Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#151 22/04/2020 14h54

Membre
Réputation :   10  

Les courtiers se préparent. Reste à savoir qui a perdu quoi dans la petite mésaventure de lundi…
Les CFD deviennent un pari encore plus risqué, même s’il vaut mieux savoir à quoi s’en tenir. Les gens qui ont des stratégies de moyenne à la baisse vont avoir du mal, mais en échange, effectivement, ils ne vont pas tout perdre…
Je n’ose imaginer le désordre monstrueux qui règne dans tous les gros fonds qui ont des positions dans divers instruments liés au pétrole, ce qui est la cas bien sûr des compagnies pétrolières et parapétrolières elles-mêmes…

Je ne connais pas la situation chez d’autres broker, mais en tout cas je retiens la première phrase.

Activtrades a écrit :

Dear Trader,

The unprecedented market moves and low liquidity in Crude Oil in recent days has the potential to generate increased volatility and turbulence in the financial markets.
With this in mind, and with the usual aim of protecting our clients, if the price of the following instruments (and their Spread betting equivalents) falls below $10, ActivTrades set them to close only:
LCRUDE

BRENT

If the price falls below $3, we will liquidate any open positions at the best available market price and as a result, the current maturity of the instrument will expire earlier than its normal expiration date.

As soon as is possible (and presumably, at the open of the next trading session) we will launch the next available maturity.

If you have any questions, please do not hesitate to contact our support team. 

Best regards, 

Your ActivTrades Team

Hors ligne Hors ligne

 

#152 23/04/2020 00h51

Membre
Réputation :   0  

Prix de l’essence : au temps pour moi, j’avais cru les taxes proportionnelles, il y a 4 ans le gazole était à peine à 1 euro sans prix du baril négatif (même si ce sont des contrats futurs).
Marché irrationnel : je disais cela car je pense qu’il y a des gars largement plus malins que moi aux commandes du pétrole Russe, Américain et de l’Opep. Ils ont très probablement vu le truc venir et y ont sans doute trouvé leurs comptes. Mais comme je ne comprends pas, je dis que c’est irrationnel…
Enfin, je m’étonnais que l’exploitation du gaz de schistes ne fût pas mise en pause car il a un seuil de rentabilité élevé et d’après cette photo (voir le lien) cela n’a as l’air d’être des gros puits. Je ne suis pas un expert, mais aller au travail pour quelque chose qui coûte 40 dollars à produire et qui se vend 20 c’est bizarre… yikes La crise a commencé en janvier…

lien photo
Au final, je pense que je vais en rester là pour la bourse sur cette crise, si je me fais un peu de sous dans les prochaines années, je ferais la même chose à la prochaine.

Lien bonus:
Coûts de production indicatifs.

Dernière modification par GraOOu (23/04/2020 01h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#153 23/04/2020 08h53

Membre
Réputation :   10  

Tweet de Trump hier: "I have instructed the United States Navy to shoot down and destroy any and all Iranian gunboats if they harass our ships at sea."
Quoi de mieux qu’un petit regain de tension dans le golfe pour essayer de faire remonter le prix du baril.

Hors ligne Hors ligne

 

#154 23/04/2020 23h17

Membre
Réputation :   13  

GraOOu a écrit :

Enfin, je m’étonnais que l’exploitation du gaz de schistes ne fût pas mise en pause car il a un seuil de rentabilité élevé et d’après cette photo (voir le lien) cela n’a as l’air d’être des gros puits. Je ne suis pas un expert, mais aller au travail pour quelque chose qui coûte 40 dollars à produire et qui se vend 20 c’est bizarre… yikes La crise a commencé en janvier…

Détrompez vous, les puits de gaz/pétrole de schiste peuvent sont très "gros", j’en ai vu qui faisaient plus de 6km de profondeur. De plus, ils demandent une opération supplémentaire pour être mis en production : la fameuse fracturation hydraulique. Cela nécessite des moyens très importants en termes de ressources et d’équipement (en ordre de grandeur 50 camions, 100 personnes, 5.000 m3 d’eau et beaucoup d’énergie pour faire tourner les pompes).

Cela n’est donc pas ’discount’.

Ils ont beaucoup moins de problème à arrêter les puits en Arabie Saoudite.

Hors ligne Hors ligne

 

#155 27/04/2020 19h11

Membre
Réputation :   0  

Une video paru aujourd’hui sur la chaine Youtube de Heu?reka, explique de manière simple cette crise pétrolière. Même si j’ai lu la plupart des contenues de ce fil de discussion et que les explications données étaient pertinentes, j’ai trouvé cette video vraiment instructive.

Hors ligne Hors ligne

 

#156 29/04/2020 13h25

Membre
Réputation :   0  

De mon point de vue, l’arrivée en butée des capacités de stockage va forcer les producteurs de pétrole à couper la production quel qu’en soit le prix. Et comme cela a été évoqué, arrêter un puit et le relancer est une opération lourde et coûteuse.
Si c’est coûteux c’est que quelqu’un facture cela. Pour moi l’approche de se positionner sur les sociétés de services pétroliers est donc encore plus d’actualité car cela risque fort de leur donner de l’activité bien que leurs commanditaires (les producteurs) puissent être en difficulté par le niveau des cours du brut.

Comme pendant la ruée vers l’or, les fabricants de pioches et et pelles ont souvent fait fortune en prenant bien moins de risques que les chercheurs d’or.

Dernière modification par voleur2poule (29/04/2020 13h47)

Hors ligne Hors ligne

 

#157 29/04/2020 13h49

Membre
Réputation :   37  

Ça n’est pas aussi simple que cela.

Oui, fermer (temporairement) un puits de pétrole a un coût, et, jusqu’à présent, les producteurs préfèrent continuer à exploiter ces puits, quitte à ce que cette exploitation leur coûte de l’argent : ils jugent alors qu’il est moins coûteux de produire le pétrole et le vendre au prix actuel, que d’assumer le coût d’une fermeture et d’une réouverture des puits.

Mais, au-delà de l’aspect purement financier, il y a également l’aspect technique, puisque lorsqu’on arrête un puits, on n’est pas certain de réussir à le relancer.

De plus il est assez difficile pour un producteur de réduire, et encore plus d’arrêter, un puits pétrolier. Des à-coups dans la production créent souvent des dommages irréversibles dans les couches géologiques et diminuent donc la productivité à long terme du puits. D’où la résistance de la production à la baisse et la suspicion que la « baisse de production » de l’OPEP n’était en grande partie qu’un stockage temporaire.

Source

En tout cas, si les réservoirs de stockage sont pleins et qu’il n’est pas possible de stocker le brut sur des pétroliers en mer, les analystes s’attendent à ce que les producteurs commencent à fermer les puits - un processus qui peut endommager physiquement les réservoirs et menace la perspective de relancer la production future

Source

La fermeture temporaire des puits de pétrole n’interviendra qu’en dernier recours, parce qu’elle pourrait s’apparenter à une fermeture définitive.

EDIT : modification d’un lien

Dernière modification par Spotlight (29/04/2020 14h00)


"L'expérience est une lanterne que l'on porte sur le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru" - Confucius

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #158 09/05/2020 14h39

Membre
Réputation :   77  

Anecdote assez incroyable lue sur Bloomberg :

Bloomberg a écrit :

Syed Shah achète et vend habituellement des actions et des devises par l’intermédiaire de son compte Interactive Brokers, mais il n’a pas pu résister à l’envie de s’essayer au trading du pétrole le 20 avril, jour où les prix ont plongé sous zéro pour la toute première fois. Le day trader, qui est en télétravail dans la banlieue de Toronto, s’est dit qu’il ne pouvait pas perdre, car il a dépensé 2 400 $ pour acheter du brut à 3,30 $ le baril, puis 50 cents. Puis vint ce qui semblait être l’affaire d’une vie : l’achat de 212 contrats à terme sur le West Texas Intermediate à 1 centime pièce.

Ce qu’il ne savait pas, c’est que le premier voyage du pétrole dans les prix négatifs avait eu lieu. Et le logiciel d’Interactive Brokers n’avait pas prévu la possibilité du signe moins, même si c’était techniquement possible - mais une idée farfelue avant la pandémie - que le marché du brut se trouve en négatif. Le brut était en fait autour de -3,70 $ le baril quand l’écran de Shah l’affichait à 1 centime. Interactive Brokers ne lui a jamais affiché un prix inférieur à zéro et le pétrole n’a cessé de plonger pour finir la journée à -7,63 $ le baril.

À minuit, Shah a reçu la nouvelle dévastatrice : il devait 9 millions de dollars à Interactive Brokers. Il avait commencé la journée avec 77 000 $ sur son compte.

(…)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #159 09/05/2020 16h11

Membre
Réputation :   64  

Bloomberg a écrit :

À minuit, Shah a reçu la nouvelle dévastatrice : il devait 9 millions de dollars à Interactive Brokers. Il avait commencé la journée avec 77 000 $ sur son compte.
(…)

Moralité: Shah échaudé craint l’eau froide smile.

Dernière modification par Bluegrass (09/05/2020 16h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#160 09/05/2020 16h18

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   171  

Le mec est incompétent et complétement inconscient… 212 contrats, si on part du principe que c’est le mini contrat sa fait 106000 barils…

Je ne sais pas si sur TWS ou le site web pour l’affichage incorrect, mais sur l’appli mobile tout était bon, j’étais connecté dessus lorsque c’est passé en négatif et aucun soucie de cotation.
Après c’est comme souvent lorsque l’on assume pas ses erreurs et que l’on fait n’importe quoi on cherche des responsables.

Dernière modification par JohnGaltTagart (09/05/2020 16h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#161 10/05/2020 12h29

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   708  

Lisez le reste de l’article. Il s’agit d’une erreur de IB qui n’avait pas prévu de prix négatif. IB va d’ailleurs assumer financièrement si j’ai bien compris.
Vous comprenez bien que si vous partez du principe que les prix ne peuvent pas être négatifs, alors il n’y aucun risque à acheter 212 contrats à 1 centime. Si votre broker, professionnel mondial, n’a pas prévu les prix négatifs, un individuel ne peut encore moins en être tenu pour responsable.

Hors ligne Hors ligne

 

#162 11/05/2020 14h26

Membre
Réputation :   62  

L’Arabie saoudite a annoncé lundi un plan d’austérité dans lequel elle va tripler sa TVA et cesser les versements mensuels à ses citoyens, après la chute du prix du pétrole, qui plombe les comptes du pays.

Face à la crise du pétrole, l?Arabie saoudite supprime les allocations et triple la TVA - Capital.fr

Comme quoi au cas ou , même dans un pays riche ils sont 15 eme en rang mondial du PIB . Il est bien d’avoir personnellement des actifs variés , de la trésorerie disponible …

Hors ligne Hors ligne

 

#163 13/05/2020 17h17

Membre
Réputation :   10  

Baisse surprise des stocks de brut aux USA: USA: Baisse inattendue des stocks de pétrole brut
Baisse de la production US.
La hausse récente des futures WTI est plus compréhensible.

Hors ligne Hors ligne

 

#164 21/05/2020 11h13

Membre
Réputation :   37  

Quelques messages plus haut, j’affirmais que

Spotlight a écrit :

au-delà de l’aspect purement financier, il y a également l’aspect technique, puisque lorsqu’on arrête un puits, on n’est pas certain de réussir à le relancer.

Vous pourrez prendre connaissance de l’article La fermeture de puits de pétrole, une option risquée et coûteuse, qui détaille :
- les modalités techniques d’une fermeture (temporaire) d’un puits ;
- les coûts que cela engendre ;
- et les risques qui y sont associés.

Très clairement, le risque d’une fermeture (temporaire) d’un puits n’intervient qu’en dernière hypothèse.

La conclusion de cet article peut se résumer ainsi : certains puits actuellement fermés ne pourront pas rouvrir, et certaines pétrolières mal en point pourraient ne pas avoir les fonds nécessaires pour relancer de nouveaux projets de puits. Bref, l’auteur de l’article émet l’hypothèse, sur une certaine durée, du passage d’une abondance du pétrole à une future rareté.

A voir ce que l’avenir nous réserve !


"L'expérience est une lanterne que l'on porte sur le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru" - Confucius

Hors ligne Hors ligne

 

#165 04/06/2020 11h30

Membre
Réputation :   1  

Investi sur le pétrole via un ETF Brent Oil, j’apprends l’arrêt de cotation de celui-ci chez DeGiro (GB00B0CTWC01), probablement sur les autres brokers aussi.

Si je comprends bien, le prix de rachat sera le cours du 10 juin ? payé le 22 ?!

Je reste persuadé qu’investir sur le pétrole est une bonne idée, au vu des  récents cours, mon ETF préféré étant prochainement à l’arrêt, peut être avez vous d’autre tracker BRENT à conseiller ?

Cher Client,

Vous détenez dans votre portefeuille un produit de la gamme WisdomTree Oil Securities Limited (OSL).

La cotation sera définitivement interrompue après la journée de bourse du 10 juin, ou alors à une échéance très proche de cette date.

Suite à une décision de l’émetteur, la cotation de ce produit va être arrêtée et celui-ci sera racheté par WisdomTree le 22 juin prochain.
 
Si vous détenez encore le produit après cette échéance, vous serez alors concerné par la procédure de rachat obligatoire, et recevrez votre remboursement en espèces lorsque celle-ci sera terminée, c’est-à-dire aux alentours du 3 juillet 2020.

Dernière modification par Jefrugalisterai (04/06/2020 11h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#166 04/06/2020 11h52

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

D’après Trackinsight, les seuls ETF Brent distribués en France sont ceux de Wisdom. Le plus sage me paraît d’arbitrer vers des ETF WTI avant la date de liquidation si vous voulez rester investis sur le pétrole.

Dernière modification par Vibe (04/06/2020 11h52)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #167 04/06/2020 12h22

Membre
Réputation :   72  

https://nsa40.casimages.com/img/2020/06/04/200604123336306980.jpg


Parrainage LINXEA / MesPlacements / BourseDirect et Wesave:(AG6FA2): Cliquez sur mon nom puis Courriel :" Envoyer un courriel ".

En ligne En ligne

 

#168 06/07/2020 12h20

Membre
Réputation :   24  

Jefrugalisterai, le 04/06/2020 a écrit :

Investi sur le pétrole via un ETF Brent Oil, j’apprends l’arrêt de cotation de celui-ci chez DeGiro (GB00B0CTWC01), probablement sur les autres brokers aussi.

Si je comprends bien, le prix de rachat sera le cours du 10 juin ? payé le 22 ?!

Je reste persuadé qu’investir sur le pétrole est une bonne idée, au vu des  récents cours, mon ETF préféré étant prochainement à l’arrêt, peut être avez vous d’autre tracker BRENT à conseiller ?

Cher Client,

Vous détenez dans votre portefeuille un produit de la gamme WisdomTree Oil Securities Limited (OSL).

La cotation sera définitivement interrompue après la journée de bourse du 10 juin, ou alors à une échéance très proche de cette date.

Suite à une décision de l’émetteur, la cotation de ce produit va être arrêtée et celui-ci sera racheté par WisdomTree le 22 juin prochain.
 
Si vous détenez encore le produit après cette échéance, vous serez alors concerné par la procédure de rachat obligatoire, et recevrez votre remboursement en espèces lorsque celle-ci sera terminée, c’est-à-dire aux alentours du 3 juillet 2020.

Bonjour,
Des nouvelles du remboursement ? Je n’ai eu aucune alerte chez Binck, et je ne vois rien venir sur mon compte pour le moment (juste bloqué en achat/vente sur la valeur)
merci

Hors ligne Hors ligne

 

#169 09/07/2020 09h33

Membre
Réputation :   24  

Chez binck, remboursé ce jour, ouf !

Hors ligne Hors ligne

 

#170 09/02/2021 11h39

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2857  

Le cours du pétrole (y compris sur les futures) est revenu au niveau pré-COVID, par contre les pétrolières sont toujours dans les choux.

Soit :
- il y a une opportunité,
- la montée des investissements ESG pénalise définitivement les pétrolières,
- le "marché" anticipe une baisse des cours du pétrole après 2024.

Hors ligne Hors ligne

 

#171 09/02/2021 12h12

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   633  

InvestisseurHeureux a écrit :

- le "marché" anticipe une baisse des cours du pétrole après 2024.

Pourquoi un basculement précisément en 2024 ?


Ceux qui dansent sont pris pour des fous par ceux qui n'entendent pas la musique (Nietzsche)

Hors ligne Hors ligne

 

#172 09/02/2021 12h33

Membre
Réputation :   65  

Pas sur que l’ESG soit pénalisant : les pétrolières sont présentes dans la majorité de ces indices

C’est sans doute un mix d’opportunité value, et peut être aussi d’effet de mode qui éloigne les institutionnels de l’oil & gas ? En attendant, les cashflows seront au rendez-vous sur 2021 !

Hors ligne Hors ligne

 

#173 09/02/2021 12h54

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2857  

DDtee a écrit :

Pourquoi un basculement précisément en 2024 ?

Parce que les futures que j’ai regardés vont jusqu’à cette date-là, et que le cours est autour de $48 :
NYMEX WTI Crude Oil Futures & Options

Je ne maîtrise pas ce marché, peut-être qu’il y a des échéances plus lointaines, mais je ne les vois.

Hors ligne Hors ligne

 

#174 09/02/2021 13h57

Membre
Réputation :   28  

Bloomberg donne :
- Sur le Brent des prix jusqu’en 03/2029
- Sur le WTI des prix jusqu’en 02/2032

Hors ligne Hors ligne

 

#175 09/02/2021 13h59

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2857  

Ok, dans ce cas, est-il possible d’avoir une capture d’écran sur les échéances lointaines pour savoir à quel prix est pricé le cours du pétrole ?

Un prix bas sur les futures éloignés expliquerait le cours des sociétés pétrolières.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "pétrole : spéculer/jouer la hausse du pétrole ?"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur