Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 30/08/2010 19h10

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3444  

INTJ

Source : Morningstar Free Smartpage  | News

Je ne retrouve plus l’étude, mais une étude avait montré qu’une façon de s’enrichir en bourse était simplement de suivre Warren Buffet. Même en achetant avec quelques mois de retard, on faisait bien !

Voici les 10 plus grosses lignes de Berkshire Hathaway fin juin :


On note que Johnson & Johnson dont j’ai maintes fois parlé ces dernières semaines affiche une décote de 28% d’après la juste valeur donné par MorningStar. Juste valeur dont MorningStar estime l’incertitude a faible.

Procter & Gamble serait aussi décoté de 23% d’après MorningStar.

Parmi les récents achats de Berkshire Hathaway :
- Johnson & Johnson (1 $Md d’achat !)
- Becton Dickinson
- Sanofi-Aventis !

L’année dernière, il avait acheté :
- ExxonMobil
- Nestlé
- Republic Services

Il continue à vendre :
- Procter & Gamble (étonnant ?)
- Kraft Foods
- ConocoPhillips
- M&T Bank
   
A propos de Sanofi, l’analyste de MorningStar écrit :

With close to one third of Sanofi-Aventis’s current sales at risk for generic competition by 2013, the French firm faces an extremely challenging patent cliff. Morningstar analyst Damien Conover believes the company will meet its 2013 revenue goal (equivalent to 2008 revenue) largely as a result of the firm’s strategy of expanding into emerging markets, building out its consumer health-care platform, expanding its diabetes franchise, and developing new drugs for largely unmet medical needs. Sanofi-Aventis currently holds the number-one position in emerging markets among large pharmaceutical firms, which should bode well for its long-term prospects, as by 2013 the majority of worldwide pharmaceutical growth is expected to come from emerging markets. Damien thinks the company will have trouble meeting its 2013 operating margin target, though, which is comparable to 2008 levels as well, believing that current cost-cutting efforts may not completely offset patent losses on its high-margin drugs. He’s also concerned about the company’s recent offer to buy  Genzyme (GENZ), a deal where he sees few synergies between the two firms, and where Sanofi-Aventis may eventually be forced to up the ante in order to take control of the biotech firm.

En résumé : dans les - incertitude sur sur 2013 suite à la concurrence des génériques, incertitude sur le rachat de Genzyme. Dans les + : compagnie pharmaceutique avec la plus forte présence dans les pays émergents.

Vous noterez que Johnson & Johnson, Sanofi-Aventis et ExxonMobil ont été évoqués plusieurs fois ces dernières semaines dans les opportunités de la semaine que je publie hebdomadairement, ce qui semble montrer la pertinence de mon approche quantitative.

En résumé, si on veut suivre Warren Buffet, ceux qui ne jurent que par le PEA peuvent acheter du Sanofi, ceux qui veulent se diversifier aux actions US peuvent acheter du Johnson & Johnson.

TRANSPARENCE :
Mon épargne de Septembre sera investi moitié sur fonds Euros et moitié sur Johnson & Johnson si le titre reste autour de ce niveau de cours d’ici là.

Mots-clés : warren buffet

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 30/08/2010 20h10

Membre (2010)
Réputation :   219  

dans le même ordre d’idée vous pouvez visualiser les portefeuilles et achats des plus grands investisseurs actuels sur cet excellent site surlequel je suis tombé il y a peu de temps.

C’est aussi une manière d’investisseur qui est citée en exemple dans l’excellent livre "Investir dans la valeur" qui figure sur le blog de Philippe.

le lien : Stock Investment Gurus’ Portfolio Overview

Hors ligne Hors ligne

 

#3 30/08/2010 22h19

Membre (2010)
Réputation :   87  

j’ai du JNJ en portefeuille et la décote actuelle semble être due aux nombreux rappels (11 depuis le dbéut d’année) de produits et la femeture d’une usine pour inspection. Je crois que c’est le moment d’entrer dans cette valeur et j’adore cette valeur en plus mais celà reste subjectif.

Par contre je ne comprends pas la décote de XOM. Conséquence de BP ?

Hors ligne Hors ligne

 

#4 01/09/2010 13h39

Membre (2010)
Réputation :   0  

vous pouvez coller à la perf de Warren Buffet en achetant ce genre de tracker:
- BERKS PIQO CERT 12/99 BNP ARB (3978B)- quanto = Abstraction du taux de change   
- BERKSHIRE CERT 12/99 BNP ARB (1598B) - non Quanto

@ Spini - Excellent ce site
il serait intéressant de trouver les valeurs en communs de tous ces "gurus"

Hors ligne Hors ligne

 

#5 01/09/2010 14h01

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3444  

INTJ

Goldman Sachs publie régulièrement un papier (désolé je retrouve plus l’url) qui analyse l’ensemble des positions des meilleurs hedges funds US et permet de voir les valeurs les plus prisées.

Mais ça nous aide moins que de suivre Warren Buffet, car les positions des hedges funds sont plus volatiles, donc le point d’entrée est vraiment important.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 07/09/2010 23h00

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3444  

INTJ

mmichel a écrit :

@ Spini - Excellent ce site
il serait intéressant de trouver les valeurs en communs de tous ces "gurus"

C’est l’objet d’un article de ce jour sur MorningStar :
Morningstar Free Smartpage  | News



A propos d’ExxonMobil :

Alleghany continues to build a large position in ExxonMobil, adding another 2 million shares to its previous 4 million share stake. At the end of the second quarter, the energy giant was Alleghany’s largest stock position, accounting for 40% of its equity portfolio.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 12/09/2010 20h13

Membre (2010)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Réputation :   220  

mmichel a écrit :

vous pouvez coller à la perf de Warren Buffet en achetant ce genre de tracker:
- BERKS PIQO CERT 12/99 BNP ARB (3978B)- quanto = Abstraction du taux de change   
- BERKSHIRE CERT 12/99 BNP ARB (1598B) - non Quanto

@ Spini - Excellent ce site
il serait intéressant de trouver les valeurs en communs de tous ces "gurus"

N’est-ce pas mieux d’acquérir directement des BRK.B ?

Je l’avoue, je suis un peu allergique aux montages financiers (frais, opacité, etc…).

Hors ligne Hors ligne

 

#8 13/09/2010 08h29

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3444  

INTJ

Clairement !

Le certificat a du sens uniquement si vous prenez celui qui gère le taux de chance. Sinon autant acheter directement l’action d’autant que la part BBRK.B fait maintenant parti du S&P 500 et est très liquide.

Cela dit, Berkshire Hathaway ne verse aucun dividende, ce qui est rédhibitoire dans un stratégie de rente à mon sens.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 14/11/2011 19h33

Membre (2011)
Réputation :   54  

Que se passent-ils ?
Le monde devient fou. Warren Buffet achète des actions IBM.

Warren Buffet a-t-il déjà passé la main ou l’action IBM est vraiment très décoté ?

Un gros dividende exceptionnel se profile sur IBM ?


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne Hors ligne

 

#10 14/11/2011 21h47

Membre (2010)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Monétaire
Réputation :   258  

ISTJ

Ou peut être que les géants de l’informatique tel IBM, HP, Microsoft etc. comprennent qu’ils ne peuvent plus prétendre à croître comme des startups.

Les croissances impressionnantes sont terminées, en grande partie du fait de leur taille, et d’une maturité du marché.

"Si tu n’es point une entreprise de croissance, tu seras une entreprise de rendement". C’est de moi, cela vaut ce que cela vaut, mais peut être que ces mastodontes commencent à changer de stratégie.

Warren n’est peut être pas encore gâteux smile

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 14/11/2011 21h49

Membre (2011)
Réputation :   2  

Je suis assez d’accord avec zeb: IBM est devenu un éditeur de logiciels global qui reçoit des tas de revenus réguliers pour ses licences et sa maintenance, c’est peut-être ça qui lui plait là dedans?

Hors ligne Hors ligne

 

#12 14/11/2011 22h28

Membre (2011)
Réputation :   38  

Outre le fait que Buffet semblait s’être jugé de ne jamais investir ds les technos, j’ai surtout été surpris par le choix de l’entreprise: Buffet n’est-il pas passé à coté d’une énorme opportunité en refusant d’investir dans IBM à sa création? Il aurait pu en quelque sorte la maudire depuis ce temps … Mais bon quand on y réfléchit bien IBM est  l’exemple type de l’entreprise que l’on est heureux de posséder si le marché s’effondre pdt 10 ans, pour reprendre les mots du "maitre". La société affiche un historique des bénefices ahurissant, appuyé par des rachats d’actions massifs. Elle a en plus achevé sa transformation vers les logiciels, secteur qui devrait afficher une belle croissante dans les dix prochaines années.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 14/11/2011 22h34

Membre (2011)
Réputation :   2  

Oui, et puis on ne peut pas dire qu’IBM soit une startup après tout: ce monstre a toute une histoire de résultats sur des marchés qui ne sont plus d’équipement mais de renouvellement et ou les parts de marchés sont particulièrement visqueuses (il y a un coût au changement d’ERP ou de serveurs qui peut être assez important).

Cela dit IBM est un business compliqué à analyser, du fait de sa diversification…

Hors ligne Hors ligne

 

#14 14/11/2011 22h45

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Buffet n’aurait pas pu investir dans la startup IBM à sa création, elle remonte à 1911 soit avant sa naissance.

PER de 14 d’après bourso et dividende de 1.4%k, très peu pour moi. Cela dit, c’est une companie très comparable à Procter et Gamble et qui a des ratio comparables.

IBM c’est avant tout du portfolio management. Des marques que la société achète essaie de faire croître et de valoriser par sa puissance commerciale.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 14/11/2011 23h14

Membre (2011)
Réputation :   38  

J’ai confondu avec intel, autant pour moi.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 15/11/2011 07h43

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3444  

INTJ

Plusieurs gérants value s’aventurent depuis peu dans les "old-tech".

Tweedy Browne avec Cisco, Yacktman avec Cisco, Microsoft et HP. Je crois avoir Dell aussi chez un autre gérant value.

IBM c’est une première par contre.

Nous verrons si ces gérants ont eu tord de s’aventurer en dehors de leur cercle de compétence ! :-)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 15/11/2011 07h46

Membre (2010)
Réputation :   219  

En ce qui concerne Buffet, c’est la récurrence des services qui l’intéresse le plus.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 15/11/2011 16h43

Membre (2011)
Réputation :   54  

Et le coup du dividende exceptionnel et du gros dividende par la suite, personne n’y croit ?

IBM a beaucoup de cash et des cash flows assez impressionnant tout en ayant un business model qui a de moins en moins besoin de capitaux. (sauf acquisition)


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne Hors ligne

 

#19 15/11/2011 16h51

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3444  

INTJ

Vic a écrit :

Et le coup du dividende exceptionnel et du gros dividende par la suite, personne n’y croit ?

Pas moi en tout cas. Ça n’a jamais été un critère d’achat pour Warren Buffet et les grosses technos américaines n’ont jamais eu une politique distributive de leurs résultats et je ne vois pas pourquoi ce serait différent pour IBM.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 15/11/2011 18h42

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3444  

INTJ

InvestisseurHeureux a écrit :

Plusieurs gérants value s’aventurent depuis peu dans les "old-tech".

Tweedy Browne avec Cisco, Yacktman avec Cisco, Microsoft et HP. Je crois avoir Dell aussi chez un autre gérant value.

Encore d’autres :

Bernard Mooney a écrit :

Le chasseur d’aubaines Seth Klarman, de Baupost Group, n’a pas froid aux yeux. Au 30 septembre, il se retrouve avec 16,7% de son portefeuille dans la pétrolière BP plc et 15% dans Hewlett-Packard, cette dernière participation entièrement achetée pendant le trimestre. Il a aussi 10% dans Microsoft, mais il n’en a pas racheté au troisième trimestre.

Bernard Mooney a écrit :

Enfin, David Einhorn, du hedge fund Greenlight Capital, se retrouve avec près de 12% de son portefeuille dans Apple et 9% dans Microsoft. Il a ajouté aux deux participations pendant le trimestre.

Source : Ce que les meilleurs achètent | LesAffaires.com

Hors ligne Hors ligne

 

#21 15/11/2011 19h37

Membre (2010)
Réputation :   24  

InvestisseurHeureux a écrit :

Vic a écrit :

Et le coup du dividende exceptionnel et du gros dividende par la suite, personne n’y croit ?

Pas moi en tout cas. Ça n’a jamais été un critère d’achat pour Warren Buffet et les grosses technos américaines n’ont jamais eu une politique distributive de leurs résultats et je ne vois pas pourquoi ce serait différent pour IBM.

Les dividendes non, mais les rachats d’actions sur IBM sont très importants: on est passé de 1.72Milliards de titres en 2001 à 1.23 Milliards de titres en 2010. C’est un point assez important pour Buffett voir interview ici : CNBC Transcript: Warren Buffett Explains Why He Bought $10.7B of IBM Stock (Part 5)

Quelques morceaux choisis:

Interview a écrit :

BECKY: Wait. Wait a second, IBM is a tech company, and you don’t buy tech companies. Why have you been buying IBM?

BUFFETT: Well, I didn’t buy railroad companies for a long time either. I—it’s interesting. I have probably—I’ve had two interesting incidents in my life connected with IBM, but I’ve probably read the annual report of IBM every year for 50 years. And this year it came in on a Saturday, and I read it. And I got a different slant on it, which I then proceeded to do some checking out of. But I just—I read it through a different lens.

JOE: What’s the different lens? What’s the different slant?

BUFFETT: Well, just like—just like I did with—just like I did with the railroads. And incidentally, the company laid it out extremely well. I don’t think there’s any company that’s—that I can think of, big company, that’s done a better job of laying out where they’re going to go and then having gone there. They have laid out a road map and I should have paid more attention to it five years ago where they were going to go in five years ending in 2010. Now they’ve laid out another road map for 2015. They’ve done an incredible job. First, Lou Gerstner, when he came in, he saved the company from bankruptcy. I read his book a second time, actually, after I read the annual report. You know, "Who Said Elephants Can’t Dance?" I read it when it first came out and then I went back and reread it. And then we went around to all of our companies to see how their IT departments functioned and why they made the decisions they made. And I just came away with a different view of the position that IBM holds within IT departments and why they hold it and the stickiness and a whole bunch of things. And also, I read very carefully what Sam Palmisamo…

Warren Buffett a écrit :

The other thing I would say about IBM, too, is that a few years back, they had 240 million options outstanding. Now they probably are down to about 30 million. They treat their stock with reverence which I find is unusual among big companies. Or they really—they are thinking about the shareholder.

Au sujet de MSFT, je suis persuadé qu’il trouve le titre bien meilleur marché que IBM, mais il a peur d’être accusé de délit d’initié du fait de son amitié avec Bill Gates :

Warren Buffett a écrit :

I—well, Microsoft is a special case because Microsoft is off bounds to us because of my friendship with Bill and if we spent seven months buying Microsoft stock and during that period they announced a repurchase or increase of the dividend or an acquisition, people would say you’ve been getting inside information from Bill. So I have told Todd and Ted and I apply it myself that we do not ever buy a share of Microsoft. I think Microsoft is attractive but that—but we will never buy Microsoft. It—people would just assume I knew something and I don’t, but they would assume it and they would assume Bill talked to me and he wouldn’t have. But there’s no sense putting yourself in that position.

Interview a écrit :

JOE: It’s not high-tech anymore, almost.
BUFFETT: Yeah, it’s a—it’s a company that helps IT departments do their job

Interview a écrit :

JOE: …interesting with IBM—sorry, Beck—it’s interesting with IBM how many times I’ve read that their top-line growth, they haven’t had any for 10 years, and the only way they get earnings per share to go up, they’re buying back stock so they’re reducing the number of shares outstanding. So EPS goes up and it’s all financial sleight of hand. They’ve moved some facilities offshore so they’ve got a lower tax rate. Every time they beat expectations or had higher earnings, I always saw the analysts say, yeah, but it was because there’s fewer shares outstanding and because of a lower tax rate. It was—and it’s amazing that after all that, here we are with you at this very bullish case.
BUFFETT: Yeah. And, Joe, there’s nothing wrong with fewer shares outstanding.
JOE: No.
BUFFETT: If they get it down to where there’s 64 million shares outstanding, I’ll be very happy.


Investisseur Deep Value. Parrainage Binck
Ressources recommandées: Les daubasses|Old School Value|Graham Investor

Hors ligne Hors ligne

 

#22 17/11/2011 08h49

Membre (2010)
Réputation :   219  

Les positions principales à la fin du T3 : Google Groupes

On voit du Intel qui, pour le coup, est une vrai valeur techno.

On note aussi des positions dans Visa, Mastercard et Amex…on dirait que Warren aime bien les cartes bancaires.

Ce que l’on ne connaît pas, et c’est bien dommage, ce sont les différentes positions d’actions préférentielles ou bien d’obligations convertibles, dont Warren est friand.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 17/11/2011 10h53

Membre (2010)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   230  

Il est révélateur que Warren Buffet achète maintenant des techno, ne disait-il pas qu’il n’achetais que ce qu’il comprenait.
Beaucoup de grand nom de l’informatique  sont à la fois bon marché et offrent de bonne perspective de croissance tel que  IBM, Intel, Microsoft, Cisco, Oracle, Corning, NVIDIA…,avec un PE respectif de 14.75, 10.8, 9.5, 16.35, 18.1, 7.3, 14

Hors ligne Hors ligne

 

#24 17/11/2011 20h53

Membre (2010)
Réputation :   24  

Pour ce qui est d’Intel, Visa Mastercard il s’agit plutôt des achats effectués par les deux nouveaux qui ont rejoint BRK en 2010/2011. En général tous les achats de quelques millions ne sont pas fait par Buffett.

Et dans son interview, il indique avoir été "chairman of the board" d’un boite d’informatique high tech dans la fabrication de carte perforées dans les années ’50. Il a essayé de concurrencer IBM en proposant des cartes de meilleur qualité et moins chères que celles d’IBM. Mais il n’y est pas parvenu à cause de l’avantage compétitif qu’avait déjà IBM : en effet les responsables d’achat lui disaient qu’au  moins ils ne se feraient jamais virés pour avoir acheté des cartes perforées IBM !

Warren Buffett a écrit :

We actually started—I was chairman of the board, believe it or not, of a tech company one time, and computers used to use zillions of tab cards and IBM in 1956 or ’7 signed a consent decree and they had to get rid of half the capacity. So two friends of mine, one was a lawyer and one was an insurance agent, read the newspaper and they went into the tab card business and I went in with them. And we did a terrific job and built a nice little company. But every time we went into a place to sell them our tab cards at a lower price and with better delivery than IBM, the purchasing agent would say, nobody’s ever gotten fired from buying—by buying from IBM. I mean, we probably heard that about a thousand times. That’s not as strong now, but I imagine as you go around the world that there are—there’s a fair amount of presumption in many places that if you’re with IBM, that you stick with them, and that if you haven’t been with anybody, you’re developing things, that you certainly give them a fair shot at the business. And I think they’ve done a terrific job of developing that. And if you read their reports—if you read what they wrote five years ago they were going to do and the next five years, they’ve done it, you know, and now they tell you what they’re going to do in the next five years, and as I say, they have this terrific reverence for the shareholder, which I think is very, very important.

AMF: je suis long BRK, MSFT et IBM

Dernière modification par HuntR (21/11/2011 23h22)


Investisseur Deep Value. Parrainage Binck
Ressources recommandées: Les daubasses|Old School Value|Graham Investor

Hors ligne Hors ligne

 

#25 17/11/2011 22h17

Membre (2010)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Monétaire
Réputation :   258  

ISTJ

HuntR a écrit :

Et dans son interview, il indique avoir été "chairman of the board" d’un boite d’informatique high tech dans la fabrication de carte perforées dans les années ’50. Il a essayé de concurrencer IBM en proposant des cartes de meilleur qualité et moins chères que celles d’IBM. Mais il n’y ait pas parvenu à cause de l’avantage compétitif qu’avait déjà IBM : en effet les responsables d’achat lui disaient qu’au  moins ils ne se feraient jamais virés pour avoir acheté des cartes perforées IBM !

Oui, et cela est toujours vrai. Il n’y a pas que IBM dans ce cas, il y aussi Microsoft. Un DSI ne sautera pas parcequ’il a choisis Microsoft. Ceci dit, chaque année les produits d’entreprise de Microsoft sont meilleurs.

Je bosse dans l’IT, bien que chez un constructeur informatique reconnu du marché, la prime à l’ancienneté est très forte. Je bosse sur des solutions de sauvegarde assez avant gardiste, en tous cas, elles l’étaient très clairement il y a 5 ans quand j’ai démarré la solution en France, et même aujourd’hui nous faisons face au scepticisme des DSI. Ah, mais oui, les bandes, on sait comment ca marche, on sait que l’on aura des emmerdes, mais on sait. Pour vaincre ces barrières, il faut ramer, ramer, ramer …… Et pourtant les clients qui nous ont suivis sont pour la plupart extrémement satisfaits de notre solution.

Il faut tenir compte de ce paramètre. Nous avons une autre gamme de produit, qui reprends certains points forts de notre solution, mais elle présente differemment, en se basant sur le concept de bandes, mais  virtuelles. Et bien la, les DSI franchissent le pas plus facilement, car l’évolution est plus lente, même si elle n’apporte pas tous les avantages que le client pourrait avoir.

On pourrait en écrire des pages, mais ce que HuntR montre, c’est aussi que les marques ont une valeur. Et cela doit être je pense intégré dans l’étude de la valeur d’une entreprise.

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "warren buffett : les derniers achats de warren buffett"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur