Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#26 10/10/2017 23h49

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Tout ça sans compter le problème des rayons cosmique pendant le trajet et sur place.

L’atterrissage sur Mars est de plus extrêmement complexe est n’est même pas maîtrisé pour les sondes spatiales (une sur deux se crashe, encore tout récemment avec Schiaparelli).

À propos de sonde il faut bien 10 ans entre sa conception et son arrivée sur la planète rouge. Alors imaginez pour une expédition humaine !

Bref une mission habitée  vers Mars est possible, mais dans bien plus longtemps que la date proposée par Munsk.

PS1 : la fenêtre de tir est de une fois tous les deux ans et non quatre.

PS2 : ravi de voir Frank Chalmers sur un topic consacré à Mars la rouge smile

Dernière modification par Vibe (10/10/2017 23h50)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #27 11/10/2017 02h43

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   252  

En fluidique, la limitation quand on alimente plusieurs consommateurs depuis une source commune est toujours les turbulences engendrées dans le reservoir et les cavitations, variations débit/pression que cela entraine. Là on a 31 turbopompes à débit gargantuesque en compétition pour l’accès à 2 fluides sous +3.5G (+1G dû à la Terre). La N-1 avait au moins des reservoirs séparés. Et c’est un des problèmes d’engineering non résolus hors approximations par calculs sur cellules (C’est en fait le même type de calculs que la météo, qui a notoirement besoin des supercalculateurs les plus puissants). Pas de trace d’AI ici. On utilise les équation de Navier-Stokes pour lesquelles on sait calculer des solution partielles. Ce problème est si difficile que sa solution générale est un des 7 défis du millénaire, qui sont les objets mathématiques les plus intéressants considérés comme indémontrables (un des 7, la conjecture de Pointcarré est tombé en 2003).

Pour l’amarsissage, avec un moteur puissant c’est plus facile, mais Musk se complique la tâche en arrivant beaucoup plus vite.

@Vibe, 4 ans c’est pour la réutilisation de la fusée, donc A/R.

Dernière modification par Gaspode (11/10/2017 02h44)

Hors ligne Hors ligne

 

#28 11/10/2017 12h21

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   882  

Je suis épaté par le travail de SpaceX qui a vraiment réalisé quelque chose de nouveau et de fantastique, mieux, d’innovant au sens premier du mot : un lanceur qui a ré-atterri. Cela a permis de mettre un bon coup dans la fourmilière. Pour le reste (Tesla, Solar City), rien de nouveau n’a été réalisé excepté l’un des meilleurs marketings de la terre (les VE existent depuis longtemps, les voitures premium aussi, les annonces de tuiles solaires, cela avait été inventé il y a déjà 15 ans par à peu près tous les constructeurs… mais on s’est aperçus que cela fonctionnait mal… quasiment aucun journaliste n’a mentionné ce point que ce n’était pas du tout nouveau, etc. etc.).

Mais pour le reste, Tesla (tant les annonces de voitures que de camions électriques), Solar City (avec des annonces d’usines délirantes) j’ai suivi de très près (car via mon travail) les diverses annonces depuis au moins 10 ans et les retards accumulés sont incroyables. Il est d’usage dans la Silicon Valley d’être "bullish" et très optimiste mais Elon Musk est le roi des rois à ce jeu là. Du coup, c’est aussi le roi des délais (très) largement dépassés si l’on remonte l’historique de ses différentes annonces dans le VE ou dans le solaire. Une simple rechercher google intelligente (par exemple en cherchant par tranche d’une année) le montrera aisément.

Donc je connais mal le sujet martien mais si je devais appliquer la règle des retards muskiens dans le VE et le solaire, je multiplierais par deux les délais…


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

#29 11/10/2017 12h45

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

En l’occurrence je les multiplierais par 4. Kennedy était plus lucide quand il fixait des dead-line …

Dernière modification par Vibe (11/10/2017 12h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#30 11/10/2017 14h28

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

Ce type est un clown en plus d’être un génie pour certaines choses qu’il a déjà faites. Est-il besoin d’argumenter? Sur la question d’aller sur Mars je n’ai aucun argument, le mensonge étant la norme, qu’il se contente de travailler en silence et qu’il arrête toute cette mascarade sur des projets qui n’aboutiront jamais ou dans plusieurs dizaines d’années (mais bon c’est pareil).

Hors ligne Hors ligne

 

#31 11/10/2017 15h32

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Quand on voit ce que l’on à réussi à faire sur Terre, j’espère qu’il aura assez de génie pour éviter d’aller pourrir Mars ou de faire en sorte que personne ne descende.

Dernière modification par Iqce (11/10/2017 16h39)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #32 11/10/2017 16h35

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   165  

Surin a écrit :

qu’il se contente de travailler en silence et qu’il arrête toute cette mascarade sur des projets qui n’aboutiront jamais ou dans plusieurs dizaines d’années (mais bon c’est pareil).

Il ne peut pas se permettre de travailler en silence car il a besoin de lever beaucoup de fonds pour se financer. Il se doit de vendre du rêve aux investisseurs.

Hors ligne Hors ligne

 

#33 11/10/2017 21h33

Membre
Réputation :   37  

monpersylv a écrit :

Hello !

Je suis surpris que cette file ne mentionne pas le très bel ouvrage de la journaliste Ashlee Vance, "Elon Musk: Tesla, Paypal, SpaceX : l’entrepreneur qui va changer le monde".

Je conseille aussi de lire le livre pour en savoir plus sur le personnage. J’ai pas mal aimé même si l’auteur n’est pas l’écrivain le plus objectif qui soit pour retracer le parcours de Musk.

Ce qui est hallucinant chez Musk, au-delà de sa capacité de création (qui est sans aucune commune mesure…), c’est son ultime détermination à vouloir atteindre ses objectifs. Je trouve qu’elle est surhumaine.

Autre élément qui m’a bluffé, c’est son esprit (sa manière de raisonner) très scientifique, à vouloir remonter tous les problèmes jusqu’à la source (jusqu’à la physique) ! Quand on lui rapporte un problème (il a horreur de ça et ses managers savent qu’il faut déjà réfléchir à des pistes de solution en amont avant de lui présenter les problèmes/points bloquants), il veut comprendre en détail et se documente, lit, discute avec des gens afin d’aller au coeur des problématiques.

Je pense qu’on attache un peu trop d’importance aux effets d’annonce et aux délais:

- pour les effets d’annonce (sur la question de Mars (possible ou non)), il a dit qu’il aimerait bien que ce soit fait de son vivant, tout en sachant que ce ne sera pas forcément réalisable mais que ses enfants connaîtront ce monde. Entre les effets d’annonce qu’il lance sur les médias et la (sa) réalité, je crois qu’il est assez intelligent pour faire le distinguo entre les 2. Sa maîtrise de la communication fait partie de son succès.

- sur les délais, il est extrêmement exigeant envers lui-même et envers ses équipes, et impose des délais par définition presqu’irréalisables (à moins de travailler 18h/jour 6 voire 7 jours sur 7, ce que certains membres de Space X et Tesla ont fait dans les premières années des 2 entreprises), mais c’est avec ce niveau d’exigence qu’il est capable, avec ses équipes, de faire de l’extraordinaire.

Hors ligne Hors ligne

 

#34 12/10/2017 02h45

Membre
Réputation :   15  

PoliticalAnimal a écrit :

Je suis épaté par le travail de SpaceX qui a vraiment réalisé quelque chose de nouveau et de fantastique, mieux, d’innovant au sens premier du mot : un lanceur qui a ré-atterri. Cela a permis de mettre un bon coup dans la fourmilière. Pour le reste (Tesla, Solar City), rien de nouveau n’a été réalisé excepté l’un des meilleurs marketings de la terre (les VE existent depuis longtemps, les voitures premium aussi, les annonces de tuiles solaires, cela avait été inventé il y a déjà 15 ans par à peu près tous les constructeurs… mais on s’est aperçus que cela fonctionnait mal… quasiment aucun journaliste n’a mentionné ce point que ce n’était pas du tout nouveau, etc. etc.)

Oui, mais non. Certes il n’y a pas grand chose de fondamentalement nouveau au niveau des idées (ce qui inclus le lanceur réutilisable), mais il a donné l’impulsion nécessaire à une vraie production industrielle et non réduite à quelques prototypes sans véritable avenir commercial en levant les dernières barrières technologiques, notamment au niveau des batteries dans le cas des VE.

Je plussoie la biographie, qu’on aime ou pas le personnage ça reste instructif.

@Vibe je termine actuellement le troisième tome wink

Dernière modification par FrankChalmers (12/10/2017 02h49)

En ligne En ligne

 

#35 13/10/2017 10h16

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   157  

Un peu hors-sujet car cela concerne l’Hyperloop, mais le groupe Virgin vient d’annoncer le financement de Virgin Hyperloop One, qui se base sur les résultats en opensource de SpaceX.



Bien évidemment l’effet d’annonce est bien supérieur aux faits réels wink : un test sur une distance de propulsion de 300 m… Il faudra repasser dans quelques années pour savoir si le projet est viable, mais Richard Branson est l’un de ces entrepreneurs dont le succès est désormais reconnu, cela donne un brun d’espoir !

A+
Sylvain


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne Hors ligne

 

#36 14/02/2019 21h04

Membre
Réputation :   15  

En lien avec la colonisation de Mars, puisqu’il faut bien l’explorer avant d’envisager y envoyer des humains…

Bourse Direct a écrit :

Le robot Opportunity, qui roulait sur Mars depuis 2004 et a confirmé que de l’eau y coulait autrefois, a officiellement été déclaré mort mercredi par la Nasa, marquant la fin d’une des missions les plus fructueuses de l’histoire de l’exploration du système solaire.

[…]

Seul un rover reste encore actif sur Mars, également américain: Curiosity, qui a atterri en 2012. Lui n’est pas dépendant du Soleil car son énergie vient d’un petit réacteur nucléaire.

L’article complet (accès libre) : https://www.boursedirect.fr/fr/actualit … f3cca6a492

En ligne En ligne

 

[+2]    #37 29/09/2019 17h29

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   570  

Elon Musk tient une conférence devant le Starship Mk1 tout juste construit.
Starship Update - YouTube

J’entends souvent des critiques acerbes sur le personnage d’Elon Musk mais ne m’étais pas trop attardé sur sa personne, préférant rêver en suivant les évolutions de SpaceX.
Ce matin, je me suis précipité sur cette vidéo pour en savoir plus sur ce qui nous attend dans les prochains mois coté spatial. Et là, c’est le choc…
J’y découvre un Elon Musk aux antipodes de celui qu’on m’a décrit: un homme posé, voir un peu timide dans sa présentation. Mais surtout un PDG d’une grande compétence: il maitrise son sujet de façon étonnante.

L’anecdote qui m’a frappée: une erreur de tonnage figure sur l’un de ses slides, il bloque quelques secondes dessus… et corrige de manière détaillée le poids actuel de Mk1, ses espérance pour les prochaines versions, les limites, etc.
Toute la conférence m’a fait cet effet, et la phase de questions n’a fait que renforcer cette impression: il discute autant de la trajectoire de rentrée atmosphérique, que de la structure des boucliers thermiques, que des raisons techniques poussant à avoir privilégié l’acier.
Il ne s’agit pas d’un milliardaire qui se paye l’espace, il s’agit d’un passionné qui connait, suit et aime ce que fait son entreprise.

Bien sur le planning qu’il propose reste très optimiste, mais c’est pour moi l’optimisme d’un passionné compétent, et pas celui d’un riche excentrique.
Chapeau M. Musk !


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#38 29/09/2019 20h14

Membre
Réputation :   42  

Je suis les présentations d’Elon Musk depuis ses débuts et son style ne change pas. J’aime beaucoup le personnage et sa capacité a voir un business modele de facon différente. Derriere le coté nerdy, il y a un bon niveau de marketing qui fait rever le consommateur final. Les présentations sont souvent faites devant le prototype d’un de leur produit ce qui le rend palpable.
Il n’y a que revoir les vidéos de SolarCity avec les solar roof tiles et la Giga Factory pour s’en rendre compte.

Je trouve qu’avec SpaceX c’est une de ses entreprises qui fait le plus rever avec l’innovation des véhicules spaciaux réutilisables.
Il a réussi a délivrer dans les temps la production de ses Tesla a rencontré beaucoup de retard et rappel mais certains ne restent pas du tout fiables (comme les panneaux solaire avec 3% d’incident). J’espere que ses entreprises le seront a termes et continueront d’innover pour un futur plus excitant.
Je lui souhaite aussi de gérer moins de projets en parallele car d’apres ses messages sur Twitter il a l’air sous pression constamment et réagit trop a chaud quitte a etre sanctionner par la SEC …

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #39 30/09/2019 09h24

Membre
Réputation :   24  

Etant passionné de l’espace, je suis un grand fan d’Elon Musk même si il a dû être en surchauffe pendant un moment.
Mais au moins il fait bouger les choses. J’avais lu un super article sur ces débuts dans l’espace. Il avait fait fortune et il cherchait un nouveau truc à faire. Sur une discussion avec un autre jeune fortuné il a eu l’idée de faire une fusée. Après il part chez les russes pour acheter le moteur mais il se foute de sa gueule. Il rachète un prototype à un gars paumé et le développe jusqu’à réussir. (bcp de fusée explosé). Les contrats avec la NASA ensuite ont tout changé.

J’avais vu une vidéo de lui qui faisait visiter son usine Tesla. On voyait qu’il connaissait le sujet Vidéo

Dernière modification par crashray (30/09/2019 09h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#40 04/03/2021 08h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   570  

Ca y est le premier prototype de la partie supérieure Starship vient enfin de réussir les tests d’envol et d’atterrissage (ou plutôt, "soft landing" car il semble que ses minuscules pattes n’aient pas bien tenu le coup).

La technique de "renversement" présentée en septembre 2019 a bien été suivie, alors qu’elle nous semblait à tous fantaisiste à l’époque.
Par contre, il y a quelque chose qui reste bien fantaisiste: le planning ! Vol orbital envisagé pour l’été 2020… Non, vraiment pas, mais peu importe, le projet avance et reste exaltant.

Pour revivre cette prouesse:
Starship SN10 Test Flight | REACTION (LAWYER WIFE INCLUDED) - YouTube

En tout cas:

Faith, le 29/09/2019 a écrit :

Chapeau M. Musk !

Et à toute l’équipe travaillant sur le Starship.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#41 04/03/2021 09h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   669  

En progrès, mais à la fin ça finit toujours par une explosion …
Pour son troisième vol d’essai, la fusée Starship de SpaceX se pose… puis explose


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#42 04/03/2021 09h31

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   218  

Hello,
Certes, on eu voir les choses comme cela. Mais que l’on apprécie Elon Musk ou pas (personnellement, j’ai du mal avec son "savoir être"), il faut être pragmatique.
Il fait des choses, il tente, il crée. La réussite qui tombe du ciel, il n’y croit pas vraiment. Alors il cherche, il essaye, jusqu’à ce qu’il y arrive …. ou pas. Dans tous les cas, ce sont des expériences positives pour la société dans son ensemble, et il en restera forcement quelque chose

A+
Zeb
.


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur