Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #26 02/10/2017 21h14 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   152 

Si vous ne pouvez pas accéder directement aux rapport financier via une recherche sur le ticker 6882 ou sur le nom Sansha Electric.
Vous pouvez accéder aux rapports financier des entreprises Japonaises via cette URL:

"http://financials.morningstar.com/income-statement/is.html?t=6882&region=jpn&culture=en_US"

Il vous suffira de préciser le ticker que vous rechercher t=1234

Hors ligne

 

#27 12/10/2017 20h06 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   223 

Bonjour,

Voilà encore 3 entreprise cotées au Tokyo Stock Exchange (2 japonaises et 1 taiwanaise comme précisé par Durun) qui me semblent intéressantes et dont je suis actionnaire: Portefeuille d’actions de Vauban

À noter: les capitalisations boursières et les données financières indiquées ci-dessous ne sont pas de première fraîcheur. Les chiffres sont donc à recalculer.

Les facteurs de risque, notamment évoqués dans ce message https://www.devenir-rentier.fr/p261927#p261927, restent bien entendu d’actualité.

7703:Tse (16500 M JPY)

Total assets/K:       265,7% (43848 M JPY)   
  Current assets:     63,6%    Cash: 35,1%    Receivables: 0%    Inventories: 11,4%
  Net properties:     25,2%    Gross/K: 94,1%    Depreciation/K: 68,9%
  Total liabilities:  13,9%
Assets-Liabilities:   49,7%    (A-L)/K: 132,1%    (A+I(net)-L)/K: 198,9%    (A+I(gross)-L)/K: 382,1%

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Ops Cash-flow / K:    20,07%    27,71%    30,66%    19,55%    17,86%   
CapEx / K:            26,01%    20,81%    4,39%    2,02%    14,87%   
CapEx / Ops CF:       129,56%    75,11%    14,33%    10,33%    83,24%   
FCF / K:              -5,93%    6,9%    26,27%    17,53%    2,99%    K/FCF (5 y): 10,47 x    (K+L)/FCF (5 y): 14,34 x    (K+L-A)/FCF (5 y): -3,36 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): -10,36 x
Debt issued / K:      0%    0%    0%    0%    0%    Total debt issued / K: 0%
Debt repayment / K:   -0%    -0%    -0%    -0%    -0%    Total debt repayed / K: -0%    Total variation debt / K: 0%   
Stock issued / K:     0%    0%    0%    0%    0%    Total stock issued / K: 0%   
Stock repaid / K:     -0%    -0%    -0%    -0%    -0%    Total stock / K: -0%    Total variation stock / K: 0%   
Dividend / K:         2,07%    2,07%    2,08%    2,08%    1,96%    FCF (5 y)/dividend (last): 4,86 x    FCF (last)/dividend (last): 1,52 x   

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Revenue / K:          168,67%    167,42%    172,17%    170,52%    149,85%   
  R&D / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
  SGA / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
Ops rev / Revenues:   1,51%    2,19%    4,95%    7,57%    3,74%   
Interest / Revenues:  0,07%    0,16%    0,01%    0%    0%   
Net income / Rev:     2,94%    2,19%    3,43%    4,15%    4,51%   

Liabilities: 13,9%   
(A-L)/K:  132,1%  (A+I(net)-L)/K: 198,9%  (A+I(gross)-L)/K: 382,1%
K/FCF (5 y): 10,47 x  (K+L)/FCF (5 y): 14,34 x  (K+L-Cash-ClientRecievables)/FCF (5 y): 4,58 x
Delta stock / K: 0%  Delta debt / K: 0%
Ops margin: 3,74%      R&D: 0%   
Revenues growth: -0,74%  2,83%  -0,96%  -12,12% 
Capex/Rev ops: 58,78%
Dividend: 1,96%  FCF (5 y)/dividend (last): 4,86 x  FCF (last)/dividend (last): 1,52 x

Conclusions

+ Faible endettement (à ce niveau, c’est presque un point négatif: sous-utilisation du capital)
+ Décote sur actifs courants de 32 %
+ Décote sur actifs tangibles de 100 %
+ L’entreprise rachète sa capitalisation boursière et sa dette en 14 ans ou 4,6 ans (en soustrayant le cash et les comptes clients débiteurs)
o Dividende couvert par le FCF du dernier exercice: x 1.5
- Marge opérationnelle faible
- CA décroissant
- FCF volatil
- Intensité capitalistique relativement forte
- Courbe de prix ne correspondant pas à mon idéal (le prix actuel est éloigné du plus bas historique de 2008: 799 JPY vs 388 JPY mais, dans le positif, il a déjà atteint 1000 JPY trois fois par le passé)

5900:Tse (5000 M JPY)

Total assets/K:       300,5% (15023,3 M JPY)   
  Current assets:     61,5%    Cash: 25,1%    Receivables: 11,5%    Inventories: 8,7%
  Net properties:     31,7%    Gross/K: 80%    Depreciation/K: 48,3%
  Total liabilities:  21,2%
Assets-Liabilities:   40,2%    (A-L)/K: 120,8%    (A+I(net)-L)/K: 216,1%    (A+I(gross)-L)/K: 361,2%

                      2013-02    2014-02    2015-02    2016-02    2017-02   
Ops Cash-flow / K:    13,3%    11,82%    9,14%    15,67%    11,92%   
CapEx / K:            2,52%    3,67%    7,19%    4,16%    6,57%   
CapEx / Ops CF:       18,96%    31,04%    78,64%    26,55%    55,11%   
FCF / K:              10,78%    8,15%    1,95%    11,51%    5,35%    K/FCF (5 y): 13,25 x    (K+L)/FCF (5 y): 21,7 x    (K+L-A)/FCF (5 y): -2,76 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): -15,39 x
Debt issued / K:      0%    0%    0%    0%    0%    Total debt issued / K: 0%
Debt repayment / K:   -0%    -0%    -0%    -0%    -0%    Total debt repayed / K: -0%    Total variation debt / K: 0%   
Stock issued / K:     0%    0%    0%    0%    0%    Total stock issued / K: 0%   
Stock repaid / K:     0%    0,01%    0,01%    0,01%    -0%    Total stock / K: 0,03%    Total variation stock / K: -0,03%   
Dividend / K:         1,41%    1,64%    1,65%    1,88%    1,63%    FCF (5 y)/dividend (last): 4,63 x    FCF (last)/dividend (last): 3,28 x   

                      2013-02    2014-02    2015-02    2016-02    2017-02   
Revenue / K:          206,79%    210,3%    218,17%    215,4%    208,07%   
  R&D / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
  SGA / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
Ops rev / Revenues:   8,37%    7,62%    6,58%    4,63%    4,64%   
Interest / Revenues:  0%    0%    0%    0%    0%   
Net income / Rev:     5,29%    4,52%    3,98%    3,24%    3,01%   

Liabilities: 21,2%   
(A-L)/K:  120,8%  (A+I(net)-L)/K: 216,1%  (A+I(gross)-L)/K: 361,2%
K/FCF (5 y): 13,25 x  (K+L)/FCF (5 y): 21,7 x  (K+L-Cash-ClientRecievables)/FCF (5 y): 7,12 x
Delta stock / K: -0,03%  Delta debt / K: 0%
Ops margin: 4,64%      R&D: 0%   
Revenues growth: 1,7%  3,74%  -1,27%  -3,4% 
Capex/Rev ops: 38,97%
Dividend: 1,63%  FCF (5 y)/dividend (last): 4,63 x  FCF (last)/dividend (last): 3,28 x

Conclusions

+ Faible dette: 20 % du total du passif
+ Décote sur actifs courants: 20 %
+ Décote sur actifs tangibles: 116 %
+ L’entreprise rachète sa dette et sa capitalisation boursière en 22 ans ou 7 ans en soustrayant le cash et les comptes clients débiteurs
+ Dividende largement couvert par le FCF
o CA plat
o FCF relativement volatil (mais positif)
o Intensité capitalistique moyenne
- Marge opérationnelle faible
- Courbe de prix de correspondant pas à mon idéal (le prix est éloigné du plus bas historique)

4957:Tse (7700 M JPY)

Total assets/K:       281,5% (21678 M JPY)   
  Current assets:     63,9%    Cash: 22%    Receivables: 10,6%    Inventories: 29,6%
  Net properties:     27,5%    Gross/K: 94,9%    Depreciation/K: 67,5%
  Total liabilities:  19,1%
Assets-Liabilities:   44,8%    (A-L)/K: 126,2%    (A+I(net)-L)/K: 203,6%    (A+I(gross)-L)/K: 393,5%

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Ops Cash-flow / K:    1,25%    39,99%    31,63%    22,95%    36,15%   
CapEx / K:            5,78%    5,56%    7,98%    9,29%    10,99%   
CapEx / Ops CF:       463,44%    13,89%    25,24%    40,5%    30,4%   
FCF / K:              -4,53%    34,44%    23,65%    13,66%    25,16%    K/FCF (5 y): 5,41 x    (K+L)/FCF (5 y): 8,32 x    (K+L-A)/FCF (5 y): -1,42 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): -5,61 x
Debt issued / K:      0,65%    15,58%    0%    0%    0%    Total debt issued / K: 16,23%
Debt repayment / K:   0,37%    34,11%    9,86%    8,43%    3,12%    Total debt repayed / K: 55,88%    Total variation debt / K: -39,64%   
Stock issued / K:     0%    0%    0%    0%    0%    Total stock issued / K: 0%   
Stock repaid / K:     -0%    -0%    -0%    -0%    -0%    Total stock / K: -0%    Total variation stock / K: 0%   
Dividend / K:         1,6%    1,61%    1,6%    1,57%    1,61%    FCF (5 y)/dividend (last): 11,5 x    FCF (last)/dividend (last): 15,66 x   

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Revenue / K:          143,35%    147,14%    156,94%    149,4%    159,06%   
  R&D / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
  SGA / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
Ops rev / Revenues:   1,81%    3,69%    7,82%    8,98%    9,73%   
Interest / Revenues:  0,21%    0,12%    0,1%    0,08%    0,06%   
Net income / Rev:     0,8%    2,71%    5,06%    0,56%    6,8%   

Liabilities: 19,1%   
(A-L)/K:  126,2%  (A+I(net)-L)/K: 203,6%  (A+I(gross)-L)/K: 393,5%
K/FCF (5 y): 5,41 x  (K+L)/FCF (5 y): 8,32 x  (K+L-Cash-ClientRecievables)/FCF (5 y): 3,36 x
Delta stock / K: 0%  Delta debt / K: -39,64%
Ops margin: 9,73%      R&D: 0%   
Revenues growth: 2,64%  6,67%  -4,8%  6,46% 
Capex/Rev ops: 30,01%
Dividend: 1,61%  FCF (5 y)/dividend (last): 11,5 x  FCF (last)/dividend (last): 15,66 x

Conclusions

+ Dettes: 20 %
+ Décote sur actifs courants: 26 %
+ Décote sur actifs tangibles: 100 %
+ L’entreprise rachète sa dette et sa capitalisation boursière en 8 ans ou 3,5 ans en retirant le cash et le comptes clients débiteurs
+ Marge opérationnelle correcte (sur les 3 derniers exercices mais volatile)
+ Dividende largement couvert par le dernier FCF (16 x !)
o Intensité capitalistique relativement faible
o Légère croissance du CA
o Rachat massif de dettes durant les 5 derniers exercices: 40 %
- FCF volatil mais élevé
- Courbe de prix ne correspondant pas à mon idéal (le prix actuel est éloigné du plus bas historique de 2008: 766 JPY vs 409 JPY mais, dans le positif, il a déjà atteint 1150 JPY en 2006)

Conclusion générale

Ces 3 dossiers me semblent combiner une décote sur actifs courants (et a fortiori sur actifs tangibles) et une décote sur flux.

Cordialement,

Vauban

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par vauban (12/10/2017 22h12)


"Price is what you pay. Value is what you get.", Warren Buffett

Hors ligne

 

#28 12/10/2017 20h53 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   402 

Votre effort d’analyse sur ces sociétés est intéressant.
Je voulais juste intervenir pour poser une question bête: pourquoi ne mentionner que les codes des entreprises et non leur nom (occidentalisé, bien sûr), et même pas leur secteur d’activité (ce qui me semble avoir une importance non-négligeable dans l’analyse d’une société) ?


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne

 

#29 12/10/2017 21h13 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   166 

Bonsoir

Si je ne me trompe, les 2 premières sont des sociétés japonaises, mais la 3e, Yasuhara Chemical est de Taiwan, mais cotée en yen.
De mon point de vue, c’est elle qui a la valorisation la plus faible et la plus intéressante.

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

[+2]    #30 12/10/2017 22h09 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   223 

Bonsoir Faith,

J’avais déjà donné un début d’explications pour lesquelles je n’avais pas indiqué le secteur ou le nom de chaque entreprise dans ce message, en soulevant principalement des éléments spécifiques aux investissements que j’effectue sur marché japonais: https://www.devenir-rentier.fr/p261962#p261962

J’ajouterais également les points (controversés) suivants.

Dimension business - Difficulté à quantifier

Le business est difficilement quantifiable et se baser sur sa compréhension limitée de la dimension business peut selon moi générer des erreurs d’analyse difficilement détectables. Autrement dit, il est facile de se mentir à soi-même sur base d’un critère "mou" et d’une "conviction". Par ailleurs, les analyses business que je lis me laissent souvent un peu sur ma faim (les arguments avancés ne sont pas factuels, quantifiables et/ou vérifiables, au fond) même si je les trouve intéressantes et enrichissantes sur un plan intellectuel (découvrir un domaine/secteur est toujours stimulant en soi).

Personnellement, je n’achète généralement pas un "business". J’essaye plutôt d’acheter 2 euros pour 1 euro, la dimension business venant ensuite "en bonus". Cette approche a minima permet d’identifier des divergences prix / valeur et donc une marge de sécurité quantifiable. Bien entendu, cela ne signifie en rien que le prix et/ou la valeur ne vont pas baisser.

D’un certain point de vue, mon approche est un peu décevante. Je préfèrerais avoir une connaissance approfondie d’une multitude de secteurs et d’activités afin de pouvoir faire des choix rationnels sur base de la dimension "business". Mais d’un autre côté, (re)connaître ses propres limites permet de mettre des garde-fou et d’éviter de se mentir à soi-même, même si c’est, au moins en apparence, moins sexy.

Acheter un business - Une approche bottom-up

Dans mes analyses et sélections, je pars presque toujours d’abord des chiffres. Ensuite, cela ne m’empêche pas de me faire un avis personnel sur le business. J’ai déjà décidé de ne pas investir sur base de ce critère "mou" (par exemple de ne pas investir dans certains secteurs d’activité), mais toujours dans un second temps, après avoir regardé les chiffres.

Quand je souhaite acheter principalement un business (par exemple Verisign: https://www.devenir-rentier.fr/t6939), je veux voir apparaître les qualités de ce business à travers les chiffres. Je pars d’abord des chiffres de l’entreprise sur lesquels je fais des constats par exemple quant à la qualité du flux:
1/ Marge opérationnelle exceptionnellement forte
2/ Faible volatilité du flux (notamment FCF)
3/ Croissance du CA
4/ Croissance du FCF
5/ Intensité capitalistique
6/ Etc…

C’est seulement dans un second temps que j’analyse le business pour comprendre les raisons des avantages concurrentiels (barrières à l’entrée, effet réseau, monopole d’état, etc…) qui se traduisent déjà dans les chiffres.

(Re)connaître ses limites

Connaissez-vous des personnes qui achètent régulièrement des actions d’entreprises sur base d’une compréhension erronée de leur dimension business ?
Combien de secteurs un investisseur individuel peut-il maîtriser suffisamment pour prendre en compte la dimension business de manière pertinente ?
N’y a-t-il pas un point de pricing où la dimension business devient secondaire par rapport à la marge de sécurité ? Quel est ce point ?
Quelle pondération devrait avoir l’appréciation de la dimension business par rapport aux chiffres, dans l’analyse ?
Quelle est votre auto-évaluation de votre compréhension de la dimension business des entreprises dans lesquelles vous investissez ?
Est-il plus pertinent de chercher des aberrations de valorisation dans des milliers d’entreprises de différents marchés sur base d’une approche quantifiée et des chiffres ou de concentrer son effort de recherche sur les dizaines/centaines dont on peut apprécier le business de manière pertinente?
Comment évaluez-vous la dimension croissance d’un business ?

Conclusions

Je préfère partir des éléments factuels et quantifiables, en reconnaissant mes limites dans l’analyse de la dimension business, qui n’intervient pour moi que dans un second temps même si le fait d’acheter une part d’entreprise sans comprendre le business dans les moindres détails peut sembler paradoxal. Personnellement, du fait de mes limites personnelles, j’accorde dans ma pondération un poids bien moindre à la dimension business qu’aux chiffres.

Par ailleurs, spécifiquement sur marché japonais, les barrières (langue, culture, etc…) induisent pour moi un accès plus difficile à la dimension business.

Au final, des entreprises comme les 3 que je citais dans mon précédent message qui combinent décote sur actifs tangibles et décote sur flux me semblent suffisamment intéressantes en elles-mêmes sur base des chiffres (marge de sécurité) pour permettre, de mon point de vue, dans le cadres d’investissements fortement diversifiés (chaque ligne représentant moins de 2 % de son patrimoine net, par exemple), de n’avoir qu’une compréhension limitée de la dimension business. Je ne recommande d’ailleurs pas nécessairement à des tiers de suivre mon approche. Je me borne à expliquer ce que je fais mais sans prétendre que ma méthode soit a priori meilleure qu’une autre ou qu’il n’existe pas d’autres méthodes (plus) pertinentes.

Cordialement,

Vauban

Dernière modification par vauban (12/10/2017 22h41)


"Price is what you pay. Value is what you get.", Warren Buffett

Hors ligne

 

#31 22/10/2017 10h40 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   225 

Bonjour Vauban,

j’ai également investi une part significative de mon portefeuille dans des entreprises japonaises - je crois même que nous en avions en commun - avec tout une approche purement quantitative. Je pense tout comme vous, et comme l’a remarqué pvbe, que se concentrer sur les chiffres permet de s’affranchir de critères qualitatifs que seuls des experts du secteur donné peuvent appréhender avec une faible marge d’erreur. De surcroît, une approche purement factuelle permet de se protéger contre les a priori et les bruits ambiants.

Mais je pense que, comme toute stratégie, l’approche quantitative a ses limites :

1. Un des avantages considérables de l’approche qualitative par étude du business est qu’elle permet au fur et à mesure des études d’accumuler des connaissances sectorielles et des points de référence qui permettent de développer une expertise. Voyez cela comme un avantage concurrentiel sur les autres investisseurs, où d’une part cette connaissance accumulée n’est pas copiable et d’autre part elle permet d’appréhender très rapidement un nouveau dossier.

2. En corollaire, s’il ne s’agit que de faire des additions à partir de données publiques, n’importe qui est capable de faire du quantitatif. Autrement dit, une approche quantitative où la valeur ajoutée provient de la calculatrice est facilement copiable, ce qui, mécaniquement, rend cette approche soit peu intéressante en termes de rendement, soit risquée.

3. Les chiffres ne sont qu’une photographie à un instant donné d’une entreprise. Or, la vie d’une entreprise est loin d’être un long fleuve tranquille et certaines tendances peuvent ne pas apparaître dans un bilan. Mais il est possible, en revanche, avec un minimum de connaissances du secteur, des produits, du management ou de tout autre critère qualitatif de comprendre et d’anticiper la trajectoire que prendra l’entreprise.

Pour revenir au Japon, il est clair qu’un occidental ne peut s’intéresser aux petites capitalisations nippones en se basant sur l’étude de son business (allez donc comprendre une traduction Google d’un rapport initialement écrit en japonais). Alors, avec les remarques que j’ai écrites plus haut, pourquoi ai-je investi au Japon ?

En fait, je pense que j’ai un avantage tout bête par rapport aux autres investisseurs : je suis contrariant. Quand vous interrogez la foule, vous entendez toujours les mêmes réponses : le Japon est hyper endetté, avec une population vieillissante, dans une économie moribonde depuis 20 ans, etc. Bref, tout ce qui fait fuir un investisseur. Et c’est justement ce qui m’intéresse : quand il n’y a personne pour investir, les prix deviennent de facto très attractifs et des sociétés rentables se vendent sous leur cash net de dettes… Donc autrement dit, un risque quasi nul de perdre de l’argent, mais une possibilité non nulle de gagner beaucoup.

C’est ce genre de situation totalement asymétrique, dans un contexte global bien particulier (image dégradée de l’économie japonaise, alors que c’est une des dix premières du monde), qui, même si elle implique que je ne comprenne pas le business, m’a fortement motivé à me placer au Japon. Et je vais continuer à le faire.

Hors ligne

 

#32 17/11/2017 16h17 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   223 

Bonjour,

Voici un groupe d’entreprises avec décote sur actifs tangibles et/ou décote sur flux dont je suis actionnaire depuis quelques jours.

5951:Tse (16090 M JPY)

Total assets/K:       179,8% (28930,8 M JPY)   
  Current assets:     75,2%    Cash: 51,4%    Receivables: 3,2%    Inventories: 16,5%
  Net properties:     19,8%    Gross/K: 75,6%    Depreciation/K: 55,8%
  Total liabilities:  15,2%
Assets-Liabilities:   60,1%    (A-L)/K: 108%    (A+I(net)-L)/K: 143,7%    (A+I(gross)-L)/K: 244%

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Ops Cash-flow / K:    1,52%    26,15%    11,18%    5,09%    21,74%   
CapEx / K:            8,54%    13,03%    9,93%    4,08%    0,81%   
CapEx / Ops CF:       560,4%    49,85%    88,8%    80,11%    3,74%   
FCF / K:              -7,02%    13,11%    1,25%    1,01%    20,93%    K/FCF (5 y): 17,07 x    (K+L)/FCF (5 y): 21,72 x    (K+L-A)/FCF (5 y): -1,37 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): -7,45 x
Debt issued / K:      0%    0%    0%    0%    0%    Total debt issued / K: 0%
Debt repayment / K:   -0%    -0%    -0%    -0%    -0%    Total debt repayed / K: -0%    Total variation debt / K: 0%   
Stock issued / K:     0%    0%    0%    0%    0%    Total stock issued / K: 0%   
Stock repaid / K:     0%    0%    0%    0%    0%    Total stock / K: 0%    Total variation stock / K: -0%   
Dividend / K:         2,41%    2,42%    2,42%    2,42%    2,42%    FCF (5 y)/dividend (last): 2,43 x    FCF (last)/dividend (last): 8,67 x   

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Revenue / K:          144,51%    117,92%    109,31%    107,4%    113,4%   
  R&D / Revenues:     2,05%    2,92%    4,09%    3,45%    3,25%   
  SGA / Revenues:     5,16%    5,69%    5,39%    5,32%    4,97%   
Ops rev / Revenues:   7,86%    2,03%    2,09%    2,16%    4,08%   
Interest / Revenues:  0%    0%    0%    0%    0%   
Net income / Rev:     4,95%    2,46%    1,64%    1,2%    2,53%   

Liabilities: 15,2%   
(A-L)/K:  108%  (A+I(net)-L)/K: 143,7%  (A+I(gross)-L)/K: 244%
K/FCF (5 y): 17,07 x  (K+L)/FCF (5 y): 21,72 x  (K+L-Cash-ClientRecievables)/FCF (5 y): 4,98 x
Delta stock / K: -0%  Delta debt / K: 0%
Ops margin: 4,08%      R&D: 3,25%   
Revenues growth: -18,4%  -7,31%  -1,75%  5,59% 
Capex/Rev ops: 55,41%
Dividend: 2,42%  FCF (5 y)/dividend (last): 2,43 x  FCF (last)/dividend (last): 8,67 x

Conclusions

+ Légère décote sur actifs courants: (actifs courants - dettes) / Capitalisation boursière = 108 %
+ Décote sur actifs tangibles: (actifs courants + immobilisations incorporelles - dettes) / Capitalisation boursière = 144 %
+ Dépenses de R&D à hauteur de 3 % du CA
+ Décote sur flux: sur base d’un free cash flow moyen à 5 ans, l’entreprise rachète sa capitalisation boursière et sa dette en 22 ans (et 5 ans en soustrayant les liquidités et les comptes clients débiteurs)
+ Endettement faible: 15 % du passif
+ Le dividende (à 2,42 %) est bien couvert par le free cash flow: x 2,43 pour la moyenne du free cash flow à 5 ans (et x 9 pour le dernier free cash flow)
o Courbe de prix non idéale: loin des plus bas historique (mais également loin des plus hauts)
- Le flux est volatil
- La marge opérationnelle est assez faible (4 %)
- Le CA a été en baisse jusqu’au dernier exercice.
- Capex intensive: capex/revenu opérationnel = 55 %

9909:Tse (1300 M JPY)

Total assets/K:       443,9% (5771,3 M JPY)   
  Current assets:     86,2%    Cash: 26,5%    Receivables: 31,6%    Inventories: 5,1%
  Net properties:     8%    Gross/K: 24,5%    Depreciation/K: 16,5%
  Total liabilities:  63%
Assets-Liabilities:   23,2%    (A-L)/K: 103%    (A+I(net)-L)/K: 138,4%    (A+I(gross)-L)/K: 211,7%

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Ops Cash-flow / K:    25,99%    10,01%    29,89%    -0,49%    18,66%   
CapEx / K:            0,73%    1,96%    1,03%    1,29%    1,2%   
CapEx / Ops CF:       2,82%    19,57%    3,46%    -262,89%    6,43%   
FCF / K:              25,26%    8,05%    28,86%    -1,78%    17,46%    K/FCF (5 y): 6,42 x    (K+L)/FCF (5 y): 24,37 x    (K+L-A)/FCF (5 y): -0,19 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): -2,47 x
Debt issued / K:      0%    0%    0%    61,54%    0%    Total debt issued / K: 61,54%
Debt repayment / K:   -0%    -0%    -0%    -0%    -0%    Total debt repayed / K: -0%    Total variation debt / K: 61,54%   
Stock issued / K:     0%    0%    0%    0%    0%    Total stock issued / K: 0%   
Stock repaid / K:     0,02%    0,03%    0,02%    0,03%    0,01%    Total stock / K: 0,11%    Total variation stock / K: -0,11%   
Dividend / K:         1,02%    0,97%    2,73%    2,35%    2,33%    FCF (5 y)/dividend (last): 6,68 x    FCF (last)/dividend (last): 7,49 x   

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Revenue / K:          762,4%    831,64%    890,24%    891,56%    802,27%   
  R&D / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
  SGA / Revenues:     3,37%    3,35%    3,23%    3,25%    0,78%   
Ops rev / Revenues:   0,01%    1,72%    1,3%    1,77%    2,56%   
Interest / Revenues:  0,09%    0,08%    0,07%    0,07%    0,07%   
Net income / Rev:     -0,63%    0,88%    0,64%    0,76%    0,99%   

Liabilities: 63%   
(A-L)/K:  103%  (A+I(net)-L)/K: 138,4%  (A+I(gross)-L)/K: 211,7%
K/FCF (5 y): 6,42 x  (K+L)/FCF (5 y): 24,37 x  (K+L-Cash-ClientRecievables)/FCF (5 y): 7,82 x
Delta stock / K: -0,11%  Delta debt / K: 61,54%
Ops margin: 2,56%      R&D: 0%   
Revenues growth: 9,08%  7,05%  0,15%  -10,02% 
Capex/Rev ops: 7,39%
Dividend: 2,33%  FCF (5 y)/dividend (last): 6,68 x  FCF (last)/dividend (last): 7,49 x

Conclusions

+ Légère décote sur actifs courants: (actifs courants - dettes) / Capitalisation boursière = 103 %
+ Décote sur actifs tangibles: (actifs courants + immobilisations incorporelles - dettes) / Capitalisation boursière = 138 %
+ Décote sur flux: sur base d’un free cash flow moyen à 5 ans, l’entreprise rachète sa capitalisation boursière et sa dette en 24 ans (et 8 ans en soustrayant les liquidités et les comptes clients débiteurs)
+ Le dividende (à 2,33 %) est bien couvert par le free cash flow: x 6,68 pour la moyenne du free cash flow à 5 ans (et x 7 pour le dernier free cash flow)
+ Capex light: capex/revenu opérationnel = 7 %
o Le CA a été en hausse excepté le dernier exercice.
- Niveau d’endettement à 63 % du passif
- La marge opérationnelle est très faible (2 %)
- Courbe historique non conforme à mon idéal (proche des plus haut depuis 2013)

3841:Tse (2200 M JPY)

Total assets/K:       145,1% (3192 M JPY)   
  Current assets:     91,1%    Cash: 77,3%    Receivables: 6,3%    Inventories: 0,5%
  Net properties:     0,5%    Gross/K: 2,7%    Depreciation/K: 2,2%
  Total liabilities:  15,7%
Assets-Liabilities:   75,4%    (A-L)/K: 109,4%    (A+I(net)-L)/K: 110,1%    (A+I(gross)-L)/K: 113,3%

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Ops Cash-flow / K:    5,77%    5,53%    6,89%    5,75%    11,6%   
CapEx / K:            0,31%    0,97%    1,16%    0,18%    0,08%   
CapEx / Ops CF:       5,36%    17,49%    16,9%    3,12%    0,67%   
FCF / K:              5,46%    4,56%    5,73%    5,57%    11,52%    K/FCF (5 y): 15,23 x    (K+L)/FCF (5 y): 18,7 x    (K+L-A)/FCF (5 y): -1,44 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): -1,54 x
Debt issued / K:      9,09%    0%    0%    0%    0%    Total debt issued / K: 9,09%
Debt repayment / K:   9,09%    -0%    -0%    -0%    -0%    Total debt repayed / K: 9,09%    Total variation debt / K: 0%   
Stock issued / K:     0%    2,55%    0%    0%    0%    Total stock issued / K: 2,55%   
Stock repaid / K:     -0%    -0%    0%    -0%    0%    Total stock / K: 0,01%    Total variation stock / K: 2,54%   
Dividend / K:         0,44%    0,44%    0,87%    1,31%    1,31%    FCF (5 y)/dividend (last): 5,02 x    FCF (last)/dividend (last): 8,8 x   

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Revenue / K:          54,55%    62,56%    69,05%    72,13%    77,04%   
  R&D / Revenues:     38,38%    21,61%    11,4%    12,62%    0%   
  SGA / Revenues:     5,48%    5,58%    5,67%    5,21%    0%   
Ops rev / Revenues:   -8,07%    5,75%    8,27%    9,7%    10,3%   
Interest / Revenues:  0,07%    0%    0%    0%    0%   
Net income / Rev:     1,16%    7,6%    13,92%    6,15%    10,54%   

Liabilities: 15,7%   
(A-L)/K:  109,4%  (A+I(net)-L)/K: 110,1%  (A+I(gross)-L)/K: 113,3%
K/FCF (5 y): 15,23 x  (K+L)/FCF (5 y): 18,7 x  (K+L-Cash-ClientRecievables)/FCF (5 y): 0,25 x
Delta stock / K: 2,54%  Delta debt / K: 0%
Ops margin: 10,3%      R&D: 0%   
Revenues growth: 14,68%  10,37%  4,46%  6,81% 
Capex/Rev ops: 7,59%
Dividend: 1,31%  FCF (5 y)/dividend (last): 5,02 x  FCF (last)/dividend (last): 8,8 x

Conclusions

+ Légère décote sur actifs courants: (actifs courants - dettes) / Capitalisation boursière = 109 %
+ Légère décote sur actifs tangibles: (actifs courants + immobilisations incorporelles - dettes) / Capitalisation boursière = 110 %
+ Décote sur flux: sur base d’un free cash flow moyen à 5 ans, l’entreprise rachète sa capitalisation boursière et sa dette en 19 ans (et 0,25 ans en soustrayant les liquidités et les comptes clients débiteurs)
+ Le dividende (à 1,31 %) est bien couvert par le free cash flow: x 5 pour la moyenne du free cash flow à 5 ans (et x 9 pour le dernier free cash flow)
+ Niveau d’endettement à 16 % du passif
+ La marge opérationnelle est forte (10 %)
+ Dépenses R&D élevées (>10 %) sauf pour le dernier exercice
+ Le CA a été en forte hausse sur les derniers exercices
+ Le dividende (à 1,31 %) est bien couvert par le free cash flow: x 5 pour la moyenne du free cash flow à 5 ans (et x 9 pour le dernier free cash flow)
+ Capex light: capex/revenu opérationnel = 8 %
+ FCF assez stable et croissant
o Courbe historique non conforme à mon idéal (loin des plus hauts depuis 2013 et loin des plus bas)

6256:Tse (80640 M JPY)

Total assets/K:       102,8% (82919,5 M JPY)   
  Current assets:     85,5%    Cash: 44,9%    Receivables: 0%    Inventories: 20,5%
  Net properties:     11,4%    Gross/K: 25,5%    Depreciation/K: 14,1%
  Total liabilities:  26,6%
Assets-Liabilities:   58,9%    (A-L)/K: 60,6%    (A+I(net)-L)/K: 72,3%    (A+I(gross)-L)/K: 86,8%

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Ops Cash-flow / K:    15,74%    -2,44%    -0,98%    26,89%    11,29%   
CapEx / K:            0,72%    3,19%    5,57%    1,74%    2%   
CapEx / Ops CF:       4,57%    -130,98%    -570,53%    6,49%    17,72%   
FCF / K:              15,02%    -5,63%    -6,55%    25,15%    9,29%    K/FCF (5 y): 13,41 x    (K+L)/FCF (5 y): 17,09 x    (K+L-A)/FCF (5 y): 5,29 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): 3,72 x
Debt issued / K:      0%    0%    0%    0%    0%    Total debt issued / K: 0%
Debt repayment / K:   1,86%    1,24%    1,24%    1,24%    -0%    Total debt repayed / K: 5,58%    Total variation debt / K: -5,58%   
Stock issued / K:     0%    0%    0%    0%    0%    Total stock issued / K: 0%   
Stock repaid / K:     -0%    -0%    0%    0%    0%    Total stock / K: 0%    Total variation stock / K: -0%   
Dividend / K:         1,19%    1,19%    1,49%    1,86%    1,86%    FCF (5 y)/dividend (last): 4,01 x    FCF (last)/dividend (last): 4,99 x   

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Revenue / K:          45,11%    55,02%    53,46%    54,9%    59,16%   
  R&D / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
  SGA / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
Ops rev / Revenues:   41,35%    39,91%    28,71%    28,98%    27,54%   
Interest / Revenues:  0,17%    0,05%    0,03%    0,01%    0%   
Net income / Rev:     24,22%    26,34%    21,78%    20,81%    20,44%   

Liabilities: 26,6%   
(A-L)/K:  60,6%  (A+I(net)-L)/K: 72,3%  (A+I(gross)-L)/K: 86,8%
K/FCF (5 y): 13,41 x  (K+L)/FCF (5 y): 17,09 x  (K+L-Cash-ClientRecievables)/FCF (5 y): 10,89 x
Delta stock / K: -0%  Delta debt / K: -5,58%
Ops margin: 27,54%      R&D: 0%   
Revenues growth: 21,97%  -2,83%  2,69%  7,75% 
Capex/Rev ops: 26,19%
Dividend: 1,86%  FCF (5 y)/dividend (last): 4,01 x  FCF (last)/dividend (last): 4,99 x

Conclusions

+ Coussin de sécurité sur base des actifs courants: (actifs courants - dettes) / Capitalisation boursière = 61 %
+ Coussin de sécurité sur base des actifs tangibles: (actifs courants + immobilisations incorporelles - dettes) / Capitalisation boursière = 72 %
+ Décote sur flux: sur base d’un free cash flow moyen à 5 ans, l’entreprise rachète sa capitalisation boursière et sa dette en 17 ans (et 11 ans en soustrayant les liquidités et les comptes clients débiteurs)
+ Le dividende (à 1,86 %) est bien couvert par le free cash flow: x 4 pour la moyenne du free cash flow à 5 ans (et x 5 pour le dernier free cash flow)
+ Niveau d’endettement à 27 % du passif
+ La marge opérationnelle est très forte (27 % mais décroissante sur les 5 derniers exercices)
+ Le CA a été en hausse sur les derniers exercices (excepté une année)
+ Intensité capitalistique modérée: capex/revenu opérationnel = 26 %
o Courbe historique non conforme à mon idéal (loin des plus hauts depuis 2013 et loin des plus bas)
- FCF fortement volatil

6156:Tse (7510 M JPY)

Total assets/K:       107,5% (8071,2 M JPY)   
  Current assets:     67,4%    Cash: 59,4%    Receivables: 3,8%    Inventories: 2,3%
  Net properties:     16,6%    Gross/K: 62,9%    Depreciation/K: 46,3%
  Total liabilities:  9,1%
Assets-Liabilities:   58,3%    (A-L)/K: 62,7%    (A+I(net)-L)/K: 80,6%    (A+I(gross)-L)/K: 130,3%

                      2012-06    2013-06    2014-06    2015-06    2016-06   
Ops Cash-flow / K:    6,51%    9,57%    6,44%    7,61%    6,28%   
CapEx / K:            7,09%    1,03%    1,91%    1,44%    1,31%   
CapEx / Ops CF:       108,98%    10,76%    29,73%    18,91%    20,83%   
FCF / K:              -0,58%    8,54%    4,53%    6,17%    4,97%    K/FCF (5 y): 21,16 x    (K+L)/FCF (5 y): 23,23 x    (K+L-A)/FCF (5 y): 7,9 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): 4,11 x
Debt issued / K:      0%    0%    0%    0%    0%    Total debt issued / K: 0%
Debt repayment / K:   -0%    -0%    -0%    -0%    -0%    Total debt repayed / K: -0%    Total variation debt / K: 0%   
Stock issued / K:     0%    0%    0%    0%    0%    Total stock issued / K: 0%   
Stock repaid / K:     -0%    0%    0,01%    11,59%    0%    Total stock / K: 11,61%    Total variation stock / K: -11,61%   
Dividend / K:         1,3%    1,4%    1,3%    1,32%    1,44%    FCF (5 y)/dividend (last): 3,28 x    FCF (last)/dividend (last): 3,45 x   

                      2012-06    2013-06    2014-06    2015-06    2016-06   
Revenue / K:          24,98%    23,04%    24,28%    25,57%    25,65%   
  R&D / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
  SGA / Revenues:     6,21%    6,35%    6,29%    6,04%    6,28%   
Ops rev / Revenues:   25,83%    21,81%    24,05%    26,1%    27,36%   
Interest / Revenues:  0%    0%    0%    0%    0%   
Net income / Rev:     15,19%    14,14%    17,5%    23,28%    29,17%   

Liabilities: 9,1%   
(A-L)/K:  62,7%  (A+I(net)-L)/K: 80,6%  (A+I(gross)-L)/K: 130,3%
K/FCF (5 y): 21,16 x  (K+L)/FCF (5 y): 23,23 x  (K+L-Cash-ClientRecievables)/FCF (5 y): 8,85 x
Delta stock / K: -11,61%  Delta debt / K: 0%
Ops margin: 27,36%      R&D: 0%   
Revenues growth: -7,8%  5,38%  5,33%  0,29% 
Capex/Rev ops: 35,11%
Dividend: 1,44%  FCF (5 y)/dividend (last): 3,28 x  FCF (last)/dividend (last): 3,45 x

Conclusions

+ Coussin de sécurité sur base des actifs courants: (actifs courants - dettes) / Capitalisation boursière = 63 %
+ Coussin de sécurité sur base des actifs tangibles: (actifs courants + immobilisations incorporelles - dettes) / Capitalisation boursière = 80 %
+ Décote sur flux: sur base d’un free cash flow moyen à 5 ans, l’entreprise rachète sa capitalisation boursière et sa dette en 23 ans (et 9 ans en soustrayant les liquidités et les comptes clients débiteurs)
+ Rachats d’actions à hauteur de 11 % de la capitalisation boursière (en cumulé sur les 5 derniers exercices)
+ Le dividende (à 1,44 %) est bien couvert par le free cash flow: x 3,28 pour la moyenne du free cash flow à 5 ans (et x 3,45 pour le dernier free cash flow)
+ Niveau d’endettement à 9 % du passif
+ La marge opérationnelle est très forte (28 % et croissante sur les 4 derniers exercices)
+ Le CA a été en hausse sur les derniers exercices (excepté une année)
+ Intensité capitalistique modérée: capex/revenu opérationnel = 35 %
- Courbe historique non conforme à mon idéal: au plus haut depuis 2013
- FCF volatil

3848:Tse (5930 M JPY)

Total assets/K:       58,2% (3449,3 M JPY)   
  Current assets:     95,6%    Cash: 83,9%    Receivables: 9,6%    Inventories: 0%
  Net properties:     0,4%    Gross/K: 2,3%    Depreciation/K: 1,9%
  Total liabilities:  25,3%
Assets-Liabilities:   70,3%    (A-L)/K: 40,9%    (A+I(net)-L)/K: 41,1%    (A+I(gross)-L)/K: 42,2%

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Ops Cash-flow / K:    6,02%    3,48%    6,66%    6,22%    12,92%   
CapEx / K:            0,07%    0,11%    0,37%    0,22%    0,16%   
CapEx / Ops CF:       1,2%    3,11%    5,5%    3,58%    1,23%   
FCF / K:              5,95%    3,37%    6,29%    6%    12,76%    K/FCF (5 y): 14,55 x    (K+L)/FCF (5 y): 16,69 x    (K+L-A)/FCF (5 y): 8,6 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): 8,57 x
Debt issued / K:      0%    0%    0%    0%    0%    Total debt issued / K: 0%
Debt repayment / K:   -0%    -0%    -0%    -0%    -0%    Total debt repayed / K: -0%    Total variation debt / K: 0%   
Stock issued / K:     0,13%    0,19%    0,27%    0,64%    0%    Total stock issued / K: 1,23%   
Stock repaid / K:     -0%    -0%    -0%    8,06%    -0%    Total stock / K: 8,06%    Total variation stock / K: -6,82%   
Dividend / K:         0,58%    0,85%    1,08%    0,88%    0,91%    FCF (5 y)/dividend (last): 7,55 x    FCF (last)/dividend (last): 14,02 x   

                      2013-03    2014-03    2015-03    2016-03    2017-03   
Revenue / K:          32,11%    31,13%    34,55%    38,64%    40,91%   
  R&D / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
  SGA / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
Ops rev / Revenues:   24,37%    19,27%    24,06%    23,92%    25,53%   
Interest / Revenues:  0%    0%    0%    0%    0%   
Net income / Rev:     16,9%    13,25%    16,41%    17,34%    18%   

Liabilities: 25,3%   
(A-L)/K:  40,9%  (A+I(net)-L)/K: 41,1%  (A+I(gross)-L)/K: 42,2%
K/FCF (5 y): 14,55 x  (K+L)/FCF (5 y): 16,69 x  (K+L-Cash-ClientRecievables)/FCF (5 y): 8,78 x
Delta stock / K: -6,82%  Delta debt / K: 0%
Ops margin: 25,53%      R&D: 0%   
Revenues growth: -3,07%  10,98%  11,87%  5,87% 
Capex/Rev ops: 2,63%
Dividend: 0,91%  FCF (5 y)/dividend (last): 7,55 x  FCF (last)/dividend (last): 14,02 x

Conclusions

+ Coussin de sécurité sur base des actifs courants: (actifs courants - dettes) / Capitalisation boursière = 40 %
+ Coussin de sécurité sur base des actifs tangibles: (actifs courants + immobilisations incorporelles - dettes) / Capitalisation boursière = 41 %
+ Décote sur flux: sur base d’un free cash flow moyen à 5 ans, l’entreprise rachète sa capitalisation boursière et sa dette en 17 ans (et 9 ans en soustrayant les liquidités et les comptes clients débiteurs)
+ Rachats d’actions à hauteur de 7 % de la capitalisation boursière (en cumulé sur les 5 derniers exercices)
+ Le dividende (à 0,91 %) est bien couvert par le free cash flow: x 8 pour la moyenne du free cash flow à 5 ans (et x 14 pour le dernier free cash flow)
+ Niveau d’endettement à 9 % du passif
+ La marge opérationnelle est très forte (26 % et croissante sur les 4 derniers exercices)
+ Le CA a été en hausse sur les derniers exercices (excepté une année)
+ Intensité capitalistique ultra light: capex/revenu opérationnel = 3 %
- Courbe historique non conforme à mon idéal: au plus haut depuis 2013
- FCF volatil mais positif

Cordialement,

Vauban

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par vauban (17/11/2017 16h17)


"Price is what you pay. Value is what you get.", Warren Buffett

Hors ligne

 

#33 26/02/2018 22h52 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   166 

Bonsoir

Connaissez vous des sites internet, éventuellement asiatiques, qui permettraient de suivre le marché de Tokyo et les actions avec 15 à 20 mn de retard ?
Cela doit bien exister.

Financial Times et WSJ suivent ce marché mais en jours, pas en direct.

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#34 26/02/2018 23h26 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Réputation :   10 

Bonsoir,

Pour le Nikkei j’avais trouvé que Bloomberg semblait un des rares sites publics affichant l’index en temps réel (décalé de 15 à 30 minutes, 20 en moyenne).

À voir s’ils tracent aussi les actions, je n’ai pas testé trop en détail mais l’historique d’une action prise au hasard semble suivre la journée.

Hors ligne

 

#35 27/02/2018 01h10 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Réputation :   66 

Yahoo Japan doit faire l’affaire, mais c’est en japonais.
Nikkei
Une action (remplacer le nombre dans l’URL pour une autre)

Hors ligne

 

#36 09/03/2018 16h18 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Réputation :   12 

Durun a écrit :

Bonsoir

Connaissez vous des sites internet, éventuellement asiatiques, qui permettraient de suivre le marché de Tokyo et les actions avec 15 à 20 mn de retard ?
Cela doit bien exister.

Financial Times et WSJ suivent ce marché mais en jours, pas en direct.

Cordialement

Pourquoi ne pas tout simplement suivre l’ami GOOGLE ?

Pour Canon Inc par ex..

Tapez dans la barre de recherche : canon inc cours

Vous avez le cours en direct…. Aux heures d’ouverture de Tokyo bien sûr wink

Magique ! Et surtout, coût de l’accès temps réel à un tarif imbattable !

Cotation     Canon Inc      temps réel

Dernière modification par Aigri (09/03/2018 20h04)

Hors ligne

 

[+2]    #37 12/11/2018 21h57 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Réputation :   26 

Bonjour à tous,

Je viens de lire une interview de Julien Faure, analyste chez Amiral Gestion, sur l’investissement au Japon, par l’auteur du blog Kenkyo Investing. Vraiment très intéressant et agréable à lire je trouve !

Interview: French fund manager Julien Faure shares his thoughts after visiting Japan - Kenkyo Investing

Par ailleurs, je ne connaissais pas ce blog, il est selon moi au moins aussi bien (voire mieux selon les articles) que les deux autres blogs que je consulte sur l’investissement au Japon :
Active Investing - VALUE INVESTING & SHAREOWNER ACTIVISM et Value Investing Japan

Malheureusement, mon patrimoine ne me permet pas encore d’investir sur le marché japonais compte-tenu de la quantité d’achat minimum de 100 actions par transaction. En effet, comme Vauban, j’estime qu’il est encore plus important de diversifier lorsque l’on adopte une approche quasi-mécanique (ce qui serait effectivement le cas si je voulais acheter des actions japonaises : je ne connait pas bien le marché Japonais, et suis incapable de lire les rapports annuels et les AG, quasi toujours en japonais). Mais je trouve le marché Japonais très intéressant à étudier, notamment en ce qui concerne la gouvernance d’entreprise. Il y a tellement de différences avec l’Europe et les Etats-Unis !

Dernière modification par Tembusu (12/11/2018 23h49)

Hors ligne

 

#38 12/11/2018 22h06 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   148 

Pour ma part je trouve ce marché assez difficile. Peu de reporting en anglais, beaucoup d’entreprise payent des dividendes tres bas. Hong Kong est bien plus facile d’acces.

Hors ligne

 

#39 12/11/2018 22h11 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   173 

Doubletrouble a écrit :

Je n’ai pas l’argent pour rentrer dessus (il faut acheter par bloc de 100 actions, donc environ 2k€) mais lors de mes recherches j’ai trouvé cette boîte très intéressante :

SAN HOLDINGS INC Share Price - 9628 Share Price Quotes, Charts, RNS & Stock Market News

Concrétement, vu que le risque de correction/récession augmente, je recherche des valeurs intéressantes dans des devises refuges chères à détenir en cash, comme le CHF ou JPY (taux directeur négatif).

En JPY, San Holdings [https://www.reuters.com/finance/stocks/financial-highlights/9628.T] présente un profil assez rare au Japon, faible valorisation, très peu de dettes et un ratio de croissance surprenant vu son industrie - qui est une vraie caricature d’investissement défensif : les pompes funèbres au Japon ! Encore plus scandaleux que le fabricant de papier toilette scandinave, avouez.

Donc bon, je laisse traîner ça là, à défaut de pouvoir acheter moi-même, je suis surtout curieux de ce que vous en pensez ?

J’avais partagé ça sur la file de mon portefeuille, et je suis toujours curieux de ce que vous en pensez smile

Je vois que je ne suis pas le seul que les blocs de 100 actions font souffrir !

Dernière modification par doubletrouble (12/11/2018 22h12)

Hors ligne

 

#40 12/11/2018 23h31 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Réputation :   66 

SAN Holdings à mon avis, ce n’est pas l’oiseau rare qui va faire une grosse perf. En revanche c’est bien "bon père de famille" dans un portefeuille diversifié.
Activité parfaitement ennuyeuse mais totalement nécessaire, et pas de risque de disparition du marché, si je puis dire (au contraire même, vu la pyramide des âges). Le taux de croissance c’est surtout sur la dernière année, difficile d’en tirer une conclusion.
Le PER passe en dessous de 10, c’est pas mal mais on pourrait aussi vouloir un discount plus important.

Hors ligne

 

[+1]    #41 13/12/2018 01h10 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Réputation :   66 

1384: Hokuryo co Ltd
?

Le business est très compliqué à analyser: ils produisent des oeufs. Point. En batterie et pas en plein air, mais l’entreprise propose des visites de son usine sur son site internet, donc je pense que ça doit être propre et décent. L’usine est à Hokkaido.
Entreprise créée en 1949.

Je regarde donc juste les chiffres (pris sur morningstar):
CA en légère croissance
Marge opérationnelle qui augmente, présentement à 13%

Le prix:
J’avais cette entreprise dans mon radar il y a plus d’un an, je n’avais pas acheté car je n’avais pas encore décidé mes critères, et elle avait doublé pour atteindre 1600 JPY. elle est revenue en-dessous de 700 JPY donc je rejette un oeil.
A ce prix, on paie 5 fois les profits et 0,6 fois la book value.
Paie un dividende de 2,2% (payout ratio 8%), en augmentation.

Fait des profits comptables tous les ans, mais FCF négatif cette année pour cause d’investissements plus importants, dont je n’ai aucune idée de quoi il s’agit. CAPEX en forte augmentation ces dernières années.

ROE en augmentation, estimé à 20% cette année.
current ratio 1,36
debt / equity 0,20

Cadeau bonus: bon annuel pour acheter des oeufs (500 yen, youpi), mais ça c’est juste pour les résidents au Japon.

Actionnaire depuis ce matin d’un modeste paquet de 200.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par parentier (13/12/2018 01h14)

Hors ligne

 

#42 30/01/2019 14h22 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Réputation :   66 

Je me permets de decopier depuis le fil de mon portefeuille ce paragraphe spécifique Japon:

moi-même a écrit :

Autre chose que j’ai remarqué avec mon screener maison : les sociétés japonaises semblent globalement présenter une meilleure marge de sécurité. J’ai deux chiffres sur lesquels je mets un code coloré. Pour le current ratio, vert si supérieur à 1, rouge sinon. Pour le ratio debt/equity, vert si inférieur à 1, rouge sinon. Dans mon fichier japonais, les deux colonnes sont globalement vertes, avec souvent une valeur très basse de debt/equity. Ce n’est pas du tout le cas aux USA ou en France. Ca ne veut évidemment pas dire que les valeurs japonaises feront une meilleure performance (c’est pour ça que j’ai écrit "semblent" ci-dessus). Les entreprises japonaises sont conservatrices. Elles ont peu de chances de couler, mais également peu de chances de faire sauter la banque (mais ça arrive pour l’action, confère 6346). Consquence directe du niveau de levier, sans doute. Encore que, peu de chances de couler… on voit ce qui arrive en ce moment à Chiyoda, ou ce qui est arrivé à Hitachi… leurs business à l’étranger leur ont pété à la figure.
Autre point de comparaison intéressant, les entreprises japonaises qui distribuent un dividende sont bien plus nombreuses en proportion qu’aux US ou en France.

J’en profite pour signaler aussi un de mes achats récents "value".
5695 Powdertech.
Vous pourrez vous faire une idée du business sur leur site en anglais. Ce n’est pas mono-produit, mais presque. Marge opérationnelle de 15%, ROE de 11% en moyenne sur les 5 dernières années. Se paie un peu moins de 5 fois le cash-flow opérationnel, PER de 7, et dividende de 3,3%. Ca me convient: si ça monte substantiellement je revendrai, sinon je conserverai.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#43 04/02/2019 16h23 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Réputation :   66 

6889 : Odelic Co. Ltd.
Fabricant de luminaires.
PER de 7.
Se paie environ 5 fois le cash flow opérationnel.
ROE 12%, marge opérationnelle 12%.
Paie un dividende de 4%, avec un payout ratio de 29%.
Cadeau bonux: pour une action à 3845 JPY actuellement, on a 3165 JPY d’actif courant net de dettes (net de liabilities).

Je n’en ai pas encore mais je la mets sur ma short-list.

Hors ligne

 

#44 05/02/2019 22h10 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   132 

J’apprécie beaucoup cette conversation et je tiens à diversifier mon portefeuille vers la Japon.
Premier achat aujourd’hui avec Komatsu ldt (6031) suivant en cela l’avis de l’inénarrable C. Cambier l’autre jour sur BFM Business. Il parlait aussi de East Japan Railways mais là le ticket minimal m’est inaccessible.
Je ne trouve pas toutes les valeurs citées ici mais je sais pouvoir en faire référencer chez BforBank. Mais j’ai deux difficultés à savoir :
- trouver l’ISIN que me réclame le courtier
- trouver la quotité minimale (100 ou 1000). A 100 et avec un cours jusqu’à 2500 yens (celui là je l’ai facilement) je sais que la valeur m’est accessible, à 1000 ou à un cours largement au-dessus de 2500 yens pas la peine que j’embête mon courtier smile.
Si quelqu’un sait comment trouver ces deux éléments… Je les cherche en particulier pour 7628 smile

Dernière modification par bajb (05/02/2019 22h20)


Parasite assumé, reconnaissant et partageur (un peu moins)

En ligne

 

[+1]    #45 05/02/2019 23h37 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   108 

Bonjour.

J’ai trouvé ce code pour Ohashi: JP3173100003

J’ai tout bêtement tapé Ohashi Technica Isin en recherche, puis j’ai regardé notamment sur Finanzen.ch et aussi sur markets.businessinsider.com qui étaient les premiers sites où sur les réponses référencées apparaissait un code ISIN.
Cela dit je pense que le courtier pourrait le trouver s’il voulait.

Je n’ai pas trouvé de référence sur la quotité minimale.

Bon courage pour les investissements japonais, je pense aussi que ce marché méconnu recèle des choses intéressantes à découvrir.

Hors ligne

 

[+2]    #46 06/02/2019 03h49 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Réputation :   

Bonjour Lausm et bajb,

La quotité minimale pour Ohashi Technica est de 100.
(PER de 6.5)

De très nombreux sites japonais vous donnent ces informations:

shikiho.jp/stocks/7628/

stocks.finance.yahoo.co.jp/stocks/detail/?code=7628.T

Il faut rechercher l’information en face de 売買単位 ou 単元株数

Pour les résidents au Japon, pour 100 actions possédées vous avez le droit à 2 bons pour 1kg de riz / an smile

Comment sélectionnez-vous vos actions (japonaises) ?

Dernière modification par Richframe (06/02/2019 09h09)

Hors ligne

 

#47 06/02/2019 09h16 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   132 

Soyez assurés tous les deux de ma gratitude smile

Lausm j’avais fait cette recherche mais je pense que je m’étais trompé (trop tard le soir) car ce matin je trouve en effet le code facilement comme vous l’avez fait.

Richframe je vais aller regarder ces deux sites. Pour vous répondre je pars à la chasse tout azimut. Sur cette file et celle de Vauban, les sites indiqués, le screener du FT et j’essaie de regarder les OPCVM spécialisés et le contenu de leurs portefeuilles. Je recoupe et essaie de me faire une idée.


Parasite assumé, reconnaissant et partageur (un peu moins)

En ligne

 

#48 12/02/2019 09h36 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   132 

Une série d’entreprises japonaises repérées et sélectionnées par "the British Empire Trust" un investment trust que je suis (et je crois ne pas être le seul, il me semble que JesterInvest en a ou en a eu).

Portfolio Holdings - British Empire
(la liste est tout en bas du lien) smile


Parasite assumé, reconnaissant et partageur (un peu moins)

En ligne

 

[+1]    #49 13/02/2019 07h36 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Réputation :   66 

La liste des valeurs de British empire ("Japan special situations") ci-dessous. Comme on parle de situations spéciales, j’imagine que British Empire a bien étudié la question et qu’ils ont de bonnes raisons d’avoir choisi ces entreprises.

Je donne toutefois mes commentaires après un survol (à une vitesse supersonique) de ces valeurs. Attention donc, quand je dis que "c’est cher", c’est juste via une comparaison de ratio d’un seul coup d’œil.

1827    Construction        Nakano Corp
1983    Construction        Toshiba Plant Systems & Services Corp
2168    Services            Pasona Group Inc
3302    Textiles & apparels    Teikoku Sen-I Co Ltd
4045    Chemicals            Toagosei Co Ltd
4212    Chemicals            Sekisui Jushi Corp
4628    Chemicals            SK Kaken Co Ltd
4956    Chemicals            Konishi Co Ltd
5192    Rubber Products    Mitsuboshi Belting Ltd
5444    Iron & Steel        Yamato Kogyo Co Ltd
6256    Machinery            NuFlare Technology Inc
6406    Machinery            Fujitech Co Ltd
6459    Machinery            Daiwa Industries Ltd
7222    Transportation equipment        Nissan Shatai Co Ltd
7239    Transportation equipment        Tachi-S Co Ltd
7545    Retail Trade        Nishimatsuya Chain Co Ltd
8081    Wholesale Trade    Kanaden Corp
9728    Services            Nippon Kanzai Co Ltd
9869    Wholesale Trade    Kato Sangyo Co Ltd

1827: j’en ai un tout petit peu, car on paie ça moins de 4 fois le cash-flow opérationnel. L’ensemble du secteur de la construction semble décoté mais on est probablement sur un (très) haut de cycle donc c’est justifié a priori. Celle-ci est une des moins chères.

1983: intéressant. Toshiba s’est désengagé en Novembre d’une centrale nucléaire en UK et ça n’est peut-être pas une mauvaise nouvelle. Marge opérationnelle et ROE corrects. Business en croissance ces dernières années, le restera-t-il? À ce prix ça pourrait être au fond du portefeuille, mais je ne sais pas en quoi c’est une situation spéciale.

2168: leur business est un fourre-tout de solutions "HR", du recrutement aux avantages (healthcare, cafeteria) en passant par la formation. J’imagine qu’on parie ici sur la croissance de ce business, dans un pays où traditionnellement tout cela n’est pas externalisé.

3302: "disaster prevention" et textile. La valeur me semble bien chère. Regain de croissance apparemment avec les derniers chiffres.

4045: produits chimiques. Je ne sais pas pourquoi ils ont choisi celle-là, il y a d’autres chimistes qui me semblent moins chers (sumitomo chemicals par exemple).

4212: le GIRO nippon? Me semble cher par rapport au marché japonais.

4628: ticket minimum 100 actions = 35,000 €.  Le business est directement lié à la construction qui est en haut de cycle. Business stable, pas de croissance sur les 4 dernières années. Et je trouve ça tout de même cher.

4956: un autre chimiste, qui se rapproche d’une valorisation attractive, mais reste plus cher que le secteur.

5192: entreprise intéressante, faible croissance, marge et ROE correct, valorisation correcte. Je ne pense pas que ça casse la baraque, mais ça pourrait presque rentrer dans mon portefeuille diworsifié (désolé pour ce mot ignoble).

5444: acier / industrie lourde. Bénéficie probablement du haut de cycle de la construction, et valorisation pas si attractive.

6256: celle-ci est dans ma watch-list. Produit des machines, semble posséder un certain savoir-faire technologique, marge opérationnelle et ROE corrects à bons, on paie 5 fois le cash-flow opérationnel et on a un dividende de 2.6% au prix actuel. Globalement en croissance sur les dix dernières années, même si c’est un peu chaotique.

6406: une belle boîte d’ascenseurs, mais quid du lien avec le cycle de la construction? À noter toutefois que la tendance long terme du développement urbain au Japon est à la concentration dans les grandes villes, donc immeubles plus élevés, donc ascenseurs. Et aussi, mais c’est plus cynique: plus de vieux donc plus d’ascenseurs (l’ascenseur super compact pour maison individuelle se développe). Le groupe fait aussi plus de la moitié de son chiffre à l’étranger, donc bon point.

6459: équipements réfrigérés made in Japan. Boîte gérée de manière conservatrice, valorisation correcte mais pas de quoi réveiller un mort non plus. Pourrait bénéficier de l’augmentation du tourisme?

7222: de ce que je comprends, Nissan Shatai est un fabricant de voitures Nissan. Nissan possède 45% de Nissan Shatai. La valeur me semble chère et je préfèrerais acheter Nissan qui a plein de Nissan Shatai, ou encore mieux Renault, qui a plein de Nissan, et donc plein de Nissan shatai… ah ben d’ailleurs j’en ai, du Renault.

7239: fabrique des sièges de voiture. Peu cher, mais valorisation équivalente aux autres équipementiers auto qui sont peu chers, et avec une marge opérationnelle plutôt faible.

7545: produits pour enfants (vêtements, jouets, etc). Pas certain de l’avantage compétitif. Je ne sais pas non plus quelle est la situation spéciale. Valorisation correcte mais sans plus.

8081: équipements pour l’industrie, le bâtiment, les transports. Là encore, valorisation correcte  mais sans plus. Pas spécialement en croissance non plus.

9728: services pour le bâtiment, les hôpitaux, les services publics, etc. Pourrait / devrait bénéficier du développement des PPP au Japon, mais je ne vois pas la croissance agressive qui aurait dû aller avec ces dernières années. Ça croît, mais pas très vite (3-4% par an). Marge opérationnelle très stable autour de 6%. Distribue un dividende croissant avec de la marge sur le payout ratio. Pourquoi pas?

9869: un grossiste (produits alimentaires) qui fait aussi du conseil et du marketing en partenariat avec les producteurs et les détaillants. En croissance mais faiblement (croissance peut-être due à la partie internationale, je n’ai pas vérifié). Marge opérationnelle stable à… 1%, ce qui me fait un peu peur.

En résumé: en ce qui me concerne, outre 1827 que j’ai déjà, 1983, 5192, 6256, 6406 ou 9728 sont susceptibles de m’intéresser, mais ne me font pas sauter au plafond non plus. Mais, encore une fois, je n’ai pas étudié ces entreprises, j’ai juste jeté un œil à quelques chiffres.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#50 13/02/2019 16h32 → Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon... (actions, japon)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   132 

Votre retour est intéressant :}
Je vais creuser ce que dit British Empire et le passer au tamis de ce que vous avez écrit.


Parasite assumé, reconnaissant et partageur (un peu moins)

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech