année.
Le résultat reste à peu près le même si je neutralise la plus grosse performance de chaque quadrimestre et que je le remplace par la moyenne des autres performance de ce quadrimestre.
Ceci démontre la pertinence du principe de vendre en mai et revenir à la rentrée.

Incidence sur la stratégie allocative 2020 :
sauf gros imprévu sur le marché d’ici là, je prévois de maintenir les allocations jusqu’à fin avril, puis de réduire sensiblement la part action au Q2 dans une proportion qui reste à réfléchir, quitte à renforcer en cours de Q2 s’il y a une correction d’au moins 15%.

merci de vos réactions éventuelles.
bonne journée.


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #265 26/01/2020 17h00

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   327  

Bonjour Skywalker31,

Je pense que votre sur-performance au Q1 vient du fait que vos fonds euro vous versent à cette période.

Pour la sous-performance du Q2, on retrouve le vieil adage boursier « buy in October, sell in May ».

sauf gros imprévu sur le marché d’ici là, je prévois de maintenir les allocations jusqu’à fin avril, puis de réduire sensiblement la part action au Q2 dans une proportion qui reste à réfléchir, quitte à renforcer en cours de Q2 s’il y a une correction d’au moins 15%.

Qu’est-ce qui vous fait penser (mise à part les statistiques) que la bourse va baisser cette année à cette période ? La tendance des marchés est encore très haussière, il n’y a toujours pas de vrai signe macro de récession. Vouloir faire du market timing est dans la majorité des cas pénalisant pour la performance. Il existe également d’autres statistiques disant qu’en moyenne lorsque qu’une année est très haussière, l’année suivante l’est également.

Au final personne n’est vraiment capable de prédire les mouvements du marché. Je pense que vous devriez définir une allocation action, et la conserver définitivement. En théorie de toute manière comme la poche action est celle qui augmente le plus, vous devrez de toute façon arbitrer régulièrement pour rediriger les gains vers des poches moins « risquées ».

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (26/01/2020 17h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#266 26/01/2020 17h19

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Bonsoir MrDividende,

Mrdividende a écrit :

Je pense que votre sur-performance au Q1 vient du fait que vos fonds euro vous versent à cette période.

Non, je car lisse une estimation toute au long de l’année au mois le mois via des intérêts courus. L’écart à fin janvier 2020 du à la rémunération définitive vs extourne des intérêts courus de 2019 est vraiment très faible.

MrDividende a écrit :

Qu’est-ce qui vous fait penser (mise à part les statistiques) que la bourse va baisser cette année au Quadrimestre 2 ?

Rien que les statistiques passées wink Machiavel disait "pour prévoir l’avenir, il faut connaître le passé".

Au final, oui je suis tout à fait d’accord sur le fait de devoir avant tout arbitrer d’abord vers les autres poches si l’allocation action à ce moment là est trop élevée. Mais je compte sous pondérer un peu au début du Q2 quand meme, ramener à 20% actions par exemple.

Dernière modification par skywalker31 (26/01/2020 17h27)


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#267 26/01/2020 20h09

Membre
Réputation :   19  

Je suis assez curieux de voir ce que ça donnera à la fin de l’année. Je n’ai pas assez de recul pour faire ce genre de statistiques réelles sur mon portefeuille, mais comme nos.allocations sont au final assez proches, ça m’intéresse.

Hors ligne Hors ligne

 

#268 01/02/2020 08h32

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Reporting au 31 janvier 2020
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_31_01_20_a.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_31_01_20_b.png


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#269 12/02/2020 19h24

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

bonsoir,

acquisition de quelques modestes 17 AB INBEV, peut être un point d’entrée satisfaisant, quite à moyenner un peu dans quelques semaines/mois si cela baisse encore. La bière, c’est un business que je peux me représenter et qui existera encore après ma mort même s’il parait que les jeunes préfèrent autre chose, ils y reviendront.

bonne soirée


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#270 13/02/2020 09h30

Membre
Réputation :   4  

Bonjour Skywalker, concernant la bière je ne peux qu’aller dans votre sens. On assiste ces dernières années à un massif regain d’intérêt pour ce breuvage ancestral notamment avec l’apparition de (d’inombrables) microbrasseries mais aussi de l’offre en bière proposée dans les bars. Avant pour déguster une bière qui sortait du cadre traditionnel (pils, allemande, etc.) il fallait se rendre dans un bistrot "spécialisé". Maintenant l’offre large est accessible beaucoup facilement. Les jeunes, moins jeunes, femmes, hommes, tous consomment de la bière.
Pourvu que ca mousse !


Parrain YOMONI - LINXEA - BINCK - Boursorama

Hors ligne Hors ligne

 

#271 13/02/2020 09h31

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   327  

Bonjour Skywalker31,

La bière, c’est un business que je peux me représenter et qui existera encore après ma mort même s’il parait que les jeunes préfèrent autre chose, ils y reviendront.

Je suis jeune mais j’apprécie la bière, je ne sais donc pas me situer sur ce propos wink

Plus sérieusement, pourquoi avez-vous choisi ABInbev alors que les résultats sont régulièrement décevants (entreprise pas forcément très bien gérée : beaucoup de dette, coupe du dividende, peu de croissance) ?

Son concurrent Heineken présente de biens meilleurs fondamentaux, une belle croissance et des résultats très solides. Je trouve également (avis très personnel) que ses bières comme la Desperado ou autres sont plus « à la mode » donc dans la capacité d’attirer les jeunes.

Est-ce le rendement du dividende ou l’aspect valorisation qui vous a poussé à faire ce choix ?
Si c’est le dividende, n’oubliez pas que le précompte Belge est de 25% alors que celui des Pays-Bas n’est que de 15%. L’écart se réduit fortement après prise en compte de celui-ci.

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#272 13/02/2020 11h16

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Mr Dividende

Plutôt l’aspect valorisation et le côté délaissé du titre, car j’ai pris en compte le PER.
15,5 pour AB INBEV, 31,4 pour HEINEKEN.


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#273 13/02/2020 11h37

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   327  

Re Skywalker31,

Le PER de Heineken est plutôt de 25 d’après ZoneBourse et non de 31. Il est bien de 15 pour ABI.

Mais c’est sûr que Heineken est chère (comme on dit, la qualité a un prix). Après bien-sûr sans vouloir lancer un quelconque débat croissance/value, vaut-il mieux un PER de 25 et une belle croissance, ou un PER de 15 avec des résultats mitigés ?

Hors ligne Hors ligne

 

#274 13/02/2020 12h13

Membre
Réputation :   11  

Bonjour à vous deux, je me permet d’intervenir dans la discussion, car un autre élément non négligeable impact le PER:

L’endettement

14 milliards € de dettes pour un CA de 25 milliards € pour Heineken

91 milliards $ de dettes pour un CA de 53 milliards $ pour AB Inbev

Bonne journée,

Mimosa

Hors ligne Hors ligne

 

#275 13/02/2020 12h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   327  

Bonjour Mimosa,

Le CA n’est pas toujours très pertinent pour regarder la dette. D’une part les entreprises n’ont pas du tout les mêmes marges, d’autre part il est possible de faire du CA mais d’être en pertes chaque année.

On regarde en général le ratio dette/EBITDA (appelé leverage).

Pour Heineken : dette = 14 milliards, EBITDA = 5,5 milliards donc leverage de 2,5.


Pour ABI : dette = 91,5 milliards, EBITDA = 21,7 milliards donc leverage de 4,2.

ABI est donc largement plus endettée que cela soit en relatif ou en absolu. Cela explique en effet certainement une partie de l’aspect valorisation comme vous l’expliquez.

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (13/02/2020 13h01)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur