Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#1 13/06/2011 22h52

Membre
Réputation :   5  

NOTE DU WEBMASTER : ce topic est un split du topic "Le Minimalisme ou la simplicité volontaire"

Hm… "Biocoop"…

1. Est-ce que ça rime tellement avec circuits courts ?… Les oranges bios, le sirop d’érable bio, …

2. ça rime parfois pas mal aussi avec "consommation", quand on voit certains trésors d’efforts marketing produits… Les chips de betterave bios, ouaip ouaip…

3. ça rime vraiment avec "coop" ? C’est surtout la centrale d’achats qui est sous le statut coopératif, c’est donc un simple outil technique, le reste… La centrale d’achats de Leclerc n’a-t-elle pas aussi un statut coopératif ?

Reste le bio : très bien ;-o))

Mots-clés : bio, local, manger, nourriture, solidaire

Hors ligne Hors ligne

 

#2 13/06/2011 23h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   334  

Desrives a écrit :

Hm… "Biocoop"…

Si vous comptez sur moi pour faire l’apologie pure et simple de la Biocoop, vous faites erreur. C’est seulement l’endroit le mieux approvisionné en produits de ce type et, si vous les fréquentez quelque peu, vous savez très bien que la provenance exacte des produits est spécifiée et qu’un "consom’acteur" (pour reprendre leur terminologie) qui sait ce qu’il veut peut faire ses courses non seulement en circuit court mais aussi en sachant avec précision de quelle ferme ou de quel producteur il achète les produits. Mieux que ça : j’en ai rencontré la plupart lors de journées de présentation.

Après, pas de miracle ni de greenwashing, si vous aimez le café ou les mangues, ils auront fait un certain nombre de kilomètres.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 14/06/2011 01h16

Membre
Réputation :   5  

Ben je pense surtout que lorsqu’on achète du "lait de soja" dans une Bio’coop’, je veux dire… dans un magasin approvisionné par la centrale d’achats Biocoop…

on ne sait absolument pas dans quelle ferme est cultivé le soja utilisé, par exemple ;-o))

Donc, "circuit court", hein, il faut voir… (ce n’est d’ailleurs pas forcément une honte, seulement l’expression du fait que si j’achète ce produit en Alsace, il a beau être "bio", pas grand chose à voir avec un circuit court…)

Je ne mettrais même pas ma main à couper qu’on ne risque pas d’acheter le produit, certes indiscutablement "bio"… d’une filiale de Monsanto ou de quelque autre multinaltionale douteuse…

Je pense aussi, justement, que le terme "Consomm’acteur" est essentiellement un terme de marketing de la centrale "Biocoop"…

(ça peut se discuter théoriquement bien sûr… question de point de vue…)

Je ne vois aucune différence pour moi avec le supermarché bio du coin, alimenté par une autre Centrale d’achat ;-o))

dans lequel le choix de produits est aussi correct, le personnel et les responsables au moins aussi sympa, voire moins mercantiles, et qui ne sont pas davantage que lesdites "Biocoops" des temples de la consommation.

Mais cela dépend des situations locales. Il y a des magasins alimentés par Biocoop dans lesquels une certaine éthique coopérative demeure.

Enfin, je pense que cette captation de l’héritage coopératif est mensongère et mercantile : combien de magasins "Biocoop" sont sous forme coopérative, vous le savez ? Ce n’est pas anormal bien sûr qu’ils ne soient pas des coopératives, mais alors soyons clairs…

En fait Danone faisait des "bios" qui n’étaient pas bios, et Biocoop fait des "coops" qui ne sont pas des coopératives…

Dernière modification par Desrives (14/06/2011 01h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 14/06/2011 10h00

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   334  

Desrives a écrit :

Ben je pense surtout que lorsqu’on achète du "lait de soja" dans une Bio’coop’, je veux dire… dans un magasin approvisionné par la centrale d’achats Biocoop…

on ne sait absolument pas dans quelle ferme est cultivé le soja utilisé, par exemple ;-o))

Donc, "circuit court", hein, il faut voir… (ce n’est d’ailleurs pas forcément une honte, seulement l’expression du fait que si j’achète ce produit en Alsace, il a beau être "bio", pas grand chose à voir avec un circuit court…)

Je ne mettrais même pas ma main à couper qu’on ne risque pas d’acheter le produit, certes indiscutablement "bio"… d’une filiale de Monsanto ou de quelque autre multinaltionale douteuse…

Je ne crois pas qu’il soit utile de monopoliser ce fil par un débat annexe, aussi intéressant soit-il. Pour, en conséquence, faire bref :

- La prochaine fois que vous irez dans une Biocoop, prenez le temps de regarder les différents produits. S’il y a bien une marque « distributeur » (d’échelle nationale, même s’il y a en fait plusieurs sites de production pour optimiser les transports) il y a aussi le produit proposé par un petit producteur du coin pour autant que ce produit existe dans votre région. A vous de choisir.

- Les interrogations que vous soulevez trouveront pour la plupart une réponse claire sur le site  Biocoop, qu’il n’est pas inutile de prendre le temps de lire car il est très fourni.

- Je m’interroge souvent sur la réaction paradoxale des gens qui sautent sur la plus petite incohérence dans l’action des Biocoop pour les critiquer vertement (typiquement, depuis qu’ils ont décidé de développer leur réseau et donc de se « compromettre ») mais qui déborderont d’indulgence après avoir vu Leclerc, Auchan et consorts faire l’aumône de quelques mètres d’emplacement au local/bio. C’est faire table rase des mérites et du rôle historique de l’un, et ça ne cessera jamais de m’étonner…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 14/06/2011 22h51

Membre
Réputation :   5  

Aucune remarque en tout cas Kapitall de votre part sur le côté faussement coopératif ;-o))

Il est plus simple assurément d’écrire "Je ne crois pas qu’il soit utile de monopoliser ce fil par un débat annexe, aussi intéressant soit-il."

Votre discours, je le connais par coeur ;-o))

Pas la peine d’essayer de me faire passer par une sorte de gauchiste primaire inconséquent, ce n’est pas le genre de la maison…  ;-o))

Je n’ai de leçon à recevoir de personne, car je sais exactement de quel champ viennent mes légumes bios, je sais que je les paye à une association et que mes sous aident des sortants de prison à se réinsérer en suivant une vraie formation qualifiante dans une une branche où il y a de l’embauche.

Et, voyez-vous, mon panier n’est pas toujours hyper sexy en plein hiver, mais cela me semble plus proche d’un certain "minimalisme" que de donner mes sous pour engraisser des petits capitalistes verts, en croisant des bobos venant garer leurs 4x4 rutilants sur le parking de leurs supérettes "biocoop", dégoulinantes de bons sentiments habilement marketés, et distribuant des magazines papiers gratuits dont le contenu pseudo-rédactionnels peine à dissimuler à quel point il s’agit juste de catalogues de publicité pour des produits "bios" de plus en plus… sophistiqués disons… avec des arguments de vente de plus en plus… sophistiqués dirons-nous…

Restons-en donc là en effet pour faire bref, d’autant plus que nous sommes sur un véritable forum de gentlemen. ;-o))

Je vous souhaite sincèrement les meilleures satisfactions minimalistes.

Dernière modification par Desrives (14/06/2011 22h53)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 15/06/2011 01h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   334  

Pour ce qui est du statut coopératif, qui pour ce qui me concerne est une problématique secondaire, ma réponse implicite était de vous renvoyer vers le site Biocoop, c’est abordé. 

A part votre détestation apparente du réseau Biocoop, qu’il me semble difficile de justifier au vu de son utilité historique, j’ai l’impression que nous partageons plus de choses qu’on ne pourrait l’imaginer de prime abord. Par conséquent, No bad blood, comme disent nos amis anglo-saxons !

Hors ligne Hors ligne

 

#7 15/06/2011 08h05

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

Desrives a écrit :

Je n’ai de leçon à recevoir de personne, car je sais exactement de quel champ viennent mes légumes bios, je sais que je les paye à une association et que mes sous aident des sortants de prison à se réinsérer en suivant une vraie formation qualifiante dans une une branche où il y a de l’embauche.

Et, voyez-vous, mon panier n’est pas toujours hyper sexy en plein hiver

J’ai été aussi adepte du panier "en direct producteur". :-) Une association se chargeait d’assurer la distribution dans un point de retrait dans la ville à coté de chez moi.

J’ai découvert des légumes dont je ne savais même pas le nom ! :-)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 15/06/2011 09h20

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   153  

InvestisseurHeureux a écrit :

J’ai découvert des légumes dont je ne savais même pas le nom ! :-)

et comme le disent les Anglais : "you are what you eat", vous êtes mal barré smile


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#9 15/06/2011 09h58

Membre
Réputation :   4  

Voici un site où vous pouvez trouvez des produits en vente direct à la ferme mais aussi des produits bio:

Bienvenue à la Ferme : Tourisme Rural : Gite, Camping à la Ferme, Ferme de découverte, Restaurant à la Ferme …

Je précise que je n’ai pas d’intérêt là dedans mais si on peut aider des agriculteurs du coin qui sont juste à côté de chez nous et qu’on ne connaît pas …


Jerome du blog capital story

Hors ligne Hors ligne

 

#10 15/06/2011 12h42

Membre
Réputation :   5  

@ Kapitall - Je ne déteste pas, je grossis juste volontairement le trait ;-o))

Mais bien d’accord avec vous.

Pour les légumes : il y en a sans doute plein qui sont oubliés, victime de la standardisation…

Je crois qu’il existe un conservatoire international des semences dans un endroit très froid et très reculé…

Hors ligne Hors ligne

 

#11 15/06/2011 13h59

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   334  

Desrives a écrit :

Pour les légumes : il y en a sans doute plein qui sont oubliés, victime de la standardisation…

Je crois qu’il existe un conservatoire international des semences dans un endroit très froid et très reculé…

Exact. Plus proche de chez nous et à conseiller à tout jardinier : Kokopelli

J’ai découvert des variétés de tomates qui ne cessent de m’étonner. J’en ai planté quelques unes cette année, j’attends la récolte avec impatience !

Hors ligne Hors ligne

 

#12 15/06/2011 16h57

Membre
Réputation :   5  

Il y a une dizaine d’années j’avais failli acheter chez un semencier bio des graines de tomates "brésiliennes" qui donnent (si tout va bien…) des tomates de +/- 1 kg…

Mais il fallait des tuteurs de 2,50 mètres…

Hors ligne Hors ligne

 

#13 15/06/2011 16h58

Membre
Réputation :   73  

Desrives a écrit :

Je crois qu’il existe un conservatoire international des semences dans un endroit très froid et très reculé…

Effectivement, en Norvège : Réserve mondiale de semences du Svalbard ? Wikipédia

Hors ligne Hors ligne

 

#14 26/05/2019 18h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   503  

Bonjour.

Je déterre ce post.
Pas très fourni d’ailleur ?

J’ai fais mon premier caddie bio ce matin, pourquoi ? Question santé , manger plus sainement tout ça quoi smile
J’ai la chance de pouvoir augmenter mes dépenses avec beaucoup de chose non materiel ses derniers temps ( loisir, vacance, weekend ) et je pense que l’alimentation doit avoir une place importante dans notre budget
J’aimerai avoir quelques avis , car je pense sincèrement qu’il y a du bon , et du marketing inutile…

Quelques idées en vrac :

- Je pense que tout ce qui pousse sous terre n’a pas besoin d’être acheté bio.
- Je pense que la viande bio ( Vraiment très chère ) est un confort également inutile , le label rouge est tout aussi bon ( ou la différence est plutôt légère ) et ne subit pas le côté marketing.
-Tout ce qui est base de farine , blé , céréale est important.
- ceux qui n’ont pas de budget , pour les pâtes, céréale et quelques légumes : la différence n’est pas énorme.

Sinon pour le coût, ma maigre expérience pense qu’il y a 50% de plus qu’un caddie marqué réparé Leclerc par exemple ( en moyenne )

Pour le goût, j’ai été surpris par la saveur des légumes + compote de pomme pour le moment.

Je n’ai pas encore fait les biocoop ect afin d’acheté en vrac et moins chère ( Apparement ? )


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#15 26/05/2019 19h14

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   522  

crcri77000 a écrit :

J’ai fais mon premier caddie bio ce matin, pourquoi ? Question santé, manger plus sainement tout ça quoi

Pour info quand même (et parce que 99% des gens font la confusion), "bio" et "santé" n’ont aucun rapport.

Il existe des labels nutritionnels, le label bio n’en est pas un.

Dernière modification par Geronimo (26/05/2019 19h15)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 26/05/2019 19h21

Membre
Réputation :   75  

J’en produis (du bio)

cricri a écrit :

- Je pense que tout ce qui pousse sous terre n’a pas besoin d’être acheté bio.

FAUX . Tous les phytos balancés sur les parties aériennes (les feuilles qui nourissent les tubercules) finissent au sol…

cricri a écrit :

- Je pense que la viande bio ( Vraiment très chère ) est un confort également inutile

FAUX . Les animaux élevés en bio mangent des produits bio (foin,céréales,etc)…cqfd

Hors ligne Hors ligne

 

#17 26/05/2019 19h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   306  

En achats de collectivité, on arrive à acheter en promo le bio moins cher que le non bio sur les légumes et céréales.

Par contre, derrière le label bio, on s’apercoit que certaines provenances sont déclaratives de conformité (pommes de terre produites en Égypte par exemple) mais je doute que contrairement à nos producteurs nationaux, ces patates la aient fait l’objet d’un contrôle réel et sérieux du process.

Pour les viandes, on est par contre à un tel delta en défaveur du bio que son choix reste difficile.

Des initiatives environnementales intéressantes sur le poisson qui peuvent être d’un prix acceptable par le circuit court.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 26/05/2019 19h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   572  

langoisse a écrit :

FAUX . Les animaux élevés en bio mangent des produits bio (foin,céréales,etc)…cqfd

Argument qui me rappelle ce que mon fils (de 6 ans) s’est vu inculquer à l’école:
Le plastique va dans la mer, les poissons mangent du plastique et ça les rend malade puis les humains mangent ces poissons et tombent donc malades aussi…
Bon, que le plastique rende malade celui qui en ingère… ok, je comprends (enfin sous réserve de doses suffisantes) mais que les humains (qui mangent rarement les entrailles des poissons) en tombent malades… j’ai du mal à suivre le raisonnement.

Alors pour la viande bio, j’ai un peu le même problème: des pesticides sur des plantes. Il en reste quelques traces qui vont dans la nourriture des animaux.
Parmi ces traces, une bonne partie est éliminée ou stockée dans des parties non-consommées de l’animal.
Il resterait donc des traces de traces dans la viande que l’on achète. Admettons.
Puis nous faisons cuire/préparons cette viande, dégradant encore ces traces, donnant des traces de traces de traces, que nous avalons (dont une partie est éliminée)

Nous sommes donc exposés à des traces de traces de traces de traces de pesticides issus de végétaux.
Mais à coté de ça, nous sommes exposés à de très concrets (et très supérieurs) risques en mangeant:
- de la viande cuisinée au beurre (un délice)
- de la charcuterie
- plus de 50/75g de viande par jour
- etc.

Honnêtement, le bio pour les fruits et légumes, je veux bien en comprendre l’intérêt (même si à titre personnel, je choisis en général de ne pas acheter un produit quand il est écrit "bio" dessus).
Pour la viande, ça me semble aller un peu loin…


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#19 26/05/2019 19h48

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   503  

Geronimo a écrit :

crcri77000 a écrit :

J’ai fais mon premier caddie bio ce matin, pourquoi ? Question santé, manger plus sainement tout ça quoi

Pour info quand même (et parce que 99% des gens font la confusion), "bio" et "santé" n’ont aucun rapport.

Il existe des labels nutritionnels, le label bio n’en est pas un.

Il est quand même prouvé que le risque de cancer et de la maladie parkinson sont réduit grâce à l’alimentation bio. ( source INSERM ET OMS ).

Le fait de ne pas manger de pesticides permet donc d’être en meilleur santé.

@langoisse : ok pour les patates smile mais avec cet argument, rien n’est Vraiment bio car tout est pollué ?
Pour la viande , j’ai comparé avec le label rouge !? Vous en penser quoi ?

@serenitis, que voulez vous dire en avait de collectivité ?


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#20 26/05/2019 19h55

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   306  

@ cricri :

Parmi mes activités, la restauration collective. Je compare toujours le prix kg du supermarché à celui des factures fournisseurs quand je contrôle

Heureusement, il nous reste les marges arrières pour creuser l’ecart avec la ménagère : je pense que les différentes strates des lois alimentation, (la promo Nutella l’an dernier, galland auparavant ) maintiennent des prix conso eleves sans protéger vraiment le producteur, le distributeur lui vit très bien pendant ce temps…

Hors ligne Hors ligne

 

#21 26/05/2019 20h04

Membre
Réputation :   75  

Faith a écrit :

langoisse a écrit :

FAUX . Les animaux élevés en bio mangent des produits bio (foin,céréales,etc)…cqfd

Argument qui me rappelle ce que mon fils (de 6 ans) s’est vu inculquer à l’école:

Merci pour la comparaison…
C’est quoi votre métier ?
Le mien c’est de produire de la nourriture, mais vous êtes sûrement plus au courant que moi…

cricri a écrit :

Pour la viande , j’ai comparé avec le label rouge !? Vous en penser quoi ?

Je pense à un mix entre c’est très cher et il faut en manger peu, donc ne pas abuser pour s’en payer une "petite tranche".

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 26/05/2019 20h06

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   522  

cricri770000 a écrit :

Il est quand même prouvé que le risque de cancer et de la maladie parkinson sont réduit grâce à l’alimentation bio. ( source INSERM ET OMS ).

Absolument pas, ça c’est que le presse grand public a interprété.

cricri770000 a écrit :

Le fait de ne pas manger de pesticides permet donc d’être en meilleur santé.

1. Il y a des pesticides autorisés en bio

2. La caféine est un pesticide au caractère psychotrope largement démontré que vous buvez probablement tous les jours.

Tout ça pour vous dire qu’on ne base pas des raisonnements sur des généralités.

Dernière modification par Geronimo (26/05/2019 20h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#23 26/05/2019 20h15

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   503  

Je suis tout à fait d’accord de ne pas faire de raisonnement trop facilement sur le bio :

Voici la source :

Moins de cancers chez les consommateurs d?aliments bio | Salle de presse | Inserm

Mais dans l’idée, bien mangé passe par quelques produits bio sans rentrer dans le marketing des pro-bio…

Sinon pour les pesticides en bio , en effet :

Les pesticides sont-ils autorisés dans l’agriculture biologique ?

Ça fait encore plus réfléchir sur l’intérêt du bio …


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #24 26/05/2019 20h21

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   522  

cricri77700 a écrit :

Je suis tout à fait d’accord de ne pas faire de raisonnement trop facilement sur le bio :

Voici la source :

Moins de cancers chez les consommateurs d?aliments bio | Salle de presse | Inserm

Le communiqué de presse, comme son nom l’indique, est destiné à la presse.

Ce que l’étude montre, c’est que les gens qui mangent bio ont moins de cancer.
Ce que l’étude ne montre pas (car ça n’était pas son but), c’est si l’alimentation de ces gens joue un rôle dans cette réduction.

"A higher frequency of organic food consumption was associated with a reduced risk of cancer. If these findings are confirmed, further research is necessary to determine the underlying factors involved in this association."

Il y a énormément de cofacteurs à éliminer. Il est par exemple bien connu que des gens qui mangent 100% bio font en général bien plus attention à leur santé en général (cigarette, activité sportive, etc.) qu’un individu moyen. Manger 100% bio ne vous fera pas arrêter de fumer ou démarrer une activité sportive. La question à l’étude à présent est donc est-ce que manger bio réduit le risque de cancer, en contrôlant pour tous les autres facteurs de réduction.

Et à nouveau il y a des labels nutritionnels.

Si c’est votre santé qui vous importe, acheter des aliments avec label bleu-blanc-coeur vous sera plus utile qu’acheter bio.
La démarche scientifique
Charte Bleu-Blanc-Coeur

Dernière modification par Geronimo (26/05/2019 20h31)

Hors ligne Hors ligne

 

#25 26/05/2019 20h37

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   127  

Bon je vais suivre le débat mais ne commenterai pas car conflit d’intérêt.. (Je suis responsable fruits et légumes dans une biocoop)

Dernière modification par Rossox (26/05/2019 20h37)


Youtube : Julien destruction nuisibles - Parrainage : Bourse Direct / Binck

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur