Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #151 10/05/2020 10h24

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Bonjour MetalFlakeGreen,
ma sélection initiale est effectivement assez particulière et je vais vous faire un résumé de la genèse. A l’origine mes deux premiers SVM étaient sélectionnés à partir d’un ensemble de ratios value dans le marché cible (Fr-Be-Nl) via le screen du Financial Times, puis classement selon momentum 6mois.
Quelque chose d’assez classique qui ressemble à du Value Composite. Les résultats ont été très moyens et j’ai hésité à arrêter pour acheter du Independance et Expansion. Avant cela j’ai backtesté l’ajout d’un filtre momentum sur les listes de I&E (je ne sais plus où j’avais posté ça sur le forum) et ça m’a donné de bons résultats donc j’ai mis en place en réel. Quelqu’un d’autre en même temps avait backtesté de prendre seulement les plus grosses lignes d’I&E ça donnait aussi de la surperformance.
Les résultats réels ont été dans la lignée du backtest, mais arrivé au SVM5, je me retrouve avec une liste de valeurs aux momenta affreux, en-dessous du marché car I&E souffrait, j’ai rajouté d’autres fonds, en ne sélectionnant que les plus grosses lignes à l’instar du forumeur qui avait backtesté cela sur I&E. Ca a encore bien marché (mieux que I&E seul).
C’est pas vraiment backtestable pour le coup, pas conventionnel.
Par contre je ne comprends pas votre remarque comme quoi le momentum serait mauvais dans cette pré-sélection? Il est au moins équivalent au marché (sauf pour I&E peut-être car value ++, d’où votre remarque?), voir même au dessus car une partie des top 5 sont soit des valeurs de forte conviction pour le gérant, soit une valeur qui a grossi récemment (donc très bon momentum).

Concernant le deuxième point, c’est une réflexion que j’ai eu. Je viens de backtester Mom 6m et Mom 12m+6m -1mois en mettant 15 et 20 lignes:

Mom 12m+6m -1mois
TOP 10: 57.7%
TOP 15: 32.1%   
TOP 20: 25.7%   

Mom 6m
TOP 10: 30.9%
TOP 15: 21.9%   
TOP 20: 29.0%

Le meilleur nombre, pour ma sélection (et c’est important de le préciser) semble bien le Top 10. C’est le premier décile. Par contre pour une sélection plus importante (imaginons 300 valeurs "value", ce qui correspond aux 3 premiers déciles pour le marché Fr-Be-Nl, puis classement selon momentum) il ne me paraitrait pas déconnant que le top 20 fasse aussi bien voir mieux que le top 10 car on part d’un univers bien plus large.
Et ça correspondrait à l’étude citée par jctrader.

Hors ligne Hors ligne

 

#152 10/05/2020 14h19

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   99  

Bonjour EviDent,
Vos constats rejoignent les miens , ça me rassure : le Stockrank Stockopedia n’est pas un bon critère.
Et vous avez identifier la différence avec les value composites O’Shaugnessy , bravo.
Il n’est d’ailleurs pas certains que ces value composites perforent toujours aujourd’hui. Une mise à jour 2020 de "what works on Wall Street" serait bienvenue.
Je n’ai jamais trouvé de blogs permettant de suivre cette performance mois après mois.

Je vous rejoint sur Stockopedia : l’interface est agréable, et les trucs "tout fait" (screeners, stockants) ne doivent pas être utilisés.
Si vous avez confiance en certains ratios appliqués à votre univers de small européennes, il est en revanche facile de pouvoir vous construire votre propre screener…que vous ne pourrez malheureusement pas backtester comme vous le soulignez.
Si cela vous intéresse je connais un moyen de ne pas payer le prix standard Stockopedia (contactez moi par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #153 20/05/2020 11h34

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Un point sur les changements dans SVM (rebalancements effectués le 13/05).

Tout d’abord résultat des anciens SVM:

SVM 9

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_svm9_final.png

La performance est satisfaisante face à son benchmark, après bien entendu ça ne fait pas plaisir de manger quasiment -20%. Le MaxDD a été supérieur au benchmark (-44,82% vs -38,25%) courant mars, ce qui l’a même fait passer pour la première fois du semestre sous son benchmark, heureusement le rebond a été supérieur. J’ai fait un (très mauvais) renforcement sur CGG et un (bon) sur l’ETF small Europe.

SVMbis


https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_svm9bis_final.png

Alors là j’avoue que j’ai été très surpris du résultat, le SVMbis a extrêmement bien tenu la barre malgré le tableau ci-dessus qui fait grise mine. J’ai revérifié tous mes calculs car j’ai cru à une erreur mais j’ai trouvé la raison: le SVMbis était très déséquilibré: ASM Inter, BESI, Generix & Seché représentant 70% du portefeuille à la clôture ! J’avais laissé trainer les lignes depuis 1 an et demi quasi sans rebalance, intégré des ex lignes de SVM8, les autres lignes étant seulement de 500€ (la ligne GL events termine à … 228€ vs 1600€ pour Generix dont j’avais déjà réduit le poids en janvier). Bref coup de chance je dirais, j’ai tout rapproché de l’équipondération pour le prochain semestre. Le MaxDD a été contenu mais tout de même supérieur à 30%.

Performances versus les benchmarks

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_svm9_vs_bench.png

Les deux portefeuilles battent tous les benchmarks malgré les moments difficiles. A noter que la performance des benchmarks est hors frais, ce qui n’est pas le cas de mes SVM (frais de courtage, spreads, TTF), ce qui améliorerait encore l’écart avec les benchs.
C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’augmenter le poids des SVM dans mon allocation globale (cf messages précédents). Reste à attendre un rebond des smalls qui sous performent grandement depuis 2 ans. On notera tout de même une certaine résistance des smalls dans la tourmente, je m’attendais à un crash plus prononcé, mais il est vrai que ça avait déjà bien baissé.

SVM 10, SVMbis & PEA-PME.

J’ai donc rebalancé comme d’habitude au bout de 6 mois. SVM 9 devient SVM 10. Seule une ligne persiste de l’un à l’autre. J’ai décidé de changer le momentum (6 mois) pour utiliser celui de mes backtests (cf message précédent) MomRk 12/6m -1m. J’avoue avoir eu beaucoup d’hésitations quand j’ai vu les valeurs s’afficher:  des valeurs qui ont peu baissé pendant le confinement, dont le potentiel de hausse me semble limité. Beaucoup de santé notamment et énergies renouvelables.
Finalement j’ai respecté la stratégie, seulement 2 entorses: je n’ai pas acheté biomerieux (santé, tests covid) car déjà beaucoup de santé, et trop orienté Covid, ni le dernier de ma liste (Illiad) pour les remplacer par les deux meilleures valeurs I&E de cette liste (hors top10): Viel et Delta Plus.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_svm10.png

Concernant SVMbis, j’ai viré toutes les petites lignes, gardé les meilleures (ASM, Seché, Générix), juste viré BESI car doublon avec ASM et je récupère déjà STMicro du SVM9 dans les semi conducteurs. J’ai décidé de garder des lignes avec des potentiels de rebonds pour compenser le SVM10: Spie, SII, CGG, BigBen, Sopra et Akwel. Aucune nouvelle ligne ici. Pourquoi faire cela? J’ai remarqué lors de la baisse du S2 2018 que le SVM que j’avais alors remplacé lors du rebalancing avait très bien rebondi au semestre suivant. J’espère un comportement identique si rebond il y a.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_svm10bis.png

J’ai ensuite crée un SVM expérimental dans une nouvelle poche: PEA-PME que j’avais teasé dans les messages précédents. Je me suis inspiré des Tiny Titans de O’S. Une partie du process ici.
La liste est la suivante:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_pea-pme.png

Bon je teste mais je n’en attends pas forcément grand chose. Je trouve que la liste initiale est trop faible (PEA-PME), et je descends beaucoup dans le momentum (la dernière valeur a le même momentum que le CAC Small, donc dans la moyenne). Également la liquidité de certains titres me semble faible, ça me fera de l’apprentissage. Les lignes sont toutes de 500€.

Je suis pressé de voir le comportement de ces 3 portefeuilles, en espérant bien sûr de bonnes surprises.

Dernière modification par EviDent (20/05/2020 11h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#154 20/05/2020 22h41

Membre
Réputation :   14  

Bonsoir EviDent,

Je découvre votre sélection du semestre.
Je me suis intéressé aux valeurs de votre SVM10, et dans l’ensemble vous avez des momentums très élevés.
Par rapport au momentum 6M que je surveille, la plupart de vos valeurs sont dans le décile supérieur de tout le marché européen.
Une exception forte qui est Delta Plus Group.

Il y a un point de définition qui m’interpelle un peu, c’est la capitalisation. Vous avez des valeurs qui capitalisent à 20 Md, 7Md, 3 Md, peut-on vraiment parler de small caps ?
Dans l’univers que je surveille (j’exclus des secteurs comme les banques, les assurances…), le tiers inférieur des capitalisations en europe est inférieur à 60M.

En tout cas félicitations pour ce travail. Au-delà de voir le résultat dans un semestre, il sera intéressant de voir cette stratégie s’apliquer sur un temps long.
Ma préférée sera LDLC, et celle que j’aurais fui Eos imaging.

Hors ligne Hors ligne

 

#155 21/05/2020 23h46

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Bonsoir,
la capitalisation moyenne de la sélection est effectivement haute ce semestre, sûrement effet baisse moins prononcée que sur les plus petites caps comme au S1 2019 (après le massacre du S2 2018) où je me suis retrouvé avec quelques grosses caps comme Sanofi.
Il serait intéressant de backtester mes sélections suivant la capitalisation mais ça me semble compliqué à faire: la capitalisation changeant suivant les cours, les valeurs peuvent changer d’univers d’un semestre à l’autre, et je ne trouve aucune source sur les historiques de capitalisations (si vous avez je suis preneur). Je pense par exemple à Xilam qui a pris plus de 1000% en moins de 2 ans entre 2016 et 2018, passant de nano à small.

Certaines sources affirment que le Value Momentum fonctionne mieux sur l’univers des SMID que micro/nano, ce qui selon moi couvre les capitalisations de 300M à 10Md, je suis dedans à quelques exceptions. L’indice MSCI Europe MID Cap a même des caps dépassant 20Md.
Sous les 60M on est plus dans l’univers micro et nano, ce qui correspond plutôt à mon PEA-PME. Également, les fonds, catégorisés "small" que j’utilise pour la pré-selection investissent rarement dans ces tailles. Par exemple I&E n’a que 5 valeurs sous les 60M sur 40.

Concernant les valeurs en elles-même, j’ai essayé de les regarder le moins possible pour respecter au mieux le classement. Plus je regarde de près, plus je fais de changements néfastes (et j’en ai encore fait ce semestre cf les deux dernières valeurs).
Dernier exemple en date du semestre précédent: je n’ai pas voulu prendre Ingenico (trop "grosse") pour prendre SII (plus "small" + estampillée I&E), résultat je fais -25% au lieu de +25%…
Je m’abstiendrais donc de tout pronostic big_smile
(EOS est chez I&E depuis avril d’ailleurs, ce qui, je l’accorde, n’est pas forcément gage de qualité)

Hors ligne Hors ligne

 

#156 02/09/2020 11h04

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Petite MAJ des portefeuilles.
J’essaye de prendre du recul depuis ces évènements covid d’où moins de suivi. Egalement déménagement prévu le mois prochain avec un changement de région/job, problèmes de santé également. J’ai préféré utiliser mon temps ailleurs (sauf sur les backtests que j’adore).

J’ai vu plusieurs personnes lister leurs erreurs pour en quantifier leurs pertes associées. J’ai commencé à le faire puis je me suis dis qu’en voyant le résultat je serais carrément dégouté.
Allez je ne mets que la première qui résume pas mal de choses:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_lqq.png

Vente début avril quasi au plus bas, ça fait mieux que doubler ensuite … sur 8k€ de ligne bah je vous laisse faire le calcul.
Réussir à faire -6% sur du Nasdaq en 2 ans c’est une réelle performance.
(Je traine aussi des ETF bear x2 achetés mi-mars je pense être un crack du market timing)

Bref passons à autre chose :]

Voyons l’évolution du PEA depuis le dernier reporting début mai:

Poche B&H (vs Benchmark MSCI ACWI)


mai    2,56% vs 2,06%
juin    2,54% vs 1,59%
juillet -0,38% vs 0,05%
août    5,96% vs 5,85%

Je surperforme légèrement l’indice de référence. Je dois renforcer le nasdaq depuis 4 mois mais je n’y arrive pas :(

Poche SVM10 (vs Benchmark CAC Small NR)


https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_svm105.png

mai 6,56% vs -1,18%
juin 9,34% vs 7,48%
juillet 13,45% vs 2,89%
août    7,19% vs 1,33%

Excellente performance du SVM10 depuis sa création mi-mai: environ 42% vs 16% pour l’indice !
J’ai continué à travailler comme teasé en intro sur cette stratégie pendant les vacances en faisait (beaucoup) de backtests afin de tenter de l’améliorer encore (je test d’autres formules momentum, les durées de détention, j’aimerais tester les mois de création, et les listes), ce fera l’objet de prochains posts au fur et à mesure. Pas sûr de trouver grand chose d’intéressant mais ça me passionne.


Poche SVMbis (vs Benchmark CAC Small NR)


https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_svmbis5.png

mai 5,75% vs -1,18%
juin 4,27% vs 7,48%
juillet -0,52% vs 2,89%
août 0,04% vs 1,33%

Sur celui-ci je me retrouve à la traine avec une performance de seulement 10%. Ma volonté de le garder pour profiter d’un éventuel rebond des valeurs des anciens SVM n’a pas fonctionné. Pire, en voyant celui, j’ai fait quelques changements avant mes vacances en juillet en remplaçant ces valeurs par de vraies SVM screenées, et ça n’a pas marché mes anciennes valeurs ont légèrement rebondies, les nouvelles sont en consolidation (Focus home, Axway, Ekinops, Pharmagest, Guillin seuls Illiad et Solutions 30 s’en sortent). J’ai aussi merdé en prenant trop rapidement Envea qui est sous OPA: résultat ça bouge pas d’un iota et je me retrouve en comptant SVM10 avec 3 valeurs sous OPA: Microwave, Ingenico et Envea.

Global PEA:


mai: 3,00% vs 2,06%
juin: 4,65% vs 2,35%
juillet: 5,66% vs 0,05%
aout: 4,57% vs 5,85%

Soit 19,1% vs 10,6%, content du résultat grâce au SVM10.

Rapide passage par le PEA-PME (5k€ seulement pour tester)


C’est pas glorieux je sous-performe franchement le tracker PEA-PME… 0,88% vs 12,9% !

J’espère poster sous peu quelques résultats de backtests entre deux cartons ;)
Bonne rentrée à tous.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #157 06/09/2020 09h56

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Comme promis, voici les premiers résultats de backtesting.

Ce travail me prend de très longues heures, mais je ne regrette pas j’aime beaucoup. Je rappelle que je n’ai aucune compétence en programmation et que tout se fait sur Excel/GoogleSpreadsheet où même ici je coince très souvent sur des formules.

Je suis tout de même arrivé à créer un tableau semi-automatique me permettant de backtester de janvier 2016 à juin 2020 dans mon univers small cap français. Les splits et les OPA sont normalement bien gérés (fait manuellement pour le coup), mais les dividendes toujours pas pris en compte.
Je suis capable de backtester 1 ou 2 momenta en 50-50 (pas compliqué de faire autre chose que 50-50 mais ça ne m’intéresse pas), en utilisant le ranking et non la valeur absolue quand il y en a 2 (cf précédents backtests) et de faire varier les durées de détentions.
Pour la période donnée il est crée tous les mois un portefeuille suivant la formule choisie, ainsi j’ai à chaque fois une 50aine de résultats par formule, me permettant d’avoir beaucoup plus de résultats que mon précédent backtest qui se limitait à du mai-novembre de chaque année (soit seulement 8 sur la même période) et sur une détention de 6 mois versus 2 à 12 ici.

Je vais commencer par les premiers résultats de comparaison de momenta simples:

Momenta utilisé: de 2 à 15 mois, utilisés seuls
Détention utilisée: de 2 à 12 mois.
Nombre de valeurs selectionnées: top 5-10-15-20

Soit pour chaque colonne une moyenne d’environ 50*11*4: 2200 portefeuilles !

Rappel de l’univers:
Sélection des plus grosses positions des fonds smallcap français sauf pour I&E que je sélectionne entièrement (car "meilleur" fonds + toutes les positions sont données), ce qui donne entre 100 et 120 valeurs. Liste complètement renouvelée tous les 6 mois en supprimant les valeurs qui sortent des fonds , j’insiste dessus car j’ai bien entendu backtesté en gardant les valeurs au fur et à mesure même quand elles sortent des fonds :] (fera l’objet d’un prochain post surement)
Je n’ai pas backtesté en faisant ce travail tous les mois car:
1) je n’ai pas l’historique des fonds, je travaille avec mes données réelles conservées depuis 2015.
2) c’est bien trop long à faire car manuel (ouvrir tous les rapports de gestions etc), ça me prend 1 bonne heure environ en réel
3) pas sûr qu’il y ait de gros changements mensuels. Bi-annuel est suffisant.


Passons aux résultats:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_momsimple.png

En abscisse les momenta utilisés: de 2 à 15, la première partie sans retirer le dernier mois (noté ’0’), la seconde en le retirant (’-1’).
En ordonnées, la performance annualisée. J’ai bien entendu annualisé toutes les performances selon la durée de détention.
La croix bleue est la moyenne de toutes les durées de détentions (R2 à R12), et vous avez le mini et le maxi. Par exemple le minimum de MOM 3 (0), proche de 5% est la moyenne des portefeuilles crées avec MOM 3 (0), ce qui dans ce cas correspond au top 5 d’une durée de détention de 5 mois.

On constate plusieurs choses fortes intéressantes, parfois en contradiction avec mes précédents backtests:
1) Ma sélection surperforme grandement l’indice de référence le CAC Small NR (7,77 vs 1,89%), chose que je n’avais pas perçue sur mes précédents backtests.
2) L’utilisation de momentum améliore la performance brute: même le MOM 2 (0) est (très légèrement) supérieur à ma sélection.
3) Le meilleur momentum semble se situer entre 9 et 12 mois, plus précisément entre 11 et 12. Mes précédents backtests me montraient une supériorité du 6 mois sur 12 mois.
4) Retirer le dernier mois semble bien apporter un léger gain de performance brute.

J’ai maintenant ajouté les quelques combinaisons de momenta testés en 50-50 je le rappelle, et les meilleurs momenta simples.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_momcomb.png

Les résultats sont classés selon moyenne croissante pour plus de lisibilité allant d’environ 15,5% à 16,5%.
Mon 6/12 (-1), testé avec succès lors de mes précédents backtests, se montre très performant. Il est cependant dépassé par le 7/12 car il tire le momentum moyen vers ce qui se fait de mieux (11 ou 12).
De nouveau, le (-1) semble apporter un léger gain de manière générale.
Les résultats en combinant deux momenta sont tous très proches et performants. J’ai aussi testé d’autres combinaisons (6/9, 6/15 etc) et ces derniers se sont montrés moins bons tout en restant très corrects.

C’est fini pour aujourd’hui. Prochaine étape je compte aller regarder les écarts-types de tous ces portefeuilles pour analyser la dispersion des données pour chaque momentum. Puis aller regarder ce qui se passe du côté des durées de détention.

En espérant avoir été intéressant, je compte sur vous pour me donner des idées ou avoir une analyse critique de mon travail afin de m’améliorer wink

Hors ligne Hors ligne

 

#158 10/09/2020 00h23

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Partie II: coefficient de variation


Dans cette seconde partie, j’ai voulu estimer la constance des performances momenta en calculant la dispersion des performances. J’ai donc logiquement calculé les écarts types pour chaque momentum avant de m’apercevoir que ce dernier me trompait: les moyennes de performances n’étant pas identiques, les écarts-types ne permettaient pas de comparer la dispersion. Pour mieux analyser j’ai utilisé le coefficient de variation: Ecart-type / Moyenne.

NB: Je continue de classer les momenta en 4 familles: les momentas simples (2 à 15 mois) en retirant / sans retirer le dernier mois que j’appellerais MOM(0) et MOM(-1), et les momentas composites associant deux momentas (50-50 de 6 à 12 mois) que j’appellerais C(0) et C(-1) suivant si je garde ou retire le dernier mois.


Voici les résultats "par famille":

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_var.png

On peut voir que d’une manière générale retirer le dernier mois améliore légèrement la performance et diminue la dispersion des résultats. Attention les catégories MOM et C ne sont pas directement comparables, MOM contient des momentas mauvais (typiquement 2 à 5) alors que je n’utilise que les meilleurs pour C (cf post précédent).
Il est cependant à noter que les meilleurs séries de MOM (11 et 12 mois) ont des performances proches des séries C, mais une bien plus grande dispersion.

Voyons cela sur un graphique reprenant tous les C et les meilleurs MOM.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_varc.png

Alors qu’on constate bien la supériorité du C(-1) sur le meilleur du MOM(-1) c’est moins flagrant pour le C(0) hormis le 7/11 et 7/12 qui se détachent bizarrement du lot.

Je m’arrête là, prochaine étape c’est aller regarder du côté des durées de détention mais j’ai quelques soucis de calculs wink

Hors ligne Hors ligne

 

#159 11/09/2020 11h44

Membre
Réputation :   14  

Bonjour,

Votre travail de recherche est impressionnant, et peut-être signe qu’il tient la route, j’ai entendu récemment dans un Podcast Kenneth French être interrogé sur le momentum.
Ce que lui en retient (et il s’appuie sur les publications académiques), c’est que les paramètres qui semblent fournir une vraie surperformance sont un momentum calculé sur les 12 derniers mois en excluant les 2 mois les plus récents.
On se rapproche donc de ce que vous pointez.

En tout cas personnellement, j’ai adapté ma pratique. Auparavant je "nettoyais" mon portefeuille en surpondérant / vendant le top / bottom momentum 6 mois. Désormais j’ai adopté le momentum 12-2.

Si ça vous intéresse de l’écouter : lien (podcast en anglais)

Je vois cependant un gros bémol, mais je pense que vous en êtes conscient, votre backtest se concentre sur 5 années. La froide vérité mathématique c’est que sur un si faible horizon temporel, n’importe quelles conclusions auxquelles vous arriveriez ne sont possiblement que le hasard.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #160 13/09/2020 00h26

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Arghh encore une formule de momentum à ajouter à la liste des backtests wink
Pour le coup c’est la première fois que j’entends ça, retirer 2 mois. Je vous remercie pour l’information et le podcast.
Je sais bien que 5 ans, c’est court, très court. Mais je n’ai pas moyen de backtester plus en arrière avec cette façon de sélectionner. Et puis j’avais backtesté sur 20-30 ans mes formules momentum sur ETF, ça n’a pas empêché de donner des résultats assez mauvais wink bon ok le problème venait du courtage+spread, j’en reparle plus bas.
Après j’ai plutôt confiance dans mes résultats car pour l’instant malgré le faible horizon, elles donnent des résultats similaires aux études académiques, je n’ai rien de très excentrique qui pourrait provenir de datamining, si ce n’est ma manière de sélectionner.

Passons à la suite:


Partie III: durées de détention


Dans cette partie, je fais varier la durée de détention entre 2 et 12 mois et je regarde la performance et le coefficient de variation.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_det.png

Alors que je commençais à rédiger mes conclusions là-dessus, je me demandais pourquoi le R5 était faible alors que le reste semblait suivre une certaine linéarité. Et je me suis aperçu que le R5 de mes benchmarks (CAC small et sélection complète) étaient eux aussi mauvais. J’ai donc modifié mon graph en calculant non pas la performance brute, mais la surperformance comparée à un benchmark, ici ma sélection (j’aurais pu prendre le CAC small ça donnait un graph équivalent).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_detbench.png

Cette fois-ci c’est bien linéaire, la puissance du momentum diminue avec le temps notamment après R6-R7.

Voyons maintenant avec le coefficient de variation:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_detvar1.png

Alors que R5 semblait mauvais, on voit maintenant qu’il fait parti de ce qu’il y a de plus efficient avec R6. R2 et R3 semblent donner une très bonne performance, au prix d’une grande variabilité des résultats.

Alors qu’on peut être tenté de viser du R2 et du R3 dans un objectif de performance pure, on arrive à ce dont je parle en introduction: les frais de courtage et spread.
J’ai eu beaucoup de mal à intégrer ces frais:
- quel est le taux de rotation des portefeuilles? Aucune idée, d’expérience je garde en moyenne 3 valeurs sur 10 d’un portefeuille à 6 mois c’est tout ce que j’ai comme données. Je ne suis pas en mesure de faire automatiquement le calcul dans mes fichiers excel. Et manuellement ça me prendrait un temps infini.
- quel est le montant des frais? Idem, pas vraiment d’idée et ça varie suivant le spread des valeurs mais ils sont très loin d’être négligeables. Il m’arrive bien souvent de perdre 1% à un rebalancing sur les valeurs théoriques.

J’ai donc testé avec 3 niveau de frais: 0,3%, 0,5% et 1% par rebalancing (6 pour R2, 4 pour R3 etc), voici les résultats sur un même graphique:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_detvar2.png

Je n’ai pas rajouté les étiquettes de données pour ne pas surcharger mais on voit la tendance logique, les frais ont une tendance à diminuer fortement l’intérêt de rebalancing réguliers, et pénalisent donc R2 et R3 qui pouvaient sembler intéressants. Et dans les trois configurations les durées de détentions les plus efficientes sont R5 et R6.

En conclusion, il semblerait que la meilleure durée de détention soit 5 ou 6 mois. Ca tombe bien c’est que j’utilisais depuis le début wink

Prochaine étape, je pense comparer la taille des portefeuilles: 5, 10, 15 et 20 valeurs.

Hors ligne Hors ligne

 

#161 13/09/2020 13h32

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   349  

Bonjour EviDent,

Vos backtests sont très intéressants, merci du partage.

Donc si je résume, le mieux serait un classement sur le Momentum à 12 mois avec rebalancing tous les 6 mois.

J’avais testé pendant quelques mois un portefeuille fictif avec ces critères, et le résultat semblait fortement dépendre d’un nombre de valeur minimum. Par exemple si vous détenez 10 ou 20 actions et que l’une se prend un -10% suite à une mauvaise publication (fruit du hasard disons), cela va peser lourd sur la performance vs un portefeuille de 40. C’est évidemment similaire à la hausse.

Une petite suggestion de test si vous trouvez le temps d’essayer :

Est-il possible de faire les mêmes études sur le S&P500 par exemple pour voir si les résultats seraient les même ?

À mon avis la réponse n’est pas si évidente que cela puisque le niveau d’efficience de ces marchés est différent et que la composition sectorielle aussi (beaucoup de cycliques chez les SmallCaps Françaises par exemple) ce qui n’entraîne potentiellement pas les mêmes réactions sur des marchés en croissance et moins cycliques (tech et santé US notamment).

En tout cas bravo !

Hors ligne Hors ligne

 

#162 13/09/2020 18h20

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Bonjour,
je n’ai pas terminé l’étude (il reste à étudier le nombre de lignes, le mois de création du PF et l’univers d’investissement) pour l’instant le mieux c’est:
une combinaison de 2 momenta compris entre 6 et 12m, en retirant le dernier mois dans les calculs, avec rebalancing tous les 6 mois. Je m’auto-spoil un peu mais les résultats sont meilleurs avec 5 valeurs plutôt que 10, 15 ou 20 etc après tout dépend de la taille de l’univers de départ, dans le miens j’ai une centaine de valeurs.
Il faut cependant réussir à supporter d’être aussi concentré. Personnellement je travaille avec 10 valeurs, et encore j’ai crée un 2eme portefeuille pour être sur 20, et ce n’est pas ma seule stratégie.

Dernière modification par EviDent (13/09/2020 18h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#163 15/09/2020 08h16

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Partie IV: taille du portefeuille


Dans cette partie, je vais tester différentes tailles de portefeuilles: 5, 10, 15 et 20 valeurs et voir si la concentration présente un intérêt comme on l’entend souvent. Je rappelle que ma sélection comporte généralement une centaine de valeurs.

Comme d’habitude on calcule la performance de tous les momentas possibles pour chaque taille et chaque durée de détention, on calcule ensuite l’écart type des résultats pour en ressortir un coefficient de variation.

Voici les résultats:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_taillepf.png

Comme on pouvait s’y attendre, plus le portefeuille est concentré, meilleures sont les performances. Le top 5 présente un réel intérêt en terme de surperformance sans trop augmenter l’écart-type des résultats. Le top 10 se présente comme la meilleure alternative pour qui aurait du mal à trop concentrer ses lignes.

Prochaine étape: mois de création du portefeuille.

Dernière modification par EviDent (15/09/2020 08h16)

Hors ligne Hors ligne

 

#164 10/10/2020 14h29

Membre
Réputation :   81  

Bonjour Evident et bravo pour tout votre travail.  Je n’avais pas relu votre file depuis de nombreux mois et viens de le refaire.

Vous avez beaucoup travaillé sur le momentum (quel(s) critère(s) privilégier) et sur le nombre de titres.

Par contre, le maillon faible de votre approche me semble être la sélection initiale de titres avant l’application de règles de momentum.  Pourquoi ne pas faire ceci automatiquement plutôt que de suivre des fonds aussi bons soient-ils?  Je pense que vous gagnerez en temps et en rendement.  Pourquoi ne pas prendre l’OIY par exemple? Ou, à la limite, l’EBITY.

Aussi, il y a quelques mois vous disiez qu’UncleStock n’était pas visuellement satisfaisant, était assez complexe, et n’avait pas de possibilité de calculer des scores composites.

Vrai pour l’aspect visuel!
Vrai pour la complexité mais elle permet un choix de backtests de tout premier ordre et ceci sur près de 13 ans! Quasi un outil de pro pour un tarif grand public.
Vrai pour les composites. Il n’y en a pas et aucun plan pour le futur.

Un gros avantage d’UncleStock est qu’avec des valeurs fixes comme critère, vous avez un modèle d’allocation en cash qui est quasiment built-in.  Si vous ne trouvez pas assez de valeurs qui remplissent vos objectifs vous pouvez prorater en cash.  Très facile à backtester.

Dernière modification par marcopolo (10/10/2020 14h33)

En ligne En ligne

 

[+1]    #165 08/11/2020 10h20

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Bonjour à tous,
désolé pour le temps de réponse, j’étais en plein déménagement (changement de région) et me suis retrouvé sans internet pendant quasiment 3 semaines (merci le syndic et l’AI au passage…)
Bref revenons à ce qui nous intéresse.

Tout d’abord je remercie Marcopolo pour son message.
J’ai effectivement tenté de backtester sur UncleStock avec l’OIY car j’avais déjà lu vos propos, mais sans grande réussite. Je me suis retrouvé avec des résultats soit loin des vôtres, soit "bizarres" (des périodes sans valeurs ou seulement 1 ou 2, d’après ce que je comprends vous restez cash dans ce cas), et les résultats étaient inférieurs à ce que je suis en train de backtester, à cause je pense de l’univers d’investissement. Je pense que le miens est trop restreint pour votre stratégie (je reste Fr-Nl-Be).
J’ai par ailleurs tenté à plusieurs reprises des sélections value (à base de scores composites de EV/EBITDA, PS, PB, PE etc) , et j’ai toujours eu des résultats décevants. Mon dernier test en PEA-PME, toujours en cours, est vraiment très mauvais. (je sous performe de …. 30% l’indice de référence !).

Je ne doute pas un seul instant que votre stratégie donne de très bons résultats, mais je n’ai pas trouvé vos critères qui permettent de les avoir. J’ai cependant en tête de diversifier mes stratégies car les sommes en jeu augmentent, et n’abandonne pas votre idée.
Par ailleurs y a t’il moyen de trouver l’OIY ou l’EBITY autrement que dans un screener? Je n’ai pas trouvé de sources.

J’ai terminé mes backtests pour le SVM, voici la dernière partie.

Partie V: mois de création


J’ai voulu dans cette partie voir si le mois de création du portefeuille avait une influence sur les résultats. On entend souvent que la période faisant suite au résultats annuels des entreprises est le meilleur, soit mai.
Méthodologie: j’ai pris les performances de tous les mois de l’année pour chaque configuration vu précédemment (tous les Mom, toutes les durées de détentions). J’ai ensuite soustrait la performance de la sélection pour en calculer la surperformance, et la variance pour en sortir un coeff. variation.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_mois.png

En terme de surperformance et de variance c’est le mois de novembre qui offre les meilleures garanties, suivi de mai et aout. Ca tombe bien pour une configuration de 6 mois de détention, mai et novembre tombent ensemble smile


Conclusion


A travers tous ces backtests, on peut conclure que pour mon univers d’investissement (à savoir ma façon de sélectionner les valeurs), les meilleurs paramètres sont les suivants:
- Utiliser un momentum composite, en retirant le dernier mois. Tous les résultats deviennent alors très bons entre 6 et 12 mois. Si l’on veut jouer le top, il faut sélectionner 7-12 ou 8-11.
- Les meilleures durées de détention (frais de courtage et spread compris) sont de 5 ou 6 mois.
- Le top 5, plus concentré, donne de bien meilleurs résultats
- Les rebalancing doivent se faire en mai et novembre.

A titre d’exemple, si l’on prend ces critères, le portefeuille aurait généré une performance théorique de 129% en 4 ans (mai 2016-mai 2020) versus -10,5% pour le CAC small et 4,3% pour ma sélection, soit une performance annualisée de 23% ! Pas mal pour un environnement pas franchement favorable et en pleine crise de coronavirus.

A titre personnel, je suis bien sûr très content de ces backtests. Surtout, il n’y a rien de loufoque dans les résultats. En effet, ils correspondent bien aux résultats des études académiques. J’en suis presque déçu de ne pas avoir trouvé un petit truc différent.
Je répète, une nouvelle fois, que je n’entends pas démontrer quoi que ce soit. Ma période de backtest est bien trop courte malheureusement. Et je ne peux pas backtester plus longuement car je n’ai pas possibilité de refaire ma sélection avant. Je vais donc poursuivre cette stratégie en espérant ne pas être tombé sur un coup de chance.
Pour me rassurer, je rappelle néanmoins que toute cette stratégie vient d’un backtest réalisé à la va-vite sur le fonds I&E, permettant de remonter jusqu’en 2013.

Je vais surement faire une pause de backtests car c’est très prenant, mais j’ai encore d’autres idées en tête, comme modifier mes selections, ou tester sur des univers plus larges.

La semaine prochaine j’ai mon rebalancing à effectuer, je viendrais bien entendu poster cela (surtout que les résultats du SVM10 sont une nouvelle fois excellents).

Bon mois à tous.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #166 08/11/2020 10h59

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   362  

EviDent a écrit :

A travers tous ces backtests, on peut conclure que pour mon univers d’investissement (à savoir ma façon de sélectionner les valeurs), les meilleurs paramètres sont les suivants:

Ce que vous décrivez n’est pas un backtest. Un backtest consiste à tester la pertinence d’une modélisation ou d’une stratégie en s’appuyant sur un large ensemble de données historiques réelles (source : Wikipedia)

En pratique, cela consiste d’abord à définir une hypothèse soit par exemple : "une stratégie consistant à

- Utiliser un momentum composite
- durée de détention de 6 mois.
- rebalancing en mai et novembre.

apporte une surperformance significative" ; et tester ensuite si l’hypothèse est valide, par exemple en la backtestant sur différentes périodes.
Or vous faites exactement l’inverse…

Dernière modification par dangarcia (08/11/2020 11h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#167 15/11/2020 18h59

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Je vous remercie pour votre message. Néanmoins j’ai eu beau le relire un paquet de fois, je ne le comprends toujours pas bien.
Pour moi votre définition est en parfait accord avec mes (back?)tests. Je teste une (puis des) stratégie(s) sur mon ensemble de données.
Mon hypothèse de départ, étant comme vous l’écrivez aussi si justement:
- Utiliser un momentum composite (et plus particulièrement 6/12 -1)
- durée de détention de 6 mois.
- rebalancing en mai et novembre.
Preuve en est, c’est la stratégie que j’applique en réel avec succès depuis bientôt 2 ans (et même 4 ans si on retire le mot "composite"). Ces critères bien connus sont ceux publiés par des gens bien plus compétents que moi sur le sujet, je ne les ai pas sorti de mon chapeau.
Moi j’ai voulu vérifier que ces critères étaient valables sur mon ensemble de données un peu particulier.
Un fois fait, j’ai fait varier tous les critères que j’avais sous la main pour voir si ça aurait changé les résultats. Et c’est surement là que je vous enduis en erreur, car ce n’est pas présenté de la sorte.
C’est ici que votre message prend surement plus son sens car j’ai l’impression que vous parlez de data snooping (ou mining), en établissant d’abord l’hypothèse et testant ensuite. Et sur cette deuxième partie de backtest, je suis d’accord c’est trop proche du data mining. D’ailleurs les résultats de ces backtests ne m’ont pas fait changer de stratégie malgré des résultats supérieurs pour certains critères. Mais ça reste des backtests néanmoins (je teste à chaque fois une hypothèse différente).

Bref, mi novembre est passé c’est l’heure du rebalancing du SVM10ème du nom (déjà?!).

Tout d’abord les résultats:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_svm10final.png

Des résultats une nouvelle fois forts satisfaisants. La quasi totalité de la surperformance est à attribuer à LDLC. Je félicite au passage MetalFlakeGreen qui avait eu du nez sur LDLC et EOS (qui prend 24% le lendemain de ma vente ! Grrr).

Voici le SVM11 tout frais:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_svm11l.png

vous remarquerez que 4 valeurs restent: LDLC, Neoen, Albioma et Delta Plus. Les deux premières étaient dans la liste pour le SVM11, les deux autres dans le top 20. Je voulais garder aussi Esker mais je sais pas pourquoi j’ai cru que j’avais déjà 10 valeurs, or il n’y en a plus que 9. 2 autres valeurs du top 10 étaient dans SVMbis donc je les ai laissé où elles étaient (Focus Home et Solutions 30). Comme d’habitude je m’abstiendrais (presque) de commentaires ou prédictions sur cette liste. J’essaye de rester le plus détaché possible même si c’est compliqué. Je trouve par exemple que LDLC est trop monté pour encore en espérer quelque chose, j’avais envie de prendre mes PV. Mon portefeuille commence presque à ressembler à du CroissanceVerte avec Neoen, McPhy, Carbios, Albioma. Secteur à la mode. On espère pas de retournement :]

Je vous partage également SVM11bis que j’avais rebalancé en Aout de manière peu fructueuse. Les résultats restent corrects mais je commence à être embêté par ce portefeuille dont je ne sais plus quoi faire. Du coup je teste quelques trucs par ci par là. Mais ça finit souvent en antichambre de SVM11.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_svm11bisl.png

Je récupère Sartorius du SVM11 car j’avais pas envie de m’en débarrasser. Trigano est une valeur que j’aime bien qui était classée #10 de ma liste. Je teste ma stratégie sur un autre univers: les fonds NL-Be (d’où Adyen et Signify), des valeurs PME (Guillemot, SideTrade), et le SBF 120 (Rémy Cointreau).

Enfin pour finir car je suis transparent, voici la catastrophe PEA-PME:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6483_peapme.png

C’est nul de chez nul smile
Heureusement sur une faible somme (5k€), mais décidément tous les "vrais" SVM que je fais, à savoir faire une première sélection sur des critères values, me donnent des résultats mauvais. Je vais laisser tomber et tester autre chose.

Sur ce, bonne fin d’année à tous.

Hors ligne Hors ligne

 

#168 15/11/2020 22h37

Membre
Réputation :   81  

Bonjour Evident,

J’ai du mal à vous suivre.  Comment considérer, par exemple, Sartorius, Solutions 30 et Esker comme du SVM. S et M je veux bien mais V, non!

Bonne soirée,
MarcoPolo

En ligne En ligne

 

#169 16/11/2020 07h34

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Tout à fait vrai, ça a été expliqué plusieurs fois dans la file, ce qui était à l’origine S et V grâce à la sélection de valeurs estampillées I&E, l’est beaucoup moins depuis que j’ai élargi à d’autres fonds. J’ai même bien plus de Growth car c’est dans l’air du temps, pareil c’est moins small qu’il fut un temps.
Peut-être il serait temps que je change de nom de portefeuille pour ne pas tromper le lecteur. "Momentum" seulement?

Bonne journée.

Hors ligne Hors ligne

 

#170 17/11/2020 11h21

Membre
Réputation :   3  

EviDent, le 15/11/2020 a écrit :

Mon hypothèse de départ, étant comme vous l’écrivez aussi si justement:
- Utiliser un momentum composite (et plus particulièrement 6/12 -1)
- durée de détention de 6 mois.
- rebalancing en mai et novembre.
Preuve en est, c’est la stratégie que j’applique en réel avec succès depuis bientôt 2 ans (et même 4 ans si on retire le mot "composite"). Ces critères bien connus sont ceux publiés par des gens bien plus compétents que moi sur le sujet, je ne les ai pas sorti de mon chapeau.

Bonjour EvilDent,

Utilisant depuis peu une stratégie momentum sur les valeurs du fonds I&E j’ai suivi avec attention votre file. J’apprécie beaucoup le travail que vous avez fait et la manière dont vous l’avez mis en forme.

Concernant votre stratégie, vous semblez vous être basé sur des publications. J’ai parcouru la file mais je n’ai pas pu les retrouver.
Est-il possible d’avoir un lien vers celle-ci ou vers des articles y faisant références ?

La partie qui me semble le plus data snooping, concerne l’utilisation de rang au lieu de la valeur du retour  directement. J’aimerais bien avoir plus de documentation à ce sujet.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur