Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 14/10/2014 23h21 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   118 

(En anglais)

quel entrepreneur ce Musk. Fantastique ambition, et ce qu’il a fait avec Space X est aussi incroyable.

The Elon Musk interview on Mars colonisation ? Ross Andersen ? Aeon

Mots-clés : espace, space x

Hors ligne

 

#2 15/10/2014 04h19 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   59 

J’ai une admiration sans bornes pour les entrepreneurs comme Musk. Pour moi ce sont des héros nationaux car ils créent à partir de rien de la richesse, de la croissance, de l’emploi, du progrès technique, du rayonnement international pour leur pays… Comme j’aimerais que la France les traite comme tel !

Cependant, je ne trouve pas le concept de Tesla original du tout et j’ai du mal à lui imaginer un avenir en dehors de la niche "bobos très fortunés de la Silicon Valley en recherche de bonne conscience".

OK, elles sont électriques, mais ça reste dans les codes classiques de la voiture, qui, à eux seuls, polluent (et coûtent) incroyablement plus que la différence moteur à essence/moteur électrique: gâchis de cinq places assises pour un seul passager 90% des fois, gâchis d’utilisation dans le temps car elle reste au garage ou garée 90% du temps au lieu d’entre utilisée au maximum, coûts d’assurance individuelle très élevés, autoroutes perpétuellement bouchonnées et conduite humaine très perfectible s’additionnent pour que la vitesse maximum (souvent >200km/h) ne soit jamais utilisée…  La voiture est vraiment un vieux produit qui est prêt à être révolutionné et je ne pense pas que cela vienne nécessairement par les moteurs électriques, qui selon mon ami physicien polluent beaucoup plus car pas au point : utilisation de métaux très polluants et de terres rares pour les batteries, fabrication en chine qui déverse tout directement dans les rivières, incapacité technique pour le moment de stocker électricité de façon convenable. Dans le même temps, les rendements des moteur à essence et hybrides ne cessent de s’améliorer.

J’imagine une vraie révolution avec des autos par abonnement qui se conduisent toutes seules. Un système qui n’est ni le transport publique (pas agréable de partager avec des inconnus + pas personnalisé donc il faut marcher jusqu’à la station et souvent changer de ligne) ni le transport individuel que l’on possède personnellement (défauts évoqués plus haut), mais quelque chose de nouveau. On commande en deux clics sur son ordinateur ou son téléphone (GPS) une voiture. Le serveur sélectionne la voiture libre la plus proche et deux minutes plus tard elle s’est conduite toute seule devant chez vous. Vous rentrez, indiquez votre destination et faites ce que vous voulez sans même regarder la route. L’intérieur pourrait donc être comme un petit cube habitable avec deux options : divertissement ou lieu de travail, voire pourquoi pas lit-couchette pour les trajets longs. La voiture vous dépose exactement à destination et s’en va (pas besoin de chercher une place de parking). Coté sécurité, j’ai lu qu’elle est jusqu’à 90% supérieure à celle de la conduite d’un humain dans les voitures Google, ce qui réduit drastiquement les coûts d’assurance. La société de prestation débite le coût du trajet automatiquement si vous avez un compte ou bien vous pouvez swiper votre carte de crédit ou même payer avec votre téléphone. Le tarif est fixe et simplissime : x par kilomètre pour la "voiture" de telle ou telle taille. (Il faut des plus grandes tailles de "voiture" pour les groupes, famille, ou ceux qui veulent beaucoup d’espace (option "first class" des avions).

J’imagine bien Google lancer ce service d’ici cinq ans en Californie où les routes sont larges et droites et je serai un de leur tout premier clients smile

Dernière modification par WayWardCloud (15/10/2014 04h26)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#3 15/10/2014 09h37 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   186 

Un Uber sans le petit bonhomme dans la voiture en somme.

Je ne suis pas aussi sévère que vous, justement avec cet exemple, on voit que le transport individuel n’est plus qu’à une marche du service dont vous rêvez.
Mieux encore, ce dont vous rêvez, ils y travaillent déjà (Google en l’occurrence), et ils le testent.

Hors ligne

 

#4 15/10/2014 20h14 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   59 

En fait c’est mon avis également : nous en sommes tout proche !
Ma critique portait sur la voiture à moteur électrique qu’on nous présente depuis 30 (50?) ans comme le futur. Je pense, comme vous, que le grand bouleversement viendra d’un "Uber sans le petit bonhomme".

Dernière modification par WayWardCloud (15/10/2014 20h16)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#5 16/10/2014 06h44 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   59 

Intéressant en complément. Uber, compagnie qui fait le plus rêver (je vous épargne le franglais "excitante" du Monde), des voitures sans pilote d’ici 2022 (7 ans) et des drones partout dans 10.
Prédictions, prédictions…

Dans la tête des patrons de la Silicon Valley


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#6 16/10/2014 15h03 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   43 

Je suis aussi admiratif de ce type de personnalité.

Juste pour compléter vos remarques "WayWardCloud".

Concernant le fait que cela s’adresse aux bobos fortunés. Voici le business plan de Musk (source : Une Tesla pour monsieur Tout-le-monde - 7 octobre 2014 - Challenges.fr) que j’adore :

Challenges a écrit :

Dès 2007, il déclinait même son plan de route sur son blog, dans une note ironiquement intitulée "Le plan secret de Tesla" : "Un, fabriquer une voiture de sport. Deux, utiliser cet argent pour fabriquer une voiture abordable. Trois, utiliser cet argent pour fabriquer une voiture encore plus abordable. Ne le dites à personne."

Et pour la voiture qui se conduit tout seul, c’est aussi en cours chez Tesla : Tesla promet une voiture sans conducteur dans un an | Silicon 2.0

Personnellement j’attends cela avec impatience, cela va révolutionner la façon de se déplacer…

Dernière modification par Pit (16/10/2014 15h05)

Hors ligne

 

#7 16/10/2014 18h33 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   59 

Bonsoir

Si j’en crois cet article TESLA est plutôt en retard sur la voiture autonome puisse qu’elle ne détient aucun permis pour tester ses véhicules sur les routes californiennes.

Google Car : les voitures sans chauffeur sont autorisées en Californie - PhonAndroid

Par contre je suis surpris:AUDI ET MERCEDES sont de la partie.

Il ne reste plus qu’a faire baisser le prix des équipements électroniques (150k dollars sur la PRIUS de google)

Je crois que la voiture autonome c’est pas encore pour bientôt.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#8 22/12/2015 09h57 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   433 

En parlant d’Elon Musk, le projet fou de SpaceX de récupérer le 1er étage de leur lanceur a abouti cette nuit !

Les conséquences financières pourraient être énorme dans le domaine.

VIDÉO - SpaceX fait revenir sur Terre le premier étage de sa fusée


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#9 22/12/2015 10h47 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   32 

C’est une réussite oui (après quelques échecs) mais il n’est pas certain que cela soit la solution la plus économique. Il faut par exemple emporter plus de carburant pour l’atterrissage et le moteur est plus sollicité.
Airbus propose le concept Adeline, déjà testé à échelle réduite : retour du 1er étage du lanceur par un drone intégré.
Airbus présente Adeline, une Ariane réutilisable pour contrer SpaceX  - L’Usine de l’Aéro
L’avantage de SpaceX est d’avoir poussé à une privatisation d’Arianespace (maintenant contrôlé par Airbus Safran Launcher) pour gagner en efficacité et réduire les coûts. La concurrence a du bon.

Hors ligne

 

#10 22/12/2015 10h58 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   61 

WayWardCloud a écrit :

J’ai une admiration sans bornes pour les entrepreneurs comme Musk. Pour moi ce sont des héros nationaux car ils créent à partir de rien de la richesse, de la croissance, de l’emploi, du progrès technique, du rayonnement international pour leur pays…

« à partir de rien » ? C’est pas l’avis du contribuable américain : d’autres aussi, avec $4.9 billion in government subsidies doivent pouvoir bricoler quelque-chose.

WayWardCloud a écrit :

Comme j’aimerais que la France les traite comme tel !

Je pense qu’en matière de subventions/crédits d’impots et autres, la France n’est pas la dernière. À moins que vous ne parliez de créer encore de nouveaux impôts ?

E. Musk est quelqu’un d’intéressant mais ce serait bien de faire le tri entre ce qui relève de la prouesse techniques des ingénieurs coopérants de Tesla/SpaceX. En tant qu’investisseurs, il faut se baser sur les faits, les qualités de l’entreprise, pas sur le story-telling du self-made man américain.

Dernière modification par Gog (22/12/2015 11h09)

Hors ligne

 

#11 22/12/2015 11h03 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   32 

Oui tout à fait, SpaceX est financé par la NASA, comme Ariane par les états européens.

Hors ligne

 

#12 22/12/2015 11h43 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   142 

Oui et non, je pense.

d’un côté, SpaceX a peut-être complètement rendu ULA obsolète (delta, centaur, qui était déjà trop cher), mais la question non résolue encore est quel est la fiabilité et le coût de remise en état du lanceur après atterrissage.

Le coût d’une falcon 9 est de env 65M$ d’après ce qu’on peut savoir. Le coût du fuel est < 250k$ + 2-3M$ pour le lancement proprement dit. Donc ça coute vraiment moins cher d’utiliser une fusée plusieurs fois. Mais le coût du satellite peut être jusqu’à une dizaine de fois le coût initial, et donc si la fiabilité lancement passe de disons 95% à 85%  sur un satellite valant 400M$, c’est pas rentable de prendre le risque, parce que l’économie sur le lancement sera plus que mangée par l’assurance (10% du coût total lancement + satellite, typiquement). ULA garde un excellent historique de fiabilité, comme Ariane. Il est aussi probable que le retour, même en cas de lancement réussi, ne sera pas toujours possible.

Il y a cependant un grand perdant, Orbital ATK, dont la stratégie de lanceurs russes à échouée en janvier dernier, et cette nouvelle est très mauvaise pour eux.

D’un autre côté, pour les constellation de petit satellites en orbite basse (peu coûteux), SpaceX a probablement juste raflé autant de part de marché qu’ils peuvent lancer.

Et c’est un joli exploit, parce que le moteur qu’ils utilisent est en fait trop puissant pour un atterrissage facile du lanceur vide donc très léger.

Hors ligne

 

#13 09/10/2017 20h48 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   

Les derniers délires de Elon Musk pour Mars :

Elon Musk précise ses plans pour aller sur Mars
Par   Le figaro.fr 
Mis à jour le 29/09/2017

Elon Musk précise ses plans pour aller sur Mars

Hors ligne

 

#14 10/10/2017 10h26 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   49 

Avant de parler de délires, regardez donc la conférence en question au lieu de vous baser uniquement sur un article du Figaro : Youtube Elon Musk conf.

J’ai trouvé l’ensemble très cohérent, même si évidemment pas mal de point sont à parfaire / analyser / résoudre et sont notamment adressé dans cet article.

Même si une première base ne verra peut être pas le jour sur Mars en 2024 comme prévu par Musk, je pense qu’on y arrivera dans un futur assez proche.

Setanta

Hors ligne

 

#15 10/10/2017 11h19 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   61 

Hello !

Je suis surpris que cette file ne mentionne pas le très bel ouvrage de la journaliste Ashlee Vance, "Elon Musk: Tesla, Paypal, SpaceX : l’entrepreneur qui va changer le monde".

Derrière ce titre provocateur, on y découvre un homme, que dis-je, une machine, avec une vision folle et surtout une détermination sans fin à y parvenir. A peine un an après la sortie de la traduction française, les technologies développées par les différentes entreprises ont déjà évoluées, rendant le livre presque obsolète…

On apprend également que Musk est un perfectionniste, excellent visionnaire, mais aussi considéré comme un tyran par nombre de ses employés (et ex-employés). La réussite de ses différentes entreprises se fait souvent au détriment de la vie de ses salariés, qui sont tirés vers le haut par le charisme de leur patron, en contrepartie d’un job dont tous les passionnés rêvent.

Si je reste dubitatif sur l’idée de colonisation de Mars, autour duquel la communication de SpaceX semble beaucoup tourner, je suis contemplatif de ce qu’a fait l’entreprise en détruisant les monopoles de mastodontes se gavant sur le dos du contribuable finançant l’exploration spatiale depuis des années. L’objectif est clair : faire du low-cost sur le lancement de satellites, ravitaillement de la station spatiale internationale, etc. Et pour l’instant force est de constater que ça marche (ils sont à un cinquième du coût des acteurs majeurs de l’industrie).

Bref, pour moi un livre éclairant sur la vision de cet homme, qu’on y adhère ou non.

A+
Sylvain


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#16 10/10/2017 11h32 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   63 

Le calendrier proposé par Munsk pour coloniser Mars est absolument fantaisiste.

Mais bon, ça fait partie du storry-telling …

En ligne

 

#17 10/10/2017 11h39 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   61 

Tous ses projets ont pris du retard jusqu’à présent, je n’y prêterais aucune attention wink


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#18 10/10/2017 12h20 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   142 

Dr Zebrin a écrit :

In his talk today, Musk presented a number of interesting and very useful ideas. I don’t think they are practical in the form he presented them, but with a little modification, they could be made practical and very powerful.

Dr Zebrin est le president de la Mars Society qui a étudié la question depuis 20 ans, et l’expert mondialement reconnu depuis 20 ou 30  ans. Les petites modifications envisagées sont tout simplement un système différent utilisant des fusées de 50T au lieu de 500T !

En fait, Musk a oublié que les fenêtres de tir pour Mars n’ont lieu que tous les 4 ans et ne sont pas très longues.

tous les problèmes sont solvables, mais un point reste, qui va payer ? en tous cas, pas SpaceX.

Hors ligne

 

#19 10/10/2017 12h36 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   

Gaspode a écrit :

En fait, Musk a oublié que les fenêtres de tir pour Mars n’ont lieu que tous les 4 ans et ne sont pas très longues.

C’est tous les 2 ans (26 mois) et Musk en tient compte dans ses plans.

Quand à savoir si tout ceci se réalisera et surtout quand, je n’en sais rien. Mais ce qui me semble sûr, c’est que s’il faut attendre sur les états pour faire avancer les choses en matière de spatial, on n’est pas prêt à y aller, sur Mars.

Hors ligne

 

#20 10/10/2017 13h05 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   142 

Ne confondez pas l’orbite de Holzham (sp?) minimale et fenêtre de tir :

Dr Zedrin a écrit :

The key thing I would change is his plan to send the whole trans Mars propulsion system all the way to Mars and back. Doing that means it can only be used once every four years. Instead he should stage off of it just short of Earth escape.

Si le spécialiste reconnu dit 4 ans, j’ai tendance à le croire.

Hors ligne

 

#21 10/10/2017 13h23 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Dr Zedrin a écrit :

The key thing I would change is his plan to send the whole trans Mars propulsion system all the way to Mars and back. Doing that means it can only be used once every four years. Instead he should stage off of it just short of Earth escape.

Gaspode a écrit :

Si le spécialiste reconnu dit 4 ans, j’ai tendance à le croire.

Est-ce qu’il ne veut pas dire (en considérant un seul système de propulsion pour faire l’aller-retour) :
Terre-Mars à T0
Mars-Terre à T0 + 2 ans
Terre-Mars à T0 + 4 ans

Ainsi, on ne peut en effet l’utiliser qu’une fois tous les 4 ans au départ de la Terre…

En tout cas, la conférence présentée a l’air très intéressante, je prendrai le temps de la regarder tranquillement.

Hors ligne

 

#22 10/10/2017 13h27 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   

Gaspode a écrit :

Ne confondez pas l’orbite de Holzham (sp?) minimale et fenêtre de tir :

Dr Zedrin a écrit :

The key thing I would change is his plan to send the whole trans Mars propulsion system all the way to Mars and back. Doing that means it can only be used once every four years. Instead he should stage off of it just short of Earth escape.

Si le spécialiste reconnu dit 4 ans, j’ai tendance à le croire.

Ce que je comprends de cette citation c’est qu’un même transporteur ne peut être envoyé que tous les 4 ans s’il fait l’aller-retour complet (ce que propose Musk) alors que le Dr Zedrin propose que le système de propulsion ne fasse qu’une partie du trajet et ensuite "lance" le module d’habitation qui ne serait équipé que d’un petit système de propulsion permettant l’atterrissage (amarsissage ?).

ROBERT ZUBRIN COMMENTS ON ELON MUSK’S PLANS FOR MARS

Mais les positions respectives de la Terre et Mars font qu’il est bien possible de lancer des missions (avec des transporteurs différents) tous les 26 mois.

Quant à l’orbite de Holzham… pas la moindre idée de ce que c’est.

Reste que ceci reste probablement un rêve pour Musk et je ne parierai pas sur son succès, en particulier pas dans les délais proposés. Mais j’aime l’idée.

Hors ligne

 

#23 10/10/2017 14h43 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   142 

Le souci avec la vision de Musk, est qu’il veut le beurre, l’argent du beurre, et il serait pas contre le c** de la crémière en bonus.

Tout repose sur la BFR (P****n de grosse fusée) à charge utile de 550T et réutilisable sans maintenance près de 1000 fois d’après lui. Pour mémoire, la Saturn V avec une capacité de 135T est la plus grosse fusée jamais lancée. Une fois en orbite, la BFR fait un ravitaillement auprès de 4 fusées tankers puis direction mars pour faire l’amarssissage directement. Pour gagner sur l’orbite de Hohmann (j’ai vérifié l’orthographe, j’étais loin de même l’à peu près), qui est l’orbite consommant le moins d’énergie et prenant 9 mois, il fait le trajet sous propulseurs en 6 mois. Le carburant peut être fabriqué sur Mars pour le retour, cette partie n’est pas un problème.

Où est ce que ça coince ?

D’abord la BFR utilise 31 (!) moteurs sur le premier étage d’un modèle nouveau. Les russes n’ont jamais réussi à synchroniser les 30 moteurs beaucoup plus simples de la N-1 et les Falcon 9 ont eu de gros problèmes au début avec seulement 9. C’est sans doute solutionable, mais une réutilisation près de 1000x suppose une maintenance de type 3 (auto diagnostics et compensation en mode dégradé) ce qui est extrêmement douteux sur quelque chose de cette complexité.

En faisant le transfert sous propulseurs, non seulement il consomme du carburant, mais il rend l’insertion sur orbite plus difficile, parce qu’aerofreiner est très difficile du fait de l’atmosphère peu dense et surtout variable en arrivant avec une vitesse excessive et un poids important. Donc le freinage à l’arrivée va être violent et consommer beaucoup de carburant. Une fois en orbite, il faut encore se poser sans phase de lithofreinage. Et tout cela avec un monstre de 550 Tonnes de charge utile.

Les propositions de la Mars Society ont toujours reposé sur de petits vaisseaux parce que l’aerofreinage  est beaucoup plus facile, et en arrivant à la vitesse minimale, on peut même utiliser des parachutes pour diminuer le poids de carburant.

et tout cela en 6 ans, avec un moteur qui n’existe même pas ?

Hors ligne

 

#24 10/10/2017 16h12 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   31 

Le nombre d’habitants a explose sur cette planete donc si un milliard d’habitants se portait volontaire pour aller mourrir sur mars ou pendant le trajet, tant mieux pour ceux qui restent ici.

Hors ligne

 

#25 10/10/2017 20h52 → Elon Musk sur la colonisation de Mars... (espace, space x)

Membre
Réputation :   

Gaspode a écrit :

D’abord la BFR utilise 31 (!) moteurs sur le premier étage d’un modèle nouveau. Les russes n’ont jamais réussi à synchroniser les 30 moteurs beaucoup plus simples de la N-1 et les Falcon 9 ont eu de gros problèmes au début avec seulement 9. C’est sans doute solutionable, mais une réutilisation près de 1000x suppose une maintenance de type 3 (auto diagnostics et compensation en mode dégradé) ce qui est extrêmement douteux sur quelque chose de cette complexité.

Ça pour le coup c’est un domaine (optimisation combinatoire) ou des techniques d’intelligence et/ou d’évolution artificielles pourraient arriver à trouver des solutions théoriques raisonnablement fonctionnelles, hors Musk investit beaucoup dans le domaine de l’IA (et en est également terrorisé, arguant qu’elle causera la troisième guerre mondiale et/ou l’extinction de l’humanité si on ne s’en charge pas nous même) et a notamment co-fondé et sponsorisé OpenAI.

Évidemment entre l’obtention d’une ou plusieurs solutions théoriques et le passage à la pratique, il y a un monde…

Dernière modification par FrankChalmers (10/10/2017 20h56)

Hors ligne

 

Discussions similaires à "elon musk sur la colonisation de mars…"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech